[Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Forum dédié aux hors sujets.

Modérateurs :Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages :4273
Enregistré le :04 mars 2003, 00:00
Contact :
Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Tetsuo » 03 févr. 2013, 18:57

Ding On a écrit :(sinon, on peut aussi ne pas pirater)
Si l'offre légale était aussi pratique que l'offre illégale je ne dirais pas non.
D'ailleurs la plus part des gens sont disposés a payer pour obtenir un contenu légal - forfait via FAI etc...
Mais, je parle pour les films, si on regarde l'offre légale :
Tu paye pour un dvd qui mettra 10 minutes avant de pouvoir voir le film, qui a mit 6 mois à arriver en France.

En piratant, tu peux suivre une série dans la semaine ou elle sort, tu as un fichier qui est facilement transportable et quand tu lance la vidéo ça débute de suite.

Donc que l'offre légale soit aussi pertinente et performante que l'offre illégale et alors je voudrais bien qu'on poursuive les consommateurs qui resquillent.

Là c'est plus cher et c'est moins bien.
Eppur si muove

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages :9944
Enregistré le :01 juil. 2003, 12:18
Localisation :LE PIN (77181)

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Hida Koan » 03 févr. 2013, 20:18

Non on n'a pas contesté, à la base c'est signé avec nom prénom hein c'est juste moi qui l'ai retiré et oui on ne télécharge plus ;)
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Soshi Noami
Gokenin
Messages :1387
Enregistré le :18 sept. 2009, 13:07
Localisation :Lisbonne

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Soshi Noami » 03 févr. 2013, 20:19

Tetsuo a écrit : Tu paye pour un dvd qui mettra 10 minutes avant de pouvoir voir le film, qui a mit 6 mois à arriver en France.
Et encore, je n'ai pas de lecteur de salon donc je les regarde sur mon ordi qui est sous linux. Pas de chances, seulement 1/3 des DVDs que j'ai sont lisibles avec cette configuration. :grr:
"Quand il n'est plus temps de combattre, il est temps encore de se venger et de mourir."

Avatar du membre
Irazetsu
Bureau
Bureau
Messages :5381
Enregistré le :19 sept. 2003, 15:12
Localisation :MATSUUUU! (Le Pin)

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Irazetsu » 04 févr. 2013, 10:39

Alors en fait, le principal problème quand il s'agit de ne pas pirater c'est que ça oblige à attendre... et attendre c'est très souvent trop long.

@Banshee : F. sort de ce corps !
Buy less, play more !

Avatar du membre
Ding On
Magistrat de clan
Messages :5134
Enregistré le :17 mai 2004, 09:51
Localisation :Reims
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Ding On » 04 févr. 2013, 11:41

De mon jeune temps, qd un film sortait au cinéma : on ne pouvait pas espérer le revoir avant 4 ans à la télé, à moins d'avoir Canal +. Et à cette époque, tout le monde n'avait pas un magnétoscope.
La jeune génération... Plus rapide, plus facile...
Hitler, qui était beaucoup plus petit que Mannerheim (Mannerheim mesurait plus de 1,90 m), portait des talonnettes et avait demandé à ses photographes de trouver un angle favorable pour la photo officielle.

Mon blog

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages :9944
Enregistré le :01 juil. 2003, 12:18
Localisation :LE PIN (77181)

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Hida Koan » 04 févr. 2013, 13:36

Faut aller voir l'odieux connard de cette semaine je vous jure... C'est sur les Disney... "Raconte moi une histoire"

http://odieuxconnard.wordpress.com/

:roll:
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages :4273
Enregistré le :04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Tetsuo » 04 févr. 2013, 13:58

Ding On a écrit :De mon jeune temps, qd un film sortait au cinéma : on ne pouvait pas espérer le revoir avant 4 ans à la télé, à moins d'avoir Canal +. Et à cette époque, tout le monde n'avait pas un magnétoscope.
La jeune génération... Plus rapide, plus facile...
En effet, pourquoi alors imposer un modèle économique obsolète depuis 10 ans (voire un peu plus). C'est un combat perdu d'avance que de vouloir garder cette idée, autant chercher de nouvelle forme de rémunération pour les artistes et les découvreurs de talent.
Eppur si muove

Avatar du membre
Irazetsu
Bureau
Bureau
Messages :5381
Enregistré le :19 sept. 2003, 15:12
Localisation :MATSUUUU! (Le Pin)

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Irazetsu » 04 févr. 2013, 14:12

@Ding On

La nouvelle génération fait avec les outils dont elle dispose, tout simplement. A l'époque du magnétoscope, il y avait déjà du piratage, ça s'appelait le décodeur Canal+ piraté (je me souviens ça tenait dans un boitier de cassette VHS). Les moyens évoluent avec les besoins je pense. Internet c'est l'ère de l'instantané. Une série est diffusée le jour J aux USA, pourquoi n'est-elle pas systématiquement mise à dispo ailleurs dans le monde au même moment ? Si c'était le cas, il n'y aurait peut être moins de piratage à ce niveau là.

Ce n'était pas le cas pour Game Of Thrones (sauf aux possesseurs de LiveBox abonnés à la TV d'Orange) et j'imagine que la série a été énormément piratée, mais c'est le cas pour Grey's Anatomy diffusée par TF1 en VOD le lendemain de la sortie (en VOst), après je ne connais pas la proportion de gens qui préfère louer pour 48h pour 2€ plutôt que DL gratuitement pour une durée illimitée, mais il y en a, c'est déjà ça, et TF1 VOD se remplit un peu les poches au passage.

@Koan, on va brûler toute ta collection de Disney sur le champ.
Buy less, play more !

Avatar du membre
Soshi Noami
Gokenin
Messages :1387
Enregistré le :18 sept. 2009, 13:07
Localisation :Lisbonne

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Soshi Noami » 04 févr. 2013, 19:34

Il y avait même un magazine qui fournissait les jaquettes VHS des films de la semaine (ou du mois) pour donner un vernis "original" à nos collections. Finalement, c'était un peu la pré-histoire du streaming. :fou:
"Quand il n'est plus temps de combattre, il est temps encore de se venger et de mourir."

Avatar du membre
Banshee
Gokenin
Messages :1947
Enregistré le :23 janv. 2004, 22:28
Localisation :sur le net
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Banshee » 04 févr. 2013, 19:42

Irazetsu a écrit :@Banshee : F. sort de ce corps !
:mal:
"le fait de ne rien faire n'est pas forcement antinomique avec le travail"

Avatar du membre
Ding On
Magistrat de clan
Messages :5134
Enregistré le :17 mai 2004, 09:51
Localisation :Reims
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Ding On » 05 févr. 2013, 09:24

(je faisais de l'humour, les gens)

Sur le piratage en général, je suis souvent partagé (lol).
D'un côté, il est clair qu'on se fait entuber. Un an pour avoir une série US disponible, le prix souvent honteux, les pub inzappables, des fautes dans les sous-titres (purée, le Trône de Fer, juste incroyable !), etc. (bon là on parle surtout de la vidéo)
De l'autre, 100% des pirates que je connais sont des sortes de compulsifs qui - même si l'offre légale était bien pensée et bon marché - considéreraient que gratuit c'est mieux que payant. Surtout, ce sont des gens qui ne font aucune différence entre une major et un label indépendant, entre la dernière saison de Dr House et un JdR sorti par un petit éditeur (croyez-moi : j'ai vu Devâstra en PDF sur un site de "libérateurs du JdR" qui prétendaient que mettre tous les jeux à dispo gratos obligeraient les éditeurs à faire du meilleur travail...). Imaginez voir Sunda Mizu Mura se balader gratos sur le net 2 jours après sa sortie en boutique ?
Bref, j'ai l'impression qu'il y a des torts des deux côtés. Et perso', j'ai un peu de mal avec l'idée de "partage culturel" quand ce sont des gens qui ne partagent rien eux-mêmes - mais n'hésitent pas à "partager" le fruit de votre travail - qui la défendent. Produire une oeuvre n'est pas un loisir (Akae pourrait vous en parler, du coup des illustrateurs qui devraient être bien contents qu'on leur permette d'exprimer leur passion - hé, on va pas vous payer en plus !), c'est un travail et en tant que tel, il mérite rémunération.
M'enfin bon, ce débat a eu lieu 1.000 fois et les lignes ne bougent jamais.
Hitler, qui était beaucoup plus petit que Mannerheim (Mannerheim mesurait plus de 1,90 m), portait des talonnettes et avait demandé à ses photographes de trouver un angle favorable pour la photo officielle.

Mon blog

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages :4273
Enregistré le :04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Tetsuo » 05 févr. 2013, 10:04

Pas tout à fait vrais, les lignes ont bougé, en France la HADOPI est assez mal mené depuis quelques temps. Et surtout il y a des formes économique qui se mettent en place, et qui doivent trouver leurs repères, comme les sites de financement partagés.
Eppur si muove

Avatar du membre
Ding On
Magistrat de clan
Messages :5134
Enregistré le :17 mai 2004, 09:51
Localisation :Reims
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Ding On » 05 févr. 2013, 10:36

Ah je serai curieux que tu développes (ou files un lien), que je vois ça de plus près.
Hitler, qui était beaucoup plus petit que Mannerheim (Mannerheim mesurait plus de 1,90 m), portait des talonnettes et avait demandé à ses photographes de trouver un angle favorable pour la photo officielle.

Mon blog

Avatar du membre
Kõjiro
Gouverneur de province
Messages :10092
Enregistré le :12 mai 2002, 23:00
Localisation :District Hojize
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Kõjiro » 05 févr. 2013, 10:37

Dans les trucs qui m'énervent tu peux ajouter ça aussi : http://www.lesnumeriques.com/film-blu-r ... a1527.html & http://www.lesnumeriques.com/film-blu-r ... a1631.html. Des éditeurs surtout pressés de faire de la marge facile avec un simple portage d'un dvd dans un blu-ray. Dans ces listes il y a plein de films que j'aurais aimé acheter. Et je n'hésite pas, moi qui ne suis pas un cinéphile comme toi ou Julien par exemple, j'ai déjà ma centaine de blu-ray à la maison. Mais là c'est foutage de gueule. Du coup à force de déconvenues de ce genre j'en suis venu à ne plus jamais acheter un blu-ray avant d'en avoir vu un test "technique" quelque part pour être sûr que je ne vais pas me faire refourguer un truc frelaté. Ils ont quasiment tué chez moi l'achat impulsif avec ce genre de pratique (quasiment parce qu'il m'arrive encore de craquer comme par exemple avec l'édition 2.0 de Ghost in the Shell). Je trouve ça minable comme attitude de leur part parce que c'est vraiment prendre le consommateur pour une machine à acheter et pas pour quelqu'un qui peut être intéressé par l'oeuvre.

Autre truc agaçant : l'absence de suivi des gammes. J'achète un joli coffret de la saison 1 d'avatar. Les saisons 2 & 3 ne sont jamais sorties sous le même format. Pdt longtemps on a uniquement eu droit à des boîtes cartonnées moches avec des dvd slim. Ensuite on a eu le droit à de nouveaux coffrets plutôt jolis mais par demi-saison et trop différents de mon boîtier. Puis finalement un box set complet mais assez moche... Pfff... Ca lourde ça aussi cette incapacité à suivre ses propres gammes, à les finir, à ne pas recommencer de 10 manières différentes les packaging etc... Conclusion : je n'achète plus non plus de coffret en cours et j'attends des éditions intégrales jolies. Même les employés des boîtes d'édition ça les gonfle. A la Japan, j'ai discuté avec un gars très gentil qui s'occupe du design de certains coffrets chez Dybex. C'est lui qui m'a conseillé d'attendre pour Full métal brotherhood la sortie d'un coffret BR intégral... Et effectivement depuis un moment ils multiplient les versions différentes d'un même produit... L'intégrale est sortie en dvd, d'abord sous la forme de coffrets cartons avec slim ensuite sous la forme de coffrets plus jolis divisant le tout en deux saison et pour finir avec un packaging complet. En BR idem sauf que le complet n'est pas encore sorti. C'est sans doute une stratégie commerciale qui guide ces sorties multiples sous différentes formes, sans suivi, mais encore une fois c'est ne voir dans l'acheteur qu'un porte monnaie et négliger complètement son aspiration à avoir un beau produit.

Encore un truc qui m'énerve : les "copies digitales" des films. J'ai fait le test deux fois (invictus et un autre film) suite à l'achat d'un BR. La procédure est très simple la première fois :
- il faut aller sur le site de l'éditeur et s'y créer un compte pour qu'il te spamme la tronche.
- il faut trouver ton film, l'acheter comme pour un achat en ligne, donc passer par plusieurs étapes un peu chiantes et finir par entrer un code qui le rend gratuit (sinon, ça vaut dans les 15-20 euros de mémoire).
- ne pas télécharger le film mais d'abord le logiciel permettant de télécharger le film
- s'inscrire sur le site du logiciel de téléchargement et donc donner une nouvelle fois son adresse mail pour qu'elle soit spammée
- installer le logiciel qu'on a téléchargé
- refaire la procédure pour "acheter" son film et arriver enfin à la page de téléchargement du film.
- Devoir choisir entre deux versions du film sans avoir le moindre détail technique sur ces version. On sait justs qu'il y a un divx d'un côté et un windows media player de l'autre. Pas de nfo et pas de choix de qualité (640, 720 ou 1080 p ?), de langues, de sous titres ou je ne sais quoi.
- lancer le téléchargement et constater qu'on le logiciel n'indique pas de niveau de progression de celui-ci... Aller faire autre chose.
- revenir plusieurs heures après et voir que le machin a planté.
- Retourner sur le site et essayer de trouver la page depuis laquelle relancer le téléchargement

* là normalement vous pensez que je suis dingue d'avoir continué*

- Finir le téléchargement et récupérer enfin son fichier tant désiré et découvrir que donc il fait dans les 2 gigas, ce qui laisse interrogatif quand au niveau de qualité du bidule (de la HD super compressée ou un divx non hd mais de bonne qualité ?)
- Vouloir lancer le film avec VLC ou médiaplayer et s’apercevoir que c'est pas possible.
- découvrir qu'il faut télécharger un logiciel spécial pour lire le fichier.
- aller sur le site de téléchargement du logiciel, s"inscrire (hop bienvenu à toi spammage de ma boîte ter) et télécharger le logiciel
- installer le logiciel
- découvrir qu'en fait le film ne peut être lancé que sur 6 ordinateurs différents uniquement sur lesquels il faudra avoir installé le même logiciel et être connecté à internet pour avoir le droit de lancer la lecture . Ce qui exclu donc la lecture hors connexion, ou sur une platine de salon, ou via le réseau ou... en gros tu le regarde sur ton pc et tu ferme ta gueule.
- lancer enfin le film et se rendre compte que c'est en basse définition (et plutôt mal compressé avec bcp d'artefacts visibles) uniquement en vf avec une piste audio en mp3 128... C'est à dire ce qui se fait de plus pourri actuellement.

Voilà voilà...

Sinon, le droit d'auteur génère des trucs assez étonnant aussi parfois quand même : http://www.slate.fr/lien/67399/martin-l ... -copyright.

Après loin de moi l'idée de justifier le piratage. J'ai toujours pensé, et appliqué, l'idée que quand on aime quelque chose on l'achète. Mais j'ai vraiment du mal avec les stratégies des éditeurs. Je ne suis pas loin d'avoir de la haine pour ces gens qui, à mon sens, saccagent les oeuvres qui sont en leur possession et freinent leur diffusion auprès du public.

Pour la musique, c'est un peu différent, je trouve juste que le coût d'un cd est un peu prohibitif aujourd'hui et que le coût d'un morceau digital est simplement une arnaque totale. Je ne suis pas allé revoir ce qu'y s'y passe depuis un bail mais de ce que j'avais vu on y trouve souvent le même genre de restriction à l'usage gonflante, peu d'offre en bonne qualité (au moins du mp3 320 si possible du flac ou équivalent) J'avais commencé à regarde les machins en ligne par abonnement mais c'était uniquement de la musique (très) compressée (là faut arrêter de déconner, on ne peut pas se prétendre vecteur de diffusion de la culture et balancer de la bouillie surgelée). J'ai une offre pour un truc en streamming avec uniquement du flac voir du waw mais c'est à 20 euros par mois et il faut voir les restrictions que ça impose en lecture selon la qualité de la réception disponible, s'il faut du wifi pour que ça ne saccade pas ce sera sans moi...).

Pour les livres alors c'est là que ça me fait le plus flipper par contre. Parce que là c'est tout l'inverse justement. Un livre c'est pas très cher, ça se prête comme on veut, on a pas de drm (lol) ou de restrictions d'usage, et à l'inverse la copie est *au mieux* de qualité équivalente (si c'est juste juste du texte) et souvent moins bonne. Des scan de bd par rapport à une vrai comment dire... Mais le gars super attaché au support papier que je suis ne peut s'empêcher de voir l'attrait immense qu'il y a à ces liseuses et à leur capacité de stockage de bibliothèques entières... Partir avec l'ensemble des ouvrages "texte only" de la BNF dans sa poche sera bientôt possible... Et télécharger l'intégrale d'un auteur prolifique ne prend que 4 secondes... C'est juste très inquiétant ça...
Image
"Les impôts sont le prix à payer pour une société civilisée. Trop de citoyens veulent la civilisation au rabais" - Henry Morgenthau, remettant son rapport sur l'utilisation abusive des paradis fiscaux par les contribuables au président Roosevelt en 1937.

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages :4273
Enregistré le :04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: [Films] Cinéma, dvd, diffusion télé cuvée 2013

Message par Tetsuo » 05 févr. 2013, 15:27

Ding On a écrit :Ah je serai curieux que tu développes (ou files un lien), que je vois ça de plus près.
Sur HADOPI :
http://forum.canardpc.com/threads/62259 ... -la-tuer-3

Notamment le lien vers : http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech ... 49262.html

A vrais dire le gros danger, pour l'internaute, c'est l'offre partielle : les FAI auraient alors légalement - techniquement ils peuvent mais ça serait plus simple pour eux - tous pouvoirs pour filtrer votre liaison Internet (http://www.zdnet.fr/actualites/neutrali ... 786385.htm)

Et quand bien même, il y a eu quelques chiffres surprenant en 2012, ou visiblement l'impact du piratage a due être revu. http://www.nikopik.com/2013/01/industri ... cords.html

Pour les financements participatifs, ou Crowfunding, c'est en passe de devenir très usuel dans le jeu vidéo (qui pèse 73, 5 milliards de dollars en 2013 - La musique n'est plus qu'a 23 milliards de dollars et le cinéma dans les mêmes zones mais je n'ai pas de chiffre - http://fr.wikipedia.org/wiki/Industrie_du_spectacle - ) permet donc à des concepteurs de lancer un appel aux dons et de pouvoir lancer leur projets sans passer par un éditeur.

Il y a plusieurs formule, en France certains artistes ont bénéficier de ce type de financement comme Gregoire via My Major Company. Hélas l'un des dangers c'est que les investisseurs n'ont aucune garantie sur la fin du projet, et en terme de Droit cela pose de gros problème. Mais c'est encourageant car ça va évoluer vers quelque chose de nouveau.

Pour continuer sur le sujet, je crois que les 'Major' en musique et cinéma souffre du même problème que la presse écrite : un contenu gratuit facilement accessible et donc une perte de compétitivité car ils ne savent plus faire leur métier.

Excusez moi les journalistes qui passent ici, mais clairement les journaux papier ont pendant longtemps eu l'avantage de faire des articles à partir de dépêches sans valeur ajouté journalistique. Or désormais l'accès à cette information de base est facile, le travail du journaliste doit être valoriser et réellement apporter quelques choses en plus lors d'une information. Je dirais que c'est aussi en rapport avec l'emmergence des Blogs et leurs succès car les auteurs y donne leurs points de vue.

Les Majors ont eu la même facilité : ils détenaient le pouvoir de faire les artistes, et donc n'avaient pas grand chose à fournir. Or originellement un label c'était un découvreur de talents, regardez le nombre de petits label qui ont fleurit dans les années 50-70 pour finalement ne laisser que deux ou trois gros monstres actuel.

Donc la valeur ajouter d'une Major sera, à l'avenir je le prédit, sa marque. Un retour à la valeur de la marque : vous aimez nos productions alors essayez cet artistes qu'on a découvert.
Eppur si muove

Verrouillé