[PJ] Présentations.

Le Carcan de glace
Toutes les lèvres brûlantes
Palais enneigé

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Verrouillé
Avatar du membre
Kakita Yuki
Akindo
Messages : 43
Enregistré le : 31 mai 2009, 18:46

[PJ] Présentations.

Message par Kakita Yuki » 02 juin 2009, 14:41

Voila comment nous allons procéder.

Ici vos personnages vont prendre vie. Et cela va se passer en deux partie. La première, que vous posterez ici, sera le background/l'historique de votre personnage. Son nom, son prénom, un bref résumé de sa vie... En fait, tout ce que l'on peux savoir du personnage une fois que l'on à été présenté à lui.

La second partie concerne tout ce qui est confidentiel. Tout les petits secret que cache vos personnages, ses envies... bref tout ce que les autres ne peuvent pas apprendre au détour d'une conversation courtoise. cette partie n'est pas à poster ici, mais directement dans ma boite à MP

Pour ceux qui n'ont pas d'idée précise, ou qui veulent combler les trou, je vais mettre à disposition (comme me l'a conseillé Hida Koan-sama, que le fils des cieux l'en remercie) les 40 questions.

Ce que vous devez savoir, c'est que l'intrigue se déroulera à Kyuden Doji lors de l'hiver de l'année 1121. Hantei XXXVIII est l'empereur du royaume d'émeraude.



Voici les 40 questions:

1. A quel clan votre personnage appartient-il ?

2. Comment décririez-vous votre personnage ?

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?

8. Que pense votre personnage du Bushido ?

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?

11. Votre personnage est-il marié ?

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?

14. Votre personnage a-t-il des manies ?

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?

16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?

22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?

25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?

26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins (non-membres de l’ordre céleste) ?

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?

29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (Dai-sho) ?

30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?

32. Qui est votre plus proche ami ?

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?

35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des etas, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?

36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï (magie noire) ?

39. En qui avez vous le plus confiance ?

40. Comment voyez-vous votre mort ?
Membre de la L.V.A.D.

Image

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Message par Kakita Sojiro » 02 juin 2009, 16:44

Présentation de Shiba Eien

Shiba Eien est un jeune homme d'un tout petit peu moins d'une vingtaine d'années. De grande taille, il est plutôt mince, aux muscles finement ciselés. Il a les cheveux noirs, longs, souvent laissés libres, et des yeux noirs semblant parsemés de paillettes argentées. Ayant grandi dans une famille de yojimbo, c'est tout naturellement qu'il s'orienta lui aussi vers cette voie. Outre l'art du sabre, il maîtrise aussi le naginata. Bien sûr, de par sa vocation, il connait les bases de l'étiquette. Souvent silencieux, comme faisant partie du décor, Eien est un homme calme et réservé. Il est le reflet de ce qu'il aime et ce qu'il déteste : le jeune Shiba aime le calme, le thé, s'asseoir dans un jardin et profiter du temps qui passe ; en revanche, il déteste les éclats de voix et n'hésite pas à battre en retraite, parfois maladroitement, lorsqu'il sent qu'il froisse son interlocuteur ou s'aventure sur un terrain piégé.
Lorsqu'il passa son gempukku, il y a trois ans, son sensei lui ordonna de protéger une jeune Ishiken très prometteuse nommée Isawa Tessa, de cinq ans sa cadette. Pendant deux ans, avant qu'elle ne passe son gempukku, Eien était simplement assis à méditer, à écouter, apprenant à connaître celle qu'il devrait protéger sa vie durant, jusqu'à ses moindres éclats de sa voix cristallines, rares et presque choquants. Après qu'elle eut passé son gempukku, Eien dut autant la protéger de sa naïveté que de ses admirateurs : en effet, Tessa est très jolie, de longs cheveux argentés tressés, des grands yeux d'un gris lumineux. Jamais Eien ne s'est éloigné de plus de quelques mètres d'elle, dormant devant sa porte lorsqu'il le fallait, ou attendant à l'extérieur des bains quand elle souhaitait en prendre un. Discrétion et efficacité, tels sont les mots d'ordres du yojimbo. Néanmoins, il est légèrement acide et critique avec les hommes qui approchent sa protégée en tant que possibles prétendants. En public, ils s'appellent par leurs prénoms, agrémentés de -san. En privé, tout suffixe tombe.

Lorsqu'il se déplace en extérieur, il a en permanence son armure pourpre et or, finement ouvragée, présentant les mons de son clan, de sa famille et de son dojo, le dojo du Phénix Eternel, au côté gauche plus protégé que le droit ; fixé aux protections qui courent le long de sa cuisse droite, le carquois dans lequel on trouve ses flèches, l'arc y trouvant lui aussi sa place ; lorsqu'il pressent un danger uniquement, il met son casque orné de deux cornes en forme d'ailes, avec un long plumet de plumes rougeoyantes, et son masque n'offrant pour toute ouverture que deux trous pour les narines ; en plus de son daisho, il porte un naginata, arme qu'il apprécie pour son allonge et sa maniabilité. Quand l'armure est déplacée, Eien préfère des kimonos discrets, presque ternes, à manches courtes, ne conservant de son armure qu'un simple kote en tissu sur l'avant-bras gauche. Quoiqu'il en soit, il ne dégaine que pour défendre sa protégée, et il se bat assez bizarrement en ne tenant son sabre qu'avant la main droite, le bras gauche restant tendu pour s'assurer que Isawa Tessa reste derrière lui -et pour intercepter tout coup la visant. Il a aussi une façon particulière de se battre au naginata, l'utilisant presque comme un bâton, le tenant au milieu et le faisant tournoyer.
Modifié en dernier par Kakita Sojiro le 03 juin 2009, 12:00, modifié 2 fois.
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 02 juin 2009, 17:22

Troisième d’une fratrie de cinq filles, née à Shiro sano Kakita, elle partage avec ses sœurs la très grande beauté qui fait la réputation des femmes de sa famille, mais c’est la seule à avoir suivi la voie du sabre et à être allée recevoir les enseignements de l’école des duellistes.

Son père se montra surpris de son choix, mais ne put qu’être soulagé d’apprendre que l’un de ses enfants allait reprendre le flambeau et servir avec zèle et abnégation le clan de la Grue et son Champion. N’ayant à son grand dam pas de fils à qui confier les sabres de ses ancêtres, il suivit de près les progrès de sa cadette et fit en sorte de toujours s’assurer qu’elle reçoive le meilleur de ce que son clan pouvait offrir.

Malheureusement, ce qui était d’un grand secours à ses sœurs dans leur métier de courtisane s’est révélé d’une parfaite inutilité dans celui qu’elle avait choisi. On ne déstabilisait pas un ennemi d’une œillade provocante avec un heaume sur la tête. Un corps désirable n’était désiré de personne sous une armure lourde. Les hideuses cicatrices du combat risquaient de ruiner toute tentative d’alliance avantageuse avec un héritier en vue. Elle avait bien un certain talent pour le sabre, mais comme bon nombre de ses condisciples… Et pour tout dire, être envoyée sur le Mur à peine passé le gempukku signait un arrêt de mort plus ou moins rapide.

Avec le recul, Kakita Kyoko le poney reconnaît qu’elle a passé une grande partie de sa première journée à défendre l’empire… dans le dos de son taisa… à tenter désespérément d’empêcher ses mains de trembler dans la bataille. Pathétique. D’ailleurs, c’est aussi de cette manière que s’est déroulée sa première saison, alors qu’à la grande surprise du taisa en question, Kakita Kyoko le poney survivait jour après jour.

Malgré la peur, le froid, les blessures, la Souillure et la mort. Presque tous ceux qui sont arrivés en même temps qu’elle ont été tués la première semaine.

Malgré les provocations et les moqueries des membres du Clan du Crabe, au sujet de ses cheveux qu’elle s’obstinait à teindre en blanc, de sa peau qu’elle continuait d’entretenir plus par habitude que par véritable coquetterie. Un ogre n’est pas sensible aux charmes d’une femme. Un samurai du Clan du Crabe, si…

Malgré les tentatives de cour maladroites de ses camarades de régiment en général, et de son taisa en particulier. Qui ont étrangement cessé de se moquer d’elle après quelques duels perdus et une fois ôtés l’armure lourde et le heaume.

Malgré les invitations à participer à ces f… concours de boisson lors de fêtes, qui font pousser les cheveux à l’intérieur du crâne et laissent la bouche pâteuse pendant deux jours. Le chochu est, pour une gorge Grue plus habituée au saké fin et au thé vert, un étrange alcool à mi-chemin entre le désinfectant et la poix brûlante.

Malgré tout.

Aujourd’hui, Hida Kyoko est un curieux mélange. Elle n’a rien oublié de son clan d’origine. Elle suit toujours avec dévotion les préceptes de son ryu. Elle possède toujours cet amour de l’art du sabre et des choses bien faites.

Et pourtant, elle sait que le katana qu’elle chérit ne lui sert à rien sur la Muraille. Elle sait qu’elle doit écarter de son esprit l’essence du bushido quand elle combat aux côtés des membres de son escouade.
Sa connaissance des mœurs de la cour et des usages du savoir-vivre fait qu’elle évite bien des impairs aux bushi qu’elle accompagne parfois. Ses relations sont précieuses lorsqu’il s’agit d’obtenir du riz, du jade, des soldats.

Mais elle n’est ni Crabe, ni Grue… Il lui faut trouver sa place, mais elle redoute que ce ne soit ni à Kyuden Hida, ni à Shiro sano Kakita.
Le fils du daimyo lui a fait confiance. Elle. Une étrangère. Une Grue. Une Kakita. Une ennemie en puissance. Il en a même fait son karo, quelques temps après qu'elle soit devenue Hida.

Il lui a demandé de l'accompagner sur les terres de son ancien clan, pour la Cour d'Hiver qui s'annonce périlleuse. Peut-être pour mettre la Grue dans l’embarras. Elle a l’intention d’accomplir la mission qui lui a été confiée au mieux de ses capacités, et d’honorer ainsi la confiance qu’il a placée en elle.


1. A quel clan votre personnage appartient-il ?
Clan du Crabe

2. Comment décririez-vous votre personnage ?
Une femme qui se tient toujours très droite, aux cheveux blancs impeccablement noués et aux yeux bleu glace. Elle a le maintien d’une samurai-ko mais les manières d’une courtisane, et sa beauté ne la sert qu’en société.

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?
Bushi

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?
Hida

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?
Bien faire les choses.

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?
En elle, parce qu’elle sait de quoi elle est capable.

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ?
Elle sait se taire et écouter.

Sa principale faiblesse ?
Elle ne fait pas tout à fait partie du clan du Crabe, et plus du tout du clan de la Grue.

8. Que pense votre personnage du Bushido ?
Ce qui différencie un guerrier d’un boucher.

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?
On ne critique ni n’encense ce à quoi l'on appartient corps et âme.

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?
Non. Les préjugés induisent en erreur, et les erreurs conduisent à sa perte.

11. Votre personnage est-il marié ?
Oui.

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?
L’empire.
L’empereur.
Le clan du Crabe.
Sa famille.

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?
Un instant de silence.
L’Outremonde.

14. Votre personnage a-t-il des manies ?
Non.

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?
Droite, taciturne, triste.

16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?
Comme quelqu’un qui connaît l’influence que peut avoir un maho-tsukai dans les basses castes, tyrannisées par des samurais sans aucune idée de ce que la vertu « Compassion » et le devoir de protection envers les plus faibles veulent dire.

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?
Il y a bien longtemps qu’ils ne savent plus très bien à quoi ressemble leur fille.

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?
Trouver une place.

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?
Elle est croyante, mais pas dévote.

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?
Je ne suis pas elle.

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?
Non.

22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?
Aucun.

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?
Un… panier de crabes ?

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?
Elle peint.

25. Si on vous donnait quelques koku, qu’en feriez-vous ?
Un don, sans doute.

26. Quelle vision avez-vous des hinin, des heimin et des gaijins (non membres de l’ordre céleste) ?
Ne jamais ignorer une marionnette potentielle de l’Outremonde.

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?
Père : Kakita Yashin, duelliste de l’école éponyme.
Mère : Kakita Mariko, courtisane de l’école Doji.

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?
Je ne désire rien d’aussi matériel.

29. Quelle sont l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (daisho) ?

Le katana se nomme Honshitsu (Essence) et le wakizashi Shokuzai (Rédemption).
Le daisho est une curiosité, comme sa propriétaire. Il est dépourvu du clinquant et du lustre que les bushi affectionnent parfois, et ne se distingue pas par sa superbe. Les saya sont aux couleurs du clan de la Grue, blanc et bleu, sans fioriture ni ornement superfétatoire, et rien ne vient frapper l’œil lors d’un examen rapide.

Pourtant, si l’on y prête attention, il cache bien des choses au regard du dilettante. Les tsuba sont un complexe entrelacs végétal particulièrement travaillé, dans lequel on distingue le mon de la famille Kakita perdu dans une fleur de cerisier.
Le menuki de la tsuka et du saya en bois de magnolia, merveilleusement compliqué, est fait d’une soie blanche et bleu pâle, fine et résistante, qui n’a pas été souillée malgré les nombreuses générations qui l’ont tenue.
Le kashira d’ivoire, dont la teinte n’a pas été altérée par le passage du temps, simplement frappé d’un mon du clan de la Grue stylisé, est vieux de plusieurs centaines d’années.

La samurai-ko fait cependant rarement l’honneur à quelqu’un de poser les yeux sur les lames. Elles résument à elles seules l’esprit de Kakita. L’acier dans lequel elles sont faites, léger et souple, a des reflets bleu-gris. Leurs lignes sont épurées et d’une grande élégance, la quintessence de la simplicité, comme se doit d’être le mouvement qui tire le katana du saya.

30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?
Croyante mais pas dévote.

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?
Mon daisho.

32. Qui est votre plus proche ami ?
Mon époux.

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?
Le silence.
L’Outremonde.
La Souillure.

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?
S’ils existent, c’est qu’ils ont quelque chose à accomplir.

35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des eta, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?
C’est l’Ordre Céleste, établi par les dieux. Qui suis-je pour le remettre en question ?

36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?
Il faut laisser le cours des choses se faire, mais ne pas y perdre son âme.

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?
Sans doute pas moi. Ce serait tellement prétentieux.

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukai (magie noire) ?
Pas de pitié.

39. En qui avez vous le plus confiance ?
Comme le dit Akodo, en mon doshi. Quel qu’il soit.

40. Comment voyez-vous votre mort ?
Qui le sait ?

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Message par Matsu Roro » 03 juin 2009, 22:14

Voici Matsu Sayashi

Hajime mashite !


1. A quel clan votre personnage appartient-il ?
Clan du Lion.

2. Comment décririez-vous votre personnage ?

Matsu Sayashi est l'incarnation d'Hachiman, la Fortune des Batailles. Tout son être est voué aux combats.
C'est un colosse qui pourrait facilement battre les plus imposants membres de la famille Hida. Sa peau est mate et tannée par le soleil, son corps est musclé et recouvert de cicatrices. Ses cheveux mordorés sont coupés courts et donnent toujours l'impression d'être en bataille. Ses yeux sont de couleur noisette avec quelques touches dorées. Son port est fier et altier...

Il porte généralement une antique armure lourde, noire et or, composée de lions rampants et de représentations d'Umi Ammaterasu et de Dame Matsu. Son visage est toujours à découvert et il porte le cimier "à crinière" traditionnel de la famille Matsu qui tombe sur une cape immaculée frappée du Mon du clan du Lion.

Lorsqu'il doit porter un kimono celui ci est toujours à dominante blanc pour ne pas faire oublier qu'il est prêt à mourir n'importe où et n'importe quand.
Il arbore la marque du tisonnier de son gempukku en deux endroits, l'un au niveau du coeur, l'autre à l'intérieur du poignet comme pour singer la famille Daidoji.

Il possède également à son côté une lame droite issu des premiers ages de la forge qui fait toujours l'admiration des forgerons et des connaisseurs. Son wakizashi quant à lui est tellement simple que l'on pourrait croire que Matsu Sayashi est issu d'une famille de Ji-samurai !

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja ?
Bushi.

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?
Matsu.

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?
Accomplir son devoir et mourir honorablement.

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?

Ses frères d'armes et probablement ses amis s'il en a jamais.

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?
Sa force: Ses talents de guerrier
Sa faiblesse: Sa peur de l'autre en société

8. Que pense votre personnage du Bushido ?
Cela devrait être toute sa vie mais parfois il trouve cela trop limitant.

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?
C'est son Clan et le bras droit de l'Empereur.

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?
Oui...et plus particulièrement sur les grues et les phénix.

11. Votre personnage est-il marié ?
Non.

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?
Principalement à l'Empereur, sa maîtresse et Seigneur, puis à son Sensei.

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?
C'est un tueur féroce qui passe sa vie à s'entrainer et à écumer les champs de bataille qui tente parfois de découvrir d'autres choses comme la lecture, les arts et les jeux dans la limite de sa peur de l'autre.

14. Votre personnage a-t-il des manies ?
Non...Mais il a parfois l'air d'être profondément troublé.

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?
Un homme bon, droit et timide qui tente de retenir ses pulsions frénétiques derrière un maque impassible.

16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?
En lui détachant la tête des épaules et massacrant toute sa famille histoire de ne pas l'envoyer tout seul dans l'autre monde.

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?
C'est un orphelin

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?

Mon personnage n'a pas d'ambition, il laisse cela aux politiques...

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?
Important car c'est la religion qui l'aide a surmonter les épreuves et à se sentir pur après la bataille.

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?
Profite de ta (courte) vie, Sayashi et ouvre toi aux autres !

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?

Prouver au Clan du Crabe la supériorité des guerriers Matsu.

22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?
Rien pour le moment même si je suis certain qu'un jour où l'autre, je ne serais pas étonné de voir mon personnage se fiancer à une Kakita et accumuler des points de Souillure -_-

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?
L'Empereur domine ses sujets, un point c'est tout.

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?
Il prie et lit beaucoup.

25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?

Un don

26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins ?
Des quoi ? A ceux qui nous servent...Rien.

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?
Ils sont probablement morts

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?
Qu'importe la récompense tant que cela permet au Clan d'en ressortir plus fort et plus glorieux !

29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi ?
Mon katana n'en ai pas un, c'est une antique lame droite issue des premiers ages de la forge lorsque le katana n'était pas encore une arme répandue.
Le wakisashi est simple et sans fioriture, au couleur de mon clan, avec le mon sur le saya.

30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?
Les Fortunes. Shinsei est une curiosité.

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?
Mon katana

32. Qui est votre plus proche ami ?
Un Shugenja

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?
Aime: Vivre et ressentir la vie chaque instant, accomplir son devoir, lire, prier, se dépasser dans n'importe quelle activité.
Déteste: La lâcheté, les faibles, la politique.
Redoute: l'échec, les relations humaines, les femmes et la politique.

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?

Pas de sentiments, s'ils sont mineurs ce n'est pas pour rien ! Mais tant qu'ils ne se mettent pas sur le chemin du clan du Lion, tout va bien.

35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des etas, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?
Cela dépendra de la personnalité de chacun mais mon perso respecte tous les bushis, craint et estime beaucoup les Shugenjas pour leur savoir, révère les Kamis et méprise les étas.

36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques ?
Méfiance et incompréhension.

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?
Elle doit savoir se battre pour défendre les siens et donner de beaux et robustes enfants.

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï ?
Chut ! Il ne faut pas parler de ça ! Et Sayashi fait très bien son devoir en éliminant ces infâmes choses.

39. En qui avez vous le plus confiance ?
Mes frères d'armes.

40. Comment voyez-vous votre mort ?
Pas très belle, courte et très violente.
Modifié en dernier par Matsu Roro le 07 juin 2009, 14:29, modifié 1 fois.
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 04 juin 2009, 06:50

Otomo Kifun est un homme malheureux, profondément ébranlé par la perfidie des hommes. Tous les efforts qu’il a faits, tous les talents qu’il a déployés, perdus en vain. Mais Kifun est un vieux briscard des cours rokugani, et il s’est déjà trouvé plus mal.

Kifun est un bâtard. Le fils d’une courtisane et d’un homme de haute réputation : Otomo Godayo, Ministre du Trésor de l’Empereur, l’homme discret et à la droiture sourcilleuse qui régente les finances impériales depuis deux décennies. Il a vu passer deux maîtres, et il sait qu’il n’en verra pas de troisième : la maladie le ronge depuis des années. Depuis un an, Kifun remplace son géniteur dans les tâches les plus fatigantes : la tenue des comptes, au zeni près, et les discussions diplomatiques avec les Clans. Dans quelques mois, Kifun assumera enfin l’ensemble de la charge et Godayo pourra se concentrer sur la peinture et la culture des fleurs qu’il aime à étendre lui-même devant l’urne funéraire de son épouse, née Miya Diake.

Malgré la lourdeur de ses tâches, mais aussi grâce à son utilité pour l’Empereur, Godayo a réussi à faire admettre son seul enfant dans l’école des courtisans Otomo. Là, et plus tard, bien plus tard, à Kyuden Doji, Kifun a appris les subtilités de la diplomatie impériale … et a préféré s’en écarter. Heureusement, les amis de son père ont choisi de miser sur ce jeune prince non affilié à un Clan, ni à une faction des Otomo : la neutralité bienveillante de Kifun lui a ouvert bien des portes.

Si cette distance des machinations « officiellement officieuses » de ses cousins Otomo limite son champ d’action, elle le fait cependant apprécier des Champions et du divin Hantei : le trente-huitième souverain étincelant a assigné à Kifun une tache de longue haleine, d’assurer la paix entre ses Mains.

Et Kifun avait cru toucher au but. En 1119, une mission diplomatique « de prestige » lui a permis de nouer un accord entre les Daidoji et les Akodo. Hélas, hélas, que leurs noms soient foudroyés ! La guerre, implacable, a repris au printemps, et le négociateur hors-pair du Lion, le bouillant mais visionnaire Akodo Arasu, est tombé.

Quand, l’année suivante, Kifun a été envoyé à Kyuden Doji, c’est en se demandant combien de fantômes il croiserait dans cette Cour qu’il a pris la route …
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 04 juin 2009, 06:51

(caracs, suite, par mp ; 40q modifiées demain)
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Message par Iuchi Mushu » 06 juin 2009, 19:07

Prologue

Hiromasa sursauta en découvrant une jeune femme qui lui servait le saké. Sur la véranda ouverte en cette fin d’automne, il ne l’avait pas entendu venir. Ses yeux d’un noir profond lui sourirent puis elle les baissa, servit le liquide translucide dans la coupe de porcelaine opaline et se retira.

- Masanari, qui est-ce ?
- Mademoiselle « Taille de Guêpe »
- Allons soit sérieux !
- Mais je suis sérieux

Asahina Masanari porta la coupe à ses lèvres fines et se délecta du nectar qui s’y trouvait.

- Chaque fois que je viens ici tu as une servante différente
- Elle te déplait ? demanda le jeune shugenja
- Non, non, ce n’est pas la question
- Alors quelle est la véritable question ?
- D’où sortent toutes ces filles ? demanda sérieusement le Seigneur Hiromasa
« Moustique », « Mademoiselle Moucheron à miel », « Mademoiselle Taille de Guêpe » …
- Mademoiselle « Taille de guêpe » butinait la glycine à la fin du printemps, je l’ai trouvé irrésistible, la taille fine, le corps bien fait, les jambes longues et pleine de promesses …
- Masanari, tu es incorrigible. Comment veux-tu que l’on te prenne au sérieux ?
Tu vis seul dans une maison au jardin délabré en compagnie de filles étranges

- En friche, Hiromasa, juste en friche
- Oui, bon. Eh bien en friche. Tu es un homme brillant, j’entends des éloges sur tes talents partout mais bon sang tu es si…si…
- Spécial ? Bizarre ? Incompréhensible ?
- Oui, tout cela. Que vas-tu faire cet hiver ? Rester ici seul, aller au temple prier toute la journée ? Pourquoi ne demandes-tu pas une affectation au palais ?
- Parce que je suis bien plus utile à Sa Majesté ainsi.

Hiromasa le regarda éberlué

- Sa Majesté te l’a dit ?
- Non, je le sais. Je n’ai plus vu Sa Majesté depuis l’été dernier quand Ka (Moustique) a joué au trictrac avec lui

Hiromasa soupira

- Oh j’avais oublié ce malheureux épisode ! Par les Fortunes, si on avait su ! Proposer à Sa Majesté une partie de trictrac avec une servante !
- Il s’est bien amusé, cela lui a beaucoup plû
- Masanari !
- Je ne plaisante pas. Il s’ennuyait, il a apprécié la compagnie de Ka.

Le shugenja sourit à son ami. Pourquoi l’ennuyer avec cette histoire de spectre qui avait hanté les appartements impériaux ? Le souverain avait accepté le petit jeu proposé par le shugenja et le spectre avide de la beauté de Ka avait été neutralisé. Jamais une concubine ou une dame de la Cour n’aurait accepté de jouer ce rôle, elle serait partie en hurlant.

- Tu es impossible, voilà le terme juste, impossible ! s’exclama le Kakita.

Deux ou trois coupes de saké plus tard …

Les yeux du seigneur Hiromasa tombèrent sur une lettre posée au sol à côté de son ami, le mon de la famille Doji apparaissait clairement sur la partie rompue du sceau. Asahina Masanari suivit son regard.

- C’est une invitation
- Une invitation ?
- Oui, pour la Cour d’Hiver à Kyuden Doji
- Tu as reçu une invitation officielle ?
- Oui, cela t’étonnes
- Euh, …non…

Masanari partit dans un rire cristallin

- Vous mentez très mal Seigneur Hiromasa !

L’autre se renfrogna un peu puis demanda

- Vous allez y aller ?
- Oui ...

un sourire énigmatique se dessina sur les lèvres du jeune homme

- …je crois que oui.

L’étrange duo continua sa conversation jusque tard dans la soirée dans un salon à l’intérieur de la demeure à l’abri du froid naissant. Elevés à l’opposé l’un de l’autre, une solide amitié était née entre Kakita Hiromasa et Asahina Masanari. Ils discutaient des heures ensembles, se partageaient le meilleur saké des terres du clan de la Grue, s’opposaient sur la poésie et les femmes, jouaient de la flûte ou s’affrontaient au go. Tout cela sans évoquer leur position sociale, leur prestige personnel. Un étrange amitié, aussi étrange que le shugenja Asahina.
Ce n’est que lorsqu’il fût sous la couverture de soie, que son esprit revint au calme, que les vapeurs de saké s’évanouirent que le Seigneur Hiromasa se demanda ce qui avait bien pû décider son ami à accepter l’invitation pour la Cour d’Hiver. Lui qui détestait les mondanités...

Description

Jeune orphelin, Asahina Masanari a été élevé par Asahina Masashige qui a fini par l’adopter. De père Daidoji et de mère inconnue, Masanari a toujours fait montre d’une empathie hors du commun et d’une curiosité avide de savoir. Là où certains tremblent de l’obscurité environnante, Masanari se penche et cherche à comprendre ce qui trouble le monde et comment lui rendre son harmonie. Nul ne sait pourquoi cet éminent shugenja a transmis son savoir unique à ce jeune orphelin. Par respect parce qu’il connaissait son père ? Parce ce que l’on raconte est vrai, il serait l’enfant d’une renarde, ce qui expliquerait ses capacités presque surnaturelles ? Nul ne sait, Maître Masashige ne s’est jamais exprimé sur le sujet et personne au bureau de l’Onmyôdo n’a jamais osé mettre en doute le choix du maître.

Jusqu’à présent Asahina Masanari a exercé ses talents au bureau officiel chargé de l’astrologie, la météorologie et des divinations à Otosan Uchi, un bureau qui dépend du Ministère des affaires intérieures. Cela le fait sourire quand on lui demande qu’est-ce qui est plus efficace, un météorologue ou un shugenja qui combat et soutient son armée ? En d’autres contrées, en d’autres temps certains ont perdu la guerre à cause d’une grenouille ou du sens du vent. Alors qui est le plus dangereux ? Le stratège ou le météorologue ? Masanari sourit en pensant que ce sont les deux si ils s’allient mais lui ne participera jamais à une guerre sauf si le Fils du Ciel en personne l’en prie pour la sauvegarde de l’Empire. En attendant il examine les pluies, s’assure d’un climat propice aux récoltes et accessoirement s’assure de la paix du monde par l’apaisement des puissances négatives des astres ou des esprits quand ils croisent sa route.

questions/réponses


1. A quel clan votre personnage appartient-il ?

Le clan de la Grue.

2. Comment décririez-vous votre personnage ?

Un jeune homme mince, élégant, toujours soigné de sa personne et élégamment habillé. Son visage est fin, efféminé disent certains (voir l’avatar que j’ai changé pour la circonstance).

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?

Shugenja.

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?

La famille Asahina.

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?

Accomplir son destin qui se révèle à lui difficilement.

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?

En lui même maintenant que son Sensei s’est retiré au monastère pour y vivre paisiblement loin du bruit du monde et puis en Kakita Hiromasa, son ami d’enfance.

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?

Les Fortunes se sont réellement penchées sur son berceau, il a une empathie et une intuition qui frise pour certains une chance insolente et qui paraît à d’autres surnaturelle.
Sa principale faiblesse ? Peut-être sa trop grande confiance en lui

8. Que pense votre personnage du Bushido ?

Un code admirable dont chaque homme (ou femme) devrait s’inspirer et certains le relire plus souvent qu’à leur tour.
Battre un paysan parce qu’il n’a pas baissé les yeux assez vite, est-ce là ce que le bushido enseigne ?

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?

Un clan raffiné qui parfois ferait bien d’utiliser ses talents à la paix plutôt qu’à la guerre, surtout avec le clan du Lion. Ces guerres fratricides affaiblissent l’Empire, font la part belle à leurs ennemis. Le clan du Crabe se bat-il ainsi contre ses frères, non ?

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?

Non, aucun

11. Votre personnage est-il marié ?

Non

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?

Le Fils des Cieux

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?

voir question 33

14. Votre personnage a-t-il des manies ?

Oui, celle de ne jamais se comporter de la manière dont on attend qu’il se comporte

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?

Posé, calme, patient, ce n’est nullement quelqu’un de sanguin qui agit sans réfléchir au préalable.

16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?

Cela dépendra de la situation, il pourrait en rire

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?

Je ne sais pas comment mon père me décrirait. Sûrement comme un pâle et frêle jeune homme par rapport au guerrier qu’il était. Ma mère, je ne sais pas. Ai-je ses traits ? Ai-je son esprit ? Comment pourrais-je m’imaginer ce qu’elle dirait de moi ?

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?

Faire les choses au mieux, dans l’excellence quand c’est possible, dans la simplicité en tous les cas. Ne jamais croire que l’on est arrivé mais toujours savoir où l’on va.

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?

Elle occupe une grande place dans sa vie, il ne saurait concevoir la vie dans elle.

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?

De tourner sa langue dans sa bouche parfois avant de parler

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?

Trouver sa place dans ce monde et réaliser ce que l’on attend de lui

22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?

Si jamais secret, il y eu, c’est la vérité sur sa mère mais ne l’ayant pas connue, comment Masanari pourrait-il savoir ce qui arriverait s’il était révélé ? D’ailleurs, quelqu’un la connaît-il cette vérité ?

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?

Il ne s’en mêle pas. Par les kamis comment le Fils du Ciel fait-il pour supporter tout cela ? Il faut être divin et sage à la fois pour ne pas devenir fou dans les méandres de cette science que l’on appèle « politique »

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?

Il lit, déguste du saké, joue de la flûte et a de longues discussions philosophiques avec le seigneur Kakita Hiromasa, son ami de toujours

25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?

Je les donnerai aux paysans qui me nourrissent

26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins (non-membres de l’ordre céleste) ?

Les Gaijins, je n’en ai jamais rencontré, quelle vision pourrais-je avoir d’eux.

Les heimins, ils nous nourrissent, nous servent, nous lavent, nous habillent, nous n’arriverions même pas à accomplir la moitié de leurs lourdes tâches si on nous le demandait. Comment ne pas leur en être reconnaissant de faire cela avec le sourire ? Même si c’est la place qui leur a été assigné dans l’Orde Céleste.

Les hinins ! Quel mot horrible pour définir, ces artistes, ces artisans qui nous divertissent, nous tirent des larmes de leur musique, nous font toucher la porcelaine et la soie la plus fine. Comment des gens qui produisent de telles merveilles pourraient nous être inférieurs ? Accepter humblement cette place les rend encore plus nobles.

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?

Je n’ai pas connu mon père mais c’était un bushi de la famille Daidoji, j’ignore qui est ma mère et les mauvaises langues disent que c’était un esprit Kitsune qui séduisit mon père puis m’abandonna à lui. Tué dans un conflit alors que je n’étais qu’un bébé, je fus confié à un vieux sensei, Asahina Masashige, ami de mon père

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?

Etre digne de mes ancêtres, de mon père qui m’a donné la vie. Une vie pour accomplir des choses. Quelque chose m’attire irrémédiablement à résoudre les mystères, à combattre des démons, je suis sûr que je suis ici pour accomplir une tâche bien précise

29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (Dai-sho) ?

Je ne porte ni l’un ni l’autre. Pourquoi m’armerais-je pour la paix, alors que ceux qui font la guerre assurent que la véritable victoire se situe lorsque les deux protagonistes ne dégainent pas leurs sabres ?

30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?

Les Fortunes, les kamis. Mais nul homme sain d’esprit ne saurait ignorer la sagesse qui se cache sous chaque phrase du tao et renoncer à son étude

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?

Une coupe de saké offerte par le fils des cieux pour une intéressante partie de trictrac

32. Qui est votre plus proche ami ?

Le seigneur Kakita Hiromasa, un dueliste de talent au cœur pur, parfois d’une naïveté déconcertante.

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?

J’aime le saké et les plats simples, la compagnie des jolies femmes
Je déteste cordialement l’hypocrisie, la suffisance et l’idiotie

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?

Les plus petites rivières grandissent pour parfois devenir des torrents

35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des etas, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?

Chacun a sa place pourtant parfois certains s’élèvent au dessus de leur destin, il faut l’accepter

36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?

Lorsqu’un arbre se développe, il n’oublie jamais que ses racines sont ancrées à la terre et que c’est ce qui le garde en vie. Tant que nous ne bafouons pas nos valeurs et nous souvenons de ce qu’on accomplit nos ancêtres, le chemin que nous font suivre les Fortunes ne peut-être que bénéfique

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?

Une épouse qui aurait de l’esprit

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï (magie noire) ?

Ce sont les démons qui hantent le cœur des hommes qui appèlent ceux des profondeurs. La pouvoir, la haine, la rancœur, la jalousie, tous ces démons leurs grignotent le cœur et l’âme et quand il n’y a plus rien à manger, ils cherchent une autre victime. Il faut les combattre sans répit mais intelligemment

39. En qui avez vous le plus confiance ?

Dans l’ordre, moi, mon sensei, Kakita Hiromasa

40. Comment voyez-vous votre mort ?

La mort n’est que le commencement d’une autre vie
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 07 juin 2009, 19:38

Miya Rasetsu:



1. A quel clan votre personnage appartient-il ?
Aucun, il est membre des familles impériales.

2. Comment décririez-vous votre personnage ?
Jeune prince hautain et prétentieux, sûr de lui-même et de ses qualités.

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?
Ni l'un ni l'autre. Il est un artiste du sabre.

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?
Il est le neveu de Miya Yoto, daimyo de la famille Miya, et il appartient à cette même famille.

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?
Briller, et ainsi servir le divin Empereur Hanteï XXXVIII

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?
Miya Satoshi, son cousin, dont il est fort proche, même s'ils n'ont pas suivi les mêmes enseignement. Ils partagent les mêmes visées.

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?
Son point fort, sa confiance en lui-même. Son point faible, son mépris pour tout ce qui n'est pas impérial ou Grue.

8. Que pense votre personnage du Bushido ?
Un code qui pousse à se transcender à et donner le meilleur de soi-même.

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?
Les familles Impériales sont les meilleurs atouts de l'Empereur, et les plus aptes à gouverner suivant ses volontés.

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?
Tout ce qui n'est pas Grue, ou Akodo, est vraiment de la pécadille.

11. Votre personnage est-il marié ?
Il est jeune et entend bien faire un mariage politique des plus avantageux pour les lignées impériales.

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?
Lui-même. Et l'Empereur.

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?
Il adore calligraphier. C'est une de ses manies, et il fait tout pour se procurer les plus belles.
Il déteste les rustres, et les Mirumoto, dont le style Niten est purement une honte.


14. Votre personnage a-t-il des manies ?
Chaque matin, il commence par calligraphier des mots, dont il entend faire le symbole de sa journée, avant de s'entraîner au sabre.

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?
Hautain, froid avec tout ce qui n'est pas Kuge. Il sait tout de même reconnaître les qualités d'un adversaire lorsqu'elles sont évidentes.

16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?
La mort. S'il n'est pas sur les terres impériales, de toute façon, il fera quand même.

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?
Il n'a pas les meilleurs fréquentations, et il mériterait de plus suivre les voix de Miya Yoto.

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?
Etre le meilleur en toutes choses, simplement. Au sein des duellistes Kakita, et au sein des familles impériales.

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?
Le Shintao est incontournable, et la parole de Shinseï une parole sacrée.

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?
Sorts de ton palais, et découvre ce qu'est-ce le monde.

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?
Pas particulièrement

22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?
Secret? Secrets? La dissimulation n'est pas une vertu du bushido

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?
La Grue et les familles impériales doivent continuer à dominer la vie politique.

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?
Il papote et prend le thé avec les bonnes personnes.

25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?
Il en a tellement....

26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins (non-membres de l’ordre céleste) ?
Les heimins servent les samouraïs et cela est bien. Les gaijins méritent tous la mort, par principe. Un Empereur l'a interdit, et leur parole est sacrée.

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?
Mon père est le frère de Miya Yoto.

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?
Le titre de champion d'Emeraude.

29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (Dai-sho) ?
Le saya de mon sabre présente des grues s'envolant devant des lunes pleines. Tsukigin (lune d'argent) est son nom.
Le wakizashi a une tsuba en forme de Soleil. Fukurokujin est dessiné sur une face du saya, et Megumi sur la seconde. Sukukami (Transparent aux dieux) est son nom.


30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?
Absolument.

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?
Un pinceau très ancien ayant appartenu à un grand maître calligraphe Doji.

32. Qui est votre plus proche ami ?
Miya Satoshi mon cousin.

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?
je déteste les samouraïs qui ne sont pas à la hauteur de la grandeur qui est attendue de nous.

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?
Ils ont toute légitimité à être, puisque la lignée Hanteï l'a reconnu. Mais ils sont loin d'être à notre niveau.


36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?
L'évolution des techniques de la guerre, tant qu'elles respectent l'honneur, volontier. Après, il faut respecter la parole des ancêtres qui guident nos voies.

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?
Une épouse qui servira les intérêts des familles impériales.

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï (magie noire) ?
Inacceptable. Immonde.

39. En qui avez vous le plus confiance ?
En moi-même.

40. Comment voyez-vous votre mort ?
Dans un éclair d'acier.

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 07 juin 2009, 22:29

Tin, je vais pas l'aimer celui-là...
Même le Matsu est plus sympathique !

Avatar du membre
Kuni Ling Wu
Eta
Messages : 6
Enregistré le : 11 juin 2009, 09:50

Message par Kuni Ling Wu » 11 juin 2009, 09:57

Kuni Ling Wu.

A sa naissance sa mère lui donna un nom répandu parmi les femmes du Clan du Crabe : Carillon de Jade, Ling;

L'enfance de Ling fut assez douce, son père était un bibliothécaire de la famille Kuni et la famille parcourait les Désolations entre les diverses demeures, bureaux et laboratoires des shugenja Kuni y résidant.
Le travail de bibliothécaire était précieux pour les Kuni, ces derniers assuraient la garde et la transmission du savoir de la Famille, mais c'était une tâche ingrate souvent confiée aux moins talentueux des Shugenja.
Cette vie nomade ne permit pas à la petite Ling de se lier avec d’autres enfants de son age, pire, la rudesse du pays déteignit sur son cœur.

Sans aucune émotion elle quitta ses parents le jour de ses 13ans, alla droit devant le seigneur de son père et déclara qu’elle s’appelait Kuni Ling Wu, la Sorcière au Tintement de Jade.
Et pour prouver sa valeur elle déclencha des éclairs et fit s’abattre du Jade magique sur le pauvre gobelin prisonnier que le seigneur étudiait.

Cette vie semble bien loin, alors qu’a peine sept années se sont écoulées. Ling Wu est maintenant en charge d’un fief, ses nobles peuvent porter le nom de Ling Wu et se réclamer vassaux du Clan du Crabe.
En sept ans elle a gagné plus d’Honneur et de Gloire que ses ancêtres réunis, hormis sans doute Kuni Osaku o Kami sa grande aïeule.

Mais bien sur les largesses du Fils du Ciel ne sont jamais sans contrepartie, et cette fastidieuse corvée du Palais d’Hiver lui échoie.
C’est encore un grand honneur qui lui ait fait, le Fils du Ciel en personne a tenu à sa présence, sans doute pour quelques manœuvres politique dont Ling Wu est bien ignorante, et avouons le indifférente.

Questions :


1. A quel clan votre personnage appartient-il ?
Crabe
2. Comment décririez-vous votre personnage ?
Froide, insensible, droite.
3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?
Shugenja
4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?
Kuni, et la sienne vasale des Kuni: Ling Wu
5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?
Le Bien pour l’Empire.
6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?
Sa hiérarchie
7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?
Sa rectitude.
8. Que pense votre personnage du Bushido ?
Il tient le monde en bon ordre.
9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?
Bonne.
10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?
Pas spécialement.
11. Votre personnage est-il marié ?
Non.
12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?
Sa hiérarchie, donc l’Empereur au final.
13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?
L’ordre, le désordre.
14. Votre personnage a-t-il des manies ?
Pas encore.
15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?
Froide, insensible, droite.
16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?
Par une sanction approprié selon le cas d’insubordination.
17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?
Une petite fille qui à vieillit trop vite sans raison.
18. Quelles ambitions animent votre personnage ?
Le Bien pour l’Empire.
19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?
Sa vocation.
20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?
Pète un coup !
21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?
Eradiquer le Mal.
22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?
Aucun secret pour l’instant.
23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?
Ce sujet ne l’intéresse pas.
24. Que fait votre personnage pour se détendre ?
Médite, savoure le thé.
25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?
La gestion de domaine nécessite plus que quelques kokus.
26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins (non-membres de l’ordre céleste) ?
Peuvent avoir leurs utilités pour certaines tâches, les Gaïjins comme les créatures de l’Outremonde doivent être étudié pour mieux être battus en cas de besoin.
27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?
Kuni Takeo, Shugenja Bibliothécaire. Kuni (né Hiruma) Jin, Bushi Yojimbo de son époux.
28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?
La fin de l’Outremonde.
29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (Dai-sho) ?
Katana : une lame d’apparat offerte par le daimyo de la famille Kuni lors de la fondation de la famille Ling Wu.
Wakizashi : une lame simple, donné par Kuni Jin (mère) lors du genpuku. A servit au combat plusieurs fois.
30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?
Les deux.
31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?
Rien.
32. Qui est votre plus proche ami ?
Personne ne peut être qualifié d’ami.
33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?
Les Désolations Kuni, l’Outremonde, l’Outremonde.
34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?
Ils peuvent être utiles.
35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des etas, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?
L’Ordre apporte le Bien.
36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?
Même le monde change.
37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?
Qui sait survivre.
38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï (magie noire) ?
Une magie corrompue, des adversaires.
39. Comment voyez-vous votre mort ?
Je ne suis pas devin.
Avatar de Tetsuo dans la Partie : Un Chrysanthème en Hiver.

Togashi Dôgen

Message par Togashi Dôgen » 12 juin 2009, 08:27

1. A quel clan votre personnage appartient-il ?
Le clan de la Grue.

2. Comment décririez-vous votre personnage ?
Doji Jinin est un homme de taille moyenne, au port altier et au visage imberbe et sculptural. Il laisse ses longs cheveux blancs aller librement dans son dos et sur ses épaules, mais les mèches de devant sont souvent noués en un élégant chignon au-dessus de son crâne. Il affiche une noblesse naturelle. Il a déjà 26 ans.
C'est un homme affable, même avec les ennemis de son clan, rarement hautain, parfois même serviable. Il est conciliant, mais devient parfois agressif lorsque ça ne marche pas.
Ce n'est pas un alcoolique mais il lui est déjà arriver de s'auto-confier des missions diplomatiques auprès de membres du clan du Crabe ou du Lion, se traduisant par de joyeux concours de boissons. Avec l'habitude, il tient plutôt bien l'alcool.
Bien que magistrat, il n'excelle guère pour l'enquête, malgré son esprit perspicace. Il est persévérant. Surtout en matière de maniement du sabre, mais il lui arrive parfois de faire preuve d'une maladresse inexplicable.

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?
Magistrat Doji, promu au rang de magistrat d'émeraude.

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?
La glorieuse famille Doji.

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?
Devenir un meilleur magistrat d'émeraude pour mieux servir son clan.

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?
Doji Satsume-sama, bien qu'il soit parfois circonspect quant à l'ambition de celui-ci. La confiance semble être réciproque, par ailleurs.

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?
Il est conciliant et affable. Mais il lui arrive de faire des bêtises qu'il regrette par la suite. Il est parfois un peu excentrique.

8. Que pense votre personnage du Bushido ?
Connaissance : Bushido est une compétence essentielle à tout samouraï. :jap:

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?
Un clan beau et auréolé de gloire, mais qui a ses travers, ses défauts. Il aimerait pouvoir les corriger.

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?
-Les crabes aiment tous le choshu.
-Les dragons se rasent le crâne. Et sont tous mystérieux.
-Les licornes sont de gentils barbares.

... Bref, les préjugés classique des membres de son clan.

11. Votre personnage est-il marié ?
Non, il est veuf (femme emportée par la maladie).
Pas d'enfants. Il est trop occupé par son travail de magistrat pour chercher autre chose.

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?
L'Empereur d'Emeraude.

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?
Il aime boire de l'alcool pendant son service (sic!). Il aime les jolies femmes aussi, mais n'a pas le temps de s'occuper de ça.
Il déteste boire seul. Et pire que tout, les rumeurs sur le coma éthylique...

14. Votre personnage a-t-il des manies ?
Il fronce les sourcils et se gratte les tempes lorsqu'il a envie de se battre ou de s'entraîner.

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?
C'est un homme calme et affable, confiant et persévérant. Il déteste la criminalité. Il lui est arrivé de falsifié des preuves et d'arranger des témoignages pour s'assurer de la condamnation de coupables et de criminels avérés qui risquaient de s'en sortir indemne.
Sa vie, c'est la justice. Lorsqu'il fait appliquer la Justice, rien ne compte plus à part ça. Il devient sévère et impartial (ou partial, dans le sens ou son parti est celui de la loi) et n'hésite pas à faire battre ou torture ses victimes. Devant l'Empereur, il est humble, mais maître de lui. Devant des personnes de plus haut rang, il est déférent, mais sans excès. Il a tendance à respecter l'étiquette scrupuleusement.

16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?
Il examinera pourquoi cette insubordination (vite fait, en général) et s'il est dans le tort, il peut éventuellement pardonner et se rétracter. Ou bien exercer ses droits de Danzai, Seisatsu-yodatsu et de Kirisutegomen dans la plus parfaite indifférence. Il lui arrive aussi de battre les désobéissants avec sa jitte en criant "respecte mon autorité !"

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?
Un sale petit ingrat qui ne s'occupe guère de ses vieux parents à la retraite.

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?
Devenir un meilleur magistrat et servir l'Empire de son mieux.

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?
C'est un fervent de Bishamon et il lui arrive aussi de prier Enma-O, en tant que "patron" des magistrats. Il étudie aussi le Tao de Shinsei.
Sa prière fétiche est, en résumé : "Ô Roi des Enfers, je juge les coupables sur Terre, toi dans l'au-delà. Pour que se poursuive nôtre partenariat si rentable, ne me tue pas avant que j'ai put trouvé quelqu'un de bien pour me remplacer." Et il fait des offrandes régulièrement. Son salaire de magistrat d'Emeraude étant assez élevé, il peut se le permettre. Lui-même vit assez humblement.

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?
Quand tu prendras ta retraite, devient Ise zumi. :chepa:

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?
Survivre pour faire appliquer la Justice de l'Empereur.

22. Quel est son secret, et que se passera-t-il si jamais il venait à être éventé ?
Il a une marque de naissance en forme de lion sur l'épaule. Si ça s'apprenait :
-il serait la risée du clan.
-il serait la risée des lions.
-la moitié des crabes répandront la rumeur comme quoi il est bénit des fortunes de l'alcool (très pieux les crabes)
-il serait la risée de l'autre moitié.
-il ne pourrait plus trouver de masseur car les gens penseraient que le seul fait de le toucher porte la poisse.

... Ou quelque chose comme ça.

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?
Complexe et important, c'est le terrain privilégié de son clan.

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?
Il se fait masser par un serviteur... aveugle.
Membre de sa suite, c'est un petit homme d'une trentaine d'années aux bras musclés. C'est l'un des trois serviteurs de sa suite, avec un valet et un scribe qui s'occupe de rédiger des rapports pour son compte. A noter que le valet aveugle a aussi quelque connaissances en mizu-do, juste au cas où on attaquerait le maître pendant une séance de massage.

25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?
Offrande pour Bishamon ou Enma-O. A moins qu'ils ne servent une autre cause, une cause juste.

26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins (non-membres de l’ordre céleste) ?
Il faut protéger les hinin et heimin, mais il vaut mieux ne pas trop donner une mauvaise image de l'Empire aux gaijin (c'est un visionnaire en terme de géopolitique oO) même s'ils n'ont, au passage, aucune importance.

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?
Doji Rento (mère) courtisane Doji, défunte.
Maître Konnin (Doji Ichiro (père)) à la retraite au temple de Shinsei.

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?
Un petit domaine seigneurial où je pourrais couler mes jours tranquille, loin de l'agitation de la cour.

29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (Dai-sho) ?
Le katana est une lame sans trop de prétention ou de faste (par rapport aux lames que peuvent parfois avoir les membres de sa famille et de son clan) au saya et à la soie noir, le tsuba est de couleur or et représente Bishamonten. C'est une belle lame, sobre mais lumineuse, rutilante et aiguisée, qui tranche le mal impitoyablement, car son nom est sa fonction : Seigi (Justice). C'est un katana ancestral de plus de trois cent ans, mais il semblerait qu'il ne se soit pas encore éveillé.
Le wakizashi est une arme tout aussi ancienne, ses couleurs sont les mêmes que celles de Seigi, et son nom est Tenchu (punition divine), allant de pair avec le katana, il est dit qu'une malédiction s'y attache : les propriétaires du wakizashi meurt systématiquement en se faisant seppuku, en utilisant cette lame, pour punir l'orgueil du forgeron qui l'a crée. Au contraire de Seigi, c'est une arme clairement éveillée, mais mis à part son étrange malédiction, ses autres pouvoirs sont plus obscurs.

30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?
Oui et oui. Surtout pour Bishamonten et Enma-O.

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?
Seigi et Tenchu, mes deux armes fétiches. Mais aussi et surtout l'éventail que m'a offert mon épouse défunte lors de notre première rencontre.

32. Qui est votre plus proche ami ?
Tenchu, je parle tout seul avec lui parfois. J'ai aussi parfois l'impression qu'il me répond, mais c'est peu clair dans mon esprit. Lorsque j'aurais le temps, je demanderais à un shugenja de l'examiner pour découvrir ses autres propriétés.

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?
Je redoute la trahison et l'injustice, j'aime la justice et la rectitude.

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?
Rien de particuliers, ce sont des samouraïs comme les autres, donc légèrement inférieurs car ne faisant pas parti du clan de la Grue. Nous devons montrer l'exemple !!

35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des etas, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?
Bah... Qui ça ? Ah oui, les gens qui passent dans mon tribunal... Bah, rien de particulier. Ils font juste partie de l'ordre Céleste.

36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?
Le progrès est institué et organisé par mon clan. Donc c'est bien, non ?

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?
Ma défunte femme, morte il y a 3 ans déjà... T.T
... Ou a défaut quelqu'un qui ne m'empêchera pas de faire appliquer la loi de l'Empereur avec d'incessante jérémiades et qui me donnera un fils capable de prendre ma place. mais je fais confiance à mon seigneur pour m'en trouver une autre. Ou à défaut, une geisha talentueuse que je trouverais quelque part sur les terres du clan du Scorpion. Euh... plutôt sur les terres du clan de la Grue. Prudence est de mise pour un magistrat.

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï (magie noire) ?
"Des criminels... Peine la MORT ! Puis la torture. Oui, Ô mon dieu, Enma-sama, punit les tous !"

39. En qui avez vous le plus confiance ?
Doji no Satsume-heika. Et moi-même. Et Bishamonten et Enma-O.

40. Comment voyez-vous votre mort ?
Tranquille pépère dans un village dont je serais devenu le seigneur après avoir fait appliqué la justice impériale pendant des années.
Ou bien, ce qui est plus probable, dans l'application de la justice, assassiné par un ennemi fourbe, cruel criminel sans honneur narguant l'Empereur, le sabre à la main en offrant aux enquêteurs quelque indice pour les orienter vers mon assassin. Je ne crois pas en la malédiction de Tenchu.


ETDIT Kyoko : Vaisravana est un autre nom de Bishamon/Bishamonten, soit la Fortune de la Force et le grand rival de Hachiman. Soit, l'une des Sept Fortunes de Rokugan. C'est juste qu'un vieux réflexe me fait dire Vaisravana (qui est en sanskrit) plutôt que Bishamon (qui est en japonais). D'ailleurs, je trouve Vaisravana plus classe, plus élégant.
Enma-O est la Fortune des Morts, fortune mineure du jdr peu détaillée mais tout de même présente et officielle. ;) :sarcastic:

EDIT 2 : J'ai corrigé les coquilles du texte et quelque fautes d'orthographe, mais je pense qu'il y en a encore. Plus le temps.
Modifié en dernier par Togashi Dôgen le 12 juin 2009, 09:30, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Mitsunari
Hyakusho
Messages : 57
Enregistré le : 11 févr. 2010, 12:38

Re: [PJ] Présentations.

Message par Mitsunari » 11 févr. 2010, 13:49

La second partie concerne tout ce qui est confidentiel. Tout les petits secret que cache vos personnages, ses envies... bref tout ce que les autres ne peuvent pas apprendre au détour d'une conversation courtoise. cette partie n'est pas à poster ici, mais directement dans ma boite à MP

Pour ceux qui n'ont pas d'idée précise, ou qui veulent combler les trou, je vais mettre à disposition (comme me l'a conseillé Hida Koan-sama, que le fils des cieux l'en remercie) les 40 questions.

Ce que vous devez savoir, c'est que l'intrigue se déroulera à Kyuden Doji lors de l'hiver de l'année 1121. Hantei XXXVIII est l'empereur du royaume d'émeraude.



Voici les 40 questions:

1. A quel clan votre personnage appartient-il ?
Clan du renard

2. Comment décririez-vous votre personnage ?
Mitsunari est plutôt quelconque mis à part des yeux brunx qui au teintent rousse qui semble à la fois rieur et sondé ses interlocuteurs profondément, tout en ayant une douce chaleurs comme celle d'un grand frère envers son petit frère.
Il a les cheveux cours en bataille brun roux, la peau basané comme tout les membres de son clans.

3. Votre personnage est-il un bushi ou un shugenja (guerrier ou magicien) ?
C'est un bushi contrairement à la plus part de ceux de son clan qui se tourne vers la magie, lui s'est tout de suite sentit attiré par l'exploration.

4. A quelle famille votre personnage appartient-il ?
Il appartient à la famille Kitsune.

5. Quelle est la motivation principale de votre personnage ?
Étant issus d'une famille Shinjo par son père, qui était Garde d'élite Shinjo, il n'a de cesse que de travaillé pour remettre sa lignée paternelle au poste de Daimyo et de traquer ceux qui sont encore corrompus par l'ombre rampante qui ternisse la lignée.

6. En qui votre personnage a-t-il le plus confiance ?
Étant plus souvent amener à chasser seul il a le plus confiance en ses propres capacités restant en général silencieux et observant les gens de loin avant de se décider à qui parleret sa femme Minari Kitsune-kun.

7. Quelle est le principal point fort de votre personnage ? Sa principale faiblesse ?
Sa longue pratique de la traque et son habileté tant au sabre qu'à l'arc, sa plus grande faiblesse son appréhension aux autres.

8. Que pense votre personnage du Bushido ?
"Il est un art du sabre pour les samouraïs du clan de la grue,
Une illumination pour Ryu,
Le crabe y voit un moyen de survivre face à l'outremonde,
Et c'est là aussi mon point de vue , le bushido doit servir à se défendre des agressions du monde,
Mais en aucun il ne doit servir au meurtre volontaire, sauf en cas bien entendu de nécéssité."

9. Quelle opinion votre personnage se fait-il de son propre clan ?
"Sage et puissant et en réalité le clan de ma mère,
Il devrait cependant sortir de leurs palais dans les arbres,
afin de se rendre compte de ce qui se passe partout sur terre,
Et ne pas laisser diriger leurs affaires par d'autres, tout aussi louche que le clans de la Tortue."

10. Votre personnage a-t-il des préjugés ?
Mitsunari penses que tout un chacun est égal car on est tous issus d'une entité qui donna le jours à tout ce qui éxiste, ce pourquoi les Kamis, les Fortunes et Hitomi-san ainsi que Le soleil il s'adresse à eux en tant qu'ainé qui ont plus de sagesse et d'expérience que lui, plutôt qu'en divinités.

11. Votre personnage est-il marié ?
Oui à une jeune shugenja Kitsune.

12. Envers qui votre personnage est-il le plus loyal ?
Sa femme et quiconque se montrera digne de lui.

13. Quelles sont les choses que votre personnage aime le plus (et déteste) ?
Mitsunari ce sent plus aise lorsqu'il voyage, et découvre d'autre paysages, les cours et autres lieu de courtisanerie sont pour lui une nécessité mais laquelle il trouve lassante. Il déteste le plus, que les gens jugent les autres sur leurs apparences et non sur leurs actes. Il adore aussi la poésie. Il déteste aussi la violence inutile.

14. Votre personnage a-t-il des manies ?
Sonder les personnes d'un regard pénétrant, pour juger de leur valeur.

15. Quels sont les traits psychologiques de votre personnage ?
Mitsunari, et quelqu'un de sur de lui, et qui n'a pas froid aux yeux.


16. Comment votre personnage réagira-t-il à l’insubordination d’un hinin ?
Il lui fera remarquer le respect qu'il doit à ses "Ainés" et le réprimandera plus comme un père réprimande son fils ou un grand frère son petit frère.

17. Comment ses parents décriraient-ils votre personnage ?
"Il est courageux le portait craché de son père, c'est dommage qu'il ne soit pas un peu plus ouvert"

18. Quelles ambitions animent votre personnage ?
Purger l'empire du Kolat, restaurer le prestige de sa lignée, explorer toujours loingt.

19. Quel rapport votre personnage a-t-il à la religion ?
(Voir préjugés)

20. Si vous le pouviez quel conseil donneriez-vous à votre personnage ?
Courage ...

21. Votre personnage a-t-il un but qui l’obsède ? Si oui, quel est-il ?
Restaurer sa lignée et si possible aider Shinjo Shono sur le trône de la licorne.

23. Que pense votre personnage de la vie politique rokugani ?
C'est important mais ça ne l'attire pas plus que ça.

24. Que fait votre personnage pour se détendre ?
Il fume une longue pipe soigneusement ouvragé.

25. Si on vous donnait quelques Kokus, qu’en feriez-vous ?
Je les garderais dans un coin

26. Quelle vision avez-vous des Hinins, des Heimins et des Gaijins (non-membres de l’ordre céleste) ?
Ils les considère comme ses ptit frêre, ils sont importants pour l'empire.

27. Quel est le nom de vos parents et que font-ils ?
Shinjo Goemon, ancien garde d'élite shinjo, décédé sur la muraille Kaïu, Kitsune Kara shugenja kitsune.

28. Quelle est la récompense que vous désirez le plus ?
Shinji Shoono au poste de Dainyo du clan de la licorne. Un poste à ses côtés.

29. Quelle est l’apparence et le nom de votre katana et de votre wakizashi (Dai-sho) ?
Porte un cimeterre en acier plissé, plutôt bien ouvragé ( héritage de son père), le sabre et le wakizashi sont normaux. Sont arc aussi et plutôt beau mais pas ouvragé il est fait dans un bois d'un très vielle arbre de kitsune Mori.

30. Vénérez-vous activement Shinsei ou les Fortunes ?
Non, mais il les prient quand il a besoin de Shinseï

31. Quel est l’objet auquel vous tenez le plus ?
Mon cimetere et mon arc.

32. Qui est votre plus proche ami ?
Ma Femme

33. Quelles sont les choses que vous aimez, détestez ou redoutez le plus ?
Je redoute le plus c'est de ne pas réussir ma tache.

34. Quels sont vos sentiments à l’égard de chacun des clans mineurs ?
Ont est tous égaux mais le clans de la tortue est tout aussi digne de confiance que celui du scorpion.

35. Quels sont vos sentiments à l’égard des bushis, des shugenjas, des etas, des kamis et de tous les membres de l’ordre céleste ?
Ont est tous issus du même ont ai juste des ainés ou des jeunots.

36. Que pensez-vous des évolutions théologiques, sociales et technologiques (le « progrès ») ?

37. Quelle est, selon vous, l’épouse idéale ?
^^Miiiiinaaaaaaaaaaaari

38. Quels sont vos sentiments vis-à-vis de la maho et des maho-tsukaï (magie noire) ?
Tant qu'il y en aura ma tache sera pas finit, ils sont ce la pourriture sont à un arbre.

40. Comment voyez-vous votre mort ?
Glorieuse, mais laborieuse.
Le saviez vous ?
Les Kamis ne sont en fait que des extraterrestres venus aider les rokugani sur un plan karmique.
Et Fu leng un Extraterrestres maître généticiens qui veut dominer rokugan.

Et qu...quoi hein ? haa! la souillure ben heu non ...heu moi souillé? Mais nn vous avez tout simplement H-A-L-L-U-C-I-N-É, vous savez pourtant que l'abus de saké et d'opium est très nocif pout la santé Raigu-sama

Verrouillé