[Matin] Autour d'une tasse de thé

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

[Matin] Autour d'une tasse de thé

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 19:19

L'eau était prête à infuser dans ce salon intimiste de 3 tatami sur 3, construit par l'architecte Kaspié Mushu-sama ( :-p )

Posté le 18-11-2002 à 23:27:30 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 19:19

[Kitsune Kimiko]

( Et alors que le groupe de samouraïs approchait du salon privé, une jeune Samurai-ko au mon Kitsune y entrait... )

Kimiko esquissa un sourire en voyant qu'elle aurait enfin de la compagnie.
« Bonjour Samurai-sama, je me présente : je suis Kitsune Kimiko mais certains d'entre vous m'ont déjà croisée. Etes-vous venu profiter du salon ? Puis-je me joindre à vous ? »

Posté le 18-11-2002 à 23:27:39 - Kimiko et Wapi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 19:20

[Ikoma Kasaru]

« Bonjour Samurai-sama, je me présente : je suis Kitsune Kimiko mais certains d'entre vous m'ont déjà croisée. Etes-vous venu profiter du salon ? Puis-je me joindre à vous ? »

- Mais avec plaisir Kitsune Kimoko-san, ce salon est commun à nos chambres, comment pourrait-il en être autrement ?

Désignant les Samurais qui étaient entrés avec lui, Kasaru reprit :

- Je crois que vous devez déjà connaître beaucoup des Samurai m'accompagnant, par contre, puis-je vous présenter Asahina Haniko-san, qu'un heureux hasard m'a fait rencontrer.

Alors que la jeune Asahina avançait, le Samurai Ikoma chercha des yeux Akito. L'apercevant, la tête baissée, au niveau du Shoji, il l'interpela :

- Akito, tu peux te retirer - pour l'instant. Fait porter du thé pour tout le monde...

"...et repose toi." aurait voulu ajouter Kasaru, mais il ne voulait pas de Kitsune Kimiko s'interroge sur ces paroles et que Matsu Yemitsu Soho redevienne sujet de conversation.

Mais lorsque la jeune servante s'éloigna, son visage portait encore les stigmates de sa rencontre, et cela, tous les Samurai présents pouvaient s'en rendre compte...

Posté le 19-11-2002 à 12:03:44 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 19:20

[Shosuro Mariko]

Un thé nous fera du bien à tous.
La fierté d'un samouraï est celle de servir son clan et par là l'Empereur en entrant dans l'ordre céleste. Celà devient sa plus grande faiblesse s'ilse sert lui-même.

Posté le 19-11-2002 à 14:07:49 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 19:21

[Ikoma Kasaru]

"Faites-vous toujours allusion au thé, Mariko-san ?"

Kasaru ne savait si la samurai-ko Scorpion venait de lancer une nouvelle pique, ou si elle venait d'énoncer une leçon d'étiquette et de bon sens. Il ajouta :

"Je pense que le serviteur qui viendra avec le thé se chargera du service. Nous n'aurons pas à l'effectuer nous-même."

De l'autre côté du salon, le bruit d'un Shoji s'ouvrant se fit entendre, et une voix s'éleva.

"Akodo a dit : Levez-vous le matin avant vos serviteurs, et effectuez la moitié de leurs tâches avant même qu'ils n'aient eu le temps de se laver. Les hommes suivent l'exemple de ceux qu'ils admirent."

Sur le seuil d'une des anti-chambres se trouvait un Samurai d'àge mûr. Il portait le Kamishimo, un vêtement d'apparat, relevé aux épaules et complété d'un Hakama. Tout deux étaient Ocres, et tous deux arboraient le Mon Akodo.

"Mais bien sûr, les coutumes et les interprétations varient dans bien des clans."

Alors que Kasaru allait prendre la parole, l'autre Samurai Lion lui fit un geste bref et discret, et le Jeune ikoma ne bougeat pas.

"Je me présente, je me nomme Akodo Getsuko, et suis enchanté de rencontrer enfin les autres invités de ceette cour d'hiver."

Getsuko adressa un grand sourire à Ide Noriaki. Enfin, il revoyait son vieil ami...

Posté le 19-11-2002 à 15:33:14 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 19:21

[Shosuro Mariko]

Enchantée, je suis Shosuro Mariko, pour vous servir, avec la révérence adaptée

Posté le 19-11-2002 à 16:41:38 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:00

[Kitsune Kimiko]

" Akodo Getsuko-sama c'est un honneur de vous rencontrer. Je me nomme Kitsune Kimiko.

Posté le 19-11-2002 à 18:20:20 - Kimiko et Wapi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:01

[Iuchi Akiko]

Akiko s'inclina a la suite de la jeune Kitsune

"Soyez le bienvenu Akodo Getsuko sama, je me nomme Iuchi Akiko et je suis également fier de rencontrer un samurai dont la réputation de vaillance à traversé tout l'empire."

Posté le 19-11-2002 à 19:36:15 - Hida Neph

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:04

[Agasha Toruki]

L'alchimiste avait suivi le petit groupe de samurai dans le salon. Il se tenanit depuis le début un peu en retrait, l'esprit absorbé par l'organisation du feu d'artifice. Il allait bientôt falloir qu'il retourne à son laboratoire pour terminer les préparatifs. Sans doute le jeune Yuma avait-il tout fait selon ses directives, mais il préferait en être sûr.

Lorsqu'il vit entrer la samurai-ko du clan du renard accompagnée de son renard, il tressaillit légèrement, mais apparament sans raison puisque le renard le regardait maintenant avec un air bienveillant. Il avait dû être rassuré par sa jeune maîtresse.

Le général du clan du Lion fit son apparition. Toruki sourit en son fort intérieur et se demanda s'il pouvait exister un être aussi éloigné de lui-même qu'Akodo Getsuko. Ce dernier était fort et agile, sûr de lui, c'était un militaire qui croyait à l'honneur et aux vertues du bushido. L'opposé de l'artificier en tous points. Toruki n'en laissa rien paraître et fit un cordial sourire en direction du nouvel arrivé :

"Konnichi-wa Akodo Getsuko-sama. Votre réputation est parvenue jusqu'aux montagnes du clan du Dragon, d'où je viens. Mon nom est Agasha Toruki, je suis artificier."

Même si ce n'était que de flatteurs mensonges, Toruki jugea qu'ils auraient un effet positif, et les agrémenta d'un salut respectueux.

Posté le 19-11-2002 à 23:05:04 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:05

[Akodo Getsuko]

Le général remercia d'un signe de tête les propos cordiaux et flatteurs des différents interlocuteurs qui venaient de s'adresser à lui. Si c'était un militaire accompli, son geste avait cependant été un mélange de rigueur et de finesse marquant son excellente éducation.

Il fit quelques pas et s'inclina devant Ide Noriaki

- Enfin nous nous retrouvons, c'est une grand plaisir Noriaki-san, un très grand plaisir

-Partagé qui plus est, partagé Gestuko-san répliqua Noriaki en s'inclinant. Voilà bien longtemps.

Une ambiance cordiale s'installa dans le salon. Les samouraï présents purent voir quelle étonnante et cultivée variation était Akodo Getsuko sama pour un samouraï du clan du Lion par rapport au désagréable Matsu Yemitsu et Asahina Haniko put retrouver en Ikoma Kasaru, le jeune samouraï qu'elle avait croisé dans les jardins.

Lorsque Akodo Getsuko invita chaque samouraï à prendre place autour de lui, Haniko s'installa à côté de Kitsune Kimiko, s'était la première fois qu'elle voyait un membre du clan du Renard.

Lorsque la jeune Kitsune avait salué Getsuko sama, Haniko avait eu l'impression que cette cour d'hiver serait moins solitaire. Les membres de ce clan sont très proches de la nature pensa-t-elle, nous aurons certainement plein de choses à échanger.
Elle avait hâte que les discussions s'entament pour pouvoir s'adresser à jeune samourai-ko et lier le dialogue...

Posté le 20-11-2002 à 00:15:19 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:19

[Kitsune Kimiko]

(( - Je crois que vous devez déjà connaître beaucoup des Samurai m'accompagnant, par contre, puis-je vous présenter Asahina Haniko-san, qu'un heureux hasard m'a fait rencontrer. )) [Ikoma Kasaru]

Kimiko sourit joyeusement en voyant Haniko et la salua. Elle se rapprocha d'elle.


(( Lorsque Akodo Getsuko invita chaque samouraï à prendre place autour de lui, Haniko s'installa à côté de Kitsune Kimiko, s'était la première fois qu'elle voyait un membre du clan du Renard. ))

Kimiko était contente d'être à côté d'Haniko, elle pourrait ainsi faire connaissance. Elle lui dit :
" Haniko-san, je suis très heureuse de te rencontrer. Nous avons peut être des points en commun. Pour ma part j'aime beaucoup le dessin. "

Posté le 20-11-2002 à 12:54:44 - Kimiko et Wapi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:20

[Asahina Haniko]

"Haniko-san, je suis très heureuse de te rencontrer. Nous avons peut être des points en commun. Pour ma part j'aime beaucoup le dessin".

Haniko sourit à Kimiko

- La plaisir est partagé Kimiko san. J'aime aussi le dessin, il me sert à répertorier joliment les fleurs et feuilles que je travaille en herboristerie. Que dessinez-vous en particulier ?

Haniko retenue par son éducation avait du mal à tutoyer la jeune fille qu'elle connassait à peine pourtant elle lui fut tout de suite sympathique.

Posté le 20-11-2002 à 13:03:57 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:20

[Agasha Toruki]

Le Dragon s'était assis sur l'un des confortables tatamis qui meublaient le salon. Il étendit sa jambe droite avec un discret soupir. La fatigue du voyage recommençait à se faire sentir, mais il devait la vaincre, car ce soir serait un moment très important, avec le feu d'artifice donné devant toute l'assemblée des invités de Doji Shizue. Il fallait qu'il se montre digne de l'honneur que lui avait fait Doji Hoturi en le recommandant à sa cousine.

Toruki était placé non loin de Asahina Haniko et de Kitsune Kimiko. Elle discutaient de dessin avec enthousiasme, et il se joignit à leur conversation, en partie pour dissimuler le malaise, apparu entre lui et la jeune femme du clan du Renard depuis l'incident avec son animal.

"Ainsi toutes deux êtes de brillantes artistes. C'est vraiment une joie de passer cette cour d'hiver avec vous, alors. J'aime beaucoup l'Art du dessin et de la peinture, et j'en fait moi-même. Oh, pas depuis très longtemps, non. J'ai commencé pendant que je me reposais dans la demeure de mes ancêtres, après... mon accident."

Un voile passa sur son visage, il se mordit la lèvre ; il n'aimait jamais se dévoiler trop vite. Il se hâta de changer de sujet pour éviter les questions embarassantes :

"Mais peut-être aurais-je la joie de contempler vos oeuvres, Kimiko-sama. Quelle est votre technique ?"

Posté le 20-11-2002 à 15:52:03 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:21

[Shosuro Mariko]

(répondant à Ikoma Karasu)

"Ce qui s'applique au thé peut s'appliquer au reste Ikoma Karasu-san, neh ?"

"Chacun tente de se forger sa règle de conduite, qu'il adapte ensuite aux différents tableaux de sa vie, selon ses possibilités et, hélas ses faiblesses.

"C'est pour ça que le Bushido est si précieux aux samouraïs, il détaille les valeurs idéales, pour bien servir."

Des phrases sages avec un ton délicieux, un oeil neutre avec un oeil pétillant, un physique très visuel avec un masque neutre... que de contrastes

En tout cas elle n'avait piqué personne, et le respect de son interlocuteur Lion, dans sa voix.

Posté le 20-11-2002 à 16:12:53 - Hiruma Kiwi

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 20:22

[Kitsune Kimiko]

(( - Le plaisir est partagé Kimiko san. J'aime aussi le dessin, il me sert à répertorier joliment les fleurs et feuilles que je travaille en herboristerie. Que dessinez-vous en particulier ? )) [Asahina Haniko]

En entendant le « vous », Kimiko se rendit compte qu'elle avait peut-être été trop familière avec Haniko.
« Haniko-san, j'espère ne pas vous avoir offensée. Mais je pense que nous pouvons nous tutoyer, laissons donc le "vous" pour les réceptions solennelles.
J'ai moi aussi quelques notions en herboristerie et c'est aussi de là que vient ma passion pour le dessin. C'est à force de dessiner les fleurs qui cela est devenu une habitude pour moi. De tout ce que j'ai pu dessiner ce sont les fleurs qui m'intéressent le plus, il y en a tellement de sortes différentes et les couleurs sont si variées. Je suis toujours émerveillée devant ce spectacle. Peut-être pourrions nous dessiner ensemble durant cette longue court d'hivers. »
Kimiko avait enfin trouvé quelqu'un qui pourrait la comprendre, elle en était très heureuse. Peut être appréciera-t-elle Wapi.


(( "Ainsi toutes deux êtes de brillantes artistes. C'est vraiment une joie de passer cette cour d'hiver avec vous, alors. J'aime beaucoup l'Art du dessin et de la peinture, et j'en fait moi-même. Oh, pas depuis très longtemps, non. J'ai commencé pendant que je me reposais dans la demeure de mes ancêtres, après... mon accident." )) [Agasha Toruki]

Kimiko parut mal à l'aise par la mention de l'accident de l'Agasha. Toruki venait un peu de tuer l'ambiance.
« Cela a dû être triste d'apprendre le dessin dans de telle condition. »


(( "Mais peut-être aurais-je la joie de contempler vos oeuvres, Kimiko-sama. Quelle est votre technique ?" )) [Agasha Toruki]

Kimiko fut surprise par le sama. Elle pensa qu'elle ne méritait pas autant de respect de la part du vénérable Agasha.
« Je n'ai pas vraiment de technique Agasha Toruki-sama. Je ne fais que ressentir les émotions que je perçois et j'essaye au mieux de les retranscrire sur la toile. Ceci est difficile à expliquer. Je ferais peut être une exposition si tant de personne désire voir mes œuvres mais je risque d'être un peu gêné. Je n'ai pas l'habitude d'avoir tant de spectateurs si importants. »

Posté le 20-11-2002 à 17:40:06 - Kimiko et Wapi

Verrouillé