[Après-midi] Quand les ailes du Phénix se déploient

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:11

[Arashi Fuyimiki]

Tout en parlant, Kuhei avait dressé sa table et tendit les différents bols aux invités, pour rajouter à la fantaisie du moment il commença par servir Krilin, puis Fujiwara, Itsuko, Toruki et enfin lui-même...

Krilin était de plus en plus gêné, en effet on allait commencer par lui, il ne pourrait pas profiter des effluves du bol et de plus il n'etait pas très bon gastronome, n'ayant que très peu l'habitude de goûter à des thés rares, qui de plus devait coûter une fortune...
Neanmoins, Krilin ferma les yeux et goûta le thé, le goût puissant de ce thé lui rappella ses montagnes... Non même un gout en particulier!
Ce goût était identique à celui qu'il avait l'habitude de prendre dans son monastère, Krilin ignorait le commerce de ceci, mais le monastere devait bien être entretenu et la vente de ce thé devait être une source de revenu non negligeable...

Krilin sourit a Kuhei:
" Ce thé provient directement du versant ouest de la Montagne des quatre vents... le soleil matinal borde les cultures tandis que le soleil argent de l'après-midi ne les brûle pas... Elles sont cueillies quelques jours seulement avant leur maturité, on préfère de loin les feuilles poussant au bout de rameau nouveau, puis les feuilles sont mises a mûrir, exposées pendant deux jours et deux nuit aux vents des sommets...
Alors les feuilles sont pilées, ni trop grosses, ni trop minces, puis enfermées dans un petit sachet afin de capturer l'air de la montagne...
Infusé à faible température, le gout est léger et doux, mais infusé a la limite de l'ébullition, la saveur forte et puissante des montagnes est libéré, procurant force et endurance à celui qui le boit... Ce thé provient des cultures de mon monastère, Neh?"

Les samourai crurent un instant que Krilin était un maitre du thé, mais le hasard l'avait finalement bien servi. En effet, qui eut cru que les moines combattants du Monastère reculé de Krilin produisait du thé, mais plus étonnant encore qu'il le vendait?

Kuhei souriait à Krilin:
"Effectivement Krilin-san, je suis navré que vous soyez tombé sur ce thé si rare par chez nous, et pourtant si commun pour vous."

Puis Kuhei se tourna vers Fujiwara, ce dernier regardait son thé avec envie, il dégageait une odeur si apaisante, il avait hâte de goûter à son arôme...

Posté le 19-02-2003 à 16:45:30 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:11

[Isawa Fujiwara]

La proposition de Kuhei ravit directement le jeune ishi, et, c'est avec une impatience toute juvénile qu'il attendit que Krilin propose son hypothèse.

A son tour, avec délectation, Fujiwara gouta son thé. Malheureusement, bien que l'arôme lui rappelle quelque peu les senteurs boisées des forêts du Clan du Phénix, il fut incapable de recconnaître le thé.

Il se décida néanmoins à partager ce qu'il en percevait aux autres :

" Je crains de ne pouvoir préciser la nature de ce thé, mais, j'y goûte une touche fleurie, une pointe de miel, et, au nez, il exhale des senteurs boisées il me semble. Mes connaissances en la matière sont bien maigres et je suis impatient d'en savoir plus sur ce délicieux breuvage. "

Posté le 19-02-2003 à 17:29:47 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:12

[Kuhei]

Kuhei se tourna vers Krilin et Fujiwara, il sourit au jeune Ishi. Sur le visage de ce dernier, le jeune disciple de Shiba Togai voyait le plaisir qu'il avait eu à goûter le thé.

- Il est très difficile de définir toutes les arômes cependant la qualité d'un thé vert se juge à ses arômes qui doivent être très développées et à sa longueur en bouche. Parfois même une tendance à l'amertume est très prisée mais ceci est une affaire de goût et on peut tout à fait l'éviter si on ne la désire pas.

Kuhei se tourna vers les deux samouraï restants, attendant poliment qu'ils goûtent et lui fasse part de leurs sensations avant de poursuivre ses commentaires sur le thé dégusté...

Posté le 20-02-2003 à 21:10:56 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:13

[Isawa Itsuko]

Le vieux shugenja écouta attentivement les commentaires de chacun, puis s'emparant de la tasse qu'on lui tendait, il se mit à sourir doucement.
Il but une petite gorgée, inspira et en but une seconde. Son visage resta impassible quelques secondes, puis, il sourit à nouveau :

" Un délice qui se passe de commentaires, mon ignorance en la matière ne lui rendrait pas grâce ! "

Il hocha la tête en direction de Kuhei et lui passa la tasse.

Posté le 02-03-2003 à 23:50:28 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:13

[Agasha Toruki]

Toruki reçut le bol des mains de Kuhei. Il remercia ce dernier d'un signe de tête, puis apprcocha le bol encore fumant de son visage. Il ferma les yeux, et se concentra sur le parfum du thé qui parvenait à ses narines.

« On boit du thé pour oublier le bruit du monde » avait dit le jeune apprenti du maître du thé. L'alchimiste avait bien besoin d'oublier le bruit du monde, la fureur des éléments en-dehors et au-dedans de lui... Lors de son séjour dans la demeure ancestrale de la famille Agasha, il avait déjà eu l'occasion de voir à quel point le thé préparé par des maîtres pouvait avoir des vertus curatives.

Alors qu'il approchait lentement le bol de sa bouche, il murmura les paroles d'une bénédiction simple. Il laissa les sensations emplir tout son être avant de s'exprimer.

"Montagne, bois, je crois que vous avez tous deux raison. Je ne suis pas un spécialiste du thé, mais je connais un peu les plantes. Je crois reconnaître dans ce thé des arômes multiples et différentes, mélangées subtilement. Je crains que moi-même je ne sois incapable de reproduire une telle perfection dans le mélange. Je sens des arômes provenant des quatre coins de l'empire... Kuhei-san s'agirait-il du mythique 'thé des sept clans' que seuls les plus grands maîtres du thé savent préparer... et servir ?"

Posté le 03-03-2003 à 10:01:16 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:14

[Kuhei]

Kuhei sourit à l'Agasha :

- Presque Agasha sama, il s'agit d'un de ses parents, d'excellente qualité mais moins célèbre. Vous parliez du mythique "thé des sept clans", vous aurez l'occasion d'y goûter durant cette cour d'hiver, ce sera en effet avec " la main des immortels " deux thés exceptionnels que Shiba Togai préparera en l'honneur de cette Cour d'Hiver.
Mais seul mon maître est autorisé à préparer des thés aussi rares et délicats.

Kuhei semblait perdu dans ses pensées à présent, cette perspective devait transcender son âme mais comment aurait-il pu transmettre de pareilles sensations alors que lui même avait déjà tellement de peine à les décrire, il y avait à la fois de l'excitation, de l'exaltation, de la passsion, du respect, tant de choses, tant de découvertes aux côtés de Shiba Togai. Mais les palais de ces samouraï découvriraient bien assez vite toutes ces sensations, il leur laisserait la surprise, celle-là et celle que préparait son maître pour remercier le clan de la Grue...

Posté le 03-03-2003 à 21:39:22 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:16

[Arashi Fuyimiki]

Krilin écouta la réponse de Kuhei avec intérêt, mais ce dernier ne répondit pas vraiment à ses questions, alors le moine relança la question:

"Alors Kuhei-sama, s'il ne s'agit pas du thé des sept clans, mais presque, c'est donc qu'il s'agit bien d'un mélange de différents thés venant de différents clans ? A moin que... Il ne s'agisse d'un thé provenant du clan de la Mante?"

Si les samourai présents avaient suivi le jeune moine depuis longtemps, ils auraient vite compris que ce dernier avait une admiration pour ce clan et que tout ce qu'on pouvait lui dire sur eux et leur voyage l'intéressait au plus haut point.

Posté le 05-03-2003 à 09:45:22 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:17

[Kuhei]

Kuhei fut surpris par la marque de politesse qu'utilisa le moine, il répondit immédiatement à sa question car il sentait que l'arôme très ouverte et développée du thé faisait sans conteste à nouveau penser à un mélange, alors que ça n'en était pas un.

- Ce n'est pas un mélange de différents thés, c'est le plan de thé lui même qui est issu de plusieurs croisements et donne alors au bout de 2 ou 3 génération l'arôme mélangée que vous gouttez-là.
Sinon il s'agit des mêmes feuilles de la même récolte qui comme je le disais tout à l'heure sont cueillies tardivement pour donner le résultat qui se trouve dans votre tasse. Shiba Togai sama pourrait vous donner les explications sur les circonstances qui ont concourues à un tel résultat, je ne le peux.

Les explications de Kuhei étaient données sur un ton humble et simple, il ne s'agissait là nullement d'afficher ses connaissances et les samouraï en présence avaient l'impression qu'ils auraient pu l'écouter des heures...

Posté le 06-03-2003 à 06:15:17 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:20

[Arashi Fuyimiki]

Krilin se sentait bien en ce lieu, à n'en pas douter ce jeune homme avait un grand avenir devant lui et il n'avait pas encore vu le maitre à l'oeuvre.

Krilin se risqua tout de même à reprendre la parole au risque de passer pour un moulin à parole, mais devant le silence des autres samourai, il attendit cependant bien dix minutes avant de mettre fin au silence, presque rituel, qui s'était installé :

"Kuhei-sama, pourrais-je vous demander si vous connaissez la façon de préparer un thé "glacé" autrement qu'en période hivernale? Car mon maitre m'a dit que ceci était possible même en été, il l'a déjà fait devant moi, mais je tente toujours de comprendre comment il a fait ?
Car le thé que nous cultivons dans notre monastère, libère tout son arôme lorsque ce dernier est chauffé puis refroidi fortement..."

Krilin regardait Kuhei, ce dernier se tourna vers lui...

Posté le 07-03-2003 à 11:26:05 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:21

[Kuhei]

((Kuhei-sama, pourrai-je vous demander si vous connaissez la façon de préparer un thé "glace" autrement qu'en periode hivernale? ))

Le jeune garçon regarda le moine. Une fois de plus il avait employé le suffixe-sama-, Kuhei était gêné, il ne méritait pas qu'on l'appela ainsi et ceci en présence d'autres samouraï plus éminents que lui. Néanmoins en faire la remarque à haute voix aurait été déplacé, il se promit d'en parler au moine si toutefois, ils avaient l'occasion d'être seuls.

- Malheureusement, j'ignore cette pratique mais bien certainement Togai sama pourra répondre à votre question. Est-ce fort pratiqué par les moines de votre monastère Krilin sama ?

Kuhei était curieux de savoir car les moines parmi lesquels il avait vécu ne pratiquaient que le thé traditionnel. Ils produisaient uniquement ce qui était nécessaire au monastère et les plants de thé bien que de bonne qualité n'équivalaient certainement pas les thés qu'il avait le privilège d'étudier auprès de Togai sama...

Posté le 08-03-2003 à 17:43:08 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:25

[Arashi Fuyimiki]

(Malheureusement, j'ignore cette pratique mais bien certainement Togai sama pourra répondre à votre question. Est-ce fort pratiqué par les moines de votre monastère Krilin sama ?)

"La pratique s'est répandue, selon la rumeur, lorsqu'à la suite d'un entrainement très éprouvant, un jeune élève se jeta sur son thé afin de se désaltérer, à la grande surprise de son sensei. Après cet acte d'envie incontrôlé, le jeune disciple repartit immédiatement à l'entrainement, comme si de rien n'etait...
Depuis ce jour et cette étrange découverte, le thé glacé et très apprécié par les jeunes disciples, ceci leur permet en effet de s'entrainer dur tout en respectant leur voeu d'ascète. Mais je parle trop. Peut-être un de vos convives voudraient aborder un sujet plus intéressant?"

Krilin fit un rapide tour de table des yeux cherchant un éventuel soutien. En effet, ses histoire devaient peu intéresser ces samourai, tous portés sur des sujet d'étude propre, mais tout aussi passionant.

Posté le 10-03-2003 à 10:15:06 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:26

[Isawa Itsuko]

Le vieux shugenja remarqua l'attitude de Krilin et décida de prendre la parole, il adressa un sourire au jeune Kuhei :

" Dites moi jeune homme, depuis quand suivez vous donc l'enseignement de Shiba Togai-san? Votre maîtrise des choses du thé est étonnante, et, bien que je ne doute pas une seconde de l'excellence de l'enseignement de votre célèbre sensei, je m'étonne de voir qu'un garçon aussi jeune que vous soit aussi habile à mener à bien une cérémonie du thé. "

La remarque était sincère et visait uniquement à en apprendre plus au sujet de Kuhei, qui, avait visiblement impressionné Isawa Itsuko.

Posté le 10-03-2003 à 12:57:36 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:27

[Kuhei]

((" Dites moi jeune homme, depuis quand suivez vous donc l'enseignement de Shiba Togai-san?))

- A vrai dire Isawa sama, je n'accompagne Togai sama que depuis trois ans. Néanmoins je le connais depuis que j'ai 5 ans, il passait chaque année un mois ou deux dans le monastère où j'ai été élevé.

Cela fait donc maintenant 10 ans que je le vois pratiquer la Voie du thé et ce qui étant jeune était l'objet de mon observation attentive est devenu aujour'd'hui pour moi une passion. J'aime le thé, le thé simple et sain.
Ôh bien sur j'ignore encore tellement de choses que par rapport à Togai sama j'ai l'impression que je serais un éternel élève.

Il rit doucement :

-Je me souviens qu'étant enfant, les moines m'avait surnommé "Dôyatte" (Pourquoi) à cause de mon insatiable curiosité. Devant mon entêtement à essayer de suivre chacun des gestes de Togai sama, chaque jour que les Kami me gratifiait de sa présence, les moines me donnèrent accès à la bibliothèque du monastère, j'appris à lire et à écrire. Et plus tard je consultai tout ce qui avait pu être écrit sur le thé et se trouvait à ma disposition.
Aujourd'hui j'ai l'inestimable chance d'être le disciple de Shiba Togai. Rien ne pouvait me rendre plus heureux que cela et sans doute est-ce là la cause de mon emportement à vous dévoiler tous ce que je connais sur le thé que nous venons de boire.

Kuhei se tût se rendant compte qu'il s'était de nouveau laissé emporter à monopoliser la conversation par son enthousiasme...

Posté le 11-03-2003 à 10:46:49 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:28

[Isawa Itsuko]

Itsuko écouta attentivement l'intervention du jeune Kuhei, et, en l'entendant parler avec vivacité de sa passion, il se rappela que Fujiwara pouvait également se laisser aller à de longs monologues passionnés sur l'ishiken-do. Kuhei et son jeune disciple lui semblaient être taillés du même bois.

Le sensei posa alors son regard sur Fujiwara. Son disciple semblait perdu dans ses pensées. Pour éviter qu'il ne s'égare à nouveau dans le Vide, Itsuko l'interpella discrètement.

Le jeune ishi sursauta et s'esclaffa inopinément :

" Le thé est délicieux ! "

Tous furent surpris, mais, quand ils eurent appercu l'air légèrement hébété du jeune Phénix, les autres convives, Kuhei en tête, furent amusés. L'atmosphère était maintenant complètement détendue et informelle, chose rare au sein d'une cour d'hiver.

Posté le 11-03-2003 à 12:36:54 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:28

[Iuchi Mushu]

Doucement l'après-midi egrénait ses minutes, agréables et evanescentes pour certains, tendues et plus longues pour d'autres.
L'orbe d'Amaterasu commença lentement sa descente, celle qui allait amener la première soirée de cette Cour d'Hiver à Kyuden Doji. Mais il restait encore un peu de temps pour profiter des activitées de l'après-midi, pour saisir la subtilité et l'incidence des actes de chacun sur un futur aussi mystérieux que prometteur dans ce huis clos qu'allait être le palais du clan de la Grue ...

Posté le 12-03-2003 à 15:19:52 - Iuchi Mushu

Verrouillé