La dynastie Togashi

Forum dédié au JDR Légende des 5 Anneaux, toutes éditions confondues.

Modérateurs :Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Répondre
Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers
La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 10 févr. 2015, 17:24

Bonjour

je prépare une campagne pour quand je ré-habiterais à Paris. J'ai proposé à mes joueurs les 23 settings d'Imperial Historie 1 et 2.

Pour l'instant, les votes sont en faveur de la dynastie Togashi (2 votes tous les autres ayant voté pour des settings différents) dont la description (que je traduis) est ici :

"La dynastie Togashi
Une version alternative de Rokugan lui-même écrit par l'un des nombreux fan de L5R et qui répond à la question : Et si un des autres Kamis avait battu Hantei et était devenu le premier Empereur de Rokugan ? Dans ce cadre, le vainqueur est Togashi et l'Empire qu'il créé est en endroit peuplé de merveilles mystiques, rempli de non-humains et de créature d'autres plans spirituels . Ce chapitre présente également un clan potentiel pour Hantei, le Clan du Hibou, chargé de gérer les affaires entre Rokugan et ses voisins non-humains."

Il est possible que les votes changent (les joueurs ont encore jusqu'à samedi pour se mettre d'accord) cependant, ya des chances que ce soit ce setting qui soit choisi.

J'ai lu le chapitre et il n'est pas présenté de la même façon que les autres. Je traduis :

"La dynastie Togashi n'est pas une histoire alternative conventionnelle comme les autres chapitres de cet ouvrage comme le chapitre 10 (l'empire brisé) ou le chapitre 12 (le trône ombreux). Ces chapitres décrivent des chronologies où les changements de l'histoire canonique évolue depuis un certain point spécifique - le Second jour des Tonnerres ou l'apogée de l'ère des 4 Vents - à la place, ce chapitre montre un Rokugan complètement ré-imaginé d'une autre manière. Ce n'est pas une chronologie spécifique mais plutôt une série de suggestions sur l'apparence probable de l'Empire si il était dirigé par un Kami concentré sur les nécessités spirituelles et surnaturelles. Les Clans et le monde dans lequel ils vivent sont reconnaissables mais pas exactement semblables. De plus, le degré de changement par rapport au Rokugan canonique peut-être magnifié ou réduit pour servir les besoins de votre campagne. L'intuition, l'illumination, les anciens secrets et les visions prémonitoires sont au cœur du Rokugan de Togashi. C'est un endroit ou l'esprit et l'âme prennent le pas sur le physique et où il n'y pas pas de limites humaines à ce que des individus exceptionnels peuvent accomplir."

Je pense donc les faire jouer au début du XIIe siècle à l'équivalent dans cet univers de la période pré-coup d'état du Scorpion.

Des idées pour ma campagne ?
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: La dynastie Togashi

Message par Kakita Inigin » 10 févr. 2015, 20:00

Si tu n'as pas d'idée spécifique, moi non plus (en plus, pour un contexte que je ne connais pas).
Par contre, les Fronts de Dungeon World peuvent t'intéresser, (c'est de la gestion de stratégie de faction, en gros) ainsi que tout ce qui se trouve dans l'Arbre des possibles.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 10 févr. 2015, 20:26

En gros je sais déjà que la chronologie que je vais utiliser sera quasiment la même que la chronologie canonique avec les suggestions plus mystiques du chapitre. Je deciderais également quels clans mineurs et ordre de moine sont jouables, le clan de la Mante reste un clan mineurs, le clan du Hibou (celui d'Hantei dans cette version de Rokugan) est bien sûr jouable. Je pense autoriser un joueur à jouer un nezumi ou un naga si un joueur le demande.

Par contre je ne pense pas faire jouer de la gestion de royaume, les joueurs commenceront la campagne en tant que rang 1 donc je ne pense pas que Dungeon World me serve ;)
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Hisashi
Budoka
Messages :81
Enregistré le :30 sept. 2009, 11:40

Re: La dynastie Togashi

Message par Hisashi » 10 févr. 2015, 20:37

Si tu n'es pas réfractaire à la VO, je te recommande le topic suivant sur le site d'AEG

http://www.alderac.com/forum/viewtopic. ... 1&t=108431

et au travail de Kinzen que tu trouves dans sa signature ou bien ici

http://www.swantower.com/misc/Togashi-D ... ded-v2.pdf

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 10 févr. 2015, 20:42

Je ne suis pas réfractaire à l'anglais, je vais regarder , merci :-)
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: La dynastie Togashi

Message par Kakita Inigin » 10 févr. 2015, 23:12

Mirumoto_Subaru a écrit :En gros je sais déjà que la chronologie que je vais utiliser sera quasiment la même que la chronologie canonique avec les suggestions plus mystiques du chapitre. Je deciderais également quels clans mineurs et ordre de moine sont jouables, le clan de la Mante reste un clan mineurs, le clan du Hibou (celui d'Hantei dans cette version de Rokugan) est bien sûr jouable. Je pense autoriser un joueur à jouer un nezumi ou un naga si un joueur le demande.

Par contre je ne pense pas faire jouer de la gestion de royaume, les joueurs commenceront la campagne en tant que rang 1 donc je ne pense pas que Dungeon World me serve ;)
Hum, quand je parle de faction, c'est les factions inverses hein. Quelques détails. (enfin, quand je dis "quelques", je veux dire... plein :france: ).
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 10 févr. 2015, 23:15

Kakita Inigin a écrit :
Mirumoto_Subaru a écrit :En gros je sais déjà que la chronologie que je vais utiliser sera quasiment la même que la chronologie canonique avec les suggestions plus mystiques du chapitre. Je deciderais également quels clans mineurs et ordre de moine sont jouables, le clan de la Mante reste un clan mineurs, le clan du Hibou (celui d'Hantei dans cette version de Rokugan) est bien sûr jouable. Je pense autoriser un joueur à jouer un nezumi ou un naga si un joueur le demande.

Par contre je ne pense pas faire jouer de la gestion de royaume, les joueurs commenceront la campagne en tant que rang 1 donc je ne pense pas que Dungeon World me serve ;)
Hum, quand je parle de faction, c'est les factions inverses hein. Quelques détails. (enfin, quand je dis "quelques", je veux dire... plein :france: ).
Ben sans vouloir te vexer, je ne vois aucun rapport entre ce jeu de plateau et ma future campagne sur la Dynastie Togashi en fait :).
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: La dynastie Togashi

Message par Kakita Inigin » 11 févr. 2015, 07:31

Dommage.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 16 févr. 2015, 13:02

Bonjour

le vote est clos, c'est bien la dynastie Togashi qui l'emporte. Imperial Histories 2 ne donnant que des suggestions sur ce cadre de campagne, j'ai commencé à rédiger ma propre version de ce setting en m'inspirant des liens données plus haut et de mes propres idées, ça intéresse quelqu'un que je le poste sur ce fil ? Et si ça intéresse plusieurs personnes, peut-on déplacer ce fil vers la Forge Kaiu ?
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 16 févr. 2015, 16:10

En glanant des infos sur le net, en relisant le chapitre concerné et en y mettant mes propres idées voici ce que mon setting donne pour le moment.

Histoire

ce document présente l'état des lieux de Rokugan sous la dynastie Togashi à l'aube du XIIe siècle.

Les événements majeurs suivants sont considérés comme canon dans ce cadre de campagne :

- La chute des Kamis
- Le Jour Noir des Nezumis
- Le Tournoi des Kamis : Alors qu'Akodo s'incline devant Hantei, Shiba se rappelle alors du poème de Togashi récité avant le tournoi et comprend alors sa signification : la prescience de Togashi lui a montré de quelle faiblesses amèneraient chaque Kami à sa chute et déclare alors « notre frère nous a battu sans même avoir levé sa lame ». Hantei, puis l'ensemble des Kamis s'inclinent alors devant Togashi qui devient le premier Empereur
- Le Premier jour des Tonnerres : Hantei remplace Mirumoto dans la chronologie
- le départ du clan de la Ki-Rin pour les Terres Brûlées
- La Guerre Yasuki
- Le fils du Dragon : voir Imperial Histories 2 page 12
- Les Cinq Nuits de la Honte
- La guerre Naga-Nezumi : voir Imperial Histories 2 page 13
La bataille de Kenson Gakka ou « la leçon d'humilité »
- Iuchiban et la Bataille des Tombes Volées
- Bataille de Kyuden Tonbo – Bataille des Grandes Marches
- Bataille du Pont des Marées
- Bataille de la Crête de la Vague (L'attaque de l'Oni Mangeur)
- La seconde résurrection d'Iuchiban
- Bataille du Daisho brisé
- Les Feux du Pur : voir Imperial Histories 2 page 13-14 - retour du clan de la Licorne à Rokugan
- Bataille des Pétales de Chrysanthèmes
- Le retour des Amants : voir Imperial Histories 2 page 15
- Bataille de la Gorge du Destin

Les événements suivants ne sont pas considérés comme canon dans ce cadre de campagne :

- La conspiration du Gozoku
- La Bataille du Cerf Blanc
- Le Chrysanthème d'Acier
- la Grande famine
- le Retour de la Licorne : remplacé par les Feux du Pur
- Bataille de la Plaine des Rives Blanches
- Nuit des Étoiles Filantes
- Bataille de Kyuden Kitsune

Factions et Clans

Le clan du Crabe
Ordre monastique associé : le temple d'Osano-Wo

L'Outremonde est toujours une menace importante et son influence est à la fois plus envahissante et plus subtile. Bien qu'occasionnellement l'Outremonde envoie une armée massive contre le à l'assaut du mur Kaiu, le plus grand danger vient des insidieuses créatures qui comme les sorcières des marais ou les Pekkle No Oni ou bien de la propagation de la souillure à travers Rokugan.

Le lourd fardeau de lutter contre cette menace repose principalement sur les deux écoles de la famille Kuni. L'Empereur accorde l'autorisation aux shugenjas Kuni de traquer les créatures de l'Outremonde n'importe ou dans l'Empire et les chasseurs de sorcières ont la même autorité sur les humais souillés. Cependant, bien qu'ils aient l'autorité de l'Empereur, ils font face à des obstacles. Aucun de ces deux groupes n'est le bienvenu dans les autres clans de peur des conséquences que cela implique.

L'ingénuité des Kaiu, tout aussi vital au succès du clan prend un aspect plus mystique sous la dynastie Togashi. Bien que leurs ingénieurs produisent toujours quelques unes des meilleures créations de Rokugan en terme d'armes, d'armures, de fortifications et d'engins de siège, celles-ci, et cela incluse les donjons des châteaux, ont bien plus de chance de s'éveiller en tant que Nemuranai et souvent de grande puissance.

Les Crabes qui n'ont pas d'affinité pour les capacités spirituelles ne manque cependant pas de travail. Les Hida ont encore moins d’intérêt, si cela est possible, envers les raffinements sociaux qu'ils n'en n'ont dans l'Empire d'Hantei. Ils concentrent leurs efforts sur la guerre perpétuelle contre l'Outremonde à tel point que certains dans leur propre clan les considèrent plus des bêtes que des hommes. Quand aux Hiruma, il n'y a rien qui les arrête dans leur quête de récupération des Nemuranai Crabes ou d'autres trésors dans l'Outremonde ou ailleurs dans Rokugan. Bien que certains les traitent de vulgaires chasseurs de trésors à peine meilleur que les Yoritomo. Les Hiruma savent pertinemment que le Crabe ne peut se permettre d'abandonner leurs outils à l'ennemi. Le clan n'a pas réellement de tradition de courtisans car dans cet univers, la Première Guerre Yasuki n'a jamais eu lieue. Les diplomates Crabes sont en général des Kuni envoyés aussi bien pour débusquer la souillure que pour s'occuper de politique.

Parmi les clans majeurs, le Crabe a le plus de point commun avec le Lion qui partage ses craintes envers tout ce qui est non-humain. Ils ont à peine d'avantage de mépris pour la Grue qu'ils considèrent comme quasiment inutile mais même cette attitude est meilleur que celle qu'ils ont envers le Hibou. Bien qu'ils aient accepté l'aide de Hantei dans la négociation d'une alliance avec les Nezumis (dont la valeur contre l'Outremonde est sans prix), d'une manière générale, le Crabe voir toute autre race non-humaine comme une menace. Le Hibou qui passent plus de temps avec ces créatures qu'avec les leur ne peut être digne de confiance.

Le clan de la Grue
Ordre monastique : le 4 Temples

L'Empire de Togashi est un endroit moins politisé et favorise la progression spirituelle plus que les danses sociales complexes. La Grue n'a eu que peu ou pas d'influence pendant les premiers siècles de l'histoire de Rokugan.

Bien qu'ils n'atteignent eux-même que très rarement de hautes positions influentes, le clan de la Grue a le don pour marier ses samouraïs à ces personnes. Les Empereurs Togashi ont rarement pris des épouses parmi les suivants de Doji mais pour les autres Clans, c'est une tout autre histoire. Et c'est ainsi que peu à peu la Grue s'est forgé un large réseau d'alliance et de liens du sang. Ils ne le font pas que pour leur propre bénéfice mais aussi pour tout Rokugan. : quand un conflit survient, les Grues sont toujours en position de négocier. De cette manière-là, ils se rendent indispensables même envers ceux qui ricanent de leur manières délicates. De tels efforts reposent largement sur les talents diplomatiques des Doji qui sont les maîtres sans égaux de la danse social. Grâce à eux, les Grues sont considérés des amis pour tout et aucunement une menace, ce qui est assez proche de la vérité pour être crédible. L'unique exception reste la famille Daidoji qui est, si tant est que cela soit possible, encore plus pragmatique et plus impitoyable dans cette chronologie que dans celle originale. Quelqu'un doit bien faire le ménage si les Doji échouent à obtenir la paix après tout. Les bushis Daidoji affrontent régulièrement les Scorpions dans les ombres.

Les Kakita ont à la fois bénéficié et souffert de l'absence de leurs rivaux traditionnels, les Mirumoto. Comme le style des Mirumoto est réservé aux quelques rares aux service de Togashi, la philosophie Kakita « une épée, un coup » règne en maîtresse sur le iaijutsu et si les Kakita ont moins de duel à la cour (les duels à l'épée sont moins fréquents et les duels magiques taryuu-jiais sont plus communs), cela ne signifie pas que leur lame s’ennuie. Beaucoup de Kakita prennent le rôle d’épéistes errants et traversent Rokugan pour proposer leurs services à ceux dans le besoin.

Les Asahina eux aussi se promènent dans l'Empire mais leur assistance aux démunis prend une toute autre forme. Beaucoup de samouraïs et de paysans se sont retrouvés miraculeusement soignés ou protégés et n'ont réalisé que bien plus tard que leur tout protecteur à la parure si humble n'est autre qu'un shugenja Grue. Fidèle à leur philosophie de paix, les Asahina combattent rarement pour défendre leurs cibles mais seul un idiot pourrait croire que ça en ferais pour autant des cibles faciles.

Les principaux rivaux du clan sont principalement les Crabes violents (dont les Grue n'aiment pas avoir à se rappeler de leur devoirs sinistres) et les Scorpions (qui vont souvent à l'encontre des buts harmonieux de la Grue). Par contre, ils s'entendent relativement bien avec le Lion puisque dans cette trame temporelle, la grande vendetta entre Kakita et Matsu n'a jamais eu lieu.

Le clan du Lion
Ordre monastique : l'Ordre des Héros

Les Lions se considèrent comme les protecteurs de l'humanité. Dans un Rokugan où les forces surnaturelles sont si connues, quelqu'un doit se dresser comme force humaine et Akodo a choisi ce rôle pour ses fidèles et lui-même. Le Lion pense que le Bushido est ce qui sépare les Rokuganis des gaijins mais aussi des autres créatures qui habitent ce monde. Les plus zélés parmi eux disent que le Bushido les rends supérieurs aux autres.

Les Ikoma sont le cœur du clan du Lion, incitant sans cesse leurs frères à aller au maximum de leurs capacités et au-delà. Pour leurs camarades de clan, ils sont la preuve vivante de la supériorité de la philosophie Lionne, la réfutation pure et simple qu'un samouraï ait besoin de d'avantage que son corps, son esprits et la bénédiction de ses ancêtres.

L'épine dorsale du Lion cependant est toujours les armées Akodo et Matsu. Le Lion, bien plus que n'importe quel autre clan, et même celui du Crabe, a toute confiance en la force de ses bushis contrairement à la dépendance spirituelle qui prévaut partout ailleurs à Rokugan. La rareté de cette attitude est également la raison de son succès. : peu d'autres clans sont préparés à affronter la furie berserk des Matsu, si différente de l'approche plus méditative et sereine des autres bushis (ils sont encore moins préparés aux Maître des bêtes Matsu d'avantage communs que dans la chronologie canonique). La puissance des Matsu, allié à la précision tactique des Akodo, permet au clan de réussir là et de donner des arguments à la simple volonté humaine.

Comme il est indiqué ailleurs, l'acceptation des non-humains dans cette version de Rokugan, implique que la quasi-extinction des Kitsu n'a jamais eu lieu. La branche spirituelle du clan du Lion est donc de la responsabilité d'une organisation humaine appelé les Disciples des Honorés Ancêtres. Les Disciples sont les gardiens des coutumes religieuses et de sa tradition de vénération des ancêtres. Lors d'une guerre, que cela soit contre des humains ou de choses plus étranges, l'aide du savoir des Disciples permet de nier les avantages spirituels des ennemis du clan du Lion.

Les préjugés des Lions les mettent en opposition avec le Hibou. Ben que les Akodo passent beaucoup plus de temps à étudier les non-humains que les autres clans, à l'exception des Hantei et des Otomo, ils le font principalement pour découvrir les faiblesses de leurs ennemis. Du point de vue du Lion, les Hiboux sont des traîtres potentiels seulement tolérés par la volonté de l'Empereur puisqu'ils défendent les droits des non-humains. Cette attitude combinée à leur puissance martiale met souvent le Lion et le Crabe dans le même camp lors de disputes internes. La seule fissure dans cette solide amitié est l'alliance entre les Crabes et les Nezumis. Les Lions refusent de faire une exception pour les hommes-rats quelque soit leur utilité et insistent sur leur inutilité contre l'Outremonde. Comme les Lions ne sont pas ceux qui passent 12 mois l'année sur le Mur Kaiu, les Crabes ignorent cet argument.

Le clan du Phénix
Ordre monastique : le Sanctuaire des 7 Tonnerres

Le Rokugan de Togashi est un endroit agréable pour le Phénix. Bien que petit en nombre, le respect accordé aux shugenjas implique que la famille Isawa soit une des plus influentes dans tout Rokugan, se tenant une marche plus bas que les familles Impériales. En effet, certains disent et en ne plaisantant pas totalement, qu'ils sont une famille Impériale puisque les Empereurs Togashi ont pris d'avantage épouse chez les Isawa que chez n'importe quel autre famille. Seule la famille Seppun du clan du Hibou en a donné la moitié.

Contrairement à la version canonique, Les Phénix ne sont pas dirigés par les descendants de leur Kami fondateur. Comme Les Isawa aiment à le raconter, le Kami Shiba ne s'est pas seulement agenouillé devant l'Empereur Togashi mais également devant Isawa et les champions du clan sont par conséquent choisi parmi la famille Isawa. L’Âme de Shiba est toujours transmise dans la famille Shiba via l'épée Ofushikai mais celui qui est choisi devient le daimyo de la famille et non le dirigeant du clan. Les porteurs d' Ofushikai sont cependant les héros des récits les plus épiques connus jusqu'aux frontières de l'Empire.

Derrière les Isawa se tiennent les érudits Asako. A la lumière de la fréquence à laquelle le passé vient hanter le présent, que cela soit sous le forme de vendettas, malédictions, artefacts perdus, ou les esprits des ancêtres eux-mêmes, les Maîtres du Savoir Asako et leur bibliothèque sont une ressource sans égal et leur savoir est une puissante arme politique. Les yojimbos Shiba occupent une position relativement humble dans la hiérarchie du clan mais leurs artisans sont réputés pour la qualité de leur Nemuranais.

L'autre grande force des Phénix sont les henshin. Bien que cet ordre monastique est mystérieux et sa vraie nature connue de peu de personne, ils sont souvent vus au-delà des frontières des terres Phénix. Ils cherchent à apporter à tout Rokugan la Voie de l'Homme et testent fréquemment les étrangers, qu'ils soient paysans ou samouraïs sur leur compatibilité. La plupart échoue, peu réussisse et quelque uns deviennent des hérétiques malavisés juste assez éclairés pour être source de menace pour les autres ou pour eux-mêmes. Lorsque cela se produit, les henshins sont obligés de chercher de l'aide pour les neutraliser.

Si les Lions comprenaient les henshins, ils ressentiraient peut-être moins d'hostilité envers les Phénix. Tel quel, les deux clans sont souvent en désaccord. L'enthousiasme des Inquisiteurs Asako dans leur chasse aux magies hérétiques causent également quelques frictions avec la Licorne et (à un moindre niveau) la Grue.

Le clan du Scorpion
Ordre monastique : l'Ordre Shinmaki

Les ninjas existent, pourquoi le nier ? Le clan du Scorpion dérive une grande partie de ses bénéfices des activités des ses membres de moins bonne réputation ? Que cela soit un groupe d’ennemis jetables en pyjama noir ou un vrai shinobi se glissant derrière la scène, les services de la famille Shosuro sont une ressource de valeur à vendre aux autres clans. Bien entendu, cela mène à des affrontements plus fréquents avec le coté impitoyable de la famille Daidoji.

Malheureusement pour le clan du Scorpion, un autre type de ninja se déplacent parmi eux et peu le réalise. L'influence de l'Ombre rampante suppure au seins des familles Shosuro et Soshi. Ceux souillés par l'Ombre sont parfois traqués par leur camarades de clan et parfois négligés... Et parfois ils sont entretenus par leur chefs qui devraient faire preuve de discernement. Plus d'une fois cet orgueil démesuré a amené le Scorpion au bord du gouffre.

La plus grosse responsabilité pour empêcher qu'un tel mal engouffre le clan repose sur les épaules des Yogo dont les Kuroiban passent autant de temps à combattre la corruption au sein de leur propre clan qu'ils passent avec les Kuni à traquer les Maho-Tsukai. Ceux qui ne passent pas leur temps à cela se dévouent à l'étude des malédictions et leur levée. Les shugenjas Yogo sont sangs égaux dans le domaine d'enlever les malédictions spirituelles des autres même si leur propre malédiction est hors d'atteinte.

Quand ils ne sont pas sapés par l'Ombre au sein de leur frères, les Bayushi sont en général capable d'amener une grande prospérité à leur clan. Le clan des secrets prospère dans un Rokugan rempli de dangers cachés. Ils échangent de vieilles malédictions aux Asako, guident les Hiruma vers des Nemuranais perdus, et avertissent le Lion face à des menaces non-humaines. Ce sont les plus grands courtiers en information – vraie ou fausse – au sein de l'Empire. On ne leur fait cependant pas plus confiance, comme dans le Rokugan canonique. Après tout, les courtisans Scorpions, défont les tentatives de paix méticuleusement préparées des Doji, et les ninjas Scorpions affrontent régulièrement les Daidoji. Les Soshi sont fréquemment sous la surveillance des Isawa. Les Yogo ont bien plus d'enfants illégitimes que tout autre famille, comme beaucoup de samouraïs se persuadent eux-même qu'une maîtresse Yogo est bien moins dangereuse qu'une femme Yogo. Cela ne les protège bien évidemment pas de la malédiction et souvent fait d'eux une cible pour les vengeances ordinaires. Seul les esprits farceurs de Sakkaku semblent adorer les fourbes Scorpions jusqu'à parfois prendre une apparence humaine pour les épouser.

Le clan de la Licorne

Ordre monastique : l'Ordre du Vent

Bien que les Licornes aient leur propre terres où ils sont supposés vivre, il y a un proverbe à moitié sérieux qui dit qu'on est plus susceptible de rencontrer une Licorne ailleurs que sur son territoire. A la différence des samouraïs errants d'autres clans, cependant, les Licornes voyagent souvent en petits groupes traversant l'Empire pendant des mois voir des années avant de retourner sur leur terres pour rapporter ce qu'ils ont appris (certains racontent que c'est un tabou spirituel, une incapacité à rester trop longtemps au même endroit).

Grâce aux efforts des Ide, le clan de la Licorne est le seul clan majeur à avoir le droit de voyager en nombre au travers du Voile du Dragon. Leurs émissaires ont avancé à plusieurs reprises qu'il était d
dangereux pour Rokugan de rester totalement ignorant du monde extérieur au Voile et leur récit des nombreux dangers rencontré par leur clan lors de leurs siècles d'errance y apportent suffisamment de crédit. Cela prit quasiment un siècle d'effort mais les Agasha leur donnèrent 100 amulette rossignol, permettant à leur porteur de traverser le Voile. 11 de ces amulettes ont depuis été détruites et 9 ont été perdues. La rumeur indique que la plupart de trouvent entre des mains Scorpionnes (ou pire), mais les Ide craignent que l'une d'elle soi tombé entre des mains gaijins. Il y a une compétition intense au sein de la Licorne pour l'utilisation des amulettes restantes.

Beaucoup des errants de la Licorne, au sein de l'Empire, et aussi en dehors, voyagent pour prouver leur valeur à leur Daimyo et au champion du clan. D'autres sont juste agités. Les Vierges de Bataille Otaku voyagent souvent seules cherchant des défis à relever digne de leurs talents, Les Shinjo et les Moto voyagent plutôt en groupe avec ou sans émissaire Ide pour parler en leur nom.

Les Iuchi qui pratiquent le meishodo doivent faire profil bas sachant que leur magie étrangère pourrait attirer l'attention, pas seulement des Inquisiteurs Asako mais aussi des paysans et des samouraïs qui confondent une Licorne pratiquant une magie gaijin avec une menace non-humaine. Malheureusement, plus de quelques shugenjas ont été pris au piège et tué par des samouraïs effrayés ou par une foule de paysan en colère amenant même les Licornes habituellement compatissantes à déclarer des vendetta. De tels actes de revanche sont regrettable à la lumière du traitement habituel du clan envers les paysans. La fréquente absence de leurs seigneurs samouraïs amènent souvent certains heimins à obtenir une surprenante influence dans les terres Licornes et les Licornes en voyage font souvent des efforts considérables pour protéger les paysans qu'ils rencontrent ailleurs. Cela fait d'eux les alliés de la Grue en général et des Asahina en particulier (mais moins ceux des Daidoji). Les Vierges de Bataille Otaku partage un sentiment de respect mutuel envers les les femmes Matsu et particulièrement les Maîtresse des Bêtes. Cependant, d'un autre coté, les Moto et les Matsu finissent souvent par se défier sur des épreuves de force et de férocité, des défis qui peuvent mener à la mort ou à une amitié à vie.

Le clan du Hibou
Ordre monastique : les Érudits de la Première Aube

Après le Tournoi des Kamis, Togashi confia un devoir spécifique et particulier à Hantei. Son frère, lui dit-il, aurait fait un bon Empereur, il aurait rassemblé les peuples de Rokugan ensemble dans une société ou leurs différentes forces auraient été complémentaires. Maintenant, il devrait mettre ce don pour joindre les non-humains dans les recoins secrets de l'Empire.

Bien que le clan soit dirigé par la famille Hantei, leur cœur spirituel et mystique est la famille de shugenja Seppun. Dans cette chronologie, les Seppun sont devenus de profonds pratiquants de la voie des royaumes des esprits et de l'étude des magies ésotériques des Cinq Ancienne Races. Ils sont défendus par les Hantei et par une autre famille de bushi, les Yoshun. La fondatrice de celle famille a autrefois sauvé la vie d'un Kensai Kenku pris au piège d'un Maho-Tsukai. En signe de gratitude, il ne lui a pas seulement enseigné les techniques de son peuple mais lui a permis d'en transmettre le savoir à ceux issus de son sang. A ce jour, le dojo Yoshun accepte seulement les étudiants qui sont les descendants originel de Yoshun elle-même.

Les politiciens du clan sont les Otomo. Leur savoir des races non-humaines et du monde des esprits est sans égal et leurs techniques d'école les aident grandement à aplanir les différences de comportement et d'attente entre les humains et leurs voisins surnaturels.

L'ordre monastique affilié au Clan du Hibou est connu sous le nom de Sekisho ou les Érudits de la Première Aube, qui cherche l'illumination par la compréhension du monde tel qu'il existait avant la chute des Kamis et même par l'étude du monde tel qu'il était avant que les humains ne peuple Ningen-do. Ils se dévouent à la recherche du passé et disposent d'une grande bibliothèque dans la forêt de Shinomen Mori qui est ouverte à tout visiteur qui peut la trouver.

La famille Kitsune sont descendants des anciens membres du clan de la Ki-Rin resté à Rokugan après le départ de Shinjo. Après avoir été chassé par le clan du Lion, ils ont cherché refuge chez le Hibou et en forment une des familles.

Les Clans mineurs

La nature de base d'un clan mineur sous le règne de la dynastie Togashi est différente. Pour les clans majeurs la vénération de leur fondateur est vitale à leur identité. Tout le monde dans une famille donnée vénère l’ancêtre de cette famille et le clan entier fait des offrandes au Kami fondateur

Du fait de cela, la création d'un clan Mineur est moins une affaire politique et plus une affaire spirituelle. L'autorité impériale ne donne pas le droit d'établir un nouveau clan. Cela arrive quand des mortels font l'ascension au stade de Fortunes – et non par décret impérial, par vertu de leur propre illumination et par la grandeur de leurs actes.

Clan du Faucon

Clan créé au IXe siècle suite à l'ascension en tant que Fortune de la Vigilance du paysan Hayabusa après qu'il ai sauvé un envoyé de l'Empereur d'une tentative de meurtre par un assassin possédé par un esprit. La nouvelle famille Toritaka s'installa dans un village prés de la vallée isolée de Tani
Hitokage, localisée de entre la forêt de Shinomen Mori (bien connue pour ses fantômes et autres esprits) et les Montagnes du Crépuscule (connue aussi pour être hantées). Sans surprise, Le Faucon trouva sage d'apprendre à combattre les mauvais esprits et les fantômes.

Clan du Blaireau


Après la Première Guerre contre Fu Leng, Shinjo et la Ki-Rin quittèrent Rokugan pour apprendre quelles pourraient être les prochaines menaces qui pourraient menacer l'Empire au delà de ses frontières. Togashi demanda à ce que la passe montagneuse utilisée par la Ki-Rin soit protégée et organisa convoqua un samouraï de chaque Clan majeur à la cour impériale. Mais en arrivant sur place, les samouraï furent informé que l'Empereur s’était rendu dans la Haute Tour de la Lumière et que chaque samouraï devrait l'y rejoindre par ses propre moyens et sans aide. Le seul samouraï qui arriva sain et sauf sans se perdre à la Tour fut Hida Domogu au bout de 7 jours alors qu'il n'avait plus ni nourriture ni eau. Togashi lui demanda d'assembler un groupe des plus forts parmi son clan et l'envoya garder la passe du nord où, après sa mort, il fut élevé au rang de Fortune de l'Endurance. Son Clan protège la passe du Nord contre toute incursion gaijin et ses bushis sont parmi les plus résistants de l'Empire.

Clan du Sanglier
Le clan est censé avoir disparu pendant le 6e siècle. Des rumeurs occasionnelles des Montagnes du Crépuscule font cependant état de temps en temps de samouraïs portant le mon du Sanglier et aidant ou attaquant les voyageurs.

Clan du Mille-Pattes
Le fondateur de ce clan est Moshi Azami qui est la Fortune de la Dévotion. C'est un clan très pieux et matriarcal. Les Moshi se sont dévoués depuis des siècles à la vénération du Soleil

Clan de la Libellule
Isawa Maroko devait se marier avec un Lion mais s'est enfuit avec Mirumoto Asijin, un samurai impérial et ils sont devenus les Fortunes du Mariage Désobéissant au service de Benten, après leur mort. c'est cette histoire d'amour qui a provoqué les batailles de Kyuden Tonbo puis la Batailles des Grandes Marches. Ils sont cependant sous la protection impériale et le Lion n'a que peu de marge de manœuvre contre eux. La Libellule fait fonction de gardien des terres impériales ce qui en fait quasiment une famille vassale. Cependant, leur bushi sont formés à l'école Shiba et non Mirumoto.

Le clan du Lièvre
Reichin est la Fortune du Sabotage. Il s'est illustré pendant le second réveil d'Iuchiban. Reichin était un voleur et un contrebandier vivant à dans la ville Scorpion de Ryoko Owari. Lors de l'invasion de la ville par les forces d'Iuchiban, Reichin a aidé les forces de défense Scorpion à ralentir et piéger les forces du sorcier et à permis de donner du temps aux Légions Impériales d'arriver. Lors du combat final, il s'est interposé et a pris une flèche destiné à achever le Champion d’Émeraude.

Clan de la Mante
Gusai devient la Fortune de l'Ambition après que l’Empereur ait perdu un duel contre Gusai lorsque ce dernier se révèle plus rapide et dégaine son épée pour la stopper net sur le cou de l’Empereur. Ce lui-ci a néanmoins le dernier mot, se transforme en Dragon et exécute Gusai lui-même. La Mante est un clan mineur plutôt aisé dirigé par la famille Gusai (mais utilisant les écoles Yoritomo).

Clan du Singe
Toku s'est illustré au 9e siècle pendant la Guerre contre les Feux du Pur. C'était un homme vertueux et joyeux qui a combattu en tant que rônin au coté d'Akodo Toturi, un célèbre général Lion. Après la guerre. Il a été élevé au rang de la Fortune de la Vertu.

Clan du Loriot
Clan fondé au 2e siècle lorsque Tsi Wenfu forgea une épée sans prix pour l'Empereur, il est devenu la Fortune de l'Acier.

Clan du Serpent
Le clan du Serpent a été officiellement détruit par le clan du Phénix pendant les les Cinq Nuits de la Honte.

Clan du Moineau
le fondateur du clan est Suzume, la Fortune de la Pauvreté Honorable, ce clan est fondé peu après la guerre Yasuki.

Clan de la Guêpe
fondé au 7e siècle par Tsuruchi, la Fortune du Tir à l'arc, né Scorpion et Lion, et trahi par les deux clans, il récupère au terme d'une épreuve de tir à l'arc, le château qui lui revient de droit. Il présente ensuite l’affaire devant le Champion d’Émeraude, Doji Satsume, qui lui donne raison et l’autorise à fonder son propre clan. Reconnue ensuite comme Fortune, son clan prospère formant des tireur et des chasseurs de primes réputés.
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Kitsuki Jitsuma
Samurai
Messages :784
Enregistré le :03 sept. 2002, 23:00
Localisation :La plus belle ville du Monde
Contact :

Re: La dynastie Togashi

Message par Kitsuki Jitsuma » 24 févr. 2015, 10:38

Intéressant, mais c'est dommage que tu ne nous donnes pas d'info sur les autres races ?
Je suis curieux de savoir si tu as repris la Cité de la Nuit découverte par les Licornes où est sensé avoir vécu les cinq races ou encore Volturnum et les portes de l'Oubli qui est sensé être une cité troll, les civilisations naga et nezumi sont-elles encore debout ?
http://l5r.wikia.com/wiki/City_of_Night

Le voile du Dragon j'imagine doit donner lieu a des visites plus fréquente en provenance des royaumes des esprits, de Chikushudo par exemple ?
Kitsuki Jitsuma
Magistrat Imperial du Clan Dragon*Tacticien*
Administrateur de la Voie du Dragon et de l'Autel de la Ki-Rin*Unique*
Image

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 24 févr. 2015, 13:34

Kitsuki Jitsuma a écrit :Intéressant, mais c'est dommage que tu ne nous donnes pas d'info sur les autres races ?
le texte n'est pour le moment qu'un premier jet issu de traduction du chapitre en question d'IH2 et du mélangé de quelques unes de mes idées et de celle de Kinzen (du forum AEG), je vais revenir dessus dés que j'ai le temps.
Je suis curieux de savoir si tu as repris la Cité de la Nuit découverte par les Licornes où est sensé avoir vécu les cinq races ou encore Volturnum et les portes de l'Oubli qui est sensé être une cité troll, les civilisations naga et nezumi sont-elles encore debout ?
http://l5r.wikia.com/wiki/City_of_Night
Je vais tâcher d'intégrer ça d'une manière ou d'une autre dans la prochaine version, sachant aussi que version-là est destinée aux joueurs, il y a peut-être des choses que je ne révèlerais pas encore.
Le voile du Dragon j'imagine doit donner lieu a des visites plus fréquente en provenance des royaumes des esprits, de Chikushudo par exemple ?
tout à fait, d'une manière générale, les esprits sont un peu plus présents.
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Mirumoto_Subaru
Moine
Messages :137
Enregistré le :15 déc. 2008, 19:50
Localisation :Aubervilliers

Re: La dynastie Togashi

Message par Mirumoto_Subaru » 07 juil. 2015, 08:39

La première partie aura lieu ce soir.

Je viens de trouver un concept pour ma campagne L5R "La Dynastie Togashi". Les PJ sont en fait recruté par l'Empereur lui-même pour faire partie d'une magistrature un peu spéciale qui enqûete sur les mystères et affaires "non-classées", une sorte de mélange mystique de L5R, X-Files et Cold Case ^^. Je me demande si j'intègre les PJ au sein d'un département "spécial" d'une magistrature existante ou si je cree une toute nouvelle magistrature dont les PJ seraient les premiers membres..
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: La dynastie Togashi

Message par Kakita Inigin » 07 juil. 2015, 11:43

(ça 'appelle les magistrats de jade)
ImageImageImageImageImageImage

Répondre