[RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 22 avr. 2010, 21:23

Il dégusta le saké que lui apporta son intendant puis se coucha alors que la lune se mirait dans la surface de chacun des étangs du palais. Le bain, sa chambre parfumée, il s'endormit comme un nouveau né et ne s'éveilla que quand Doji Yoshiro vint le chercher à l'heure habituelle.
Il fut habillé d'un dégradé de six kimonos allant d'un doré étincelant à un noir corbeaux sur lequel était peint des feuilles d'érable dorées éparses parmi des brunes et des ocres qui rappelaient toutes les tons du dégradé de kimonos. Un obi d'une soie épaisse et brune foulée au maillet ceignait sa taille, il avait comme à son habitude laissé ses cheveux longs et libres. Il ne prit qu'un thé vert jusqu'à ce qu'on annonce que Seppun Shingen sama désirait le voir. Il demanda à Yoshiro de s'enquérir des désirs de son ami pour le petit déjeuner, d'en superviser la préparation et de le faire entrer dans l'intervalle. Ce dont son intendant s'acquitta avec soin. Il annonça le Général de la Garde Rapprochée de Gauche à la porte des appartements de son Seigneur et referma le shoji derrière Seppun Shingen après s'être incliné devant le visiteur pour la seconde fois.

- Shingen kun, comment vas-tu ce matin, mon ami ?

L'odeur de thé vert flottait dans la pièce, cela et l'encens dont le prince faisait enduire chacun de ses vêtements, le soleil filtrait à travers les stores de bambou donnant à la pièce une amosphère intime.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Akodo Kakita » 28 avr. 2010, 11:59

Le général salua son ami et prince. Il resta quelques secondes à chercher ses mots et apprécier l'odeur du thé qui emplissait la pièce. Le regard neutre de Shingen s'attarda un instant sur l'intendant. Une pensée lui effleura l'esprit.
*Les dojis sont partout...*
Une fois seul avec lui, ayant au besoin congédié toute les personnes présentes pour réaliser cet objectif.
"Je vais bien. Et toi comment vas-tu ?"
Shingen répondit lui-même à sa question une seconde plus tard la mine songeuse.
"Mal si j'en juge ton visage et ton air. Nuit difficile ? "
Un vrai sourire amical vînt illuminer ses traits si neutres après sa dernière phrase, révélant le lien qui unissait les deux hommes.
"Si je suis là c'est que je connais la réponse... Je suis rarement surpris mais je l'ai été."
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 01 mai 2010, 09:24

- Surpris ? Que je rompe avec une de mes maîtresses ? Allons Shingen-kun dit le prince avec un sourire qui se voulait rassurant.
"Ce n'est pourtant pas la première fois" !

Le prince trempa ses lèvres dans sa tasse de thé à la porcelaine céruléenne décorée d'ibis argentés prenant leur envol. Même si Shingen était proche de sa soeur, il était inconcevable qu'elle lui ait fait part de son projet de rejoindre la chambre de son époux de sa propre initiative sinon il lui aurait déconseillé de faire ce genre de chose. Plus inconcevable encore qu'elle lui ait confié son échec. Ayame était fière et entêtée.
Il avait donc dû apprendre pour la dame de la sixième avenue...

- Les changements de la lune me sont peu propices ajouta-t-il en guise d'excuse.

S'il faisait allusion à l'astre, son ami pût se méprendre en pensant qu'il utilisait cette métaphore pour évoquer la versatilité de l'esprit féminin. Il y avait de quoi dérouter n'importe quel homme, le prince était maître dans cet art de parler d'une chose pour en évoquer une autre.
Parlait-il du revirement de situation avec sa soeur ? Son initiative lui avait-elle déplu ? Il y avait de quoi être perplexe.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Akodo Kakita » 04 mai 2010, 18:43

Un fin sourire ilumina son visage alors qu'il répondit à son ami. Le regard perçant du général avait repéré la raideur du dos, les traits tirés et les puissantes effluves des plantes aromatiques utilisées en excès.
"Je ne suis pas un de ces courtisans enpoudrés, mais soit je respecte ta volonté. Si tu as besoin d'aide tu sais où je suis."
L'allusion au épais maquillage qu'affectionnait les Grues n'était pas très fin mais ce matin Shingen avait l'esprit lourd.

Shingen cessa de parler pour déguster son thé. Attendant d'être congédié ou que le prince parle un peu plus. L'amitié c'était aussi connaître le moment où être présent sans s'imposer en force.
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 05 mai 2010, 08:44

Le prince garda un moment le silence. Décemment même s'il l'avait souhaité, il ne pouvait mettre Ayame hime dans cet embarras, même par rapport à son propre frère. Avouer sa visite nocturne à l'improviste, c'était mettre au grand jour une hardiesse qui seyait peu à une dame de cette noblesse. Mais que faire maintenant qu'il l'avait blessée ? Comment rattraper les choses ? D'ailleurs, leur union serait-elle jamais autre chose qu'un lamentable échec parmi les autres ?

Finalement il murmura:

- Tu avais raison, je n'aurais jamais dû m'obstiner dans cette voie.

Shingen l'avait enjoint de ne pas séduire une telle femme, plus âgée, puissante,reconnue. Il savait comme Genjûro se lassait vite de ses maîtresses et éconduire une telle femme était dangereux même pour un prince impérial.

- Tu me prodigues d'avisés conseils et chaque fois je m'obstine à ne pas les écouter. Je vais me retirer quelques jours à Asukadera (un des 4 temples de Kyuden Seppun), j'ai besoin de réfléchir.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Akodo Kakita » 05 mai 2010, 15:28

Le prince cherchait visiblement à éviter certains sujets de conversation.
"Je vais aller lui parler pour éviter tout problème. Avec des personnes de son importance il est nécessaire d'éviter de faire des vagues. Profite de ta retraite pour te vider l'esprit, à ton retour tout sera comme avant."
Ce ne serait pas la première fois qu'il faisait le ménage derrière le Prince. Il le faisait autant par fidélité que par respect pour sa soeur. Mieux valait qu'elle ignore certaines façettes de son époux.

"A ta place j'emmènerai Ayame. A cette époque les jardins sont magnifiques. Petite, elle les a toujours adoré. J'entend encore son rire pétillant dans ma tête quand je me rends là-bas."
Loin de la Cour, le couple pourra peut-être se retrouver. Même si pour Shingen cela n'avait pas fonctionné, son écervelée d'épouse avait passé son temps à comparer les jardins avec ceux de son grand-père et critiquer. Horrible souvenir. Il ne lui avait plus adressé la parole pendant un mois après cette escapade voulu par son père. Il était temps de laisser le Prince à ses affaires.
Shingen salua le Prince pour partir.
"Je vais prendre congé pour préparer la garde et régler quelques détails si tu le veux bien."
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2010, 11:11

Ayame hime riant ? Le prince avait beaucoup de mal à imaginer que la fière jeune femme qui était son épouse avoir un jour rit. Quant à l'emmener avec lui, il n'était pas envisageable de lui rendre visite pour lui poser la question avec ce qui s'était passé hier soir. Elle devait le détester sinon pire. Après un instant, perdu dans ses pensées, il regarda son ami.

- je te déconseille d'aller lui parler, elle finira par accepter que c'est fini.

En fait, la dame avait-elle compris hier soir que son départ précipité mettait fin à leur liaison ? Il en doutait fortement. Si Shingen allait la voir, le choc serait terrible et seuls les kami savaient de quoi cette femme était capable, il ne voulait pas que Shingen se mette en danger.

- Laissons les choses suivre leur court dit-il alors que son ami prenait congé.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Akodo Kakita » 07 mai 2010, 12:29

"Je laisse les Fortunes guider notre destin. J'ai foi en elles. Passez mes respects à mon oncle Saburo à Kyuden Seppun s'il vous plait. Il nous gâtait quand nous étions jeunes ma soeur et moi."
Un ton nostalgique perça sur les derniers mots. Shingen chassa les souvenirs de son enfance qui remontait à la surface pour se concentrer sur le présent.
"Mes hommages votre majesté :jap: "
Le général s'inclina cérémonieusement et quitta la pièce, il fit un signe à Kyozo en sortant pour lui parler.
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 19 mai 2010, 15:55

Toute la journée fut consacrée aux préparatifs pour le départ au temple. Genjûro ignorait combien de temps il resterait là-bas, juste qu'il ne pouvait rester ici une journée de plus. Il voulait fuir. Il passa la journée dans ses appartements, ne se montra pas au grand désespoir des dames de la Cour qui pensaient le voir dans les jardins ou avaient concocté des rencontres que l'on attribueraient au hasard, à tous les coeurs qui se languissaient qu'il détourna le regard dans leur direction, il manqua cruellement ce jour-là.

Mais l'intéressé n'en avait cure, il las de tout. Il lut de la poésie allongé sur son futon puis s'endormit dans un lit de soie chatoyante tentant d'oublier le bruit du monde.
Yoshiro avisa un long moment après, sur la table basse dans le bureau du prince, un pli scellé posé à côté du courrier du jour que le Prince n'avait pas ouvert. Il reconnût sans peine la calligraphie élégante de Saya. Il était vrai que maintenant elle était au palais auprès de la dame au clos des glycines. Elle aussi sans doute voulait voir le Prince.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 07 oct. 2010, 10:10

23ème jour de Bayushi - Heure du boeuf

Le prince cadet s'éveilla en sursaut sur sa couche dans un noir total. Il était trempé de sueur, ses mains tremblaient, il appela d'une voix mal assurée
- "Lumière" pour qu'on l'éclaire.
Il tâta ses vêtements avec angoisse sans les sentir humides et poisseux. La servante accourut avec une lanterne et il posa les yeux sur ses mains. Un intense soulagement le toucha quand il se rendit compte que ses mains n''étaient pas couvertes de sang.

- Est-ce que vous allez bien Votre Altesse ? demanda la petite servante en le voyant ainsi une mèche collée sur le front, le cou en sueur, les mains tremblantes

Il leva les yeux sur elle, un regard indéfinissable

- Je vais chercher Yojiro-sama déclara la jeune femme
- Non ! non je vais bien, juste un cauchemar dit-il d'une voix à peine audible. Apportes-moi un peu d'eau

La jeune femme posa la lanterne à côté du lit princier puis s'empressa d'aller chercher le pichet d'eau fraîche et s'agenouilla pour le servir. Il but lentement sans prononcer un mot. Un silence pesant flottait dans la pièce. A la dérobée, elle regarda le jeune Genjûro, cet homme adulé et convoité par toute la gente féminine de la Cour. Elle avait la chance d'être toute proche de lui, beaucoup plus proche que toutes ces femmes sophistiquées, poudrées et parfumées qui se pâmaient pour qu'il posa les yeux sur elles. Pourtant jamais sans doute, il ne la verrait comme une femme mais juste comme une servante.
La lumière de la lanterne dansait créant des ombres sur son visage, en faisant tantôt un profil sombre et mystérieux, tantôt mettant en valeur ses traits fins, la beauté des lignes de son visage. Quel cauchemar pouvait bien faire un prince impérial ? se demanda-t-elle.
Si elle avait su, elle se serait évanouie d'effroi.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Ashidaka Kenji » 07 oct. 2010, 18:10

Il ne fallut que quelques minutes pour que Kyuzo soit réveillé discrètement par un serviteur.
Au deuxième coup au shoji, il était déjà debout l'arme à la main.

- Qu'y a-t-il ?

Kyuzo, savait, parce qu'il avait lui même supervisé les procédures de nuit, qu'il n'était réveillé qu'en cas d'incident concernant le Prince Cadet.
Il avait lui-même expressément demandé que les serviteurs et gardes ne s'embarrassent pas de circonvolutions de politesse dans ces cas-là. Il ne fut donc pas surpris quand le Miharu lui répondit à travers le shoji :

- Son Auguste Prince Genjûro-dono, a de nouveau un sommeil plus qu'agité.
- très bien. J'arrive. Mettez les serviteurs et les gardes de faction au secret jusqu'à nouvel ordre Kôtô-san.
- Hai Kyuzo-sama.

Le yojimbo se hâta de se vêtir et en un rien de temps il s'annonçait au Shoji de son maître.

- Mon Auguste Prince !? Tout va bien ? Souhaitez-vous vous ouvrir à moi afin que je trouve un moyen de vous protéger même dans vos rêves ?

Kyuzo s'agenouilla, collé au papier fin du shoji, front au sol et attendit le bon vouloir de son seigneur.

K / K :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 07 oct. 2010, 18:32

Entendant la voix de son yojimbo, le prince regretta qu'il soit réveillé. Qu'allait-il pouvoir lui dire ? Mais s'il lui refusait l'entrée de ses appartements, Kyuzo s'inquièterait. Il se leva, le pria d'entrer et alla se mettre un peu d'eau fraiche sur le visage. Il s'essuyait les mains quand son yojimbo entra

- Je suis désolé de t'avoir fait levé dit -il d'une voix aussi assurée qu'il put.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Ashidaka Kenji » 07 oct. 2010, 20:14

- Mon Prince, je vous en supplie, ne vous excusez point, Vous êtes mon seigneur, je ne suis sur terre que pour vous servir. Laissez-moi vous décharger d'une partie du fardeau de votre charge. Votre destin est exceptionnel, je le sais. Je puis vous y aider. Vous n'avez qu'un mot à dire.
Reposez-vous sur moi et je vous protègerai des fantômes du passé comme des aléas de l'avenir. Rien, ni personne ne troublera votre harmonie si je peux intervenir. Mais pour cela il me faut connaître les raisons de votre émoi nocturne, mon Prince, je vous en conjure.

Après sa longue diatribe, Kyuzo s'agenouilla à nouveau, front contre terre.

K / K :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Iuchi Mushu » 07 oct. 2010, 21:20

Genjûro posa les yeux sur Kyuzo un instant, puis l'invita à se relever

- Allons, tu me gènes de te prosterner ainsi quand nous ne sommes que tous les deux.

Le prince prit un peignoir d'élégante soie noire brodée de feuilles de ginko en fil d'or et l'enfila. Puis il revint dans ses appartements, suivit par Kyuzo..

- As-tu connu ta mère Kyuzo ?

Il ouvrit le tiroir d'un de ses meubles et en sortit un grand rouleau qu'il déroula avec précaution. Une délicate peinture aux tons chaud représentait une jeune femme élégante, aux traits fins qui n'étaient pas sans rappeler les traits du prince. Genjûro posa les yeux sur l'oeuvre sans ne plus dire un mot mais son yojimbo put sentir l'intense émotion qui l'habitait en cet instant. Cette mère qu'il n'avait jamais connue, cette quête insondable qui depuis sa plus petite enfance l'engloutissait parfois tout entier.

- Elle est belle, n'est-ce pas ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: [RP]Les appartements privé du Prince Hantei Genjûro

Message par Ashidaka Kenji » 07 oct. 2010, 22:25

- Elle est magnifique, mon Prince. Mais comment aurait-il pu en être autrement ? Seule la véritable beauté, celle de l'âme, peut atteindre le Fils du Ciel, votre père. Son Auguste Majesté l'empereur ne pouvait qu'en tomber amoureux.
Pour répondre à votre question, mon Prince : Oui j'ai connu ma mère, mais peu de temps, car elle est morte quand j'avais huit ans. Ne me reste d'elle que des souvenirs de parfum au jasmin et de longs et soyeux cheveux blancs dans lesquels j'avais l'habitude d'enfouir mon visage.
C'était une talentueuse comédienne de l'Académie des Arts du clan de la Grue, savez-vous !? J'en suis très fier.

Après une courte pause, délicatement dans un murmure.

- Votre mère et son destin sont-ils la cause de vos tourments, mon Prince ?

K / K :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Répondre