Dans une source chaude, la buée troublant la vision...

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Verrouillé
Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Dans une source chaude, la buée troublant la vision...

Message par Seppun Kurohito » 03 août 2005, 08:59

[LIEU]

Source chaude utilisée pour prendre des bains, à proximité des appartements de Kakita no Akodo Ikari et de Shosuro Mariko (en 7 sur le plan aimablement fourni par Iuchi Mushu-sama).

Posté le 30-11-2002 par Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 03 août 2005, 09:05

[Kakita no Akodo Ikari]

Il se leva et attendit que Kakita Mikado eut fait de même avant de se diriger vers la pièce d'eau. Le silence accompagna les quelques pas qui les séparaient du bain, plus aucun serviteur n'était présent, tout avait été préparé de manière impeccable par Jotaro.
A proximité de la source, Ikari détacha son obi, il tomba sur le sol, ses tabi et son kimono suivirent et aux yeux de Mikado se déploya une fois de plus le tatouage sur le dos du samourai ainsi que le reste de son corps, galbé par un entraînement intensif et rigoureux.
Ikari sentait que la samourai-ko avait les yeux sur lui, son esprit tenta de s'ébrouer à la raison. Où aurait-elle pu poser les yeux d'ailleurs alors qu'ils allaient partager le même bain ? Il descendit dans l'eau et le bouillonement de l'eau sur sa peau lui fit la sensation d'un banc de petits poissons l'effleurant. La grue cendrée commença à disparaître sous l'eau, il se retourna et s'asseya, l'eau recouvrait son torse.

- Elle est délicieuse, venez...

La gêne qu'il avait ressentit avait disparu après tout ce n'était pas la première fois qu'il prenait un bain en compagnie d'une femme...

Posté le 30-11-2002 à 11:48:36 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 août 2005, 12:27

[Kakita Mikado]

Passant derrière le panneau prévu à cet effet, Mikado commença à retirer son kimono d'entrainement. Elle profita aussi de ce moment pour recentrer ses pensées. Elle avait partagé de nombreux bains après ses entrainements au Dojo de Kitsuki Jotomon-sensei, et pourtant ce bain avec Ikari la troublait. Oser regarder le dos du samurai avec même la moindre des insistances était plus que délacé. Attachant ses longs cheveux blancs en un simple chignon et roulant la serviette autour de son torse, elle avança vers le bain, ne pouvant s'empêcher un léger déhanchement et appréciant le léger sourire d'Ikari.
Il lui était arrivé, au début de sa carrière de duelliste, de jouer de sa beauté pour troubler ses adversaires, mais dans ce duel-là, elle ignorait qui était le plus troublé.

- Effectivement Ikari-sama, l'eau est délicieuse, et votre présence ne la rend que plus appréciable. J'ai rarement eu le plaisir de partager le bain avec un homme tel que vous.

Posté le 30-11-2002 à 11:49:19 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 août 2005, 12:33

[Kakita no Akodo Ikari]

- Effectivement Ikari-sama, l'eau est délicieuse, et votre présence ne la rend que plus appréciable. J'ai rarement eu le plaisir de partager le bain avec un homme tel que vous.

Quand elle entra dans l'eau du bain, la serviette tombant dévoila à Ikari son corps ferme et entrainé, un vrai régal pour la vue d'un artiste. Il la regarda fendre l'eau, ses cheveux attachés avaient mis en évidence plus encore sa féminité et sa beauté. Elle était magnifique.

- Permettez-moi de vous retourner le compliment Mikado sama.
De quoi allons-nous deviser ? Poésie ? Musique ? Théâtre ? Où me parlerez-vous des plus belles fleurs de Rokugan ? Je vous laisse le choix des armes !

En disant cela, il n'y avait derrière ses lèvres qu'un ton cordial et un sourire doux, il attendit que la samourai-ko choisisse le sujet qu'il lui plairait.

La vapeur monta doucement se mêlant aux volutes d'encens et quelque soit le sujet qu'elle choisisse, il était sûr qu'en sa compagnie ce serait un moment délicieux.

Posté le 30-11-2002 à 13:00:51 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 août 2005, 12:36

[Kakita Mikado]

Captant le regard d'Ikari et flattée par celui-ci, Mikado commença ce qui s'annonçait être un moment délicieux.

- Poésie pourquoi pas... Avez-vous entendu parler du recueil de Haiku de cette samurai-ko du clan de la Licorne ? Elle parcourt l'empire et compile des Haiku de nombreux samurai. Iuchi Mushu je crois...

Posté le 04-12-2002 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 août 2005, 12:39

[Kakita no Akodo Ikari]

- Il me semble en avoir entendu parler. Personnellement je pratique plus volontiers le tanka. Ce doit être un recueil de toute beauté, mots des poètes et des guerriers, en temps de guerre, en temps de paix. Mais je pense que celui-ci doit lui manquer :

"Fleur d'hiver
Sur l'eau pure est tombée
Formes éthérées

A mon regard dévoilé
Esprit léger et troublé"

Ikari sourit à Kakita Mikado :

- J'attend le votre.

Il avait dit cela simplement comme s'il s'agissait d'un simple exercice de poésie, même s'il avait été inspiré pouvait-il se rendre compte à quel point les mots peuvent toucher.

Posté le 04-12-2002 à 17:08:02 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 août 2005, 12:42

[Kakita Mikado]

Dans un sourire flatté Mikado répond :

- Ikari sama, votre défi est haut placé, voici un modeste essai :

Dans rêves sans fins
Au tatouage attaché
Douceur promise

Amitié vraie partagée
Annonciatrice de bonheur

... Et la buée les enveloppa jusqu'à ce qu'on ne distingue plus que leurs formes et que le bruit de l'eau couvre leurs paroles...

Posté le 05-12-2002 à 10:04:38 - Goju Kaze

Verrouillé