[Mi-journée] Le banquet : quatrième table

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 16:52

[Ikoma Kasaru]

Kasaru écouta attentivement le verbe prolixe de son interlocuteur Dragon. Il avait enchaîné les phrases comme un bretteur faisait se succéder les bottes. Il avait varié le ton pour mieux imposer ses idées tel le bushi variant le rythme de ses coups pour imposer le sien propre au combat en cours.

Le Lion était tout de même intrigué par les exemples pris sciemment, cela il en était certain, par le courtisan Mirumoto. Etait-il au fait de la bataille que Kasaru avait grandement participé à gagner par le biais d'un simple goban ? Savait-il comment il avait immiscé le doute dans l'esprit du commandant adverse avant leur charge ce jour là ?

Ce coup d'éclat avait fait forte impression sur Akodo Getsuko, et les récits et éloges qu'il avait évoqué dès leur retour avait couvert Kasaru des retombées de la gloire qui avait été leur ce jour là. Pourtant ce jour était trop proche et les récits trop internes au clan du Lion, alors comment le courtisan aurait-il pu savoir..?

Non, Kasaru se dit qu'il devait se méprendre. Il ne pouvait par contre se tromper sur les talents de l'homme. Oui, ce Dragon là était très habile aux jeux de cour. Et l'espace d'un instant Kasaru pouvait imaginer Eizan maniant la plume telle la lame d'un katana, se frayant un chemin au sein d'une cour emplie d'ennemis à la langue empoisonnée.

A cette image Kasaru ne put s'empécher de sourire au Dragon. Un sourire emplit de respect sinon envers l'homme, envers les talents qui étaient les siens. Il redevenait un instant l'enfant passionné des récits des Omoidasu de sa famille.

- Votre récit est bien loin d'être celui d'un vieillard radotant, Eizan-sama. De plus, je suis certain que vos petits enfants seront captivés par les récits que vous leur raconterez. Eux n'auront peut-être pas la chance de vivre ces combats de plume qui sont les votres, mais aux moins auront-ils eu le plaisir de vous entendre les relater pour leur unique satisfaction.

Apportant la coupe de Sake à ses lèvres, c'est toujours souriant que Kasaru laissa le breuvage s'écouler lentement dans sa gorge.

Posté le 30-12-2002 à 18:04:45 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:41

[Ikoma Kasaru]

Le silence reprit ses droits à la table de Kasaru. Les différents bols finement ouvragés terminèrent d'être vidés de leur consommé.

Jetant un discret regard vers la table de son général, le Lion vit ce dernier en conversation avec leur hotesse et un Shiba, dont la sagesse de l'age à marqué son visage.

Kasaru remarqua également qu'à la table de Matsu Yemitsu ce dernier conversait (si l'on pouvait nommer ainsi la bile qu'il semblait déverser au Lion Bleu) avec Kakita no Akodo Ikari.

A côté de Kasaru, Doji Asano avait déjà remarqué cela, et ses sourcils se froncèrent légèrement...

Posté le 08-01-2003 à 11:51:54 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:42

[Doji Asano]

Le visage du courtisan se radoucit, il était de toute manière trop tard ! Quand une parole est lâchée, même quatre chevaux ne sauraient la rattraper.
Il tourna la tête et vit à ce moment Ikoma Kasaru, le regard posé sur lui. Le bushi avait un regard intense, lourd même et bien que le courtisan ne le connaisse pas, il n'avait pas la même impression désagréable qu'il avait eu lors de l'entretien avec Yemitsu.

- Ikoma Kasaru san, je n'ai pu assister à l'entretien auprès de Doji Shizue quand elle vous a reçu tout à l'heure en compagnie d'Akodo Getsuko sama. Mais peut-être pourrons-nous combler agréablement ce manque cet après-midi ? Jouez-vous au go ?

Cet homme était le parfait courtisan, un beau visage, des mains fines, une aissance dans le discours. Il laissait à son interlocuteur l'agréable impression qu'effectivement il regrettait sincèrement de n'avoir été là pour présenter ses hommages à la délégation du clan du Lion.
Kasaru savait très bien que cette aisance était un enseignement dispensé savamment mais chez Asano, elle semblait une seconde nature.

Posté le 08-01-2003 à 13:19:02 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:43

[Ikoma Kasaru]

"Ikoma Kasaru san, je n'ai pu assister à l'entretien auprès de Doji Shizue quand elle vous a reçu tout à l'heure en compagnie d'Akodo Getsuko sama. Mais peut-être pourrons-nous combler agréablement ce manque cet après-midi ? Jouez-vous au go ?"

- Hai, Doji Asano-sama, je m'occupe à passer mes quelques rares moments de loisir autour d'un Goban, entre autre. Lorsque je troque mon sabre d'entraînement pour les pions du jeu de Go.

Kasaru fit une pause mesurée, laissant ses mots rappeler à son interlocuteur qu'il était avant tout un bushi maniant la sabre pour son Clan.

- J'ai d'ailleurs cru comprendre qu'un tournoi de Go était prévu dans l'après-midi ? Voilà qui sera fort divertissant. Y prendrez-vous également part Doji Asano-sama, ou vos obligation nous priveront-elle de votre présence ?

Kasaru supposait que le coutisan Grue savait jouer au Go. Celui-ci était un divertissement régulier à la cour. Bien qu'en un tel lieu il ne il n'était considéré que comme un "jeu", Kasaru en avait une approche sensiblement différente - bien plus pratique pour la connaissance des tactiques militaire...

Posté le 08-01-2003 à 13:39:39 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:43

[Doji Asano]

-J'y prendrai part . Puis-je sans abuser avoir le privilège de vous comptez parmi mes adversaires ?
Sans prétention aucune Ikoma Kasaru san, je ne suis nullement un maître ou un expert au go, un amateur eclairé tout au plus.

Posté le 08-01-2003 à 14:02:38 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:44

[Ikoma Kasaru]

- Cela sera donc en nobles amateurs que nous nous rencontrerons probablement lors de ce tournoi.

Le repas continuait. Les palabres anodines se succédaient les unes aux autres. Kasaru n'était pas un habitué des cours, il ne saurait délicatement faire aborder un sujet particulier à ses interlocuteurs. Aussi se contentait-il d'attendre, en répondant courtoisement aux discusions de la table.
Souriant puis s'inclinant poliment, Kasaru se tourna ensuite vers Matsu Hiroya et Mirumoto Eizan.

- Pourrons-nous espérer vous croiser également autour des Gobans, Mirumoto-sama, Matsu-san

Posté le 08-01-2003 à 14:18:51 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:45

[Mirumoto Eizan]

- Ah si la politique m'en laisse le temps, Kasaru san, ce sera avec grand plaisir !

Le jeune samouraï du clan du Lion ne fut pas aussi enthousiame que le Dragon :

- Pour ma part Ikoma sama, ce sera uniquement en tant que spectateur.

Sans doute ne jouait-il pas au go ou s'estimait-il trop mauvais pour s'afficher dans un tournoi.

Posté le 08-01-2003 à 14:47:26 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:45

[Ikoma Kasaru]

Kasaru répondit brièvement au courtisan Dragon :

- Et bien le plaisir sera partagé, Eizan-sama. En espérant que les activités politiques de votre Clan ne nous obligerons pas à rester trop esseulé des diverses autres activités du Kyuden.

"Le Dragon à déjà trop prit comme habitude de s'esseuler du reste de l'empire" Cette dernière phrase Kasaru la retînt dans un sourire légèrement crispé. Il devrait continuer à contenir son franc parlé ainsi durant la durée cette cour d'hiver.

Il se tourna ensuite vers Matsu Hiroya. Il aurait voulu interroger le bushi Lion à propos de Matsu Yemitsu, et une calme partie de Go aurait été propice à ceci. Le repas n'était pas le moment idéal non plus, ainsi proposa-t-il un autre terrain.

- Hélas. Mais peut-être aurons-nous l'opportunité de nous entretenir mutuellement dans l'un des Dojo du Kyuden alors ?

Posté le 09-01-2003 à 13:51:52 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:46

[Matsu Hiroya]

"... Mais peut-être aurons-nous l'opportunité de nous entretenir mutuellement dans l'un des Dojo du Kyuden alors ?

Hiroya remarqua la lueur de défi dans les yeux de l'Ikoma et la releva parce qu'il était avant tout un combattant et que d'avoir l'opportunité de s'entraîner avec le gunso d'Akodo Getsuko était un honneur. Sans prétention aucune, ni satisfaction pesante, il accepta :

- Hai, avec grand plaisir Ikoma Kasaru sama.

Matsu Yemitsu n'allait pas aimer cela mais que pourrait-il lui reprocher ? De s'entraîner avec un membre du même clan ? Lui interdire ? Le pouvoir de Yemitsu n'allait pas jusque-là au sein du Palais. Il en aurait été autrement sur un champ de bataille mais on était pas sur un champ de bataille, du moins pas comme Yemitsu les concevait...

Posté le 09-01-2003 à 16:54:04 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:47

[Iuchi Mushu]

Alors que les conversations avaient repris, les shoji s'ouvrirent et les serviteurs réapparurent. D'agréables parfums se répandirent dans la salle de réception. Chaque serviteur déposa devant chaque invité un plat.
Les yeux purent ainsi se régaler de ce plat traditionnel qu'est « Onigara-yaki : un demi-homard dont la chair grillée et délicatement parfumée avait été tranchée et posée sur un fin plat laqué. Orné de demi-tranches de citron, il était accompagné de riz disposé de manière à former le paysage d 'un lac. Une fleur de lotus taillée dans le gingembre et marinée, reposait en son centre. Le soleil avait été imaginé avec un jaune d'œuf pillé. Des algues séchées et marinées complétaient les berges du lac avec beaucoup d'imagination et de raffinement…

Posté le 13-01-2003 à 10:04:28 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:47

[Iuchi Mushu]

Au délice des yeux, celui de la bouche succéda et pendant un instant le silence se fit, chacun savourant la précieuse chair du crustacé et son décor.

Puis vinrent des umeboshi, petites prunes salées. Accompagnées du délicieux saké, elles étaient un régal.

Les conversations continuaient, calmes. Chaque table ayant trouvé son rythme, ses affinités ou ses compromis.

Les serviteurs apportèrent le dessert : des kaki, fruits rouges et cuivrés, ils étaient par excellence le dessert traditionel. Se consommant blet, ramolli par les premiers froids ils n'étaient pas du goût de tous mais sur leur lit de menthe fraîche ils tentèrent presque tous les samouraï attablés. Tout doucement, la fin du repas s'annonça. Il avait été un délice de raffinement et de présentation aux yeux des invités de ce palais.

Doji Shizue pris bien soin d'attendre que tous aient terminé de savourer les douceurs présentées avant de se lever :

- Samouraï, je vous remercie de l'agréable compagnie dont vous nous avez gratifiée pour ce banquet.
Je vous invite à nous rejoindre quand l'heure du coq en sera à la moitié de sa course dans les jardins de ce palais. Le clan de la Grue a en effet le privilège d'avoir obtenu les faveurs de l'artificier Agasha Toruki san pour cette année. Il enchantera donc nos yeux de ses merveilles dans le décor blanc et sompteux que la nature nous offre.

Un tournoi de go est mis en place cet après-midi pour vous distraire ainsi qu'un concours d'haiku et d'origami. Pour ceux qui veulent s'y essayer, les artisans de la famille Kakita se feront un plaisir de vous guidez.
Des salons privés sont mis à dispositions des samourai qui souhaitent avoir une après-midi de dicussions ou de négociations. Ayant encore des entretiens en début de cet après-midi, n'hésitez donc pas à faire appel à Doji Asano , Doji Nanko pour qu'ils vous guident vers l'attrait de votre préférence. Je vous souhaite à tous une après-midi excellente.

Doji Shizue se rassit délicatement et son regard se posa sur Kakita Mikado...

Posté le 20-01-2003 à 11:16:57 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:48

[Ikoma Kasaru]

Kasaru regardait les invités d'honneur se lever un un. Son général, Akodo Getsuko, conversait avec un samurai agé arborant le Mon Shiba. Pour l'instant ses services ne seraient pas requis, et Kasaru aurait bien d'occasion de s'entretenir avec Getsuko lors du touroi de Go. Il était quasi certain que l'homme y participerait, peut-être était-ce de cela qu'il discutait avec le Phénix ? A moins que les questions politiques ou de cour avaient dors et déjà pris le dessus ?

Posté le 20-01-2003 à 16:20:50 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:49

[Mirumoto Eizan]

Mirumoto Eizan tira Kasaru de sa réflexion, il s'inclina devant les convives de sa table, ses obligations l'appelant certainement :

- Samouraï san, je vous remercie de votre agréable compagnie. Nous ne manquerons pas de nous voir tout à l'heure dans les différents salons, je suppose ...

Posté le 22-01-2003 à 13:33:19 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 20:49

[Ikoma Kasaru]

Kasaru se tourna vers le courtisan Dragon et lui retourna son salut. Alors que Mirumoto Eizan s'éloignait de la table, les shoji autour de salle du banquet furent ouverts. Les salons sur lesquels ils s'ouvraient étaient agrémentés de coussins et de gobans.

Le Gunso Lion se leva et s'inclina vers les deux samurais encore attablés :

- Ce repas en votre compagnie fut fort agréable. J'ose espérer que l'après-midi le sera tout autant.

Après que Doji Asano et Matsu Hiroya lui eurent rendu son salut, Kasaru se dirigeait vers la table d'honneur où Akodo Getsuko se tenait à côté du samurai Shiba...

Posté le 22-01-2003 à 14:15:28 - Eiji-kun

Verrouillé