[Après-midi] Quand les ailes du Phénix se déploient

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

[Après-midi] Quand les ailes du Phénix se déploient

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 14:59

Quand l'eau du thé fremit, le phénix se déploie

[Shiba Togai]

Loin de l'agitation, dans le pavillon de thé, écrin de sérénité aux confins d'un jardin, sur le manteau blanc, deuil que présente la nature seuls s'impriment les pas d'une sagesse respectée.

A l'intérieur la chaleur pénétre les os et la chair que les ans n'ont pas épargnés. En seiza, un vieil homme médite les yeux clos quand une voix romp le silence :

" Maître, quels sont les secrets pour présider à une cérémonie du thé ?"

Shiba Togai ouvre les yeux et se tourne vers son jeune disciple

- Ne connais-tu pas les 7 préceptes ?
- Si, maître et je les applique mais...

Togai sourit à sa naïveté

- Si en toutes circonstances tu les appliques et n'en négliges aucuns quel que soit l'invité, alors tu dois être le maître et je dois devenir ton disciple.

La confusion s'ouvre dans l'esprit de Kuhei et l'élève rejoint le maître dans la méditation qu'il a interrompue par sa sottise.

Posté le 26-11-2002 à 14:53:44 - Iuchi Mushu
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 02 août 2005, 16:40, modifié 1 fois.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:06

[Arashi Fuyimiki]

Le petit groupe composé d'Isawa Itsuko, Isawa Fujiwara et Krilin, arriva au porte du pavillon de thé... En effet Itsuko s'était ravisé au dernier moment, sinon ce simple incident aurait pu passer pour un affront...

Mais alors qu'il rentrait un par un dans le pavillon, ce dernier était vide en apparence, un jeune homme se tenait en pleine méditation...
Méditation si profonde qu'il n'entendit pas les trois personnes rentrer...

Shiba Togai était sûrement en train de participer au tournoi de go...

C'est alors qu'Itsuko rompit le silence:

"Kuhei-san je presume"

Sa voix avait été douce et pourtant le jeune homme sursauta, et se retourna vivement:

"Hai Isawa-sama, que puis-je pour vous? (se rendant compte de l'absurdité de sa question en pareil endroit il se ravisa bien vite). Hum,Veuillez prendre place je vous prie,voulez-vous que j'aille quérir Shiba Togai-sama pour procéder à la cérémonie?"

- Non ce ne sera pas necessaire, mais je vous prie procéder jeune homme."

Kuhei se sentit investi d'une grande responsabilité tout à coup, ce samourai semblait important...
Mais il devait faire honneur à son maitre. Il mit alors ses pensées loin de lui et commenca a préparer le thé...

Krilin quant à lui, se demandait combien de thé il allait encore prendre dans la journée. Il n'avait ni soif, ni faim, et prendre ce thé serait un gachis, mais après tout, cette endroit était agreable...
De plus son sensei n'était pas derriere lui pour voir ce qu'il faisait ou pas... Il se reprendrait au dojo ce soir...

Posté le 12-02-2003 à 15:09:18 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:07

[Isawa Fujiwara]

A peine entré, Fujiwara, visiblement en bien meilleur état, remarqua le jeune Kuhei. Il devait avoir son âge. Il lui adressa un grand sourire et se mit à penser, alors que Kuhei s'affairait à préparer la cérémonie, que la relation qu'il entretenait avec son sensei devait être proche de celle que Shiba Togai entretenait avec son jeune apprenti ...

Posté le 12-02-2003 à 18:08:11 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:08

[Kuhei]

Kuhei avait été surpris par l'arrivée des samouraï, Shiba Togai ne lui avait rien dit de cette cérémonie. Avait-il convié ses samouraï à l'impromptu ? Allait-il arriver ?

Ce n'est pas que Kuhei ne pouvait présider une cérémonie, techniquement il en était capable mais cet honneur revenait sans conteste à son maître et il ne devait en aucun cas commetre d'impair dans ce palais, cela aurait terni la réputation de Togai sama.

Son regard croisa celui du jeune Phénix, il s'efforça de cacher son trouble. Certes il se rappelait que la voie du thé était aussi celle de la simplicité et donc qui avait-il de plus simple au hasard d'une promenade d'entrer dans le pavillon de thé pour y goutter son essence et baigner dans sa quiétude ?

Alors qu'il disposait les ustensiles sur la petite étagère, il se demanda ce qu'aurait fait Shiba Togai s'il avait été à sa place ? Il prit alors conscience de sa petitesse face à un homme comme Togai qui en toute circonstance semblait toujours savoir qu'elle était la bonne et la juste attitude. Etait cela le secret des 7 préceptes ? Kuhei était fort perturbé dans sa pensée, une grand partie du rituel avait été mis à mal par l'arrivée soudaine des samouraï et qui était-il lui pour les guider ? Il se sentit perdu et se concentra sur ses gestes pour éviter que ses mains ne tremblent...

Posté le 13-02-2003 à 10:03:07 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:08

[Isawa Fujiwara]

Percevant le trouble de Kuhei, Fujiwara entreprit de détendre l'atmosphère alors que Krilin et Itsuko s'étaient engagés dans une discussion animée. Il s'approcha quelque peu de Kuhei tout en prenant grand soin de ne pas le déranger dans ses préparatifs et lui adressa amicalement la parole :

" Vous semblez bien connaître l'art du thé ! Cela me plairait beaucoup d'en savoir autant que vous. " commenca t'il d'un ton sincère ...

" Mais, j'imagine qu'avec un maître tel que Shiba Togai-sama il ne pourrait en être autrement ... "

Le jeune ishi laissa sa phrase en suspens espérant que l'apprenti de Togai-sama prendrait la balle au bond

Posté le 13-02-2003 à 12:44:16 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:09

[Agasha Toruki]

A la suite d'un serviteur, Agasha Toruki fit son entrée dans le pavillon. Il sourit lorsque l'odeur parfumée du thé parvint à ses narines. Après toutes les effluves nauséabondes qu'il respirait à longueur de journée, le thé était littéralement une bouffée d'air frais bien nécessaire. Et lorsqu'elle était pratiquée par un maître, la cérémonie était le meilleur des remèdes, quel que soit le mal.

L'alchimiste salua respectueusement chacune des personne présente, commençant par Itsuko, le plus âgé, et en finissant par le moine Krilin.

"Isawa Itsuko-sama, je vous remercie beaucoup de m'avoir invité à participer à cette cérémonie."

Toruki s'assit dans le cercle des participants à la cérémonie, avec un petit grognement causé par sa jambe estropiée. Il était peu probable que quiconque ose en parler, mais des traces de neige et de boue était clairement visibles sur son kimono, et les mains du shugenja étaient marquées par la terre du jardin.

Posté le 13-02-2003 à 13:12:03 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:12

[Arashi Fuyimiki]

Alors que Krilin discutait avec Itsuko, sur les différences entre l'enseignement qu'il recevait et celui que donnait Itsuko, Toruki fit son entrée.
L'oeil exercé de Krilin vit bien que l'homme boitait plus que d'habitude et les traces sur son Kimono et ses mains étaient sans appel.
Il avait chuté et à en voir ses mains assez lourdement semblait-il, mais par respect pour Toruki, Krilin ne dit rien et se contenta de prendre des nouvelles de son travail:

"Toruki-sama, je suis heureux de voir que la préparation de votre travail soit enfin définitivement fini."

Itsuko perçut un changement en Krilin. Ce dernier avait "fermé" son esprit, peut-être le fait de lire dans ses pensée avait-il vexé le moine?
Mais comme pour effacer le doute d'Itsuko, Krilin envoya un large sourire à ce dernier, serait ce possible que le moine percoive les tentatives d'Itsuko?

Posté le 13-02-2003 à 13:33:57 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:13

[Kuhei]

Kuhei considéra le jeune homme qui venait de lui parler, il avait à peu près le même âge que lui très probablement, il arborait sur son kimono le mon de la famille Isawa. Kuhei sourit au jeune homme, il sut que son angoisse avait été perçue.

- C'est un grand honneur pour moi d'avoir été choisit par Shiba Togai sama, c'est un homme exceptionnel. Il me faudra probablement toute une vie pour arriver à appréhender correctement la voie du thé quand chez lui trente années ont suffit pour en saisir la subtilité et la rendre avec tant de simplicité.

Ses derniers mots restèrent en suspens comme s'il se remémorait l'instant du choix de Togai sur sa personne, il y avait de cela trois ans seulement ! Et pourtant Kuhei avait l'impression que sa vie n'avait réellement commencée que ce jour-là.

Il se reprit alors qu'un autre samouraï entrait, il portait les couleurs du clan du Dragon, et le mon de la famille Agasha était brodé sur son kimono, il le salua

- Agasha sama, soyez le bienvenu, je me nomme Kuhei, je suis le disciple de Shiba Togai sama.

Si chacun sut enfin le prénom du jeune homme, tous notèrent également qu'il ne l'avait pas fait précéder du nom d'une quelconque famille. Le jeune homme, reprenant sa contenance salua traditionnellement tous les particpants de la cérémonie...
alors que l'eau était occupée à bouillir, Fujiwara vit chez Kuhei un changement radical . Etait-ce d'avoir évoqué l'honneur d'avoir été choisi ou le ton amical qu'avait employé le jeune Ishi ? Quoi qu'il en soit Kuhei avait maintenant des gestes sûrs et son esprit était à présent serein, courant sur la limpide Voie du thé...

Posté le 13-02-2003 à 13:40:25 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:15

[Kuhei]

Le jeune homme marqua une légère pause durant ses préparatifs, en effet une question naquit dans son esprit, ce qui il le savait n'était jamais bon lors d'une telle cérémonie.

En effet, Kuhei hésitait somme toute sur une question qui n'avait que peu d'importance : fallait-il préparer un Geinmecha ou un Sencha Honyama?
Le maitre de la maison de thé n'aurait pas hésité un seul instant et il le savait... Son choix se porta neanmoins sur un Geinmecha.

De plus se retournant, il avait remarqué que chacun avait pris place, Itsuko avait poliment laissé la place d'invité d'honneur à Toruki, Fujiwara venait de prendre place près de son maitre (ainsi ce dernier serait toujours "sous" surveillance) et Krilin lui se trouvait en Bout de table.

Les préparatifs étaient maintenant pratiquement terminés.

Posté le 16-02-2003 à 22:52:54 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:29

[Isawa Fujiwara]

Pendant que le jeune Kuhei s'affairait à préparer le thé, le jeune ishi se mit à songer à sa rencontre avec Hida Yakamo. Il se demanda pourquoi le Clan du Crabe avait choisi d'envoyer le fils de son daimyo à cette cour d'hiver. Quelles affaires d'importance était il venu régler. Sa présence en ces murs n'étaient elles pas une offense à la cour impériale où il ne se présentait forcément pas en même temps. Mais, songea alors le jeune phénix, peut-être n'y a t'il tout simplement pas été convié. Fujiwara eut du mal à réprimer un petit fou rire : rien de moins étonnant vu le caractère du nouvel arrivant au Kyuden.

Posté le 18-02-2003 à 09:28:37 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:51

[Kuhei]

Le rire de Fujiwara perturba un instant Kuhei, mais ce dernier se reprit très vite. Le thé était prêt, il se tourna vers l'assemblée présente. Fujiwara était seul à rire, ce qui marqua encore plus le jeune homme...

"Ce bruit tendre, gai
Retentit dans mon salon
Me remplit de joie"

Le jeune homme avait sorti ces quelques vers comme si de rien n'était. Grâce a eux, il avait été débarrassé de son trouble, mais Krilin enchaina quasiment aussi vite:

"Joie que l'on recoit
Et que l'on ne peut refuser"

Kuhei sourit à Krilin, Fujiwara s'était arrêté de rire, le silence allait être de mise pendant les quelques instants, Kuhei servit Toruki, tout en lui donnant une serviette, ce dernier but une gorgée du mélange, avant d'en donner son avis...
Puis le bol passa de main en main avec à chaque fois son lot de commentaires...

Posté le 18-02-2003 à 14:05:39 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:52

[Agasha Toruki]

Le Dragon, silencieux jusque-là, inclina doucement la tête lorsque Kuhei le servit. Il prit le temps d'humer l'arôme délicat du thé parfumé, puis but très lentement la première gorgée, en donnant au goût délicat et apaisant le temps d'inonder sa bouche, son esprit, tout son être. Toruki reposa le bol, ferma les yeux quelques instants pour profiter encore des bienfaits du thé. Le temps était un ingrédient très important dans une cérémonie du thé. Enfin, l'alchimiste fit son commentaire :

"Ce thé est délicieux, Kuhei-san. A son parfum, je dirais qu'il provient de la famille Suzume, mais son goût est celui, très marqué, des terres du clan de la Licorne. Si c'est un mélange, il est très subtil et je suis moi-même impressionné."

Toruki but encore une gorgée, avant de transmettre le bol à Itskuo.

Posté le 18-02-2003 à 16:04:37 - Seagull

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:53

[Isawa Fujiwara et Isawa Itsuko]

Itsuko saisit délicatement le bol que lui tendit l'artificier et fit un léger signe de la tête en guise de remerciement. Il porta le bol à ses lèvres après en avoir respiré les effluves. Le liquide chaud et parfumé enchanta ses papilles. Il prit une profonde inspiration, tourna le récipient quelques fois entre ses mains :

" Thé voluptueux
Et, des arômes divins
Douce plénitude "

A ses mots, l'ishiken but à nouveau une gorgée et tendit le bol à son jeune disciple.

Fujiwara s'en empara et adressa un petit "domo" à son sensei. Il but une petite gorgée, les yeux fermés. Le jeune ishi appréciait le thé et cela se vit : un sourire radieux illumina son visage quand, après avoir bu une seconde fois, il transmit le thé au petit moine :

" Il est des plaisirs qui gardent les ishi sur terre " lança t'il avec bonne humeur.

Posté le 19-02-2003 à 09:28:18 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 15:58

[Arashi Fuyimiki]

Lorsque le tour de Krilin arriva ce dernier ce trouva bien embêter...
En effet la tradition voulait que l'on hume le thé pour profiter des effluves ainsi dégagée... Mais bizarrement, Krilin sauta cette étape. Il remercia Fujiwara et passa directement à la phase gustative, mais là encore Krilin n'était pas fort à ce jeu là...

"Ce thé est trop fort, pensa Krilin tout bas, mais ce genre de remarque venant d'un ascète serait sans doute mal vue..."

Prenant finalement la parole:
"Si rien ne semblait relier nos deux enseignements Fujiwara-sama, je crois que Kuhei-sama vient de la trouver!"

Puis, s'inclinant pour remercier Kuhei, il but une seconde gorgée, avant de tendre le bol à Kuhei, ce dernier fut surpris, en effet, le bol était Vide!!! L'un deux avait abusé du thé, ou peut-être n'en avait-il pas mis assez ?

Mais ses invités semblaient ne pas lui en avoir tenu rigueur... Serait-ce pour ça que le moine avait "sauté" une phase?...
Mais faisant bonne figure, le moine n'ayant rien dit, ce n'était pas à lui de dire quoi que ce soit.
Il prit alors la parole...


Posté le 19-02-2003 à 10:04:49 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 02 août 2005, 16:00

[Kuhei]

Kuhei sourit à la bonne ambiance que prenait la cérémonie, il se tourna vers l'artificier :

- Pour répondre à votre interrogation Agasha sama, ce thé n'est pas un mélange, vous serez surpris d'appendre que ce thé vient des terres du clan de la Grue. C'est ce qu'on appèle un « Sencha », un thé vert aux feuilles entières et naturelles, on ne les réduit pas en poudre. Quant à son goût si prononcé et aromatique, il est le résultat à la fois d'une cueillette plus tardive et d'un bain de vapeur que l'on fait subir aux feuilles avant de les infuser. Les feuilles ouvrent leur arôme de cette manière et cela donne ce parfum qui vous a fait penser aux saveurs des thés du clan de la Licorne, c'est cependant un thé vert. Souvent le clan de la Licorne utilise des thés fermentés ce qui n'est pas le cas de nos thés traditionnels.

Voyant la tasse vide que lui avait tendue Krillin san, Kuhei suggéra subtilement :

- Mais peut-être pourrions nous réitérer l'expérience, un peu comme une dégustation. Chacun à votre tour, me ferez part de vos perceptions sensorielles ou gustatives, je vous définirai en même temps ce que je ressens et nous comparerons. Kuhei prit plusieurs bol sur l'étagère, un pour chaque invité, de manière à ce qu'ensembles ils puissent échanger leurs impressions.

- Qu'en dites vous ? Cette expérience vous tente-t-elle ?

Kuhei aimait beaucoup cette manière de faire connaître le thé. Shiba Togai l'utilisait lui aussi allant jusque à bander les yeux de Kuhei pour qu'il ne puisse pas s'orienter à l'aspect visuel des feuilles et deviner plus facilement la provenance du thé.
Le jeune homme regarda ses invités :

- Un sage a dit un jour à propos du thé, « On boit du thé pour oublier le bruit du monde », j'ai toujours trouvé cette phrase très belle, à la fois simple et sage. Vous plait-elle ?

Posté le 19-02-2003 à 11:03:35 - Iuchi Mushu

Verrouillé