[7.0] Avec la nuit vint le banquet... et la tempête.

Master's : Isawa Yoshimitsu & Hida Koan
La storyline Nimportekoiteske : l'inspiration jaillira du Flood

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Verrouillé
Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

[7.0] Avec la nuit vint le banquet... et la tempête.

Message par Seppun Kurohito » 13 mai 2005, 03:44

Cela faisait près d'une demi-heure que Yakamo-Soleil avait quitté le monde pour entreprendre son périple souterrain. Les cloches des temples avaient chanté à l'unisson, annonçant le levée de Dame Lune qui demeurait ce soir cachée derrière un manteau d'épais nuages.

Au pied du Palais, par-delà le fleuve, la cité de Tsuma s'animait peu à peu, les quartiers réservés s'éclairant et se remplissant à mesure que les autres plongeaient dans l'obscurité et le calme. Les citadins avaient accroché des lampions multicolores dans les principales artères de la ville, que l'on devinait tels de longs serpents de lumière depuis les balcons de Kyuden Kakita.
Avec l'imminence du Championnat de Topaze, Tsuma connaissait une animation hors du commun.

Par-delà les vallons enchanteurs des Jardins Merveilleux, derrière les murs anciens, massifs et décorés de la demeure ancestrale de la Maison Kakita, un banquet clôturant la première journée du séjour du nouveau Fils du Ciel allait commencer.

La grande salle avait été décorée pour l'occasion. Un magistral chrysantème, brodé en fil d'or sur un épais tissu d'émeraude, couvrait le mur nord de la grande salle. On avait dressé, devant lui, sous un dais, l'estrade où siègerait l'Empereur, accompagné de ses proches, de son Champion, de ses hôtes du Clan de la Grue, et des représentants officiels des Clans Majeurs. La longue table était décorée d'arrangements floraux composés avec goût, élégant d'une simplicité qui en sublimait la beauté.
Sur les épais tatamis du reste de la pièce, les tables étaient disposées selon un agencement bien précis, étudiés pour mettre en valeur la présence impériale tout en favorisant les échanges entre les convives. Le centre de la pièce était dégagé, afin que le ballet des serviteurs puisse s'y tenir, présentant à chacun les plats magnifiques dont le Clan de la Grue semblait avoir le secret.

Tout le long du mur est, de haute arches sculptées s'ouvraient sur les Jardins Merveilleux, promettant d'offrir aux invités un panorama inoubliable. Au loin, le lac de la Sérénité scintillait sous le ciel ombrageux...

Quelques serviteurs regardaient avec inquiétude l'horizon.
Le vent s'était levé, et le ciel déjà sombre semblait au loin devenir de véritables ténèbres, zébrées par moment des lumières aveuglantes du tonnerre. L'orage grondait...

Le puissant Osano-Wo tenait-il à saluer en personne son illustre descendant ?

La cour attendait, dans le vaste hall immédiatement au sud de la salle du banquet, l'arrivée du couple impérial qui ouvrirait les festivités.
Par petits groupes, les invités se retrouvaient, venus des quatre coins de l'Empire pour le bon plaisir du souverain autant que pour les intérêts de leurs Clans. Les échos de leurs voix montaient comme une sourde rumeur, les éventails claquaient, chassant la chaleur étouffante caractéristique des prémisces d'une tempête d'été...
Dans les multiples fragrances de parfums et d'encens, on devinait déjà les odeurs prometteuses des mets délicats.

Le seigneur Kakita Noritsohi était au centre de l'attention, en compagnie du Champion d'Emeraude, Doji Kojiro, et du conseiller de l'Empereur Seppun Kurohito.
Plus loin, Kakita Atoshi accueillait les notables à mesure de leurs entrées. Son aisance et sa grâce naturelle en société faisait de lui l'hôte idéal, et il passait d'un groupe à l'autre, souhaitant la bienvenue à chacun, au nom de sa famille.

Les couleurs de tous les Clans se mélangeaient dans une danse connue, répétée sans relâche depuis un millénaire d'histoire.
Une danse de lumière et de gloire, de grandeur et de force.
Une danse où le moindre faux-pas devenait synonyme de déshonneur et de honte, où les guerres naissaient ou s'achevaient, dans laquelle les hommes vivaient et mouraient...

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 13 mai 2005, 04:01

Le seigneur Noritoshi ne parvenait pas à demeurer serein. Bien que son visage fut composé pour la circonstance, il ressassait en pensée le pli que lui avait transmis son épouse sur le décés du jeune artiste, assassiné il y avait près d'une heure maintenant dans les murs même du palais, une affaire qu'il prenait à nouveau comme un affront fait à sa personne, autant qu'à toute sa famille. Il réfrénait sa colère avec difficulté, et tenta de reprendre son calme en songeant aux ordres qu'il avait déjà donné...
Des mesures adéquates étaient d'ores et déjà prises pour retrouver le criminel.

"- Le temps est à l'orage, seigneur Kakita... Pensez-vous que nous pourrons malgré tout profiter du spectacle du jeune maître hanabi Kaiteru-san ?"

La voix aux inflexions contrôlés, sereine et délicate, était celle du Conseiller de l'Empereur, Seppun Kurohito. Ce dernier avait-il senti son trouble ? Se replongeant dans l'instant présent, Noritoshi lui répondit de sa voix rauque, qu'il espéra aussi posée que possible.

"- Asahina Ayame-san, qui a les faveurs des kami du vent, m'a assuré que cet orage serait aussi violent que passager, un fait dont nous sommes coutumiers en cette période de l'année. Il nous faut espérer que le temps sera redevenu clément lorsque les feux seront lancés..."

Doji Kojiro écoutait d'une oreille, tout en vérifiant la présence des différents miharu dans le hall et la salle du banquet. Il fut satisfait de voir que ses ordres avaient été suivis à la lettre. Son regard glissa sur la présence discrète des deux shugenja de la Garde Cachée, pour revenir à la conversation présente, avec un signe d'assentiment aux paroles du daimyo.

Le vieux Seppun sourit quant à lui, avant de jeter un regard vers les portes de la pièce. Les principaux représentants de tous les Clans de l'Empire y faisaient leur entrée, les uns après les autres.

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 15 mai 2005, 19:15

UN des premiers à rentrer fût le vieux shugenja magistrat d'émeraude du clan Scorpion, SOshi Yabu. Son mempo habituel avait été remplacé par un mempo habillement ouvragé représentant un scorpion et un chrysanthème peint à l'or. Son kimono (d'un goût certain) rouge et noir était recouvert d'une légère veste sans manche couleur émeraude. Soshi Yabu se dirigea vers son hôte et s'inclina respectueusement.

Avatar du membre
Okuma
Artisan de clan
Messages : 3346
Enregistré le : 09 juin 2004, 10:37
Localisation : Dijon
Contact :

Message par Okuma » 15 mai 2005, 20:35

Le daimyo de l'Ours attendait avec Matsu Yumi et Ikoma Sanzo dans le hall. La tenue magnifique de l'ours commençait a souffrir de ses déplacements, les épaulettes et autres parties qui ne se trouvent que sur les kimonos d'apparat ne saillant pas au descendant d'Osano-wo habitué aux kimonos martiaux.
L'ours fils du tonnerre

Mes aides de jeux sont sur :
http://www.kazenoshiro.com/
Shawn Carman a écrit :Okuma's PDF is indeed frought with awesome.
Image

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 17 mai 2005, 09:14

Kakita Atsohi portait un kimono aux manches amples dont la soie chatoyante avait la couleur de l'océan. Les bordures, les manches et le col étaient ornés de motifs élégants, entrelacs de feuilles et de fleurs de cerisiers blancs. Sa veste de cérémonie arborait tous les mons de son Clan et de son auguste famille. Son éventail, plus sombre représentait des fleurs de lotus sur un fond de nuit. Sa chevelure, d'un blanc immaculé, retombait, impeccablement brossée, sur ses épaules dans une position calculée. Son regard azur exprimait une joie discrète, et son visage avenant était la preuve de son aisance en société...

En refermant son large éventail, il salua le jeune magistrat impérial du Clan du Scorpion, en l'invitant à rejoindre les autres invités.

"- Soshi Yabu-san, la famille Kakita se félicite d'accueillir un poète si talentueux en ces murs. Votre séjour parmi nous est-il à votre convenance? Nous sommes toujours honoré de recevoir un représentant de la justice de l'Empereur..."

Ce faisant, ils firent quelques pas, et plusieurs courtisans dans la pièce firent un salut distant au membre de la famille Soshi.

Déjà, Le représentant du Lion apparaissait à l'entrée, avec son assistante et accompagnant le daimyo du Clan de l'Ours.
Le sourire de Kakita Atoshi s'agrandit en effectuant un nouveau salut à leur encontre.
Ces deux-là avaient été vu la majeure partie de la journée ensemble. Atoshi avait sa propre opinion sur la question, mais son visage entraîné n'en laissa rien paraître.

"- Okuma-sama, Ikoma Sanzo-san, Matsu-san, le Clan de la Grue espère que votre journée fut agréable, et que la soirée qui s'annonce vous enchantera tout autant..."

On entendit un nouveau coup de tonnerre au loin.

Avatar du membre
Okuma
Artisan de clan
Messages : 3346
Enregistré le : 09 juin 2004, 10:37
Localisation : Dijon
Contact :

Message par Okuma » 17 mai 2005, 10:48

Sortant un éventail vieillissant orné d'une image d'un ours affrontant un scorpion, dont le style rappellait certains éventails que Bayushi Mitoko faisait pour les invités d'honneurs des cours de Dame Bayushi Kachiko, le daimyo de l'ours soupira. "Je pense que mon ancêtre, la fortune du tonnerre, vous a répondu par cet éclat de tonnerre au loin, ce petit grondement qui résonne derrière nous.". L'ours regarda Atoshi, puis les Lions, attendant patiemment de pouvoir rentrer. Son kimono était extremement uncomfortable et il ne le cachait pas.
L'ours fils du tonnerre

Mes aides de jeux sont sur :
http://www.kazenoshiro.com/
Shawn Carman a écrit :Okuma's PDF is indeed frought with awesome.
Image

Avatar du membre
Ide Akio
Gokenin
Messages : 1708
Enregistré le : 15 mars 2003, 00:00
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Ide Akio » 19 mai 2005, 09:53

- Sommes-nous en retard, Minori-san ? lança Ide Akio tandis que la bushi entrait dans la chambre.
- Ce que je peux dire, c’est que nous ne sommes pas en avance, répliqua la jeune femme. Dépêchez-vous un peu !
- D’accord, d’accord… lâcha le jeune homme en faisant à la servante qui l’habillait, de se presser. Au fait, tout est-il prêt ?
- Comment voulez-vous que je le sache ? Je n’ai pas le souvenir d’avoir été nommée comme intendante !
- Mais Notsuke se prépare pour le tournoi de demain, objecta le jeune émissaire.
- Et sa sœur ? Elle me paraît tout à fait valable.
Akio haussa les épaules en soupirant. Cette fille pouvait se montrer réellement exaspérante !
- Bien, maintenant que ce point est réglé, sourit l’éclaireuse, nous pourrions y aller, qu’en pensez-vous ?
- Allons-y, alors…
C’était très agaçant de ne plus voir les gens obéir systématiquement à ses ordres… mais vraiment plus stimulant !
Il descendait du tabouret où on l’avait habillé, quand la porte de ses appartements s’ouvrit brusquement devant une jeune femme aux couleurs du clan.
Petite, elle arborait sur son kimono le mon de la famille Horiuchi, mais ce qu’on remarquait en premier chez elle, c’étaient ses traits d’une extrême finesse que ne se lassait pas d’admirer le courtisan.
- Hai, Etsuko-chan ? s’enquit-il tandis qu’elle s’inclinait devant lui.
- Akio-sama ! Je tenais juste à vous faire savoir que la cargaison de Chibokikos est arrivée ! s’exclama-t-elle.
- Et ?
Le sourire du jeune homme s’élargit et son regard se fit avide.
- Je vais collecter la liste des ronds de bois, pour vos échanges… soupira l’intendante.
Son regard croisa celui de Minori et, l’espace d’un instant, une certaine connivence sembla s’établir entre elles.
- Je suis satisfait, déclara Akio, avec un grand sourire, distribuez les paquets aussi justement qu’il vous semblera, Etsuko-chan.
- Comme il vous plaira, Akio-sama, s’inclina la petite shugenja, avant de se retourner et de sortir.
- Bien, jeta l’héritier Licorne à son yojimbo, y allons-nous ?

*****

Pendant ce temps, au Yomi :

Chibokiko : Son intendant va participer au Tournoi de Topaze ? Mais n’est-il pas un peu vieux ?
Ide : D’après ce que j’en ai vu, il n’a passé son gempukku que depuis deux mois… Ca rentre dans les critères.
Chibokiko : Vous avez sans doute raison… Tiens, Hiruma-sama, cela fait longtemps…
Hiruma : Grumph… Quelle pitié… Une fière bushi comme elle obligée de se plier aux ordres de ce courtisan efféminé !
Ide : Pardon ?
Hiruma : Qu’est-ce que tu veux que je t’explique ? Grumph ?
Ide : C’en est trop !

PAF ! PIM ! POUM ! VLAN !

Chibokiko : Mais arrêtez, bandes de brutes !

*****

La porte du hall s’ouvrit devant l’héritier de la famille Ide et son garde du corps. Habillé d’un kimono finement taillé dans les étoffes les plus coûteux, l’émissaire rappelait pourtant, par le chapeau qu’il portait, ses origines et le profond respect qu’il portait à son maître, Ide Tadaji.
S’avançant d’un pas grâcieux, il s’inclina devant ses hôtes :
- C’est un honneur pour moi que d’être présent dans cette enceinte magnifique, Kakita Noritoshi-sama…
"Soyez doux avec le faible, le vieux et l'ignorant. Au cours de votre vie, vous serez les trois."

Shinsei

Un bon forum de rôlistes grenoblois !
http://rosedesvents.forumpro.fr/index.htm

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 19 mai 2005, 12:41

"Mais où est donc ce foutu palais !"
Le puissant Osano-Wo, au large torse nu, drapé de nuages noirs comme les ailes d'un corbeau, tenait sa poignée d'éclair d'un main ferme.
Il détestait l'été...
"J'en ai marre, c'est toujours pareil en cette saison !!! Avec ces orages aussi nombreux que brefs, j'ai même pas un moment pour m'envoyer un verre de shochu ou mater les nanas..."
Il stoppa un instant et rejeta un coup d'oeil au bon de livraison. Il s'arrêta un bout de trois kanji, sentant la migraine venir.
"Bon, tant pis, je commence à canarder par là, et on verra bien..."
Mais à peine le temps de griller un vieux chêne, et il entendit les prières muettes de quelques fidèles, dont celles d'Okuma.
"Il est bien ce p'tit... Bonne conversation, bon tempérament... Un daimyo comme je les aime... Avec fiston Yakamo sur le trône Céleste, et le p'tit Koan sur le trône terrestre, cet Empire ressemble enfin à quelque chose !"
En remontant le signal, il finit par apercevoir les lumières de Tsuma.
Avec un sourire satisfait, il plongea vers le palais...


Les invités arrivaient toujours par petits groupes, emplissant désormais toute l'antichambre. Les représentants de tous les Clans avaient fait leur entrée.
L'air était chargé d'humidité, et l'orage grondait toujours plus proche. Le vent rentrait par froides rafales dans le grand hall du Palais.

Kakita Atoshi était resté un instant avec le daimyo de l'Ours et le représentant du Lion, mais sa conversation s'arrêta à quelques courtes banalités avant de les laisser au milieu de la salle.
Le jeune représentant du Clan de la Licorne avait pendant ce temps fait son entrée, se dirigeant directement vers son frère. Atoshi s'approcha donc des invités du Clan du Scorpion qui entraient, avec son affabilité coutumière.

Ikoma Sanzo regarda le frère du seigneur Kakita s'éloigner avec soulagement. S'il y avait bien une personne qu'il n'appréciait pas en ces murs, c'était bien lui... Un intrigant et un flagorneur, voilà ce qu'il était...
Sans plus y accorder d'attention, il se tourna vers sa jeune yojimbo et lui souffla :

"- La jeune Kakita dont vous devrez rejoindre le service dès demain entrera à la gauche de sa Majesté l'Impératrice. Observez-la bien, Yumi-san... Vous aurez l'occasion de lui être présenté dans la soirée..."

Puis, après un regard vers le seigneur Noritoshi, Seppun Kurohito et Doji Kojiro, que venait de rejoindre Ide Akio, le barde se retourna vers Okuma.

"- Que diriez-vous d'aller présenter nos hommages directement à notre hôte."

A ces mots, un éclair zébra le ciel, illuminant les jardins du Palais, et la pluie commenca à tomber.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 19 mai 2005, 12:54

Le seigneur Kakita Noritoshi saluait à une remarque de Seppun Kurohito lorsque le jeune représentant du Clan de la Licorne approcha.

"- C’est un honneur pour moi que d’être présent dans cette enceinte magnifique, Kakita Noritoshi-sama…", avait dit le jeune Ide à son hôte.

"- C'est un honneur pour nous, Akio-san, de recevoir de si prestigieux invités de la cour impériale. Dois-je en conclure que vous êtes satisfait de l'accueil que nous vous avons réservé ?"

La voix rauque du daimyo trahissait une maîtrise moindre que celle de son frère, ou de son épouse, mais il n'en demeurait pas moins un hôte à l'attitude irréprochable. Il poursuivit sans attendre :

"- Je gage que la soirée nous réservera elle aussi de bonnes surprises..."

Seppun Kurohito regardait le jeune Ide avec une attention particulière, bien que son visage exercé n'en laissait rien paraître. On ressentait dans les manières du jeune homme l'enseignement du révéré Ide Tadaji, à qui le Clan de la Licorne devait beaucoup sur le plan politique et diplomatique. Le vieux conseiller de l'Empereur se souvint un instant de l'époque lointaine où, n'étant guère plus âgé qu'Akio aujourd'hui, il avait rencontré ce fascinant personnage qui lui avait fait découvrir les coutumes de son Clan. Hormis qu'il ne boîtait pas, Akio lui ressemblait un peu.
Je ne devrais pas abandonner mon coeur à la nostalgie..."

En se reprenant, il afficha un franc sourire en écoutant l'échange verbal du daimyo et du représentant Ide...

Avatar du membre
Ide Akio
Gokenin
Messages : 1708
Enregistré le : 15 mars 2003, 00:00
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Ide Akio » 19 mai 2005, 14:12

"- Je gage que la soirée nous réservera elle aussi de bonnes surprises..."

- Certainement, Noritoshi-sama, acquiesça platement l'héritier Licorne. Le Palais de la famille Kakita est un jardin d'une splendeur à nulle autre pareille et ses fleurs sont connues pour être les plus belles de l'Empire...

Un sourire se dessina sur ses traits alors qu'il reprenait :

- Je n'ai pas l'honneur d'avoir été déjà présenté aux Seigneurs Seppun Kurohito-sama et Doji Kojiro-sama...
"Soyez doux avec le faible, le vieux et l'ignorant. Au cours de votre vie, vous serez les trois."

Shinsei

Un bon forum de rôlistes grenoblois !
http://rosedesvents.forumpro.fr/index.htm

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 19 mai 2005, 16:42

A ces mots, Noritoshi se tourna vers les deux hommes plus âgés en esquissant un léger sourire.

"- Le Champion d'Emeraude et le conseiller de l'Empereur furent tous deux des amis de votre prédécesseurs, Akio-san".

Il irradiait des trois hommes la même force sereine, la marque des kenshinzen, les meilleures lames de l'Empire.

Les deux personnes concernés firent un salut déconcertant de ressemblance. Le regard de Doji Kojiro était plus perçant, le visage de Seppun Kurohito plus doux. Les deux hommes, qui s'étaient affrontés en finale durant le Championnat d'Emeraude, passaient pour être de véritables amis, en plus d'avoir l'oreille du Fils du Ciel.

"- C'est un plaisir de vous rencontrer enfin, Akio-san", commença le Champion d'Emeraude. "J'ai été avisé cet après-midi que vous souhaitiez me parler, mais je n'ai hélas guère trouver le temps de répondre à votre requête. Je suis certain que nous pourrons réparer cela dans les plus brefs délais..."

A son tour, Seppun Kurohito prit la parole en ouvrant son éventail, un sourire léger sur les lèvres.

"- Votre arrivée a suscité de nombreuses rumeurs ces derniers temps dans la Cité Interdite, Akio-san. Vous n'ignorez pas que ce cher Ide Tadaji a marqué plusieurs générations de courtisans... Le vieux maître a été d'une influence positive et constructive sur la politique impériale. Lui succéder ne sera pas une mince affaire..."

Puis, avec un ton plus doux, une sincérité vibrante dans la voix :

"- Mais je suis sûr que l'élève fera la fierté du maître.... Et comment se porte le seigneur Daikoku ?"

Plus loin, Kakita Atoshi accueillait de nouveaux invités.

Avatar du membre
Okuma
Artisan de clan
Messages : 3346
Enregistré le : 09 juin 2004, 10:37
Localisation : Dijon
Contact :

Message par Okuma » 19 mai 2005, 17:48

Le daimyo de l'ours sembla ignorer toute la conversation, s'approchant des fenêtres pour mettre les mains dehors, laissant la pluie couvrir ses avants-bras. "Osano-wo nous écoute, messieurs, faisons-lui honneur devant l'Empereur."
L'ours fils du tonnerre

Mes aides de jeux sont sur :
http://www.kazenoshiro.com/
Shawn Carman a écrit :Okuma's PDF is indeed frought with awesome.
Image

Avatar du membre
Isawa Yoshimitsu
Adhérent
Adhérent
Messages : 3329
Enregistré le : 09 avr. 2004, 13:59
Localisation : Lille
Contact :

Message par Isawa Yoshimitsu » 19 mai 2005, 20:56

Après s'être occupe de Samarco, Okiani avait revêtu son kimono de cérémonie. Il ne le sortait guère souvent, et esperait que la soiree se passerait pour le mieux.

Alors que la majorite des gens faisaient leur entree, Okiani se glissa parmis eux pour si possible ne pas se faire remarquer. Sa demarche etait hesitante. Il n'avait clairement pas l'habitude de telles cérémonies, et ne s'y sentait pas à son aise. Mais il était maintenant la personne la plus importante du clan du phoenix au sein de la caravane, et il ne pouvait être absent pour le repas.

Après être entré dans la salle, Okiani se dirigea vers un coté, espérant que l'on ne lui poserait pas trop de questions...

Avatar du membre
Ide Akio
Gokenin
Messages : 1708
Enregistré le : 15 mars 2003, 00:00
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Ide Akio » 20 mai 2005, 08:27

"- Mais je suis sûr que l'élève fera la fierté du maître.... Et comment se porte le seigneur Daikoku ?"

Akio s'inclina profondément devant les deux dignitaires. Tadaji-sensei lui avait déjà parlé d'eux avec respect, il convenait donc de procéder ainsi.

- Mon père, Kurohito-sama, se porte à merveille. Il vous envoie d'ailleurs, ainsi qu'aux seigneurs Noritoshi et Kojiro, ses meilleurs voeux de fortune. Il aurait certes voulu se tenir à vos côtés mais les devoirs de sa charge l'en empêchent. J'espère sincèrement me montrer à la hauteur de ses espoirs, ajouta-t-il avec le sourire qui lui était coutumier.
"Soyez doux avec le faible, le vieux et l'ignorant. Au cours de votre vie, vous serez les trois."

Shinsei

Un bon forum de rôlistes grenoblois !
http://rosedesvents.forumpro.fr/index.htm

Avatar du membre
Okuma
Artisan de clan
Messages : 3346
Enregistré le : 09 juin 2004, 10:37
Localisation : Dijon
Contact :

Message par Okuma » 20 mai 2005, 08:39

Marmonant une prière à Osano-wo, l'ours finit par revenir vers l'assistance, ses vêtements étrangement secs. Il se tourna vers Yumi. "Il serait bon que nous avancions, je ne me sens guère bienvenu par ici."
L'ours fils du tonnerre

Mes aides de jeux sont sur :
http://www.kazenoshiro.com/
Shawn Carman a écrit :Okuma's PDF is indeed frought with awesome.
Image

Verrouillé