Chargement...

Esprit de Famille


  • 4 Version
  • 606 Download
  • 61.18 MB File Size
  • 30 décembre 2018 Create Date

Esprit de Famille regroupe une dizaine d’aventures indépendantes et inédites. Deux de ces aventures ont été primées lors de concours de scénarios. Les joueurs commencent au Rang 2 et finissent après le Rang 3. Ils interprètent des samouraïs pendant le renouveau de la Magistrature de Jade. Ils vont explorer le côté spirituel de Rokugan.

Liste des scénarios :

  1. BLAIREAU - MOINE : LE REPOS DES MORTS - p. 62
  2. LICORNE - DRAGON : LA PURETÉ DE L’ÂME - p. 74
  3. PHÉNIX : VOLER DE SES PROPRES AILES - p. 84
  4. LION - FAUCON : LES HALOS DE LA VALLÉE - p. 92
  5. GRUE : LES TOURMENTS DE L’ÂME - p. 102
  6. SCORPION - SINGE - ESPRITS : VIGILANCE PERPÉTUELLE - p. 112
  7. MANTE : SCANDALES À LA COUR - p. 128
  8. CRABE - MILLE-PATTES - FAMILLES IMPÉRIALES : À VOTRE SANTÉ ! - p. 140
  9. DYNASTIE IMPÉRIALE : POUR LE BIEN DE TOUS - p. 156
  10. HUMANITÉ : L’EAU DE LÀ - p. 174

3 thoughts on “Esprit de Famille

  1. Téléchargé, c’est quand même la classe absolue, et c’est super beau.

    je l’ai même envoyé à mes joueuses vu qu’elles avaient fait les scénar INPI et Brumazur.

  2. Kazegi a rédigé « Un futur classique ! », la seconde nouvelle d’Esprit de Famille. Avant que ne soit publié Esprit de Famille, je lui avais demandé quel genre d’entretien il aurait aimé lire pour que je parle du projet. Comme j’ai envie de garder une trace de ses questions pertinentes et fouillées, je vous les livre ci-dessous avec mes réponses.

    Kazegi : Qu’est-ce qui t’intéressait particulièrement dans cette thématique que l’on pourrait considérer à la base comme étant plutôt intimiste ?
    Katana : Je voulais un thème différent de ceux déjà publiés. Je voulais quelque chose d’inédit. La Magistrature de Jade et l’exploitation de la spiritualité de L5A s’annonçaient prometteuses. J’ai travaillé autour de ces concepts pour changer de la sempiternelle Magistrature d’Emeraude, de la Souillure ou de l’Outremonde. Un de mes illustrateurs m’a fait remarqué qu’au départ, j’étais parti pour 6 scénarios. Au final, j’en ai écrit 10. Comme quoi, l’inspiration ne manque pas sur cette thématique !

    Kazegi : Il est vrai que dans l’univers de Rokugan les ancêtres, plus particulièrement leurs mânes sont extrêmement importants. En outre le recueil de scénarios est conçu principalement pour être joué pendant la Guerre des Esprits. Doit-on en conclure que c’est surtout cet aspect de « la famille » qui sera le thème principal ? Quelle place ce recueil laisse-t-il aux relations familiales entre vivants ?
    Katana : La Guerre des Esprits est une époque propice pour le recueil. J’apprécie beaucoup la problématique de départ : Rokugan doit faire face à lui-même. Les défunts viennent hanter les vivants jusqu’à obtenir satisfaction. Néanmoins, je ne me sers de cette époque que comme cadre de jeu. L’objectif n’est pas de changer le cours de l’histoire officiellement écrite. Les MJ auront donc suffisamment de souplesse pour placer mes scénarios dans d’autres époques de leur choix.
    La famille comprend à la fois les vivants et les défunts. Les relations entre eux sont source de scénarios. Par exemple, deux samouraïs de leur vivant n’auront pas forcément le même rapport une fois l’un des deux mort. C’est ainsi qu’est né le scénario #5, celui du Clan de la Grue.
    La prière prend une place importante dans la vie d’un samouraï. Quand on lit l’Empire d’Emeraude (pour la 3e éd), on s’aperçoit que sa vie est rythmée par des rituels fréquents et journaliers. Le fait-il machinalement, par obligation, par conviction ? A défaut, quelle serait la vie d’un samouraï ? Les scénarios #1 (Clan du Blaireau), #2 (Clans Dragon et Licorne) et #5 (Clan de la Grue) exploitent la spiritualité entre samouraïs vivants et défunts.
    D’autres aspects spirituels de L5A sont les monstres-esprits et les artefacts (nemuranaï). Certains scénarios sont même exclusivement centrés autour d’eux. Par exemple, le scénario #4 (Clan des Lion et Faucon) aborde le Bushido à travers des monstres-esprits et un nemuranaï. Le scénario #8 (Clan du Mille-pattes) met en scène l’illégalité d’un saké, la boisson la plus spirituelle de Rokugan. Les esprits s’échaufferont-ils davantage à cause d’une simple gorgée d’alcool ?

    Kazegi : L’école du paradoxe et les shugenja du vide, les ishi, sont-ils une de tes créations ? Si oui qu’en attends-tu et pour quelle raison les as-tu intégrés dans ce recueil de scénarios fondé sur la thématique de la famille ?
    Katana : Je voulais proposer un court chapitre avec de nouvelles règles (Ecole, Avantages, Désavantages, Sorts, Kiho, etc) comme il y en a dans tous les livres de jeu de role.
    Magie et spiritualité sont très étroitement associées dans L5A. Pour la magie, en langage abusif, on dit que le shugenja lance des Sorts.
    Mais on devrait dire que le shugenja prie l’esprit local pour en retirer un bienfait (Sort). Le moine en appelle à sa force intérieure pour déployer ses Kihos (simili de Sorts). J’ai mis à l’honneur ces deux types de personnage en créant spécialement des règles pour eux, l’Ecole du Paradoxe. Grâce à cette dernière, le shugenja possède une alternative pour jouer un shugenja du Vide et le moine est doté de sens prémonitoires.
    Esprit de famille ne contient pas uniquement des histoires familiales (Voir réponse de la question 2).

    Kazegi : Esprit de famille est plutôt réservé à des joueurs chevronnés, pour quelles raisons as-tu rajouté le quiz quel esprit êtes-vous ? En quoi selon toi, cela va-t-il être utile aux joueurs ?
    Katana : Au départ, je voulais qu’Esprit de Famille soit jouable pour tous les niveaux de joueurs.
    Mais je suis tombé dans le travers d’un MJ qui connait l’univers et joue d’emblée avec ses codes, plutôt que de les enseigner aux joueurs. A part les scénarios #1 (Clan du Blaireau) et #6 (Clans du Singe et du Scorpion), Esprit de Famille s’adresse à des joueurs expérimentés. C’est pourquoi, j’ai écrit par la suite Premières Missions qui est réellement une campagne d’initiation pour L5A.
    A la grande question du MJ « Que souhaitez-vous jouer ? », la réponse des PJ est souvent une autre question « Qu’est-il possible de jouer ? ». Le quiz est là pour y répondre. Il oriente la réflexion des PJ sur la création de leur personnage. En fonction des réponses, des idées de règles sont données.

    Kazegi : A l’issu de certains scénarios est-il prévu que les joueurs puissent fonder leurs propres familles ?
    Katana : Non car ce n’était pas mon objectif.
    Néanmoins, il y a une « famille » à ne pas oublier : celle de la Magistrature de Jade pour laquelle les PJ travaillent. Sur les 10 scénarios, trois d’entre eux posent la question de la loyauté des PJ envers la Magistrature de Jade. Vont-ils s’éloigner ou rester fidèle à leur Clan ? Refuser la Magistrature de Jade, institution impériale, est-ce l’insulter ou honorer ses ancêtres ? Tout est une question de présentation et de la manière dont le joueur oriente son samouraï.
    Les dilemmes prennent une place importante dans Esprit de Famille. Par exemple, les fins des scénarios #3 (Clan du Phénix), #7 (Clan de la Mante) et #9 (Familles Impériales) dépendent grandement des décisions des PJ. J’ai placé le PJ au centre de toutes mes histoires.


Connectez-vous pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :