[Matin] Le salon bleu

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:20

[Isawa Fujiwara]

(Si quelqu'un parvient à maîtriser sa vision du monde, et celle de ses interlocuteurs, alors elle maîtrise toutes les perceptions possibles ? Et si elle ne perd aucun détail, alorsz le tout sera harmonieux ?)

Fujiwara parut hésiter quelques secondes puis, en souriant à la jeune (et décidément ravissante) jeune femme :

" Il n'est nullement question de maitrise, cela serait présomptueux. Nous préférons parler de saisie, d'appréhension. Comprendre le Vide est un défi énorme, comprendre l'harmonie qui en résulte tout autant. Par contre, il est possible de s'ouvrir à l'harmonie, la méditation en est un très bon exemple. Nous autres, ishi, nous nous entrainons à nous ouvrir plus efficacement au Vide, à nous laisser pénétrer par lui afin de faire profiter aux autres de cette expérience extrèmement enrichissante."

Posté le 05-11-2002 à 14:58:48 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:21

[Shosuro Mariko]
Cette richesse de sensation dépasse-t-elle la perception commune, si complexe déjà, ishi-sama (tout le monde nota le -sama) ?

Sa voix neutre (mais veloutée) voire perplexe contrastait avec son parfum, si présent, même pour l'Ishi.

A force de voir le tout, n'y a-t-il pas un risque de n'être que passif ?

Posté le 05-11-2002 à 15:37:36 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:22

[Kitsune Kimiko]
Kimiko suivait la discussion sans vraiment tout comprendre. Tout cela lui paraissait confus.

(( "Nous autres, ishi, nous nous entraînons à nous ouvrir plus efficacement au Vide, à nous laisser pénétrer par lui afin de faire profiter aux autres de cette expérience extrêmement enrichissante." ))

D'étranges pensées vinrent à l'esprit de Kimiko. Elle rougit un peu.

(("A force de voir le tout, n'y a-t-il pas un risque de n'être que passif ? " ))

Sortant de sa rêverie, Kimiko repris la parole de sa douce voix :
" Il vaut peut être mieux vivre sa vie que de tenter de la comprendre. Passer son temps à méditer et à penser alors qu'il y a tant de chose à découvrir et à expérimenter. Pour moi, ressentir est plus important que percevoir. "
Ses yeux verts scrutaient Mariko comme si elle la détaillait.

Posté le 05-11-2002 à 21:26:08 - Kimiko et Wapi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:23

[Isawa Fujiwara]

(Cette richesse de sensation dépasse-t-elle la perception commune, si complexe déjà, ishi-sama )

Fujiwara ne sut comment interpréter le "sama", il hésita quelques secondes et se décida à passer outre :
" Le Tout fonde la perception commune, on ne peut pas véritablement parler de dépassement. C'est un peu comme quand on voit un samourai remporter un duel. Il y a en dessous de son succès de nombreuses heures d'entrainement. Sont ce les plus importantes ou est ce le résultat du duel qui compte, en vérité, la question ne se pose pas, l'un n'est rien sans l'autre."

(A force de voir le tout, n'y a-t-il pas un risque de n'être que passif ?) [MARIKO]
(Il vaut peut être mieux vivre sa vie que de tenter de la comprendre. Passer son temps à méditer et à penser alors qu'il y a tant de chose à découvrir et à expérimenter. Pour moi, ressentir est plus important que percevoir) [KIMIKO]

L'ishi regarda les deux jeunes filles, ferma ses yeux légèrement, puis comme s'il se réveillait soudain, il leur adressa à nouveau la parole sur un ton posé et presque didactique :

"Vous touchez là à un point sensible. On reproche souvent l'immobilisme du clan du Phénix, au même titre il est vrai qu'on s'attaque au retrait de celui du Dragon, mais, une chose qu'il ne faut pas perdre de vue, c'est que comprendre est notre tâche. Nous servons l'Empereur tout comme les autres clans, mais, nous avons notre voie propre : celle du savoir sans qui l'agir risque de s'égarer."

Il inspira profondément après cette longue litanie :

"A mon sens, il serait absurde de ne vouloir que comprendre sans connaître les plaisirs des sens. L'expérience du Vide n'est que sensation, et, la compréhension à laquelle elle peut mener m'échappe encore parfois....je ne peux donc m'avancer sur le sujet... Et, pour votre gouverne Kimiko-san sachez que je ne passe pas ma vie à méditer, j'en veux pour preuve ma présence avec vous en ces lieux....."

Fujiwara se tut alors brusquement et jeta un regard discret dans la direction de Mariko, se détourna quand elle sembla s'en rendre compte et afficha une nouvelle fois un large sourire presque juvénile.

Posté le 06-11-2002 à 09:08:11 - Kimiko et Wapi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:25

[Arashi Fuyimiki]

" Il vaut peut être mieux vivre sa vie que de tenter de la comprendre. Passer son temps à méditer et à penser alors qu'il y a tant de chose à découvrir et à expérimenter. Pour moi, ressentir est plus important que percevoir. "

Krilin marqua une pause, il écouta les réactions de chacun, la longue explication du jeune Ishi, qui malgré tout semblait content d'être le centre de la discussion...

"Certain vous répondront, que l'on passe son temps à méditer et à penser, lorsque l'on à assez découvert et expérimenter... Naturellement on en sait jamais assez (il souriait en direction de Kimiko). Mais il ne faut pas croire que la méditation en elle même n'est pas une découverte, et penser est l'expérience la meilleure. Et on ne peux réellement les choses sans les percevoir dans leur ensemble."

Posté le 06-11-2002 à 11:29:27 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:26

[Shosuro Mariko]

"Sans doute suis-je trop franche trop directe. Mes mots volent aussi vite qu'une lame de Kakita". La vie est trop courte pour tout savoir."

Une main distraite posait le premier pion blanc sur le jeu de go, comme une invite muette.

"Cependant je reconnais la valeur de la reflexion. Un heimin qui marche va plus loin qu'un moine assis... mais le moine en se levant, prendra le meilleur chemin. Le tout est de se lever à temps."

Posté le 06-11-2002 à 14:55:39 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:27

[Kitsune Kimiko]

Kimiko suivait la discussion avec intérêt.

(( "Cependant je reconnais la valeur de la reflexion. Un heimin qui marche va plus loin qu'un moine assis... mais le moine en se levant, prendra le meilleur chemin. Le tout est de se lever à temps. " ))[Shosuro Mariko]

" Encore faut il avoir le temps de s'asseoir et de réfléchir. J'aime vivre sur l'instant et ne rien prévoir. La vie est faite de surprise imprévisible et on n'a pas toujours le temps de réfléchir. " Son regard se tourna vers Fujiwara.

(( Et, pour votre gouverne Kimiko-san sachez que je ne passe pas ma vie à méditer, j'en veux pour preuve ma présence avec vous en ces lieux ...)) [Isawa Fujiwara]

" Vous êtes présent physiquement avec nous mais votre esprit n'est pas avec nous. Discutons de chose plus attrayante. Quelqu'un sait il ce qu'il y a de prévu durant cette cours d'hiver ?"
Le visage de Kimiko était très joyeux.

Posté le 06-11-2002 à 15:49:26 - Kimiko et Wapi
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 02 août 2005, 22:28, modifié 1 fois.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:28

[Isawa Fujiwara]

(Doji Nanko s'enquérait déjà de la délégation du clan du Phénix, plus précisement celle de la famille Isawa, représentée par Isawa Itzuko et le jeune Ishi Isawa Fujiwara.
Il trouva ce dernier au salon bleu et attendant poliment que les samourai aient terminé leur conversation en cours, il se plaça de côté pour ne pas gêner avant d'annoncer son nom et sa requête.) [M.J.]

Fujiwara parut choqué par l'intervention de Kimiko, mais très vite il se mit à sourire à nouveau. Il allait rétorquer quelque chose, construire un nouvel argument scholastique, mais, l'arrivée d'un membre du clan de la Grue le coupa dans son élan.
Ainsi, il était enfin temps qu'ils aillent rendre hommage à leur noble hotesse. Le jeune ishi acquiesa, prit congé de ses interlocuteurs, et suivit Doji Nanko dans les couloirs du Kyuden. Avant toute chose, il leur faudrait prévenir Isawa Itzuko, le sensei de Fujiwara et responsable de la délégation.
Sur le chemin menant à sa chambre, Fujiwara resta silencieux...il songeait à la dernière remarque de Kimiko...donnait il vraiment l'impression d'être absent alors qu'il s'investissait autant dans une conversation?

Posté le 06-11-2002 à 16:35:54 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:30

[Arashi Fuyimiki]

Krilin regarda le jeune Ishi s'éloigner..
Ainsi Doji Nanko était cet homme...Maintenant qu'il l'avait vu il n'aurait pas de mal à le reconnaître.
Puis se tournant vers Kimiko il répondit d'un ton naturel:

"Il semblerait qu'un feu d'artifice soit prévu ce soir meme. Notre ami Agasha Toruki-sama est parti préparer le feu d'artifice. Je gage que le spectacle qu'il nous proposera sera grandiose malgré la précipitation des choses... Il n'est arrivé que depuis ce matin après tout."

Posté le 06-11-2002 à 17:30:51 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:31

[Shosuro Mariko]

"Je crains qu'il n'y ait des groupes d'affinités différents qui se forment. Quoi qu'il arrive, je serai toujours franche avec vous deux, sauf concernant les secrets qui ne m'appartiennent pas, évidemment."
" Nous sommes d'horizons différents mais en même temps une même curiosité nous pousse je crois"

Une main posait un autre pion, noir cette fois sur le jeu de Go.

Posté le 07-11-2002 à 10:48:31 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:32

[Doji Nanko]

Ayant rempli ses obligations auprès sa maîtresse, le courtisan rejoignit le salon bleu, l'entretien avec la délégation de la famille Isawa durerait un certains temps et il avait remarqué un petit homme atypique auprès du jeune Ishi lorsqu'il lui avait signifié la disposition de Shizue sama de les recevoir.

Si c'était bien Krilin san, il se devait d'aller le saluer.

Alors qu'il arrivait au salon bleu, un samourai du clan du Scorpion y entrait, de grande stature, les cheveux impeccablement tirés. Il le suivit et revint à la table où se trouvait celui qu'il supposait être Krilin san. Il était toujours en aussi charmante compagnie, sur le goban deux pions étaient avancés, un noir, un blanc. Nanko s'inclina à nouveau :

- Veuillez pardonner mon intrusion au cours de votre partie mais seriez-vous Krilin san ?

Le courtisan regardait le petit moine bien qu'au fond de lui, il était presque certain de son fait, il attendit poliment que le moine lui réponde dans l'affirmative avant d'aller plus avant dans la conversation. Peut-être allait-il souhaiter un entretien ultérieur après la partie de go...

Posté le 07-11-2002 à 11:14:07 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:36

[Arashi Fuyimiki]

Krilin regardait Mariko poser les pions un à un... Il espérait secrètement que Kimiko relève le défi, car Krilin ne connaissait que les bases de ce jeu, et aurait pu se montrer insultant par son...inexpérience.

Une voix venant de derrière lui prononça ces quelques mots, presque salvateur pour Krilin.

- Veuillez pardonner mon intrusion au cours de votre partie mais seriez-vous Krill san ?

Krilin se retourna d'abord intrigué puis voyant Doji Nanko face à lui il se leva avant de s'incliner

-"Hai Doji Nanko-sama, je suis bien Krilin. Ayant ce surnom pompeux à mon goût d'Arashi Fuyimiki. Je vous ai vu tout l'heure lorsque vous nous avez emprunté notre jeune ami (il souria en direction de Nanko), et attendait donc le moment opportun pour discuter avec vous."

Il scruta le courtisan que son maître lui avait chargé de rencontrer... Il resta stupéfait, sans le montrer néanmoins, ce courtisan ressemblait plus à une montagne de muscle, qu'au frêle et gracieux membre éminent des cours.

Mais Krilin vit la une opportunité de se "défiler" devant la partie de go

-"Voulez vous que nous discutions ici avec ces charmantes dames, ou bien dehors, si vous souhaitez rester a proximité de la salle d'entretien de Dama Doji Shizue-sama?"

Posté le 07-11-2002 à 11:39:03 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:37

[Doji Nanko]

"Voulez vous que nous discutions ici avec ces charmantes dames, ou bien dehors, si vous souhaitez rester a proximité de la salle d'entretien de Dama Doji Shizue-sama?"

Le courtisan sourit à l'homme:

- Je vous sais gré de me laisser l'opportunité du choix Krilin san. Les devoirs de ma charge vont effectivement et régulièrement me soustraire à vous pour une partie de la journée encore et nos échanges d'idées ne pourraient souffrir d'une quelconque distraction. Je vous propose donc de reporter au dîner de ce soir notre entretien, néanmoins il me serait agréable de prendre une tasse de thé, ou peut-être désirez vous autre chose ? Si vous consentez bien sûr à partager la délicieuse compagnie qui est la votre.

Doji Nanko se tourna vers les deux samourai-ko affichant un sourire agréable.

- Shosuro sama, Kitsune sama nous n'avons pas encore eu l'honneur d'être présenté et laissez passer cette chance une seconde fois, ce serait impardonnable de ma part.

Il s'inclina une nouvelle fois plus par respect que par politesse.

Posté le 07-11-2002 à 13:02:28 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:39

[Arashi Fuyimiki]

Ainsi il était peu probable qu'il échappe à la partie de go...
Enfin il n'est jamais trop tard pour apprendre...
Il continua la discussion :

"Je vous en prie faites, votre présence ne me dérange pas le moins du monde, et c'est même un honneur pour moi. De plus, le peu de temps que vous pourrez me consacrer me sera très utile afin de m'aider a participer à cette partie. J'avais peur de demander a ces charmantes dames qui m'auraient expliqué tout aussi bien que vous, mais la concentration n'aurait pas était la même"

Il envoya un sourire à Mariko, le moine allait jouer avec elle mais elle aurait affaire à un parfait débutant semblait-il...

Posté le 07-11-2002 à 14:01:19 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 22:40

[Shosuro Mariko]

Elle se leva pour rendre la politesse à Doji Nanko, avec une parfaite grâce.

(- Shosuro sama, Kitsune sama nous n'avons pas encore eu l'honneur d'être présenté et laissez passer cette chance une seconde fois, ce serait impardonnable de ma part. )

"Tout l'honneur est pour nous Doji Nanko-san. De grâce, je ne puis être tout au plus que votre égale. Et suis-je assurée d'être votre inférieure dans toute épreuve physique. "

"Nous nous demandions justement quel serait les événements prévus de cette cour d'hiver, en plus du feu d'artifice ?"

Posté le 07-11-2002 à 14:27:21 - Hiruma Kiwi

Verrouillé