Le feu ardent des passions

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 30 déc. 2004, 14:33

[Doji Asano]

Le jeune courtisan écouta chaque mot de dame Shizue avec émoi, derrière le masque figé des convenances.

...je ne peux me passer de vous...
...je sais pouvoir compter sur vous au-delà de ce qu'il me serait raisonnable d'exiger de vous et cela me suffit amplement...


Il en appelait à toute sa formation pour ne rien laisser transparaitre du trouble qui le gagnait. Doji Shizue ne pouvait imaginer le tourbillon dans lequel ses paroles avaient entraîné, un court instant, le coeur et l'esprit d'Asano.
Lorsque sa maîtresse se releva, Asano prit grand soin d'ignorer ses traits tirés, dévoilant une vulnérabilité peu commune, qui disparut rapidement derrière le visage fort et courtois qui lui était plus familier.

Le jeune homme se redressa à son tour, porté par l'élan de Shizue, et, le dos raide, la salua bien bas en un geste martial trahissant ses talents de duelliste.

- A vos ordres, Shizue-sama. Il en sera fait selon vos désirs.

Alors que la dame s'apprêtait à le quitter, il songea soudain à l'épreuve que constituait cet attentat, dès le premier jour de la Cour, pour la jeune soeur de son seigneur. Spontanément et malgré tout ce qui lui avait été enseigné, il crut bon de rajouter quelques mots, prononcés comme pour lui-même, mais en réalité uniquement destiné à insuffler force et courage à sa maîtresse.

- Cet affront dans notre Palais même ne restera pas impuni, j'en fais serment. Nul ne s'attaque impunément aux héritiers de Dame Doji...

Asano regarda un instant encore la belle Doji Shizue, qui s'éloignait dans le corridor, son regard brillant cachant de bien secrètes pensées...

Rapidement, il demanda le nécessaire pour écrire un pli. S'appliquant à chaque mouvement du pinceau, il tâcha de faire concis.

A Kakita Mikado-sama.
Kakita-sama, je vous présente toutes mes excuses pour venir troubler votre plaisir en notre Cour Hivernale, mais un incident fort fâcheux est survenu, qui risque de perturber les festivités du Palais et qui requiert les conseils avisés d'un membre la Magistrature Impériale. Je me permet ainsi, mandaté par Doji Shizue-sama, de vous inviter à accepter de me voir, dés que votre emploi du temps vous le permettra, dans le salon de votre convenance. Mon fidèle serviteur, porteur du présent pli, pourra, je l'espère, me faire rapport de votre réponse à son retour.
Que les Fortunes vous accompagnent,
Doji Asano.


Puis, son visage se ferma, et il sortit en appelant Kintoki d'un mouvement d'éventail.

"- Kintoki, tu as beaucoup à faire ce soir.
Je veux que tu portes ce pli à Kakita Mikado-sama, qui doit présentement se trouver avec le reste des invités dans la salle du banquet. Attends sa réponse et viens me la donner, près des appartements incendiés.
Il te faudra ensuite réunir tous les serviteurs en charge des quartiers en question, afin que je puisse les voir dés ce soir.
J'ai fait demander par Nanko-san d'en préparer de nouveaux, je vais vérifier que cela soit correctement fait..."

Le serviteur acquiesca gravement aux injonctions d'Asano, avant de partir avec le rouleau marqué du mon de son maître.

D'une démarche assurée, Asano gagna le quartier des invités, pour constater par lui-même l'ampleur des dégâts.
Il approchait des sentinelles en poste devant la chambre.

Il va me falloir demander au capitaine Daidoji Reiki le rapport des hommes qui étaient en faction sur les lieux durant le spectacle.

Il songea alors que ces derniers demanderaient peut-être le droit de faire seppuku pour leur échec.
Dans ce cas, cela devait leur être refusé. Doji Shizue avait été claire, l'incendie devait passer pour un accident...
A moins que le Clan du Lion ne demandent leur mort pour la perte de leurs biens. Après tout, la réputation de la famille Doji était en jeu...

C'est avec de bien sombres pensées que Doji Asano arriva sur les lieux du méfait.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 31 déc. 2004, 10:23

[Doji Nanko]

Nanko s'efforça de mener les invités à la table en évoquant des sujets aussi divers que banals. Un tempête de neige menaçait de sévir cette nuit et quoi de plus banal que le temps qu'il va faire pour éloigner les sujets graves et tendancieux.
Il avait fini par repérer Krillin, il se promit d'aller le voir et de s'excuser de son manque d'attention dans la soirée dès que les invités de Shizue sama seraient installés et qu'elle aurait reparu.
Son regard ne pouvait cependant pas s'empêcher de glisser plus que de raison sur Shosuro Mariko. Il connaissait la réputation du clan du Scorpion et le clan de la Grue n'était pas en reste de jolies femmes, pourtant s'était elle qui avait les faveurs de son regard.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
shosuro mariko
Eta
Messages : 7
Enregistré le : 13 déc. 2004, 22:45

Message par shosuro mariko » 31 déc. 2004, 19:32

[ shosuro mariko ]

Mariko remarqua le regard de doji nanko et remarqua qu'il était plus appuyé qu'il ne devrait l'étre faisant mine de rien elle lui rendit son regard et s'approcha de lui évocant divers sujets lui faisant comprendre qu'elle aprréciait sa présence et qu'elle souhaitait passez du temps avec lui.
Mariko ne trouvait pas le jeune homme particuliérement attirant mais il pourrait étre une intéressante distraction et une fiable source d'information.
Modifié en dernier par shosuro mariko le 02 janv. 2005, 21:43, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 31 déc. 2004, 21:19

[Doji Nanko]

Lorsque Soshuro Mariko lui rendit son regard sous une autre forme, il en fut flatté. Elle l'avait remarqué ! Elle était très jolie et outre cela très cultivée pour avoir été choisie à se trouver ici.
Il espérait que ces fonctions lui permettrait de passer du temps avec elle. de lui faire visiter le palais. Peut-être que le tournoi de corps à corps qu'il organisait l'intéresserait-elle. Tout en continuant de profiter le plus discrètement de la vue de Shosuro Mariko, il mena les invités à la table de Doji Shizue sama. Elle parût très peu de temps après et donna l'ouverture du banquet du soir. Doji Nanko se porta un peu en retrait laissant Le général du clan du Lion à la droite de Doji Shizue, Hida Yakamo à sa gauche, avant que ne s'installe l'artificier du clan du Dragon Agasha Toruki et les acteurs Shosuro. Après s'être assuré que son général n'avait plus besoin de rien, Ikoma Karasu se joignit à Doji Nanko près duquel se trouvait encore la jeune courtisane.

Aimablement Doji Nanko les invita à s'assoir un peu en retrait de la table des invités d'honneur mais si peu qu'il pouvait entendre les conversations.
D'autres courtisans guidèrent les invités bien que les places soient un peu moins formalisées que pour le banquet du midi. Les invités à chaque table étaient différents permettant ainsi à chacun de faire connaissance avec d'autres samouraïs.
Asahina Haniko et Kitsune Kimiko se retrouvèrent à la même table que Kakita Mikado et Kakita no Akodo Ikari.

Quand au jeune moine Krillin, Doji Nanko fit un signe discret au courtisan qui l'accompagnait et ce dernier conduisit Krillin à la table de Nanko qui l'invita à s'installer et lui présenta Shosuro Mariko et Ikoma Karasu.

Les serviteurs commencèrent à affluer comme une nuée pour orchestrer d'un service impeccable, ce qui devait être un banquet léger permettant de se restaurer après les magnifiques spectacles de la soirée. Les conversations allaient bon train mettant déjà en exergue par leur simple place les alliances qui commencaient à naître entre les différents samouraïs.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
shosuro mariko
Eta
Messages : 7
Enregistré le : 13 déc. 2004, 22:45

Message par shosuro mariko » 02 janv. 2005, 21:56

[ shosuro mariko ]

mariko s'assis a la table et fut ravis de son placement proche de doji nanko qui lui permettrait d'apprendre a connaitre le jeune courtisan du clan de la grue.
Elle s'inclina respectueuesement devant le jeune moine et elle engagea la conversation a sa table avec le jeune moine sur le domaine des arts martiaux sujet sur lequel elle savait doji nanko et ikoma karasu capable de rebondir de plus ayant entendu parler des prouesse du jeune moine elle était curieuse de l'entendre évoqué sa pratique

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 janv. 2005, 10:31

[Kintoki]

Le jeune serviteur sentait la tension de son maître lorqu'il lui remit le pli. Ces évènements étaient graves, très graves. Comment avait-on pu impunément mettre le feu ainsi à l'intérieur même du palais ? Kintoki pouvait imaginer les retombées qu'un tel acte aurait au sein même de la Cour. C'est animé de ces pensées que le jeune homme revint au plus vite dans la salle qui avait accueilli les invités avant le banquet. Il chercha la magistrate Kakita du regard et loua les Fortunes qu'elle ne soit pas encore installée à table mais en train de marcher vers la salle du banquet en compagnie d'un autre samouraï du clan de la Grue.
Il s'avança prestement sans cependant trop paraître empressé et une fois à ses côtés s'inclina. Puis prenant grand soin de ne pas interrompre la converstation de Mikado sama, il attendit et profita d'un silence entre les deux intéressés pour intercaler sa demande.

- Kakita Mikado sama, puis-je me permettre de vous remettre un pli urgent de mon maître Doji Asano sama.

Le jeune serviteur laissa une seconde ou deux passer permettant à la jeune femme de saisir ses propos puis lui tendant le pli, il reprit.

- Si cela vous est possible, mon maître souhaiterait une réponse immédiate.

Kintoki avait pris grand soin à ce qu'autour d'eux, aucun samouraï ne puisse entendre ses propos. La situation était déjà assez grave, il ne fallait absolument pas que les évènements s'ébruitent avant que son maître et Doji Shizue le décideraient.

Gardant les yeux baissés pour lui permettre de prendre connaissance du message, il voyait uniquement l'orbe de jade se balancer au rythme de sa respiration sur la soie claire et fine de son magnifique kimono.

-Le message disait ceci-

A Kakita Mikado-sama.
Kakita-sama, je vous présente toutes mes excuses pour venir troubler votre plaisir en notre Cour Hivernale, mais un incident fort fâcheux est survenu, qui risque de perturber les festivités du Palais et qui requiert les conseils avisés d'un membre la Magistrature Impériale. Je me permet ainsi, mandaté par Doji Shizue-sama, de vous inviter à accepter de me voir, dés que votre emploi du temps vous le permettra, dans le salon de votre convenance. Mon fidèle serviteur, porteur du présent pli, pourra, je l'espère, me faire rapport de votre réponse à son retour.
Que les Fortunes vous accompagnent,
Doji Asano.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita_Mikado
Charlatan
Messages : 19
Enregistré le : 07 mai 2003, 23:00
Localisation : Ryoko Owari Toshi

Message par Kakita_Mikado » 06 janv. 2005, 10:48

[Kakita Mikado]

Le visage se durcit légèrement, un sourcil fronce. Puis, résignée :

- Dis à ton maitre de choisir le salon de sa convenance, mais pour trois, et fait porté le message à ma servante. Je m'y rendrais après le repas.

D'un regard elle fit comprendre la gravité de la situation à Ikari, et il sut de suite que le repas ne serait pas aussi agréable que prévu.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 janv. 2005, 11:01

[Kintoki]

Le jeune servant s'inclina bien bas

- Hai Kakita Mikado sama, je rapporte vos propos à mon maître et un message vous attendra dans vos appartements.

Il se retira discrètement et retourna auprès de Doji Asano à l'endroit convenu à qui il répéta fidèlement les propos de la magistrate impériale.
Il devrait ensuite apporter la réponse à la servante de Kakita Mikado sama puis réunir comme son maître lui avait demandé les serviteurs chargés du service auprès des appartements de la délégation de la famille Matsu.

La soirée allait être longue, peut-être même qu'une partie de la nuit devrait être consacré à tout cela afin que tous puissent prendre du repos.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 janv. 2005, 11:09

[Kakita no Akodo Ikari]

Ikari observa immédiatement le changement sur le visage délicat de la ravissante Kakita Mikado et lorsqu'elle lui adressa un regard, il comprit qu'il y avait un problème. Néanmoins son éducation l'empêchait d'être indiscret, de plus ce n'était peut-être ni le lieu ni le moment, il laisserait à sa discretion de lui faire part de ce qu'elle voulait lui signifier au moment où elle le jugerait opportun.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 09 janv. 2005, 23:25

[Kakita no Akodo Ikari]

Le jeune duelliste accompagna Kakita Mikado à la table du banquet et attendit qu'elle se soit installée avant de s'agenouiller à ses côtés. Son visage était tout aussi beau même s'il avait revêtu un voile neutre derrière lequel il en était sûr affluait ses pensées.

Il était inquiet pour elle. Il la connaissait pourtant depuis si peu de temps, ce matin seulement. Pourtant il avait l'impression qu'il y avait une éternité qu'il la cotoyait. Etait-ce cette sensation qui lui donna l'audace de quand même lui demander.

- Puis-je vous être d'une utilité quelconque Kakita Mikado sama ?

Il avait dit cela discrètement, doucement. Juste pour qu'elle sache qu'il était là si elle avait besoin de lui. Comme c'était étrange cette sensation qu'elle lui faisait confiance et qu'il en était de même pour lui. Eux, deux inconnus hier, sembalnt si proche aujourd'hui.

Des serviteurs posèrent des plats devant eux, garnis de légumes marinés, de sushis, de sashimi, de boulette de riz, le tout présenté avec beaucoup de grâce et de raffinement. Le saké leur fut ensuite servi.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita_Mikado
Charlatan
Messages : 19
Enregistré le : 07 mai 2003, 23:00
Localisation : Ryoko Owari Toshi

Message par Kakita_Mikado » 10 janv. 2005, 13:18

[Kakita Mikado]

Tout en dégustant les mets rafinés, Mikado sentait bien que le plaisir n'était pas là. La décision à prendre la penait, et elle s'interrogeait sur ses motivations.

Perdu dans ses pensées, soucieuses, elle manqua de faire gouter de la sauce au soja sur son kimono mais l'évita a temps. Revenue dans le monde conscient, elle se tourna vers Ikari.

- Ikari-sama, j'ai un entretien après le repas, et je souhaiterai que vous y assistiez. Il ne sera probablement pas très agréable et je risque de devoir prendre ma charge. J'apprecierais que vous me donniez votre acord pour m'assister.

Ayant enfin levé ce poids de sa conscience, elle but une gorgée de Sake tiede s'éfforçant de sourire pour ne pas faire défaut à son hote.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 10 janv. 2005, 22:45

[Kakita no Akodo Ikari]

- Ikari-sama, j'ai un entretien après le repas, et je souhaiterai que vous y assistiez. Il ne sera probablement pas très agréable et je risque de devoir prendre ma charge. J'apprecierais que vous me donniez votre acord pour m'assister.

Ikari se tourna vers Mikado

- Si je puis vous être d'une quelconque utilité et que tel est votre souhait que je vous accompagne, je le ferais. Je vous assure toute la disponibilité que je pourrais dégager de mes obligations et me vois fort honoré que vous vous adressiez à ma personne.

Il but à son tour un peu de saké. Il la sentait tendue et en était lui même affecté, que disait donc le pli qu'on lui avait apporté ?
Il le saurait bien assez tôt. En attendant le dîner serait protocolaire et tendu mais ce n'était pas plus mal, rien de tout ceci ne devait certainement pas transparaître. Il prit ses baguette et se mit à déguster un sashimi, il était délicieux.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Hida Benkei
Samurai
Messages : 371
Enregistré le : 23 juil. 2002, 23:00
Localisation : Limoges

Message par Hida Benkei » 11 janv. 2005, 21:32

shosuro mariko a écrit :[ shosuro mariko ]

mariko s'assis a la table et fut ravis de son placement proche de doji nanko qui lui permettrait d'apprendre a connaitre le jeune courtisan du clan de la grue.
Elle s'inclina respectueuesement devant le jeune moine et elle engagea la conversation a sa table avec le jeune moine sur le domaine des arts martiaux sujet sur lequel elle savait doji nanko et ikoma karasu capable de rebondir de plus ayant entendu parler des prouesse du jeune moine elle était curieuse de l'entendre évoqué sa pratique
[Arashi Fuyimiki]

Le petit moine prix place au cotés de nanko saluant tour a tour les personnes presentent et s'arrétant un instant sur le visage de Shoshuro mariko, puis il prit place a la table, rapidement les plats commencérent à défiler, mais on ne manqua pas de remarquer a la table qu'un simple bol avec un peu de riz avait été servi au moine, et que malgrés la durée du repas, ce simple petit bol aller durer durant tout le temps du repas, cependant lorsque le sujet des arts martiaux fut abordé, le moine sembla pris d'une joie subite, vite refoulé:

"Oh, je suis étoné qu'une personne de votre beauté s'interesse a cette discipline, que puis je pour vous renseigner?"

Visiblement les poignet frele de Mariko ne cadrait pas avec une persone pratiquant les arts martiaux, mais l'occasion d'en parler, et en presence de Doji Nanko étais vraiment trop belle

Avatar du membre
shosuro mariko
Eta
Messages : 7
Enregistré le : 13 déc. 2004, 22:45

Message par shosuro mariko » 17 janv. 2005, 18:46

[ shosuro mariko ]

la courtisane picorait légérement dans le sashimi présenté devant eux lorsque le petit moine l'interpellat sur son intérré pour les arts martiaux.
Elle posat ses baguettes et répondit a Arashi Fuyimiki.

"toute chose qui peut conduire a l'illumunation est intéressante, vous même la recherchez a travers la voie du tao et des arts martiaux, le clan de la grue la recherche a travers la beauté ( elle jeta un regard en coin a Doji Nanko en prononçant cette phrase ) quand a mon clan nous la recherchons a travers notre devoir envers l'empire, il en va de même pour les fils de Hida."

"Voir la demonstration d'art martiaux que notre hôte a organisé et assister a une démonstration de vos compétences que l'on dit remarquable m'intéraisserai au plus haut point... appelé cela de la curiosité."

Hida Benkei
Samurai
Messages : 371
Enregistré le : 23 juil. 2002, 23:00
Localisation : Limoges

Message par Hida Benkei » 17 janv. 2005, 19:41

[Arashi Fuyimiki]

Ne comprenant apparement pas d'ou lui venait sa notoriété:

"Oh, serais tellement connu? Alors il me faudra etre a la hauteur de ma éputation par mes compétences, si ce n'est pas ma taille (oui, c'est un "nain" ). Pour ce que je sais, la démonstration aura lieu en presence de personne autement qualifié dans leur domaine et au combien réputé. Je ne sais du me vien cette notoriété (se tournant vers nanko) mais je t'acherais de la rendre réel..."

Il termina sa phrase avec un sourire dans le regard meme si son visage lui n'avait pas bougé, il parvenanit a contenir son exitation, ses yeux avait encore beaucoup a aprendre...

Verrouillé