[RP]Ambassade du Clan du Lion

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Répondre
Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

[RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Kakita Inigin » 01 mai 2010, 12:33

27eme jour du mois Bayushi.

La Cour d'Hiver n'avait pas encore commencée, et pourtant il était déjà là. C'est que le daimyo, généralissime, ancien maître des éclaireurs, Matsu Ryokun, chef de la Famille Matsu, avait des affaires insignes à traiter à Otosan Uchi. Il était arrivé la veille, accompagné d'un jeune daimyo aux yeux déjà cernés par les trop nombreuses heures à travailler sur des dossiers, le soir : Matsu Kanie suppléait à son père cassé dans un fauteuil d'infirme depuis dix ans, et qui venait de mourir.

Dès son arrivée, Ryokun avait envoyé ses invitations dans un style que des courtisans Grues auraient nommé "épuré" et qui était comminatoire. Dès le matin suivant, ils étaient arrivé : Kakita Dozaemon, cousin de Kanie, lui-même daimyo et qui était aussi arrivé en avance, peut-être en prévision de cette réunion, et Doji Saionji, qui avait reçu mandat pour traiter au nom du Champion Doji.

Sans compter sa propre affaire.

Saionji avait invité Matsu Masashige sous le prétexte de s'initier à la haute politique ("Allons, vous allez épouer une Miya, autant que vous sachiez à quoi ressemble le travail de sa Famille, n'et-ce pas ?") et plus vraisemblablement pour afficher sa longue amitié avec la Famille Matsu.

C'est Saionji qui avait fait un exposé de la situation.
- L'affaire qui nous amènent aujourd'hui sur la demande de monseigneur Ryokun-daimyo est double. On pourait m^me dire qu'il y a deux affaires, mais je crois qu'il faut les traiter ensemble pour avoir un bon aperçu de la situation.

Le long de la route entre Shiro Matsu et Kosaten Shiro, deux daimyo voisins viennent de mourir. C'est évidemment une grande perte pour leur Clan, et la Famille Doji s'associe au deuil. Matsu Inaeki était mon cousin ; je suis son plus proche héritier et, bien que le fief de feu Inaeki soit proche de la frontière avec les terres Daidoji, en héritant du titre de daimyo j'en ferai une enclave Grue, en plein territoire Lion, peuplée exclusivement de samurai Lions de surcroît.

Matsu Kanbun, plus au nord, bien que membre de la Famille Matsu, régnait sur un territoire majoritairement Akodo : il a en effet hérité son fief de son beau-père qui, n'ayant que des filles, en a marié deux dans la Famille Matsu et une dans la famille Kakita et a divisé son vaste domaine entre ses gendres.

Le fils de sa fille cadette est ici, et il s'agit de Kakita Dozaemon-daimyo, qui dirige donc un fief Grue depuis vingt ans - et qui connaît donc la difficulté à faire cohabiter les Akodo et les Kakita ; le fils de sa benjamine égaleent, en la personne de Matsu Kanie-daimyo. Je salue au passage, monseigneur, le courage exemplaire qu'a montré votre père durant les dernières années, et je formule le voeu que nous saurons éviter une guerre mieux que nos ancêtres n'ont su le faire, puisque votre père a perdu la santé dans un conflit frontalier qui aurait dû être mineur et qui, je le crois sincèremnt, aurait pû être évité.

Si nous ne nous fiions qu'aux règles en vigueur dans l'Empire, en matière de succession, je devrais hériter en plein du fief de mon regretté cousin, et devenir pour ce fief votre vassal, Matsu Ryokun-daimyo ; et nous savons bien qu'à terme cette enclave Grue deviendrait un motif de guerre. Et, de la même manière, mais il est vrai que les questions de primogéniture sont plus floues entre neveux, et deviennent très théoriques quand deux cousins en concurrence sont membres de Clans différents et donc sucseptibles de régler leur différend les armes à la main, Kakita Dozaemon-daimyo devrait hériter d'une autre partie du fomaine initial de son grand-père et devenir, pour ce fief, vassal du daimyo Akodo. Et quelle que soit la droiture des samurai Akodo,nous savon bien qu'il n'aura d'autre choix, pour assurer la sécurité de son fief, que d'y faire venir des samurai Kakita et Daidoji en nombre, et que bientôt la suzeraineté sur ce fief sera un motif de guerre.

Or notre Empereur veut la paix. Il nous faut donc nous entendre.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Matsu Roro » 02 mai 2010, 23:50

Matsu Masashige rayonnait. Il était assis aux côtés du puissant Ministre de la Droite et savait qu'à peine entré dans les plus hautes sphères du Pouvoir, il était déjà mis à l'épreuve et que le moindre faux pas pouvait le faire chuter.

Il n'était pas dupe quant à sa présence. Derrière l'invitation du Ministre à "s'initier à la politique", plusieurs desseins se cachaient:
Le premier, le Ministre désirait éprouver son autorité sur lui, Masashige, jeune Général de la Droite.
Le deuxième, était de se servir de lui pour gagner la confiance des samurai de son clan.
Et troisièmement, le faire assister impuissant à une démonstration de supériorité politique du Clan de la Grue sur celui du Lion.

Ce Saionji était vraiment une belle ordure, un homme dangereux, puissant et prêt à tout. Masashige se surpris presque à avoir un élan de sympathie pour ce personnage mais il ne savait pas encore si le Ministre était, sous ses grands airs, un courtisan basique jouant pour le pouvoir suprême (qu'il avait presque atteint) ou s'il était vraiment un homme investit du Devoir Sacré. "Je le découvrirai bientôt" se promit Masashige.

Son esprit travaillait vite sur les informations qu'il entendait et avait déjà plusieurs solutions aux problèmes énoncés ainsi que les différentes conséquences qui en découlaient.
Restait maintenant à voir comment se déroulerai la suite des évènements.
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Iuchi Mushu » 12 mai 2010, 11:10

Matsu Ryokun examina son adversaire dans une passivité néanmoins dérangeante par son oeil critique. Ses yeux se posèrent ensuite sur le jeune général Matsu qui accompagnait le Ministre de Droite. Elle connaissait l'homme, le courtisan, de réputation et l'avait déjà croisé par deux fois dans des réceptions officielles. Finalement, elle prit la parole :

- Doji Saoinji dôno, je loue votre sagesse et la chance du Fils du Ciel de disposer d'un conseiller qui fait fi de ses prétentions personnelles pour le bien de l'Empire. Il va de soi que si vous suggérez de vous dégager du fief de votre cousin et que la famille Kakita est disposée sur vos avisés conseils de remettre entre nos mains la gestion de la partie des terres en territoire Lion qui leur incomberait, le clan du Lion ne peut être que favorable à ce geste de paix et par là satisfaire en tous points la volonté impériale.

Ryokun avait parlé avec aisance, d'une voix calme et bien timbrée. Un sourire poli se dessina sur ses lèvres à l'attention du Ministre de Droite. Un serviteur entra avec le thé qu'avait mandé Ryokun, un des thés préférés du Ministre.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Kakita Inigin » 12 mai 2010, 18:11

Doji Saionji souleva un sourcil en inclinant la tête comme seule réaction aux propos du daimyo. Puis il attndit que le thé soit servi et, tandis qu'il faisait tourner son bol dans sa main après l'avoir soulevé à hauteur du visage en un lent salut, il répondit :

- Matsu-daimyo, vous êtes une guerrière ; cela se lit dans votre démarche et dans les idées qui structurent votre discours.

Puis, après un silence et un sourire :

- Il y a longtemps, j'ai étudié l'art de la guerre que maîtrise le Clan du Lion, avec des maîtres certes moins talentueux. La bataille avait ceci d'apaisant, malgré son propos, qu'on y était en terrain sûr : l'armée en face de la nôtre était l'ennemie ; toutes les autres armées, absentes, sont au pire neutres. Si l'on quitte les champs de bataille et les généraux pour nous intéresser aux Clans et aux daimyo, tous les Clans en guerre contre nous ont nos ennemis, tous les autres sont au pire neutres ; mais si on ne peut être certain que ce sont des amis, on peut du moins s'assurer qu'ils ne basculent pas dans le camp des ennemis plus rapidement qu'un régiment ne volte sur le champ de bataille.
Le Clan de la Grue n'est pas votre ennemi aujourd'hui : vous n'avez pas besoin de nous écraser pour remporter une victoire. Au surplus, vous savez fort bien que l'écrasement est la stratégie du pire.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Matsu Roro » 15 mai 2010, 14:44

Un silence pesant régnait sur la pièce. Matsu Masashige sentait bien qu'il devait dire ou faire quelque chose. Il sentait sous le masque du courtisan, l'impatience du Ministre et sous le regard d'acier du Daimyo, une intervention fraternelle.

Masashige, qui sirotait lui aussi l'horrible thé pour faire bonne figure, regarda une dernière fois le fond de sa tasse puis vida d'un trait l'amer liquide comme pour se donner la force avant de prendre la parole:

"Mon cher Ministre, j'entends vos riches paroles et comprends bien votre métaphore. Vos lointains enseignements en stratégie sont encore d'actualité dans nos écoles militaires et ils honorent vos professeurs émérites.
Vous noterez que la famille Matsu est la première à défendre l'Honneur et la Tradition et bien que je ne rejoigne pas votre point de vue sur les rapports de force qui régissent les relations entre les Clans et les Daimyos pendant des situations de crise, je constate que Matsu Ryokun-Sama n'a pas été la première a parler de guerre mais bien de paix et vous propose une solution qui, certes, n'est pas traditionnelle mais évite bien des désagréments."

Masashige sourit à pleines dents:
"Doji Saoinji dôno, votre vie est un exemple de sacrifices pour satisfaire la volonté du Fils du Ciel et répandre le bien dans l'Empire, aujourd'hui nous avons la possibilité de mettre un terme a un inutile conflit d'intérêt. Quelle est donc votre proposition ?"
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Kakita Inigin » 15 mai 2010, 19:19

- Masashige-san, je suis ravi de voir que vous retenez les leçons quil y a à tirer de votre vie à la Cour de notre céleste Empereur. Le Clan de la Grue, plus quetout atre, est attaché au respect des lois impériales et au mantien de bons rapports avec ses voisins. Ici, nous sommes conscients que l'application au sens strict des lois impériales sur la succession mènerait à une perte brutale de deux territoires du Clan du Lion au profit du Clan de la Grue.

Le Champion du Clan de la Grue se proposait d'établir, en lien avec le Champion du Clan du Lion qui semblait approuver cette solution, une période de transition, durant laquelle le fief de Matu Kanbun serait administré par le Clan du Lion à titre provisoire et serait préparé à passer sous la suzeraineté de Kakita Dozaemon.

Mais une telle proposition ne fixe pas de façon évidente la durée de la période de transition, n'est intéressante pour le Clan du Lion qu'un temps, et ne règle pas la question du fief de mon regretté cousin.

C'est pourquoi je vous fais cette proposition : la période de transition sera fiée par les transmissions du fief de mon regetté cousin Inaeki. En héritant de ce fief, il est évident que je ne peux y demeurer moi-même : j'y nommerai un régent pris parmi les officiers du fief - c'est-à-dire des Matsu, et lorsque mon auguste petit-fils montera sur le trône d'émeraude, je transmettrai le titre de daimyo à ma fille l'impératrice, qui elle-même le transmettra à son fils ; l'un de nos empereurs ne pouvant en même temps être daimyo direct d'un fief, il ne fait aucun doute qu'il nommera le régent d'alors daimyo en titre, rendant ce fief à la Famille Matsu. A ce moment là, le domaine de feu Matsu Kanbun sera rendu à Kakita Dozaemon.

Aucun vainqueur, aucun vaincu, et la vertu de l'Empereur pour garantir le tout : cette solution vous agrée-t-elle, Matsu-daimyo ?
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Iuchi Mushu » 19 mai 2010, 18:30

Si elle n'avait eu en tête le terme "paix", souhait impérial, Ryokun aurait écrasé cet insecte pour sa suffisance et son aplomb. Ainsi on en était donc là, un chantage ! Car si l'on lisait entre les lignes, il ne s'agissait de rien d'autre. Rien de subtil ou de détaché, rien qui évoqua la paix entre les deux clan. Ce n'était ni plus ni moins qu'un subterfuge, une grossière suggestion de soutenir Saoinji dans la course au pouvoir de sa famille, voir son petit fils sur le trône voilà ce qu'il voulait. Si la famille Matsu ne souhaitait pas avoir des volatiles dans ses pattes sur ses terres, elle n'avait plus qu'à oeuvrer à ses côtés. Les prenait-il pour ses servants !
Elle réfréna la bouffée de colère qui montait en elle et d'un ton monocorde demanda :

- Sa Majesté Hantei XXXV a donc fait son choix ?

Elle savait pertinemment que non mais elle voulait avoir la satisfaction de l'entendre de la bouche du Ministre. Qu'il soit pleinement conscient que le clan du Lion n'était pas dupe de sa manoeuvre éhontée. Mais après que fallait-il faire ? Comment instaurer cette paix désirée par le Fils du Ciel alors que les animosités étaient toujours aussi vives en certains endroits et qu'elles risquaient de le devenir plus encore ? En cet instant elle l'ignorait et le Ministre de Droite lui avait eu tout le temps de peaufiner son discours avant de venir jusqu'ici.
Et ce Matsu à ses côtés, Masashige san, que pensait-il vraiment de tout cela, dans quel camp était-il ?
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Kakita Inigin » 20 mai 2010, 10:06

- Ryokun-daimyo, lorsque vous présidez un conseil d'état-major, ne savez-vous pas exactment, à leur langage corporel, ce que vos commandants ont en tête ? Pour moi qui vis au plus près de mon gendre, je sais exactement ce qu'il a résolu pour sa succession.

Je vous sens dubitative. Regardons les avantages comparés des deux options : une application stricte de la loi en utilisant notre vantage politique mènerait à ce que la Grue occupe deux fiefs et à ce que les Matsu déclenchent une guerre en sachant pertinemment déplaire au Fils du Ciel. Un partage gradué dans le temps met un fief dan chaque Clan, crée une Famille Vassale Matsu diposant de la faveur impériale, et laisse le temps de procéder à divers aménagements dans le fief qui va quitter le Clan du Lion. Des aménagements que vos experts en stratégie imaginent clairement, j'en suis persuadé.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Matsu Roro » 24 mai 2010, 00:28

Matsu Masashige s'inclina pour prendre la parole:

"Seigneur Ministre, je vois que vous n'avez jamais été le témoin d'une réunion d'état major de la famille Matsu. Dans votre famille vous utilisez certainement le "langage corporel" pour deviner ce que pense vos interlocuteurs, dans ma famille nous nous exprimons avec mots pour faciliter la compréhension des ordres du jour. Une règle simple qui honore et respecte nos interlocuteurs sans se baser sur de fausses intuitions ou de fallacieuses interprétations des gestes."

"Dans votre discours vous ne nous laissez le choix qu'entre nous déshonorer en prenant les armes pour défendre des terres sur lesquels nos ancêtres ont vécu et dont l'Empereur nous a confié la gestion en Son nom et une jolie histoire, digne d'un conte, dans laquelle une décision impériale pourrait être prise et cela sans garantie aucune.
Je ne vois ni engagement écrit ni véritable geste de paix de la part de votre clan."

"De plus, vous insinuez que la famille Matsu et le clan du Lion se mettraient en guerre contre une application de la Loi, contre une volonté impériale, donc contre l'Empereur lui même. Il me déplait d'entendre de la bouche d'un illustre fonctionnaire tel que vous, d'aussi pâles hypothèses sur notre façon de réagir, ne sommes nous donc à vos yeux que d' hargneux samurai ?!"

"Pour ma part, humble général que je suis, je pense que si de vous même et sans attendre de décision de notre bien aimé Empereur, vous annonciez publiquement à vous dégager de vos droits sur les terres de feu Matsu Inaeki, vous seriez le véritable architecte de la Paix Impériale et le clan du Lion y verrait un geste de réconciliation fort. Vous serez loué comme l'incarnation vivante du "Jin", l'une des plus grande vertu du Bushido car vous n'êtes pas un homme matérialiste qui cherche à accumuler des milliers de Kokus, n'est ce pas ?!"
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Iuchi Mushu » 29 mai 2010, 09:11

Etait-ce sincère ou n'était-ce là qu'une dernière tentative de la leurrer ? Saionji en était capable, ça c'était certain. Il avait choisi l'homme à ses côtés, pourquoi ?
Pourquoi un diplomate aguerri, un politicien redoutable du clan de la Grue choisirait-il un bushi Matsu pour défendre sa maison ?
Certains avancerait que c'était là peut-être le début d'une entente entre les deux clans, que le Ministre de Droite donnait le sage exemple mais Ryokun en avait suffisamment entendu sur l'homme pour savoir qu'il ne faisait rien sans rien, cependant elle restait perplexe quand à l'étrange alchimie qui dirigeait la relation entre Doji Saionji et Matsu Masashige.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Kakita Inigin » 19 juin 2010, 18:44

Devant le silence qui avait suivi son dernier silence, Saionji était resté impassible ; mais il reprit bien vite :
- Matsu-sama, la nuit, dit-on, porte conseil, et comme disait les anciens du temps de Hantei IV le Bienheureux, "L'oreiller est moins dur quand il est lustré à l'alcool". Il se fait tard ; permettez-moi de vous inviter au dîner que je donne ce soir au Shishinden pour saluer la chute des feuilles.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP]Ambassade du Clan du Lion

Message par Iuchi Mushu » 20 juin 2010, 17:27

Les informations qu'on lui avait fournies étaient donc exactes, Saionji était patient, fin et retors. S'il espérait que les langues du Lion se délient sous l'alcool, il allait être surpris. Néanmoins, cette soirée étaient une opportunité moins formelle que la négociation qu'ils avaient entamée pour peut-être tenter de s'orienter sur le goban politique de la Capitale dont elle loin d'être une spécialiste. L'opportunité aussi de savoir aussi où allait la loyauté du jeune Masashige et de se trouver d'éventuels alliés.

- C'est là une aimable invitation Doji Saioinji sama, cela nous donnera surement l'occasion de voir les choses avec un peu plus de recul. Nous ne devons pas ménager nos efforts quand il s'agit de paix, n'est-ce pas ?
M'accorderiez le temps de prendre quelques dispositions ?

Bien entendu, elle n'était nullement vêtue pour la circonstance, elle devait avertir sa maisonnée de cette sortie impromptue et puis elle avait quelques atouts desquels elle pourrait tirer profit au cours de cette soirée. Elle se demanda qui allait être présent à la petite fête privée de Doji Saionji...
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Répondre