[7.10] Le dirigeant et sa capitaine

Master's : Isawa Yoshimitsu & Hida Koan
La storyline Nimportekoiteske : l'inspiration jaillira du Flood

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Otaku Sh?am
Samurai
Messages : 430
Enregistré le : 06 août 2003, 17:42
Localisation : Sur mon cheval! A?euh, tu pourrais ?viter les trous, Ginko!

Message par Otaku Sh?am » 05 sept. 2005, 09:54

Shâam hocha doucement la tête. Ce début de cour promettait d'être très amusant...

- Non, Ide Akio-sama. J'ai compris ce que je dois faire.
Otaku Sh?am
Floodspeakeuse, supp?t de l'outremonde.
Inclinez cette carte et les unit?s ennemies s'en iront ramasser des petits cailloux...

Et dire que des gens oublient les petits cailloux, quelle honte!

Avatar du membre
Ide Akio
Gokenin
Messages : 1708
Enregistré le : 15 mars 2003, 00:00
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Ide Akio » 05 sept. 2005, 10:01

Akio sourit doucement en inclinant la tête.

- Eh bien, je laisse tout cela à votre aimable application, Shâam-san. Passez une bonne soirée, lâcha-t-il en observant le capitaine de sa garde.
"Soyez doux avec le faible, le vieux et l'ignorant. Au cours de votre vie, vous serez les trois."

Shinsei

Un bon forum de rôlistes grenoblois !
http://rosedesvents.forumpro.fr/index.htm

Avatar du membre
Otaku Sh?am
Samurai
Messages : 430
Enregistré le : 06 août 2003, 17:42
Localisation : Sur mon cheval! A?euh, tu pourrais ?viter les trous, Ginko!

Message par Otaku Sh?am » 05 sept. 2005, 10:05

- Bonne soirée, Ide Akio-sama... Shinjo Minori-san. ajouta-t-elle avec un sourire avant de se retirer en s'inclinant profondément.
Otaku Sh?am
Floodspeakeuse, supp?t de l'outremonde.
Inclinez cette carte et les unit?s ennemies s'en iront ramasser des petits cailloux...

Et dire que des gens oublient les petits cailloux, quelle honte!

Avatar du membre
Ide Akio
Gokenin
Messages : 1708
Enregistré le : 15 mars 2003, 00:00
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Ide Akio » 05 sept. 2005, 10:53

A peine la cloison se fermait que Minori se tournait vers l'émissaire, les yeux écarquillés :

- Vos respects à Kakita Inigin ? Mais comment ça ? Il vous a insulté, quand même !

Akio écarta l'objection d'un geste.

- Pourquoi l'enfoncerai-je ? La rumeur s'en chargera pour moi. Il est beaucoup plus intéressant de lui tendre la main au moment où il sera au plus bas. Notre clan y gagnera un allié et, même s'il est de peu de valeur, il pourra nous servir.

- Mais à quoi ? répliqua la bushi, guère convaincue.

- Depuis deux cents ans, Minori-san, le clan de la Licorne lutte pour se faire accepter des autres clans, malgré les coutumes de ses ancêtres.

- Oui, je suis un peu au courant !

- Alors, si nous parvenons à nous attacher Inigin-san pour diffuser nos petits gâteaux si succulents par son intermédiaire, le reste de l'Empire verra que nos coutumes ne sont pas si blasphématoires que cela et nous pourrons arriver tout doucement à nous intégrer.

- Et c'est tout ?

- Ben oui, vous vous attendiez à quoi ?

- Moi qui croyait que vous étiez devenu au moins un peu machiavélique, je suis très déçue.

- Désolé de ne pas comploter la ruine du clan de la Grue sur cinq générations ! C'est pas ça, la Voie de la Licorne !

- C'est un peu facile, comme excuse !

- Pff... De toute façon, vous m'embêtez. Vous ne m'avez même pas demandé pourquoi j'ai envoyé mon capitaine taper sur des grues...

- Bon, si vous voulez... Pourquoi Shâam-san doit-elle prendre une leçon ?

- Enfin... c'est pour que je voie ce qu'elle vaut, à présent et, de plus, ça lui permettra de s'affirmer dès le début comme un intervenant avec lequel il faut compter à la Cour...

- Là, c'est mieux, vous êtes un peu machiavélique.

- Laissez-moi tranquille avec ça ! gémit le jeune diplomate.

*****

Pendant ce temps, au Yomi :

- Pas mauvais.

- Pardon, Ide-san ?

- Je disais qu'il ne se débrouille pas trop mal. Il a au moins compris les bases.

- Et il veut distribuer des chibokiko.

- Aussi, oui. Au fait, vous avez vu les portraits sur son écritoire ? La fille du milieu est une vraie bombe, vous ne trouvez pas ?

- Vous parlez de ma fille, là, Ide-san...

- Oups ! Je voulais dire qu'elle était vraiment charmante et...

- Mangez vos chibokiko et taisez-vous, Ide-san.

- Vi !

*****

Pendant ce temps, dans la chambre d'Akio :

- Mmh... C'est parfait, ça... soupira le jeune homme.

Midori soupira à son tour.

- Si vous vous excitez comme ça pour un simple parchemin, je n'ose imaginer les effets d'un bain sur vous, lâcha-t-il.

- Peuh ! jeta-t-il en attrapant le parchemin et en commençant à écrire.

- A qui est-ce destiné ? demanda la yojimbo en se penchant au-dessus de l'épaule du diplomate.

- A votre patron, répondit-il sans lever les yeux. Aussi étonnant que cela puisse paraître, j'aimerais vous garder à mon service pour un temps.

- Vous savez que c'est à vos risques et périls que vous me gardez, Akio-sama, sourit-elle d'un air sadique.

- C'est ce que m'a dit mon astrologue, en effet. Essayez de ne pas être dans mes pattes, le 8ème jour du mois du Serpent.

- Pourquoi ça ? demanda la jeune fille.

- Pour rien ! s'empressa de couper l'émissaire. Allez me chercher un serviteur, puisque vous n'avez rien d'autre à faire !

- Bien, bien... accepta la garde du corps en levant les yeux au ciel. Comme vous voulez...

Quelques instants plus tard, le message était parti vers les appartements du Champion d'Emeraude.

- Une bonne chose de faite, soupira Akio. Allez, bonne nuit, Midori-san !

- Bonne nuit, Akio-sama... souffla la jeune femme en éteignant la bougie et en s'enroulant dans son fûton.
"Soyez doux avec le faible, le vieux et l'ignorant. Au cours de votre vie, vous serez les trois."

Shinsei

Un bon forum de rôlistes grenoblois !
http://rosedesvents.forumpro.fr/index.htm

Verrouillé