[Après-midi] Origami : les papillons enchantés

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:22

[Kakita Rieko]

"En d'autres termes sauriez vous insuffler de la vie dans l'image de papier d'un sentiment ou d'une chose abstraite?"

- Vous voilà extrêmement mystérieux Fujiwara san. Si vous me disiez ce que vous désirez tant ...

La jeune femme regarde à nouveau le jeune ishi droit dans les yeux, elle lui sourit l'incitant à se confier ...

Posté le 30-01-2003 à 16:30:45 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:22

[Isawa Fujiwara]

Fujiwara soutint le regard de Kakita Rieko et lui rendit son sourire. Il se redressa légèrement pour adopter une position plus confortable, en effet, il s'était assis avec empressement et souffrait d'une légère crampe.

Une fois que son petit manège fut terminé, il lança à nouveau un regard énigmatique à la membre du Clan de la Grue :

" Le Vide, j'aimerais que nous tentions d'en réaliser un origami ensemble ..."

Le jeune ishi rougit légèrement, puis :

" J'en ferai alors cadeau à mon sensei Isawa Itsuko-sama "

Posté le 31-01-2003 à 09:46:43 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:23

[Kakita Rieko]

Ainsi c'était à cela qu'il voulait en venir. Malheureusement la réponse était si simple, si évidente.

Elle prit une nouvelle petite feuille de papier et la tendit à Fujiwara.

- Dans ce cas Fujiwara san, il vous suffit de remettre ceci à votre sensei.

La franchise de sa réponse était fort abrupte aussi l'accompagna-t-elle de mots, qui a l'esprit du jeune homme trouverai un écho favorable.
" A l'origine, il n' y eut rien
Rien n'avait nullement de nom
Du rien naquit l'un
Mais l'un n'avait pas de forme
Pourtant à eux deux, ils étaient tout et rien"

Sa voix avait été douce et si juste à la fois...

Posté le 31-01-2003 à 15:30:32 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:27

[Arashi Fuyimiki]

Krilin peinait visiblement énormément pour faire son origami, en écoutant Fujiwara, il mit un peu d'eau venant d'un petit bol sur sa "composition", puis il la fit virevolter vers une petite flamme. Le papier prit feu, sans pour autant dégager de fumée nauséabonde

Une fois le tout consumé, il se tourna vers Fujiwara:

"La terre sert de base
l'eau agit comme un moteur
Le feu efface toute trace
l'air recueille le tout
mais qu'es ce qui permet tout ca?
Comment rassemble t'on le tout et le rien?"

A la fin de ces paroles, Krilin "empaqueta" les cendres restantes, avec la fumée (ceci on ne sait comment), puis il posa le petit paquet sur la table:

"Voila mon origami représentant le vide, dedans il n'y a rien et pourtant, les cendres formaient auparavent un origami, certes raté"
Il marqua un large sourire à Fujiwara,puis à Rieko.
"Mais maintenant, il ne s'agit que de cendres, comment faire pour savoir avec ces cendres quelle était la forme originale de l'origami?
Ainsi chaque être y verra un origami différent, et pourtant tout le monde y verra des cendres"

Krilin posa son petit paquet sur la table, il lança un sourire à Rieko avant de reprendre une feuille et de se remettre au travail:

"Bon maintenant que je me rappelle..."

Krilin marqua une pause...Il ferma les yeux pour mieux se rappeler.

Posté le 01-02-2003 à 00:16:36 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:28

[Isawa Fujiwara]

Le jeune ishi regarda Rieko intensément, se saisit de la feuille délicatement, la posa entre eux deux et ferma brièvement les yeux.

L'intervention du petit moine le tira de sa rêverie et il l'écouta attentivement en souriant.

Une fois qu'il eut terminé, Fujiwara se redressa lentement :

" On est parfois si près d'une chandelle qu'on en voit pas la flamme " lança t'il d'un ton morne.

" Domo arigato Rieko-san, domo arigato Krilin-san " ajouta t'il en s'inclinant avant de faire volte façe et de se diriger lentement vers la sortie du petit salon ...

Posté le 03-02-2003 à 09:53:32 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:38

[Arashi Fuyimiki]

Krilin était tellement concentré qu'il ne vit pas Fujiwara s'en aller. La mémoire lui revenait, il prit la feuille avec détermination...
Il commença par plier la feuille en pointe et à faire comme deux oreilles de lapin, tout en gardant cette dernière à la verticale
La feuille à plat sur la table, il glissa son pouce à l'intérieur et en écrasant cette pointe il obtint dans un premier temps un cerf volant.
Rieko, avec son regard expert, vit la queue d'un animal, mais elle observait toujours avec curiosité...

Krilin commença à "affiner cette queue", puis il ouvrit son "cerf volant" et fit dédoubler les pointes, qu'il avait ainsi obtenu.

Il rabattit la grande pointe au centre de la feuille,puis marqua deux plis sur celle-ci
Après une rapide manipulation il obtint une quatrieme oreille de lapin. Rieko était concentrée, elle voyait bien un animal se profiler, mais elle n'en n'avait jamais vu de semblables, tout du moins ne s'en rappelait-elle pas encore...

Il mit alors son ravail sur le "dos" les quatre pattes, la queue et deux oreilles anormalement grandes venaient d'apparaitre, elle pensa alors à un lapin, mais au niveau de la tête un nez fort long était présent...

Krilin "releva" la queue et le "nez", et les plia en deux
Enfin, il remonta les pattes à la verticale et posa sa "création" sur la table, avant de passer au "fignolage"...

Enfin, la bête tenait debout. Krilin était très content de son travail.
Rieko trouvait cette animal bizarre, presque surnaturel. Elle pensa un instant à une sombre créature, mais au sourire du moine elle se ravisa...
Peut-être une de ces créatures vivant au-dela de l'empire, dont les marchand de la Mante vendaient les dents pour leur blancheur et les objets que l'on en tirait...

Mais Rieko n'en avait encore jamais vu. Ce moine aurait-il embarqué sur un navire du clan de la Mante, profitant ainsi de ces contrée lointaine?
Après une pause et son regard satisfait Krilin ferma les yeux, marmonna quelque mots à voix basse, et la bête commença à bouger
Elle semblait pousser par un vent fort, et pourtant aucun courant d'air n'était perceptible.
Krilin ouvrit les yeux pour voir sa création s'avancer lentement sur la table, un sourire aux lèvres
Arrivée au bord de la table, la bête s'arrêta et repartit dans l'autre sens avant de s'arrêter au milieu de celle-ci et de se tourner face à Rieko...

Cette dernière n'avait rien montré de son étonnement, elle savait que le moine avait utilisé une "ruse" pour donner vie à son origami, mais l'effet était bien la...

Posté le 03-02-2003 à 14:42:14 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:41

[Arashi Fuyimiki]

Rieko regardait la bête. Elle n'était pas très bien faite, mais la forme était la.
Elle regarda Krilin avec un large sourire:
"Bien, à moi d'essayer..."

Elle recopia les gestes que Krilin avait fait à une vitesse qui laissa Krilin sans voix.
Son Origami était terminé, et beaucoup plus beau que le sien. Elle sourit au moine:

"C'est un éléphant n'est-ce-pas? J'avais oublié cet animal, mais votre démonstration me l'a rappelé"

Krilin était bouche bée, il se contenta de sourire et rajouta:

"Effectivement, c'est bien un éléphant, mais c'est malheureusement le seul origami que je connaisse. C'est un moine originaire du clan de la Licorne qui me l'a appris. Mais j'aimerais connaitre d'autre forme? Auriez vous un animal tout aussi étrange?"

Posté le 04-02-2003 à 20:22:57 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 23:44

[Arashi Fuyimiki]

Le bruit des pas de Yakamo ne laissèrent pas insensible le jeune moine
Ce bruit d'armure, il l'avait déjà entendu. Oui, ce grand samourai qui avait visité son monastere. Mais là, il savait bien de qui il s'agissait...
Il sentit une présence connue près des deux autres...formes spéciales. Il en était sûr, il s'agissait de Fujiwara...

"Veuillez m'excuser Rieko-sama, mais j'entends un orage s'avancer..."

Le moine quitta la salle ,afin de voir le fils de son ancien daimyo...

Posté le 05-02-2003 à 17:48:24 - Hida Benkei

Verrouillé