Comme un crabe dans le poulailler.

Master's : Isawa Yoshimitsu & Hida Koan
La storyline Nimportekoiteske : l'inspiration jaillira du Flood

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Hida Saburo
Shokunin
Messages : 47
Enregistré le : 10 oct. 2007, 00:32
Contact :

Message par Hida Saburo » 29 oct. 2007, 13:24

Je m'inclinais devant l'homme au visage étrange...
Ordinairement, et en partie à cause des évènements qui m'avaient fait plier le genou contre l'un de leur représentant, je haissais les Kakita.
Mais l'orgueil habituel qui leur servait de vernis ne transparaissait point sur le visage du duelliste.
Au contraire, sa voix posé et sereine laissait apparaitre une honneté presque palpable.

- Mon nom est Hida Saburo, Sojiro San... Et ce sont de bien mauvaise nouvelles qui m'amènent en cette ville aujourd'hui.
Malheureusement, il semble que je ne sois pas à la hauteur de la mission qui m'est confiée.

Les personnes me connaissant seraient vraisemblablement tombés à la renverse en m'entendant parler de la sorte à un Kakita, pourtant une chose était sûre, je savais lorsque je pouvais faire confiance à quelqu'un dans les moments critiques....
"Pour cent brique t'as plus rien", devise Kaiu...

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Message par Kakita Sojiro » 29 oct. 2007, 17:41

S'il était offensé de se faire ainsi appeler par son prénom, le jeune homme n'en laissa rien paraître.

-De... mauvaises nouvelles ? Et quelles sont-elles donc ?

Il passa outre l'autocritique du Hida... ce n'était pas à lui d'appuyer là-dessus.
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Hida Saburo
Shokunin
Messages : 47
Enregistré le : 10 oct. 2007, 00:32
Contact :

Message par Hida Saburo » 29 oct. 2007, 18:24

La peste soit des convenances, je venais de lui parler comme à un partenaire de bataille et les citadins n'appréciaient guere ce genre de remarque. Son visage ne bougea pas, mais je savais qu'il était indigné.
Parler Maho n'était vraisemblablement pas une excellente idée, mais conserver ses petits secrets pour garder la face, c'était bon pour les Grues....

- Je ne suis pas sur que vous souhaitiez entendre cela, mais si j'ai tué cet homme c'est que...j'ai de bonnes raisons de croire que des pratiquant de sorcellerie évoluent ici, en ce moment même et en toute liberté.

L'aveu devait être aussi rude qu'un coup de bokken au milieu des côtes, et j'étais tout à fait conscient qu'un tordu à l'esprit courtisan, en pleine ruelle deserte, pouvait très bien enterrer le secret d'un coup de sabre...
J'en avais déjà fait les frais une fois... et je risquais pire cette fois ci.
"Pour cent brique t'as plus rien", devise Kaiu...

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Message par Kakita Sojiro » 30 oct. 2007, 17:01

Il resta calme et impassible. A peine un bref éclair traversa-t-il ses yeux de sang.

"Ah... Votre honnêteté est toute à votre honneur. Toutefois, je ne suis ici pas le décideur. Si vous voulez bien m'accompagner, j'aimerais en parler -en votre présence, afin d'être sûr de ne pas me méprendre- avec le régent Kakita. Dans cette intervention, n'hésitez pas à me reprendre si d'aventure je me trompais."

Il s'inclina et se dirigea vers le lieu du Tournoi à nouveau, d'un pas tranquille...
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Hida Saburo
Shokunin
Messages : 47
Enregistré le : 10 oct. 2007, 00:32
Contact :

Message par Hida Saburo » 30 oct. 2007, 18:46

Je crois bien qu'à ce moment précis, extremement tendu, je relachais un imperceptible soupir de soulagement.
Je hochai silencieusement la tête en guise de remerciement : il était des choses des villes que j'ignorais et un allié comme ce samouraï aux traits étranges ne pouvait se refuser...
Quand bien même il existait de nombreuses rivalités entre nos clans, la situation impose parfois d'autre interet que de mesquines querelles...

Le plus surprenant fut sans doute qu'un voyant le visage au teint de lune du samourai qui avançait devant moi, je n'ai jamais soupçonné qu'il fut lui aussi, un être maléfique...
Hasard, inconscience, instinct ? Toujours est il que parfois, le ciel est bien clément avec nous....
Je suivais l'homme silencieusement, plongé dans des considérations qui me dépassaient certainement....
"Pour cent brique t'as plus rien", devise Kaiu...

Verrouillé