Sur le chemin du Dojo

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Sur le chemin du Dojo

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:51

[Kakita Mikado]

Parcourant les couloirs, guidant Ikari vers le Dojo le coeur de Mikado continue de battre rapidement. Serait-ce l'exitation du combat, de se confronter à un adversaire aussi doué?

Saluant rapidement les gardes sur son passage, elle arrive enfin devant le Dojo. Etant arrivé depuis déjà un jour ou deux, elle savait déjà comment acceder à l'intérieur du Dojo. Tout ce qu'elle espérait maintenant, c'est ne pas déranger un entrainement en cours...

Posté le 07-11-2002 à 10:25:13 - Goju Kaze
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 02 août 2005, 19:14, modifié 1 fois.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:52

[Kakita no Akodo Ikari]

Lorsque Kakita Mikado fit glisser shoji, une pièce vide s'offrit à leurs yeux. Ikari entra à la suite de la samourai-ko comme dans un sanctuaire. Il referma délicatement le shoji comme pour ne pas briser un silence sacré puis ses yeux firent le tour de la pièce.
La parquet était impeccable, il pouvait sentir sa fine texture sous ses tabi. Les armes d'entrainements étaient fixées au mur avec une rectitude de rangement. Kakita Mikado était toujours devant lui, probablement appréciait-elle aussi le privilège de pénétrer dans un tel endroit. Ses longs cheveux blancs faisaient corps à la couleur de son kimono.

Endroit de souffrances et siège de gratification à la persévérance des hommes déterminés à aller toujours plus loin, il ferma les yeux et s'immergea dans ses souvenirs d'entrainements.

Le bruit d'un torrent lui revint en mémoire, les coups précis de son sensei aussi .
Il se souvint des écchymoses sur ses bras et son torse et du temps incroyable qu'il lui avait fallu pour effleurer la peau de son sensei. Des mois entiers luttant dans le courant de l'eau douce, puis froide et ensuite glacée à répéter mille, deux mille fois les enchaînements.
Des mois merveilleux où son coeur de Lion et sa soif de force avaient finit par épouser la finesse et la précision des techniques Kakita, corps et âme avaient trouvé l'équilibre au milieu de ces montagnes...

Il ouvrit les yeux et son regard se reporta sur Kakita Mikado, un voile glissa sur ses pensées et ses souvenirs.

Posté le 07-11-2002 à 12:29:13 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:53

[Kakita Mikado]

Le Dojo. Dans ce monde si apre et difficile qu'est la politique et la vie à la court, Mikado a toujours trouvé la paix dans les Dojo. Empreint de sérénité, d'humilité, d'amitié. Remarquant Ikari perdu dans ses pensées elle laissa quelques secondes son esprit vagabonder. Un autre Dojo, son enfance, son premier sensei et ses leçons si difficiles. Sa soeur... Un pincement au coeur la ramena à la réalité. Remarquant le regard brillant d'Ikari elle sortit de sa reverie.

- Kakita no Akodo Ikari sama, je vous laisse le choix des armes. Je vais me mettre en tenue.

Passant derrière un paravent, Mikado enleve son Kimono et le pose délicatement sur un petit tabouret. Puis elle enfile un Kimono d'entrainement, en coton plus épais pour amortir les coups. Faisant quelques mouvement pour s'assouplir en même temps. La penombre ambiante de la pièce qui n'était éclairée que par la lumière d'Amaterasu passant par derrière le paravent dessinait sa sillouette en ombre chinoise...

Posté le 07-11-2002 à 13:19:20 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:53

[Kakita no Akodo Ikari]

Malgré lui son regard s'attarda sur le fine silhouette.
"...le choix des armes"
Y avait-il une arme efficace contre les contours gracieux que la Déesse Soleil exposait à sa vue ?

Il ressaisit son esprit et détourna la tête reportant son regard sur les armes accrochées au mur mais son choix était déjà fait. Entre deux Kakita, il ne pouvait y avoir que le sabre. Conscient que son kimono d'apparât allait aussi le gêner, il décrocha son obi et l'ota. Lorsque Mikado parut, elle le trouva torse nu, mis-à-part cela, le pantalon de coton épais qu'il portait et la ceinture qui couvrait sa taille notifiait qu'il était toujours prêt à ce genre d'exercice. Il plia soigneusement ses vêtements et alors qu'il se retournait pour prendre les armes au murs, Mikado vit s'offrir à ses yeux un magnifique tatouage d'une grue grise déployant ses ailes, de la naissance de son épaule droite à sa taille musclée où la seconde aile venait se perdre sous la ceinture de coton.

Il décrocha les deux armes et revint vers elle...

Posté le 07-11-2002 à 13:44:33 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:54

[Kakita Mikado]

Prenant le temps de laisser courir son regard sur son adversaire, les sens de Mikado enregistre le corps de son adversaire. Les muscles rompus, vifs, precis et ciselé. Malgré toute sa maitrise et son entrainement, elle ne put s'empecher d'apprecier aussi le spectacle de cet athlète accompli par ses yeux de femme.

- La voie du sabre, quel plaisir. C'est avec joie que j'apprendrai de vous Ikari sama.

S'inclinant respectueusement, elle prend le saya et se met en position de Iai, puis Mikado laisse le vide se faire en elle. Malgré des années de pratique, la presence de cet homme la troublait. Prenant une profonde inspiration, laissant son instinc prendre le pas sur le conscient, la maitrise de la concentration Iai, et l'art du geste parfait l'emplir, Mikado attend, prête...

Posté le 07-11-2002 à 21:37:07 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:55

[Kakita Akodo no Ikari]

Ikari ne releva pas le compliment, il était déjà dans un autre monde. Machinalement il s'inclina devant son adversaire ne le quittant pas des yeux.

Ses gestes fluides s'estompent jusqu'à devenir immobile, il se laisse envahir par le vide. L'univers tourne autour de lui mais il est en son centre, au centre d'un cercle parfait . Il vrille son regard dans celui de Mikado, ses yeux gris sont comme l'acier, intenses et brillants, presque synonymes de victoire.
Il fait un tout avec l'univers. Son ryhtme cardiaque se ralentit, sa respiration s'harmonise avec son flux sanguin, le bruit de l'eau envahit ses tympans et chaque particule d'air, il peut la présentir . A cet instant, en face de Kakita Mikado, ils sont 2 samourai, Kakita Akira et Akodo Ikari mais leurs âmes sont une, leurs coeurs battent à l'unisson attendant l'instant pour porter le coup, nulle autre chose importe que la perfection du geste...

Posté le 07-11-2002 à 23:26:07 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:55

[Kakita Mikado]

S'inclinant en réponse, elle aussi en position de duel, sabre offert et main au saya Mikado se trouve dans un univers à part ou rien ne compte plus que son adversaire et ce duel.

Puis d'un cri retentissant les deux combattants frappent...
-IAIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Posté le 08-11-2002 à 17:02:23 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:56

[Kakita no Akodo Ikari]

Un minuscule filet de sang s'écoulait du torse d'Ikari, la frappe de Kakita Mikado avait été d'une précision époustouflante, le coup d'Ikari avait effleuré son kimono mais elle avait été la plus rapide. Si elle n'avait repris sa position aussi rapidement, il l'eut touchée également.

Tous deux sabre au saya, les yeux brillants du feu du combat se regardaient immobiles comme suspendu dans le temps.
Sa maîtrise était exceptionnelle, son geste parfait, sa rapidité mesurée et d'une extrême précision. Si ce devait être là le seul échange de leur vie, il marquerait à jamais la mémoire d'Ikari.

Il s'inclina marquant le respect à son adversaire

-Mikado sama, la victoire est vôtre et le plaisir fut mien. Je vous remercie de m'avoir offert un tel moment de pureté.

Posté le 09-11-2002 à 08:31:40 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:56

[Kakita Mikado]

-Mikado sama, la victoire est vôtre et le plaisir fut mien. Je vous remercie de m'avoir offert un tel moment de pureté.

-Ikari sama, vous m'accordez la victoire, mais permettez moi au moins de partager le plaisir.

Quel dueliste, quelle maitrise...

-Par contre Ikari sama, je pense qu'il est inutile de laisser le sang couler. Allons querir un shugenja pour soigner et purifier.

Se retournant prestement, non sans s'être profondement inclinée devant son adversaire de l'instant passé. Ouvrant le shoji, elle invite Ikari à la suivre

Posté le 14-11-2002 à 08:19:25 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:57

[Kakita no Akodo Ikari]

Ikari prit son kimono et le jeta sur ses épaules puis il suivi Kakita Mikado.
Il allait lui faloir méditer sur son échec mais pour l'heure il n'avait pas envie de se soustraire à la compagnie de Kakita Mikado, il semblait qu'ils partageaient tellement de choses...

Posté le 14-11-2002 à 10:11:44 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:58

[Kakita Mikado]

-Ikari sama, retirons nous dans votre pavillon, afin de faire soigner cette légère blessure et nous purifier.

S'adressant à un garde proche :

-Toi, va querir un Shugenja versé dans les arts du soins et envoi le dans le pavillon dédié à Kakita no Akodo Ikari-sama.
-Hai Kakita-sama

Se retournant vers Ikari :

-Bien allons-y Ikari-sama, passons par l'exterieur du batiments principal afin d'éviter la foule des courtisans et des délégations venant se présenter à notre hôte illustre Doji Shizue-sama.

Posté le 19-11-2002 à 10:11:06 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:59

[Kakita no Akodo Ikari]

"Bien allons-y Ikari-sama, passons par l'exterieur du batiments principal afin d'éviter la foule des courtisans et des délégations venant se présenter à notre hôte illustre Doji Shizue-sama".

Ils sortirent par les jardins en longeant la gallerie couverte, plus personne ne se trouvait dans les jardins, pas même l'artificier du clan du Dragon. La nature était calme et d'un blanc immaculé, le regard d'Ikari flotta sur ce décor portant jusqu'au pavillon de thé, tout était si calme, il était si serein.

Ils arrivèrent à ses appartements, il fit glisser le shoji et se retira pour laisser entrer Kakita Mikado.
Un douce chaleur contrastante les toucha, il referma le shoji.
La source d'eau chaude faisaient de petits clapotis et de la buée s'en échappait en douce volute, Ikari restait silencieux, le shugenja n'allait pas tarder à arriver et après ?

Il regarda la jeune samourai-ko, ses traits étaient aussi sereins que les siens, il se demanda si comme lui, elle pensait encore à ce combat si comme lui son esprit était toujours dans le dojo. Il fallait que sa concentration le quitte avant le dîner, qu'il revienne à la réalité, sans doute le bain l'aiderait-il...

Un serviteur derrière le shoji annonça Asahina Yaeko...

Posté le 19-11-2002 à 10:44:03 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 21:59

[Kakita Mikado]

Suite dans le pavillon des invités

Posté le 19-11-2002 à 12:06:29 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 22:06

[Arashi Fuyimiki]

Krilin était maintenant arrivé aux portes du dojo. L'intérieur semblait calme, marquant une pause et faisant silence, ils'assura que personne ne s'entrainait afin de ne pas deranger. Puis voyant un très jeune samourai s'aprochant de lui, il s'inclina.

"Hai... Vous devez être Arashi Fuyimiki je présume. Je me présente Doji Ryouchou, Intendant du Dojo... Je vois à votre visage votre étonnement, je vous rassure, je ne fais que m'occuper de l'emploi du temps, afin que les invités le désirant puissent conserver leur forme, et leurs aptitudes. Voudriez vous régler les détails avec moi?"

"Hai Ryouchou-sama, bien entendu, je ne voudrais perturber l'entrainement de samourai. Je vous suis"

Krilin suivit le jeune homme jusque dans une petite pièce, simple et vide derrière le grand Dojo, un autre plus petit, et beaucoup plus discret. Ryouchou voyant le moine scruter le petit dojo s'empressa de répondre au moine:
"Il s'agit du dojo réservé à la garde du Kyuden ,mais il est possible, vu vos entrainement quotidiens et réguliers, qu'il soit plus approprié pour votre entrainement. Car les samourai vont souvent ici sur un coup de tête, une pulsion soudaine ou encore par envie de partager leur arts.
Mais naturellement ce sera vous qui aurez le dernier mot."

Krilin sourit au jeune homme
"Pour un entrainement sans combat, le dojo que vous m'avez indiqué sera très bien... Maintenant passons aux horaires."

Krilin fut ravi de voir que trois créneaux (même bien plus, mais la cour d'hiver prendrait du temps) étaient libres aux moments voulus. Il prit donc une heure complète le matin avant même l'heure de levé des serviteurs, ce qui ne manqua pas d'étonner Ryouchou (mais Krilin lui précisa qu'il n'aurait nul besoin de surveillant, voyant le dépit à l'idée de se lever si tôt sur le visage du jeune intendant), une petite séance avant le repas de midi, et enfin une dernière le soir, mais comme les créneaux étaient libres, ceci ne poserait aucun probleme, et l'heure n'était pas fixée précisement.

Enfin après cette petite formalité, Krilin, aprés que son nom fut affiché sur le jikan'hyou (tableau horaire ), se dirigea donc vers l'arrière dojo, sa taille était modeste, mais largement suffisante, pour réaliser ses katas, et à l'abri des regards indiscret pour le reste...

Posté le 02-12-2002 à 09:00:56 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 22:07

[Doji Nanko]

Le courtisan du clan de la grue se dirigeait vers le dojo. En effet il avait envoyé un serviteur quérir le petit moine et il se devait de le prévenir qu'un petit contre-temps l'empêchait de le rejoindre tout de suite.

Il était exclu pour lui de ne pas s'excuser en personne.

Etant parvenu jusque là, Doji Ryouchou le renseigna sur les disposition que venait de prendre Krilin. Doji Nanko se dirigea vers le petit dojo d'un pas pressé. En effet, ensuite il se devait encore de mener Akodo Getsuko sama et Ikoma Kasaru san auprès de sa maîtresse.

Arrivé au dojo, il fit glisser le shoji et y découvrit Krilin:

-Krilin san, je vois que vous avez été correctement renseigné sur les commodités d'entrainement. Un léger contretemps inhérent à ma charge me retient encore pour un petit moment mais je voulais m'assurer que tout était à votre convenance.

Un sourire franc s'afficha sur son visage à la vue de son terrain favori et d'un futur adversaire qu'il était impatient d'affronter, en toute sportivité bien sûr...

Posté le 02-12-2002 à 23:11:24 - Iuchi Mushu

Verrouillé