[Mi-journée] Le banquet : troisième table

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

[Mi-journée] Le banquet : troisième table

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:09

Le Banquet Table 3

Krilin
Ide Noriaki
Isawa Fujiwara
Matsu Yemitsu
Kakita no Akodo Ikari
Matsu Gihei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:12

[Arashi Fuyimiki]

Krilin était assis, il avait rapidement regardé qui serait avec lui. Il était heureux de savoir Fujiwara près de lui, il y aurait aussi le fameux Kakita no Akodo Ikari, un être aussi détestable que Kasaru (au yeux de Krilin), qui avait changé de voie, qui certes était moins violente, mais dont le but était toujours le même au yeux du moine : tuer...

Ensuite venait Ide noriaki. Krilin savait très peu de chose sur le clan de la Licorne et encore moins sur cette personne.

Puis une "délégation" de Matsu, le lion est dans l'arène... Krilin sourit à cette idee, mais ces persones, il fallait espérer qu'elles ne seraient pas comme les stéréotypes qu'on avait l'habitude d'entendre sur eux...
Mais vu le bruit qui courait dans le palais, ceci semblait bien mal engagé...

Enfin le repas ne serait qu'une petite épreuve, et il y avait déjà des gens intéressants dans le Kyuden.

Posté le 12-12-2002 à 11:43:53 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:14

[Matsu Yemitsu Soho]

Un courtisan du clan de la Grue accompagna le samouraï du clan du Lion à la table. Personne n'avait encore vu Doji Asano mais Nanko n'avait pas manqué de voir que Matsu Yemitsu était réapparu.

Arrivé, Matsu Yemitsu s'inclina légèrement à l'encontre de Krilin san et d'Isawa Fujiwara et se présenta :

- Samouraï san, je me nomme Matsu Yemitsu Soho.

Il n'aurait pas énoncé le nom de sa famille que son arrogance mêlée aux couleurs du clan du Lion auraient suffit à connaître son appartenance. Il était accompagné par un jeune samourai arborant les mêmes couleurs que lui, il salua martialement et se présenta comme étant Matsu Gihei

Posté le 12-12-2002 à 13:06:53 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:15

[Kakita Akodo no Ikari]

Alors que Matsu Yemitsu toisait le moine et le jeune Isawa, un froissement de kimono se fit entendre derrière le groupe, Kakita no Akodo Ikari venait d'arriver. Il s'inclina gracieusement. Il était à l'opposé de Yemitsu, on avait peine à croire que c'était un ancien membre du clan du Lion pourtant le mon Akodo était bien brodé sur son kimono.
Sa voix était neutre lorsqu'il s'adressa au groupe et son ton aimable.

- Samourai sama, je suis Kakita no Akodo Ikari et il me semble que le plaisir nous est donné de partager ce repas ensemble.

Autant il avait l'air serein, autant le regard de Matsu Yemitsu à son égard était condescendant et méprisant, celà se voyait à l'oeil nu. Sa lèvre boudeuse et légèrement relevée aurait pu être interprêtée comme un affront mais Ikari n'en fit rien, il lui était totalement indifférent que l'attitude de ce samouraï Matsu soit irrévérencieuse, rien de toute façon n'aurait pu venir gâcher sa journée...

Posté le 12-12-2002 à 13:12:50 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:16

[Isawa Fujiwara]

Arrivé à la table juste après Krilin, le jeune ishi eut le temps de saluer aimablement ce dernier avant qu'arrive le reste des convives.

(Arrivé, Matsu Yemitsu s'inclina légèrement à l'encontre de Krilin san et d'Isawa Fujiwara et se présenta :
"Samouraï san, je me nomme Matsu Yemitsu Soho." )

Fujiwara, toujours debout, s'inclina à l'égard des deux lions, il fut passablement impressionné par le ton sec de Yemitsu, mais garda son calme et se força à sourire :

"Je me nomme Isawa Fujiwara"

Puis, se tournant brièvement vers Krilin :

" Et voici, Arashi Fuyimiki, dit Krilin !"

(Sa voix était neutre lorsqu'il s'adressa au groupe et son ton aimable.
"Samourai sama, je suis Kakita no Akodo Ikari et il me semble que le plaisir nous est donné de partager ce repas ensemble." )

Fujiwara apprécia directement Ikari, il se sentit soulagé par la présence de ce dernier et la perspective de passer un moment déplaisant avec Yemitsu fut fortement atténuée :

"Enchanté, Ikari-san, je suis également heureux d'être en votre compagnie pour ce repas."

A ces mots, l'ishi se demanda si sa spontanéïté n'allait pas encore lui jouer des tours, Yemitsu avait il relevé la différence d'amabilité avec laquelle il s'était adressé à Ikari? En avait il quelque chose à faire? Fujiwara finit par s'assoir à côté de Krilin, à nouveau perdu dans ses pensées.

Posté le 12-12-2002 à 13:44:49 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:19

[Arashi Fuyimiki]

Krilin était relativement content que Fujiwara ait fait les presentation à sa place. Il s'inclina légèrement envers les deux lion et salua Ikari lorsque ce dernier se présenta... Le diner allait être d'un ennui mortel... deux lions qui visiblement avaient une idee bien arrêtée de "l'ordre", et Ikari, un fameux duelliste, qui certes était certainement plus raffiné que les Matsu, mais après tout on verrait bien...

Krilin resta silencieux, il attendrait que les conversation soient lancées avant de faire une quelquonque intervention, après tout ces samourai du Lion devaient avoir une idée figée des moines, pourquoi les decevoir...
Fujiwara sentit un changement, Krilin était tendu...

Posté le 12-12-2002 à 18:57:27 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:20

[Kakita no Akodo Ikari]

Ce fut Ikari qui reprit la conversation, se doutant bien que sinon la table serait plutôt silencieuse.

- Isawa Fujiwara san, est-ce votre première Cour d'Hiver ?

Posté le 16-12-2002 à 12:34:19 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:21

[Isawa Fujiwara]

La question d'Ikari prit le jeune ishi, perdu dans ses pensées, légèrement au dépourvu. Il sembla hésiter quelques secondes, son regard nerveux ne cessant de passer d'un convive à l'autre. Puis, prenant une profonde inspiration, il reprit son calme et s'adressa le plus poliment possible à Kakita no Akodo Ikari :

"Effectivement Ikari-sama, mon maître ayant été tout spécialement convié à cette cour d'hiver, j'ai été contraint de le suivre car mon apprentissage requiert constamment sa présence à mes côtés. Et, je dois bien dire, que, malgré mes appréhensions, tout se passe merveilleusement en ces lieux somptueux."

Fujiwara se permit un léger sourire à l'égard de Ikari, puis :

"Mais, pourrait il en être autrement quand on est reçu par l'honorable Clan de la Grue?"

Posté le 16-12-2002 à 13:38:50 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:23

[Kakita no Akodo Ikari]

Le duelliste sourit au jeune Ishi

- Certes Fujiwara san, mais je me souviens d'un temps pas aussi lointain où de passage sur les terres de votre clan, votre accueil à mon égard fut tout aussi agréable.

En ce qui me concerne l'hospitalité de votre clan n'a rien à envier à celle de mon clan, elle est juste différente mais non moins enrichissante.

Glissant sur un sujet qui lui tenait à coeur, Ikari espérait ainsi mettre un peu plus à l'aise le petit moine qui était resté silencieux depuis son arrivée. Il avait également noté que le jeune Ishi avait employé le mot "contraint" pour décrire sa présence.
Il se souvint des longues discussions qu'il avait eu avec les moines du clan du Phénix sur les Ishiken et leur magie du vide, de la fascination et parfois de la terreur que suscitait la puissance de ce clan mais lui n'avait appris qu'une choses sur ces terres : la sérénité. C'était elle qui lui avait appris à méditer et à être enfin en paix avec lui-même. Durant une année il avait vécu comme les moines mis à part ses entraînements martiaux, durant un an il s'était levé à l'aube, avait respecté le silence des repas, les avait aidé dans leur corvée et avait eu ce que certains aurait appeler "la vie dure", c'est pourtant ce qu'il venait de désigner d'hospitalité. Cette période de sa vie lui avait beaucoup appris sur lui, l'univers et la nature et c'est à regret il avait quitté les terres du Phénix pour rejoindre son maître sur les terres du clan du Dragon, il y avait un an et demi de cela maintenant.

Assis à côté de Fujiwara, aussi jeune fût-il, Ikari avait l'impression d'être à nouveau proche de cette période intense de communion et de méditation. C'était étrange car il ne connaissait pas le jeune homme pourtant il avait l'impression qu'il avait déjà été proche de lui...

- Et vous Krilin san, est-ce la première fois qu'il vous est donné d'assister à une Cour d'Hiver ?

Ikari avait posé sa question avec la même douceur et la même politesse qu'au jeune Ishi. Est-ce de la politesse ou de la curiosité ?

Posté le 16-12-2002 à 22:17:50 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:28

[Arashi Fuyimiki]

Plus le repas avancait, plus le bruit montait en intensité, et plus Krilin se sentait mal à l'aise...
Ces gens se pavanaient dans la "luxure" et ne respectaient même pas la plus essentielle des choses...la nourriture. Mais après tout, il était recu par "l'honorable clan de la Grue", et ces richesses faisaient partie de son image. Ceci lui servait de façade pour montrer aux autres clans son goût poussée pour les arts...

Mais pourquoi avait-il dit à son maitre qu'il avait étudié des ouvrages sur ce clan... Les épreuves qui l'attendaient allaient être de plus en plus dures, le repas n'était que la premiere...
Mais après tout, il n'était qu'un moine ascète au milieu de personnes vivant pleinement leur vie, l'anomalie ici c'était lui...

Mais une voix lointaine le sortit de son isolement...Ce devait être Ikari...oui évidemment, Yemitsu ne lui aurait certainement pas parlé avec un ton si aimable:

"- Et vous Krilin san, est-ce la première fois qu'il vous est donné d'assister à une Cour d'Hiver ? "

Krilin se tourna lentement vers Ikari, puis il répondit d'un ton neutre:

"- Effectivement, ceci est la premiere fois. Les épreuves de mon pèlerinage sont multiples, mais de toutes, celle-ci risque d'être la plus longue... mais plus l'épreuve est longue, plus elle sera bénéfique."

Décidément, entre le jeune ishi qui était contraint et le moine qui était mis à l'épreuve... le repas serait peu etre plus intéressant que prévu...

Posté le 16-12-2002 à 23:06:52 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:29

[Isawa Fujiwara]

Suite à la réponse de Ikari, Fujiwara se sentit beaucoup plus détendu. Il lança un bref coup d'oeil à Matsu Yemitsu, ce dernier demeurait impassible et sa posture, même à table, restait martiale. Le jeune ishi sentit sans peine le feu dévorant qui habitait le bushi du clan du Lion et en fut légèrement troublé. Le moine Krilin semblait troublé et cela peina Fujiwara qui l'appréciait déjà beaucoup.
Kakita no Akodo Ikari s'adressa alors à Krilin, sa voix était posée et polie. La réponse de Krilin termina de convaincre Fujiwara du malaise du moine. Le jeune ishi, se sentant à présent suffisament détendu que pour que sa spontanéité naturelle reprenne le dessus, s'adressa à Ikari :

" Ainsi Ikari-sama, vous avez voyagé sur les terres de mon clan? Serait ce déplacé de vous demander ce qui vous a amené à vous y rendre?"

Malgré le caractère un peu particulier de la question, la candeur du jeune ishi contrebalança sans peine sa légère curiosité.
Fujiwara adressa également un large sourire à son vieil ami Ide Noriaki, il était tellement impatient de pouvoir converser avec lui quelque peu.

Posté le 17-12-2002 à 09:42:28 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:31

[Ide Noriaki]

Avant qu'Ikari ait eu le temps de répondre au jeune Fujiwara, Ide Noriaki se présenta à leur table, il s'inclina envers les samourai déjà présents :

- Samourai san, pour ceux que je n'ai pas encore eu le plaisir de saluer courant de cette matinée, je me présente Ide Noriaki.
Je suis honoré de partager ce repas en votre compagnie.

Si la situation n'était pas encore à son comble pour Matsu Yemitsu, elle le fut quand Noriaki sama annonça qu'il serait à leur table.

Un pacifiste, un ascète, un traître et maintenant un diplomate du clan de la Licorne ! Voulait-on éprouver sa patience et son calme. Etait-ce là la fin de la leçon de Doji Asano ?
Yemitsu fulminait intérieurement. Plus de trois mois il allait devoir supporter cela, tout cela pour avoir une chance de pousser Kasaru à commettre une faute. Comment avait-il pu penser pouvoir tenir la distance quand la première matinée l'exaspérait déjà au plus haut point ?

Dire qu'il avait utilisé toute son influence pour arriver à être invité à cette Cour d'Hiver car somme toute, il n'avait rien à y faire.
Négocier avec le clan de la Grue ? Il ne connaissait qu'une façon de négocier avec le clan de la Grue et cette façon reposait sur une lame d'un mètre vingt qui en ce moment dormait dans un des rateliers d'armes !

Il s'inclina néanmoins se pliant de mauvaise grâce aux usages et se présenta pompeusement.

Matsu Gihei quand à lui fut bref mais correct, il était évident que le dîner serait ennuyeux pour les deux Lions, à moins que ...
Gihei avait entendu parler du samouraï surnommé "Le Lion Bleu". Maintenant cet homme était à ses côtés, celui que Yemitsu sama appelait "Le traître à son clan"....

Posté le 17-12-2002 à 13:37:19 - Iushi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:33

[Arashi Fuyimiki]

Krilin observa le nouveau venu de pied en cape, Fujiwara semblait fortement l'apprécier... Krilin se décrispa donc, afin de ne pas peiner Fujiwara, et salua poliment le nouvel arrivant :
-"Hai Ide Noriaki-sama, c'est un plaisir d'avoir un membre du lointain clan de la Licorne à cette table deja fort bien garnie."

Garni... le moine avait employé ce terme ambigu. Parlait-il des samourai ou des différent plats qui jonchaient déjà la surface de la table...

Posté le 17-12-2002 à 13:44:58 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:34

[Kakita no Akodo Ikari]

Ikari attendit que Ide Noriaki soit installé. Il fut amusé de la remarque du petit moine, il prit ensuite la parole pour répondre à Fujiwara:

- Vous me posiez une question Fujiwara san, je ne vois absolument aucun inconvénient à y répondre, il n'y a là aucun secret.
Je fus envoyé sur les terres de votre clan pour apprendre à mieux le connaître, appréhender votre philisophie si particulière, c'était une volonté de mon maître et il en fut de même l'année suivante à l'encontre du clan du Dragon.

J'ai parfait mes techniques de méditation auprès d'anciens membres de votre famille devenus moines. J'ai étudié l'histoire de votre clan-pas en détail bien sûr- une année était bien trop courte. Une expérience fort enrichissante pour moi que de parcourir vos terres et de discuter avec vos coreligionnaires.
Et peut-être pour ce qu'il vous est permis d'en dire, complèterez vous avec votre maître mon éducation sur votre magie du vide, si mystérieuse et si puissante à la fois ?

Fujiwara sentit que l'intérêt que portait Ikari à son clan et maintenant à sa famille en particulier n'était ni feint, ni une question de courtoisie à la table d'un banquet, il était réellement intéressé...

Posté le 18-12-2002 à 10:42:51 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 14:36

[Isawa Fujiwara]

Le jeune ishi écouta attentivement la réponse de Ikari, paraissant de plus en plus heureux au fur et à mesure que ce dernier parlait. Quand le charmant bushi en vient à mentionner son intérêt pour la magie du vide, l'excitation qui s'empara de Fujiwara lui fit presque oublier que certaines choses devaient demeurer secrètes.
Qu'à cela ne tienne, la perspective d'une discussion avec Ikari lui semblait trop intéressante que pour qu'il y coupe court.

"Ikari-sama, le sujet est vaste et je ne suis qu'un apprenti. Mon sensei saurait sans doute vous en apprendre bien plus que moi, mais je m'engage à faire de mon mieux afin de répondre aux questions que vous vous posez, si vous désirez que l'on aborde le sujet maintenant bien entendu..."

Fujiwara était très excité et priait pour qu'Ikari réponde par l'affirmative tant il appréciait les conversations tournant autour des forces élémentaires et des pouvoirs des shugenja, L'ishiken-do demeurant évidemment son sujet préféré. L'espace d'un instant, Fujiwara fut tellement joyeux de rencontrer un tel interlocuteur qu'il en oublia que le sujet pouvait ne pas intéresser les autres convives.

Posté le 18-12-2002 à 13:00:45 - Kakita Ryojin

Verrouillé