Chargement...

Les factions du Gozoku

Les factions du Gozoku

Version
Download143
Stock
File Size4.73 MB
Create Date9 décembre 2016
Télécharger

Vous avez entre les mains le second volet de la gamme du Gozoku. G-2 les Factions du Gozoku a été conçu pour aider joueurs et maîtres de jeu à mieux appréhender les différentes organisations, familles vassales et Clans mineurs qui firent leur apparition ou tinrent un rôle particulier au cours des IVème et Vème siècles de l'histoire de Rokugan.

Nouvelle d'introduction : Shiba Murayasu p4

Murayasu troubla le reflet de son visage en plongeant les mains dans le baquet d'eau, lavant les restes de sang sur son visage et ses mains. Un froissement d'étoffe dans son dos, il se retourna. Yaeko, sa servante, lui tendit une serviette.

Chapitre 1 : Factions

Le Shinsen-gumi p8

Les origines : L'organisation du Shinsen-gumi fut créée par Doji Raigu, le leader de la souveraineté du
Gozoku. Sa mise en place officielle fut célébrée l'année de la mort du Champion d'Emeraude, un événement soudain et inopiné dont Raigu s'est immédiatement servi pour asseoir ses ambitions.

Les Jinkon kishi p13

L'Ishi Kôtei, la Volonté de l'Empereur, est étroitement liée à l'histoire des Jinkon kishi, elle en reflète aussi l'âme. Tel le ver luisant, elle n'est rien lorsque le Fils du Soleil est tout-puissant. Mais lorsque les ténèbres se font proches et étouffent tout sur leur passage, ce n'est que grâce à elle que la lumière survit.

La Garde de sang p20

Escadron de la mort formé par Bayshi Junzen, garde rapprochée du daimyo du Clan du Scorpion, la Garde de sang est une faction de guerriers impitoyables et sanguinaires, totalement dévoués à leur chef de meute.

Le Teikoku Junketsu p26

C'est en 441 qu'est publié le manifeste du Chrysanthème d'or, un violent pamphlet pro-impérial
et anti-Gozoku, signé d'un glorieux historien, Ikoma Rikujin. La réaction du Gozoku est immédiate. L'ouvrage est interdit et Ikoma Rikujin est crucifié pour haute trahison… Ce qui contribue au succès foudroyant du manifeste. De bouche à oreilles, de copies exactes en plagiats, les idées du manuscrit se répandent comme une traînée de poudre.

Les Metsuke p35

Les Metsuke sont nés des volontés conjuguées de deux personnes : Otomo Isai, influent mais discret membre de la cour de Hantei Kusada, et Jun, une ronin. L'idée de doter le pouvoir impérial d'un service de renseignements qui lui serait entièrement inféodé effleurait depuis quelques mois l'esprit du seiyaku
quand il rencontra Jun, une errante.

Les Kolat p47

Jamais les Kolat ne furent aussi actifs que sous la période qui commença avec la Guerre des Clans (Grue/Crabe) et la sécession de la famille Yasuki et se termina avec la chute du Gozoku.

Chapitre 2 : Familles vassales

La famille Boheki p54

Famille vassale de la glorieuse lignée du fondateur du Clan, la famille Boheki possède la réputaton de former les meilleurs yojimbo de l'Empire, yojimbo employés à protéger les hauts dignitaires du Clan du Phénix et des dirigeants du Gozoku.

La famille Itagi p56

Cela faisait tellement longtemps que la vie l'habitait que Mushiko avait oublié son âge. Elle ne se souvenait même plus du jour de sa naissance ou de son enfance. Seul son nom, et le destin qu'on lui avait tracé, lui restaient en mémoire.

La famille Nodotai p67

capacités pour devenir shugenja. Ceux qui s'avèrent capables de communiquer avec les kami, ceux qui ont le don, sont des êtres rares et précieux pour un Clan, et ils reçoivent toujours la meilleure éducation. C'est l'une des raisons pour lesquelles les shugenja sont souvent accompagnés de yojimbo.

Chapitre 3 : Clans mineurs

La Voie du Serpent p76

Fondé par un des plus zélés inquisiteurs du Clan du Phénix, Le Clan du Serpent fut longtemps le plus grand spécialiste de la maho de tout l'Empire, ses connaissances surpassant même celles de la famille Kuni.

La Voie du Loup p83

Au début du Vème siècle, un certain nombre de réfugiés du Clan du Renard, alliés à la milice du Shinsen-gumi, permirent de repousser l'assaut d'une horde de ronin et d'éviter l'assassinat de Doji Raigu, le daimyo du Clan de la Grue et principal leader de la souveraineté du Gozoku.

La Voie du Sanglier p88

Si l'existence du Clan du Sanglier fut brève, son histoire n'en fut pas moins riche et instructive, emplie d'enseignements que l'Empire ne devrait jamais oublier.

Chapitre 4 : Scénarios

Festival, présents et oni p100

Ce scénario mêle l'enquête et la diplomatie, au coeur d'une intrigue centrée sur la menace lointaine et diffuse de l'Outremonde. Il s'adresse à des PJ débutants (Rang 1 à 2) et prend comme point de départ que ceux-ci sont yoriki au service d'un Magistrat d'Emeraude. A noter que ce scénario fait office de prologue à une campagne en trois volets, prochainement disponible.

Le Temple du Soleil jaune p109

Ce scénario est volontairement peu dirigiste, afin de permettre aux MJ d'y inclure leurs propres créations. Avant toute chose, demandez à vos joueurs de se positionner par rapport à l'alliance du
Gozoku. Sont-ils sympathisants, collaborateurs actifs, opposants silencieux ou résistants ?

Appendices

Shinriko, petites verités p126

Les ennemis que l'on se fait sont des ennemis que l'on garde.

Les ennemis que l'on menace lèvent une armée. Les ennemis que l'on détruit sont six pieds sous terre.

Comme il est facile de corrompre les hommes, et comme il est difficile de les faire agir selon leur conscience.

Frivolités p127

Amagura entra nonchalamment dans le vestibule de l'ambassade permanente de la famille Doji
située dans l'un des plus beaux quartiers de la capitale impériale. C'était le printemps et il faisait doux. Atravers les fenêtres ouvertes, les fragrances subtiles des myosotis et des lilas s'accordait à merveille au décorum subtil du vestibule. Panneau d'acajou ajouré et décoré de frises florales, panneau décoré de soie peinte mettant en scène la forêt mystérieuse de Shinomen, bois lustré à l'éclat toujours parfait.…

L’impassibilité de l'esprit ou l'enseignement d'un maître p132

Ne sont présentés ici que de courts passages du recueil de notes de Shiba Murayasu ; le texte complet comptant plus de trente pages de parchemins reliés, remplis de schémas explicatifs, d'anecdotes et d'histoire entendues ou vécues par le samurai tout au long de sa vie. Car si Murayasu commença à écrire très tôt”l'impassibilité de l'esprit", il n'hésita jamais à le compléter ou le transformer lorsqu'il le jugeait nécessaire, et ce jusqu'à sa mort.


Connectez-vous pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :