[Matin] Dans le silence de l’hiver, écrin de couleur

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:27

[Ide Noriaki]

Alors que Noriaki s’inclinait légèrement devant la jeune représentante du clan du Renard, il aperçut le jeune visage d’un samourai qu’il connaissait bien : Isawa Fujiwara !

Son visage s’éclaira et les souvenirs remontèrent à la surface de son esprit. Ses fils et Fujiwara, que de temps ils avaient passé ensembles ! Il pouvait entendre leur rire, leur affrontement dans la cour de la demeure, le bruit des sabots des chevaux alors qu’ils rentraient d’une course effrénée à travers les landes sauvages, jeunes et si insouciants. Il lut l’émotion sur le visage du jeune Ishi. Spontané, il avait toujours été si spontané, il se tourna vers lui à son arrivée ses yeux brillants trahissaient son émotion de revoir le jeune samouraï.

- Isawa Fujiwara san ! Que de temps s’est écoulé depuis que nous nous sommes vus ! Laissez-moi vous présentez Iuchi Akiko san qui m’accompagne à cette Cour d’Hiver.

A l’attention d’Akiko, il ajouta :
- Ce jeune homme est un ami d’enfance de mes défunts fils, il a passé beaucoup de temps sur nos terres, il est maintenant l’élève d'Isawa Itsuko, un brillant élève à ce que l’on m’a dit

En sa qualité de diplomate, Noriaki n’oublia pas la jeune fille du clan du Renard qui était restée silencieuse auprès d’eux.
- Nous venions juste de rencontrer cette charmante jeune femme du clan du Renard dont nous ignorons encore le nom bien qu'il semble que ses talents de dessinatrice l'aient précédée suffisament pour parvenir aux oreilles d'Akiko san. Son sourire était doux et l’aisance naturelle d’Ide Noriaki était fluide et y aurait-il eu 10 samourai à présenter qu’il l’eut fait avec un naturel déroutant.


Iuchi Mushu - Posté le 29-10-2002 à 11:51:01

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:28

[Arashi Fuyimiki]

Krilin arrivait en vue de la salle,dans a cour interieur il neigait maintenant a gros flocon,et au centre sous un petit squae des oiseau c'était rassemblé pour se proteger du froid,il décida d'aller voir comment été traiter ces "hotes" si particulier en ces terres si rafiné...

Il s'aprocha du perchoir et dit a l'attention des oiseaux:
-"ne vous inquieter pas de notre presence nous ne voulons pas vous deranger il fait asser froid comme ca..."

Le perchoir était plus haut que le moine et aussi que la servante qui le suivait,cette derniere lui expliqua qu'il était de coutume de mettre ce genre de perchoir afin d'abriter les oiseaux des intemperies,et aussi afin kil viene se restaurer un peu...Mais krilin se retourna a ces mot...

-"Justement,il est vide,il n'on rien a manger!"

La servante le regarder d'un air etoner...
-"Je le sais il me l'on dit,mais au vue de l'etonement de la servante il rajouta...pensait vous que ces oiseau affaiblit ne profiterais pas d'un repas providentielle?il ne font rien,donc le perchoir est vide."

La servante indiqua la porte ou devait aller attendre le moine et partit chercher le "responsable"...decidement les oiseau aller l'occuper plus que prevue.

Une grosse troupe de samourai était en train visiblement de s'echanger des civilite,il allait attendre encore un peu voir leur conversation et il se joindrait peu etre a eux...


Hida Benkei - Posté le 29-10-2002 à 12:24:15

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:29

[Agasha Toruki]

L'alchimiste avait fini de se préparer. Il sortit de sa chambre vêtu de son plus beau kimono, orné des mon de son clan et de celui de sa famille, et se dirigea lentement vers la salle principale où il devait pouvoir trouver Doji Shizue. Il éspérait aussi rencontrer le maître des cérémonies qui lui indiquerait son travail. Arrivé à proximité de la cour intérieure il remarqua un attroupement de samurais, visiblement appartenant à des délégations différentes. Il se rapprocha discrètement, essayant d'apercevoir un visage connu, mais il fut déçu et résolut de se retirer sans se faire remarquer.

Il trouna donc les talons, ésperant qu'aucun samurai ne l'interpelerait au dernier moment pour qu'il se joigne à eux.


Seagull - Posté le 29-10-2002 à 12:40:33

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:30

[Isawa Fujiwara]

Fujiwara sursauta quand il vit Ide Noriaki se retourner et sourire en l'apercevant :
- Isawa Fujiwara san ! Que de temps s’est écoulé depuis que nous nous sommes vus ! Laissez-moi vous présentez Iuchi Akiko san qui m’accompagne à cette Cour d’Hiver.

A l’attention d’Akiko, il ajouta :
- Ce jeune homme est un ami d’enfance de mes défunts fils, il a passé beaucoup de temps sur nos terres, il est maintenant l’élève d'Isawa Itsuko, un brillant élève à ce que l’on m’a dit

En sa qualité de diplomate, Noriaki n’oublia pas la jeune fille du clan du Renard qui était restée silencieuse auprès d’eux.
- Nous venions juste de rencontrer cette charmante jeune femme du clan du Renard dont nous ignorons encore le nom bien qu'il semble que ses talents de dessinatrice l'aient précédée suffisament pour parvenir aux oreilles d'Akiko san.

Le visage du vieil homme était radieux et le jeune Ishi se sentit totalement en confiance :
- "C'est un réel plaisir de vous rencontrer, cela faisait si longtemps qui nous ne nous étions vu Noriaki-sama" lança Fujiwara en s'inclinant respectueusement.

Il se tourna alors vers le samourai de la famille Iuchi et s'inclina à nouveau:
- "Dozo yoroshiku Akiko-san"

Ensuite, saluant la dessinatrice que venait de lui présenter son vieil ami :
- "Je suis heureux d'être présenté à une artiste renommée, nous ferez vous l'honneur d'exposer certaines de vos oeuvres cet hiver?"

A peine avait t'il finit sa phrase qu'une panneau proche coulissa, Isawa Itsuko sembla scruter les environs et finit par remarquer son jeune apprenti. Il se dirigea prestement jusqu'à lui et se fit présenter à son tour les interlocuteurs de Fujiwara.

Pendant toute la discussion, l'ishi ne cessa de regarder Noriaki tant il éprouvait un plaisir indicible à le revoir. Une pléiade de souvenirs heureux l'assaillirent, et, pendant l'espace d'un instant, la réalité lui parut intangible.


Kakita Ryojin - Posté le 29-10-2002 à 13:09:04

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:32

[Kitsuki Titisa]

Shosuro Mariko : "Sauriez-vous jouer au go ? A moins que ce samourai qui me scrute au risque de me perturber ait une version de sa carrière qui ne soit pas secretissime ? "

Hojatsu toujours dos à la courtisane fronçait les sourciles à l'attention de Titisa. Instinctivement il avait mis la main sur la garde de son katana.

Plus un réflexe qu'un geste concient, il avait se mouvement de la main chaque fois qu'il pensait la situation se gâter.

Titisa ne se laissant pas démonter par la petite pique de la shosuro lui adressa un sourire et répondit sur un ton calme est claire : "M'avez donc attirer ici pour juger de mes talents au jeu de go ?"

Il inclia légèrement la tête du le coté regardant Mariko comme on regarde un enfant qui à fait ou dit une bêtise.

Titisa : "Pardonnez moi mais je viens à peine d'arriver et je ne pense sincerment pas que ce soit l'heure de la distraction. Plus tard peut être. Et si vous le permettez, nous allons prendre conger."

Sans attendre la réponse de son interlocutrice, le magistrat quitta la sallle suivit par son Yojimbo.

Dans le couloire les du dragons reprenaient leur pormenade.

Hojatsu marchait à la hauteur du kitsuki. Les deux samourai chuchottaient.

Hojatsu : "Un scorpion..."
Titisa : "Un vrai scorpion, au moins nous n'aurons pas de surprise avec cette personne."
Hojatsu : "Moi qui pensait que travailler avec une membre de la famille shosuro il y a quelques saisons avait contribué à faire revenir le clan du scorpion dans vos bonnes graces."
Titisa : "Et bien cette petite sotte aura en un instant démolie le peu d'estime qui me restait pour ce clan."

Hojatsu pouffa de rire.
Titisa : " Ho ? mais que vois je la bas ? ne serait-ce pas quelqu'un aux couleurs de notre clan ?"


Kitsuki Titi - Posté le 29-10-2002 à 14:17:21

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:33

[Agasha Toruki]

Toruki s'éloignait aussi rapidement que possible des courtisans, si bien qu'il faillit rentrer dans le Kitsuki et son yojimbo qui lui barraient la route. Il s'inclina poliment pour s'excuser et marquer son respect.

"Konnichi-wa Kitsuki-san, et vous aussi Mirumoto-san. Je suis Agasha Toruki, maître artificier. Très honoré de rencontrer d'éminents membres de notre clan en ces terres si lointaines."


Seagull - Posté le 29-10-2002 à 14:57:22

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:35

[arashi fuyimiki]

Krilin vit toruki s'avancait,scruter les samourais present puis s'en retourner en tentant d'etre le plus discret possible,il semblait peiner et s'ennuyer fermement en cette endroit...

Il decida malgres tout d'aller à sa rencontre.

il arriva en meme temps que deux autres membres du clan du dragon,son aproche les mains dans les manches n'avaient visiblement pas plus à celui ki semblait-il servait de yojimbo...

Il s'était interposé naturelement mais fermement.Le magistrat regarda hojatsu un instant et conclu que comme a son habitude,il s'inquieter pour un rien.

Neamois krilin sortit ses mains de ses manches et s'inclina legerement,puis il voulu faire les presentations mais un petit oiseau vena se poser sur son epaule en piafant legerement,puis le moine parla semble-t-il dans le vide:
-"De rien c'est tout naturel,tu peux rester si tu le desire.

l'oiseau "repondit" en se raprochant de la tete du moine afin d'etre plus au chaud.Puis voyant l'étonement sur les visages des trois samourais il se presenta comme si de rien n'était...

-"Je me presente Krilin moine du temple de Kame jitaku,j'ai secouru cette oiseau avant d'etre moi meme secouru par Agasha Toruki-sama ici present.Je suis enchante de faire votre connaissance...ne seriez vous pas Kitsuki Titisa-sama accompagner par le fidele Mirumoto Hojatsusama?"

Les deux dragons se lancerent un rapide regard,ainsi meme les moines avait entendu parlé d'eux?decidement...


Hida Benkei - Posté le 29-10-2002 à 15:07:46

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:36

[Kitsuki Titisa]

Titisa : "Vraiement enchanté ... Maître Agasha."

Le Kitsuki et le Mirumoto s'inclinèrent bien bas. Titisa était souriant et Hojatsu était détendu.
Pour la première fois depuis leur long voyage ils étaient avec des personnes qu'ils pouvaient considèrées commes des alliés, vour même comme des amis.

Titisa : "Nous sommes vraiement heureux de rencontre enfin un compratriote."

Puis à l'attention du moine : "Et c'est un honeur de recontrer un moine si... à l'écoute des animaux."

Titisa et Hojatsu semblaient très intrigé par le petit moine. Parlait il vraiement aux oiseaux ou était il seulement un peu trop illuminé ?


Kitsuki Titi - Posté le 29-10-2002 à 15:28:07

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:36

[Agasha Toruki]

Agasha Toruki sourit en retrouvant le petit moine. Sa vue lui inspiraient des souvenirs lointains et quelque peu vagues, et il s'y plongea pendant quelques instants avant de reprendre le fil de la conversation.

"Honorable magistrat, j'étais sur le point de présenter mes respects à notre hôtesse. Peut-être pourrions-nous y aller ensemble, en tant que délégation du clan du Dragon ? Et vous pourriez sans doute nous accompagner, Krilin-san."

Toruki éspérait que le magistrat voudrait bien l'accompagner, il se sentirait plus à l'aise s'il n'était pas tout seul devant Shizue, courtisanne accomplie, et qui maniait les mots avec une habileté que lui-même réservait à ses chères potions.


Seagull - Posté le 29-10-2002 à 15:39:59

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:37

[Shosuro Mariko]

Gardant pour elle ses pensées quant aux Dragons, souriant juste pour son Haïku passé, Mariko quitta le salon bleu, cherchant Kitsune Kimiko ...et Wapi, évidemment


Hiruma Kiwi - Posté le 29-10-2002 à 15:51:02

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:39

[arashi fuyimiki]

Krilin sourit a la reaction du magistrat,on ne lui avait pas menti,et asser bien decrit le personage,bien que il y avait toujours quelques chose a enlever venant de ce narrateur...

-"Ce serait un honneur puisque mon ordre ne sert aucun clan apres tout ceci me parait tout a fait realisable.Excuser mes divagation sur les animaux,mais l'effet d'un oiseau se posant sur votre epaule est un de ces petit plaisir si rare qu'il vaut bien quelque faute d'etiquette.Je suis content de voir que vous vous portez toujours aussi bien..."

le magistart sembler surpris,le moine semblait le connaitre mais lui était persuader de ne l'avoir jamais vue...Pourtant le sourire du moine était synomnyme de bon souvenir...


Hida Benkei - Posté le 29-10-2002 à 15:56:38

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:43

[Kakita no Akodo Ikari]

L’heure du serpent débuta lorsque Doji Shizue fit mander Kakita Mikado sama, voilà quelques temps déjà que le magistrat d’Emeraude était au palais, elle ne devait pas attendre plus longtemps.

Doji Asano était silencieux, comme intimidé depuis le début des entretiens qui avaient été des plus cordiaux pourtant. Il en serait tout autrement avec la délégation du clan du Crabe. Shizue se demandait comment réagirait Hida Yakamo ? Pensant cela, une seule réponse s’imposa à elle :
fidèle à lui-même comme à son habitude, fier et présomptueux. Peu de samouraï pouvaient cependant le contredire. Les délégations du clan du Lion seraient elles aussi plus difficiles de par les tensions perpétuelles entre les deux clans.

Alors que la servante parcourait les couloirs, se rendant aux appartements de Kakita Mikado, un homme encapuchonné passa la porte principale du palais. Il s’avança examinant la foule et les différents rassemblements, le mon de la famille Kakita était bien visible, il était grand, élancé et lorsqu’il se débarrassa de sa capuche, ses longs cheveux blancs s’étalèrent sur épaules. Ne reconnaissant personne, il marcha déterminé vers le palais.

Il fallait qu’il se change et présente ses hommages à Doji Shizue sama mais un bon bain s’imposait avant tout


Iuchi Mushu - Posté le 29-10-2002 à 16:06:06

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:45

[Kitsuki Titisa]

Le magistrat souris devant cette avalanches de discution.

Il y a plusieur jour qu'il ne pu avoir de conversation si amicale sens veiller à ne pas heuter son interlocuteur.

Cependant, comme le veux le protocole, il répondit dabord au shugenja.

Titisa : "Maitre Agasha Toruki sama, moi Kitsuki Titisa ai déjà présenter mes salutations entant qu'ambassadeur de la famille Kitsuki et je ne voudrais me montrer trop insistant auprès de dame Doji Shizue. Deplus, de nombreux croutisants font la queue pour la rencontrer. Peut être voudriez vous la rencontrer un peut plustard. Que diriez vous d'une tasse de thé pour vous remettre de votre long voyage ? Nous aurons tous le temps de vous présenter à notre hotesse ue fois les couloir moins pleins.

Puis s'adressant ou moine : "Excusez moi de me montrer si... direct pas nous nous connaissons peut être ?"


Kitsuki Titi - Posté le 29-10-2002 à 16:13:06

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:46

[Kakita Mikado]

Alors qu'elle s'appretait a rejoindre les salons ou les courtisans se pressent afin de rencontrer Dame Shizue un servant s'appreche d'elle :
"-Kakita Sama, Dame Shizue requiert votre présence"
"-Bien, je m'y rendais justement"

Fendant la foule Mikado entre dans le salon de shizue. S'inclinant profondement :
"-Konnichi Wa Doji Shizue Sama, moi Kakita Mikado, Magistrat Impérial, vous présente ses humbles respects"


Goju Kaze - Posté le 29-10-2002 à 16:24:34

Avatar du membre
Eiji-kun
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 12 mai 2002, 23:00
Contact :

Message par Eiji-kun » 04 août 2005, 07:47

[Agasha Toruki]

Le shugenja sourit derrière son masque, visiblement heureux de la proposition du magistrat. Il s'inclina :
"J'accepte votre invitation avec joie, Titisa-sama. Je serais ravi de prolonger notre conversation autour d'une tasse de thé brûlant. Mon voyage a été effectivement particulièrement éprouvant, mais je dois avouer que votre compagnie en vaut bien la peine."

Alors que le magistrat s'adressait alors au moine, Toruki le considéra quelques instants. Les Kitsuki étaient sans doute la famille qu'il apréciait le plus dans le clan du Dragon, voire même dans tout l'empire, et celui-là ne contredisait cette impression générale. Titisa était visblement très intelligent, qualité à laquelle l'alchimiste accordait le plus de prix.

Cela faisait longtemps que Toruki n'était pas descendu de ses montagnes, mais il ne le regrettait pas ; il avait trouvé de sympathiques compagnons, peut-être même des amis.


Seagull - Posté le 29-10-2002 à 16:25:45

Verrouillé