[Mi-journée] Le banquet : première table

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 11:55

[Ikoma Kasaru]

La salle du banquet fourmillait d'activité. Certains groupes, intelligemment séparés durant le repas, se reformaient. A côté de cela, de nouveaux cercles se créaient, tandis que des Samurais s'éclipsaient dans les couloirs du Kyuden ou leurs appartements.

Traversant la salle, et répondant aux hochements de tête qu'on lui destinait, Kasaru se rapprocha de la table d'honneur et, plus particulièrement, d'Akodo Getsuko et de son interlocuteur Phénix. A son arrivée, leur conversation se tût un instant, lui permettant de s'y immiscer sans interrompre quoi que ce soit :

- Getsuko-sama, Shiba-sama, le repas vous a-t-il été agréable ?

Le général se tourna vers Kasaru :

- Excellent, excellent ! Vous tombez bien Kasaru-san, laissez-moi vous présentez Shiba Togai avec qui j'ai agréablement conversé de théâtre nôh durant le repas.

Getsuko était d'excellente humeur, sans doute l'absence d'Hida Yakamo avait-elle contribué à sa joie.

Kasaru s'inclina devant le Phénix dont les années avaient laissé les marques de leurs passage sur son visage.

- Shiba Togai-sama, je suis honoré de vous rencontrer. J'étais venu demander à Getsuko-sama s'il participait au tournoi de Go de cette après-midi. Y participeriez-vous vous-même ?

-Ikoma Kasaru-san, honoré également de faire votre connaissance. Je suis un fervent joueur de go et bien que le voyage m'ait fatigué, je pense que mes vieux os devront attendre le repos qu'ils réclament car je compte bien prendre un peu de plaisir et de détente dans ce tournoi amical.

Il rit doucement de son autodérision, ses gestes étaient mesurés, comme précis à chaque instant. Ce fait étonna Kasaru.

Le phénix se tourna vers le général Akodo :

- Eh bien Akodo Getsuko-san, que répondez-vous à ce jeune homme ?

Le Général Lion affichait toujours son humeur joviale. Ceci, d'un côté, détendait Kasaru, mais intérieurement il se demandait comment cette humeur allait virer lorsque la délégation Crabe arriverait

Eh bien Akodo Getsuko-san, que répondez-vous à ce jeune homme ?

Posté le 27-01-2003 à 10:50:16 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 11:59

Le Général Lion affichait toujours son humeur joviale. Ceci, d'un côté, détendait Kasaru, mais intérieurement il se demandait comment cette humeur allait virer lorsque la délégation Crabe arriverait

- Et bien je répondrais qu'il serait bien dommage de ne pas profiter d'une telle occasion de donner quelques leçons. Et pourquoi pas d'en recevoir !

Un rire chaleureux sortit de la gorge du Lion, le sourire mesuré de Shiba Togai y répondit.

Un mince sourire pointa également sur les lèvres de Kasaru avant qu'il ne réponde à son tour.

- Je suis certain qu'il y aura beaucoup à apprendre de ce tournoi.

Getsuko regarda son Gunso et sourit.

- Nous n'avons cet après-midi aucune obligation Kasaru-san, je ne vois donc rien qui pourrait vous empêchez de participer à ce tournoi. Allez-y et voyons comment ces jeunes courtisans ou courtisanes affrontent votre jeu.

Getsuko savait pourquoi il parlait en ces termes, il connaissait bien Kasaru, son attrait et sa maîtrise du go mais Shiba Togai parut s'étonné très légèrement de l'assurance qui transparaissait dans le ton du Général.

Il se tourna vers Kasaru :

- Etes-vous un aussi redoutable adversaire que le laisserait entendre Getsuko-sama ?

Dans les yeux du Phénix, il y avait de l'intérêt, l'intérêt d'avoir peut-être rencontré un potentiel futur adversaire...

- Redoutable est un bien grand mot pour un simple joueur de Go comme moi, Shiba Togai-sama. Et je ne prétends pas avoir pratiqué le jeu de Go plus souvent que les courtisans présents ici même. Mais mon devoir envers mon clan m'a amené sur beaucoup de champs de bataille avec Getsuko-sama. C'est une expérience que peu de courtisans ont, une vision par delà le Goban et ses pions.

Une f ois encore, inconsciemment, les flammes reprirent leur danse dans le regard de Kasaru...

Pour avoir combattu les Lions, Togai savait très bien ce que voulait signifier par là Ikoma Kasaru. Les effluves de ce temps révolu remontèrent à son esprit. Mais cela lui semblait si lointain ! Du moins n'en avait-il gardé aucune rancœur à leur égard, ils avaient fait leur devoir, il avait fait le sien.

Togai réfléchit un moment à l'opportunité de rencontrer Kasaru sur un Goban. La priorité de l'invitation allait bien entendu à Getsuko-sama mais il en était presque certains, Getsuko pousserait Kasaru à affronter Togai et dans cette situation politiquement complexe dans laquelle se trouvait le clan de la Grue, cette initiative pourrait somme toute être bénéfique pour Doji Shizue. Aussi Togai prit-il l'initiative de ce qui allait suivre.

Posté le 27-01-2003 à 10:50:16 - Eiji-kun
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 01 août 2005, 12:04, modifié 1 fois.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:01

Akodo Getsuko-sama j'aurai un énorme plaisir à vous rencontrez sur le Goban et si vous le permettez je profiterais également de l'opportunité qui m'est donné de requérir le même plaisir à l'encontre de Kasaru-san si toutefois vous n'y voyait pas d'inconvénient. Pas forcément lors de ce tournoi, bien entendu, à votre aimable convenance. Je suis curieux de cette voie de la stratégie car bien qu'à l'opposé de ma voie du thé, je reste néanmoins persuadé que ces deux voie se rapproche et parfois se rejoignent comme si elles étaient jumelles.

Kasaru réalisa soudain qui était l'homme avec qui il était en train de parler. Sa flamme vacilla légèrement puis il s'inclina humblement :

- Je suis honoré que le maître de thé de l'empire veuille bien prendre le temps d'une telle partie, Shiba Togai-sama. J'attendrais ce moment avec impatience et tâcherais de m'en montrer digne…

Sur les lèvres fines de Togai se dessina un simple sourire, il nota l'inclinaison de Kasaru qui visiblement venait de le reconnaître

- Bien, ce sera j'en suis sur une partie très instructive pour tous deux, Kasaru-san. Mais je vous en prie, soyons simples, je ne suis rien de plus qu'un homme, tout comme vous et le général, un peu plus vieux et peut-être un peu plus sage.

Kasaru hocha silencieusement la tête en réponse aux mots du Shiba. Cet homme était simple, courtois, mais sans les fioritures de la cour. Des différents Clans, celui du Phénix était le clan avec lequel le Lion avait eu le plus de rivalité de par le passé, après celui de la Grue bien sûr. Mais à voir les trois hommes converser ainsi, on avait du mal à imaginer ces anciens conflits. Ne dit-on pas qu'il faut traiter convenablement ses ennemis, car les ennemis d'aujourd'hui seront peut-être les alliés de demain ?

Posté le 27-01-2003 à 10:50:16 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:03

[Doji Asano]

Doji Shizue en apparté avec Kakita Mikado, Doji Asano se chargea de conduire dans les différents salons les samouraï selon l'activité qu'ils affectionnaient. Peu à peu la salle du banquet se vida ne laissant de si de là que quelques samouraï qui devisaient encore autour des tables. Bientôt ils se dirigeraient vers les salons privés, Asano n'en doutait pas, il était inutiles de les presser.

Il revint ensuite dans la salle et rejoignit Ikoma Kasaru. Il était en compagnie d'Akodo Getsuko et de Shiba Togai. II s'inclina bas devant Shiba Togai et le général, se présentant à ce dernier :

- Akodo Getsuko sama, je suis honoré d'enfin faire votre connaissance, je me nomme Doji Asano et assiste Doji Shizue sama pour cette cour d'hiver.

Posté le 03-02-2003 à 13:30:37 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:04

[Akodo Getsuko]

- Enchanté Doji asano-san. Je félicitais Dame Shizue-sama sur la parfaite organisation de ce début de cour d'hiver. Aussi puisque vous êtes son assistant me dois-je de vous féliciter également.

Doji Asano s'inclina devant la remarque du général Lion. Getsuko ajouta :

- D'ailleurs c'est avec grand plaisir que nous avons appris pour ce tournoi de Go. Peut-être pourriez-vous nous guider jusque là ? J'ai cru comprendre que vous y participeriez si la charge qui est la votre vous le permet ?

Invitant le samurai grue à les accompagner vers le salon Hotaru et à travers la salle de banquet Akodo Getsuko se mit en marche

Posté le 03-02-2003 à 16:10:39 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:05

[Isawa Itsuko]

Après avoir brièvement conversé avec quelques personnes, le shugenja du clan du Phénix fut pris d'une légère lassitude. Il aspirait à regagner ses appartements pour se reposer quelque peu, mais, ne savait trop que faire. La cour n'était pas son milieu de prédilection et il craignait de paraître malpoli en s'esquivant alors que tous les convives semblaient se diriger vers les salons périphériques.

Il resta quelques instants immobile, songeant à Fujiwara, puis, jetant un oeil aux alentours, il se décida à demeurer encore un peu dans la salle du banquet. Malheureusement, il se trouvait bien seul et hésitait quant au salon qu'il allait choisir.

Posté le 03-02-2003 à 18:36:37 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:07

[Doji Asano]

"Aussi puisque vous êtes son assistant me dois-je de vous féliciter également" (Akodo Getsuko)

- Vous me genez Akodo Getsuko sama, je ne fais là que remplir les devoirs de ma charge au mieux de mes capacités pour honorer mon clan.

- Hai, je participe à ce tournoi et Kasaru san m'a fait le très grand plaisir d'accepter de m'affronter sur le goban. Je suis certain que cette après-midi sera intéressante.

Alors qu'ils se dirigeaient vers le salon Hotaru, Asano aperçut Isawa Itsuko sama, seul. Il semblait un peu perdu au milieu de la grande salle. Sentant ses devoirs de courtisan le rappeler à l'ordre, il s'adressa au groupe qu'il accompagnait.

- Veuillez me pardonner mais Isawa Itsuko sama semble un peu perdu dans la configuration des lieux, si vous le permettez je lui demanderai de se joindre à nous. Toute cette agitation ne doit pas lui être fort familière.

Asano avait un sourire doux sur le visage. Etre courtisan semblait si naturel chez lui, tout dans ses gestes et son parlé était empreint de cette aisance naturelle et délicate. Il semblait être né pour faire cela sans aucun doute. Alors qu'il tenait son éventail d'une certaine manière, Kasaru aperçut pour la première fois sur le dos de sa main une cicatrice très fine mais assez longue, sans conteste l'oeuvre d'une lame ...

Posté le 03-02-2003 à 22:51:01 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:08

[Isawa Itsuko]

Le regard du shugenja balaya l'assemblée une nouvelle fois, mais, s'arreta soudain sur le jeune courtisan du Clan de la Grue qui s'approchait de lui en souriant légèrement, un éventail à la main

Posté le 04-02-2003 à 09:28:50 - Kakita Ryojin

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:10

[Ikoma Kasaru]

Alors que le groupe s'était arrété, laissant Doji Asano s'approcher du Shugenja Phénix, Kasaru cru entendre, provenant de l'entrée de la salle de banquet, que des pas résonnaient étrangement.

S'écartant légèrement pour mieux observer, il n'y vit personne. Mais Kasaru se rendit compte que Akodo Getsuko avait tourné le regard dans la même direction que lui.

Rejoignant la droite de son général, Kasaru l'interrogeat :

"Vous avez entendu vous aussi ?"

Le Lion lui répondit :

"Hai, des bruits de botte et cliquetis d'armure... Je me demande ce qu'il se passe dans les couloirs."

Avant même que Kasaru ne puisse se proposer pour aller voir, une massive silhouette se découpa aux abord de la salle de banquet. Le regard du général Akodo s'assombrit soudain...

Posté le 04-02-2003 à 17:12:58 - Eiji-kun

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:11

[Hida Yakamo]

Le fils d'Hida Kisada entra dans la salle en armure lourde, un shugenja Kuni à ses côtés. Les courtisans tournèrent la tête médusés et beaucoup se tournèrent vers Doji Shizue curieux de sa réaction.

Alors qu'Asano terminait poliment son invitation à Isawa Itsuko afin qu'il rejoigne le groupe du général Akodo, Yakamo avait dans un profond silence, déjà parcourut la moitié de la distance qui le séparait de l'hôtesse de la Cour.
Asano s'excusa auprès d'Itsuko :

- Veuillez me pardonnez quelques instants, Isawa sama

Le shugenja comprenant très bien la situation hocha silencieusement la tête en signe d'affirmation. Alors qu'Asano le quittait, le regard d'Itsuko sama s'arrêta sur l'homme qui accompagnait Hida Yakamo mais une bizarre sensation le parcourut, il se retourna alors et vit dans l'entrée son élève Fujiwara, pâle pour ne pas dire blême...

Posté le 05-02-2003 à 23:45:58 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:15

[Arashi Fuyimiki]

Krilin s'était glissé dans la salle du banquet sans un bruit, à l'entrée de Yakamo, ce dernier ne lui lanca pas le moindre regard et lui non plus, il ne pourrait pas suporter la présence de ce samourai, tout du moin pas pour le moment...
Il sortit de la salle tête baissée sans trop regarder et se heurta assez violemment à quelqu'un, il releva la tête et vit Fujiwara:

"Oh Fujiwara-sama veuillez m'excuser...Fujiwara? Vous allez bien,vous semblez..."

Fujiwara semblait ne pas entendre ce que lui disait le moine,avec l'effervescense provoquée par l'arrivée de Yakamo, bien peu de gens prêtaient attention au jeune Ishi... Bien peu, sauf un autre Isawa qui scrutait Fujiwara...
A la facon inquiète dont l'homme regardait Fujiwara, Krilin reconnut là le visage inquiet de son sensei, après une lourde chute... Mais voyant Fujiwara tituber, presque ne plus tenir debout, que par on ne sait qu'elle miracle, Krilin fit un large signe a Itsuko lui signalant que sa présence était requise d'urgence... Krilin n'avait pas attendu que le sensei se débarrasse du protocole, qu'il accompagnait deja le jeune homme vers sa chambre suivi de prés par Itsuko..

Posté le 06-02-2003 à 01:44:16 - Hida Benkei

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:17

[Kakita Mikado]

Ayant fini son court apparté avec Shizue, Mikado se retourna pour découvrir l'imposante silhouette d'Hida Yakamo à l'autre bout de la pièce.

Depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu, il était si c'était possible devenu encore plus massif. Et toujours aussi ignorant des bases de l'étiquette, mais rien ne l'étonnait plus concernant la famille de Kisada, ou seul Sukune pouvait trouver un minimum de grâce à ses yeux. Mais qu'avait bien pu faire Yakamo pour que son père le punisse d'une cour d'hiver en terres Grue, à moins que Kisada ne recherche un moyen de déclencher une guerre ou que Yakamo ne fasse un repérage des terres environnantes. Cette cour d'hiver s'annonçait de plus en plus délicate.

Elle chercha du regard Ikari, afin de voir où celui ci pouvait se trouver si il n'avait pas quitter la pièce. Un peu de courtoisie ne ferai pas de mal après la sans doute rugueuse présentation à Yakamo.

Posté le 06-02-2003 à 08:37:06 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:20

[Hida Yakamo]

Yakamo était maintenant devant Shizue, on ne pouvait rêver plus grand contraste, lui grand, elle petite, lui imposant, elle frêle, une armure lourde maculée de boue, un relent de voyage à l'odorat, un kimono des plus raffiné, un agréable parfum de cerisier blanc.
Doji Asano les rejoignit au moment où Yakamo s'inclinait :

-Doji Shizue sama, je vous présente les hommages du clan du Crabe et ceux de mon père Hida Kisada sama dont moi même et Kuni Itzuka seront les représentants pour cet hiver.

Il salua ensuite Doji Asano puis Kakita Mikado dont il remarqua l'orbe de jade, symbole de sa fonction.

- Doji san, Kakita san

Itzuka s'inclina beaucoup plus bas que Yakamo. Doji Shizue lui rendit son salut.

- Soyez le bienvenu en ces murs Hida Yakamo sama, Kuni Itzuka san, je suis heureuse de vous accueillir au nom de mon clan. Nous commencions à nous inquiéter de ne point vous voir arriver.

Subtilement, Shizue ne manqua pas l'occasion de faire remarquer à Yakamo son retard. Une lueur de défi brûla dans les yeux du Crabe, il s'inclina beaucoup plus légèrement :

- Pour rien au monde, je n'aurai manqué la finesse de votre cour et ses subtils concours de poésie.

Cette phrase dans la bouche de Yakamo n'était rien d'autre qu'une moquerie ouverte, elle choqua aussi bien Doji Asano que Kakita Mikado mais Doji Shizue ne perdit pas sa répartie :

- Eh bien, je suis honorée de savoir que nos poésies vous attirent. Néanmoins j'imagine aisément qu'avant tout vous souhaitez vous vêtir de manière plus appropriée.

Asano regarda devant lui mais en lui-même la satisfaction de la réponse de Shizue marqua un plus grand penchant dans son coeur que son désir de diplomatie. Kakita Mikado était restée silencieuse jusque là et son regard n'avait pas aperçu ce qu'il cherchait ...

Posté le 06-02-2003 à 12:05:40 - Iuchi Mushu

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:22

[Kakita Mikado]

- Hida Yakamo-sama, Kuni Itzuka-san, bienvenue. Je suis Kakita Mikado, hote comme vous en ces lieux.

Ainsi parla Mikado en s'inclinant, respectueusement devant Yakamo, légèrement devant Itzuka. Voici donc une nouvelle fois le fils du Grand Ours dans son habituelle attitude provocatrice. Ce rustre manquait vraiment de manière. Mais qui était ce Kuni l'accompagnant? Mikado chercha dans sa mémoire en observant les Mon apparents pour essayer de l'identifier.

Posté le 06-02-2003 à 12:16:08 - Goju Kaze

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 01 août 2005, 12:23

[Doji Shizue]

Doji Shizue laissa l'attente planer quelques secondes après le salut de Kakita Mikado puis reprit la parole :

- Doji Asano va vous conduire à vos appartements, je vous atttendrai. Prenez le temps qu'il vous plaira pour vous mettre à l'aise, nous avons tout l'après-midi devant nous pour discuter poésie.

Un fin sourire moqueur se dessina sur les lèvres de Yakamo mais il s'inclina. Cette courtisane malgré son jeune âge avait un beau répondant mais cela durerait-il tout l'hiver ? Cependant il n'oublia pas qu'elle était la nièce du Champion d'Emeraude.

Asano s'avança :

-Hida Yakamo sama, Kuni Itzuka san si vous voulez bien m'accompagner.

La délégation du clan du Crabe quitta la salle du banquet dans le silence et si certains doutaient encore que ce fut l'hiver, ils frissonèrent à la sortie de la délégation, l'ambiance était à présent beaucoup plus tendue...

Posté le 06-02-2003 à 14:42:37 - Iuchi Mushu

Verrouillé