[Matin] Dans le silence de l’hiver, écrin de couleur

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 08:53

[Agasha Toruki]

Devant la salle d'audience régnait une grande agitation. L'alchimiste préfera rester un moment à distance respectable. Un samurai du clan du Lion passa devant lui et le salua en silence. Toruki lui rendit son salut, et décida qu'il était temps d'aller se présenter aux autres invités. Mais avant qu'il ne parvienne à les rejoindre, ils se séparaient déjà, et un courtisan de la Grue arrivait à leur hauteur, invitant la délégation Licorne à rejoindre Doji Shizue.

Les deux samurais suivirent donc le courtisan, et échangèrent des saluts polis avec le shugenja quand ils le croisèrent. Toruki les suivit quelques instants des yeux, puis se tourna vers les trois invités encore présents. Il y avait là un jeune shugenja du clan du Phénix, sans doute l'un des redoutables tensai ou ishi de la famille Isawa, une charmante samurai-ko du clan du Renard, ainsi qu'un... renard, qui s'était mis à grogner alors que l'artificier s'approchait du trio.

Toruki, quelque peu inquiet devant les crocs acérés de l'animal, se rapprocha néanmoins en veillant à ne pas quitter du regard le renard.

Les deux samurais se tournèrent vers lui, un sourire bienveillant aux lèvres. Toruki les salua d'une main :
"Konnichi-wa samurai-san, je suis Agasha Toruki, artificier du clan du Dragon."

Les deux lui rendirent son salut. Le renard était plus agressif que jamais, il semblait maintenant en vouloir au mollet de l'alchimiste, et seule la lourde canne de bambou paraissait encore le retenir. Toruki se tourna vers la samurai-ko du clan du Renard, qu'il supposait être la propriétaire de l'animal.

"Excusez-moi Kitsune-san, mais il me semble que votre renard a une dent contre moi... Pourriez vous l'éloigner un peu, s'il vous plait ?"


Seagull - Posté le 31-10-2002 à 13:55:44

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 08:54

[Kitsune Kimiko et Wapi ]

Kimiko salua Ikoma Kasaru quand il partit.
( Fujiwara sembla étonné l'espace d'un instant, puis, souriant à nouveau, il invita la samourai-ko du clan du Renard à le suivre :
"C'est un charmant animal que vous avez là, comment s'appelle t'il? Je crois vous l'avoir entendu dire, mais, cela m'est sorti de la tête." )

" Ce n'est rien, son nom est Wapi. Il est avec moi depuis un an maintenant. Entrons donc dans le salon bleu. "

Et ils se dirigèrent tous les trois dans le salon.


Kimiko et Wapi - Posté le 31-10-2002 à 15:52:15

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 08:57

[Isawa Fujiwara]

Saluant le nouvel arrivant avec courtoisie, Fujiwara s'intercala entre le renard et l'artificier du clan du Dragon tant ce dernier semblait être mal à l'aise en compagnie du petit animal.

Puis, ne cessant de sourire :
"Une fois assis nous pourrons converser plus aisément"

Kakita Ryojin - Posté le 31-10-2002 à 15:52:57

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 08:58

[Agasha Toruki]

Le jeune Isawa s'étant interposé entre le renard et l'alchimiste, ce dernier fut un peu plus rassuré. Mais la samurai-ko du clan du Renard semblait ne pas lui avoir pardonné l'agitation au'il avait causé à son animal de compagnie. C'est donc sous son regard lourd qu'il suivit le trio dans le salon bleu, non loi de là.


Seagull - Posté le 31-10-2002 à 16:22:29

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 08:59

[Iuchi Akiko]

Alors que le groupe de samouraï se disloquait, un courtisan s'avança vers les samouraï de la Licorne, arrivé à leur hauteur, poliment il s'inclina avec finesse :
- Je me présente Doji Nanko. Je suppose que j'ai l'honneur de m'incliner devant Ide Noriaki sama et Iuchi Akiko san ?
Si tel est le cas, Doji Shizue sama vous mande à ses côtés, puis-je me
permettre de vous accompagner à la salle d'audience ?

Akiko s'inclina mais ne dit rien laissant son daymio répondre Puis il suivit son Noriaki et Nanko, se mettant legerement en retrait, jusqu'au quartier de Dame Shizue.

Akiko était impatient de conniatre enfin une si noble Dame mais en même temps il avait peur de bafouer l'honneur de sa famille...

Il était perdu dans ces pensées quand ils arrivèrent devant le shoji qui le séparée de Doji SHizue


Hida Neph - Posté le 04-11-2002 à 22:17:43

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:00

[Doji Shizue]

Doji Nanko fit glisser le shoji et s'inclina pour laisser passer Ide Noriaki et Iuchi Akiko alors qu'ils étaient annoncés.

Le visage gracieux de Doji Shizue s'éclaira à la vue du diplomate de la Licorne.
-Ide Noriaki sama, je suis heureuse de vous accueillir à mon tour et de vous rendre l'hospitalité que j'ai connu à Shiro Ide voilà 3 ans maintenant.

Ide Noriaki s'inclina :
- Je vous remercie Doji Shizue sama. C'est pour moi un très grand honneur d'être invité à Kyuden Doji et de vous revoir. Puis-je vous présentez Iuchi Akiko san qui m'accompagne. C'est un shugenja très prometteur et il lui tarde d'entendre vos contes magnifiques.

Shizue sourit au compliment de Noriaki, puis elle se tourna vers Iuchi Akiko :
- Je vous souhaite la bienvenue en cette Cour d'Hiver Iuchi Akiko san, puisse votre séjour en ces murs être agréable.

Elle déplia son éventail et l'agita doucement invitant Akiko san à poursuivre l'entretien.


Iuchi Mushu - Posté le 04-11-2002 à 23:09:29

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:01

[Iuchi Akiko]

- Je vous souhaite la bienvenue en cette Cour d'Hiver Iuchi Akiko san, puisse votre séjour en ces murs être agréable.

Akiko s'inclina respectueusement devant Dame Shizue puis il dit d'une voix parfaitement mesurée:
-Je vous remercie pour vos paroles de bienvenue Shizue Sama, et j'espere me montrer digne de l'honneur que représente cette invitation.

Puis Akiko se plaça légèrement en retrait pour ceder la place à son daymio.

Il écouta attentivement le reste de la discussion mais ne se mit jamais en avant preferant apprendre en observant.


Hida Neph - Posté le 05-11-2002 à 17:54:17

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:02

[Doji Shizue]

L'entretien avec la déléguation du clan de la Licorne se termina comme il avait commencé, cordial et de par là moins formel qu'on aurait pu le penser. Ide Noriaki était un diplomate expérimenté et avenant, un homme sur qui le clan pouvait compter pour mener à bien des missions délicates et sa carrière était jalonée d'un certain succès.

Doji Shizue lui fit promettre de lui consacrer un peu de temps, elle désirait l'avoir à ses côtés au dîner de ce soir. Elle assura Iuchi Akiko que plusieurs contes seraient narrés par ses soins et le remercia de son intérêt pour son art.

A ces côtés, Doji Asano était silencieux, il écoutait avec attention les mots de Doji Shizue mais n'était intevenu dans aucune de ses discussions.

Lorsque la Licorne quitta la salle d'audience, Doji Nanko s'enquérait déjà de la délégation du clan du Phénix, plus précisement celle de la famille Isawa, représentée par Isawa Itzuko et le jeune Ishi Isawa Fujiwara.

Il trouva ce dernier au salon bleu et attendant poliment que les samourai aient terminé leur conversation en cours, il se plaça de côté pour ne pas gêner avant d'annoncer son nom et sa requête.

Pendant ce temps-là, Doji Asano remit à Shizue le mon du général Akodo Getsuko. Ainsi il était arrivé ! Elle devait donc le recevoir bientôt.

Elle avait entendu sur cet homme bien des choses et il l'impressionnait, on le disait un excellent stratège, un guerrier doué et un homme sûr de lui, de plus il fallait être extrêmement prudent avec les délégations du clan du Lion, la saison à venir devrait voir les affrontements diminuer entre leurs deux clans, la Grue ne pouvait faire front sur deux flancs...


Iuchi Mushu - Posté le 06-11-2002 à 12:30:50

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:37

[Doji Shizue]

Doji Nanko mena la délégation de la famille Isawa jusqu'à la salle d'audience, il introduisit Isawa Itsuko et Isawa Fujiwara auprès de Shizue sama puis se retira.

- Isawa Itsuko sama, je fais enfin votre connaissance.

La voix de Shizue était douce, elle ne semblait nullement fatiguée des différents entretiens protocolaires qui se succèdaient.

-... et vous, jeune homme, vous devez être Isawa Fujuwara, l'élève d'Itsuko sama. A tous deux je vous souhaite la bienvenue à kyuden Doji au nom de ma famille et de mon clan. Puisse cet hiver enrichir de ses expériences nos clans respectifs.

Un serviteur arriva et servit le thé accompagné de différents petits gateaux.

Partout dans le palais des serviteurs s'afféraient, d'autres entraient dans les salons de discussions afin de s'inquiéter des différents désirs des samourai, tout cela en attendant le dîner.


Iuchi Mushu - Posté le 07-11-2002 à 10:59:14

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:38

[Isawa Fujiwara et Isawa Itsuko]

Dès qu'ils eurent pénétré dans la salle d'entretien, Fujiwara sentit clairement la tension de son sensei. Ce dernier passait plus de temps plongé dans ses lectures qu'à s'exercer aux subtiles conventions de la cour, néanmoins, Itsuko n'était pas homme à céder à la panique aussi facilement. Il prit une grande inspiration et s'inclina fortement en signe de respect à l'adresse de leur hotesse. A ses côtés, Fujiwara singea docilement le salut appuyé de son sensei.

(Isawa Itsuko sama, je fais enfin votre connaissance.)

" C'est un réel plaisir pour moi que d'avoir été convié dans votre somptueux palais, Doji Shizue-hime. Je ne me lasserai jamais de m'extasier sur les beautés subtiles que recèle cet endroit. De plus, faire enfin votre connaissance ne fait qu'illuminer d'avantage cette superbe journée."

( et vous, jeune homme, vous devez être Isawa Fujuwara, l'élève d'Itsuko sama. A tous deux je vous souhaite la bienvenue à kyuden Doji au nom de ma famille et de mon clan. Puisse cet hiver enrichir de ses expériences nos clans respectifs.)

Fujiwara s'inclina à nouveau et resta silencieux.
" Ce jeune homme est bel et bien mon jeune élève Fujiwara"

Itsuko marqua une courte pause.
" Sachez Dame Shizue que l'honneur que vous nous faites en nous accueillant ici nous va droit au coeur. Je gage également que nos clans respectifs n'en tireront que bénéfice."


Kakita Ryojin - Posté le 07-11-2002 à 12:48:54

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:39

[Doji Shizue]

Doji Shizue s'entretint encore un moment avec Isawa Itsuko. Elle l'assura ensuite qu'elle pourrait lui accorder plus de temps lors du dîner du soir.

Lorsque la délégation du clan du Phénix sortit, un serviteur se dirigea vers les appartement du général du clan du Lion Akodo Getsuko pour lui signifier que Doji Shizue allait le recevoir, dans ses mains entouré d'un papier de soie se trouvait le mon du général.


Iuchi Mushu - Posté le 08-11-2002 à 09:37:56

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:40

[Doji Shizue]

Le serviteur revint après quelques instants sans le Général du clan du Lion.

Il fit part à Doji Asano san de l'incident qui se déroulait dans le couloir et de la fureur de Matsu Yemistu. La jeune servante qui avait commis la faute était détachée au service d'Akodo Getsuko et la délégation du clan de la Licorne était également sur les lieux. Le serviteur annonça à Doji Asano qu'il avait pris l'initiative de le prévenir avant tout craignant que l'incident ne dégènère. L'assurant qu'il avait bien fait, Doji Asano fit ensuite part à Doji Shizue de l'incident.

- Voilà déjà la première tension, le clan du Lion, nous devons être prudent. Asano san allez voir et assurez-vous que les esprits soient totalement calmés avant de revenir à mes côtés.

Doji Asano s'inclina. Alors qu'il quittait la salle d'audience, Doji Shizue envoya un serviteur auprès de Doji Nanko, le chargeant d'amener Kitsune Kimiko san auprès de Shizue.

Lorsque le serviteur quitta la pièce, elle se détendit. La matinée avait été rude et en plus de l'incident, la capitaine de la garde venu faire son rapport avait annoncé qu'Hida Yakamo sama se trouvait bien sur les terres du clan de la Grue mai qu'il avait refusé l'escorte avec autorité.

Elle soupira, elle n'avait pas espéré que le fils du Grand Ours se comporte en courtisan modèle, il n'allait probablement pas se priver de perturber l'ordre des déléguations lorsqu'il arriverait.

En attendant, elle allait recevoir Kitsune Kimiko san et dans sa matinée, la jeune femme serait une bouffée d'air frais. Elle était impatiente de faire la connaissance de cette dessinatrice que l'on disait extrèmement douée et de l'étrange renard qui l'accompagnait : Wapi.


Iuchi Mushu - Posté le 10-11-2002 à 13:54:00

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:41

[Doji Shizue]

Doji Nanko fit glisser le shoji et s'écarta pour laisser passer Kitsune Kimiko auprès de Doji Shizue sama.

Un sourire éclaira le visage de l'hôtesse lorsqu'elle aperçut la jeune femme.
- Kitsune Kimiko san afin il m'est donné de vous rencontrez. Venez donc vous installer auprès de moi que nous parlons plus amplement.

Shizue sama regarda le jeune renard qui accompagnait Kimiko, elle le laissa suivre la jeune Kitsune.

-Les artisans de la famille Kakita sont impatients de faire votre connaissance et de voir vos oeuvres, et je dois dire que l'impatience me gagne également, on dit vos dessins magnifiques...


Iuchi Mushu - Posté le 13-11-2002 à 22:50:04

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:43

[Kitsune Kimiko]

(( - Kitsune Kimiko san enfin il m'est donné de vous rencontrez. Venez donc vous installer auprès de moi que nous parlons plus amplement. ))

Kimiko alla donc s'asseoir près de la conteuse. Son renard la suivait toujours. Quand elle fut assise sur un des coussins, Wapi vint se poser auprès d’elle. Il regardait d’un air curieux la Doji.

(( -Les artisans de la famille Kakita sont impatients de faire votre connaissance et de voir vos oeuvres, et je dois dire que l'impatience me gagne également, on dit vos dessins magnifiques... ))

Kimiko souri naturellement et rougit légèrement en entendant ce compliment.
"- Doji Shizue-sama, permettez-moi d'abord de vous dire que c'est un immense honneur pour moi de pouvoir être ici. Je vous en suis infiniment reconnaissante. Je serai heureuse de pouvoir vous montrer mes oeuvres mais hélas je n’en ai pas pris beaucoup avec moi. Il est vrai que sur certain dessin je passe beaucoup de temps mais je ne suis pas encore satisfaite de mes résultats. Je compte encore m’entraîner dans votre magnifique château. Il y a tant de belle chose que l’inspiration ne me manquera pas.
Vous pourrez ainsi voir mes toutes dernières oeuvres. "

Puis elle tourna la tête légèrement vers Wapi.
" - J’espère que mon renard ne vous gênera pas. Son nom est Wapi. "

Wapi fit un signe de tête comme pour dire oui.


kimiko et wapi - Posté le 13-11-2002 à 23:24:33

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 09:44

[Doji Shizue]

" - J’espère que mon renard ne vous gênera pas. Son nom est Wapi. "

Wapi fit un signe de tête comme pour dire oui.

Shizue regarda le jeune animal au pelage brillant, ses couleurs était magnifiques. Elle était attendrie par la fragilté et la douceur que reflétait cet étrange duo.
- Il est certes inhabituel qu'un animal soit admis en ces murs mais votre famille est si proche de la nature et la respecte tant, qu'il eut été cruel de vous séparer tout un hiver. Si notre présence est admise par Wapi dans sa forêt, pourquoi serions nous gêné par la sienne en nos palais ?
Bien entendu Kimiko chan, tous les samourai de ce palais n'auront pas le même avis et certains seront peut-être scandalisés de sa présence et de la liberté qui lui est accordée en nos murs. Si ce genre de situation se présente, venez me trouver, nous réglerons cela.


Iuchi Mushu - Posté le 13-11-2002 à 23:43:16

Verrouillé