[6.7]Les audiences de l'Impératrice à la tombée du jour

Master's : Isawa Yoshimitsu & Hida Koan
La storyline Nimportekoiteske : l'inspiration jaillira du Flood

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

[6.7]Les audiences de l'Impératrice à la tombée du jour

Message par Seppun Kurohito » 09 mars 2005, 14:25

Le cortège de dames qui suivait l'Impératrice semblait enchanté par lé déroulement de l'après-midi...
Pour l'heure, elles étaient nombreuses à devoir aller se préparer pour la tombée du jour. Dans l'entrée de l'aile des suites du Palais, plusieurs d'entre elles se prosternèrent devant l'épouse du Fils des Cieux, avant d'être congédié. Dame Kakita Mai, Doji Yasuyo et Kakita Yamiko, cette dernière soudain impressionnée devant tant d'augustes présences, échangeaient quelques mots. Dame Mai parlait à Shikizu du programme de la soirée lorsqu'une servante vint lui glisser un mot.

Kakita Mai écouta attentivement, puis, se tourna vers sa maîtresse en parlant courtoisement.
"- Si votre Majesté le permet, la tenue du Palais nécessite mon attention. Puis-je vous retrouver pour le repas à venir ?"

Avec l'accord poli de la souveraine, la dame des Kakita quitta la pièce. La princesse Yasuyo se tourna alors vers Shikizu.

"- Votre Majesté a-t-elle besoin de mes services ?"

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 10 mars 2005, 09:50

" J'aimerais m'entretenir avec vous effectivement, si cela ne remets pas encause des rendez vous que vous auriez par ailleurs deja convenu, bien sur. " repondit aimablement l'Imperatrice.

Puis elle ajouta a l'attention de Yamiko, " Vous pouvez disposer Dame Yamiko. J'aimerais m'entretenir avec vous plus tard dans la soiree, si la Cour ne vous accapare pas trop..." finit elle avec un sourire franc et une legere oeillade complice...
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 mars 2005, 02:25

La jeune conteuse salua très bas Shikizu avant de sortir.

Suivantes et domestiques s'affairaient déjà pour la préparation de l'Impératrice, attendant son bon vouloir.

Doji Yasuyo s'inclina à la demande de la souveraine.

"- Rien en saurait être plus important qu'un entretien avec Votre Majesté".

Contrairement à nombre de flagorneurs et mielleuses courtisans, Doji Yasuyo, bien que montrant toute la déférence dûe à l'épouse du Fils des Cieux, parlait naturellement, sans flatter plus que de raison.
Prenant l'initiative, Yasuyo fit ouvrir par une servante un petit salon qui faisait partie des spacieux appartements de Shikizu.
Puis, regardant l'impératrice :

"- Votre Majesté trouvera certainement plus confortable de deviser dans un endroit propice ?"

Elle attendit la réponse de la souveraine en baissant le regard.

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 11 mars 2005, 07:51

"Sans nul doute Yasuyo san. Je ne vous connais que depuis peu, mais je sais depuis notre premiere rencontre que vous etes de ces Perles Rares et Preciseuses en qui l'on peut avoir confiance, et tjs de bon conseil. " repondit Shikizu avec un visage respirant la franchise sans fard, puis tendant sa manche a Yasuyo (on en tend pas le bras je crois) elle se dirigea vers le salon indique par la Princesse Doji.
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 mars 2005, 09:40

Les deux femmes pénétrèrent ensemble dans le petit salon.

A peine s'étaient-elles installés sur les coussins de soie bleus que les servantes allumèrent bougie et encens. On prépara un thé léger, propice à l'avant-repas et la conversation.

Doji Yasuyo regardait par instant l'impératrice, comme pour deviner si sa bonté, affiché avec sincérité, ne recelait pas quelques autres sentiments cachés. Elle avait très tôt appris que l'esprit était un chose complexe et souvent surprenante.
Elle était la représentante du Champion du Clan de la Grue à Kyuden Kakita ? Etait-ce en tant que tel que la souveraine souhaitait lui parler ? Elle n'avait pas l'impression. Le ton amical et familier de Shikizu l'amenait à la conclusion que la conversation serait plus personnelle. Mais elle avait aussi appris à ne se fier à aucune certitude.

Aussi attendit-elle, silencieusement, buvant par petites gorgées le breuvage fumant, servi dans un délicat service de porcelaine issu du Clan de la Licorne...

Jugeant qu'il était plus courtois, vu le contexte, d'ouvrir la conversation, elle parla d'une voix basse, bien que sans murmurer.

"- Votre Majesté trouve-t-elle chez nos cousins Kakita tout ce qu'elle y attendait ?"

Une phrase simple, superficielle... qui pouvait revêtir d'autres sens, si l'Impératrice avait quelque chose de précis à l'esprit.
Sa réponse l'éclairerait sûrement.
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 12 mars 2005, 08:01, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 11 mars 2005, 09:59

Shikizu fit un leger signe aux servantes pour les remercier, et leur signifier qu'elle voulait rester seule avec Dame Yasuyo.

Une fois la porte fermee, elle posa son eventail, puis se tourna vers Yasuyo, la regardant droit dans les yeux. " Le Palais Kakita est merveilleux, je ne pense pas qu'on y trouve de cette sorte d'animaux qui rampent partout pour trouver une maigre pitance comme dans certains village de montagne, c'est un plaisir de pouvoir dormir et discuter sereinement..." Le regard de l'Imperatrice changea l'espace d'un instant quand elle mentionna d'eventuels "animaux", cherchant de toute evidence a signifier un sens cache dans cette phrase incongrue, et a savoir si la Princesse malgre son education avait compris...
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 11 mars 2005, 10:09

La réponse de Shikizu n'était pas ce à quoi Yasuyo s'était attendu...
La force de son éducation lui permit néanmoins de ne marquer aucun temps d'arrêt, malgré la surprise d'une telle répartie.

Elle reprit une gorgée de thé, le temps de réfléchir aux propos de l'impératrice. Des "animaux" ? Dans certains villages de montagne ? Assurément, la question avait un sens caché, mais sa forme était assez déroutante. Yasuyo eut la pensée incongrue, un bref instant, que Shikizu portait bien l'hérédité du Clan de la Licorne...

En prenant un air concentré, elle leva la tête pour regarder la femme la plus puissante de l'Empire dans les yeux.

"- Le Palais de la famille Kakita est assurément un lieu de tout confort, où vous devriez être protégé de la faune la plus dangereuse... Il n'en demeure pas moins qu'on y trouve quelques rares spécimens, plus dociles et apprivoisés en apparence, car mieux nourris, mais qui n'en perdent pas pour autant leur nature bestiale."

Yasuyo voulait savoir où l'impératrice voulait en venir. Cette conversation prenait des chemins qu'elle n'avait pas prévu, et elle éprouva une forme de soulagement à être venu l'esprit ouvert, sans idée préconçue...

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 11 mars 2005, 10:24

" Nous pouvont donc parler sans s'encombrer plus longtemps de circonvolutions savantes... Bien, je suppose que personne tenant a sa tete n'oserait entendre uen conversation imperiale auquel il n'est pas invite de toute maniere ! " puis elle parti d'un rire cristallin, avant de reprendre " Comemnt se passe votre sejour sur ces terres ? Parfois j'ai eu l'impression que vous en vous y plaisiez peut etre pas autant qu'on aurait pu s'y attendre. Puis je m'enquerir des raisons ?"
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 12 mars 2005, 13:54

Yasuyo se détendit un instant, bien que son port garda une raideur de convenance. Elle répondit au rire claire de Shikizu par un sourire discret.

Les Licornes, car elles en avait rencontré de nombreux, avait toujours cette façon d'exprimer leurs sentiments qui pouvaient en dérouter plus d'un. La nouvelle souveraine devait faire sensation dans le Palais Impérial d'Otosan Uchi...

Reposant sa tasse lentement, elle reprit en baissant le regard. Son ton était plus sérieux qu'elle ne l'aurait désiré.

"- Si je vous ai donné cette impression, Shikizu-dono, telle n'était pas mon intention. Il m'est toujours plaisant de retrouver les murs où j'ai appris pour la première fois à tenir un katana."

Son regard glissa un instant sur le magnifique katana posé sur le reposoir, à l'entrée de la pièce. Naishi, l'épée légendaire, irradiait d'une force invisible pour les yeux, mais presque palpable pour l'esprit d'un guerrier.
Elle continua sans attendre.

"- Il est vrai que j'ai beaucoup voyagé ses derniers mois, et mon seigneur Doji Kuwanan-sama m'a chargé de parler en son nom en maintes occasions. Sans doute que le fait de pouvoir enfin ressentir soulagement et repos parmi mes cousins, sous la haute bienveillance du Fils des Cieux, aura atténué mon engouement."

En reprenant un air plus concentré, elle releva à nouveau la tête.

"- Nous ne vivons tous que pour notre devoir, Votre Majesté. Le mien est de représenter mon Champion. Il tient à exprimer toute la joie de savoir que votre divin époux Koan-domo a choisi un palais du Clan de la Grue, le bras gauche du Trône, comme première étape de son voyage.

Si sa Majesté le Fils du Ciel le permet, je requérrais l'illustre honneur d'accompagner votre auguste convoi pour la suite de ce périple..."

Elle avait beaucoup parlé, et sur le ton des convenances. Pourtant, Yasuyo avait très bien compris le fond de la question de l'impératrice. Peut-être lui avait-il fallu tout ce temps pour trouver la force de révéler l'essentiel. Aussi, avec une voix plus faible, termina-t-elle.

"- ... Car il semble que ce soit le chemin que veulent me voir prendre mes ancêtres..."

Elle eut soudain envie de se confier davantage à cette femme qui, malgré un âge supérieur au sien ou celui de son époux, gardait une fraîcheur que beaucoup perdaient avant d'avoir atteint vingt ans.

Mais elle en avait beaucoup dit, et la souveraine avait encore à faire, et avait peut-être une autre idée de cet entretien, qu'elle avait demandé.

Aussi se contenta-t-elle pour l'instant de tourner sa tasse et de la reposer, avant de s'essuyer délicatement la bouche avec un carré de papier blanc.

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 14 mars 2005, 08:31

le sourire de Shikizu se fit legerement plus fin, comme si elel jaugeait les paroles de la Princesse... De fait, elle y chercha un instant une trace d'information dissimulee, puis lorsque Yasuyo fini par dire d'une voix plus faible "- ... Car il semble que ce soit le chemin que veulent me voir prendre mes ancêtres..." Son sourire repris toute sa magnificence

"Mais bien sur Yasuyo ch... san "cette petite hesitation etait voulue, elle esperait que la Princesse comprendrais qu'elle ne pouvait ouvertement lui offrir son amitie, pas encore tout du moins, il lui fallait respecter certaines regles sinon elle eveillerait par trop de jalousies... " ce sera ave grand plaisir que nous voyagerons avec vous ! "

Puis apres un bref instant ou l'Imperatrice laissa transparaitre sa joie, elel repris sa contenance, et ajouta " et si d'aventure, vous vouliez me parler, mes appartements vous seront tjs ouverts, qu'ils soient une tente, une aile d'un chateau, ou simplement le ciel etoile ..."
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 28 mars 2005, 05:30

Les dernières paroles de l'Impératrice était un véritable gage de confiance, en plus d'une invitation à la sincérité évidente. Yasuyo fut touchée par les mots de l'épouse impériale.

"- Je suis, honorée, Shikizu-dono, de votre invitation. Mon cousin le seigneur Kuwanan-sama m'a chargé d'agir en son nom, et celui de la famille Doji.
Aussi, mon sabre, et le bras qui le porte, sont vôtres. Le sang qui coule dans mes veines, le coeur qui bat dans ma poitrine et l'esprit que me prêtent les ancêtres de la famille Doji n'agissent que pour servir l'Impératrice."

A ces mots, Yasuyo avait salué avec révérence le sabre légendaire sur le reposoir derrière elle. Naishi, une des cinq lames de Yasurugi...

Shikizu avait eu toute l'année à Otosan Uchi pour prendre connaissance des nombreux détails du très sophistiqué protocole impérial. Aussi verrait-elle à coup sûr la ressemblance entre la dernière phrase prononcée par Yasuyo et l'antique serment de la Garde de l'Impératrice.

La Garde de l'Impératrice, un corps d'élite cousin des Miharu mais composé des plus nobles samurai de la famille Doji avait, pendant près d'un millénaire, assuré la protection des nombreuses épouses prises dans le clan de la Grue par des générations de Hantei. Avec la mort de la dernière épouse de Hantei XXXVIII, puis les origines Bayushi et Isawa des souveraines suivantes, la Garde de l'Impératrice avait sombré dans l'oubli parmi les tumultes de la Guerre des Clans.

Aujourd'hui, l'Empire renaissait de ces cendres.
Aussi magnifique qu'il avait toujours été, mais avec un nouveau visage. Si les Impératrices n'étaient plus, par coutume, choisies dans le seul Clan de la Grue, les héritiers de dame Doji demeuraient, malgré tout, le bras gauche du trône, une position qui se devait d'être réaffirmée dans la nouvelle cour...
Et le seigneur Kuwanan était prêt à assumer les charges que ses pairs avaient assurer de tout temps, et ce, quelle que soit l'ascendance de l'élue du Fils des Cieux. A temps nouveau, nouvelle tradition.

Bien sûr, seul l'Empereur avait le pouvoir de reformer officiellement la Garde de l'Impératrice.

Mais Yasuyo était sûre que Shikizu avait parfaitement compris son message, et son hommage.

Il appartiendrait maintenant au couple impérial de prendre les décisions qu'il jugerait bon.
A travers ces décisions, la Grue verrait la place que le Fils du Ciel lui accorderait à ses côtés...

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 19 avr. 2005, 12:39

Shikizu regarda Yasuyo en inclinant la tete comme pour un accord et non un simple salut. De toute evidence, elle avait compris et etait peut etre meme d'ores et deja en train de reflechir aux tenants et aboutissants de cette discussion... Son sourire se fit plus fin :" Vous comprendrez que je doive informer mon epoux de votre venue. Il en sera ravi a n'en pas douter. Dois je lui annoncer d'autres noms eventuellement ? Peut etre de vos amis ou cousins de confiance voudraient ils se joindre a nous ?... "

De fait, l'Imperatrice avait accepte la proposition de la Princesse Yasuyo, et elle ne doutait pas que son doux et tendre epoux ne l'ecoute en cette affaire. Plus encore, elle pensait deja aux implications possibles, et en particulier a la possibilite d'integrer des non Grues a ce corps d'Elite, peu bien sur pour ne pas remettre en cause la formation meme de ce groupe, ou alors de fonder un autre corps pour d'autres missions et pour pouvoir montrer une certaine bienveillance a ceux qui sauraient la convaincre de leur reelle loyaute envers elle... Sans doute une influence de son education par son pere...
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 19 avr. 2005, 16:09

Malgré son entraînement, Yasuyo ne put empêcher son visage de s'éclairer un instant... Elle salua très bas lorsque l'Impératrice lui fit savoir qu'elle en informerait l'Empereur.

"- Dois je lui annoncer d'autres noms eventuellement ? Peut-être de vos amis ou cousins de confiance voudraient-ils se joindre a nous ?"

Yasuyo apprécia le tact des propos de l'Impératrice. Avec une voix claire mais forte, celle qu'emploie tout samurai pour démontrer sa loyauté et son respect à son seigneur, elle répondit.

"- Puisque votre Majesté le demande, Doji Haranobu-san, capitaine des armées du Clan de la Grue, fait partie des invités de la famille Kakita, avec ses plus proches et plus vaillants vassaux. Haranobu-san s'est illustré par son courage et sa force durant la guerre contre le Sans-Coeur, sous la bannière de la dame Tsudao. Il est le descendant d'Haranobu premier du nom, qui fonda la garde de l'Impératrice pour l'épouse d'Hantei Genji, il y a près de mille ans. Il serait assurément le plus farouche de vos protecteurs si vous lui permettiez cet honneur, et ses hommes le suivraient jusqu'aux portes du Jigoku..."

Après cette longue diatribe, la princesse Doji attendit en baissant la tête. Elle sentait un attachement nouveau pour l'élue du Fils des Cieux, celle en qui devait naître les ferments d'une nouvelle dynastie.
En cet instant, il lui était difficile de cacher son sourire, et sa fierté.

Avatar du membre
Moto Shikizu
Gouverneur de cité
Messages : 8098
Enregistré le : 08 sept. 2003, 07:45

Message par Moto Shikizu » 19 avr. 2005, 16:36

"Je suis sure que mon epoux appreciera a sa juste valeur les qualites et la valeur de ce noble decendant d'un hero de l'Empire. Je serais ravie de le rencontrer des que cela sera humainement possible. Disons ... demain matin ? Pourriez vous venir nous le presenter ainsi qu'a sa Majeste ? Mon amie, ce serait un grand plaisir que de vous avoir vous et lui pour la collation qui fera suite aux prieres a Dame Amateratsu kami... "

Shikizu regarda avec plaisir la joie affichee par la princesse, cela lui rechauffait le coeur de voir des gens purs et joyeux comme cette descendante de Dame Doji. Un instant elle pensa a Shinjo kami et Doji kami, se prenant a rever que l'amitie entre Yasuyo et elle pourrait etre une renaissance de celle entre ces deux soeurs...
Moto Shikizu
White Guard - Emerald Magistrate
--------------
Hito wa ichidai, na wa matsudai
---------------------------------------
Nagareru namida wa mou karehate
chi ni ueta kodoku
shi wa tenshi no nikoge no
nioi wo sasete mau

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 19 avr. 2005, 16:46

Yasuyo aquiesca par un salut très bas, touchant le sol de son front.
C'était la plus haute marque de déférence qu'elle avait démontré depuis que les deux femmes s'étaient rencontrées...

Demain matin donc...
"- Il en serait fait selon vos désir, Shikizu-dono. J'inviterai Haranobu-san à m'accompagner demain matin... Avant les épreuves du Championnat de Topaze."

Elle savait que le couple impérial devrait parrainer les épreuves du Championnat annuel, en la ville de Tsuma, que dominait le Kyuden.
En se redressant, elle reprit sa tasse et termina son thé désormais tiède, attendant que Shikizu poursuive la conversation, ou la congédie...

Verrouillé