Page 1 sur 2

Les Errants d'Ukiyo

Posté : 16 sept. 2011, 09:06
par Ding On
A paraître bientôt chez Icare :

Image

Les Errants d'Ukiyo.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 17 sept. 2011, 12:20
par KamiSeiTo
C'est le projet de Mangelunes? Trop bien!! :D

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 19 sept. 2011, 05:48
par Kakita Tsu
oooh intéressant, ils ont reussi a trouver un editeur.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 04 janv. 2012, 12:39
par Mangelune
Ah on me signale qu'il est désormais bel et bien dispo - comme je l'ai pas encore reçu j'attendrai un peu avant d'en faire une promo éhontée :fete:

Les Errants d'Ukiyo version papier est donc bel et bien une réalité ! Pour le moment il est dans la boutique de l'éditeur et sur Ludik, et devrait arriver dans les boutiques au plus vite.

http://www.editions-icare.com/

http://www.ludikbazar.com/product_info. ... s_id=69228

Je remets le résumé qui avait été écrit pour la version "amateur" :
Vous pouvez donc dès maintenant entrer dans le Japon du 19ème, ravagé par la guerre civile, où une poignée d'errants va de place en place sauver la veuve et l'orphelin avant de connaître un destin tragique.

Choisissez votre chemin, votre arme, votre style et votre propre code d'honneur. Déterminez vos techniques grâce à un système privilégiant la liberté de création et la souplesse. Pariez sur le résultat de vos jets pour obtenir des avantages, livrez-vous à des duels éclairs pleins de violence et de fureur.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 23 févr. 2012, 21:21
par Ben
Le livre est réellement pas cher, de bonne qualité, l'auteur est fan de chambarra et je me vois déjà refaire tous les épisodes de Usagi Yojimbo comme scénarios !

Au final que du bon !


BEn

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 24 févr. 2012, 11:34
par Ding On
J'ai un avis bien plus mitigé.

Notamment sur son réel amour du chambarra - qualifié de genre kitch avec de mauvais scénarios, des dialogues calamiteux et des comédiens sans talent, sans parler des monstres dont on voit la fermeture-éclair. (et tout ça dans l'intro !)

Quant aux règles, elles n'émulent en rien le genre. C'est un système narrativiste assez basique, sans doute efficace mais qui ne reprend en rien les codes du chambarra : pas d'armes exotiques, pas de techniques spéciales, pas de pouvoirs ninja, pas de duels meurtriers...

Une déception pour moi, hélas.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 26 févr. 2012, 10:35
par Ben
Perso j'ai immédiatement vu comment masteriser le jeu comme du Usagi, Pierre et le Sabre, Zatoichi, Baby Cart, Ninja Wars, ...

Alors oui, l'auteur n'est pas le fan boy de chambarra que toi et moi pouvons être Romain (je suis limite plus fan de ces films que de films historiques japonais). Cumulé avec un petit Tenga pour le côté historique exceptionnellement bien traité (mais je n'arrive définitivement pas à accrocher au système) et un systéme narrativiste quelques peu remanié, je suis prêt pour une future campagne japonisante ! J'en ai bien assez de L5A et de son univers, je cherche un jdr "Qinesque" mais au Japon (guerre de boshin, sengoku jidai, ...) et surtout avec un systéme Chambarra.

Le jeu n'est certes pas LA référence (mais je le savais déjà ayant lu le jdr sur le net à l'époque quand il était free), mais il m'a ouvert des clés que je retravaillerais.


BEn

PS: enfin bon je dis ça je finis déjà ma campagne ésotérique, et j'en ai une viking, médiéval/croisade et cyber de côté.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 26 févr. 2012, 11:28
par Ding On
Ben justement : tu trouves que le système des Errants fait chambarra, toi ?

Puisque tu compares à Qin, justement dans celui-ci on trouve des armes avec chacune leurs spécificités, des manoeuvres de combat qui en tirent partie, des Taos pour les exploits surhumains, des écoles d'arts martiaux, une réserve de chi, un lancer de dés basé sur le Yin / Yang... De vrais éléments techniques pour émuler le wu xia pian.

J'ai absolument pas retrouvé ce feeling dans les Errants pour ma part.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 26 févr. 2012, 12:09
par Ben
Pour l'attente que j'en avais (soit un petit jeu), je n'ai pas été déçu. Certes le système est hyper classique mais en le remaniant un peu (je fais ça avec tous les jeux, même les tiens :biere: ), il y a possibilité de faire un systéme fluide et chambaresque. Les Errants d'Ukiyo ne sera pas la claque annoncée mais pour ça je compte bien sur des auteurs ...

...

... genre comme ceux de Qin ;-)



BEn

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 26 févr. 2012, 21:22
par Mangelune
Ah ben désolé que ça te convienne pas, on ne peut pas plaire à tout le monde hélas ! Merci néanmoins d'avoir tenté le coup ! :jap:

Je me suis longtemps posé la question de règles spécifiques mais j'ai préféré opter pour quelque chose de simple (il y a déjà pas mal de choses à ingurgiter en fait) ; tout cela peut certes convenir à d'autres univers mais a néanmoins été conçu pour des affrontements rapides et potentiellement très violents, où un duel mental a autant d'importances que le coup de sabre qui suit. Ce n'est donc pas si éloigné que cela du genre en lui-même, moins que des combats à la L5R où les guerriers se découpent en saucissons sanglants. Le background a lui aussi été travaillé pour être accessible et immédiatement utilisable par le MJ et les joueurs et ne pas trop les étouffer avec un historique ultra-détaillé.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 26 févr. 2012, 22:39
par Ding On
Ah ben désolé que ça te convienne pas, on ne peut pas plaire à tout le monde hélas !
En fait, les deux points qui me gênent le plus sont la distance que tu prends avec le genre (j'ai trouvé très hautaine ta façon d'en pointer les défauts, j'ai parfois eu l'impression que tu te justifiais d'avoir écrit Chambarra Soda en quelque sorte) et le système qui me semble vraiment passe-partout et pas du tout adapté au rendu "film de sabre nippon".
Mais j'ai bcp apprécié le background assez direct, avec l'historique et les divers lieux-types bien exploités. C'est du directement utile pour un MJ, en effet. Et le bouquin a vraiment un chouette format, avec de bonnes illustrations et une maquette agréable.
Donc hélas, je ne suis pas client du ton et de l'angle technique choisis mais j'espère quand même que les Errants trouve son public !

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 27 févr. 2012, 08:46
par Mangelune
Ding On a écrit :
Ah ben désolé que ça te convienne pas, on ne peut pas plaire à tout le monde hélas !
En fait, les deux points qui me gênent le plus sont la distance que tu prends avec le genre (j'ai trouvé très hautaine ta façon d'en pointer les défauts, j'ai parfois eu l'impression que tu te justifiais d'avoir écrit Chambarra Soda en quelque sorte) et le système qui me semble vraiment passe-partout et pas du tout adapté au rendu "film de sabre nippon".
Mais j'ai bcp apprécié le background assez direct, avec l'historique et les divers lieux-types bien exploités. C'est du directement utile pour un MJ, en effet. Et le bouquin a vraiment un chouette format, avec de bonnes illustrations et une maquette agréable.
Donc hélas, je ne suis pas client du ton et de l'angle technique choisis mais j'espère quand même que les Errants trouve son public !
Cool, content de voir que tout n'est pas si négatif :biere:

Pour le ton, je pense être plus moqueur envers nos capacités rolistiques à émuler le meilleur du chambara ; j'ai donc pris le parti (influencé par Final Frontier que j'avais adoré) de représenter le pire du chambara ou du moins de placer une loupe sur ses côtés les plus outranciers, une façon de décomplexer quelqu'un qui n'y connaîtrait rien, de me situer aussi par rapport aux autres jdr de genres avoisinants (le but n'était pas du tout d'essayer de jouer dans la même cour que Qin ou Tenga). C'est toujours dans l'idée de rendre le jeu le plus accessible possible, quitte à grossir quelques traits, ce qui ne peut que le couper sans doute des aficionados du genre.

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 27 févr. 2012, 10:09
par Doji Satori
Ding On a écrit :et le système qui me semble vraiment passe-partout et pas du tout adapté au rendu "film de sabre nippon".
Et ça serait quoi selon toi un système "film de sabre nippon" ?

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 27 févr. 2012, 11:32
par Ding On
Doji Satori a écrit :
Ding On a écrit :et le système qui me semble vraiment passe-partout et pas du tout adapté au rendu "film de sabre nippon".
Et ça serait quoi selon toi un système "film de sabre nippon" ?
Et bien j'ai notamment cité le système de Qin en exemple de la façon dont on peut analyser un genre (assez proche) pour l'émuler mécaniquement.
Au hasard, si je prends quelques caractéristiques du chambarra, rien qu'au niveau des combats on a : des armes parfois "exotiques", des techniques d'école, des pouvoirs genre ninja, des duels meurtriers... (en brossant de Yojimbo / Sanjuro jusqu'à Ninja Scroll / Basilisk en passant par Baby Cart ou Zatoichi).
Je m'attends donc à retrouver des règles permettant de rendre tout ça de façon technique. Permettant notamment des combats tactiques où, en fonction de l'arme utilisée ou de l'arcane secrète d'un PJ, les choix opérés par le joueur pèsent réellement sur l'issue. La 4ème édition de L5A va peut-être dans ce sens, de ce que j'en ai entendu (les postures de combat et tout ça).
Après sur le côté personnalisation de ce qu'on joue, c'est souvent un genre où les protagonistes ne sont pas tout blancs - on pourrait imaginer un système de motivation / travers orientant le roleplay, etc.
C'est vraiment de l'exemple au débotté.

@Mangelune : je comprends bien ta démarche, mais j'attendais autre chose qd j'ai acheté le jeu. On s'est raté sur ce coup, c'est pas bien grave. C'est juste que de toi, j'attendais quelque chose de plus profond - connaissant ta culture cinématographique et ta capacité d'analyse des films (même si on a pas tjs été d'accord ;)).

Re: Les Errants d'Ukiyo

Posté : 05 août 2014, 10:10
par Calandil
Plusieurs fois que j'en entends parler, je me le suis pris.

Je trouve le scénario à la fin un peu light.
Vous n'auriez pas quelque chose d'un peu plus cadré pour un débutant sur ce systeme "treees z'open" :biere: