[RP]Temple d'Asukadera - un des quatre pilliers

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Temple d'Asukadera - un des quatre pilliers

Message par Iuchi Mushu » 28 févr. 2011, 23:23

Le prince posa les yeux un long moment sur son yojimbo, ainsi donc sa fidélité allait jusqu'à ce point ...

- Relèves-toi Kyuzo, je te promets de ne plus te mettre dans cette situation, te perdre est pour moi impensable.

Il tourna les perles de son chapelet entre ses doigts tandis que le Seppun se relevait. Il hésita un moment avant de lui demander.

- Tu as confiance en moi Kyuzo ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: [RP]Temple d'Asukadera - un des quatre pilliers

Message par Ashidaka Kenji » 01 mars 2011, 09:04

- je n'ai confiance qu'en vous et moi Mon Prince.

La réponse avait été directe rapide et sans hésitation. Elle correspondait à l'essence de son être.

K / K :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Temple d'Asukadera - un des quatre pilliers

Message par Iuchi Mushu » 01 mars 2011, 10:49

- Aux coeurs valeureux, rien n'est impossible disent les sages.

Il eut un instant de silence, comme un instant de réflexion profonde.

- Rentrons demain, nous avons bien des choses à changer Kyuzo.

Ses paroles simples étaient empruntes d'une détermination dans la voix du prince que Kyuzo lui avait rarement connue, finalement ce séjour ici semblait lui avoir fait du bien même si dans un premier temps il avait semblé perturbé, malheureux. Quels qu'aient été ses tourments et ses démons, il semblait les avoir vaincus.

- Nous nous coucherons tôt ce soir, je vais avertir le supérieur de notre départ et le remercier pour son hospitalité.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: [RP]Temple d'Asukadera - un des quatre pilliers

Message par Ashidaka Kenji » 01 mars 2011, 17:14

Le yojimbo se retira non sans avoir saluer son Maître.
il avait de multiples tâches à accomplir et si, à n'en pas douter, le Prince Cadet allait se coucher tôt, il en allait autrement de Kyuzo.
Il fit quérir son bras droit Seppun Toko, afin d'éclaircir l'arrivée en trombe du Général de Gauche.
A l'arrivée de son subordonné, Kyuzo attaqua de but en blanc :
- A qui va votre allégeance Toko-san ?
- A l'Empereur et par extension à sa famille Kyuzo-sama ! répondit le jeune Seppun du tac au tac.
- Le Général de Gauche fait-il partie de la famille impériale ?
- Non Kyuzo-sama.
- Alors pourquoi l'avez-vous laissé entré, sans m'en avertir ou sans en avoir averti l'intendant princier Yoshiro-sama... et armé de surcroit !?
Toko hésita, une goutte de sueur perlait sur sa tempe droite. Il sentait où cette conversation risquait de le mener.
- Parce que d'un regard il a fait valoir son rang, Kyuzo-sama.
- Son rang est-il supérieur à celui de Sa Majesté le Prince Cadet, Seppun-san ?
- N...Non, Kyuzo-sama.
S'adoucissant un peu Kyuzo reprit :
- Me serais-je trompé sur votre compte Toko-san ? Êtes-vous réellement digne d'appartenir à la garde rapprochée de son Auguste Majesté le Prince Cadet ?
Toko redressa la tête et répondit, le ton de sa voix plein de ferveur.
- Hai, Kyuzo-sama.
- Pourtant vous lui avez failli aujourd'hui, Toko-san. Comment puis-je à nouveau vous faire confiance pour protéger le Jeune Cadet du fils du Ciel ?
- Je ne faillirai plus Kyuzo-sama, je vous le jure.

Kyuzo réfléchit un instant.
C'était une bonne occasion de réduire définitivement au silence le seul témoin accessible de son petit tour de passe-passe avec les serviteurs de Prince Cadet.
D'un autre côté, le jeune Seppun était prometteur et nul doute qu'on ne l'y reprendrait plus.
Enfin, Toko-san aurait une dette éternelle envers Kyuzo, et ce détail non plus n'était pas à négliger.

- Tel le chaton négligent et imprudent vous avez brûlé huit vies sur les neufs qui vous avaient été octroyées par le Tengoku.
Pensez-y Toko-san la prochaine fois que vous aurez un choix à faire.
Maintenant, allez avertir le Palais que Sa Majesté Genjûro-sama, Prince Cadet, y retourne demain.
Faites aussi en sorte que tous les préparatifs pour son retour soient réalisés quand nous remettrons les pieds au Palais.
Je compte sur vous Toko-san. Ne me décevez plus.
- Hai, Kyuzo-sama.
- Vous veillerez aussi à écarter définitivement les gardes sous vos ordres de la présence directe du Prince Cadet. Vos hommes paient pour vous, Toko-san, souvenez-vous en.
Et une dernière chose, Toko-san, veillez à me faire parvenir au plus tôt toutes les modifications des mesures de sécurité du Daidairi, tant physiques que magiques. J'ai bien dit au plus tôt.
- Hai, Kyuzo-sama, Isogi.

Après avoir congédié son adjoint tout penaud, Kyuzo s'employa à organiser les préparatifs nécessaires au départ du Prince du Temple.

K / K :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Répondre