Salon Akikaze : les quatre libertés

Master : Iuchi Mushu

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Verrouillé
Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Salon Akikaze : les quatre libertés

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:35

Lieu

Autour de salle du banquet, les shoji furent ouverts par les serviteurs, découvrant trois somptueux salons où des coussins et des gobans étaient disposés.
Chaque salon pouvait acceuillir sans aucun souci de place ou de contiguïté, une dizaine de parties.

A la droite d'Hotaru, on trouvait Akikaze et Kenmei. Tous deux de même taille, Akikaze "vent d'automne" communiquait avec Hotaru.
Dans la suite logique des saisons, après le printemps et l'été vennait l'automne...
[/b]
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:35

[Kakita no Akodo Ikari]

Kakita no Akodo Ikari et Matsu Gihei n'assistèrent pas à l'arrivée remarquée d'Hida Yakamo, s'étant dirigés vers le salon, ils avaient pris place autour du goban.
Ikari concéda les noirs à Gihei alors qu'un serviteur leur apportait du thé...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:43

[Daidoji Tetsu]

Observation attentive

Tetsu entra et alla directement pres du goban.
Deux joueurs allait disputer cette bataille.
J espere voir une belle parti pour en apprendre plus sur l art de la guerre des autres Clans ma famille est experte mais un autre point de vu est toujours interressant.

"J espere ne pas vous derranger si je regarde votre partis si tel est le cas je me ferais un plaisir de vous laisser plus d espace afin de deployer au maximum vos talents strategiques."
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:44

[Kakita no Akodo Ikari]

Ikari considéra le nouveau venu avec curiosité :

- Mais Daidoji sama, je vous en prie, prenez place. Je me nomme Kakita no Akodo Ikari et mon honorable adversaire Matsu Gihei san. Je pense parler en nos deux noms en vous disant que l'esprit n'est nullement pertubé par des limites géographiques qu'on peut lui imposer, n'ayez crainte.

Comme pour approuver les paroles d'Ikari, Matsu Gihei san salua le samouraï Daidoji. Ikari fit signe à un serviteur puis se tourna vers le nouvel arrivé :

-Désirez-vous boire quelque chose, Daidoji sama. Du thé ? du saké ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:46

[Daidoji Tetsu]

Merci

Tetsu s inclina profondement devant c est deux nobles samurai
"Merci de me permettre d assister a cette parti.
Je prendrai volontier du saké Kakita sama."

Tetsu s agenouilla a cote du gobans et ce delecta du plaisir de la parti a venir.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:47

[Kakita no Akodo Ikari]

Mastu Gihei commença, possédant les noirs. Tour à tour les deux samouraï alternèrent les coups de ce qui à ce point du jeu ne pouvait en rien encore ressembler à une stratégie. Pourtant pour un oeil plus expert, il fallait sans conteste remarquer qu'Ikari sama avait à plusieurs reprises associé des paires, obligeant par là l'adversaire à jouer deux coups de plus pour prendre 6 libertés au lieu de 4.

Gihei trouvait bien étrange cette manière de faire et il attendait la suite de cette partie avec plus de curiosité qu'il n'aurait pensé, lorsque le Kakita lui avait lancé l'invitation.

Un serviteur se présenta avec le saké pour Daidoji Tetsu, il servit le samouraï puis se retira en s'inclinant profondément...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:47

[Kakita Mikado]

Entrant dans le salon, elle salua le Daidoji silencieux, et observa les positions sur le goban.

Decidement Ikari était plein de surprise. S'inclinant respectueusement devant les adversaires. Mais il était évident que la chance ne changeras rien au résultat de la partie, tant les ouvertures étaient atypiques.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 10:47

[Kakita no Akodo Ikari]

Le fuseki choisit par Ikari avait été on ne peut plus atypique, l’arrivée de Kakita Mikado fut certainement pour Matsu Gihei le second élément qui pertuba sa concentration. Alors que clairement sur flanc gauche Ikari avait occupé deux hoshi, Gihei prit simplement une liberté à un des pions d’Ikari. Tout naturellement le coup suivant d’Ikari fut la prise du hoshi supérieur fermant sa manœuvre. Gihei regarda surpris le San Ren Sei ainsi formé et releva les yeux sur Kakita no Akodo Ikari. Ce dernier plissa les yeux de plaisir mais il n’y avait à ce geste aucune prétention, juste le plaisir d'un simple joueur de go. Un serviteur apporta du saké et servit des coupes, lorsque chacun fut servi, Ikari leva sa coupe et à l’attention de Gihei précisa :

- J’ai utilisé une arme redoutable, Gihei san j'en conviens mais rien n'est perdu.

Le lion était quelque peu déstabilisé, sa première erreur avait été d’oublier d’Ikari était né dans la clan du Lion, sa seconde qu’il était maintenant membre du clan de la Grue. Il regarda le goban, la formation des pierres de nacre lui sautait maintenant au visage, il ne fallait pas être devin pour savoir que le San Ren Sei priviligie l’influence au détriment du territoire. 7 coups d’Ikari avaient amené Gihei dans cette position mais il fallait avouer que traditionnellement, lorsqu'on prenait le flanc, on plaçait d'abord ses pierres sur le hoshi inférieur et supérieur pour terminer par celui du milieu. Ikari avait procédé autrement.
Gihei s'amusa d'un tel défi face à cet étrange samouraï, et dire qu'il lui avait donné l'avantage des noirs ! L'après-midi allait se révéler très intéressante et très instructive...
Modifié en dernier par Iuchi Mushu le 11 avr. 2004, 20:16, modifié 1 fois.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 07 mai 2003, 11:30

[Kakita no Akodo Ikari]

La partie continua à se dérouler calmement, Matsu Gohei renforça sa concentration et assura quelques positions bien fermement. Il était impossible de dire qui allait gagner. Pourtant les différents coups bien réfléchis avaient amené à l’avancée de l’après-midi de sorte qu’autour d’eux les samouraï commençaient à quitter les goban, concédant la victoire à l’adversaire ou abandonnant la partie.
Kakita Mikado était restée bien silencieuse laissant pleinement les joueurs à leur jeu mais il pouvait s’éterniser encore bien au-delà de l’heure permise aussi naturellement Ikari proposa-t-il une alternative. Laissant Gohei placer un dernier pion, il s’adressant ensuite à lui :
- Puis-je proposer que nous continuions cette partie ultérieurement ?

Gohei leva vers lui un visage serein, il ne s’était certes pas encore considéré comme perdant, la solution proposée par Ikari l’agréait donc à merveille.

- Certainement mais croyiez-vous que le goban puisse rester en l'état sans que nous sachions quand nous pourrons poursuivre ?
- Rien de plus simple, nous allons nous enquérir de la chose auprès d’un serviteur.

Ikari tourna la tête à le recherche d’un serviteur disponible. Une jeune servante reprenait sur un plateau les coupelles de saké laissées par les joueurs son regard celui du samouraï. Devinant aisément qu’il avait une requête, elle laissa son plateau et se dirigea vers lui. Elle s’agenouilla et s’inclina front contre terre devant Ikari
- Kakita sama ?
- Quel est ton nom ?
- Otsu, Kakita sama ?
- Alors Otsu, est-il possible que ce goban soit laissé en l’état de manière à ce que Matsu sama et moi puissions continuer notre partie ultérieurement ?
- Hai, sama sans aucun problème. Je vais le faire déplacer dans un salon privé pour que personne n’y touche. Ceci sera fait avec grand soin, vous n’aurez qu’à me faire mander lorsque Matsu sama et vous- même voudrez poursuivre, je vous indiquerez alors le salon plus précisément. D’autres joueurs ont eu la même requête que la votre et je ne puis vous dire maintenant où sera placé votre goban, c’est à l’intendant de décider.
- Cela importe peu que je sache en cet instant où il sera, je suis certain qu’il est entre de bonnes mains.

La servante rougit et s’inclina à nouveau face contre terre remerciant Ikari sama de la confiance accordée, elle ne le décevrait pas. Elle se releva et retourna discrètement à son service.
Ikari se tourna vers Matsu Gohei et Kakita Mikado

- Voici me semble-t-il l’heure de nous préparer pour la soirée.

Se tournant vers Mikado, Ikari sourit

- Puis-je espérer des Fortunes que la suite de cette partie soit éclairée de votre présence ?

Du point de vue du samouraï Matsu, cette demande n’était rien de plus qu’une politesse et il avait lui aussi apprécié la compagnie agréable de la jeune femme même si elle avait été très silencieuse et réservée. Il lui parut donc tout naturel de surenchérir à la proposition du samouraï Kakita aussi bien pour faire montre de son éducation que pour ne pas rester un pas en arrière d’un samouraï du clan de la Grue :

- Il me serait aussi agréable que vous acceptiez Kakita sama et peut-être les Fortunes vous accorderont-elles également de porter chance à l’un des adversaires.

Il s’inclina poliment tandis que le regard d’Ikari croisa celui de Mikado
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita_Mikado
Charlatan
Messages : 19
Enregistré le : 07 mai 2003, 23:00
Localisation : Ryoko Owari Toshi

Message par Kakita_Mikado » 08 mai 2003, 18:20

[Kakita Mikado]

- Honorables samurai, ce serait un honneur que de voir votre jeu continuer, votre technique à tout deux ne dois rien à la chance. Puisse les Fortunes ne laisser que le meilleur gagner par sa seule compétence.

Son regard suivi celui d'Ikari, et un instant fugace il perçu vers qui son souhait de victoire allait, mais elle ne pouvait ouvertement favoriser un Lion dans cette cour. Il avait maneuvré habilement, mais elle ne se laisserait prendre au jeu.

- Mais il est effectivement temps de se préparer, afin de profiter pleinement des merveilles de feu de Toruki-san. Matsu-san, Ikari-san, je dois me retirer pour me préparer. Ikari-san, vous logez près de moi, m'acompagnerez vous ou alors souhaiter vous continuer à discourir stratégie avec Matsu-san ici présent?

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 12 mai 2003, 07:35

[Matsu Gohei]

Ce fut le samouraï du clan du Lion qui prit la parole :

- Si vous le voulez bien Ikari sama, je dois rejoindre Matsu Yemitsu sama, je vous laisserai donc le plaisir de raccompagner Kakita Mikado sama.

Il s'inclina poliment vers le magistrat puis de manière plus martiale vers Ikari.

- Nous aurons le plaisir de nous revoir ce soir.

Il partit laissant Ikari et Kakita Mikado, il n'avait plus revu Matsu Yemitsu sama depuis le début de l'après-midi, s'était-il isolé ?
Dans l'immensité du palais, les allées et venues nombreuses, qui pouvait s'apercevoir qu'un samourai s'était absenté ? Matsu Yemitsu n'était pas le seul, Yogo Yokaze n'avait pas lui non plus, parut de tout l'après-midi.

Ikari se tourna vers Mikado

- J'ai donc le plaisir de vous accompagnez à vos appartements, y allons-nous ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita_Mikado
Charlatan
Messages : 19
Enregistré le : 07 mai 2003, 23:00
Localisation : Ryoko Owari Toshi

Message par Kakita_Mikado » 12 mai 2003, 17:05

Kakita no Akodo Ikari a écrit :

- J'ai donc le plaisir de vous accompagnez à vos appartements, y allons-nous ?
- C'est un honneur et un plaisir Ikari-sama.

Ouvrant la marche légèrement en premier, Mikado ne put s'empecher de marquer légèrement son pas d'un déhanché... Autrefois elle s'en serait servi pour troubler et prendre avantage, là cela n'étais que pour le plaisr de son compagnon...

Décidement ce samurai avait un effet étrange sur elle, en sa présence certains de ses soucis s'eclipsait.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 19 mai 2003, 15:49

[Kakita no Akodo Ikari]

Ikari suivit Mikado rien que pour le plaisir des yeux. Cette première journée à Kyuden Doji était à des lieux de ce qu'il avait imaginé. Etait-ce là l'épreuve d'Himoura : la douceur de la soie ?
S'il n'en montrait rien, il était assez dérouté par l'ambiance et les plaisirs de Kyuden Doji. S'il faisait parti de la famille Kakita maintenant, il était né Akodo et ses années à l'Académie et dans les armées du clan avaient été très loin de la soie douce des kimonos et la chaleur réconfortante d'un excellent saké.

Quand à son entrainement auprès d'Himoura sama depuis qu'il avait rejoint le clan de la Grue, il avait consisté à adapter son corps à la nature. A résister et à vaincre. Il regarda ses mains et se souvint des longues heures à supporter l'eau glacée de la rivière, ses tumultueux remous et par dessus tout cela les frappes d'Himoura sans cesse répétées jusqu'à ce que ses doigts engourdis sachent tenir le sabre et frapper sans faillir. Les gersures avaient disparues depuis longtemps et sa peau comme la nature avait trouvé la balance de leur fragile équilibre dans l'exercice et la méditation.
Pourtant, la maîtrise et la perfection du geste, l'amour du sabre, il les avaient trouvés en Kakita Mikado ce matin lors de leur affrontement dans le dojo. Dans ses yeux, dans ses gestes, avait-elle, elle aussi subit un entrainement rigoureux ? Qu'elle avait été sa voie, le chemin qu'il l'avait menée jusque là ? Il aurait bien voulut le savoir mais il était encore trop tôt pour qu'il puisse se permettre de poser de telles questions, il fallait laisser le temps faire son office.

Silencieux, il se plaça à ses côtés, l'accompagnant jusqu'à ses appartements...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Verrouillé