Chargement...

Le miroir des vanités


Version
Download21
Stock
File Size4.21 MB
Create Date9 janvier 2018
Télécharger

Le Miroir des Vanités est une aventure pour le Jeu de rôle Légende des Cinq Anneaux, qui fut joué lors du tournoi Origins ‘99. Ce scénario fut conçu à l’origine comme une aventure destinée à
accompagner la sortie de Les Porteurs de Jade, et devait permettre de tester le livre à plusieurs niveaux. [...] Alors, nous avons écrit une aventure qui permettait de le faire. Nous l’avons envoyée
à AEG et elle fut refusée. Pourquoi ? Eh bien, voici comment D.J. Trindle, le responsable de la gamme présenta la chose : « Vous n’y êtes pas allés de main morte… » « J’ai eu des frissons en le lisant… » « Vous n’êtes pas censés faire peur au MJ… »

Nous avons écrit Le Miroir des Vanités dans le but de mettre en valeur un aspect important de Rokugan : ce n’est pas parce que les samurai affrontent les forces des ténèbres que la situation est manichéenne, que le bien et le mal sont des notions simplistes, et que le premier vaincra toujours le second.

Idéalement Le Miroir des Vanités offrira la possibilité de découvrir l'intégrité des samurai présent à la Cour d’Hiver de Kyuden Hida. L’Outremonde les débarrassera peu à peu de leurs défenses
mentales et physiques jusqu’à ce que les bushi, redevenus aussi désarmés que des enfants, découvrent qui ils sont. Mais la mort n’est pas la seule menace. Les intrigues de cour continuent, même lorsque les armées infernales sont aux portes, broyant les personnages entre les démons de Fu-Leng, détruisant littéralement les âmes, et les démons métaphoriques de la mesquinerie, de la politique et de la guerre. Ils apprendront de première main le terrible sens de la responsabilité qui sous-tend la devise Hida « Je ne faillirai pas. »

Les trois actes de ce scénario se déroulent durant la cour d’Hiver de Kyuden Hida, et ils sont généralement prévus pour être joués en une séance, bien que les scènes de cour puissent être rallongées avec des intrigues et des personnages supplémentaires issus de votre propre campagne. Ceci est une histoire d’horreur.

5 thoughts on “Le miroir des vanités

  1. Sérieusement la traduction, elle fait un peu mal… Ce n’est que le deuxième paragraphe du premier chapitre…
    Le style est un peu lourd quand même.

  2. La traduction, comme le scénario, date un peu. Nul doute que le traducteur livrerait un travail différent aujourd’hui s’il devait recommencer. Mais c’était une demande qui nous était faite, de remettre en ligne ce scénario issu du passé, et nous l’avons fait.

    D’autres suivront, tout aussi vieux, ils seront.
    En espérant que vous l’apprécierez quand même 🙂

  3. A noter aussi que parfois, la langue anglaise peut nous sembler lourde. Quand on lit la traduction, il n’y a aucune virgule, donc aucune respiration. Mais pe qu’en anglais c’était ainsi écrit. Une traduction aboutie souvent à des compromis, entre l’idée directrice, le mot à mot et la fluidité du texte.

  4. Par ailleurs ça dépend du contexte. Dans Mirror, je retrouve le style compassé (en VF) des Voies. Pas choquant donc.


Connectez-vous pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :