[Bases essentielles] STORYLINE, PNJ ET CLANS

Master's : Isawa Yoshimitsu & Hida Koan
La storyline Nimportekoiteske : l'inspiration jaillira du Flood

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Verrouillé
Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

[Bases essentielles] STORYLINE, PNJ ET CLANS

Message par Hida Koan » 09 juin 2004, 14:46

Au départ le néant...

Puis du flood, donc de la vie :)

Décrié mais non moins attachant, du flood est née une histoire abracadabrantesque, qui fait sourire ou même plutôt rire... Une storyline alternative complètement loufoque, dont la cohérence (l'incohérence?) ne tient qu'à un fil, mais qui n'est ici que pour une chose l'amusement!

Cette storyline vous permet d'incarner vos persos (pseudos dans la Voix) sans distinction de race, de sexe, de clan, d'origine temporelle etc. (ça me dit quelque chose cette formulation) Elle est ouverte à tous, tant que vous nous laisser le temps de ranger toutes nos idées correctement ;)
Modifié en dernier par Hida Koan le 21 juin 2004, 07:59, modifié 4 fois.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 09 juin 2004, 16:56

Seront mises ici toutes les infos concernant cette storyline fofolle, vous êtes priés de ne pas mettre de réponse ici. Toute info est au préalable discutée et approuvée dans le topic Storyline Nimportekoiteske: reflexions..


Histoire a écrit :1) ca a lieu un peu plus tard , genre 50 -100 ans apres le 2eme jour des tonnerres

2) une guerre sans précédent contre l'Outremonde a eu lieu à Rokugan. Tout le monde s'en est mêlé mais l'alliance Crabe/ Licorne a indéniablement joué un rôle capital --> Couple impérial
Histoire a écrit :La bataille du dernier espoir:

Cela faisait deja plusieurs semaines que le clan du crabe avait tire la sonnette d'alarme : Kuni Utagu les avait prevenu du reveil de Iuchiban , apres qu'un groupe de magistrats imperiaux l'ait decouvert alors qu'ils recherchaient le tao de shinsei .

Malheureusement , les quatre vents etaient obnubiles par leur guerre fratricide pour savoir qui dirigerait Rokugan, et personne ne fit attention a cet evenement parmi la famille imperiale . Ils ne reagirent qu'au dernier moment , alors que Iuchiban revenait de l'outremonde avec une armee et attaquait le mur des batisseurs.

Evenement encore plus tragique , le daymio du clan du crabe , Koan sama , petit fils de Yakamo soleil ,avait disparu depuis peu .

Sans leur leader charismatique , le clan du crabe , envahi par le nombre d'adversaires n'avait pas reussir a contenir entierement l'attaque . Et quand l'armee reunissant les differents clans arriva , le mur avait ete perce a plusieurs endroit .

La bataille redoubla alors de fureur . Les renforts etaient la depuis bientot 24 heures , et la bataille n'avait cesse depuis . Et l'empire etait en train de perdre pied .

Alors que Yakamo s'appretait a rechauffer les troupes de ses doux rayons , la situation etait au plus mal : Iuchiban n'arretait pas de relever les morts et personne n'arrivait a l'atteindre .

C'est alors que la majorite des heros de Rokugan , les 4 vents en tete , tenterent une derniere percee pour essayer de detruire Iuchiban . Mais de puissants sorts de maho se dechainerent alors sur ce groupe et ils perirent tous . Tous ? non , Kuni Utagu avait resiste et s'appretait a frapper Iuchiban . La situation allait elle tourner en faveur de Rokugan?


Utagu frappa le maho tsukai de toutes ses forces et ce fut alors la stupeur sur le champ de bataille , a tel point qu'il y eut un instant un grand silence : le coup n'avait meme pas provoque une egratignure :fou: . Iuchiban semblait indestructible , et il balaya Utagu d'un revers de main.

Les samurais s'appreterent alors a regarder pour une derniere le soleil se lever quand celui ci revela une armee en route : des multitudes de marmottes se jeterent dans la bataille ,avec a leur tete Koan sama :fete:

L'effet de surprise de l'attaque des marmottes fut devastateur dans les rangs de l'ennemi : Koan se retrouvait a son tour devant Iuchiban , pret a le frapper. Tout le monde esperait que le coup porte , mais savait bien que cela ne serait pas le cas : Utagu n'avait meme pas reussi a lui faire une egratignure :(

Alors que Koan s'appretait a frapper , il priait pour que Shikizu ait reussi


Quelque part dans les terres brulees:

Cela faisait deja un mois que Shiziku avait quitte Rokugan pour trouver un moyen de vaincre definitivement Iuchiban. Elle savait qu'il ne lui restait pas beaucoup de temps. Y arrivera-t-elle a temps ?

Un mois auparavant , a Kyuden Hida:

Kuni Utagu arrive , suivi de magistrats imperiaux .

Bon Koan sama ca pue un peu beaucoup la

Koan se retourna brusquement , surpris d'etre derange alors qu'il etait en entretien avec son amie d'enfance Moto Shikizu

Oui bon desole de vous deranger mais y'a urgence reprit Utagu . Les magistrats imperiaux que vous voyez derriere moi viennent de decouvrir que Iuchiban est de retour . De plus , apres une petite enquete ils ont reussir a comprendre que celui ci etait devenu encore plus puissant qu'avant . Personne ne sait ce dont il est capable maintenant.
J'ai bien prevenu ces :grr: de 4 vents mais ils ont meme pas daigne m'ecouter . Vous etes le dernier espoir de Rokugan


Koan repondit alors : Bien mon clan sera pret mais s'il est reellement plus puissant qu'avant , saurons nous comment le renfermer dans sa tombe ?

Alors qu'il prononcait ces mots , un shugenja du clan du phénix arriva par la fenetre , en flottant dans les airs . Alors que les gardes s'appretaient a reagir , Koan les arreta , reconnaissant l'ancien maitre de l'air : Mais que faites vous ici Yoshimitsu san ? demanda t'il vous ne vous etiez pas retire ?

Yoshimitsu prit alors la parole : Veuillez m'excuser pour cette intrusion mais j'aurai besoin des services de Shiziku san ; cela concerne l'affaire que Utagu san vient de vous expliquer :jap:

Koan , legerement etonne : Bien , expliquez vous

Yoshimitsu : Voila , comme vous l'a explique Utagu san , non seulement Iuchiban est de nouveau libre mais il a egalement accru sa puissance

Oui ca on sait dit Koan d'une voix grave , enerve par ces intrusions successives.

YoshimitsuEt bien il se trouve que je connais une solution pour que l'on puisse le vaincre definitivement . C'est la que Shikizu san interviendra

Shikizu prit alors la parole : Et en quoi suis je si speciale ?

Yoshimitsu:Bien il se trouve que vous connaissez bien les terres brulees du fait d'une mission confiee par Toturi tsudao , et notemment un certain Kadhi . ( ref : ce qui est arrive a Setsuna ;) )

Tres etonnee , Shikizu repondit avec une voix legerement tremblante : Euh oui , et alors ?

Yoshimitsu: Et bien d'apres mes renseignements , il connaitrait l'emplacement du coeur de Iuchiban , et je pense qu'il ne souhaite plus le cacher : Iuchiban est doneravant une menace pour eux aussi . Votre mission , si vous l'acceptez (:jesors:) , est donc d'aller rendre visite a votre connaissance , d'obtenir ensuite cette information , et de detruire le coeur de Iuchiban . Ainsi , meme si ca ne le tuera probablement pas ( nous pensons qu'il a prevu une parade ) , cela nous permettra de le vaincre definitivement . J'ai le pouvoir de vous envoyer aux frontieres nord de Rokugan mais pas au dela malheureusement. Il vaut mieux que vous y alliez seule et que l'on avertisse personne d'autre a ce sujet car les maho tsukai sont en grande activite en ce moment et risqueraient de decouvrir nos projets .

Quelques heures plus tard , Shjikizu traversait un portail et se retrouvait a l'entree des terres de sa famille.

De retour dans les terres brulees :

Shikizu avait apprecie sa visite chez le kadhi , trop courte bien evidemment et dans un contexte qui n'etait pas des plus agreables . Celui ci lui avait revele l'emplacement , mais n'avait pu l'aider d'une autre facon : reveler un tel secret aurait pu lui valoir la mort : meme si certains pensaient que Iuchiban devait mourrir , tous n'avaient pas encore rejoint cet avis .
C'est donc seule qu'elle allait devoir dejouer les pieges a venir .
Heureusement , elle connaissait assez bien le terrain et parvint a etre suffisemment discrete pour echapper aux differents dangers tels que les esclavagistes et autres bandits.

Alors qu'elle savait n'etre plus tres loin de son objectif , la nuit commenca a tomber . Mais shikizu sentit qu'il lui fallait se depecher et continua ses recherches pendant la nuit. Elle savait que le coeur tant recherche se trouvait dans une legere cavite enfouie dans le sable . Alors qu'elle passait sa main dans le sable , elle sentit le sol bouger : une sorte de scarabe geant sortit du sable et l'attaqua !!! . D'un geste vif , elle sortit son naginata et se lanca dans le combat : c'etait tres certainement le gardien dont lui avait parle le kadhi.

La creature lanca alors sa pince en direction de Shikizu . Celle ci fit un pas de côté et frappa de toutes ces forces la pince qui passait a ses cotes . Une giclee de sang noiratre en sortit pendant que la pince sectionnee tombait sur le sol . La creature emit alors un cri qui aurait rendu sourd beaucoup d'entre nous . Mais shikizu resista et en porta alors un deuxieme coup a la creature . Celle ci , alors fortement blessee , attaqua a nouveau Shikizu . Mais ses mouvements n'etaient pas aussi rapide et la samurai-ko n'eut pas de mal a l'eviter . Un dernier coup acheva la creature , alors que le soleil faisait son apparition.

Shikizu , apres une courte pause pour se remettre de ses emotions , fouilla activement le secteur. Au bout de quelques minutes , elle trouva une porte ensablee . Le temps de liberer l'ouverture , elle entra alors dans la piece et vit un coffret . N 'arrivant pas a l'ouvrir , elle employa son naginata , ce qui eut pour effet de casser la boite et de couper le coeur qui etait a l'interieur : elle avait reussi , mais n'avait elle pas mis trop longtemps ...

De retour sur le mur des batisseurs :

Bang!!!
Le coup de Koan avait ete d'une force terrible , et a nouveau toute la bataille se tournait vers ce duel.
Mais a nouveau , il n'y avait rien a faire : Iuchiban n'avait pas bouge d'un centimetre , et il repliquait :fou:
Le moral des troupes etait au plus bas, et la plupart des samurais fermerent les yeux pour ne pas voir mourrir le daymio du clan du crabe.

Bang!!!
Iuchiban venait a son tour de frapper Koan . Et lorsque les personnes ayant ferme les yeux les rouvrirent, ils purent constater que Koan savait lui aussi etre impassible comme une montagne : il etait lui aussi debout , avec tout juste une egratignure .

Mais Koan savait bien que cela ne pouvait pas durer , quand il entendit une voix : vas y maintenant . C'etait son grand pere :fou: , il l'aurait reconnu parmi mille voix. Immediatement , Koan reprit son tetsubo a deux mains et attaqua Iuchiban , qui venait de se plier en deux de douleur . Quelques secondes plus tard , Iuchiban n'etait plus . Enfin...

Apres la mort de Iuchiban , les morts vivants tomberent tous ,et les creatures de l'outremonde restantes ne purent resister a l'assaut des samurais restats et prirent la fuite .

Mais la bataille avait coute cher : de nombreux heros etaient tombes , dont les 4 vents :fou: .Mais cela , les samurais victorieux n'y pensaient pas : ils avaient repousse Iuchiban , et tous reprennerent en coeur : Koan , Koan ...

Pendant ce temps la , Shikizu esperait qu'elle avait ete assez rapide et rentrait en direction de Rokugan , quand elle entendit une voix : c'etait Yoshimitsu Felicitations Shiziku san , grace a vous la victoire fut notre . Elle etait rassuree , elle avait accompli son devoir . Quelques jour plus tard , elle fut accueillie par Yoshimitsu a la frontiere nord de Rokugan , et grace a l'aide des kamis , ils arriverent moins de 24 heures plus tard a Kyuden Seppun ,en plein milieu de la nuit.

Malgres l'heure tardive ,il y regnait une grande cacophonie : il n'y avait plus de successeur direct au trone imperial , ils etaient tous mort dans la bataille . Koan , present suite a son exploit , alla accueillir Shikizu des l'annonce de son arrivee . Et alors qu'on etait en pleine nuit , le soleil se leva pour eclairer Koan et Shiziku : l'empire avait trouve ses nouveaux dirigeants.
Histoire a écrit :Histoire de l'oni de la faim:

Dans la taverne de Tenchin no oni , quelque part dans l'outremonde :

Tenchin no oni et Samarco no oni etait en pleine discussion autour d'un casque de liqueur de champignon , une des specialites du premier nomme . La discussion etait bruyante et technique , quoi de plus normal entre un oni de la faim et un oni de l'alcool . A l'autre bout de la piece , quelques gobelins etaient entasses . Ils n'osaient pas faire le moindre mouvement , peut etre a cause des regards interesses que leur lancait parfois samarco :mal: .

C'est alors que la porte de la caverne fut violemment ouverte , ecrasant au passage le gobelin qui avait reuni tout son courage pour tenter une sortie . Les deux onis se retournerent pour voir qui osait les deranger dans une discussion de la plus haute importance , et n'oserent emmetre le moindre son , chose suffisemment rare pour etre souligne , lorsqu'ils virent cet homme tout de blanc vetu . Il faut dire qu'il y avait de quoi : cet homme n'etait autre que Iuchiban .

Putain mais qu'est ce qu'il fout ici ce con , pensa Tenchin . C'est encore mon champ de champignon veneneux qui va trinquer dans l'histoire

Iuchiban prit alors la parole : Vous dit-il en regardant les gobelins , et toi , tournant son regard vers Samarco , vous venez avec moi . On va attaquer Rokugan ... Toi Tenchin tu restes la , il suffirait que tu te mettes a crier une fois et j'aurai plus d'armee

Tenchin eut un soupir de soulagement : il avait echappe a cette corvee . Mais son bonheur fut de courte duree , car quelques minutes plus tard , il eut la desagreable vision de l'armee de Iuchiban en train de manger ses cultures :(

Samarco , quand a lui , suivit Iuchiban d'un pas lourd : pourquoi fallait t-il que Iuchiban passe a ce moment la ? C'est a croire qu'il etait maudit .

Deux semaines plus tard , pendant la bataille du dernier espoir

Samarco n'avait pas envie de se battre : ce qu'il voulait , lui , c'etait manger . Mais il ne pouvait fausser compagnie a l'armee de Iuchiban : si lui ou un de ses lieutenants s'en apercevait , sa punition pourrait etre terrible : il se rappellait encore de sa desertion de l'alliance crabe outremonde : Fu leng l'avait fait emprisonne sans la moindre nourriture pendant 2 mois : c'etait la chose la plus dure qu'il lui etait arrive de toute son existence.Il se contentait donc de manger quelques gobelins , mais ils avaient un gout vraiment detestables.

Cependant , apres l'arrivee de l'ensemble des troupes Rokugani , la bataille etait beaucoup plus engagee , et apres avoir pris de nombreuses precautions , il reussit a s'eclipser de l'armee . Il pouvait aller checher a manger :)

Pendant la bataille du dernier espoir , 50 metres au dessus du sol

Yoshimitsu prenait une part peu active a cette bataille . Il savait qu'il avait deja rempli sa mission pour cette bataille , et que tout reposait sur Shikizu maintenant . Il se contentait donc de soigner les blesses et d'aller observer la bataille depuis le ciel , informant les generaux sur les mouvements que prenaient la bataille , quand ceux ci degnaient l'ecouter : en quoi ce shugenja que l'on avait pas revu depuis plus de 10 ans venait il se meler soudainement du destin de Rokugan , c'est ce que se demandaient certain . Et quand la decision fut prise de tenter un dernier assaut pour tenter d'atteindre Iuchiban , personne ne l'ecouta quand au futur echec de cette strategie . Il remonta alors dans les airs , invisible , priant les fortunes pour que Shikizu reussisse au plus vite , et observant cette bataille .

C'est alors qu'il remarqa qu'un des onis ne se battait pas . Au contraire , il essayait de sortir discretement de la bataille . Voulait il contourner les lignes Rokuganis pour s'en prendre a leur shugenja ? Yoshimitsu n'en savait rien mais il decida de le suivre . L'oni s'eloigna alors de la bataille puis sembla chercher des traces au sol . C'est alors qu'apparut une creature inconnue de Yoshimitsu . L'oni se jeta alors sur cette creature et l'avala d'un seul coup . Yoshimitsu fut alors tres surpris par la facon dont cet oni pouvait ouvrir sa bouche . Mais ce qui le surpris le plus , c'est ce qui passa apres : l'oni avait perdu toute son attitude bestiale : on n'aurait dit un enfant par son comportement :fou: .

Au loin , le bruit de la bataille avait cesse . Le son de Koan scande par des milliers de voix soulagea Yoshimitsu : tout s'etait finalement bien termine , et Koan etait apparemment sain et sauf . Yoshimitsu decida alors d'etudier le cas de cet oni , et fit appel aux kamis de l'air pour l'endormir . Puis il le teleporta dans une cellule dont les parois etaient entierement recouverts de jade .

Il retourna alors au niveau du champ de bataille et decouvrit ces mysterieuses marmottes , mais aussi le nombre impressionnant de morts , dont tous ces heros :( .Yoshimitsu s'isola alors pour annoncer a Shikizu la victoire .

Quelques heures plus tard , une reunion avait lieu entre les principaux generaux qui avaient survecus . Yoshimitsu y avait ete invite , ainsi que quelques autres personnes qui avaient eu un role important dans la bataille . Parmis elles , se trouvaient Doji Kojiro , celui qui avait revele a Rokugan le reveil de Iuchiban , Bayushi Ryumi et Seppun Kurohito , qui avaient brillament repris le commandement des troupes de respectivement Hantei Nazeru et Toturi Tsudao apres la mort de ceux ci , mais aussi un certain Marumoto , apparemment chef de ces marmottes . On discutait la de l'avenir de Rokugan. A un moment , Yoshimitsu parla de cet animal rencontre le matin meme , et Marumoto reagit a la description de l'animal : il s'agissait d'un bambi , animal qui vivait avec les marmottes , loin de la civilisation humaine . Yoshimitsu demanda alors a pouvoir visiter ces terres : cet animal l'intriguait . Marumotto accepta . Puis Yoshimitsu se retira alors que l'asemblee avait decide de continuer la discussion a Kyuden Seppun : il devait aller accueillir Shikizu . Koan serait bien venu avec lui , mais son statut lui empechait .

2 semaines plus tard , sur les terres du peuple de la marmotte au sud de la foret Shinomen

Yoshimitsu etait arrive la ou lui avait indique Marumoto , mais il ne voyait rien d'autre que la foret Shinomen , aucune trace du peuple marmotte . Pourtant , il lui fallait voir ces fameux "bambi" , l 'oni avait recommence a etre agressif , et seul le jade le retenait . C'est alors qu'il songeait a cela que Yoshimitsu vit une marmotte sortir de nulle part : elle se nommait Harry et me dit alors : si tu veux rentrer dans notre territoire , il faut que tu me donnes la main , ou tu n'atterriras pas au meme endroit que moi . Yoshimitsu fut etonne par cette phrase et n'avait guere envie d'avoir un contact impur , mais s'il le fallait ...

Il donna donc la main a Harry et alors qu'ils avancaient en direction de la foret Shinomen , ils se retrouverent soudainement au plein milieu du territoire de ce peuple :fou: . Yoshimitsu apprit plus tard que la magie des marmottes leur permettait de rendre leur territoire invisible , et que toute personne autre que les marmottes ne pouvaient y entrer sans etre accompagne par une d'entre elles , ce qui explique l'histoire de la main . Il apercut aussi de nombreux animaux comme celui qu'il avait vu l'autre jour . De nombreuses marmottes jouaient aussi avec des petits parchemins rectangulaires sur lesquels il y avait dessins et ecritures . Yoshimitsu ne comprenait pas tout .

Il fut alors accueilli par Marumotto qui l'invita a une " ceremonie de la tartine " . Intrigue , Yoshimitsu accepta pour ne pas froisser son hote : il s'agissait d'un rituel ressemblant a notre ceremonie du the , mais consistant a etaler une pate de couleur marron sur une tartine . Marumotto lui expliqua que la creation de cette pate se faisait a partir du lait de ces fameux bambis , ainsi que de fruits , c'est tout ce que retenu Yoshimitsu de la complexite de fabrication de cette pate : ils l'appelaient "Nutella" .

Yoshimitsu resta plusieurs jours sur ces terres a decouvrir cet etrange peuple puis , convia une delegation a le suivre : Koan etait devenu ke chef de son peuple et souhaitait que Marumotto vienne le voir . Marumotto accepta . Et Yoshimitsu retourna alors a Kyuden Seppun avec une delegation de marmotte , mais aussi du lait de bambi : il ne pouvait sacrifier ces animaux pour ses etudes , mais peut etre que leur lait suffirait ?

quelques jours apres sa proclamation en tant qu'empereur , Koan demande Doji Kojiro et Seppun Kurohito en audience privee :

Koan: Bon les gars , il me faut un champion d'emeraude en qui je puisse avoir confiance , mais cette connerie de procedure impose un tournoi . Alors voila , vu que je ne sais trop lequel de vous deux conviendrait le mieux , vous allez vous y presenter et je ferai en sorte de réunir deux, trois gars pour que vous leur tapiez dessus, vous etes assez doué à ce jeu là, et on en finit rapidement. Vous vous departagerez en finale , j'ai un Empire à redresser moi ! . Surpris , les deux protagonistes n'oserent refuser cette proposition

3 mois plus tard , dans le palais d'Otosan Uchi

Koan et Shikizu allaient se marrier , et ce mariage inaugurerait leur premier palais d'hiver , a Otosan Uchi . Ils avaient tenu a ce qu'il ait lieu la , malgres le fait que seul le palais avait encore pu etre reconstruit :il fallait reaffirmer le renouveau de cette cite . Suivrait le championnat d'emeraude , dont les deux principaux protagonistes etaient Doji Kojiro et Seppun Korihoto , les autres candidats etant des inconnus pour la plupart . Des rumeurs circulaient deja comme quoi ce tournoi serait truque , mais ce n'etait la que des tentatives de denigrement de la part de vils personnes . Koan sama , qui avait deja surpris en faisant du peuple de la marmotte un clan mineur , etonna a nouveau en invitant une delegation complete de ce desormais clan.

Depuis 3 mois , le traitement a base de lait de bambi semblait marcher sur l'oni qui s'appelait en fait samarco : il n'etait plus agressif , et tant que Yoshimitsu ne lui en donnait pas trop , ne retombait pas non plus en enfance . Au vu des resultats , Yoshimitsu fut autorise par le couple imperial a continuer ses recherches en parallelle de son nouveau role de shugenja imperial . Il avait en partie delegue le travail officieux que dame Shikizu lui avait donne a Okiani san , qui etait lui aussi fort doue en matiere d'espionnage .

Depuis quelques temps , Yoshimitsu avait laisse sortir Samarco de sa cage , et aucun incident n'avait ete signale , mis a part le vol de petits gateaux que Kojiro san avait laisse refroidir a sa fenetre ( decidement , cet oni , on a beau le nourrir en quantite , il lui en faut toujours plus , pensa Yoshimitsu ce jour la ) .
Et ce soir , c'etait le grand test : samarco avait ete autorise a participer a la reception , sous la surveillance de Yoshimitsu , bien entendu.

Tout se passait bien , jusqu'a ce que Samarco voit Ryumi san . Celle ci , pour honorer le clan de la marmotte et leur "Nutella" qu'elle appreciait temps , s'etait fait faire un masque de bambi. Et alors que Yoshimitsu etait en train de ranger le lait de bambi que la delegation du clan de la marmotte lui avait amene , Samarco attrapa Ryumi , et s'enfuit avec elle et un pot de miel , la vision du masque lui ayant fait une sorte de declic.

Le temps de le prevenir , et Yoshimitsu etait parti a leur poursuite a travers les airs . Il arriva juste attends pour endormir samarco avant qu'il ne commette l'irreparable: il avait deja enduit le corps de ryumi de miel :fou:

quelques jours plus tard : le championnat d'emeraude

Doji Kojiro et Seppun Kurihoto dominaient le tournoi malgres leur age avance : cela etait previsible , vu la qualite des adversaires, et c'est logiquement qu'ils se retouvent pour la finale .

Les deux protagonistes se mirent en position et rentrerent dans une confrontation de chi . Celle ci continua pendant une heure durant , puis Kojiro frappa d'un seul coup , touchant le bras droit de Kurohito : le coup etait visiblement retenu pour ne pas tuer , mais sa grande precision suffit a destabiliser Kurohito . Celui ci s'inclina , Kojiro etait le nouveau champion d'emeraude.
Modifié en dernier par Hida Koan le 14 juin 2004, 08:00, modifié 3 fois.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 11 juin 2004, 11:30

PJs résumé a écrit :1) un groupe de vils floodeurs (au départ...)

2) Hida Koan: l'Empereur

3) Moto Shikizu: l'Impératrice, Shikizu pour bien des habitants de l’Empire d’Emeraude est tout le contraire de l’idée qu’ils se font de la famille Moto.
Fine, jolie, elle ne semble pas être touchée par la malédiction de sa famille. Son sourire enchante ceux qui la voient, et son visage ne porte pas de maquillage à l’effigie d’un kabuki, pas plus qu’il ne semble étrange, ni ne laisse apparaître le moindre héritage Gaijin. Bien au contraire il est un exemple de beauté Rokugani. Sans être aussi exceptionnelle qu’une fille de Doji, ni aussi enivrante qu’une descendante de Shosuro, elle n’en est pas moins belle. D’une beauté sans fard, naturelle, qui respire la fraîcheur et la bonté.
Ses doux yeux sont deux joyaux illuminant plus encore son visage. Ils renforcent l’impression de gentillesse qui émane d’elle dans les circonstances paisibles. Par contre, ce tendre regard a quelque chose d’inquiétant en situation de combat. Il est tout à fait hors de propos pour la majeure partie des combattants de l’Empire. Comment peut-elle rester aussi calme se demande ses adversaires, et parfois ses compagnons…
Ses lèvres sont parfois maquillées d’un doux blanc cendré, ou d’un noir obscur… Si on l’interroge, elle dit simplement que c’est en souvenir d’une de ses sœurs.
Sa voix douce lui attire immédiatement la sympathie et la confiance. Certains professent même qu’elle est la meilleure, ou la pire, ambassadrice de sa famille. La meilleure parce qu’elle redore le blason d’une famille honnie depuis la perte qu’elle subît fasse au sombre Kami et la réputation qui s’en suivit, la pire parce que d’aucuns pourraient en conclure que les Moto ne sont pas aussi dangereux qu’on veut bien le laisser croire.
Les Heimin savent immédiatement qu’elle est de ces descendants de Shinjo qui appliquent les paroles du Kami. Ils savent pouvoir avoir confiance en elle pour les protéger et les aider. La voir sur son étalon à la robe morelle zain, Ikazuchi, est pour eux un signe de bonne fortune. Par contre, la présence de son amie louve Ookami, souvent prise pour un gros chien noir), à le chic pour mettre mal à l’aise ceux qui ont quelque chose à se reprocher…
Lorsqu’elle ne chevauche pas aux cotés de ses doshis lors de manœuvre militaires, elle porte un ensemble pourpre éclaircit, très simple, un Obi Mauve rehaussé d’un fin liseré blanc, à l’image des chevaux de feu, tenant son hakama. A la cour elle porte si elle est invitée et non de faction, un kimono brodé de fil d’argent présentant un paysage de plaines et de montagnes.
Son daïsho arbore le pourpre éclatant des beaux jours de la famille. Aucune décoration ne vient perturber l’harmonie des saya, un unique disque d’un pourpre très pale tient place de tsuba sur chacun de ses sabres, et un unique ruban de soie d’un blanc immaculé orne le pommeau de son wakizashi. Le katana se nomme « Hatsuyuki », et le wakizashi « Tsuibo keii ».
A la grande surprise de nombres de ses adversaires, elle utilise à merveille le naginata que ce soit à pied ou montée.
Au combat avec la Garde Blanche, elle porte une armure blanche rehaussée de plumes et de fines lanières de soie volants au vent. Son casque est lui aussi très simple, avec quelques plumes et lanières de soie. Son visage est protégé par un mempo d’un blanc tout aussi immaculé que le reste de sa tenue, présentant le visage calme et souriant d’une jeune fille, presque d’une enfant. A Rokugan même, elle porte une armure noire arborant un fleur pourpre d’Iris au niveau du cœur. Son mempo présente le même visage que celui qu’elle arbore avec la Garde Blanche, mais d’un noir profond.
Mutée à la capitale pour devenir Taisa d’un contingent de la Garde Blanche qui y est basé, elle n’a pas connu les Terres Brûlées. Faisant preuve de tact et d’un art maîtrisé de la Diplomatie, elle fut bientôt promue Hatamoto d’un Magistrat de son clan à la capitale. Elle mène depuis ces deux missions avec sérieux et beaucoup pense que ce n’est qu’un début. Depuis, elle porte une Ki-Rin de corail à son obi, l’insigne des Hatamoto de son clan, au coté d’un netsuke en jade blanche à l’effigie d’un acteur de Kabuki, l’insigne de sa charge en tant Taisa de la Garde Blanche à la Capitale.

4) un nouveau clan : celui de la marmotte ( daimyo : Marumoto )

5) Isawa Yoshimitsu: Qui etait donc Isawa Yoshimitsu ?
Pour beaucoup , un mystere : il apparaissait et disparaissait de la vie a Rokugan sans que personne ne comprenne pourquoi.
Peu connu avant , il etait devenu maitre de l'air peu apres le second jour des tonnerres , arrivant de nulle part , et participa activement a la reconstruction de son clan , collaborant avec les inquisiteurs de la famille Asako pour purger le mal present a l'interieur meme du clan . Une chose etait sur : il eprouvait une tres grande haine envers l'outremonde.
Puis , il y a 11 ans de cela , il disparut soudainement sans que quiconque ne sache pourquoi : on ne savait meme pas s'il etait encore vivant.
Et a nouveau il reapparut il y a un an , pour aider a la destruction de Iuchiban . Depuis , il a acquis le statut de shugenja imperial . Mais voila qu'il se met a cohabiter avec un oni :peur: et a passer son temps a inventer des choses plus ou moins utiles avec Okiani san. Est il encore maitre de lui meme ?

6) Bayushi Ryumi: Officiellement je suis une innocente Magistrate du Clan du Scorpion basée à Ryoko Owari Toshi. J'ai été nommée concubine de sa majesté pour mon plus grand honneur et je me fais un plaisir que de m'occuper de sa cour. Je reçois souvent Kojiro-sama et Akio-sama pour des discussions théologiques et nous en profitons pour prendre le thé, et il m'arrive de leur faire quelques tartinnes. Je combat farouchement la corruption, surtout représentée par l'ignoble Oni no Bambi qui a des pensées [CENSURE] a mon égard. J'attends donc de l'aide de toute personne dévouée à la protection de l'empire (et des concubines impériales voire magistrate ... ) Au combat, je manie le katana avec un style très Grue hérité de mes années d'enfance à Kyuden Doji et depuis peu je maitrise le fouet comme l'atteste ma signature

7) Doji Heishiro Kojiro: Version courte Magistrat impérial depuis de nombreuses années, bien avant le second jour des tonnerres déjà, Kõjiro fut l'un des principaux membres de l'expédition qui découvrit que Iuchiban s'était echappé de sa Tombe et avait formé une nouvelle armée menaçant Rokugan. Il prit part à la dernière guerre contre le sombre sorcier qui vit la défaite finale de ce dernier. Après avoir traversé tant de conflits et vu tant de morts Kõjiro aspirait alors à une retraite méritée. Malheureusement, cette dernière guerre, sans doute la plus meurtrière qu'ait vécu l'Empire, avait laissé le pays exsangue. Quand vint la nécéssité de remettre en place une structure impériale digne de ce nom, le nouvel Empereur Hida Koan dono pensa naturellement à lui pour occuper la place de Champion d'Emeraude. Il ne sembla guère faire de cas des aspirations d'un samuraï désormais en âge de retraite et lui dit de la manière la plus diplomatique possible qu'il ne pouvait se passer de lui pour le moment : "Bon ecoute mon petit vieux, c'est pas que j'aime particulièrement les Grues mais j'ai pas grand monde sous la main et je suis un peu largué en politique impériale tout ça. Alors ça me froisserait grandement que tu refuse ce poste". Ce à quoi Kõjiro ne pu que répondre "Bien, je comprend parfaitement votre position noble fils du ciel mais qu'en est il du tournoi ?". Koan-sama répondit alors : "Oh p...tain encore des formalités à la c.... Ecoute je vais réunir deux, trois gars pour que tu leur tape dessus, t'es assez doué à ce jeu là, et on en finit rapidement, j'ai un Empire à redresser moi !". Et c'est ainsi que l'ancien Kenshinzen du clan de la Grue devint Champion d'Emeraude.
Kõjiro a maintenant atteint l'âge vénérable de 5x ans et réside dans une petite annexe du palais du Chamion d'Emeraude actuellement en reconstruction. Il s'y est créé un petit coin de paradis avec notamment un magnifique jardin zen dans lequel on trouve ses précieux bonzaï dont il prend grand soin ainsi que son petit jardin potager, un grand bassin dans lequel il élève de superbes carpes aux couleurs chatoyantes et une petite bâtisse pour y réaliser des cérémonies du thé. Cérémonie durant lesquelles on peut déguster de savoureux gâteaux qu'il prépare lui même. Il possède également un petit dojo dans lequel il reçoit parfois quelques élèves souvent eux même assez âgés. Sa demeure en elle même est assez spartiate et ne contient que peu de chose.
Autrefois connu pour ses manières parfois peu protocolaires il semble aujourd'hui naviguer avec facilité dans le panier de crabes que constitue la nouvelle cour de Rokugan. A tel point qu'on le prend parfois pour un courtisan notamment lorsqu'il ne porte pas son daïsho. Il affiche souvent un petit sourire au sens indéchiffrable principalement lorsqu'il s'adresse aux membres de la cour. On ne lui connaît pas de femme ni de descendance mais il semble avoir pris sous son aile un jeune ronin d'une vingtaine d'année nommé Azakaya avec qui il passe beaucoup de temps. Parfois il reçoit quelques personnes avec lesquels il semble entretenir une vieille et franche amitié. Quand il ne s'occupe pas de son jardin ou ne s'entraîne pas on peut le retrouver assez fréquemment dans le quartier x d'Otosan Ushi devisant avec la tenancière d'un salon de thé réputé (une "affreuse" gaïjin aux cheveux blonds d'à peu près son âge).
Kõjiro semble également avoir un goût prononcé pour les petites piques ironiques surtout quand il s'agit de se moquer gentiment des gens trop sérieux et s'amuse régulièrement à flirter (sans arrière pensées toutefois) avec les jeunes et jolies samuraï ko de la cour. Il passe d'ailleurs beaucoup de temps ces derniers jours à converser avec la charmante Bayushi Ryumi.
Description : de haute stature mais de corpulence moyenne, l'homme, malgré son âge, semble se mouvoir de façon vive mais harmonieuse. Chaussé de sandales de bois et d'épaisses chaussettes blanches, il porte un hakama bleu sombre presque noir sur lequel on peut distinguer des grues stylisées brodées d'argent qui flottent sur le tissu au gré de ses mouvements. Son torse est couvert par un ample kimono blanc brodé de noir et de bleu. Dans les replis de la manche qui recouvre son bras droit on peut fugitivement distinguer quelques symboles calligraphiés à même le tissu. Passé dans son obi, on ne peut manquer de remarquer un daïsho assez ancien et manifestement issu des forges des artisans de la famille Kakita ainsi qu'une petite sacoche de lin. Son visage d'apparence sombre et dure s'éclaire toutefois fréquemment d'un petit sourire tandis que dans ses yeux on peut alors apercevoir une petite lueur malicieuse. Sa peau mate est recouverte d'un fin duvet et l'on peut y apercevoir, naissant à la commissure de ses lèvres pour s'élever vers ses yeux, une fine cicatrice presque invisible. Ses cheveux d'un blanc de neige sont le plus souvent simplement lâchés pour reposer sur son cou et parfois maintenus en ordre en une courte queue de cheval. A son coup brille une larme de jade retenue par un mince filet d'argent.

8 ) Bayushi Hiryu: Officiellement, je ne suis "que" le représentant du Scorpion à la Cour, choisi pour ses actions dans l'ombre pendant la guerre contre l'Outremonde : j'ai pas mal contribué à organiser les armées, notamment leur approvisionnement, et également effectué des activités... moins honorables. Officieusement : tout scorpion a des secrets. Disons au moins que je fais partie des Kuroiban.
Rôle de Bayushi Hiryu pendant la guerre contre l'Outremonde :
Lors de cette guerre, peu évidente, pour la plupart des courtisans, semblait la nécessité d'engager des forces et même d'appuyer les armées du Crabe et de la Licorne qui combattaient. Ceci explique, d'ailleurs, le renouveau actuel à la Cour, dont beaucoup des anciens membres se sont retrouvés mutés à des postes nettement plus éloignés du coeur de l'Empire après le couronnement de Koan Ier.
Mais pendant cette guerre, certaines forces oeuvraient dans l'ombre pour la survie de l'Empire. Aidé par un cercle impressionnant de relations et une capacité somme toute étrange à connaître en temps réel les événements qui se déroulaient à l'autre bout de l'Empire, un courtisan Scorpion eut l'idée de rendre service à sa manière aux armées, en contournant les divers échelons administratifs et autres sycophantes plus occupés de leur pouvoir personnel et de la bonne tenue des cérémonies de la Cour, et allant voir directement voir les daimyo de certaines des plus grandes familles de l'Empire.
Même si cette initiative faillit lui coûter la tête, notamment lorsqu'il s'infiltra sans autorisation dans les quartiers d'un certain Nimuro, bien lui en prit puisqu'il put ainsi amener un grand nombre d'unités sur le champ de bataille ainsi, par la collaboration des familles Bayushi et Yasuki, que l'approvisionnement des armées en marche. La plupart des différents daimyo qu'il put rencontrer, mis à part la daimyo Mirumoto déjà aux côtés de Koan, lui furent reconnaissant de leur avoir ainsi ouvert les yeux sur le danger qui menaçait l'Empire. Et si une écrasante majorité des samurai ne connaît pas son nom, certains des plus grands personnages de l'Empire estiment lui être redevables pour un tel acte.
Voilà pourquoi, malgré les nombreux départs de la Cour qui ont eu lieu pour l'ancienne génération de courtisans, il reste encore au moins l'un d'entre eux...

9) Seppun Okama: Chef de la garde impériale, en poste au palais. A une TRES sale habitude d'etre au mauvais moment au mauvais endroit... Alors il s'incruste... Et puis il s'en va tout aussi mystérieusement qu'il est venu pour vaquer à ses occupations dit on... Ca doit lui venir de son long séjour chez les Dragons... Trop long diront meme certains... Ahhh oui il a un gout inné pour la raillerie et ses piques, rares, font souvent mouche. POur le reste il est l'un des rares qui n'a aucun scrupule à subir le ridicule des courtisans... Il se met ainsi plus souvent qu'a son heure dans des situations coquettes... Toujours à son corps défendant... Sinon pour lui seul compte son devoir et la protection de sa Majesté. [specialiste es petits gateaux]

10) Ide Akio: Bon, alors, mon perso est (tiens, soyons fou) ambassadeur de la Licorne à la Cour. Il est relativement peu expérimenté, ce qui peut expliquer qu'il soit tombé dans les filets de Ryumi-chan. Son but est juste de convaincre l'Empereur, par le biais de l'Impératrice, que le clan de la Licorne devrait avoir une place plus importante dans l'Empire (Gardien de la Loi Impériale, par exemple... ).
Forcément, vu son inexpérience, ça peut cacher quelque chose...
Pour son background, il est un peu compliqué et, vu la réaction de Matsuura-sama quand je l'ai évoqué, je peux pas le glauquifier mais Akio n'a pas de lourds secrets. Enfin, c'est ce qu'il dit... Alors... quand le petit Akio avait cinq ans, son père l'emmena pour la première fois au Festival des pétales de Chrysanthèmes. Emerveillé par le décor, le petit garçon échappa à son père et alla se perdre dans la forêt. A la tombée de la nuit, il s'y trouvait toujours, l'émerveillement ayant laissé la place à la terreur la plus abjecte de sa vie. Il s'endormit sous un arbre, complètement épuisé.
Quand il se réveilla, le lendemain matin, il se trouvait toujours mais un homme aux allures clairement gaijins se penchait au-dessus de lui. Il se présenta comme étant Marumoto, le daimyo du Clan de la Marmotte et le nourrit à coup de tartines recouvertes d'une substance étrange, marron et sucrée. Puis, dans l'après-midi, il le ramena à son père, à Shiro Ide.
Ide Daikoku, soulagé de voir son héritier encore en vie, remercia avec effusion le daimyo et lui fournit une escorte pour revenir là où son peuple s'était installé (Akio n'était pas le seul que le sens de l'orientation délaissait) et commença à faire connaître ce petit clan et à tout faire pour qu'il soit reconnu par l'Empereur.
Ces efforts ont finalement porté leurs fruits, au lendemain de la Bataille du Dernier Espoir et le Clan mineur de la Marmotte est reconnu comme un clan à part entière.

11) Seppun Kurohito: Dans les 1 m 80, fin mais avec une musculature bien dessiné, Kurohito a les yeux bleus clairs, héritage de sa mère Doji. Ses cheveux jadis noirs et longs, sont désormais d’une blancheur naturelle éclatante, avec 2 mèches de chaque côté qui reviennent sur l’arrière en tresse, pour tenir l’ensemble. Elégant, éloquent, les traits fins, Benten semble avoir béni le jeune homme dès la naissance. De naissance prestigieuse, il est le cousin germain de Seppun Ishikawa, qui fut capitaine des miharu et yojimbo personnel de l’Empereur sous les règnes des deux derniers Hantei. Ayant reçu les enseignements de Shiro sano Kakita dès son plus jeune âge, il hérita de sa lame prestigieuse, et voua sa vie à la Voie du Sabre et à une stricte observance du bushido, afin de rendre son nom à ses ancêtres aussi glorieux qu’il l’avait reçu. Leader respecté en viellissante, son respect pour la vie humaine constitua toujours sa plus grande force, autant que sa faiblesse principale. Encore très jeune sous le règne d’Hantei XXXIX, il entra brutalement dans la réalité en obéissant aux ordres impériaux et en aidant aux purges des Terres du Scorpion, ce qui lui valut la haine d’une famille mineure de ce Clan, qui le poursuivit longtemps. Cette brusque prise de conscience, qui faillit un temps l’abattre, le renforça dans les années troubles qui suivirent. Dans les temps les plus sombres du derneir Hantei, son sens du devoir le mena à suivre les armées du Loup Noir, après que son ami et cousin Seppun Ishikawa, dont il était alors le karo, lui refusa le seppuku. Une époque terrible, mais de laquelle Kurohito en ressortit grandi. Durant le Second Jour des Tonnerres, il s’illustra, sabre au poing, devant le palais impérial et était devenu un homme aguerri, quoique toujours délicat et prudent, lorsque Toturi devint Empereur de Rokugan.
Réhabilité parmi les siens, il continua toujours à servir le Trône Impérial avec une loyauté aveugle, et ne se maria jamais. Son assiduité à fréquenter une geisha qui mourut avant qu’il n’atteigne la quarantaine valurent beaucoup de commérages, auquel il n’accorda jamais crédit. Dans la force de l’âge, Kurohito, duelliste reconnu et proche du maître de l’académie Kakita, le seigneur Kaiten, Kurohito servit d’émissaire impérial auprès des Cours de la Grue, du Phénix et du Dragon, Clans avec lesquelles il entretint toujours les meilleurs rapports. En effent, en digne descendant de Dame Seppun (certains prétendent qu’elle guide d’ailleurs sa main et le conseille dans les moments de doute), il démontra toujours une foi et un respect des shugenja, de la Confrérie de Shinsei et des enseignements du Tao inébranlables. Les années glissant vers la vieillesse, il se tourna davantage sur les chemins intérieurs de la Voie et on le vit de moins en moins avec Kashikoi, sa fidèle lame, qui demeure néanmoins la moitié de son être. Devenu un étudiant studieux du Tao, des préceptes zen, il écrivit un ouvrage sur la Voie du Samurai et le Devoir, qui fait désormais partie des chroniques Ikoma. Adeptes des arts, de l’origami à la calligraphie, Kurohito pensait se retirer lorsque périt l’Empereur, dans des circonstances assez douteuses. Tenus par son serment à servir l’Empire en ces temps de trouble, il s’investit malgré lui dans les luttes des 4 Vents, et servit la fille aînée de Toturi, Tsudao, jusqu’à sa mort. Lorsque le Mur tomba aux mains des forces de l’Outremonde mené par Iuchiban, Kurohito pensa qu’il trouverait une mort glorieuse dans la bataille, menant une partie des forces de la défunte Toturi Tsudao. Lorsque Hida Koan arriva et changea la donne avec son armée d’étranges marmottes (!), il suivit immédiatement celui-ci et rajouta sa force au samurai nouvellement arrivé.
Dans les temps qui suivirent, et bien que l’âge de la retraite fut largement dépassé, il continua à servir l’Empire renaissant, et lorsque Koan devint le nouvel Empereur, jura une nouvelle fois allégeance au Trône d’Emeraude. Il apprit à apprécier et respecter l’homme rude, solide et franc qu’était Koan, tant et si bien que ce dernier lui offrit son dernier poste, une apogée dans son parcour : celui de conseiller de l’Empereur. Vivant dans le pavillon de la famille Seppun, en la Cité Interdite, Kurohito s’adonne désormais à la méditation et aux arts de l’esprit en compagnie d’un homme qu’il rencontra en maintes occasions et qui devint son ami, le vieillissant Kojiro, nouvellement Champion d’Emeraude. Il devise régulièrement théologie avec le respecté Yoshimitsu, et a rencontré les nouveaux membres du Clan du Scorpion à la Cour, un Clan avec lequelle il a une longue histoire. La nouvelle concubine impériale, Bayushi Ryumi l’intrigue et rafraîchit quelque peu ses vieux jours, et bien que traditionnaliste, il s’est conformé aux différents changements dans la lignée impériale, dont le choix d’une Impératrice de la famille Moto…
Le nouveau Clan de la Marmotte est pour lui une énigme, mais ayant gagné une certaine ouverture d’esprit dans ses vieux jours, il est tout prêt de faire de nouvelles découvertes… Sans compter que certaines de ces créatures furent ses compagnons de combat face à la Horde, ce qui crée des liens.
Kurohito parait toujours élégant, et porte à nouveau son magnifique daisho ancestral, qui l’accompagnera, espère-t-il, jusqu’à son dernier repos…
Son katana, Kashikoi, est une lame superbement ouvragée de la famille Kakita. Elle est portée par sa famille depuis des siècles. Sa lame est claire, son tintement pur lorsqu’elle est dégainée, elle est légère et fortement lié aux esprits de l’air. La tsuka est en ivoire, gravé du mon de la famille Seppun à son extrémité, et des rubans de soie tressés permettent une bonne prise en main. La tsuba représente la Grue et le flocon de neige de la famille Doji. Son wakizashi, de facture plus récente, est de bonne qualité et se nomme Giri.
Le conseiller impérial est en général accompagné par Kempo, un jeune garçon charmant et bien charpenté, d'une loyauté sans faille à son maître. D'origine obscure, on prétend qu'il serait le fils d'un ronin et d'une geisha. Son père aurait tenté de lui donner une éducation, mais il fit rapidement ruiné, et son épée fut brisée lors d'un affrontement contre des créatures de l'Outremonde. On ne sait dans quel contexte il est entré au service de Seppun Kurohito, mais le jeune homme de 17 ans est depuis 3 ans son élève assidu, tant dans les arts de cour que dans la pratique du sabre. Le jeune homme ne possède qu'une lame brisée, mais il s'est vu offrir un wakizashi par son sensei l'an passé. Il fait office, de plus, d'assistant personnel du conseiller, et ce malgré l'opposition de certains courtisans soit-disant bien pensants...
On connait aussi les nombreuses affinités de Kurohito avec un cousin lointain,Otomo Gaijushiko, un fonctionnaire d'une trentaine d'années auxquel Kurohito délègue parfois son pouvoir. Bien que faisant partie de l'école de Seiyaku de cette famille, le respect du bushido du jeune homme est bien connu, ce qui a dû motiver le choix de Kurohito.

12)Aemon al Caar al Thorin: Lige de la Reine-des-Sables, Princesse régnant sur les kahdis, vizirs du royaume à l’Ouest de Rokugan. Lui-même kahdis de Manetheren, la Demeure-de-la-Montagne, il fait parti de ces dits vizirs aux pouvoirs réels, politiquement et surnaturellement. Le contrôle de la Reine-des-Sables est plus symbolique, subtil et ne peut contraindre directement un vizir à moins d’envoyer son armée personnelle ou de faire appel à des kahdis loyaux. Aemon al Caar al Thorin en fait parti. L’Epée-qui-ne-peut-être-brisé a toujours répondu à l’appel de la Reine, toujours combattu en première ligne ses ennemis. Ce soutien lui valu des attaques, directes ou plus sournoises mais rien ni fit, la Demeure-de-la-Montagne est toujours debout et l’on murmure que son destin serait lié à la Cité-du-Désert. Toutefois, un évènement récent obligea Aemon al Caar al Thorin à quitter ses terres, sa Demeure, sous la demande de la Reine. Ayant apporté son soutien à Moto Shikizu qui recherchait la cachette du cœur de Iuchiban, Aemon al Caar al Thorin acceléra la chute de ce dernier mais enclancha aussi une fabuleuse cabale. Alliés et fidèles du Cœur-Sombre existaient au Royaume-aux-Milles-Oasis mais jamais auparavant furent ils unis en un seul but; la Cité-des-Sables fut ébranlé par une alliance soudaine, des Kahdis s’étaient soulevés en masse pour fondre sur Rokugan, en proie à l’agonie.
La Reine connaissait la raison de cette aliance soudaine et s’y opposa, employant tous les moyens en sa possession. Aemon al Caar al Thorin et la Reine, au petit matin, faisaient face à l’alliance, encadrés par les plus farouches fidèles de Manetheren, la Bande-de-la-Main-Rouge.
L’alliance devait être dissoute sur le champ, dans le cas contraire, la Reine utiliserait le sortilège interdit des Milles-Oasis-Asséchées. Seule personne a le connaître et réelle raison de son pouvoir et contrôle, les kahdis assemblés hésitèrent. Le sortilège était long mais la présence de son Lige et de ses fidèles laissait peu de chances d’atteindre la Reine. Les kahdis s’inclinèrent et l’alliance fut dissoute mais le futur était entendu, les deux Cités allaient subir des représailles.
Quelques lunes vinrent et Aemon al Caar al Thorin reçus une convocation de sa reine. Arrivé, cette dernière lui expliqua qu’une attaque avait eu lieu et que le cœur du Lige avait été la cible. Ce faisant, la reine lui rendit son cœur et lui demanda de s’exiler pour un temps, temps qu’elle mettrait à profit pour semer la discorde parmi les kahdis de Iuchiban. Refusant de fuir, la reine l’y obligea, lui révélant un avertissement envoyé par le Djinn WuTai, son existence serait anéantit s’il restait sur les terres du Royaume.
Acceptant à contrecœur, il promit de s’exiler à Rokugan chez une amie et se faisant ordonna à ses fidèles de rester attentifs et de tout faire pour protéger la Reine durant son absence. L’Epée ne fut pas brisé mais la paix et l’équilibre du Royaume-aux-Milles-Oasis va très certainement subir les moments les plus difficiles de son existence, ce qui n’allège guère le cœur d’Aemon al Caar al Thorin qui reste toujours en contact avec ses fidèles de Manetheren, prêt, si nécessaire, à retourner auprès de sa Reine.
Aemon al Caar al Thorin, kahdis de son état ne saurait vous donner son âge, lui-même l’ignore. Immortel puissant et respecté, il voue une fidélite sans égale pour sa Reine qu’il aime au-delà de ce que ses fidèles peuvent imaginer. Lettré passionné de musique et de contes et légendes, il collectionne les ouvrages qu’il protège avec autant de ferveur que ses richesses matérielles. Dur mais juste avec ses hommes, il cultive un goût immodéré pour l’aboutissement de soit et de son âme, un perfectionnement du corps nécessaire pour maitriser son esprit. Faisant volontiers preuve d’un caractère de cochon, il n’en reste pas moins courtois et sait mettre de coté son orgueil quand la situation l’exige. Un entrainement poussé au maniement du sabre et à une gymnastique très souple en font un véritable félin, une Fine Lame qui contribue à calmer les ardeurs de kahdis empressés par sa seul présence. Car si un khadis ne peut mourir, il est bien connu que ces derniers n’aiment guère souffrir…
Autre arme en sa possession, commune aux kahdis, les sortilèges des Djinns. Puissant mais contraignant, ces derniers n’en demeurent pas moins d’une singulaire efficacité dans bien des situations.

13) Hiruma Lya: Description generale: Lya est grande, la silhouette élancée et assez fine. Elle porte les cheveux longs toujours impecablement coiffés à l'aide de fils d'argent ou de tissus gris. Elle porte toujours un pendentif en jade, avec des motifs en argent, souvenir de sa mère. Elle met des sandales les plus légères possible pour dit-elle toujours garder le contact avec la terre. Et personne ne peut s'empecher de frissonner lorsqu'il voit ses pieds si peu recouverts s'enfoncer dans la neige. Elle ne s'abrite jamais de la pluie et rend hommage aux orages.
Elle porte souvent dans les cheveux une longue plume blanche qui semble ne jamais s'altérer, elle dit que c'est un souvenir d'une rencontre d'un vénérable veillard ( oui oui celui du tournoi de topaze )
Lya en soirée ( mondaine, un peu balais dans le cul ): Un kimono en soie bleu nuit avec des petites étoiles argentées et un obi rouge sang. Une parure de main en argent avec des incrustations de jade couvre sa main gauche. Tandis que la droite tient un éventail dans les tons bleutés. Un observateur aguerri aura tôt fait de voir que l'éventail et une oeuvre Kaiu en acier bleu, et que la parure de main est couverte des symboles de la terre et de la foudre. Elle est coiffée assez simplement avec une fleur integrée liée par des fils d'argent et légèrement maquillée. Curieusement elle ne porte aucun attachement clair a une famille ou une école lors de ces soirees.Elle reste distante et de marbre.
Lya au repos: Un kimono bleu nuit, Son daisho est passé dans un obi gris, dans sa manche elle conserve son éventail. Elle dispose de 2 besaces contenant des parchemins, matériel d'écriture, encens, bougie, bandage, alcool, herbe séchée ...
Lya courament: Lya a pris l'habitude de devoir être prête quoi qu'il arrive. Elle porte un plastron d'armure d'excellente facture qui a certainement beaucoup vecu. Sous son armure on distingue un kimono bleu nuit. Elle porte un obi gris dans lequel est glisse son daisho et plusieurs rouleaux de parchemins. Dans son dos un carquois avec un Han-kyu et un assortiment de flèches avec des empenages differents. Elle possède plusieurs besaces, sacs, pochons avec tout un fatras de choses: parchemins, bandages, encens, thé ....
Lorsqu'elle voyage elle se fait accompagner par un poney qui porte ses bagages.
le daisho : Le katana est marqué aux armes des Kuni, la lame semble avoir des traces de brûlures sur le fil. la tsuka est un savant encroisement de bleu et de rouge. Le wakizashi est marqué aux armes des Hiruma, la lame est légèrement bleutée, sa tsuka est un savant entrecroisement de bleu et d' argent. Les saya sont simples: laquées de bleu nuit avec une Hagi peinte pres des habaki.
Modifié en dernier par Hida Koan le 21 juin 2004, 16:03, modifié 2 fois.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 16 juin 2004, 10:49

Pour des commodités de lecture:
Quelques remarques a écrit :* Ne pas citer les messages précédents. Pour resituer rajouter une ou deux lignes de description roleplayée - type Elle s'approcha lui alors qu'il faisait...

* Ne pas mettre de commentaires intra roleplay (ni de post entier de commentaires d'ailleurs) --> Le topic brouillon, les MPs ou n'importe quel autre sujet ouvert fluidifiera l'ensemble des posts [Roleplay]

* Ne pas repondre a la place d'autres PJ ou PNJ que l'on ne gere pas (comme par exemple ses subalternes)
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 21 juin 2004, 13:38

Post de RYUMI-CHAN, place provisoire:
Arrivée à Kyuden Kakita a écrit :
La caravane baignée par la bénédiction des fortunes continuait son chemin en direction de la prestigieuse académie de la famille kakita.

Académie célèbre et réputée pour ses artistes en tout genre, dont les fameux maîtres duellistes.

La temps était au beau fixe, comme si Yamako-Sama lui même dardait les pleines fertiles de sa majesté. Sur la route, les heimins travaillant les champs s'arrêtaient pour admirer l'auguste caravane.

Des heimins avaient pavé le chemin de fleurs rendant la fin du trajet encore plus merveilleuse que prévu. Au loin, les fameuses palissades de l'académie se découpaient sur le paysage ensoillé.

Un samourai vint se présenter au chef de file de la caravane et cette dernière fit halte à quelques centaines de mètres de l'entrée proporement dite.

Là, un cortège de demoiselles de la Grue vint se présenter en portant avec elle un ensemble floral composé expressement pour leurs majestés. Composé par les plus grands maître ès Ikebana, le tout était sublime à voir et dégageait une odeur agréable et relaxante.

Bayushi Ryumi, la concubine impériale la plus difficile à tenir en laisse, chargée des relations et autres cérémonies reçu le cadeau suivant le protocole avant de l'offrir au couple impériale.

Ce dernier marqua son approbation et sa satisfaction pour le plus grand honneur des grands maîtres de l'art.

Ryumi conduisit ensuite le couple dans les appartements qui leur avait été alloué avant d'assister aux festivités qui avaient été prévus. Les appartements avaient été choisi pour la vue exceptionnel sur le paysage mais aussi pour la fraicheur de ceux-ci.

Les autres invités en profitèrent pour se refraichir pendant que Ryumi donnait une cérémonie de la tartine à ceux désirant se relaxer avant les festivités du soir.

Le Soir :
Après un repas des plus savoureux, le couple impérial, placé de façon à jouir du spectacle dans intégralité, pu assister à une démonstration des différents arts de l'académie.

Ils purent voir des représentations de Noh, de l'Ikebana, de l'Origami, des joutes poétiques auxquels des invités s'essayèrent, un bouffon vint parodier l'Oni no bambi, un peintre se proposa pour faire un portrait impérial ...

Le clou de la soirée consistant en une longue démonstration de Iai. Quelques vieux Senseis et Kenshizen vinrent pour l'occasion faire montre de leur art ancestral.

Mais bientôt, Hitomi-sama rappela sa nocturne présence et les convives se retirèrent pour se reposer avant la journée de demain. De nombreuses choses attendaient encore les voyageurs.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 06 juil. 2004, 16:31

PNJ PRINCIPAUX PRESENTS A KYUDEN KAKITA

Famille Kakita :
Daimyo de la famille : Kakita Noritoshi
, fils de Kakita Ichiro adopté à la mort de ce dernier par Toshiken, lui-même fils de Toshimoko. Il est aussi LE maître kenshinzen de la famille, et dirige l'Académie de Duel. Il faut remarquer que pour le daimyo de cette famille, Noritoshi est relativement peu sociable et pas très à l'aise en société. Son épouse, ou (à son grand déplaisir) Atoshi, remplissent les fonctions de Cour en général. Il a succédé à son oncle Kakita Kaiten (lui-même successeur de Yoshi) et a un frère adoptif :
Kakita Atoshi, fils de Seppun Toshiken (ancien Champion d'Emeraude) donc aussi petit-fils de Toshimoko, il conteste les décisions de Noritoshi dès qu'il peut, mais toujours subtilement. L'idée des "frères ennemis" est très présente, comme à la génération précédente... Atoshi est un courtisan hors pair, il fut l'élève de Kakita Yoshi. Par contre, sa maîtrise du sabre laisse à désirer...
Kakita Mai, épouse de Noritoshi. Elégante et d'une beauté froide, la Dame des Kakita, toujours un éventail à la main, est une courtisane entraîné par la famille Doji et sera l'hôtesse sur les terres Kakita. La rumeur prétend qu'elle est enceinte...

Famille Daidoji
Daidoji Megumi
: elle fut l'élève de Kakita Kaiten, c'est une grande duelliste combative et ambitieuse (dans le BG officiel, elle est possédé par l'esprit de Daira, ancien némésis de Toshimoko, et a causé la mort de Toshiken. Mais sans aller jusque là, ça pourrait être une idée à reprendre, même si Toshiken est mort normalement). Elle a toute la confiance de Noritoshi...
Daidoji Komori: personnage non officiel, taisa des armées de la grue et commandant de la garnison du palais.

Famille Doji :
Doji Yasuyo :
princesse de la famille Doji, elle se trouve chez les Kakita pour représenter le Champion et sa famille auprès de l'Empereur (Kuwanan est son cousin). On dit que Dame Doji lui parla en songe, qu'elle porte Naishi, une des 5 lames de Yasurugi, et qu'elle est de la race des héros...
Doji Sekawa :personnage non officiel, gouverneur de Tsuma, la cité qui s'étend sous les murs de l'Académie de Duel. Il a la charge de superviser chaque année le Championnat de Topaze...
Doji Michiko :personnage non officiel, juste pour faire plasir à Ryumi... Courtisane à la cour des Kakita, elle fait partie de la suite de Dame Mai. Les rumeurs lui prêtent une liaisons avec Atoshi, et elle n'aime de prime abord pas le Clan du Scorpion, principalement la concubine impérial...

PNJ ABSENTSDES LIEUX (mais il vaut mieux le rappeler) :

Champion et daimyo de la famille Doji :Doji Kuwanan
, fils de Doji Satsume, et frère cadet du Tonnerre du Clan de la Grue Hoturi. Devenu Champion après le Second Jour des Tonnerres, il fut élevé au sein de la famille Matsu (!), passa ensuite un an sur la Muraille et apprit auprès des Hida. Grand guerrier, il mena aux côtés de Daidoji Uji les troupes de son Clan durant la Guerre des Clans, et devint Champion à la mort de son frère. Après bien des hauts faits de gloire, il est désormais vieux et son fils, Doji Kurohito qu'il a eu avec une fille Kakita, Narumi, gère les affaires courantes de la famille (ce dernier porte Chukandomo, une des 5 lames de Yasurugi, la maudite).
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 07 juil. 2004, 10:04, modifié 1 fois.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 06 juil. 2004, 16:38

Les maitres- artisans, sensei de Shiro sano Kakita

Kakita Buraku
: maître acrobate, 27 ans, connu pour son charme
Kakita Yakono: maîtresse actrice, sensei depuis près de 30 ans mais ne peut se retirer, n'ayant pas trouvé d'héritier convenable...
Asahina Miko, maîtresse de la danse, son esprit libre fait d'elle la coqueluche bien-aimée de la Cour
Doji Seito pour l'ikebana, il tolère seulement la compagnie de ses étudiants et de ses supérieurs, donc, rarement vu. Responsable des Jardins Fantastiques de la Grue
Kakita Sukune, maîtresse bouffon. C'est la plus jeune, n'est pas respecté comme les autres...
Kakita Morihime, pour la musique. Elle fut joueuse de tambour taiko durant la Guerre des Clans, apprend à ses étudiants comment inspirer les guerriers dans la bataille. Elle a un esprit particulièrement martial, militaire, pour une sensei de l'école.
Kakita Sunagi pour les arts oratoires, la réthorique et les contes. Peu aimé pour son attitude isolationniste à l'égard des autres écoles, se fout pas mal des autres maîtres. Il a de terribles migraines qu'il calme en buvant du sake s'il veut réussir à dormir... :chepa:
Daidoji Nihan pour l'origami, connu pour son attitude strict et son manque d'humour, ne doit plus être très jeune...
Kakita Arihiko pour la peinture. La doyenne des senseis de l'académie, ses conseils et sa sagesse sont sollicités par tous. Elle devrait s'être déja retirée et sait que ses derniers jours sont proches.
Kakita Shiko pour la poésie. Récemment nommé à cette position, elle la fille du célèbre poète Kakita Shijin

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 06 sept. 2004, 10:40

Un ajout de Korosu :) Je vais pas le jeter mais il était pas à sa place :p:
Le jour de la bataille du dernier espoir, à quelques centaines de mËtres du coup final de Koan, et quelques minutes aussi… En fait, il Ètait toujours pas arrivÈ.

Les disciples du clan de la grue, en bon dÈcorateur d’intÈrieur et en fameux mÈdecin lÈgiste, manucuraient à mort les zombies, gobelins et onis de Iuchiban. Ceux-ci, la plupart du temps, ce jetaient sur les lames des autres clans pour Èchapper à la honte ou à la dÈpression nerveuse. Les seuls membres du clan de l’oiseau tout blanc à peut prÍt efficace furent ceux de la famille Daidoji, mais leur nombre s’amenuisait avec la fÈrocitÈ nouvelle de leurs ennemis, verts de rage et de honte d’avoir ÈtÈ coiffÈ, lavÈ, parfumÈ, embellit par diverses toiles, peint, origamizÈ, chantÈ, jouÈ, etc. Et tout ceci à cause des artisans de la famille Kakita.
Bref, les Daidoji en prenaient pour leur matricule.

Dans le lot, un courageux gunzo (chef du guntai, 20 petit samouraïs à ses ordres quoi…) nommé par feu ses parents Daidoji Korozu, son regard ne quitte pas un instant la scène incroyable qui se déroule sous ses yeux: Un Bushi du crabe, haut de 190cm, tetsubo à la main, s'acharne en vain contre le terrifiant sorcier noir.
Le plus surprenant est l'armée de ce Bushi Hida: Des centaines, non, des milliers de marmottes enragées mordant onis, gobs et nobsork à grand coup d'insisives tranchantes.
Soudain, un miracle, le hida qui avait valdingué au travers du champ de bataille du fait d'une grosse calotte de iuchiban, revenait en hurlant et en faisant tounoyer son tetsubo aussi frenetiquement que les attaques marmottes. Il abbattit enfin son arme sur la ganache de gueule d'amour du maho tsukai et shprouf! Plus de sorcier... Rien qu'un amalgame de pulpe ensanglantée...

"MAis qu'est ce que c'est que ce truc relou, pensait Korozu, un crabe avec des marmottes sanguinaires qui pouic Iuchiban comme ça ??? C'est la guerre des troufions ma parole !!!!"
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9934
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 11 sept. 2004, 11:15

RECAPITULATIF PJs:

Présents:
Hida Koan
Isawa Yoshimitsu
Doji Heïshiro Kõjiro
Bayushi Ryumi (en vacances)
Seppun Kurohito
Bayushi Hiryu
Moto Shikizu
Samarco no Oni (en vacances - en cours d'abandon du perso)
Ide Akio
Okuma
Hiruma Lya
Yogo Kaneda
Daidoji Korosu (a déjà posté [RP] mais à intégrer complètement)
Soshi Yabu (n'a pas encore posté [RP], à intégrer)


Nouveaux déjà arrivés:
Akodo Noname
Kakita Sojiro


Guests de temps en temps ou parti):
Marumoto
Pénombre
Oka
Seppun Okama
Aemon

Nouveaux hypothétiques:
Matsu Yumi (attends confirmation)
Mirumoto Tenchi (attends retour de vacances)
Modifié en dernier par Hida Koan le 01 mars 2006, 14:51, modifié 1 fois.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 27 janv. 2005, 17:28

PERSONNALITES DU CLAN DE LA GRUE

FAMILLE DOJI :
Champion et daimyo de la famille Doji :Doji Kuwanan

Fils de Doji Satsume, et frère cadet du Tonnerre du Clan de la Grue Hoturi. Devenu Champion après le Second Jour des Tonnerres, il fut élevé au sein de la famille Matsu (!), passa ensuite un an sur la Muraille et apprit auprès des Hida. Grand guerrier, il mena aux côtés de Daidoji Uji les troupes de son Clan durant la Guerre des Clans, et devint Champion à la mort de son frère. Après bien des hauts faits de gloire, il est désormais vieux et son fils, Doji Kurohito qu'il a eu avec son épouse Kakita Narumi (aujourd'hui décédée), gère les affaires courantes de la famille (ce dernier porte Chukandomo, une des 5 lames de Yasurugi, la maudite).
Sakura , fille de Doji Kurohito et petite-fille du Champion, nul ne sait encore quelle femme elle sera. Mais ce qui est sûr, c'est qu'elle est la première femme de la branche régnante de la Grue à avoir reçu son enseignement au sein du Clan du Lion, comme son grand-père. Elle devrait participer au prochain tournoi de Topaze...
Doji Yasuyo et Doji Nagori, les cousins jumeaux du seigneur Doji. Si Doji Yasuyo est une fine lame reconnue dans tous l'Empire, son frère Nagori a autant de notoriété à la cour, et il est le plus grand conteur de son temps. On dit que l'âme de Doji Shizue est revenu à travers lui...
Doji Tanitsu est lui aussi un grand courtisan de l'Empire, qui eut des rapports privilégiés avec Toturi Tsudao. Il avait alors rang de Conseiller Impérial, avant que ne lui succède Seppun Kurohito (;))

FAMILLE KAKITA
Daimyo de la famille : Kakita Noritoshi

Fils de Kakita Ichiro adopté à la mort de ce dernier par Toshiken, lui-même fils de Toshimoko. Il est aussi LE maître kenshinzen de la famille, et dirige l'Académie de Duel. Il faut remarquer que pour le daimyo de cette famille, Noritoshi est relativement peu sociable et pas très à l'aise en société. Son épouse, ou (à son grand déplaisir) Atoshi, remplissent les fonctions de Cour en général. Il a succédé à son oncle Kakita Kaiten (lui-même successeur de Yoshi) et a un frère adoptif :
Kakita Atoshi, fils de Seppun Toshiken (ancien Champion d'Emeraude) donc aussi petit-fils de Toshimoko, il conteste les décisions de Noritoshi dès qu'il peut, mais toujours subtilement. L'idée des "frères ennemis" est très présente, comme à la génération précédente... Atoshi est un courtisan hors pair, il fut l'élève de Kakita Yoshi. Par contre, sa maîtrise du sabre laisse à désirer...
Kakita Mai, épouse de Noritoshi. Elégante et d'une beauté froide, la Dame des Kakita, toujours un éventail à la main, est une courtisane entraîné par la famille Doji et sera l'hôtesse sur les terres Kakita. La rumeur prétend qu'elle est enceinte...

FAMILLE DAIDOJI
Daimyo de la famille : Daidoji Kikaze
:
Fils de Daidoji Rekai, celle qui succéda à Uji, Kikaze est un jeune seigneur qui n'a jamais chercher les honneurs, mais qui assume désormais sa charge avec fierté et honneur.
Daidoji Komori: personnage non officiel, taisa des armées de la grue et commandant de la garnison du palais de Kyuden Kakita.

FAMILLE ASAHINA :
Daimyo de la famille : Asahina Sekawa :

Petit-neveu d'Asahina Tomo et Tamako, Sekawa prit les rênes de sa famille après que sa soeur bien-aimée Kimita ait péri sous les coups d'un horrible oni, quelque temps avec le retour officiel de Iuchiban. Malgré les idéaux de sa famille, il est désormais un fervent chasseur de la maho et de la corruption.

Pour les sensei de l'Académie Kakita, voir plus haut sur la page.

Certains éléments se trouvent déjà plus haut dans le topic, mais dans le souci de faire des présentations identiques pour chaque Clan, ils sont repris ici. Les Clans de la Licorne et du Scorpion devraient suivre...
[/b]
Modifié en dernier par Seppun Kurohito le 23 mars 2005, 09:46, modifié 1 fois.

Seppun Kurohito
Gokenin
Messages : 1923
Enregistré le : 23 févr. 2004, 14:53
Localisation : Ici et maintenant...
Contact :

Message par Seppun Kurohito » 24 févr. 2005, 22:13

PERSONNALITES DU CLAN DE LA LICORNE

Quelques années après le Second Jour des Tonnerres, la Guerre contre l'Ombre, qui s'est soldée par la bataille de la porte de l'Oubli, a vu le retour de la déesse Shinjo, venue des Terres Brûlées avec les guerriers des tribus Moto. Son passage a sonné le glas du règne de Shinjo Yokatsu, et la purge du Clan de tous les éléments du Kolat qui l'avaient infiltrés. Avant de rejoindre les Cieux, Shinjo confia la destinée du Clan des Vents au Khan Moto Gaheris. La famille Moto est désormais la plus influente du Clan, et les origines de la nouvelle Impératrice ne font qu'accroître l'influence de ces fiers cavaliers.

Champion du Clan de la Licorne :
Moto Shoan :
fondatrice de la famille Horiuchi, Shoan épousa le seigneur Gaheris et lui donna deux enfants, en veillant toute sa vie durant sur le Clan. A la mort de son époux, la désormais ancienne mais sage Moto Shoan a continué son oeuvre et est toujours considérée comme la maîtresse du Clan de la Licorne.

FAMILLE MOTO :
Daimyo de la famille Moto :Moto Chagatai

Fils aîné du Khan Gaheris et de Shoan, le fier Chagatai dirige sa famille d'une main de fer. En tant qu'héritier de Shoan, il est destiné à succéder à celle-ci en tant que Khan et champion du Clan de la Licorne.

FAMILLE SHINJO
Daimyo de la famille :Shinjo Shono

Shinjo Shono a dû maintes fois prouver sa valeur pour pouvoir prendre enfin les rênes de la famille disgrâciée descendante de la Kami. Sa dévotion et ses actes ont prouvé qu'il n'avait jamais appartenu au Kolat, dont il est un ardent chasseur, et tout ses actes visent encore à laver son nom de la honte que son père Yokatsu à jeter. La famille Shinjo n'est plus ce qu'elle était, et elle n'a plus voix au chapitre au sein de la Licorne, mais depuis qu'il en a repris le contrôle, Shono fait son possible pour leur redonner leur force d'antan. Il entretient de bons rapports avec le trône, son frère Yasamura ayant jadis été marié à la tante de l'Empereur, Hida O-Ushi.
Shinjo Haruko est la jeune soeur de Shono et le second enfant de Yokatsu. Cavalier et guerrière émérite, elle a obtenu au mérite son rang de shireikan dans les légions impériales, où elle lave l'honneur de son nom à sa manière. Elle a de très bons rapports avec son frère et le respect de tous.

FAMILLE IDE
Daimyo de la famille : Ide Daikoku
:
Ide Daikoku est le daimyo de sa famille depuis le Second Jour des Tonnerres. Il a connu la Guerre contre l'Ombre, les changements de dynasties et la guerre contre Iuchiban. C'est aujourd'hui un homme âgé, recherché pour sa sagesse. On murmure qu'il ne devrait pas tarder à se retirer.
Bien que son fils, Ide Akio, n'est pas encore été désigné comme successeur, tous les regards sont tournés vers lui. Il représente la Licorne auprès de l'Empereur, comme son vieil oncle Tadaji avant lui, et on le dit très prometteur.

FAMILLE IUCHI :
Daimyo de la famille : Iuchi Yue :

Iuchi Yue est la fille de Iuchi Karasu et d'une membre de la famille Kuni, Hiruko. Assez recluse, on entend peu parler d'elle, bien qu'elle ait contribué à la guerre contre Iuchiban et permit de débusquer et de vaincre Iuchi Shahai, la fille du daimyo Iuchi Daiyu à qui elle a succédé.

FAMILLE HORIUCHI :
Daimyo de la famille : Horiuchi Yoko

La fille de Gaheris et Shoan, soeur de Chagatai, a repris les rênes de la jeune famille Horiuchi, et s'occupe aujourd'hui de former toute une génération de jeunes shugenja.

FAMILLE OTAKU :
Daimyo de la famille : Otaku Xieng-Chi

L'intrépide Xieng-Chi a la lourde tâche de reprendre les rênes de la famille longtemps dirigée par la célèbre Kamoko, Tonnerre du Clan de la Licorne, ce qui n'est pas une mince affaire. Mais elle remplit son rôle sans une hésitation, avec assurance et dignité.
Sa cousine, la très célèbre Otaku Kamoko, est révérée à travers tout l'Empire comme la dernière des Tonnerres vivante. L'ancienne daimyo est un personnage mystérieux, sombre, autour de qui circulent nombres de légendes et rumeurs. Depuis qu'elle s'est retirée, nul ne sait où elle se trouve, à part Xieng-Chi. Peut-être a-t-elle entamé son kurichitai...

Avatar du membre
Bayushi Hiryu
Samurai
Messages : 737
Enregistré le : 03 déc. 2003, 20:50
Localisation : De retour à Paris

Message par Bayushi Hiryu » 25 août 2005, 09:01

Nouveaux PJ :
Matsu Yumi, garde du corps
Soshi Yabu, shugenja du clan du Scorpion et assistant de son représentant à la Cour
Kakita Inigin, sensei de l'académie de duellistes et courtisan réputé
Otaku Shâam, vierge de bataille capitaine de la garde d'Ide Akio
Hida no Heichi Kazuo, ancien gardien du Kusatte Iru no oni

Hiryu, Scorpion récapitulatif
Scorpion Clan Iznogoud * Flood Koalat
Limited : Bow to try to take Matsuura's place.

Verrouillé