[7.2] Renaissance

Master's : Isawa Yoshimitsu & Hida Koan
La storyline Nimportekoiteske : l'inspiration jaillira du Flood

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

[7.2] Renaissance

Message par Hida Koan » 22 juin 2005, 22:51

[Hida Kaoru/Heichi Kazuo]

La chambre était vaste et claire. Le parquet ciré reflétait les derniers rayons du soleil. La jeune femme avança à pas lents, ses yeux se portèrent au delà de sa vision. Fixe comme un chêne, elle contemplait le coin de la pièce et l'autel dédié à Hachiman. La lueur déclinante du jour dardait ses eflets sur la satue de bronze, faisant presque ondoyé le poil dru du sanglier sur lequel était monté le Dieu. La femme s'approcha, se mit à genou et commença à psalmodier.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 23 juin 2005, 22:56

Les mots se suivaient indistinctement, coulant de la bouche de la jeune femme comme le miel d'une cuillère. Ses yeux étaient étrangement fixes, mais tout son corps se balançait d'avant en arrière. Après plusieurs minutes de prière, elle déposa un batonnet d'encens dans la petite coupe de sable. Elle se releva et se dirigea dans une autre pièce de la suite. Près du mur donnant sur le jardin, près de son futon, se trouvait un grand panneau de bois. Elle le fit coulisser doucement.

Un grand samurai l’observait. Les traits du masque étaient simples et sculpté habilement. Sa tête paraissant énorme sous son kabuto à cornes. Les bras ballants, il se tenait bien droit. Les minuscules écailles de métal liées par des cordons de soie semblaient luire dans le jour déclinant. Leurs couleurs sombres évoquaient le bleu profond de la haute mer et le vert obscur des feuilles de mûrier. Les orbites vides sous le mempo de fer laqué sondaient l’âme de la femme. Elle fit quelque pas en avant, lentement, retenant son souffle… et elle posa la main sur son armure.

[…]

« Yumi ! » hurla-t-elle.
Une jeune fille arriva précipitamment et murmura « Je suis là Kaoru-sama. »
« Aide-moi veux tu » et son regard montrait qu'elle ne souffrirait pas un refus.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 26 juin 2005, 22:38

Les cordelettes étaient tendues. La jeune fille avait fait ça avec application. La peur se lisait dans son regard et maintenant que son oeuvre était achevée, ses mains temblaient enfin, comme laissant s'échapper la tension accumulée depuis de longues minutes. Yumi était prostrée dans un coin de la pièce, elle ne disait mot. Elle regardait simplement Miya Kaoru, la femme qu'elle avait connu plusieurs années. Dire qu'elle était passé devant cette armure plus d'une dizaine de fois sans savoir que c'était la sienne. Elle qui croyait que c'était celle de son père, qu'une noble Dame de la famille Miya ne porterait jamais ça... Elle avait l'air d'être folle ce soir... Elle avait des yeux de flamme et la voix rauque; en plus elle n'avait cesser de marmonner. Kazuo va revenir... Tu vois je porte ton armure Père... Je n'ai qu'à faire ça... Oui faisons ça... Pourtant... A la regarder... L'armure semblait tomber correctement. Qui aurait cru qu'elle ne flotterait pas dedans.

Miya Kaoru mit en place le mempo sur son visage, s'approcha du présentoir pour les armes, et ceignit son daisho. Elle se tourna vers la très jeune fille et dit, de la voix enrouée de Kazuo:
"Yumi, ne bouge pas d'ici avant que quelqu'un ne vienne te chercher." Elle s'approcha de la porte donnant sur le jardin, regarda la nuit naissante: "Tu m'as bien servi" puis elle s'engouffra dans le jardin. De longues minutes s'écoulèrent après que l'ombre de la samurai-ko en armure ait disparu, et Yumi s'arrêta enfin de trembler.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Isawa Yoshimitsu
Adhérent
Adhérent
Messages : 3334
Enregistré le : 09 avr. 2004, 13:59
Localisation : Lille
Contact :

Message par Isawa Yoshimitsu » 05 juil. 2005, 12:55

Kaoru s'avancait dans les jardins, se rendant aupres du lac. Elle s'agenouilla devant l'etendue d'eau, se concentrant sur ce qu'elle avait à faire. La pluie avait cesse, l'orage se finissait. Seuls quelques eclairs s'eloignant rappelaient le passage d'Osana wo sur Kyuden Kakita

Kaoru s'appretait a sortir son sabre lorsqu'elle entendit une voix, tel un courant d'air

la vraie mort d'un crabe est au combat

C'était le fantome de tout à l'heure...

trente secondes après cette voix, le lac était illuminé par le reflet du début du spectacle d'Izaku Keitaru

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 14 juil. 2005, 23:45

La vraie mort d'un Crabe est au combat...

Kaoru se releva en dégainant son katana.

"C'est ce que je voulais! C'est ce que j'ai toujours voulu!"

Elle faisait les cents pas près du lac étraignant la tsuka de toutes ses forces, à s'en rendre blanches les jointures des doigts. Le spectacle avait commencé maintenant. Des éclats multicolores nimbaient la surface de l'eau. Des guerriers de feux ondoyaient sur toute la superficie du bassin, mêlant leurs armes et leurs corps désgrégés. Le spectacle était maginifique. La nuit résonnaient comme de mille tambours.

"Je ne voulais que ma vie, je ne demandais que de servir!" continuait-elle d'hurler.

Les feux d'artifice battaient son plein...
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 20 juil. 2005, 22:20

Kaoru ne savait plus trop que faire. Certes la voix disait vrai mais... Qui lui donnerait encore l'occasion d'aller au combat? Qui saurait voir le guerrier derrière la pitoyable courtisane Miya? Elle fit de grands pas, encore et encore le long du lac, priant les kami de l'aider à faire un choix, à lui montrer la voie. Les lumières magiques éclairaient encore le ciel quand le bushi se reveilla enfin.

Kazuo allait demander audiance à l'Empereur, à quelqu'un, n'importe qui pouvant le recevoir. D'un pas décidé, en armure lourde et mempo sur le visage, il partit vers la bâtisse.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 21 juil. 2005, 20:34

Loin de Kaoru, de l'autre côté du lac, une ombre passa entre deux bosquets de bambous, sans un bruit.

Attentive, elle resta là un moment, absorbée dans la contemplation de l'énigmatique guerrier en armure lourde.

Malgré les fréquents éclats de lumière des salves de hanabi, elle ne parvenait guère à deviner qui se cachait derrière le terrifiant mempo.

Soudain, elle se redressa avec raideur, recula de quelques pas, avant de quitter finalement les jardins sans faire plus de bruit qu'à son arrivée.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 25 juil. 2005, 22:38

Kazuo longeait la bâtisse en s'éloignant du lac. Au loin, il pouvait apercevoir la haute terrasse où la cour était assemblée.

Assurément, l'Empereur devait s'y trouver.

A peine se fut-il engager sur le chemin de gravier bordé d'arbres fleuris, que deux silhouettes se détachèrent de l'obscurité, venant à sa rencontre.

Immédiatement, la première poussa un cri de frayeur.
A la lumière de la lune, on pouvait deviner les lourdes toilettes du demoiselle de cour, aux couleurs de la Grue.

Elle venait de saisir le bras de son partenaire, un homme masqué qui ne lui était pas inconnu.

La jeune fille, aussi pâle que la mort, s'apprêtait à crier à nouveau...

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 25 juil. 2005, 23:11

"Mhmmm....." Cette sensation, il ne l'avait pas ressentit depuis des lustres.. Il savait que ce guerrier était porteur d'une certaine marque. Une chose contre laquelle il était équipé. Il se tourna vers Sumae et planta ses yeux dans les siens.

"Sumae-san. Vous allez courir prévenir le champion d'Emeraude. Dites-lui... que du jade pourrait être nécessaire. Allez, partez. Je vais tacher de retenir ce guerrier." Ses paroles ne furent guère plus qu'un murmure. Mais son regard aidait à se faire comprendre.
Puis, il détacha son bras de la jeune Grue, et fit un pas en direction du guerrier. Il commençait à invoquer les kamis de la Terre. Il réservait à ce guerrier une surprise qui ne le laisserait pas de glace.

"Guerrier! Je suis Soshi Yabu, magistrat impérial. Faites connaitre la raison de votre présence ici!"

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 26 juil. 2005, 12:58

Kakita Sumae, le visage livide, avait fait un bref hochement de tête à Soshi Yabu avant de partir aussi rapidement que ses robes lourdes et nombreuses le lui permettait.

Au loin, dans les jardins, deux sentinelles se rejoinrent et l'un d'entre eux pointa en direction de l'endroit d'où le cri avait résonné, quelques secondes plus tôt...

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 26 juil. 2005, 13:18

Le bushi stoppa sa course vers la bâtisse. Il posa son regard sur la courtisane tremblante, puis sur le magistrat impérial qui le toisait. Ses muscles se figèrent un instant, il resta stoïque et bien droit. La lumière de la lune reflétait sur les brillantes pièces de métal de son armure lourde. Elle paraissait presque neuve ainsi présentée. Plusieurs années de nettoyage réguliers et de repos lui avaient été bénéfiques. Jetant un coup d’œil vers le balcon sur lequel étaient réunis les invités du kyuden, le samurai commença :

« Je suis le descendant de Heichi Kimura, garde d’élite du daimyo du respectable clan du Sanglier Heichi Shizugai en personne. Porteur de messages de la plus haute importance, mon aïeul brava la mort pour défendre l’Empire, et d’un même courage il sauva les héritiers du clan du Crabe. Ainsi je suis le digne héritier de ceci. » Le bushi dégaina un sabre d’excellente qualité, un œil aguerri remarquerait le fil de coupe en forme de vague bien marqué sur la lame. Il ne tint pas le katana de manière agressive, il l’exposa juste soigneusement à Soshi Yabu. Cependant, il semblait en mesure de s’en servir parfaitement. Le guerrier continua sa litanie.

« Mon arrière grand-père Heichi Kumagaya eut la vie la plus honorable qui soit et prouva maintes et maintes fois sa grande bravoure au combat. Alors j’ai pu profiter des prestigieux enseignements de la famille Hida. » Le samurai montra son épaule droite et le mon de la famille Hida qui s’y dessinait, avec dans le bas à gauche un trait de pinceau gris, la marque du dojo de Sunda Mizu Mura.

« Je suis le fils direct d’Heichi Kuroda, bushi reconnu pour de hauts faits d’arme. Je porte avec fierté l’armure de mon père, je porte ses espoirs ainsi que tous ceux de ma famille. » Et le bushi fit un pas en avant.

« Je suis le gardien de geôle de Kusate Iru no Oni, déjà congédié par mes soins dans son carcan de terre. Alors que vous vous prélassiez dans vos palais de soie, si jeune que j’étais je portais déjà un fardeau innommable. Je suis le détenteur d’une mission sépulcrale, assignée par Hida Kuemon en personne, père de notre noble Empereur et feu le champion du clan du Crabe. J’ai de la bouche même de cet homme reçut les ordres qui dirigeraient ma vie, quand il me félicitai pour mon courage et ma ténacité, et qu’il me donnai mon nom. »

La voix de l’homme paraissait plus forte à mesure qu’il parlait.

« J’ai participé à la Bataille des Gorges Ecarlates et ai jouté vaillamment au côté d’Hiruma Masagaro-dono, fils de Hiruma Kage, glorieux daimyo de famille. Les hordes de l’Outremonde cherchaient à envahir nos terres et c’est là-bas que nous avons repoussé leurs terribles assauts. C’est à la tête d’une escouade et sur mes deux jambes que j’ai vu la fin de cette dangereuse lutte. C’est la rage au cœur et le courage en mon bras que j’ai vaincu pour l’Empire et fatalement pour vous monseigneur. »

Le samurai fit face au Scorpion, les pieds bien campés au sol et le katana à la main. Il faisait jouer les reflets lunaires sur le fil de la lame. Il carra les épaules et ajouta d’une voix forte.

« Alors nommez-moi guerrier, c’est ce que je fut. Nommez-moi guerrier, c’est ce que je suis. Je m’appelle Hida no Heichi Kazuo, guerrier de l’Empire et du Fils des Cieux. Ce que je fais ici ne regarde que l’Empereur. En cela vous n’avez rien à me demander. »

Observant quelques secondes la réaction du magistrat qui semblait très concentré, Kazuo continua, un sourire derrière le mempo.

« Mais peut-être me conduirez-vous à lui ? »
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 26 juil. 2005, 22:07

"Je suis Soshi Yabu, magistrat d'Emeraude.
Vainqueur de la bataille des Feuilles Enterrées contre le Shuten Doji, tombeur de Yogo Junzo, fidèle du Tonerre Bayushi Kachiko-dono, combattant et vainqueur de l'Ombre vivante, serviteur de son altesse Hida Koan-dono.
Je suis donc tout autorisé à vous poser des questions, Hida no Heichi Kazuo-san. N'en doutez pas une seconde.
Vous étiez gardien de prison, c'est-ce que vous avez dit? alors que faites-vous ici, loin de votre tâche?
Vous souhaitez rencontrer son altesse? Peut-être puis-je vous rapprocher de lui. Suivez-moi."

Soshi Yabu lui tourna le dos, et commença à avancer.
La partie est serrée, se dit-il. Mais je ne peux la gagner seul.

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9944
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 30 juil. 2005, 00:22

Kazuo suivait à grand pas le magistrat, le katana toujours dégainé pour le moment. "Que vous soyez magitrat d'Emeraude m'importe peu, et je suis ravie d'apprendre que vous êtes un fidèle de personne haut-placée... Vous dormez sans doute mieux comme ça." dit Kazuo sèchement. "Et je ne suis pas gardien de prison, magistrat, mais si le nom de Kusate Iru no Oni ne vous fait pas trembler, bien, vous devez décidément dormir comme un loir. Et je vous suis gré de me conduire là où je désire me rendre mais soyez en sûr, j'aurais bien trouvé le chemin seul."

Le katana toujours sorti et à l'affût du moindre geste étrange du Scorpion, Kazuo suivait l'homme au sompteux kimono vers le balcon.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 31 juil. 2005, 19:37

Alors que Yabu et Kaoru venait de se mettre en route vers le balcon où la cour se tenait, ils entendirent les pas rapides de deux guerriers, les suivre et les rattraper.

Dans la lumière lunaire, ils purent reconnaître deux sentinelles de la famille Daidoji, portant de longs yari, venir à leur rencontre. Tendus et concentrés, ils se portèrent à la rencontre des deux inconnus, prêt à l'attaque.
Devinant la silhouette d'un guerrier en armure et d'un autre en kimono de cour, ils ralentirent soudain, prudent.

"- Hola, samurai ! Qui va là ?"

Alors que les deux inconnus se retournaient, l'un des gardes reconnut sur l'un deux les mon du Clan du Scorpion et de la magistrature impériale.
Relevant aussitôt son arme, il salua respectueusement.

"- Veuillez nous pardonner, Soshi-sama. Je suis Daidoji Masato. Nous avons entendu un cri et le bruit de lame dégainée. Tout va-t-il bien ?"

Imitant Masato, son acolyte releva son arme, sans quitter du regard l'énigmatique guerrier en armure lourde à côté du magistrat...

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 02 août 2005, 21:40

Juste avant la rencontre avec les Daidoji:

"Le terme "gardien de prison" vous rebute tant que cela, Kazuo-san? Etrange. Car il est des gardiens que l'on loue. J'ai le plus grand respect pour ces gardiens qu'étaient les shugenjas ayant mis Iuchiban en tombe. Enfin..." Yabu haussa les épuales et se concentra sur son chemin. Le doute l'assaillait...

"Seibankan-sensei, vous, mon ancêtre, puissiez-vous m'apporter un signe. Vous qui avez combattu vaillamment la souillure, une fois encore, je guette votre grand savoir."

"- Hola, samurai ! Qui va là ?"
"- Veuillez nous pardonner, Soshi-sama. Je suis Daidoji Masato. Nous avons entendu un cri et le bruit de lame dégainée. Tout va-t-il bien ?"


"_ Vous remplissez votre rôle, daidoji-san. Vous n'avez pas à vous excuser. Et à... priori, tout va bien. JE dois voir sa majesté, l'un d'entre vous pourrait-il me conduire à lui, s'il VOUS plait?
Et d'ailleurs, puisque j'y pense, auriez-vous vu passer une dame miya il y a peu? Je dois la retrouver."

Le magistrat espérait avoir été suffisamment clair dans ses propos.

Verrouillé