[Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Pour toute question sur l´Association

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri, Membres du C.A., Membres du Bureau

Avatar du membre
Doji Matsuura
Samurai
Messages : 502
Enregistré le : 07 juil. 2009, 00:31
Localisation : Chambéry

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Doji Matsuura » 27 avr. 2010, 12:46

J'ai bien peur que la réponse sot la même. A plus forte raison lorsqu'un membre du jury l'a déjà joué, et peut parfaitement l'identifier...
Un gentleman est un homme qui sait jouer de la cornemuse. Et qui n'en joue pas.
Les jeunes d'aujourd'hui ne savent pas jouer de la guitare électrique. Et ils en jouent.

Président du jury pour les concours de scénarios 2009, 2010 et 2012

Avatar du membre
Isawa Yoshimitsu
Adhérent
Adhérent
Messages : 3332
Enregistré le : 09 avr. 2004, 13:59
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Isawa Yoshimitsu » 27 avr. 2010, 12:51

Oui voila, ca dépend ce que ca veut dire privé (car il y a aussi le critère d'anonymat qui peut entrer en compte) : un scénar publié sur un forum pour 3 potes n'ayant aucun lien avec personne de la région, c'est pas pareil que un forum privé de la voix par exemple (meme si y'a pas vraiment de forums privés voixien ou il y a des scénars ^^ ).

Après comme d'hab, poser la question au cas par cas ne coute rien (si ce n'est nous faire réfléchir ;) )

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19594
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Kakita Inigin » 27 avr. 2010, 12:53

Doji Matsuura a écrit :J'ai bien peur que la réponse sot la même.
Zut.
(Pour Yosimitsu, je pensais à la section adhérents de la Voix)
A plus forte raison lorsqu'un membre du jury l'a déjà joué, et peut parfaitement l'identifier.
Il dit qu'il voit pas le rapport ... :chepa:
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Isawa Yoshimitsu
Adhérent
Adhérent
Messages : 3332
Enregistré le : 09 avr. 2004, 13:59
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Isawa Yoshimitsu » 27 avr. 2010, 13:02

Kakita Inigin a écrit :
Doji Matsuura a écrit :J'ai bien peur que la réponse sot la même.
Zut.
(Pour Yosimitsu, je pensais à la section adhérents de la Voix)
Euh là non pour sur. C'est du privé que je considère comme public ca ;)
Kakita Inigin a écrit :
A plus forte raison lorsqu'un membre du jury l'a déjà joué, et peut parfaitement l'identifier.
Il dit qu'il voit pas le rapport ... :chepa:
Anonymat ?

Avatar du membre
Banshee
Gokenin
Messages : 1947
Enregistré le : 23 janv. 2004, 22:28
Localisation : sur le net
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Banshee » 27 avr. 2010, 13:06

Doji Matsuura a écrit :J'ai bien peur que la réponse sot la même. A plus forte raison lorsqu'un membre du jury l'a déjà joué, et peut parfaitement l'identifier...
plusieurs, membres du jury, in fact

après, inigin, tu peux t'inspiré d'un de tes propres scenar, jeme voit mal t'empecher de t'inspirer de toi meme.
mais il faut pas que ça ressembleen changeant les noms, les lieux, bref, que ce soit un remake.

inigin a écrit :
Matsuura a écrit :A plus forte raison lorsqu'un membre du jury l'a déjà joué, et peut parfaitement l'identifier.
Il dit qu'il voit pas le rapport ... :chepa:
ou alors j'ai pas bien compris un truc
tu explicites?
"le fait de ne rien faire n'est pas forcement antinomique avec le travail"

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19594
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Kakita Inigin » 27 avr. 2010, 13:10

Re-zut. :france:

En même temps, vous ne refusez pas un scénario parce qu'on risque d'identifier son auteur, si ? Parce que dans ce cas il va falloir que je fasse drôlement gaffe au vocabulaire que j'emploie ... Ce que je veux dire qu'il me semble qu'il ne faut pas en faire unepsychose non plus. La Voix a fait de gros efforts pour assurer l'anonymat, mais l'inidentificabilité d'un scénario me semble dépasser.

... Par contre je viens de penser que la non-publication préalable avait une autre raison d'être donc c'est bon pour moi, merci pour vos réponses. :jap:


... edit : (oui je sais je me trouve chiant aussi) : on a le droit de faire un scénario qui renvoie à un autre scénario*, de façon soit explicite, soit évidente pour qui a lu l'"autre scénario" ?
* que ça permette d'identifier l'auteur ou non, c'est à dire que l'autre scénar soit du même auteur ou pas. Par exemple, un remake/une suite/un prélude à La Nuit la plus longue (avec les éventuelles accords de l'auteur qui vont bien).
Modifié en dernier par Kakita Inigin le 28 avr. 2010, 13:50, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Isawa Yoshimitsu
Adhérent
Adhérent
Messages : 3332
Enregistré le : 09 avr. 2004, 13:59
Localisation : Lille
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Isawa Yoshimitsu » 27 avr. 2010, 13:25

Non on est pas psycho-rigide sur l'anonymat, on sait bien que le style seul peut permettre d'identifier certains. On essaye juste d'eviter les trucs trop gros tant que possible. Donc le scénar joué par le jury, ca passe moyen (après aucune exception n'est interdite en fonction du contexte, juste que c'est très peu probable qu'il soit accepté).

Pour la référence à un scénario : non ce n'est pas interdit, tant que ce dernier est accessible publiquement (que ce soit un scénar officiel, un scénar d'un précédent recueil, ou un scénar mis à disposition librement sur le net - faut que l'acheteur du recueuil y ait accès sinon ca n'a aucun sens), et tant que le scénar envoyé est stand alone (pour ne pas avoir là un moyen de rallonger la sauce par un biais détourné).

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19594
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Kakita Inigin » 27 avr. 2010, 13:44

Isawa Yoshimitsu a écrit :Non on est pas psycho-rigide sur l'anonymat, on sait bien que le style seul peut permettre d'identifier certains. On essaye juste d'eviter les trucs trop gros tant que possible. Donc le scénar joué par le jury, ca passe moyen (après aucune exception n'est interdite en fonction du contexte, juste que c'est très peu probable qu'il soit accepté).
En même temps le taux de réussite de ceux qui ont demandé à pouvoir envoyer un scénario publié et joué par un juge est de 100% ... :france: je galège, je galège.
Pour la référence à un scénario : non ce n'est pas interdit, tant que ce dernier est accessible publiquement (que ce soit un scénar officiel, un scénar d'un précédent recueil, ou un scénar mis à disposition librement sur le net - faut que l'acheteur du recueuil y ait accès sinon ca n'a aucun sens), et tant que le scénar envoyé est stand alone (pour ne pas avoir là un moyen de rallonger la sauce par un biais détourné
Merci pour ces précisions. :jap:
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages : 4273
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Tetsuo » 03 mai 2010, 14:59

je suis déçu pas le thème, qui est bien consensuel et pour ce qui est de l'aspect concours je ne vois pas l'intérêt : il n'y a pas de réel défis.

Sincèrement je préférerais plus de contraintes, qu'il y ait un véritable intérêt d'écriture. Nous avions évoquer ici des pistes afin d'avoir plus de choses à surmonter.
Eppur si muove

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19594
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Kakita Inigin » 03 mai 2010, 15:08

Je pense que la recherche d'un thème consensuel pour essayer d'enrayer la baisse du nombre de participations a été déterminante ...
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Dairya
Ronin
Messages : 185
Enregistré le : 09 janv. 2005, 15:32
Localisation : Quelque part à Rokugan

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Dairya » 03 mai 2010, 15:51

D'un autre côté, ce thème très ouvert nous permettra de laisser libre notre crétativité ! Toutes les idées sont bonnes, ou presque :france:
[Charge]: Toshimokooooooooooooooooo !

Avatar du membre
JBeuh
Diplomate
Messages : 2072
Enregistré le : 27 août 2002, 23:00
Localisation : Rouen

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par JBeuh » 03 mai 2010, 18:07

Kakita Inigin a écrit :Je pense que la recherche d'un thème consensuel pour essayer d'enrayer la baisse du nombre de participations a été déterminante ...
Les statistiques ne sont pas probants, d'autant plus que la corrélation "thème consensuel" et "nombre de participation" offre un résultat totalement inverse à celui annoncé. Pur résultat conjoncturel ? Essoufflement des principaux participants ? Baisse de l'attractivité des lots ? Je ne sais encore... Une longue discussion à ce sujet a eu lieu lors de l'AG. J'ai, pour ma part, ma petite idée - que j'ai déjà évoquée avec qui de droit.

Tetsuo, si c'est de la contrainte qu'il te faut, je peux t'en rajouter en spécifiant ce sentiment amoureux. À mon sens, bien brosser ce phénomène sans tomber ni dans le caricatural, l'occidentalisation, la niaiserie, ni le prétexte me semble un défi plus que périlleux. Je n'ai, à ma connaissance, que peu d'exemples en tête de bons scénarios ayant pour thématique centrale l'amour - et non comme simple intrigue annexe (tout JdR confondu). Et là, pour le coup, je crains qu'à vouloir faire trop consensuel, on sombre dans l'élitisme - bien plus que, à mes yeux, je ne prônais*.

* Par ailleurs, je continue de rejeter cette étiquette, puisqu'il me semble que l'élitisme vise à ne s'adresser qu'aux élites déjà constituées ; or, ma vision est plutôt de tirer vers le haut pour amener chacun à tendre au dépassement de ses ornières actuelles, et donc devenir une "élite". Tradition grue, tout ça...

JBeuh, ses deux zenis...

Avatar du membre
Gap
Adhérent
Adhérent
Messages : 707
Enregistré le : 10 juil. 2003, 14:13
Localisation : Suisse

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Gap » 03 mai 2010, 19:09

Avec ce thème, on pourrait penser qu'Inigin a envoyé son scénario un an trop tôt. ;)
- Gap

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19594
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Kakita Inigin » 03 mai 2010, 20:00

Gap a écrit :Avec ce thème, on pourrait penser qu'Inigin a envoyé son scénario un an trop tôt. ;)
Cette année, je vais réutiliser la même structure : un plan drague en guise de scénario, avec conversation épistolaire courant sur trois ans entre les cours d'hiver ... :mal:
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Soshi Noami
Gokenin
Messages : 1387
Enregistré le : 18 sept. 2009, 13:07
Localisation : Lisbonne

Re: [Concours de scénarios, épisode V] Thèmes

Message par Soshi Noami » 05 mai 2010, 07:12

JBeuh a écrit : Tetsuo, si c'est de la contrainte qu'il te faut, je peux t'en rajouter en spécifiant ce sentiment amoureux. À mon sens, bien brosser ce phénomène sans tomber ni dans le caricatural, l'occidentalisation, la niaiserie, ni le prétexte me semble un défi plus que périlleux. Je n'ai, à ma connaissance, que peu d'exemples en tête de bons scénarios ayant pour thématique centrale l'amour - et non comme simple intrigue annexe (tout JdR confondu). Et là, pour le coup, je crains qu'à vouloir faire trop consensuel, on sombre dans l'élitisme - bien plus que, à mes yeux, je ne prônais*.
Ca me rappelle qu'il y avait un JDR amateur basé sur l'oeuvre de Chateaubriand, si je me souviens bien, et dont justement tout l'enjeu était d'incarner des "héros romantiques". Je me demande ce que ça disait car j'ai vraiment du mal à visualiser une partie type ("je me morfonds dans ma chambre maudissant la vacuité de mes contemporains en buvant du laudanum, aperçoit une amie de ma mère, en tombe follement amoureux mais notre liaison s'achève alors que son mari me blesse lors d'un duel au claire de lune avant de divorcer d'elle. Elle tombe dans la pauvreté et la prostitution et meurt de la syphilis dans un caniveau. Alors que moi, déshérité par mes anoblis du 2nd Empire de parents, je m'engage dans une armée de libération d'un pays colonisé mais avant même de connaître mes premiers combats, je suis victime de la gangrène et me noie dans l'alcool frelatté." :hmm: :chepa: ) ça m'avait l'air assez ambitieux mais potentiellement sympa.
"Quand il n'est plus temps de combattre, il est temps encore de se venger et de mourir."

Répondre