Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Forum dédié au JDR Légende des 5 Anneaux, toutes éditions confondues.

Modérateurs :Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Répondre
Avatar du membre
Kitsune Udon
Eta
Messages :5
Enregistré le :05 nov. 2018, 21:40
Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Kitsune Udon » 06 nov. 2018, 00:59

Bonjour à tous !

Je souhaite écrire plusieurs nouvelles mettant un scène les différents membres d'une famille du clan de la Mante (dont l'un d'eux sera mon PJ dans une future partie) et je manque d'infos sur l'univers afin que cela soit cohérent.
J'ai cherché sur le forum les réponses à mes questions avec des mots clés, mais ce sont des questions assez précises et je n'ai rien trouvé.

Voici donc, dans l'ordre, mes questions :

1) Un bushi peut-il travailler ou ne doit-il s'occuper que des affaires de la guerre ? Et je ne parle pas de hobby mais de véritable travail rémunéré comme fermier, artisan.

2) Existe-t-il des bushis urbains ou n'est-ce qu'un domaine réservé aux courtisans ? Quel rôle joue un bushi dans une ville ? Est-ce que les villes se divisent en district administrés et/ou gardés par des bushis par exemple ?

3) Un bushi du clan de la Mante peut-il être propriétaire d'une maison de jeux ? Peut-il en être le gestionnaire ?

4) Existe-t-il un équivalent des yakuzas à Rokugan ? Si oui, qu'est-ce qui les distingue des yakuzas japonais et qu'est-ce qui les distinguent de certains membres du clan du Scorpion ou de la Tortue ?

5) Quel rôle social (et/ou économique et/ou politique) remplissent les organisations criminelles à Rokugan ? Peuvent-elles êtres amenées (officieusement bien sûr) à collaborer avec les autorités ?

Voilà. Je pense qu'il y a déjà de quoi faire avec ces 5 questions. Bien sûr, si vous connaissez un chapitre d'un supplément qui y répond, n'hésitez pas à m'envoyer chercher dedans !

Merci à tous !

Avatar du membre
Irazetsu
Bureau
Bureau
Messages :5383
Enregistré le :19 sept. 2003, 15:12
Localisation :MATSUUUU! (Le Pin)

Re: Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Irazetsu » 06 nov. 2018, 10:04

1/
Dans le clan du Moineau, certains Bushi travaillent la terre avec les heimin. Mais c'est une chose extrêmement rare dans les autres clans. Tout au plus supervisent-ils un réseau de commerces, ou le travail des heimin dans les champs.

2/Il existe bien sûr des bushi urbains, chaque ville importante compte des ambassades de clans, des gardes en protègent les murs, et les samurai de haut rang, il y a les magistrats qui assurent la justice et sont forcément des samurai (même s'ils peuvent avoir des assistants non-samurai)

3/
Il peut en être le propriétaire, mais officiellement il y aura un responsable hinin. Et d'éventuels gardes qui pourront être soit samurai soit hinin.

4/
il y a des yakuza à Rokugan, dans certaines cités, notamment à Otosan Uchi. Le Koi Rengo (cartel de la carpe) en est un bon exemple. Il me semble qu'on a dédié un webzine à cet aspect de Rokugan. https://www.voixrokugan.org/download/webzine-yakuza/

5/
Je pense que la plupart des organisations criminelles comportent ou sont dirigées par des samurai, les yakuza assurent la protection des maisons, contre une rémunération, ils jouent le rôle de milice, et même s'ils ne sont pas officiels, ils sont souvent plus efficaces que les quelques samurai qui seraient en charge de protéger des petits villages. Il ne faut pas oublier que la proportion de samurai est d'environ 10% ce qui est peu par rapport au reste du peuple.
Buy less, play more !

Avatar du membre
Kitsune Udon
Eta
Messages :5
Enregistré le :05 nov. 2018, 21:40

Re: Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Kitsune Udon » 06 nov. 2018, 10:55

Merci beaucoup pour tes réponses, c'est exactement ce que je cherchais !

Le rôle des yakuzas est particulièrement intéressant. Je ne pensais pas qu'ils avaient été développés de manière aussi intéressante dans le JdR. Ca est le fait qu'un saumurai soit souvent à leur tête m'arrange beaucoup.

Du coup, je vais creuser la question ^^

Il y a donc bien une séparation de l'ordre de la caste qui sépare l'activité disons martiale des simples activités productives ou rémunérées. Ce qui n'empêche pas des revenus immobiliers ou fonciers. Mais ça dans le cas des bushis.

Qu'en est-il des courtisans ? J'ai cru voir que certains d'entre eux pouvaient être artisans (même si je crois que c'est dans une perspective purement esthétique et non commerciale), voir même commerçants (une famille du clan du Crabe dont j'ai oublié le nom).

Et également qu'en est-il des Ronins ? Est-ce que ce statut leur permet d'outrepasser cette règle sociale et d'ouvrir un commerce où est-ce que cela serait inconcevable dans la société rokugani ?

Avatar du membre
Doji Satori
Adhérent
Adhérent
Messages :1379
Enregistré le :07 mai 2002, 23:00

Re: Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Doji Satori » 06 nov. 2018, 11:05

Pour compléter les réponses d'Irazetsu avec parfois un angle un peu différent.

1) Cultiver directement la terre, où même superviser le travail de la terre, est effectivement rare dans les différents suppléments. Ils se contentent généralement d'encaisser les taxes impériales.

Gérer des commerces directement est également généralement mal vus à l'exception des Yasuki du Crabe (tout du moins dans certains suppléments). Des samuraï protègent ou "patronisent" (relation patron / client) des commerces ou des réseaux commerciaux avec plus ou moins d'implication avec des frontières très floues (voir à ce propos la cité des Mensonges).
Il en reste que le commerce (ou le simple fait de parler d'argent ou de négocier un prix) est vu à Rokugan comme une activité déshonorable et que la plupart des samuraï affectent une certaine distanciation.

Concernant l'activité artisanale, c'est encore plus flou / subil car la plupart des clans ont des samuraï (voire des écoles de clan) dédiées à l'artisanat, que ce soit dans le domaine martial avec la fabrication d'armes, d'armures ou d'ouvrages militaires (Crabe, Dragon, Grue notamment) ; la fabrication d'objets luxueux ou dans des domaines artistiques.
Ces samuraï "artisans de clan" ne travaillent normalement toutefois pas directement pour de l'argent mais pour la gloire du clan et participent au système d'échange de faveurs.

5) Pour moi, les organisations criminelles à Rokugan n'ont pas de liens directs avec les samuraï et remplissent grosso modo le même rôle que les yakuza ou les mafias. Ils sont donc présents dans tout Rokugan pour gérer les activités de prostitution, drogue, racket et trafic en tout genre à l'exception notable du clan Scorpion qui -fonctionnant comme une organisation criminelle - en assume les fonctions sur son territoire et gère l'activité criminelle comme une activité commerciale "normale". :mal:
Ce sont des organisations plus ou moins importantes et évoluant à l'échelle locale avec quelquefois des liens extérieurs nés à l'occasion de l'extension de territoire ou découlant d'activités criminelles (notamment la contrebande).
Le rapport avec les autorités se cantonne le plus souvent à de la corruption pour qu'elle ferme les yeux sur ses activités. Le but souvent de ces organisations criminelles est de faire le moins de vague possible, d'avoir le plus haut degré d'activité en mettant le moins possible dans l'embarras les autorités locales.

Des organisations mafieuses peuvent s'exercer à des degrés divers au sein d'organisations officielles comme les soldats du feu (voir là encore Cité des Mensonges ou Sunda Mizu Mura sur ce site).

Edit par rapport à ton inntervention pendant que je rédigeais mon message.
- pour mettre ou non des samuraï à la tête d'organisations criminelles fait comme tu le sens. Juste qu'AMHA il faut que ça fasse sens par rapport à ta conception de l'Honneur dans ton Rokugan.

- Courtisans, bushis, shugenja ... c'est idem ce sont tous des samuraï.

- pour les ronins, ça va dépendre beaucoup de ta vision du monde de jeu.
Dans mon Rokugan, la fonction fait le statut et un ronin qui ouvre un commerce devient un commerçant au sein de l'ordre céleste et doit renoncer au droit de porter un sabre.
Un ronin doit louer son bras car il n'a pas de ressources pour vivre mais il ne doit pas couper les minces fils qui le relient encore au statut de noble.
Mais je pense que selon les suppléments tu trouveras plusieurs interprétations.
En cherchant la voie, vous trouverez le vide. Dans le vide est la force sans le mal.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19625
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Kakita Inigin » 06 nov. 2018, 22:33

à l'exception notable du clan Scorpion qui -fonctionnant comme une organisation criminelle - en assume les fonctions sur son territoire et gère l'activité criminelle comme une activité commerciale "normale".
D'ailleurs, il n'est pas rare que l Clan du Scorpion, assumant la vertu d'altruisme, assume également les fonctions criminelles sur les terres des autres Clans. :france:
Qu'en est-il des courtisans ? J'ai cru voir que certains d'entre eux pouvaient être artisans (même si je crois que c'est dans une perspective purement esthétique et non commerciale), voir même commerçants (une famille du clan du Crabe dont j'ai oublié le nom).
Certains clans ont des écoles d'artisans (artistes) destinés aux samurai.
Il y a des écoles de Crabes, effectivement, basées sur l'intimidation, (Yasuki) mais certaines écoles de courtisans sont orientées commerce (émissaires Ide par exemple).
On admet généralement que les samurai "marchands" sont en fait des patrons de réseaux commerciaux, comme des DG de franchises. Le DG d'un MacDo, il ne fait pas les sandwichs, il vérifie que l'argent rentre.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Katana
Samurai
Messages :931
Enregistré le :12 mars 2012, 17:42

Re: Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Katana » 07 nov. 2018, 13:40

La famille commerciale dont tu as oublié le nom est la Famille Yasuki. C'est la famille la plus marchande de tout l'Empire, appartenant au Clan du Crabe. Elle est très mal vu car elle touche à l'argent (au sens propre) et ne s'en cache pas. Elle s'occupe avec un pragmatisme, proche très souvent des mafieux, de la logistique, diplomatie et commerce du Clan du Crabe.

Quelques références
- Ldb 4e éd, livre de l'Eau, tu as l'Ecole avancée du Maître Chanteur Scorpion. Je n'ai plus le nom exact en tête, mais c'est bien ce principe qui est développé.
- Strongholds of Empire, Voie Alternative Rang 2 pour Yasuki (Yasuki Enforcer). Vraiment superbe techniquement et aucun mal à interpréter ce genre de perso. A utiliser.
- Le Livre de la Terre, la Voie Alternative de Rang 4 pour les Yasuki, afin d'en faire des parrains de la mafia (mais la règle est ratée). Je ne me souviens plus du nom exact.
- Ldb 4e, livre de l'eau. Tu trouveras l'Ecole du Bushi Susume du Clan du Moineau. Ce samouraï travaille aux champs et est un peu artiste. Les bonus de l'Ecole sont corrects mais il y a un goût d'inachevé.


Le supplément Empire d'Emeraude (pour la 4e ed), te donnera les chapitres suivants :
- Economie, avec une réflexion sur le rapport argent / samouraï. Les réponses ci-dessus reprennent en partie ce qui a été dit dans ce chapitre.
- Art, avec une toute petite réflexion sur les conteurs Ikoma, les artistes Grue (utilisant un art matérialiste, créé pour glorifier le mécène ou qqu'un) et les artistes Shiba (utilisant un art plus spirituel (peinture) et immatériel. Les artistes Shiba partent du principe que l'art doit d'exprimer seul et que chacun l'interprète à sa manière).


Règles artistes
Il n'y a pas de règles spécifiques pour les conteurs Ikoma.
Les écoles (de base et avancée) des Artistes Grue sont ratées. (Voir Clans Majeurs)
L'école des Artistes Shiba est superbe. A utiliser. (Voir Empire d'Emeraude, 4e éd.).

Un webzine a été consacré sur les arts :
https://www.voixrokugan.org/download/we ... ts-nobles/


Yakuza
Le chapitre du Clan du Scorpion dans la publication Clans Majeurs te donnera de faibles indications sur la pègre.

De manière générale, les yakuza des villes ne peuvent pas être éternellement autonome. Les autorités les éradiquent ou les assimilent officieusement à leur activités. Le mieux serait peut-être de voir les yakuza comme des otokodate "mauvaises" (organisations de rônins).

Règles yakuza
Dans le Ldb, tu as les Tueurs de la forêt qui peuvent te donner des pistes.
Strongholds possèdent la Voie Alternative des pompiers véreux d'Otosan Uchi (abordé dans un message précédent). La puissance de la Voie Alternative est un peu faible et parfaitement dans le thème. Tu devrais lui donner un autre petit bonus que celui indiqué.

Le principe de ces pompiers véreux est : "Si vous ne voulez pas que votre maison en toit de chaume brûle (ce qui est 90% des maisons dans Rokugan), payez-nous pour que nous vous protégions contre les incendies criminels". C'est de l'abus d'autorité pour racketter les gens.


Mante
Le Clan de la Mante a longtemps vécu de piraterie. Devenu un Clan Majeur il a fait officiellement des efforts pour arrêter. Officieusement, la piraterie rapporte trop pour s'en passer. Grâce à elle et à des méthodes diplomatiques agressives, le Clan de la Mante est le deuxième Clan le plus puissant économiquement (il rivalise avec la Grue).
Les Courtisans Yoritomo sont proches des Yasuki dans l'approche intimidante de leur négociation et leur rapport à l'argent. Un samouraï Mante peut très bien tenir une "maison de thé" (appellation feutrée pour dire une maison de prostituées), s'il met des heimin entre lui et son commerce. C'est ce qu'on appelle un "bienfaiteur commercial". Ainsi, grâce au heimin, le patron samouraï conserve son aura sociale et les apparences car il ne touche pas directement au commerce (c'est le DG du Mc Do).

En de rares cas (notamment avec les Yasuki et les Courtisans Yoritomo), la place du heimin saute. Les samouraïs touchent donc directement à l'argent et aux affaires commerciales, choses extrêmement mal vues. Les Yasuki et les Yoritomo passent outre. C'est d'ailleurs très bien refléter techniquement dans le fait qu'il ne perdent ni Honneur ni Gloire en public dès le Rang 1 en touchant à l'argent ou en se mêlant à des castes inférieures.

Avatar du membre
Kitsune Udon
Eta
Messages :5
Enregistré le :05 nov. 2018, 21:40

Re: Bushis, ville, maison de jeux et yakuzas

Message par Kitsune Udon » 09 nov. 2018, 10:41

Merci encore pour la précision de vos réponses. Grâce à toutes vos infos, je commence à mieux cerner la marge de manœuvre qu'un samuraï possède pour exercer une activité, même illicite. Il faut bien garder à l'esprit que l'exercice de certaines fonctions est exclusif à certaines castes et donc exclusif au sein même de ces castes. Néanmoins, les exceptions et l'image du DG (très parlante) vont aider. Le fait que le personnage soit une courtisane Yoritomo aide grandement à ce que son investissement dans une "maison de thé" (je la garde celle-là ^^) reste plausible avec l'univers.

La grande liberté quand à l'interprétation des yakuzas est un mal pour un bien au final. Merci pour la série d'exemples, j'avais déjà lorgné du côté des Tueurs de la forêt, mais ce n'était pas assez urbain à mon goût. Les pompiers véreux sont déjà plus en adéquation.
Dans tous les cas, l'idée qu'ils représentent une force armée que les autorités prétendent tantôt éradiquer, tantôt officieusement assimiler est très intéressant.
Quand à savoir qui est à leur tête, cela pourrait, à mon sens et selon vos réponses, être cette même courtisane Yoritomo, quittes à passer par l'intermédiaire d'un Ronin. Bien évidemment, officiellement il ne s'agit que d'une petite milice personnelle chargée de protéger les biens de X Heimin de paille. De plus, elle offre gracieusement ses services de police à la ville en ce qui concerne le quartier, ainsi les autorités peuvent fermer les yeux à condition que leur zone d'influence ne s'étende pas.

Bon, je pense que j'ai suffisamment d'infos pour passer à l'écriture des nouvelles. Merci encore à tous !

Répondre