Salon Hotaru : Atari sur le goban

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Salon Hotaru : Atari sur le goban

Message par Iuchi Mushu » 21 avr. 2003, 18:47

Lieu

Autour de salle du banquet, les shoji furent ouverts par les serviteurs, découvrant trois somptueux salons où des coussins et des gobans étaient disposés.
Chaque salon pouvait acceuillir sans aucun souci de place ou de contiguïté, une dizaine de parties.

Face à la salle de réception Hotaru était le salon le plus vaste. Hotaru signifiant "luciole", on le nommait ainsi car proche des jardins, les doux soirs de printemps et d'été, des lucioles venaient s'y perdre et virevolter ....

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:21

[Doji Asano]

Précédant quelque peu le magistrat Kitsuki, son yojimbo et Doji Asano, Ikoma Kasaru marchait d'un pas égal en compagnie de son général, tous deux accompagné par Shiba Togai. Les conflits grondant dans l'Empire étaient le sujet de leur discussion. L'arrivée d'Hida Yakamo par cette sorte de suffisance qu'il avait affichée ne laissait rien présager de bon en ce qui concernait l'appaisement des tensions entre le clan du Crabe et celui de la Grue, du moins était-ce l'avis de Shiba Togai.

C'est à ce moment qu'Asano les rejoignit. Se mettant légèrement en retrait, il laissa la place au magistrat du clan du Dragon

- Samourai sama, puis-je vous présenter Kitsuki Titisa sama et son yojimbo Mirumoto Hojatsu san.

Alors que le magistrat s'inclinait, le regard d'Asano glissa vers la salle pour tomber sur la personne de Doji Shizue sama, elle était toujours en compagnie d'Hida Yakamo. Etait-il soucieux de l'entretien qui se déroulait en ce moment ? Tout pouvait porter à le croire bien qu'aucun signe d'anxiété ne soit apparu sur le visage du courtisan ou était-ce autre chose, même un oeil exercé n'aurait pu le dire...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:22

[Ikoma Kasaru]

La discussion entre Akodo Getsuko et Shiba Togai était fortement instructive pour Kasaru. Les deux samurais faisait preuve de leur sagesse et leur perspicatité quand aux diverses manières d'interpréter la présence et le comportement de Hida Yakamo à ce palais d'hiver.

"...et si le Grand Ours désirait faire une offre pacifiste au clan de la grue, il aurait envoyé Sukune, pas Yakamo. Non, cela ne présage rien de bon, Getsuko-sama."

L'Akodo se renfrogna mais ne put qu'acquiéscer aux paroles du Phénix.

- Samourai sama, puis-je vous présenter Kitsuki Titisa sama et son yojimbo Mirumoto Hojatsu ?

La voix de Doji Asano se fit entendre derrière eux à ce moment précis. Au moment parfait ou la conversation arrivait à son terme, ou au moins dans une pause acceptable pour le courtisant pour y effectuer les présentations d'usage.

Les trois samurais se retournèrent, le dur regard de Kasaru croisa celui du Mirumoto l'espace d'un instant. L'acier de leurs regards s'entrechoca. Les deux Lions et le Phénix saluèrent les nouveaux arrivants.

Les aînés se présentèrent d'abord, puis ce fut au tour d'Ikoma Kasaru :

"Enchanté, Kitsuki Titisa-sama, Hojatsu-san. Je crois vous avoir croisé dans les couloirs avant le banquet. Vous faisiez connaissance avec le maître artificier Agasha Toruki. Je suis Ikoma Kasaru."

Un mouvement sur sa droite fit tourner les yeux de Kasaru en direction de Doji Asano. Le courtisan observait l'hotesse de ces lieux qui discutait avec Hida Yakamo. S'inquiétait-il pour elle, ou alors conversait-ils ensembles de par un quelconque code ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:22

[Kitsuki Titisa]

L'espace d'un instant, l'Ikoma pu lire ce qui semblait être de la tristesse dans le regarde du Kitsuki

"Enchanté, Kitsuki Titisa-sama, Hojatsu-san. Je crois vous avoir croisé dans les couloirs avant le banquet. Vous faisiez connaissance avec le maître artificier Agasha Toruki. Je suis Ikoma Kasaru."

Les paroles de l'Ikoma ramenèrent le magistrat à la réalité.

Titisa s'efforca d'afficher un sourire et une mine ravie.
"Enchanté de faire votre connaissance Ikoma Kasaru san, on m'a dit qu'en ce lieu je pourrais trouver un partenaire pour jouer au go."

Kasaru : "Vous cherchez un adversaire pour vous mesurer ?"
Titisa : "Ho par les kami non ! Je cherche un autre joueur pour me divertir. Je ne suis pas un fin stratège et il y a lontemps qu'Hojatsu et moi même ne jouons plus ensemble."
Kasaru regardant le Mirumoto : "Pourquoi cela ?"
Hojatsu : "Nous avons tellement jouer ensemble lorseque l'on était en visite sur les terres du clan du Lion il y a deux ans que nous connaissons nos tactiques par coeur."
Titisa : "C'est à un point tel que des les 5 premières pièces posées, nous savons tout deux qui va gagner."
Kasaru : "Vous vous trompez. Au go il est impossible de savoir qui va gagner avant les derniers coups joués.
Titisa : "Vraiement ? J'aimerais voir cela."

Est-ce que le Kitsuki avait mal pris la dernière remarque de l'Ikoma ? Kasaru n'en savait rien mais il se trouvait embarqué dans un duel au jeu de go avec un énigme magistrat du clan du dragon.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:37

[Ikoma Kasaru]

Titisa : "Vraiment ? J'aimerais voir cela."

Kasaru observa longuement le Magistrat Dragon. Etait-ce là un défi ou une remarque aux multiples sens telle les affectionnaient les membres de ce Clan ?

Quoi qu'il en soit, Kasaru s'était déjà engagé envers un autre adversaire, ainsi il n'était pas le seul à décider s'il remettait la partie de Go ou non.

"Et bien il vous sera aisément possible de voir cela dans ce salon, Kitsuki Titisa-sama. Nous y étions venus Shiba Togai et moi-même en ce sens."

Le jeune Lion à la crinière ocre se tourna vers le maître de thé Phénix.

"Togai-sama, voudriez-vous commencer notre partie imédiatement, ou vous mesurerez-vous à Getsuko-sama tandis que je divertis le Magistrat ici présent ?"

Kasaru avait appuyé ce mot, mais l'intonation n'était pas clairement définissable. A mi-chemin entre l'ironie et l'amusement peut-être, mais ce n'était qu'une interprétation comme une autre...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:43

[Shiba Togai]

((Togai-sama, voudriez-vous commencer notre partie imédiatement, ou vous mesurerez-vous à Getsuko-sama tandis que je divertis le Magistrat ici présent ?))

Le maître de thé sourit et regarda le magistrat Kitsuki puis Ikoma Kasaru :

- Devant l'ardeur du Lion battant les plaines de sa puissance et de sa force, le Dragon suspend son vol et replit ses ailes, geste emprunt de sagesse. Que peux faire l'oiseau sinon observer ?

Shiba Togai regarda à nouveau Ikoma Kasaru :

- Mon jeune ami, si je suis curieux de vous voir à l'oeuvre face à moi, je le suis tout autant de la manière dont le Lion distraira le Dragon, essayant de lui ravir la victoire. Ma première curiosité cède donc le pas à la seconde et je commencerai avec Getsuko sama s'il est d'accord.

Shiba Togai se tourna vers le général du clan du Lion qui approuva du chef les paroles de Shiba Togai.

- Eh bien moi aussi, je suis curieux de voir cela ! rétorqua Getsuko.

D'un regard complice, il ajouta :

- Ne nous plaçons pas trop loin d'eux, que nos yeux âgés puissent traîner sur le goban. On se demande pour qui sera le divertissement ?

Akodo Getsuko partit d'un rire discret mais franc. Voyant que l'atmosphère était détendue et bon enfant, Doji Asano s'inclina :

- Et bien samourai sama, je vois que tout est pour le mieux. Je vous laisse donc quelques instants, je vais m'assurer que tout se passe pour le mieux dans les autres salons.

Il se tourna vers Kasaru :

-Kasaru san, la promesse d'une partie avec vous m'est d'autant plus qu'une agréable promesse.

Il marqua par là le fait qu'il tenait toujours à ce qu'ils s'affrontent. Il s'inclina à nouveau puis avec grâce se retira, l'éventail à la main. Akodo Getsuko regarda son gunzo :

- Eh bien voilà Kasaru san, votre réputation de joueur de go sur la sellette de toutes les attentions !

Il sourit à Kasaru marquant son soutien et son amitié à ce jeune homme qu'il avait appris à apprécier énormément au travers de toutes les épreuves qu'ils avaient traversé ensembles...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:44

[Kitsuki Titisa]

"Hé bien on dirait que je vais avoir l'honneur d'être votre premier adversaire" fit le Kitsuki amusé par la situation.
Il en avait presque oublié les soucis qui l'avait conduit jusqu'ici.

Les deux samouraï s'installèrent devant un plateau de jeu.
Hojatsu sur le coté allait assisté à la partie avec attention. La façon dont ce lion allait sans aucun doute vaincre le Kitsuki serait enrichissante pour les futures partie entre les deux dragons.

Kituski Titisa : "Bon, qui commence ?"
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:44

[Ikoma Kasaru]

Silencieusement Kasaru observait le Goban. Il laissa courir sa main sur la surface du bois et sentait les lignes finement ciselées dans celui-ci s'entrecroiser sous ses doigts.

Il laissa ces différentes sensations l'envahir : Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pratiqué l'art du Go. Bien trop longtemps. Le sang avait couvert la blanche Nacre et la noire Ardoise entre temps...

Le titisa regardait le cérémonial du jeune Lion avec un certain intérêt lorsqu'il nota le brusque changement de son regard. Si les enquêtes du Magistrat ne l'avait entraîné à vivre les aventures qui lui ont forgé sa volonté il aurait eu un recul de frayeur devant le sombre regard de l'Ikoma.

Mais il ne se raidit que légèrement et brisa le silence qui s'était installé, un silence qui le pesait tout de même.

"Bon, qui commence ?"

Comme rappelant le Lion à la réalité, cette phrase fit vaciller la flamme dans ses yeux. Il releva la tête vers le Dragon et sourit d'une manière avenante contrastant avec sa précédente mine.

"Et bien ceci, Titisa-sama, est chose aisée à savoir."

D'un geste vif il saisit deux pierres de ses deux mains et les interchangea maintes fois. Ses gestes étaient précis, incisifs, martiaux. Nulle supercherie ne semblait transparaître.

Au bout de quelques manipulations, il tendit ses deux poings fermés vers le Magistrat.

"Et bien Kitsuki Titisa-sama, votre choix ?"

Le Dragon ferma les yeux un instant. Il ressassait en pensée tout les mouvements effectués par le Lion. Effectivement nulle tromperie ici, mais juste le hasard, s'il existe réellement...

D'un geste il désigna une main, d'un geste une pierre noire fut révélée...

"Et bien Kitsuki-sama, voilà votre réponse. Désirez-vous un handicap, ou commençons-nous de suite ?"
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:47

[Kitsuki Titisa]

Allons y j'ai hate de commencer.

Le Lion semblait prendre le jeu très au sérieux.
Il n'y a donc rien que les gens de ce clan font à moitier pensait le Kitsuki et c'est pour cela qu'il avait décider le laissez gagner même si la situation lui permettait de prendre l'avantage.

L'Ikoma connaissait assez mal la famille Kituski. L'habilté de ses membres leurs permettaient de ne pas se laisser duper par le tour de passe passe avec les pièces et Titisa savait pertinament dans quelle main était les pièces blanche et noir.

La difficulté du Kitsuki allait être de perdre sans que l'Ikoma s'apperçoive que la défaite était volontaire.

Imperturbable, Titisa rassemblait les pièces noir vers lui.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:47

[Ikoma Kasaru]

Kasaru mit à sa droite le pot contenant les pierres blanches tandis que le Magistrat Kitsuki faisait de même avec les siennes. Tandis que les derniers préparatifs précédant la partie se déroulaient, le Lion était pensif quand au jeu de son adversaire… Le Dragon suivrait-t-il l'une des dix ouvertures classiques ou favorisera-t-il un Komoku offrant diverses options ?

Le Dragon s'éleva, une pierre d'ardoise enserrée de ses griffes, puis il s'abattit sur le Goban : Hoshi.

La première pierre venait d'être posée, et le coup du Magistrat était une ouverture classique. Mais tout classique qu'était ce coup, son geste était peu orthodoxe. Un mouvement ample, d'une amplitude exagérée, mais qui avait été maintes fois pratiqué de par le passé.

L'affrontement risquait d'être assez intéressant...

Ikoma Kasaru plongea sa main droite dans le pot et en ressortit, coincée entre l'index, le majeur et l'annulaire, un pierre de nacre. Les sensations de fraîcheur et le poli de la pierre lui parurent assez distants tant il était plongé dans l'élaboration de son schéma tactique. Jouer les blancs était un désavantage lorsque l'on jouait contre un adversaire de son niveau. Kasaru allait devoir faire attention.

Au coup du Kitsuki le Lion répondit par un Komoku dans le coin opposé fixant lui aussi les limites de son territoire. Le coup était toute fois légèrement excentré, décalé vers les bords du plateau de jeu.

Les coups s'enchaînèrent ensuite, le Dragon faisant face au Lion, et tout deux se frayant leur chemin dans la terre vierge du Goban. Le Dragon plaça un pion le long de la tranche, à l'écart des autres coups précédent. Il avait apparemment quelques visions de conquête territoriale, et ce Hiraki en était une preuve.

Le Lion bondit et sa pierre se posa prestement aux abords de celle de son adversaire, sans toutefois l'attaquer en Tsuke , il lui limitait simplement l'accès aux territoires adjacents d'un Kakari bien placé.

Oui, la partie allait tenir toutes ses promesses, et Akodo Getsuko et Shiba Togai l'observaient avec grand intérêt…
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:47

[Kitsuki Titisa]

Les coups se succèdèrent et les deux joueurs attentifs ne disaient aucun mot.

Kasaru, était impressionné par le jeu du magistrat. Il ne se doutait pas qu'un tel personnage pouvait se réveller être un adversaire si... interessant.
Le Kitsuki avait su se construire une defense solide tout en se laissant des ouvertures pour attaquer le jeu de son adversaire.

La grande maîtrise du Lion lui permettra-t-elle de retourner les attaques imminante du dragon ? Kasaru posa une nouvelle pièces en se disant que son prochain coup sera plus agressif.

Trop tard ! Le Kitsuki changea soudain de stratégie en placeant une pierre à un endroit inatendu. Ce coup complètement imprévisible désorienta Kasaru. Le dragon n'avait pas relevé la tête et son regard restait figé sur le plateau. Kasaru avait rarement vu un adversaire aussi concentré sur cequ'il faisait.
Le Lion placea une nouvelle pièce.

Hojatsu une un soupire de déception.
Titisa releva la tête et regarda son Yojimbo.
Kasaru a son tour tourna la tête vers le Mirumoto qui semblait de plus en plus gèné.

Hojatsu brisa le silence pesent en murmurant : "Excusez moi..."
Titisa baissa les yeux vers le Goban et dit calmement: "Je sais Hojatsu..."

Le Kitsuki mis une autre pierre.
Kasaru qui pourtant était sur de sa stratégie commençait à douter.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:48

[Kitsune Kimiko]

Les deux jeunes arrivèrent finalement dans le salon de goban. Wapi qui était entré en premier dans la pièce, restait à observateur près de la porte. Il était sans doute surpris par tant de monde. Plusieurs parties étaient en effet déjà en cours. Kimiko remarqua Ikoma Kasaru qui affrontait un membre du clan Dragon. Mais la salle était grande et il restait des gobans de libre.

« Allons donc nous installer sur celui-là et montre-moi donc ta maîtrise de ce jeu. » Dit Kimiko en désignant un plateau de jeu juste à côté de celui de l’Ikoma et du Kitsuki. Elle fit aussi signe de la main à Wapi afin de la suivre et le renard s’en alla à ses côtés. Il restait toujours à ses côtés, presque caché derrière son kimono…
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 14:48

[Ikoma Kasaru]

Kasaru observait en silence les deux derniers coups du Dragon, se demandant d'ou venait le doute qu'il ressentait.

Ces deux coups, Kasaru aurait pu y répondre aisément, mais cela n'apporterait rien d'autre qu'un enchaînement de coups, intéressants certes, mais n'aboutissant qu'a peu de chose aux yeux de Kasaru à part peut-être le plaisir du Kitsuki.

Ainsi il écarta ses doutes. Il était Gunso sous les ordres d'Akodo Getsuko, il avait sous sa responsabilité la vie de 20 Samurais lorsqu'il était sur le champs de bataille et en ces moments là il ne se permettait le moindre doute. Il ne douterait pas non plus aujourd'hui autour d'un Goban.

Il lança une série de Tsuke et autres attaques sur le côté droit, forçant ainsi le Kitsuki à répondre au coup par coup. Cela dura un certain temps mais la défense du Magistrat tînt et se renforça efficacement alors que le Lion stoppa net son attaque : Il avait enfin prit la mesure de son adversaire, inutile de continuer la charge qui n'avait été lancée que dans ce but.

Ce Dragon était un fin joueur…

La partie continuait alors que les deux adversaires renforçaient leurs positions. La droite du Goban était sous l'emprise du Dragon, tandis que le territoire en bas à gauche avait été conquit par les pierres de Lion. Les escarmouches du centre n'étaient pas encore toutes résolues, ainsi Kasaru pouvait encore refaire son retard, mais ce n'était pas évident - non seulement le désavantage de jouer blanc était toujours présent, mais l'écart du début s'était encore creusé.

Il restait encore des terres vierges sur ce Goban, encore fallait-il pouvoir les revendiquer et pouvoir les conserver. Le Lion tenta tout de même de contrer la relative domination du Kitsuki par un Kakari dans cet espace vide.

Voyant le Magistrat et son Yojimbo échanger divers regards durant la partie Kasaru se dit qu'il pouvait de permettre d'engager la conversation sans que cela ne dérange son adversaire.

Il profita que le Dragon délaissa le Goban pour observer les jeunes Kitsune Kimiko et Asahina Haniko qui s'installaient pour parler :

"Votre maîtrise du Goban est certaine Titisa-sama. Les terres de votre Clan regorgent-elles à ce point de joueurs de Go de votre talent ? Ou serait-ce un instrument des voies de la contemplation que ceux du Dragon suivent tant ?"

La main du Kitsuki plongea dans le bol en noisetier contenant ses pierres tandis qu'il leva la tête pour croiser le regard de Kasaru…
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 15:12

[Asahina Haniko]

Haniko suivit Kimiko, elle eut un bref regard vers Ikoma Kasaru mais se garda bien de troubler la concentration qu'il y avait autour du goban. Akodo Getsuko et Shiba Togai étaient plus attentifs au duel amical que se livraient Kitsuki Titisa et Ikoma Kasaru sama qu'aux quelques combinaisons qu'ils avaient déjà posées sur leur propre plateau.
Haniko s'installa face à Kimiko, elle était assise du même côté qu'Ikoma Kasaru. Celà la gênait un peu que Kimiko ait choisi un goban si proche, donner des explications à son amie n'allait pas être simple sans gêner la concentration des autres joueurs.

- As tu déjà joué au go ?

Kimiko répondit par la négative. Haniko plaça du côté de Kimiko le pot contenant les pierres noires et puis doucement elle commença ses explications :

- Les règles du jeu de go sont extrêmement simples. Le goban est composé 19 lignes horizontales et 19 lignes verticales, qui forment 361 intersections ou points. Sur chaque intersection on pose les pierres, c’est le joueur qui a les noires qui joue en premier. Un fois qu’une pierre est posée, elle ne peut plus être déplacée jusqu’à la fin de la partie sauf si elle est capturée. Chaque pierre possède 4 libertés, ce sont les intersections vides à sa gauche et droite, au-dessus et en-dessous d'elle. Lorsqu’une pierre perd ses 4 libertés, on dit qu’elle est capturée, elle est alors ôtée du jeu.

Haniko s’arrêta pour réfléchir puis elle pris une pierre de nacre et la posa sur le goban. Puis puisant quatre pierres dans le pot de Kimiko, elle les plaça de manière à priver sa pierre de ses libertés. Se tournant vers Kimiko :

- Tu vois, comme ceci. Un exemple est souvent plus parlant qu’un long discours. Une fois la première pierre posée, à tour de rôle, on pose des pierres aux intersections en essayant de relier les pierres entre elles pour former une chaîne continue entourant des intersections vides, on appèle alors cela un territoire. Il est plus important de former des territoires et de limiter ceux de l'adversaire que de capturer ses pierres.

Il semblait plus facile de jouer au go que de l’expliquer, c’était du moins ce qu’Haniko ressentait en ce moment. Elle prit néanmoins quelques pierres de nacre et illustra ses propos en offrant aux yeux de Kimiko quelques cas de figures simples de territoires.

- Une règle essentielle est que tu ne peux supprimer la dernière des libertés d’une de tes pierres sauf si cela te permet de capturer une chaîne ennemies. Ca va jusque là ?

Haniko regardait anxieusement Kimiko, elle avait peur de la surcharger d’informations, elle savait que le jeu de go s’il était un réel plaisir à la pratique pouvait sembler complexe aux débutants. Et elle sentait qu’elle était loin d’être aussi didactique que ne l’avait été Shiba Togai avec elle. Etait-ce parce qu’il y avait tous ces samouraï autour d’elles ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 mai 2003, 15:12

[Kitsune Kimiko]

(( - Une règle essentielle est que tu ne peux supprimer la dernière des libertés d’une de tes pierres sauf si cela te permet de capturer une chaîne ennemies. Ca va jusque là ? ))

Kimiko était restée attentive durant toute l’explication. Elle avait été captivée par le discours motivé de Haniko. Wapi s’était installé à côté d’elle et il restait sage comme une image. Il regardait avec curiosité le goban et les jetons que l’on posait dessus.
« Oui ça va. Merci pour toutes ces explications. Je pense avoir compris à peu près les règles. Y a-t-il autre chose à savoir ? Qui doit commencer la partie ? »
Kimiko commençait à s’intéresser à ce jeu qu’elle découvrait. Il semblait tellement plein de possibilités. Kimiko ne faisait pas attention aux personnes qui l’entourait, elle se concentrait seulement sur les explications que lui donnait Haniko.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Verrouillé