Page 3 sur 5

Posté : 14 déc. 2005, 18:29
par Otaku Sh?am
- Il serait prétentieux de dire le contraire... murmura Shâam.

Elle eut un clin d'oeil complice pour une shiotome en faction et se tourna vers les deux Kakita.

- Peut-être souhaitez-vous accompaner votre sensei, Kakita Sojiro-san? Je ne pense pas qu'Ide Akio-sama en sera fâché. Votre présence, je le crois, sera la bienvenue. Deux duellistes tels que vous ne seront pas de trop pour représenter le clan de la Grue. Il n'y a jamais trop d'excellence, n'est-ce pas?

Otaku Shimako étouffait un fou rire derrière les trois bushi tout en regagnant son poste. Shâam donnait dans la flatterie maintenant?

Posté : 15 déc. 2005, 17:40
par Kakita Sojiro
Sojiro s'inclina.
"Ca serai un honneur d'accompagner mon Sensei dans une entrevue de cette importance."
Son ton et son air étaient toujours aussi glacés qu'à l'accoutumée. Seuls ceux qui le conissaient pouvaient voir dans ses yeux flamboyer la joie d'être admis...

Posté : 15 déc. 2005, 17:51
par Kakita Inigin
... dans une entrevue de cette importance. Nous en ferons un bon courtisan.

Inigin s'inclina lentement devant Otaku Shâam.
_ Nous ferez-vous l'honneur de nous annoncer à Ide-sama ?

Posté : 06 janv. 2006, 15:02
par Ide Akio
Dans la suite de Ide Akio

Ide Akio, se grattant les fesses : Chibokiko !

Shinjo Minori : Encore ?

Ide Akio : Et oui ! A moi tous vos petits ronds de bois !

Finissant de ricaner, l'ambassadeur Licorne se redressa au moment où Otaku Shâam faisait coulisser la cloison...

Posté : 09 janv. 2006, 09:59
par Otaku Sh?am
La capitaine haussa un sourcil en considérant la pile de ronds de bois qui s'amoncelait aux pieds de Ide Akio. Shinjo Yokatsu à la plage. Shinjo Yokatsu au ski. Shinjo Yokastu avec sa famille (qui était tellement nombreuse qu'il avait bien fallu six pogs pou la faire rentrer!)
Midori semblait boudeuse... Les talents de tricheurs de Ide Akio étaient pourtant avérés dans tout l'Empire! Mais elle avait joué quand même... Bah! Les Shinjo n'étaient pas réputés pour leur esprit brillant, faute de quoi, ils auraient compris depuis longtemps que le bon côté était celui des kamis qui sont toujours plus forts qu'une bande de dingues qui essaient de faire peur aux ombres habillés avec des peaux de koalas...

Comme si elle avait lu ses pensées, Midori eut une grimace pour la shiotome, qui fronça un sourcil et lui lança un pog.

- Shinjo Yokatsu à la pêche?
- Un porte bonheur. murmura-t-elle.

Un rond de bois truqué surtout. Le temps qu'Ide Akio s'aperçoive de la supercherie, Midori aurait au moins récupéré, Yokatsu et sa famille...
La jeune yojimbo lui sourit. Shâam se retint à grand peine de lui gratter la tête derrière les oreilles. Les Shinjo étaient parfois très susceptibles...

- Hum!

Ide Akio se râcla la gorge et Shâaam s'iclina aussitôt.

- J'ai fait ce que vous m'aviez demandé, Ide Akio-sama.

Sur ces paroles, la shiotome tira six bouts d'étoffe bleue de sa manche avec un air goguenard.

- J'ai également présenté vos respects à Kakita Inigin-sama ui est dans l'antichambre. Il aimerait que vous le receviez pour discuter d'une affaire, parait-il, de la plus haute importance. Il est accompagné d'un de ses élèves, Kakita Sojiro-san.

La capitaine s'inclina à nouveau pour ponctuer ses paroles, attendant la décision de l'émissaire.

Posté : 09 janv. 2006, 13:38
par Ide Akio
Sortant de son attitude négligée, Akio resserra son kimono et remit ses cheveux en place, avant de hoher la tête à l'adresse de la shiotome.

- Très bien, très bien, lâcha-t-il. Maintenant, vous pouvez faire entrer.

Posté : 09 janv. 2006, 18:59
par Otaku Sh?am
Shâam reprit son attitude martiale et regagna l'antichambre.

- Ide Akio-sama vous attend. murmura-t-elle en s'inclinant.

Midori s'était redressée, derrière son protégé, elle veillait.

Posté : 09 janv. 2006, 19:36
par Kakita Sojiro
Sojiro entra derrière son maître après avoir déposé son katana à sa gauche, tranchant vers lui, s'agenouillant et s'inclinant aussitôt, le front au sol, après un bref coup d'oeil à son hôte. Il resta dans cette position sans mot dire jusqu'à ce que Ide-sama lui demande de s'asseoir...

Posté : 10 janv. 2006, 07:53
par Kakita Inigin
Kakita Inigin était entré avec l'emphase extravagante, manifestée par les tourbillons de plume habituels, qui caractérisait son Clan. Sur un geste infime de tête d'Ide Akio, il s'était agenouillé sur un petit coussin manifestement préparé aux reflets chatoyants d'azur et d'argent - une délicate attention. Il avait posé son daisho, réuni par une cordelette, personne ne lui ayant demandé de déposer son katana à l'entrée, sur sa droite, à bout de bras, poignées tournée vers son interlocuteur : en partant un petit pas de coté lui permettrait de le récupérer malgré son éloignement.
Et attendit, tout en scrutant la pièce sans tourner l'oeil. Désordre. Pièces de bois. Jeune maîtresse. Décoration surabondante. Gâteaux. Une étincelle illumina brièvement son oeil gauche.

Posté : 11 janv. 2006, 14:09
par Isawa Yoshimitsu
Entrant en dernier dans la pièce, Bayushi Hiryu restait volontairement en retrait.

Il était ici en tant que spectateur, afin de s'assurer que Kakita Inigin saurait réparer son erreur...

Posté : 12 janv. 2006, 17:33
par Ide Akio
Akio attendit que ses hôtes soient installés et intima, d'un coup d'oeil, à Shâam de s'asseoir à son tour. Cela fait, il s'agenouilla sur un petit cousin brodé de licorne bleus (parce que c'était "jôôôli", selon sa mère) et posa sur le capitaine de sa garde un regard scrutateur.

- Shâam-san... J'apprécie que vous ayez tenu à me surprendre par cette visite impromptue. Je suis très heureux de reconnaître ici Bayushi Hiryu-san et Kakita-san. Mais qui est ce jeune Grue à l'air fringant ?

Sans paraître tenir compte de ses invités, il étrécit les yeux en attendant la réponse de Shâam.

Faim. Pas Chibokiko. Tartine. Cérémonie. Un pot de Nutella clignota dans le coin droit de son oeil gauche.

Posté : 12 janv. 2006, 18:00
par Otaku Sh?am
Shâam regarda le coussin brodé d'un air affligé et se rendit compte qu'Akio lui parlait.

- Cet homme est Kakita Sojiro-san. Un élève de Kakita Inigin-sensei... Je suis navrée de n'avoir pas pu vous prévenir auparavant, cela ne se reproduira plus.

Cependant, elle connaissait celui qu'elle servait. En envoyant ses hommages à Inigin, il savait très bien quelle serait sa réaction. Il prendrait cela pour un geste de paix et viendrait le trouver pour discuter de son affaire en cours.

- J'ai également pris une initiative que j'espère, vous me pardonnerez.

La shiotome frappa un coup contre le montant de bois de la porte et une jeune heimin, aux couleurs de la Licorne se montra, portant dans ses bras fins un panier chargé de chibokikos. Elle était suivie d'une autre femme, portant quand à elle, du thé pour Akio, Hiryu, Inigin et Sojiro. Bie entendu Shâam et Midori se devaient de ne rien toucher...

Timides et rougissantes, comme il les aime, hein? J'espère qu'elles aiment les draps avec les petites Licornes... ça gratte un peu, il me semble...

Posté : 12 janv. 2006, 18:07
par Ide Akio
Akio hocha la tête, ignorant la servante qui venait d'entrer.

- Kakita Sojiro-san, c'est un véritable plaisir de vous accueillir ici, avec votre sensei.
Puis, s'adressant à ses invités :
- Je vous en prie, servez-vous.

Des chibokikos tout frais venus de la Cité des rives blanches ! pleurnicha-t-il en lui-même, en faisant servir du thé à tous, sauf à sa yojimbo.

Posté : 12 janv. 2006, 21:15
par Kakita Sojiro
"C'est un honneur pour moi de vous rencontrer, Ide-sama."
Sojiro s'inclina une fois de plus, respectueux. Bien que le membre de la Licorne l'en ai autorisé, il ne se servit pas pour le moment, préférant observer partout, et trouver son point faible, au cas où...

Posté : 13 janv. 2006, 07:54
par Kakita Inigin
_ Les réceptions de l'ambassadeur du Clan de la Licorne sont réputées pour leur savoir-vivre ... malgré ce que peuvent en dire d'autres Clans moins versés dans les subtilités de l'hospitalité, dit inigin en pensant très fort à un voisin commun des deux Clans. Et en se servant.
Argh ils savent trop bien quelles sont mes faiblesses. Enfin, celle-là.