[RP]Dans les Ekohikei

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Bayushi Yugao
Criminel
Messages : 10
Enregistré le : 17 avr. 2010, 17:42

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Bayushi Yugao » 15 août 2010, 12:53

Son esprit s'envola quelques années en arrière sur les planches du petit théâtre où avait eu lieu cette représentation, leur rencontre. Elle se souvenait de l'atmosphère si particulière ce soir là, de l 'émotion forte qu'elle avait ressentie alors que poussant les portes du décor représentant la salle du trône, le masque déchiré, les vêtements couverts de poussière, elle était entrée comme Shosuro avait dû le faire mille ans auparavant. Les cris des gardes, le regard médusé de l'assemblée suspendue à ses lèvres, la scène sombre et bleutée, seulement éclairée aux flambeaux, la musique inquiétante, l'atmosphère si lourde lui avait presque coupé le souffle à cet instant.

L'acteur interprétant le rôle de Bayushi s'était avancé alors que tous restaient immobiles d'horreur devant son aspect, terrifiés par la souillure qui pouvait l'habiter. Mais ça avait été si différent quand il l'avait prise dans ses bras, quand elle lui avait confié les symboliques parchemins. Sa main sur sa joue, l'intense émotion puis ces murmures, ces murmures dans sa tête qu'il lui semblait encore entendre certaines nuits. Les larmes qui avaient coulé ce soir là sur ses joues étaient vraies et elle avait mis un certain temps dans sa loge, tremblante, à se remettre de cette étrange expérience. Elle avait fait plus qu'interpréter l'esprit de sacrifice de son clan ce soir-là, beaucoup plus.

Sans doute était cela qui avait conduit aux compliments, aux ovations de toute la noblesse, ils l'avaient consacrée dans son art et elle avait rencontré Shingen-sama ce même soir.

Elle revint à la réalité, sa main fine ouvrit le shoji, un vent d'automne s'engouffra dans la pièce soulevant ses longs cheveux noirs. Silencieuse elle regarda au dehors. Comme tout ceci lui semblait lointain. Comme ces jours auprès de lui avaient été heureux dans la maison au bord du lac. Puis il avait rejoint la capitale et tout avait été différent.
La loyauté, c'est aussi d'être fidèle à soi-même

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Akodo Kakita » 17 août 2010, 13:04

Parfois un silence valait tous les arguments du monde. Il renvoyait à l'interlocuteur son propre reflet, comme s'il devait méditer sur ces dernières paroles. Les mots heurtant un miroir et revenant frapper l'orateur hâtif. Parfois il représentait la confusion de l'auditeur. C'était le cas dans cette pièce. Trop de données échappaient au contrôle de la jeune femme, elle semblait destabilisée. Une opportunité de presser davantage son avantage ? Pas ici, pas avec elle.

Shingen se contenta d'attendre, il avait toujours été patient. Lui aussi plongea dans ses souvenirs...

La représentation avait duré trois heures mais pour lui une poignée de minutes seulement semblait avoir filée. Son regard tomba sur l'actrice interprétant Shosuro et le miracle se reproduisît. Les voix se tûrent. Son voisin remarqua son intérêt pour la brillante interprête.
"Elle se nomme Bayushi Yugao, je peux vous la présenter si vous le voulez Seppun-sama, je la connais bien c'est ma cousine."
en temps normal il aurait refusé cette grossière médiation mais cette fois-ci il accepta.
"Volontier Bayushi-san"
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Bayushi Yugao
Criminel
Messages : 10
Enregistré le : 17 avr. 2010, 17:42

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Bayushi Yugao » 18 août 2010, 17:15

Yugao avisa les environs, pas de gardes Seppun. Ainsi le Général était-il venu en toute discrétion, presque seul.

Dans la cour, plusieurs prêtres devisaient de choses et d'autres, dans leurs vêtements officiels, la blanche de leur jo-e ne faisait que rappeler l'idée de sacrifice, celui de leur sort à protéger l'Empire des démons, des esprits malfaisants, des conjonctures néfastes et aussi d'individus peu scrupuleux.Tant d'hommes attachaient la réalisation de leur destin à leurs mots.

Après tout, ce jour n'était-il peut-être pas favorable.
Le regard de la jeune femme croisa celui d'un jeune prêtre et il sourit, elle lui sourit en retour. Au moins y avait-il encore en la capitale des choses spontanées. Elle referma le shoji et se tourna à nouveau vers Seppun Shingen.

- Bien ce cas, mieux vaut peut-être que je revienne une autre fois pour savoir ce que les astres me réservent.

Il était loisible à chacun de venir consulter pour connaître la faveur des astres, les actions ou les prières à accomplir pour favoriser ses dessins, il n'y avait là rien d'exceptionnel. Elle fit quelques pas en direction de Shingen et s'inclina.

- Que votre journée soit radieuse Général-sama et que les Fortunes veillent sur vous ainsi que sur votre maison.

Elle se redressa, s'apprêtant à sortir, sans promesse de se revoir, sans soulager sa curiosité qu'elle devinait brûlante. Il n'aurait pas dû être là, elle non plus si elle s'en tenait à sa promesse.
La loyauté, c'est aussi d'être fidèle à soi-même

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Akodo Kakita » 19 août 2010, 09:28

Shingen replaça son masque sur son visage aux traits fins. Il s'inclina devant la jeune femme ignorant son sarcasme mal voilé sur la famille.
"C'est déjà une journée radieuse. A bientôt."
Il la regarda quitter la pièce un sourire sur les lèvres. Son moral et son esprit venaient de se ressroucer à une très puissante source, il se sentait de taille face à la colossale tâche qui l'attendait. Mille idées brillaient dans son esprit, mille façons de traiter les problèmes qui apparaissaient. Lentement il sortit de la salle à son tour, laissant une très longue avance à Yugao. La ville lui appartenait, elle ne pouvait pas le fuir. Un jour elle devra l'affronter pour qu'il la laisse partir et non pas se contenter d'esquiver ses questions.
*******
Dissimulée dans un coin d'ombre, la yojimbo regarda sa proie s'en aller. Voilà donc celle qui avait tant d'emprise sur son seigneur. Celle qu'Ichiro avait qualifié de seul point faible de Shingen ? Sa rivale qui détenait les clés de son coeur. Le seul élément capable de tout faire s'écrouler. Sa main se porta à un couteau à sa ceinture. Un geste et tout serait finit. Il n'avait pas la force pour donner cet ordre mais elle pouvait prendre cette décision. Il serait bien sûr peiné au début mais après avec son esprit tranchant s'apercevrait de la globalité de la situation, de l'acte de fidélité qu'elle avait accompli pour lui...
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Bayushi Yugao
Criminel
Messages : 10
Enregistré le : 17 avr. 2010, 17:42

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Bayushi Yugao » 22 août 2010, 21:53

Yugao quitta le bâtiment sans se retourner, troublée de sa présence. Oh bien sûr elle ne doutait pas qu'il aurait fini par apprendre sa présence en ville mais aussi tôt, ...
Soit il avait attendu chaque jour son retour, soit il était juste dans sa routine quotidienne de vérifier qui entrait et sortait de la capitale.
Que devait-elle penser ? Devait-elle lui faire confiance ? Tôt ou tard il voudrait des réponses et que dirait-elle ? La vérité ? Etait-il prêt à l'entendre ? Elle n'en était pas sûre. Elle était là pour faire son devoir, pas pour lui nuire, il aurait du le comprendre
Ses sentiments étaient toujours aussi vifs aussi profonds, elle avait joué la comédie pour donner le change et elle n'en tirait aucune satisfaction. Même s'il avait fait semblant d'être dupe, comment en étaient-ils arrivés là à se jauger comme deux adversaires ?
Elle pressa le pas comme si elle pouvait se soustraire à lui, elle se retourna une fois ou deux mais dans la foule ne le vit pas. Elle fut soulagée quand la porte de la petite palissade se referma et qu'elle se retrouva à l'intérieure de la petite maison où elle logeait.

- Quelque chose ne va pas ? lui demanda son fidèle serviteur
- Une personne que j'ai cru reconnaître mais il ne nous a pas suivi. Cependant n'ouvre à personne.
- Hai Yugao-sama

Elle ôta sa coiffe et rejoignit sa chambre. Ses mains tremblaient. De quoi avait-elle peur ? De ne pas avoir le courage du sacrifice ? De perdre la vie et d'être séparée de lui ? Cette idée lui fut insupportable mais Shosuro et Bayushi n'avaient-ils pas été séparés ? Assise là sur les tatamis simples, elle était bien loin de l'interprétation qui l'avait consacrée. Jamais plus elle ne monterait sur une scène, jamais plus elle ne pourrait captiver son regard comme ce soir là. Mais il ne servait de vivre dans le passé mais les mots présents de Seppun Shingen lui revinrent à l'esprit.
La loyauté, c'est aussi d'être fidèle à soi-même

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Iuchi Mushu » 07 oct. 2010, 10:39

24ème jour du mois de Bayushi - heure du Tigre.

La maison de la Dame de la 6ème avenue était en effervescence, la dame avait passé une bien mauvaise nuit et une toux l'avait saisie au petit matin si bien que son fidèle valet s'était permis de déranger le médecin d'aussi bonne heure.
Derrière le shoji, il attendait avec anxiété que le médecin sorte, donne son avis, prescrive un remède.
A la tristesse des derniers jours, venait maintenant s'ajouter cette vilaine toux. Il se promit de passer au temple dans l'après-midi et de prier les fortunes de lui faire recouvrer santé et joie de vivre. Sa maîtresse était tout pour lui, il la vénérait, se serait sacrifié pour elle sans aucune hésitation. Sans elle, il ne serait pas là, logé, nourrit, instruit, bénéficiant de sa confiance. Quand elle était triste, il l'était aussi, ne sachant comment apaiser son coeur, son âme. Elle avait été si bonne avec lui, si compréhensive et généreuse et en retour, il ne pouvait parfois pas soulager ses peines, lui rendre la vie légère et insouciante, ils n'étaient pas du même monde.
Il soupira. Fasses les fortunes qu'elle se rétablisse vite.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Dans les Ekohikei

Message par Iuchi Mushu » 10 déc. 2010, 16:58

24ème jour du mois de Bayushi - heure du singe.

Izo revint du temple auprès duquel il était allé prié pour sa maîtresse, la dame de la 6ème avenue, il était resté une longue heure à brûler des bâtonnets d'encens et à prier avec ferveur que les voeux de la dame soient exhaussés et que Son Altesse, le prince cadet réponde à son mot et vienne la voir. La dernière entrevue ne s'était pas bien passée, le prince avait précipitamment quitté la demeure alors que souvent il restait blotti dans les draps de soie jusqu'à l'aurore. Bien entendu, il aurait été inconvenant d'interroger sa maîtresse sur les circonstances de l'incident mais il savait que le mot qu'il avait porté au palais était resté sans réponse.
L'ignorance du jeune homme avait plongé la dame dans une mélancolie qui s'accentuait d'heure en heure et voilà qu'elle tombait malade ! Pourquoi les dieux étaient-ils si cruels ? Pourquoi les puissants avaient-ils de telles humeurs ? Parfois il ne comprenait pas ce besoin qu'ils avaient d'être blessants, condescendants mais que pouvait-il y comprendre, lui Izo, simple valet ?
Il marchait dans les rues tenant les pans de sa veste, le vent commençait à tourbillonner dans le bas de la cité. Pourvu qu'une autre tempête ne vienne alourdir le ciel. Marchant d'un bon pas, il jetait un coup d'oeil ça et là aux échoppes des marchands protégées du vent, certains marchands commençaient même à ranger voyant le vent monter. Son regard fut attiré par un beau masque dans un coffret de bois à la devanture de l'artisan de théâtre. Il s'arrêta et regarda surpris l'objet, l'instant d'avant il avait eu l'impression que le visage peint sur le bois souriait pourtant là il reflétait la tristesse. Il se pencha en avant puis recula avec curiosité, le masque lui fit le même effet.
Voilà qui était singulier et qui peut-être amuserait sa maîtresse ! Ce masque lui rendrait surement un peu de gaïté dans l'épreuve de coeur qu'elle traversait. Il entra dans l'échoppe, décidé. Il ne pouvait pas faire grand chose pour sa maîtresse mis-à-part veiller à son bien être mais il était persuadé que le mal du corps ne reflétait que le trouble de l'âme et du coeur, il se devait de tout tenter pour lui faire retrouver le sourire et il connaissait son goût pour les belles choses.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Répondre