[Matin] Dans les couloirs du Kyuden

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

[Matin] Dans les couloirs du Kyuden

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:29

[Kakita no Akodo Ikari]

Précédé par une servante, le samourai de la famille Kakita la suivait dans les couloirs du Kyuden, elle le conduisait aux appartements qui allaient lui être attribués. "Appartements, une simple chambre aurait été amplement suffisant" mais Doji Nanko qui l'avait reçu avait insisté. Ikari se sentait mal à l'aise, il n'était certes pas un invité prestigieux selon lui. Sur son passage des groupes étaient en discussion, des samourai de tout clan mêlées et somptueusement vêtus : Soie verdoyante élégante mais simple, orange d’un vif rouge sans distinction de clan, se succédant, un orange flamboyant du clan du Phénix et flammèches jaunes ocre léchant les épaules et mourant sur les manches, pourpre saisissant du clan de la licorne, avec des manches aux larges rebords dorés pour se terminer par un vert mordoré mêlé aux bruns intenses des troncs d’une forêt, surmontés d’un magnifique feuillage presque vivant mais interrompu par la sombre chevelure d’une jolie samourai-ko du clan du Renard.... Sans être interpellé par l'un d'eux, il préférait, à ceux dont le regard s'attardait sur sa personne, offrir un salut respectueux. Le voyage avait éprouvé sa tenue et il tenait avant tout à se changer. Ses bagages étaient arrivés deux jours avant lui, il avait préféré la marche solitaire pour se forger l'esprit à cette épreuve plutôt que de subir le babillage des hommes d’une quelconque intendance.

Posté le 30-10-2002 à 12:13:35-Iuchi Mushu
Modifié en dernier par Iuchi Mushu le 01 août 2005, 10:58, modifié 2 fois.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:30

[Ikoma Karasu]

Le général Getsuko et son Gunzo arpentaient les couloirs du Kyuden en direction de la salle d'audience ou l'on leur avait indiqué que Dame Shizue acceuillait ses invités actuellement. Selon leurs informations, un certain courtisan, Doji Asano, la secondait dans cette tâche. Alors qu'ils arrivaient aux abords de la salle, il perçurent qu'une demi douzaine de Samurais s'y agglutinaient déjà. "Il semblerait que Doji Shizue-sama fusse déjà bien occupée en ce moment, et durant la prochaine heure Getsuko-sama." "Hai, dans ce cas faisons lui savoir notre présence et laissons-la décider du moment propice où elle désirera nous recevoir." Karasu héla un nouveau serviteur. Il semblait que dès qu'un invité avait besoin de quelques chose, un serviteur était tout près pour lui rendre service. Alors que le serviteur approchait, Akodo Getsuko tendit le Mon de la famille Akodo à Karasu. Ce dernier se tourna vers le serviteur à présent incliné face à eux. "Tiens, va porter ceci à Doji Asano. Dit lui qu'Akodo Getsuko demande audience auprès de Dame Shizue et qu'il pourra nous fair quérir dans les appartements qui nous ont étés attribués." Prestement, le serviteur sortit une étoffe de son kimono et laissa Karasu y poser le Mon avant de le recouvrir. "Maintenant, va." L'Heimin s'inclina en reculant et prit la direction de la salle d'audience. Lorsque Ikoma Karasu se tourna à nouveau vers son général, ce dernier observait les samurais déjà présents : "Karasu-san, je vais donc me retirer pour me changer mais j'aperçois là-bas mon vieil ami Ide Noriaki. Veuillez lui présenter mes hommages, et précisez-lui que dès mes obligations envers Doji Shizue accomplies, je viendrais le voir avec plaisir." "Hai Getsuko-sama." Reconnaissant enfin le sage Samurai Licorne, Karasu se dirigeat dans sa direction alors qu'Akodo Getsuko se dirigeait vers l'aile des invités.

Posté le 30-10-2002 à 13:55:25 -Eiji-kun
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:31

[Yogo Yokaze]

Après s'être baigné et changé, Yogo Yokaze décida de se promener dans les couloirs du Kyuden, sentir l'atmosphère du palais des Grues étincellantes. Il ouvrit le shoji et sortit à la recherche des différents salons de discussion. Il avait des samourai à saluer, déjà sans doute étaient-ils arrivés. Sur son passage, les servantes s'écartaient et au contraire des samourai baissaient les yeux et n'osaient se retourner sur cet homme grand, vêtu d'un kimono bordeaux donc le bas était parsemé d'entrelacs noirs et rouges, on aurait dit des serpents suivant chacun de ses pas. Le sommet de son crâne rasé et ses cheveux tirés lui donnaient avec son teint pâle un air aussi sévère que sombre et tout aussi mystérieux que lorsqu'il était entré dans la cour du Kyuden. Le manteau était tombé mais le masque de l'homme était intact, il mettait toujours aussi mal à l'aise au premier regard et personne encore ne lui en avait porté un second.

Posté le 04-11-2002 à 11:56:08 -Iuchi Mushu
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:32

[Agasha Toruki]

Sortant du salon bleu, Toruki demanda à un serviteur qui passait de lui indiquer la pièce que dame Shizue lui avait réservé pour qu'il en fasse son laboratoire. Le serviteur le guida donc à travers les dédales de couloirs du palais, mais ils n'arrivèrent pas au laboratoire. En effet, au détour d'un couloir, l'alchimiste aperçut une vieille connaissance, l'inquiétante silhouette de Yogo Yokaze. Il remercia donc le serviteur, et s'avança vers son ami. Le Scorpion l'aperçut à son tour et lui fit ce qui passait derrière son masque comme un sourire cordial. Ils se saluèrent respectueusement, et ce fut Toruki qui entama le dialogue : "Konnichi-wa Yokaze-san. C'est un grand plaisir pour moi de vous voir en ces lieux, après ce long temps où nous fûment séparés. Vos lettres me firent la plus grande joie, certes, mais je me languissais du moment où nous pourrions nous retrouver comme tant de fois auparavant, et discuter dans le confort d'une cour ou d'une autre." Yokaze, d'un geste ample, invita le Dragon à marcher avec lui. "C'est pour moi aussi une grande joie, Toruki-sama. Nos conversations sont autant de très bons souvenirs pour moi. J'ai hâte que nous échangions nos découvertes respectives." L'étrange duo s'éloignait dans les couloirs de Kyuden Doji, et leurs paroles ne furent bientôt plus que des murmures étouffées.

Posté le 04-11-2002 à 13:45:24 - Seagull
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:45

[Yogo Yokaze]

- Je partais en fait explorer ce kyuden, c'est la première fois que j'y viens. Avez-vous déjà eu l'occasion d'en visitez une partie ?

Agasha Toruki était détendu, le présence du Scorpion le rassurait. Comme cette Cour d'Hiver aurait pu être solitaire et pénible si son ami n'avait été là.

- A vrai dire très peu, j'ai déjà été reçu par notre hôtesse et mis-à-part les couloirs richement décorés que j'ai pu admirer, nous avons pris le thé dans un des salons aux abords de la salle d'audience. Voilà à quoi se résume ma connaissance des lieux. Je m'appretais à aller voir le laboratoire mis à ma disposition quand j'ai aperçu votre silhouette.

Yogo Yokaze sourit imperceptiblement.

- J'en sais moins que vous Toruki san, l'entrée principale et ma propre chambre, ce sont les seuls lieux que j'ai visité. Nous pourrions prendre le thé ensemble, vous me raconterez votre voyage dans vos terres, comment se porte votre famille. Et nous échangerons nos impressions sur cet hiver prometteur qui s'offre à nous. Qu'en dites-vous ?

Posté le 05-11-2002 à 11:49:36 - Iuchi Mushu
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:46

[Kakita Mikado]

Perdue dans ses pensées, elle dirige ses pas vers les jardins proche de la chambre lui étant attribuée, espérant éviter le va et vient des serviteurs et peut être y croiser Kitsune Kimiko qui devrait se trouver proche. On disait la jeune Kitsune douée pour le talent du dessin.

Posté le 05-11-2002 à 13:59:16 - Goju Kaze
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:47

[Agasha Toruki]

Toruki et Yokaze marchaient sous les arcades qui bordaient le grand jardin intérieur, tout recouvert par l'épaisse neige de l'hiver. Ils croisèrent des courtisans aux kimonos luxueux, des yojimbos à l'aspect redoutable, des serviteurs affairés. Alors qu'ils arrivaient devant l'entrée principale, Toruki se tourna vers son ami et le salua :
"Yokaze-san je dois malheureusement laisser là notre agréable discussion. J'ai à faire si je veux tenir mes engagements auprès de Doji Shizue et préparer le feu d'artifice pour la cérémonie de ce soir. Mais nous aurons bien le temps de nous revoir avant la fin de l'hiver, n'est ce pas ? Pour l'heure si vous me cherchez je serais à mon laboratoire."
Yokaze sourit :
"Mais je ne voudrais pas interférer avec vos chers travaux, Agasha-san. Pour ma part je dois aller me présenter aux différentes délégations et à Doji Shizue, mais il me tarde déjà de vous revoir, mon ami."
Sur ce, le Scorpion s'inclina très poliment, puis tourna les talons et se dirigea vers l'intérieur du palais. Toruki le suivi vaguement des yeux, un sourire au coin des lèvres. Cela faisait des mois qu'il navait pas goûté au plaisir de la compagnie du Yogo, et les derniers instants lui avaient procuré une intense joie. C'est dans cet état d'esprit qu'il se dirigea à travers les dédales de couloirs, guidé par un serviteur, jusqu'à son laboratoire, situé dans une aile éloignée du palais.

Posté le 05-11-2002 à 15:31:41 - Seagull
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:48

[Kakita no Akodo Ikari]

Après s'être baigné et changé Ikari ouvrit le shoji qui donnait sur l'extérieur, une bouffée d'air froid le frappa au visage, contrastante avec la douce chaleur qui régnait à l'intérieur du palais. Mais cela ne freina nullement son envie de visiter les jardins extérieurs même si la nature était recouverte tout doucement par la neige qui tombait et que le froid poussait la plupart des samourai à préférer l'intérieur des salons, il mit ses zori et referma le shoji, se retrouvant sous une gallerie couverte. Des lampions se ballançaient au vent, accrochés aux principaux pilliers de la structure en bois.

Il fit quelques pas appréciant le silence de l'endroit quand il aperçut une samourai-ko vêtue d'un kimono d'un bleu si pâle qu'on aurait pu le croire blanc. Cette image le percuta, dans ce décor de pierres grises, les jardins presque d'un blanc immaculé, on aurait dit un phantôme, une âme perdue. Ses pas le rapprochèrent et il ne put manquer de voir l'emblême de jade représentant sa fonction se balançant autour de son cou mut par le rythme de ses pas. Quand il fut à sa hauteur, le mon de la famille Kakita s'imposa à ses yeux.

Il courba le buste et s'inclina :

- Je vous salue Kakita sama, je me présente Kakita no Akodo Ikari.

Posté le 05-11-2002 à 23:29:14 - Iuchi Mushu
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:49

[Kakita Mikado]

Il courba le buste et s'inclina : - Je vous salue Kakita sama, je me présente Kakita no Akodo Ikari. Se courbant exactement de la même façon : - Konban wa Kakita no Akodo Ikari sama, c'est un plaisir et une surprise de vous voir en cette court d'hiver. Je suis Kakita Mikado, Magistrat Impérial et particulièrement honorée de vous rencontrer. Accepteriez vous une promenade dans les jardins délicieux du Kyuden Doji malgré cette froide soirée qui s'annonce?

??- Goju Kaze
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:50

[Kakita no Akodo Ikari]

Il lui sourit

- Cette promenade avec vous à mes côtés serait un grand privilège, Kakita Mikado sama.

Un claquement sec lui fit tourner la tête, sa pupille se contracta pour juger les environs directs mais il ne remarqua rien d'autre qu'une servante qui avait refermé le shoji un peu trop brusquement. Elle ne regarda pas dans sa direction et vaqua à ses occupations.

Il reporta son attention sur Kakita Mikado, il ne fallait pas espérer qu'elle n'ait rien remarqué mais ce bruit sec, il n'avait pu s'empêcher de tourner la tête. Un mauvais souvenir, juste un mauvais souvenir...

- Me montrerez-vous les beautés de Kyuden Doji ? Bien que les fleurs soient fanées et absentes en la saison de l'hiver, je n'ai aucune peine à imaginer leur beauté si vous êtes mon guide dans ces jardins.

Sur ces entrefaits, la servante parut de nouveau, elle ouvrit le shoji et disparut à l'intérieur, le refermant cette fois-ci avec douceur...

Posté le 06-11-2002 à 12:12:36 - Iuchi Mushu
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:51

[Kakita Mikado]

- Cette promenade avec vous à mes côtés serait un grand privilège, Kakita Mikado sama

* Claquement sec, instinctivement la main qui se décale vers là ou se trouve usuellement son katana*

- Me montrerez-vous les beautés de Kyuden Doji ? Bien que les fleurs soient fanées et absentes en la saison de l'hiver, je n'ai aucune peine à imaginer leur beauté si vous êtes mon guide dans ces jardins.

- Vous me flattez Kakita no Akodo sama. Je n'ai que peu, malheureusement, pu profiter de ces jardins lorsqu'ils sont en fleur, la charge de magistrat ne laissant que peu de temps, mais en tant que serviteur de l'Empereur, notre devoir est de toujours être sur nos gardes n'est ce pas? Suivez moi, je vais néanmoins essayé de vous guider au travers de ces lieux.

Sur ce, gracieusement Mikado s'incline et commence à avancer sur les chemins de pierre, s'arrêtant de ci de là pour commenter un massif ou une sculpture. La compagnie du Bushi apaisait ses craintes, et profiter de la beauté des jardins en sa compagnie est un plaisir.

- Voyez cette petite étendue d'eau qui n'est pas encore gelée. Elle est alimentée de sources chaudes et la glace est brisée quand elle se forme par des serviteurs diligents. Ainsi les carpes ne manquent ni de chaleur ni d'attention et elles peuvent prospérer.

Essuyant un petit banc pour en chasser la neige, Mikado invite Ikari a s'asseoir à coté d'elle afin de profiter du spectacle du mouvement des carpes.

Posté le 06-11-2002 à 12:37:31 - Goju Kaze
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 06:51

[Kakita no Akodo Ikari]

Répondant à l'invitation de la jeune femme, il s'asseya à ses côtés, un silence gênant les entoura. Il était telllement peu coutumier des Cour, il se sentait bien et mal à la fois. C'était un sentiment difficile à expliquer mais autant il brûlait de savoir ce qu'il apprendrait dans l'expérience autant il regrettait le parquet du dojo même en si charmante compagnie, la jeune femme l'impresionnait beaucoup et s'il aurait pu lui parler des heures de ses entrainements et de sa manière de vibrer avec le sabre, il regardait les carpes sous l'eau et se demandait qu'elle intérêt la jeune femme trouverait à sa compagnie s'il continuait à rester muet.

" Ne dit-on pas muet comme une carpe ?" Cette allusion le fit sourire intérieurement, il se sentait décalé par rapport à tous ces fastes. Le clapotis de l'eau faisait un doux bruit et mis-à- part cela il n'y avait toujours que le silence, il avait ce petit côté rassurant qui ne semblait pas déplaire à la samourai-ko.

Posté le 06-11-2002 à 13:04:47 - Iuchi Mushu
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 08:36

[Kakita Mikado]

-Kakita no Akodo sama, puisque je vous ai fait part de la beauté neigeuse de ces jardins, dites moi maintenant ce qui fait vibrer votre vie. Même ici dans la quiétude de ces jardins je sens votre trouble. Aurais-je fais quelque chose qui vous déplaise?

Malgré un ton qui se voulait impassible, la voix de la samurai-ko, pourtant rompue aux usages des courts de l'Empire, trahissait un léger trouble que seul les courtisans les plus aguerris pourrait ressentir. La présence si martiale du samurai à ses cotés la troublait. Et à sa grande surprise elle ressentait une émotion, chose qu'elle pensait perdue en elle depuis quelques temps déjà.

Posté le 06-11-2002 à 13:11:09 - Goju Kaze
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 08:37

[Kakita no Akodo Ikari]

" ... Aurais-je fais quelque chose qui vous déplaise?"

Il se tourna vers elle, son sourire était doux et ses yeux brillants

- Certainement pas ! Vous devez me pardonner ce silence. A vrai dire je ne suis pas très au fait des affaires de la Cour, ni de celles de la magistrature d'ailleurs, ma voie est celle du sabre.

Instinctivement il porta la main à l'emplacement de sa tsuba mais son katana n'y était pas.

- Dois-je avouer que vous m'impressionnez fortement.

Il baissa les yeux

- On dit que vous êtes proche du Champion d'Emeraude et que vous avez sauvé la vie de l'Empereur, à côté de cela, ma personne est insignifiante et être à vos côtés est déjà une faveur que je n'aurais espéré alors j'ai gardé le silence de peur de briser votre quiétude et l'atmosphère de ces lieux. J'espère que vous ne m'en voulez pas ?

Il regarda la jeune femme, elle était tout aussi magnifique que lorsqu'il avait aperçue sa silhouette sous la galerie, il avait toujours cette impression qu'elle était comme irréelle, qu'elle allait s'évanouir s'il fermait les yeux...

Posté le 06-11-2002 à 13:40:24 - Iuchi Mushu
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 29 juil. 2005, 08:38

[Kakita Mikado]

- J'espère que vous ne m'en voulez pas ?

- Bien evidement non, votre compagnie est plus qu'apaisante pour moi. Vous semblez impressionné par mes actes, mais ne vous meprenez pas. Je reste persuadé que tout samurai aurait agit comme moi pour proteger le Fils des Cieux, et que vous même auriez réussi avec autant d'éclat. Mes connaissance des habitudes de la cour proviennent principalement de ma charge de Magistrat. Ryoko Owari Toshi où Doji Satsume sama a requis ma présence est une ville pleine de surprise. Mais croyez bien que je préfère le calme d'un jardin ou la fatigue des membres après un entrainement dans un Dojo que le jeu de masques et de miroirs des courtisans. Mais parlez moi de vous, votre nom vous rends célèbre, mais vos faits doivent au minimum égaler les miens.

L'homme comme le samurai imprésionne fortement la samurai-ko. Elle le regarde d'un oeil nouveau. Il est clair que l'exercice des armes à forger cet homme si atypique.

Posté le 06-11-2002 à 13:57:31 - Goju Kaze
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Verrouillé