(commentaires) Une Vie : Ou les chroniques d'Ashidaka Kenji

Ce Forum est dédié à être un recueil pour les histoires que les Forumistes rédigent dans le monde de L5R.

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Répondre
Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

(commentaires) Une Vie : Ou les chroniques d'Ashidaka Kenji

Message par Ashidaka Kenji » 19 août 2009, 14:15

et bien voilà, le virus d'Aiko-san m'a été transmis et je me suis donc attelé à la lourde et narcissique tâche d'écrire la vie et les aventures de Kenji.
Vous y retrouverez sans doute une version altérée de ce qu'aurait pu vivre votre propre personnage étant donné le fait que cette nouvelle est basée sur les travelogues de Kenji (deux volumes écrits tout petit :fou: ) et qu'elle correspond à la campagne du-dit Kenji en pré-coup d'état, voire un peu au délà.

sentez-vous libres de commenter ma prose, toute critique constructive sera prise en compte et parfois même intégrée :x

est-ce qu'un modérateur pourrait svp mettre le nouvelle en post-it ?

merci d'avance et enjoy

Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Message par matsu aiko » 19 août 2009, 15:12

bravo Kenji-kun ! Excellente initiative :clap:
Pour le mode Post-it, ce n'est pas nécessaire (aucune des nouvelles de la Bibliothèque n'est en post-it, il n'y a que les haiku).

Aiko, scribe impérial

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Message par Ashidaka Kenji » 19 août 2009, 15:14

ok et merci
Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Message par Ashidaka Kenji » 21 août 2009, 13:24

j'ai édité mon premier post en y rajoutant une petite suite et en corrigeant une bonne partie des fautes d'orthographe, de syntaxe et de frappe que j'ai pu retrouver et qu'Aiko-san dans sa grande mansuétude a bien voulu me signaler.
kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Message par Ashidaka Kenji » 27 août 2009, 15:58

petite suite en ligne
Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Togashi Dôgen

Message par Togashi Dôgen » 31 août 2009, 18:08

et bien voilà, le virus d'Aiko-san m'a été transmis et je me suis donc attelé à la lourde et narcissique tâche d'écrire la vie et les aventures de Kenji.
Quelle horreur... Un virus informatique qui a muté pour contaminer les humains ? :fou:
Bon bah... en MJ, je déscerne à Aiko le titre/surnom de "Patient zéro"-sama. :langue:

Passons aux choses presque sérieuses maintenant.

...

Je suis sûr que tu attendais que je vienne lire ton texte, hein Kenji ? :langue:
A travers les shoji, la lumière de l'astre naissant inondait d'une lumière diffuse la petite chambre du jeune bushi, mettant en exergue la poussière en suspension dans l'air.
Le jeune garçon avait dormi d'un sommeil agité, résultat de l'entrevue qu'il avait eu avec son sensei, Kakita Karizuki-sama.
Il s'était réveillé plusieurs fois, s'était agité, retourné sur sa couche en coton cardé et avait rêvé de grandeur et de gloire.
-Une charmante introduction. Ca me fait penser à Fable (un jeu vidéo Xbox).
-Pas de chapitres ni de parties ? Il semblerait que les posts soient les seuls marquages de ce genre. Pas très régulier, ça... :/
Sur ce point, tu devrais prendre exemple sur Aiko-san, ses titres sont très biens choisis. Mention spéciale au passage au titre : "Sous le regard du Ciel". ^^
-J'ai l'impression que tu retourne trop souvent à la ligne. Moi je préfère faire des paragraphes... Mais c'est bien aussi comme ça (et puis, si je te demande de modifier, ça va te prendre plus de temps pour envoyer la suite... T.T).
Les longues heures de travail au bokken et les milliers de dégainé-frappé pratiqués avec une lame émoussée.
Bon choix d'intégré le iaito dans l'entraînement. Je m'entraîne avec un bokken un peu plus lourd que la normale, c'est même avec lui que j'ai commencé, bien que j'aurais du le faire avec un shinai. Et je peux te dire que l'on sent la différence avec un sabre en acier... Comme le faisait justement remarquer Okada Izo à chaque fois que je lui mettais une raclée au bokken, dans Sword of the samuraï ! ^.^"
Son amour et son talent pour les exercices d'escrime rituels.
J'ai l'impression que les Kakita aiment beaucoup de choses... ça me fait penser à un truc un peu gênant... Pas pour moi, mais pour les lecteurs ! :P

Et toujours la vision de ce sabre étincelant et magique qui représentait toutes les aspirations du jeune garçon.
Tu parle du iaito, du sabre émoussé ?

Au son de cette voix, le cœur de l'enfant défaillit, il ressentit comme une onde de douceur et de fraîcheur sur tout le corps, comme pendant ses kata sous la cascade voisine. De faibles trémulations parcoururent tout son corps.
Il était amoureux.
Quelle naïveté raffraichissante... Et dire que par la suite, il va devenir un courreur de jupons assidus. :sarcastic:

... Ahem, t'as gagné, je suis d'humeur mélancolique, maintenant... XD

Au centre, sur une estrade était agenouillé un jeune homme à peine plus vieux que l'enfant.
Sa mise était splendide. Il portait cinq couches de kimono tous plus luxueux les uns que les autres dans des tons bleu-roi, avait les cheveux déliés, teints en blanc, et il peignait avec la délicatesse empreinte de préciosité de ceux dont l'éducation n'est prodiguée que par les plus grands sensei. A son côté, sur sa droite, pointait le saya d'une lame magnifique - de facture Kakita, l'enfant en était certain.
Je ne sais pas pour ta vision de Rokugan, mais au Japon, avoir les cheveux ainsi déliés c'était être en tenue négligée, pour un homme. Ca fait contraste avec ses vêtements... Surtout que ce sont plutôt les femmes qui portent plusieurs couches de kimono.
Et un travelo pour le clan de la Grue, un ! :langue:
La tenue de cérémonie/habituelle des buke est soit le kamishimo (celui avec le haori et le hakama ample, comme celui que portait Kenji dans Duel, quand il a voulut faire étalage de toute sa puissance, celui aux couleurs impériales), soit l'ancienne tenue de cérémonie des buke de rang moyen (me souvient plus de son nom) qui était très sobre. Dans mon rokugan, elle est toujours en vigueur.
Ou alors, si c'est un aristocrate (kuge) ou un vantard qui se voit comme tel (càd comme beaucoup de Kakita de rangs de gloire 1, 2, 3. ou 4.. :sarcastic:) il porte normalement une tenue de cour (comme celle de Fujiwara no Sai, dans Hikaru no Go par exemple).
Sinon, l'entrevue est décrite à merveille.

Dans une bouche aussi jeune, le "mon enfant" sonnait incongru.
Ouais, mais lui il a passé son Gempuku. Le bon sens et les rokugani, ça fait deux. Ou trois. Les math faisaient pas parties du bagage intellectuel des samouraï, habituellement. ;)
... Ils avaient de la chance... T.T
Et je trouverai un moyen de faire venir à moi ma dulcinée Keiko, je vous le promets sensei.
C'est sans doute la différence d'âge entre le Kenji d'ici et celui de "Duel", mais je m'attendais plus à des pensées du genre : "Yosh ! Faut que je m'infiltre dans son lit avant la fin de la semaine !" Ouais, je sais, une semaine c'est court comme délai, mais les Kakita visent la perfection... :P
Cette dernière, portait un kimono émeraude rehaussé de motifs de branches de pin, simple et bien coupé. Son obi, lui, avait fait l'objet de plus d'attentions.
D'une soie particulièrement fine, il était entièrement piqué à l'or fin, avec de minuscules perles illuminant le moindre mouvement de la jeune fille, mais ce qui rendit Kenji fou de joie, fut le petit origami en forme de chrysanthème, négligemment placé, à la vue de tous dans les derniers plis de la ceinture.
Le visage, à peine fardé, mais d'un teint de porcelaine, de Keiko s'éclaira à l'entrée du jeune Grue.
Une description intéressante. Bon choix pour la déco du kimono. ;)
- Je suis persuadé de me faire l'écho de mes doshin, Karizuki-sama, quand je vous dis que nous n'aurions pu avoir meilleur sensei que vous, même dans nos clans respectifs. Et je crois que nous garderons tous le meilleur souvenir de vous et de votre enseignement. Même si le dernier mois qui vient de s'écouler fut pour moi plus douloureux que prévu je souhaite dire ici, que je ne garde aucune rancune, à aucun d'entre vous, pour le regrettable accident causé par les affres de l'adolescence.
Je suis, hélas, le premier à partir, mon escorte m'accompagnant dès demain vers Shiro Bayushi, mais je tiens à faire la paix avec Kenji-kun et le féliciter pour avoir gagné le cœur de Keiko-chan et pour posséder ce superbe sabre, symbole du grand destin qui l'attend.
Et pour m'excuser, je souhaite, vous offrir en toute amitié, à vous mes deux doshin, une cérémonie du thé, que vous pratiquerez, je l'espère, en mon nom et à ma mémoire, demain au crépuscule, moment qui sied si bien à la méditation.
Après avoir regardé quelques épisodes de Souten no Ken, je suis devenu encore plus paranoïaque ("Ah ! Yan-wang ! :eek:" ), aussi, j'ai l'impression que le scorpion mise sur le long terme. Une telle cicatrice ne peut être pris que de deux façons par quelqu'un comme lui : une marque d'humiliation ou une preuve de son héroïsme au combat. Je penche davantage pour la première hypothèse. :mal:


Je suis venu, j'ai vu et j'ai commenté !

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Message par Ashidaka Kenji » 01 sept. 2009, 18:16

et apparemment ça t'a plu :biere:
bon les réponses :
- Oui bien sûr que j'attendais tes commentaires, tous ne sont pas incongrus :france: :langue:
- Il m'a été demandé d'aérer un peu le texte (par mes 2-3 fidèles lecteurs sur l'autre forum ou je travaille le texte) et puis ça correspond à ma façon d'écrire.
- merci. il me paraît logique de travailler avec un vrai sabre...
- Kenji parle de "Lumière" mais tu as raison je ne l'ai pas précisé partant du principe que la scène était dans Duel, mais tout le monde n'a pas lu Duel, donc je vais voir ce que je peux faire.
- Oui, Kenji a été naïf et gentil... jusque dans pas longtemps :evil:
- Le PNJ existe et se présente toujours les cheveux déliés, il n'a pas toujours une réputation irréprochable. Pour ce qui est de Kimono luxueux, dans le secret of the crane sur la couverture le Bushi a bien 5 couches, donc ...
- Oui Shinyo réapparaîtra plusieurs fois (si tu lis bien Duel, il y est cité ;) ) et il aura, comme d'autres détails du début de la nouvelle, une grande influence sur le caractère de Kenji.

Pour ce qui est des chapitres et du titre : c'est un texte de travail les chapitres arriveront après. Quant au titre : je n'ai pas encore trouvé l'inspiration, mais on peut toujours faire un concours : "trouver le titre et repartez avec une dédicace exclusive" :france:

Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Togashi Dôgen

Message par Togashi Dôgen » 02 sept. 2009, 17:59

et apparemment ça t'a plu
Ceci est inexact. Tout comme le saké, qui ne peut vraiment être apprécié que si on le mélange à la haine ou à la mélancolie, et qui, par conséquent, nécéssite une flasque bien pleine, cette nouvelle commençant à peine a un rythme de publication trop lent à mon goût : en un mois tu n'as posté que deux fois ? XDD Maintenant ça me laisse sur ma fin, comme si je ne pouvais boire qu'une seule coupe alors que j'ai deux litres de vin juste sous le nez !
- merci. il me paraît logique de travailler avec un vrai sabre...
Evidemment. Cependant, les novices utilisent d'abord un bokken, pour se familiariser avec les mouvements. Même si, forcément, les gestes de iai sont forcément compromis au passage. ^^'

- Kenji parle de "Lumière" mais tu as raison je ne l'ai pas précisé partant du principe que la scène était dans Duel, mais tout le monde n'a pas lu Duel, donc je vais voir ce que je peux faire.
C'est le sabre sur lequel le vieux travail pendant des lustres ? En fait, je n'avais pas compris l'allusion... XD
Je te rappelle que j'ai une super mauvaise mémoire, renforcée de deux ou trois levels en Malchanceux : ce que je veux oublier, je m'en souviens, et ce que je veux mémoriser, j'ai tendance à l'oublier ! Un vrai bordel dans ma tête... Mais sans les jolies femmes et l'argent qui va avec, hélas.
- Le PNJ existe et se présente toujours les cheveux déliés, il n'a pas toujours une réputation irréprochable. Pour ce qui est de Kimono luxueux, dans le secret of the crane sur la couverture le Bushi a bien 5 couches, donc ...
Et en plus il est bushi ? L'enfoiré, soit il a confiance en lui, soit il a plein de gardes du corps.

Pour ce qui est des chapitres et du titre : c'est un texte de travail les chapitres arriveront après. Quant au titre : je n'ai pas encore trouvé l'inspiration, mais on peut toujours faire un concours : "trouver le titre et repartez avec une dédicace exclusive"
J'en prends note. Moi Longzi, j'établirai ma suprématie sur les autres lecteurs de Kenji-sama ! ><

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Message par Ashidaka Kenji » 05 sept. 2009, 12:04

oui et bien c'est les vacances pour tout le monde !! :mal:
bon j'ai écris une petite suite sur l'autre forum j'attends les retours (orthographe comprise) et je poste ici.
en effet, j'essaie de poster sur la Voix un texte à peu près fini.
Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Message par matsu aiko » 05 sept. 2009, 12:56

Togashi Dôgen a écrit : -Pas de chapitres ni de parties ? Il semblerait que les posts soient les seuls marquages de ce genre. Pas très régulier, ça... :/
Sur ce point, tu devrais prendre exemple sur Aiko-san
Oui, mais lui, ce n'est pas un homme de marketing...et pour Duel (ou pour Le pari d'ailleurs), on ne s'est pas encombré de ce genre de choses au stade initial. Les titres, c'est de la déco, et ça peut très bien se faire à posteriori...

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Message par Ashidaka Kenji » 06 sept. 2009, 11:33

voilà j'ai mis une petite suite et j'ai revu un peu le découpage, mais pour l'instant je n'ai pas rajouté de passage sur "lumière"... je ne sais pas trop comment l'imbriquer pour l'instant.
Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Togashi Dôgen

Message par Togashi Dôgen » 07 sept. 2009, 21:18

Je le tiens ! Je le vois ! J'ai beaucoup joué de l'éventail aujourd'hui, en est-ce la cause ? Mais je vois l'avenir, maintenant. OUI ! Continue comme ça Kenji-niisan, je sens que ça va être grandiose... :mal:

Ô Inigin-sama, je désespère de capter ces sentiments dans un poème, aide moi... :france:

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: (commentaires) Une Vie : Ou les chroniques d'Ashidaka Kenji

Message par Ashidaka Kenji » 16 sept. 2009, 18:10

voilà la petite suite attendue
commentaires constructifs bienvenus :jap:
Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Togashi Dôgen

Re: (commentaires) Une Vie : Ou les chroniques d'Ashidaka Kenji

Message par Togashi Dôgen » 16 sept. 2009, 18:48

A ma longue liste de désavantages, je crois que l'on peut rajouter Paranoïaque, par ce que là, je crois bien que j'ai une crise...

KENJIIII !! Espèce de Grue qui sent comme la tanière d'un scorpion ! Pourquoi dès que je me déconnecte tu poste la suite ? Pour me faire attendre encore plus ! :grr:
La journée suivante s'était déroulée de façon elliptique.
Mort de rire, quel voyou cet auteur... Il faut que je retienne l'expression, le jour ou je voudrais passer à l'avance rapide ! :france:
Tout s'était déroulé comme si Kenji avait été spectateur de ses propres actions.
Tout à fait plausible, ça ne dépend que d'une seule chose : Kenji se relit-il ou pas ? :france:
... Apparament non, car il y a des retours à la ligne sauvages et injustifiés. Exemple :
Kenji, après avoir aidé Keiko à s'installer, commença à préparer les thés : un thé au jasmin, doux et sucré pour elle et un thé vert et fort pour
lui-même.
Soudain, le corps de Keiko se cabra, tendu comme une corde d'arc, comme une marionnette dont les fils se seraient emmêlés. De ses yeux on ne pouvait plus voir que le blanc et une mousse sanglante était apparue aux
commissures de ses lèvres.
Kenji qui avait trempé ses lèvres dans le thé, s'arrêta net, quand dans un effort surhumain, Keiko projeta au loin la tasse du jeune Grue.
Il sentit tous ses muscles se tétaniser, tandis qu'avant de sombrer dans
l'inconscience, dans une vision d'horreur pure, il vit Keiko se débattre sur le sol, désarticulée, en pleine crise convulsive.
QUOIIII ???!!! Kenji ! Espèce de charlatan, je m'INSURGE ! Un simple empoisonnement ? Mais c'est pas là qu'il fallait la tuer, c'était au moment ou il y aurait eut le comble de la souffrance pour Kenji ! C'est vraiment indigne d'un Scorpion digne de ce nom, franchement, quel manque de panache ! En plus, ça se voit que c'est du poison !
Faire accusé Kenji du meurtre n'apportera rien à ce niveau, si ce n'est des ennuis, question souffrance c'est du minimale de glandeur je m'enfoutsiste qu'il nous fais là ! :grr:

Bon, je suis peut être "un peu" sévère. Après tout, Shinyo est jeune, il ne peut pas parfaitement comprendre tous le geste sublime et raffiné de la torture et de la souffrance, que seul un plan bien ficellé peut apporter.

Avatar du membre
Ashidaka Kenji
Gokenin
Messages : 1597
Enregistré le : 26 août 2006, 16:59
Localisation : Tours
Contact :

Re: (commentaires) Une Vie : Ou les chroniques d'Ashidaka Kenji

Message par Ashidaka Kenji » 17 sept. 2009, 08:52

et bien justement oui, ils sont tous bien jeunes et je voulais que cela soit perceptible : ils sont excessifs et encore inexpérimentés, c'est pourquoi Shinyo ne pense qu'à un empoisonnement simple (as-tu déjà une idée des trésors de ressources qu'il faut déployer à 11 ans et sans être un samurai pour dégoter un poison violent !?) et c'est pourquoi Kenji et Keiko ne pensent pas que Shinyo ira jusque là.

cela dit, je n'ai pas bien compris ton histoire de retours à la ligne ... :what: :chepa:
je vais retourner regarder la mise en page. J'ai eu un soucis à ce propos sur la dernière partie alors peut-être qu'il transparaît sur ce post :what:

pour ce qui est de tes connexions : je suis désolé, mais tu devrais rester connecter 24/24 pour voir si je poste !! :langue:

EDIT : j'ai revu la mise en page du dernier passage et effectivement il y avait des décalages sur certains passages, corrigés maintenant.

Kenji :grue:
qui a dit qu'un kakita n'était jamais un guerrier

La fuite n'est pas une option !

Répondre