[PJ][Privé]Dans les appartements d'Asahina Masanari

Le Carcan de glace
Toutes les lèvres brûlantes
Palais enneigé

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Verrouillé
Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

[PJ][Privé]Dans les appartements d'Asahina Masanari

Message par Iuchi Mushu » 12 juin 2009, 19:43

Ce soir Asahina Masanari ne se joindrait pas au diner, il avait beaucoup à faire. On le conduisit à ses appartements en toute discrétion avec sa jeune servante. Des serviteurs furent dépêchés pour porter ses affaires. Au nombre de 8 huit, ils se regardèrent tout étonnés quand dans le char, ils ne trouvèrent que trois coffres de taille moyenne. Ils fouillèrent, regardèrent mais ne trouvèrent rien d’autre. Voilà bien un homme étrange, tout un hiver ici et là où certains arrivaient difficilement à contenir leurs affaires dans une vingtaine de coffres, voilà que cet homme n’en avait pas plus de trois pour lui et sa servante.
Ils les portèrent dans les appartements et s’inclinèrent front au sol puis sortirent peu rassurés.

Ka avait installé son maître occupé à examiner les plans du kyuden à une large table basse, elle s’était assuré qu’il ne s’abime pas les yeux en l’éclairant suffisamment. Elle ouvrit les coffres qu’elle avait fait poser dans un ordre précis et amena un petit coffret en bois de paulownia qu’elle ouvrit à sa droite avec son nécessaire d’écriture. Dans un frôlement de soie, elle disparût et revînt avec une petite flasque d’eau. Elle remplit juste la quantité nécessaire pour humecter sa pierre à encre et plaça le tout à distance parfaite pour sa main puis retourna au coffre, revînt et à sa gauche plaça un autre coffret qu’elle n’ouvrit pas. Elle manda un thé blanc, « les aiguilles d’argent », ça l’aidait à se concentrer puis commença à ranger ses effets dans un silence respectueux mais efficace, évitant même le frôlement de ses robes en ajustant le tissu sous son obi.
Le thé arriva et elle servit personnellement son maître, posa la tasse loin de ses papiers mais à porté de sa main puis continua ses préparatifs, rangeant ses kimonos, ses obi, elle ne toucha à rien dans la chambre de toute manière, le mobilier n’allait pas garder cette place

La lettre de Doji no Satsume était posée sur les plans, Masanari les yeux posés sur celle-ci fit glisser le premier feuillet et détailla la liste des invités. Son sourcil s’arqua au second nom. C’était là une étonnante chose. Il se remémora la position des étoiles, les rapporta aux portes de Kyuden et ne sût que trop penser du résultat.

- Ka, une petite énigme pour toi murmura-t-il

« Se présente à la porte de l’Oiseau Vermillon, la grande escorte mais à l’Auguste Porte de la Cour, personne »

Il lui laissa l'instant de réflexion puis demanda :

- Et bien ?

La jeune femme le regarda

- Soit c’est le désordre Maître, soit les valeurs se perdent.

Il se mit à rire.

- Sa Majesté aimerait tes interprétations, Ka
- Sa Majesté m’a déjà fait l’honneur d’une partie de trictrac, on ne peut raisonnablement pas en demander plus dans la toute petite vie d’une servante.
- Mon petit moustique, première règle : Ne jamais croire que les choses sont immuables ou réduites à leur plus simple expression, ce serait une grossière erreur.

Il sourit et se replongea dans son étude des plans, il était loin d'avoir fini.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Yuki
Akindo
Messages : 43
Enregistré le : 31 mai 2009, 18:46

Message par Kakita Yuki » 16 juin 2009, 14:22

On entendait au loin, que le début de la réception venait de commencer. Il était impossible de dire si c'était des éclats de rire, ou des cris de colère, et c'était aussi bien ainsi. Le jeune shugenja avait besoin de calme pour exercé tout son talent. Bientôt le bruit fut couvert par celui de la fine pluie qui venait tomber sur le toit de ses appartements. Le bruit était aussi reposant que le repas au loin avait été agaçant. Bientôt la pluie se fit plus forte, couvrant définitivement le peu de son qui s'échappait de la soirée, jusqu'à ce que le bruit caractéristique de soldat en armure courant dehors attira son attention. Certains d'entre eux élevèrent même la voix exhortant quelqu'un de pressé un peu le pas. L'idée furtive de l'arrivée du Fils des Cieux traversa l'esprit de Masanari. Puis plus rien. Seule la pluie avait pris le relais. Il décida de retourner à son travail, oubliant très vite ce qui venait de se produire.

Alors qu'il était plongé dans les plans du Kyuden Doji, Asahina Masanari se fit interrompre par sa servante, Ka, qui semblait troublée autant que pressée. Son visage reflétait une légère inquiétude, signifiant à son maitre que la situation exigeait toute son attention.

"Maître, Quelqu'un demande à vous voir. C'est Doji Satsume-sama. Il m'a assuré de vous dire qu'il était pressé, et qu'il avait besoin de vos talents."
une forme imposante se découpait derrière les murs en papier de riz. Impossible de ne pas reconnaitre la carrure du Champion d'émeraude. Sa voix rauque lança des ordres derrière le shoji. Ceux ci s'adressaient à ses suivant.
"faite préparé ma monture, je veux être prêt à partir d'ici quelques minutes. Préparez aussi cinq autres montures également. Qu'on ne me dérange plus d'ici là."
Membre de la L.V.A.D.

Image

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 16 juin 2009, 22:24

Asahina Masanari plissa les yeux légèrement puis répondit à la jeune femme.

- Fais entrer Satsume donô immédiatement, s'il te plait Ka

La jeune femme se porta avec empressement au shoji s'agenouilla et fit coulisser le panneau silencieusement, les yeux posés sur le tatami. Son maître n'avait pas quitté sa table de travail mais s'en était écarté et posa son front au sol lorsque le Champion d'Emeraude entra dans ses appartements

- L'humble serviteur qui entend l'agitation du monde vous salue, Doji Satsume donô

Il devait se passer quelque chose de grave pour que le Champion de Sa Majesté soit aussi nerveux et vienne ainsi séance tenante dans ses appartements à cette heure.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Yuki
Akindo
Messages : 43
Enregistré le : 31 mai 2009, 18:46

Message par Kakita Yuki » 18 juin 2009, 15:43

Doji Satsume entra dans la pièce, et ce qui attira l'œil ne fut pas l'air grave qu'affichait le Champion d'Emeraude, mais plutôt le fait qu'il portait son armure, magnifique et parfaitement adapté à sa carrure. Ce n'était pas commun de voir quelqu'un de son rang apprêté pour la guerre, à l'aube même de l'Hiver, saison de trêve. Ses longs cheveux teint en blancs attaché afin de ne pas gêner son champs de vision, ses yeux sombres, presque noir, et sa cicatrice, s'ajoutaient à son expression, accentuant son air troublé et nerveux.
Il s'inclina très légèrement devant Asahina Masanari, et sans attendre sa réaction, lui adressa la parole.

" Masanari-san. Je sais que je vous trouble pendant vos travaux mais j'ai besoin de votre don. Comme vous le savez, Le Fils des cieux doit arriver d'un jour à l'autre au Kyuden Doji. En temps normal, je n'aurais prêté que peu d'attention à ceci, mais, mes éclaireurs ont aperçu quelques menaces sur les routes. Et je ne puis me permettre de laisser l'Empereur courir le moindre risque sur les terres du clan de la grue. "

Il fit une légère pause.

" J'ai prévu de prendre la route et de rejoindre le Fils des Cieux et de l'escorter jusqu'ici. Mais avant mon départ, j'aimerai vous faisiez appel aux kamis pour savoir ce qui se dresse sur notre chemin. J'ai imaginé un coup monté par le clan du lion, ou même celui du scorpion, afin de nous discrédité devant l'Empereur, mais j'ai besoin de vos lumières et de celles des kamis."

Satsume s'assit devant le shugenja, plantant son regard sombre dans le sien, visiblement impatient, ses muscles tendus.
Membre de la L.V.A.D.

Image

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 19 juin 2009, 09:35

Masanari posa son regard clair en soutenant celui du Champion D'Emeraude

Elégamment, retenant la soie de sa manche, il prit un rouleau parmi ceux à son côté.

- Pouvez-vous m'indiquer le chemin emprunté par le Fils des Cieux, Satsume donô.

Asahina Masanari déroula la carte aux yeux du Champion et celui-ci suivit de son doigt le tracé emprunté par le Fils du Ciel depuis la capitale.
Le jeune shugenja posa la main au-dessus de la carte et regarda intensément l'encre puis en haut rokugani commença son invocation

" Vous qui résidez dans la grande plaine du ciel, daignez aux remparts célestes ouvrir la porte de pierre au lieu dit des nuages octuples, enfants des dieux originels Izanami et Izanagi, je prononce vos noms et m'incline devant vous. Kaze no kami portez vos réponses à mon esprit. Daignez ouvrir le chemin en terre d'Heigen sano Doji et prenez place. Portez vos pas à Mizen Mura et prenez place. Portez vos pas dans les plaines d'Osari et prenez place. A Shuzuka Toshi, par les arbres célestes, lien entre la terre et le ciel, entendez mes prières, portez vos pas à Kyuden Doji et prenez place."

Une légère distorsion de l'air se fit autour des deux hommes et l'esprit de Masanari s'ouvrit au monde d'un autre plan pour y voir les dangers qui pouvaient menacer le fils divin. Tout était calme dans la pièce, d'un étrange calme, une des choses qui pouvait encore impressionner Satsume dono était la puissance de ces hommes qui parlaient aux dieu, au esprits, qui chassaient et terrassaient les démons.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 20 juin 2009, 20:22

Les rues de la Capitale étaient désertes, silencieuses, le soir était tombé.

- Masanari, peux-tu me dire où nous allons ?
- Pas encore Hiromasa
- Et ce que nous allons faire, tu peux me le dire ça ?
- Non plus

Ils progressèrent un long moment et seul le grincement des roues du char se fit entendre

- C'est drôle, je n'avais pas remarqué que le char grinçait lorsque nous sommes partis de chez toi remarqua le Kakita.

Il écarta le rideau pour jeter un coup d'oeil à l'extérieur et resta figé

- Masanari ...
- Ne t'affoles pas dit le shugenja d'une voix rassurante

Le jeune duelliste regarda les étranges nuages noirs, les circonvolutions d'étranges formes et devina d'expérience et sans peine au devant de quoi ils allaient.

- On dirait un cortège de cent démons
- Tu ne crois pas si bien dire.

Masanari entendit le bruit de son éventail se refermant. Le char disparût, Hiromasa aussi, il se retrouva seul sur une route. Des nuages s'amoncelèrent bizarrement au-dessus de sa tête, noirs, épais, le vent se leva. Il porta la main à son couvre chef pour ne pas qu'il s'envole. Au lointain, il perçut le bruit d'un char. Il attendit longtemps avant de voir la silhouette de celui-ci et plus longtemps encore pour distinguer ses détails. Le vent devint plus virulent.

- Maître, nous devrions rentrer...

Il se retourna, Ka tenait une lanterne pour l'éclairer

Le chrysanthème d'or ondula sur la tenture de soie du char

- Maître ?

La tenture se leva sous l'effet du vent et Masanari aperçut le char vide, son escorte et les boeufs qui le tiraient tombèrent en poussière.

Il ouvrit les yeux et il croisa le regard noir de Doji Satsume sama

- je vous accompagne Doji Satsume donô.

Il ne dit rien d'autre mais Satsume sentit sa détermination dans sa simple phrase.

- Ka prépare mon manteau s'il te plait

Le Champion d'Emeraude perçut que son intuition avait été la bonne et sût que l'homme en face de lui ne parlait pas à la légère, l'Empereur était réellement en danger.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Yuki
Akindo
Messages : 43
Enregistré le : 31 mai 2009, 18:46

Message par Kakita Yuki » 21 juin 2009, 16:19

L'air grave de Asahina masanari confirma les intuitions du daimyo. Celui ci ne resta pas assis bien longtemps.

- très bien, vous venez. Je vais faire préparer une monture de plus. Vous m'en direz plus en chemin. Prenez un minimum d'affaire. Vous serrez sous ma protection, en cas de danger.

Il tourna le dos et ouvrit le shoji.

-Oh, prenez des vêtements chauds. Le temps n'est pas agréable, cette nuit. J'espère que vous savez monter à cheval, Masanari-san. Le voyage risque d'être mouvementé. Je vous attends à l'entrée de Kyuden Doji.

Puis il sortit sous la pluie, sans prendre la peine d'attendre le serviteur qui lui courrait après avec un parapluie.

(le reste se déroulera en MP. J'attendrai ton message.)
Membre de la L.V.A.D.

Image

Verrouillé