Le laboratoire d'Agasha Toruki

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Le laboratoire d'Agasha Toruki

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:41

[Agasha Toruki]

Le laboratoire était une grande pièce rectangulaire, pourvue d'une porte et d'une petite fenêtre qui ouvrait sur les jardins extérieurs. On avait disposé contre les murs de lourdes tables de bois, et un petit feu crépitait dans un coin. Le matériel de l'alchimiste avait été installé par une main experte, probablement celle de l'assistant prêté à Toruki par Doji Shizue.
La seule porte du laboratoire donnait sur un petit corridor, qui lui-même possédait une entrée sur le couloir, où un garde était posté en permanence, et une autre sur la petite chambre de l'assistant de Toruki. Dans le couloir, un autre garde était posté non loin, afin de protéger le palais des dangers que représentait l'utilisation des matières dangereuses entreposées par l'artificier, par des mains peu sûres.

Lorsqu'il pénétra dans le laboratoire, Toruki jeta un regard circulaire, évaluant l'agencement des meubles, le rangement de son matériel. Ce qu'il vit parut le satisfaire, et il hocha légèrement la tête avec un sourire. Il fit ensuite courir ses mains sur la surface des tables, sur les instruments en porcelaine, au dessus du feu. Dans ses yeux pouvait se lire le bonheur de se retrouver dans son élément, au milieu de l'eau et du feu.
Il entendit un froissement de kimono derrière lui et se retourna. Devant lui se tenait maintenant un jeune heimin, vêtu d'un kimono qui laissait à désirer par sa propreté, et les mains couvertes de colorations diverses. Il s'inclina vivement aux pieds de l'alchimiste intrigué :
"Konnichi-wa Agasha Toruki-sama. Mon nom est Yuma, et j'ai été envoyé par Dame Shizue-sama pour vous fournir toute l'aide que vous me ferez l'honneur de me demander."
Il avait dit tout cela d'une traite, les yeux toujours fixés sur le sol. Toruki considéra un instant le jeune garçon, amusé par tant d'empressement. On ne pouvait bien sûr pas comparer un heimin et un samurai d'une grande famille, mais le jeune Yuma lui rappelait d'une certaine façon ses débuts en tant qu'alchimiste, alors qu'il découvrait la magie et l'art des mélanges. Il s'efforça toutefois de lui répondre en ne laissant paraitre aucune complicité :
"Bien, relève-toi. Nous devons nous mettre au travail très rapidement si nous voulons avoir terminé pour la cérémonie. Pour commencer, tu vas m'aider à changer ce kimono d'apparat pour un plus vulgaire, plus à sa place dans un tel lieu. Ensuite alors que je commencerais mes solutions, tu iras voir le chef des gardes et tu lui demanderas de ma part de me prêter trois de ses archers, qui serviront pendant le feu d'artifice. Tu as compris ? Bien, alors allons-y maintenant."

Posté le 05-11-2002 à 16:08:27 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:43

[Agasha Toruki]
(suite du topic "Dans les couloirs du Kyuden")

L'alchimiste, passant devant le garde, pénetra dans son laboratoire, suivi de près par un Krilin impatient et un Isawa Fujiwara méditatif.

Yuma, qui était en train de travailler à l'intérieur, les salua tous les trois à leur tour, tout à la surprise de voir que son nouveau maître avait invité des samurais dans le laboratoire. Sur un signe de Toruki, il se retira dans sa chambre, qui donnait dans l'entrée du laboratoire.

"Vous venez de voir le jeune assistant heimin que Doji Shizue a eu la bonté de me prêter. J'ai eu brièvement l'occasion de le voir à l'oeuvre tout à l'heure, et il semble qu'il soit tout à fait convenable."

L'alchimiste avait prononcé ces derniers mots à voix basse, pour éviter que Yuma puisse les entendre. Ne jamais montrer que l'on est satisfait du travail d'un subordonné.
Ensuite, pendant que Krilin et Fujiwara regardaient autour d'eux, il fit le tour de la pièce inspectant les différents préparatifs déjà en place, et surveillant ses deux invités du coin de l'oeil. Une fois la vérification faite, il revint vers eux :

"Allons, dites-moi ce que vous voulez voir, et si je le puis je tâcherais de vous le montrer."

Krilin sauta sur l'occasion et demanda très rapidement :

"Je voudrais beaucoup voir vos célèbres fusées d'artifices !"

Après un court moment il se reprit et ajouta :

"Si cela ne vous dérange pas, Toruki-san."

L'artificier sourit. Passant derrière la lourde table centrale, il la débarassa de quelques ustensiles inutiles, et alla chercher d'un peu partout dans le laboratoire des potions, poudres, objets étranges, qu'il aligna sous l'oeil amusé des deux hommes.
Du doigt, il désigna un objet allongé pourvu d'une mèche :

"Ceci est l'une des fusées dont vous parliez, Krilin-san. Et ce que j'ai posé autour, ce sont tous les élements qui la compose. Pour qu'elle puisse s'élancer dans les airs et qu'elle y explose, nous avons créé cette poudre à la compostion secrète. Pour qu'ensuite elle libère des étincelles lumineuses, nous lui intégrons ces petites billes contenant certains matériaux, rares et provenant uniquement des provinces de mon clan. C'est ces petites billes, qui, se dispersant, provoquent les effets lumineux recherchés. Le bruit est quand à lui dû à l'explosion de la fusée."

Les deux autres l'écoutaient en silence, émerveillés par cette science si nouvelle pour eux. Toruki, se retournant, pris une flèche à la forme étrange, qui avait une petite boule de métal à la place de la pointe.

"Ceci est l'autre outil de l'artificier ; il s'agit d'une flèche de type "boule sifflante", dans laquelle on a injecté un mélange chimique et que l'on projette avec un arc. Du fait de la plus faible quantité, le résultat est moins impressionant qu'avec une fusée, mais c'est aussi plus rapide et moins coûteux à fabriquer. Personnellement, j'utilise les deux, pour donner à mes feux d'artifices les atoutes de la quantité et de la qualité."

L'alchimiste fit une pause et regarda ses interlocuteurs en attendant leurs questions.

Posté le 27-11-2002 à 17:01:20 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:44

[Isawa Fujiwara]

L'ishi écouta attentivement les explications de l'artificier et abandonna presque totalement son état méditatif tant il était absorbé par ce que Toruki avait à lui apprendre.

Une fois que ce dernier eut terminé de parler, Fujiwara le fixa, les yeux pétillant d'une bonne humeur communicative :

"Maître Toruki, peut on faire en sorte que les explosions et les gerbes de feu prennent des formes particulières, un peu comme dans l'art des tejina de la famille Shiba?"

Posté le 27-11-2002 à 18:35:22 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:46

[Arashi Fuyimiki]

Krilin laissa à peine le temps à Fujiwara de terminer sa phrase et montrer du doigt une sorte d'"orgue" placé légèrement en retrait:

"Oh et ceci qu'est-ce donc? C'est pour le bouquet final ? Pour faire les fontaines de lumière?...( puis son regard se porta sur des petit rouleau rouge placer en paquet) Et ceci est-ce les fameux "pétards" comme on l'appelle par chez nous? (et avant même que Toruki comprenne de quoi parlait le moine ce dernier enchaina) Et ceci est-ce les fameuse bombe qui lâchent des petits papiers ???"

Toruki et Fujiwara regardait le moine il allait d'un coté à l'autre, mais restait toujours à distance des ustensiles, au grand soulagement de Toruki Krilin arrêta d'aller de droite à gauche et s'immobilisa devant le grand artificier...
Il attendait ses réponses avec impatience...Mais qu'avait-il demandé déja...

Posté le 27-11-2002 à 21:53:43 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:47

[Agasha Toruki]

Les questions fusaient autour de l'artificier, Krilin et Fujiwara semblant fort désireux d'en apprendre plus sur le fscinant art des feux d'artifices, ce que Toruki comprenait parfaitement.

"Maître Toruki, peut on faire en sorte que les explosions et les gerbes de feu prennent des formes particulières, un peu comme dans l'art des tejina de la famille Shiba?"

Toruki leva un sourcil en direction du petit moine qui faisait le tour du laboratoire en posant toutes sortes de questions, avant de répondre en premier au jeune ishi :

"En effet, les maîtres artificiers ont développé différentes techniques afin de donner à leurs feux toutes les formes imaginables. J'ai moi-même reçu ce savoir lors de mon apprentissage à Shiro Agasha, et vous aurez l'occasion d'en voir un aperçu ce soir. Mais je crains que nos techniques soient fort différentes de celles que vous évoquiez, dont j'ignore tout mais que je serais fort curieux de connaitre..."

Le petit moine se plaça juste devant l'alchimiste, attendant des réponses à ses multiples questions.

"Euh... Krilin-san, en effet ce dispositif sert à dessiner les motifs dont je parlais à Fujiwara-san. Le principe est d'envoyer des fusées en un ordre strictement déterminé. Et ces objets rouges sont des explosifs fabriqués par les alchimistes Agasha. Mais vous semblez connaitre tous ces instruments ? Avez-vous déjà assisté à un feu d'artifice ou parlé à un de mes confrères artificier ?"

Posté le 28-11-2002 à 13:33:02 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:49

[Arashi Fuyimiki]

Krilin écoutait avec attention, il était revenu à un calme apparant...puis il répondit à Toruki :

"Non Toruki-sama, je n'ai jamais eu l'occasion d'assister, ou de rencontrer un maitre artificier de votre envergure. En fait nous avons recu la visite d'un samourai du clan du Crabe au monastère ,une vielle connaissance qui m'a décrit... conté les mille et une merveille d'un feu d'artifice, donc la description du materiel m'a été faite et refaite, c'est pour ça que je suis tant emerveillé par tout ceci, la réalité semble encore plus belle que mes rêves."

Toruki sentait que Krilin ne le flattait pas, il disait la verite. Le plaisir du petit moine s'était exteriorisé un court instant. Maintenant il était a nouveau calme, mais continuait à admirer le laboratoire.

Posté le 28-11-2002 à 13:46:04 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:50

[Agasha Toruki]

Décidément le petit moine inspirait à Toruki une réelle symptahie. La dernière fois qu'il avait ressenti un tel sentiment pour quelqu'un c'était lorsqu'il avait rencontré son ami Yogo Yokaze. Aujourd'hui avec Krilin l'impression était aussi forte, même si elle était différente. Restait à savoir ce que deviendrais cette amitié naissante au fil des jours de l'hiver.

L'alchimiste fit quelques pas, et s'arrêta devant une table qui se trouvait dans un coin, et sur laquelle on pouvait voir différentes fioles et ustensiles.

"C'est ici que se trouve mon matériel à alchimie. Ma formation initiale est le kagaku (alchimie), et même si je me suis depuis spécialisé dans la fabrication de feux d'artifices, je pratique encore cet art, soit pour mes travaux, soit pour le simple plaisir. D'ailleurs j'aimerais profiter de votre passage dans ce lieu pour vous offrir à tous deux une petite réalisation de la famille Agasha."

Il ouvrit un boîtier en laque, et en sortit deux petites fioles aux couleurs étranges.

"Pour vous Fujiwara-san, voici une potion dont la recette a été spécialement conçue en fonction de ceux de votre famille ; elle vous aidera grandement lors de vos méditations. Et pour vous, Krilin-san, voici une potion faite d'herbes médicinales, qui vous permettra de soigner les hommes et les bêtes blessés que vous trouverez sur le bord des routes."

Alors qu'il terminait sa phrase, un serviteur entra, portant un plateau sur lequel reposait un bol de soupe brûlante et un autre bol, de riz. Il le posa dans un coin, puis s'inclinant, il attendit un signe de l'alchimiste pour se retirer.

Posté le 28-11-2002 à 19:53:25 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:51

[Isawa Fujiwara]

Le jeune ishi voulut s'emparer du présent, mais, très vite il se ravisa. Il fixa intensément l'artificier, puis s'inclina doucement :

"Je ne peux accepter votre présent, Toruki-sama, vous êtes trop généreux à mon égard!"

Les règles d'étiquette s'imposèrent d'elles même au jeune shugenja qui réfléchissait déjà à ce qu'il allait pouvoir offrir en retour à l'artificier du clan du Dragon.

Posté le 28-11-2002 à 20:19:13 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:54

[Arashi Fuyimiki]

Krilin ne savait plus quoi dire, la joie d'être enfin dans un lieu si "magique", que Benkei (le samourai crabe) lui avait décrit, et en plus de ça Toruki lui offrait un présent d'une valeur inestimable!

Il laissa Toruki et Fujiwara en finir avec le protocole, puis Krilin fit deux pas en arrière afin de pouvoir s'incliner tres bas:

"Je vous remercie de votre présent Toruki-sama, mais je ne peux accepter un tel présent. Une telle rareté devrait aller à quelqu'un d'important et pas un si insignifiant personnage que moi."

Le ton avait été respectueux, mais Toruki sentit une gêne dans la voix du moine... Il pensa après coup qu'il devait s'agir d'un ascète, et que ce modeste présent pour un samourai, était une richesse inestimable pour le moine...

Posté le 28-11-2002 à 22:20:32 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 18:44

[Agasha Toruki]

Fujiwara : "Je ne peux accepter votre présent, Toruki-sama, vous êtes trop généreux à mon égard!"

Toruki s'inclina en retour et tendit à nouveau la petite fiole :

"Je vous en prie, Fujiwara-san. Ce serait un honneur pour moi de pouvoir penser que par mes modestes talents pour le kagaku, vous pourrez aller encore plus près de la nature véritable des élements, lors de vos méditations."

Krilin : "Je vous remercie de votre present Toruki-sama,mais je ne peu accepter un telle present.Une telle rarete devrait aller a quelqu'un d'important et pas un si insignifiant personage que moi."

Toruki s'inclina à nouveau avec un sourire sincère, en direction du petit moine :

"Si vos voeux vous interdisent d'accepter des présents, prenez quand même ce modeste présent pour en faire profiter une créature dans le besoin. Et sachez que c'est bien peu de choses à côté de la sagesse que vous portez en vous, qui est votre véritable trésor."

Après d'autres protestations d'usages, les deux hommes acceptèrent les présents de l'alchimiste.

Posté le 28-11-2002 à 22:47:06 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 18:49

Arashi Fuyimiki]

Devant l'insistance de Toruki, Krilin finit par accepter. Cette fiole était un trésor inestimable, les différentes herbes qui la composaient devaient dégager une odeur particulière... les odeurs, c'était un des rares plaisirs que Krilin appréciait vraiment, mais pour en profiter il fallait marquer un long arrêt, sinon on n'y prenait pas garde...

Puis voyant le servant entrer avec un repas destiné visiblement à Toruki, Krilin s'inclina à nouveau:

"Toruki-sama, je suis désormais votre obligé, si vous avez besoin de quoi que ce soit, qui soit dans mes possibilités, je me ferai un plaisir que de répondre à votre demande.
Mais je vois que votre repas vous attend, et ne me permettrai pas de vous importuner plus longtemps. Je vous laisse donc afin que vous puissiez préparer votre spectacle, que je ne raterais pour rien au monde."

Krilin sortit en marche arrière de la pièce, il s'inclina trois fois tout en marchant. Puis après l'aquiescement de Toruki il prit la direction de la sortie. Il avait des question plein la tête, mais il résista à l'envie de les poser. Toruki ne devait plus être distrait pensa-t-il...

Posté le 28-11-2002 à 23:08:55 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 18:50

[Isawa Fujiwara]

Acceptant finallement l'aimable présent de l'artificier, Fujiwara se résigna à suivre le moine Krilin afin de laisser l'occasion à l'artificier. Il salua poliment le membre du clan du Dragon :

"Encore merci Toruki-sama. J'espère que nous aurons l'occasion de parler un peu des tejina de la famille Shiba."

Le jeune ishi fit quelques pas vers la sortie, puis, se retournant un grand sourire aux lèvres :

"Bien malgré moi, je me suis rendu compte que vous souffriez de la jambe, si vous le désirez, appelez moi quand le mal se fait tenace. Les kamis pourraient m'aider à atténuer la douleur".

Fujiwara s'inclina une nouvelle fois tout en se demandant si sa spontanéïté ne l'avait pas amené à outrepassé les règles de la bienséance en mentionnant la blessure d'Agasha Toruki

Posté le 29-11-2002 à 09:28:23 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 18:50

[Agasha Toruki]

"Merci à vous. Ce moment en votre compagnie fut des plus agréables. J'éspère que nous aurons l'occasion de discuter à nouveau lors de cette cour d'hiver. Krilin-san, parler avec vous sera toujours un grand plaisir pour moi. Fujiwara-sama, je serais ravi d'apprendre plus sur ces mystérieux tejinas, par vous. Et je vous remercie de votre attention, mais les massages qui m'ont été prodigués par les gens de ce palais sont des plus efficaces pour calmer la douleur."

Toruki les salua une dernière fois alors qu'il sortait. Une fois le shoji refermé, il s'assit devant la petite table sur laquelle était posé le plateau. Omettant la courte prière aux kamis, il entama la soupe de poisson avec avidité ; cela faisait longtemps qu'il n'avait pas mangé, et les péripéties de cette demi-journée à la cour l'avait affamé.

Posté le 29-11-2002 à 12:50:37 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 18:56

[Arashi Fuyimiki]

Sitôt sortit de la salle de banquet Krilin se dirigea vers le laboratoire d'Agasha Toruki. En effet, peu de personnes aurait penser à lui donner le programme de la journée, pensant que son travail lui prendrait tout son temps libre, mais Krilin n'était pas dupe, en ce lieu l'assistant de Toruki devait être rompu à ce genre de préparation et il avancerait sûrement bien vite...
De plus, le repas avait duré une éternité, Krilin avait eu l'impression qu'il avait duré un mois, 8 jours, 6 heures et 11minutes et 52 secondes (aproximativement.. )

Il se présenta devant le garde à la porte du laboratoire, c'en était encore un nouveau, la relève semblait fréquente, ce qui laissait les gardes à un bon niveau de vigilance...et c'était tant mieux :

"Hai samourai-sama, je viens m'enquérir de Toruki-sama, afin de savoir s'il désirerait participer à une "animation" de l'après-midi ? Il aura le choix entre : go,haiku et origami. Voila, je vous prie de m'excuser de vous déranger".

Le garde fit un signe de tête à Krilin, lui intimant de rester sur place... Il se dirigea dans le labo déja remplacé par le garde à l'entrée, qui lui n'avait pas changé :

"Hai Krilin-sama, comment allez-vous ? Vous désirez entrer?"

Le premier garde avait bien vite réalisé son erreur, il avait pris le moine pour un domestique un peu curieux... Il entra bien vite dans le laboratoire afin de faire part de la nouvelle à Toruki...

Posté le 21-01-2003 à 11:36:57 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 18:58

[Agasha Toruki]

L'artificier, agenouillé devant la table, était en train d'apprêter une flèche, qu'il enduisait d'une mixture compacte et fortement odorante. Autour de lui s'étaient entassé au fil des heures de nombreux éléments du feu d'artifice ; fusées bien sûr, mais aussi flèches aux formes diverses, bombes, et de nombreux autres objets à la fonction moins évidente.

Accrochés aux murs et étalés sur le sol se trouvaient également des toiles de différents types, soit des cartes de Kyuden Doji annotées d'indication sur les emplacements des fusées, soit des peintures, tout en couleurs vives, des magnifiques effets lumineux dûs au feu d'artifice.

Lorsque Krilin pénétra enfin dans le laboratoire, il fut impressionné par l'ampleur des préparatifs. L'alchimiste avait donc bien mis à contribution le temps du banquet pour avancer considérablement son travail. Ce dernier se retourna à l'entrée du petit moine :

"Krilin-san ! Je suis content de vous revoir. Veuillez excuser l'encombrement de cette pièce... Mais je crois bien que je pourrai tout de même vous trouver un endroit pour vous asseoir pour vous offrir un peu de thé : l'eau et le feu ne manquent pas, ici, bien au contraire."

Toruki se releva péniblement et débarassa un espace juste devant lui, ou il disposa un coussin. Il se tourna ensuite vers le foyer où il posa la théière.

Posté le 21-01-2003 à 15:18:54 - Seagull

Verrouillé