[RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Kakita Tsu
Gokenin
Messages : 1314
Enregistré le : 19 sept. 2008, 14:55
Localisation : Quimper
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Kakita Tsu » 17 oct. 2010, 20:14

La matinée l'avait épuisée. Après son départ du Daidairi, Tsuyu se rendit aux sources chaudes, elle resta un moment à se vider l'esprit, appréciant l'eau tiède sur sa peau délicate, se rappelant les caresses de son mari. Elle se passa un peu d'eau sur son visage, levant le nez au ciel, observant un couple de colombe sur le toit, fidèle à jamais...
En rentrant, elle s'arrêta devant une échoppe d'estampes, elle y pénétra par curiosité.
Une heure plus tard, elle sortit, se demandant si elle pourrait se permettre de rester dans les appartements de son mari ou devait-elle rester dans les siens. La patience lui manquait, elle alla chez son mari. Elle trouva Otsu, la servante, qui accrochait le linge.

"Otsu-san, laissez ce travail à votre fille, vous êtes trop agée pour cela."

"Maîtresse, ma fille est partie chercher du riz, il faut bien que je m'occupe."

La samurai-ko esquissa un sourire. Otsu avait la manie de s'occuper de tout, elle ne pouvait rester sans rien faire.

"Attendez qu'elle revienne, elle pourra s'en occuper, j'aurai besoin que vous transmettiez ce cadeau au seigneur Seppun Kyuzo de ma part, faites attention, cette estampe est fragile. Remerciez-le de ma part pour l'attention de ce matin, invitez-le à dîner s'il le peut."

Elle tendit la peinture représentant Shiba Jiro criblé de flèches, tenant debout grâce à sa naginata, protégeant par la mort son seigneur Shiba Matsamune.

Tsuyu pénétra dans le foyer, déposant ses sabres, remarquant que ceux de son mari étaient encore absents.
Elle fit chauffer de l'eau elle-même et se rendit dans un bureau où elle s’apprêta à rédiger une lettre à l'attention de Doji Saionji-sama le priant de la recevoir.
Des bruits se firent entendre de l'autre coté avant qu'elle puisse finir sa lettre. Elle s'empressa de se lever afin de voir de qui il s'agissait. la porte s'ouvrit encadrant le fier Matsu, son mari. elle faillit le percuter, s’arrêtant peu avant, elle s'inclina autant pour son mari que de prières aux kamis pour la présence de celui qu'elle aimait.


"Watashi no shujin (mon mari), votre vue emballe mon coeur." Approuvant ses dire en mettant sa main sur son coeur. "Parler ? Oui, Matsu-dono, l'eau est tiède, je peux allez vous chercher l'alcool de prune si vous le souhaiter"

Elle laissa le passage pour que Masashige puisse entrer dans son bureau.
Image
Image
Miya tsuyu

Kakita Tsu -garde de l'impératrice Doji Sayuri-

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Matsu Roro » 18 oct. 2010, 10:35

"Non merci Tsuyu-chan. J'ai envoyé mon intendant s'occuper des boissons. Je désire vous entretenir mais point dans mon bureau. Allons dans le salon cela est une discussion entre un mari et une femme."

Masashige passa devant et ouvrit les portes de la salle principale. Des bougies et des lampions étaient allumés, le brasero crépitait et l'encens réchauffait enfin son foyer, l'atmosphère chaleureuse relaxa un peu le Lion.

Il désigna à sa femme l'endroit où elle pouvait s'asseoir.

"Je vous en prie très chère."

Une pause, le temps que Tsuyu s'installa.

"Tsuyu, je ne vous ai jamais consacré beaucoup de temps depuis ma promotion au statut de Général de la Garde de la Droite et j'en suis triste. Mes pensées sont toutes à vous depuis notre rencontre et malgré la charge de mes fonctions, je n'ai de cesse de penser à vous. J'ai décidé de passer plus de temps auprès de vous car, après tout, vous êtes ma femme et je n'ai pas le sentiment de vous connaître comme je le voudrais. Nous vivons bien sur dans les règles, vous vivez proche de moi et j'en suis heureux car nos séparations me sont douloureuses mais j'aimerais connaître plus profondement la femme qui porte mon Nom. Est ce que cela vous dérange ? Peut être que vous pourriez me dire ce qui anime votre coeur ? Quels sont vos occupations ?"

Un serviteur apporta le saké et le thé demandé, interrompant le général déchu. Il servit avec habileté ses maîtres et se retira.

Masashige planta son regard dans les magnifiques yeux de sa compagne et lui poursuivit:


"Mais avant toute chose j'aimerai vous dire quelque chose d'important. Quelque chose qui nous touche tous deux.
Je suis suspendu depuis la nuit dernière de mes fonctions de Général de la Droite."
il vit Tsuyu porter la main à son visage.
Allait elle hocqueter de surprise ? Se mettre à pleurer ? Lui rire au visage ? Il continua :


"C'est un malentendu. Mais ce n'est pas moi qui a été suspendu..enfin...si. Quelqu'un s'est fait passer pour moi auprès de Doji Saionji-sama, l'a trompé et s'est déshonoré devant lui pour me nuire. Doji-sama est tombé dans le piège et Kakita Konoe-san est désormais le Général de la Garde de la Droite..."

Masashige se sentit soudain plus libre d'un poids qui était invisible mais qui pesait lourd sur son coeur. Il avait parlé un peu et vite mais il s'était confié et avait tendu la main à sa femme. Il n'attendait plus qu'une réaction de sa charmante épouse.
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Kakita Tsu
Gokenin
Messages : 1314
Enregistré le : 19 sept. 2008, 14:55
Localisation : Quimper
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Kakita Tsu » 18 oct. 2010, 20:27

"Comme vous le souhaitez mon mari mais mon pinceau va secher .."

Tant pis se dit elle, ce qui allais survenir etait plus important que ce pinceau. Tsuyu s’exécuta, découvrant le salon illuminé, laissant une atmosphère envoûtante, un endroit intime, retiré du monde mortel. Les épaules de Tsuyu s’affaissèrent, respirant l'odeur de l'encens, elle se laissa emporter par les senteurs, ses pieds s’avançant de leur propre volonté afin qu'elle puisse aller s’asseoir.
Elle ne dis rien, attendant que Masashige commence a parler, lui laissant le soin de trouver les mots puis écoutant, muette qu'il finisse.
Elle attendit encore, sa tasse se remplissant du liquide, jaune, doré comme le lion. Sa suspension, ainsi on y venait, il s'aretta de parler.


Tsuyu n'avait pas remarqué sa surprise, elle remit sa main sur sa tasse, elle regarda son mari avec tendresse.
Elle pris soin de réfléchir a ses paroles.


"Je suis jeunes, mon karma s'est mêlée au votre, le jour ou je vous ai vu pour la première fois... Je me suis sentit si petite, si intimidé. Depuis des années, le clan du lion était pour moi un clan si violent mais pourtant j'ai vu la tendresse parmi vous. Mon souvenir le plus heureux fut le jour ou mon grand père vous invita pour vous proposer ce mariage.
Apres cela, je suis devenu votre femme, ainsi accepté dans votre clan, les premier temps furent dur mais votre famille a commencé a s'intéressé a moi pour ce que je suis et non comme une intrus. J'aime les Matsu, je suis redevable aussi a la famille Ikoma. Je savais deja ce que vous m'avez dis, je suis ému que vous me confiez cela mais si il y'a bien une chose que j'ai apprise avec vous, c'est qu'un lion se relève toujours sur un meilleur eclat. Mon coeur se motive par votre présence et pour cela je donnerais ma vie s'il le faut. J'avais si peur de n'etre qu'un embarra pour vous."

Elle se rendit compte que cela lui avait beaucoup pesé, de garder cela pour elle, gardant le masque. Elle était maintenant soulagé. elle resservit son mari en eau de vie de prune puis se servit elle même. Constatant qu'elle portait toujours le kimono de son mari.

"Seppun Kyuzo m'a appris cet histoire, il compatit. J'ai tenté par tout les moyens de vous voir ce matin, je m'inquietais, je crois m être montré irritable avec votre successeur... Lorsque vous etes rentré, j’écrivais pour une entrevue avec le seigneur Doji Saionji, je connais bien le clan de la grue, j’espère m’être trompé sur lui ..."
Image
Image
Miya tsuyu

Kakita Tsu -garde de l'impératrice Doji Sayuri-

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Matsu Roro » 24 oct. 2010, 09:29

Masashige était étonné de voir O combien sa jeune et tendre épouse s'était impliquée dans le jeu cruel de la politique pour découvrir ce qui lui était arrivé. Il ne comprenait toujours pas par contre pourquoi elle portait ses vêtements...

"Ne vous inquiétez pas Tsuyu-chan, je pense qu'à cette heure-ci Doji Saionji-sama doit se rendre compte qu'il s'est fait berner. Je pense que cette affaire sera close dans peu de temps."

Bizaremment il se rendit compte de deux choses. La première, il n'avait pas mentionné son entrevue avec l'Impératrice. La deuxieme, c'est qu'il pensait à l'Impératrice mais pas au Ministre de la Droite.
Alors que tous les ingrédients pour passer une agréable soirée entre un mari et son épouse étaient réunis, la tranquilité, un repas partagé en tête à tête, un peu d'alcool, une atmosphère chaleureuse et propice à l'amour, Masashige bondit soudain sur ses pieds.


"Ma femme ! Que le bon sens vous habite ! Mais oui bien sur...Votre idée d'écrire à Doji Saionji-sama est excellente. Pourquoi n'y ais je pas pensé plutot ?" Le Lion croisa ses bras dans son dos et commença une ronde autour de son épouse incrédule.

"Voila je vais lui écrire pour lui faire part de mon étonnement et de ma surprise d'avoir été suspendu de mes fonctions. Je lui demanderais de me raconter ce qui s'est passé avec force de détails sur...sur..." Il s'arrêta et dévisagea Tsuyu. "Non, non. Pas de trace écrites. Je lui demande simplement une entrevue...par votre intermédiaire. Votre idée est excellente ma chérie et de toutes les façons vous êtes mon alibi." Masahige perdit toute couleur sur son visage.

"Mais vous portez mes vêtements ?!" Une grimace de rage déchira le delicat visage de l'ex-général.
Il s'inclina rapidement devant sa femme


"Ecrivez immediatement au Ministre Saionji-sama, ma mie et dite lui dire que nous étions ensemble hier soir. Ayez quelques mots aimables sur ma situation et dites lui bien que je suis pressé de lui montrer mon innocence et que je suis bien en peine de ne pas pouvoir me deplacer jusqu'à lui, puisque le Palais m'est interdit, mais qu'il est le bienvenu chez nous s'il souhaite m'entretenir sur la chose."

Puis il partit en direction de son bureau et de sa chambre vérifier que l'usurpateur ne s'était pas introduit chez lui pour lui voler des effets personnels pour tromper ses interlocuteurs et l'accabler de traces matérielles...
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Kakita Tsu
Gokenin
Messages : 1314
Enregistré le : 19 sept. 2008, 14:55
Localisation : Quimper
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Kakita Tsu » 26 oct. 2010, 19:48

Masashige avait repris du poil de la bête, Tsuyu fut heureuse qu'elle pouvait lui servir. Etait ce vraiment un imposteur qui s'était présenté au ministre ? Elle n’écartait pas la possibilité que ce soit le ministre lui même qui ait monté cette rumeur. Mais dans quel intérêt ?

"Je suis certaine que la vérité sur l'imposteur sera vite dévoilée. Vous n'avez plus à vous en faire Masashige-kun"

Elle fit signe aux serviteurs après le repas de lui apporter une infusion afin qu'elle puisse se reposer l'esprit plus serein cette nuit.

"Bien mon mari, je vais de suite écrire cette missive et passerais la donner personnellement au ministre à l'aube, lui transmettant notre respect par la même occasion. Désirez vous autre chose ?"

La jeune femme se raidit en voyant le Lion commencer à s’énerver. Elle baissa la tête et s'inclina bien bas pour s'excuser, elle avait encore oublié de se changer.

"Je suis navrée, ce matin j'ai confondu vos vêtements avec les miens. Ayant été occupée je n'ai guère eu l’occasion de rattraper mon erreur, cela n'arrivera plus."

Elle se dépêcha de sortir de la pièce afin d'aller se changer mais elle garda le kimono de son mari qu'elle cacha sous le futon. Elle partit ensuite récupérer son matériel de calligraphie afin de s'isoler pour s'atteler à sa tache.
Elle froissa son premier essai, l'encre était déjà sèche pour continuer. Elle nettoya son pinceau avant de reprendre, son deuxième essai ne fut pas concluant. Les mots ne sonnaient pas juste. Elle prit le temps de réfléchir et s'y remit. Ce n'est qu'au bout d'un certains nombres d'essais qu'elle fut contente de son écriture.

"En l'honneur de sa Seigneurie Doji Saionji-sama,
Sur tout le respect que je vous dois, sur la responsabilité que vous m'avez confiée, je puis assurer que moi, Matsu Masashige, un nom de mon clan, je n'ai pas trahi la confiance que vous avez placée en moi. Je n'ai que ma parole à vous donner par l’intermédiaire de ma femme, ne pouvant me rendre jusqu’à vous. Peut être accepterez vous d'assister à une rencontre de sumaï qui se tient dans la cité dans les jours prochains.

Votre serviteur dévoué, Matsu Masashige"

Tsuyu se releva afin d'aller chercher le sceau de son mari. Elle n'avait pas vu l'heure, il se faisait tard, elle resta à contempler le ciel un moment . la lune montait, scintillante dans le ciel d'hiver. La nuit serait courte, mieux valait qu'elle se couche maintenant. Elle se dirigea vers la chambre de son mari.
Image
Image
Miya tsuyu

Kakita Tsu -garde de l'impératrice Doji Sayuri-

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Kakita Sojiro » 26 oct. 2010, 21:57

Alors que le soir approchait, un serviteur aux couleurs du clan de la Grue, masqué par un vaste chapeau, passa le barrage pour se présenter devant la porte.

"Je désirerais m'entretenir avec Matsu Masashige-sama, de la part de Kakita Konoe-sama."

Discrètement, pour ne pas être vu des gardes qui entouraient la maison, il écarta sa lourde veste de coton, révélant un wakisashi. Aucun doute, c'était un samuraï.

"Je suis Daidoji Ribio."
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Matsu Roro » 27 oct. 2010, 14:07

Masashige s'arrêta dans ses recherches, la pièce était retournée comme si un tsunami avait tout emporté. Il cherchait quelque chose qui n'était pas ou plus.Il tourna la tête vers le shoji en entendant l'intendant lui dire qu'un samurai désirait s'entretenir avec lui.

"Un certain Daidoji Ribio-sama, Monseigneur."

"L'Empereur siége sur un véritable nid de Hérons..." Se dit Masashige. "Très bien. Installe le dans le salon, j'arrive".

Daidoji Ribio fut amené dans le salon. L'endroit avait été promptement nettoyé des traces d'un dîner familial mais il restait les lampions et les bougies qui rendaient l'atmosphère chaleureuse et conviviale. L'endroit n'était guère personnalisé, un signe flagrant que le propriétaire venait à peine de s'installer ou qu'il passait le plus clair de son temps en dehors de la maison. On proposa un rafraichissement au samurai. Il n'eut pas le temps de se faire servir que dejà Masahige entrait dans le salon.

"Konbanwa, Daidoji Ribio-san, Je suis Matsu Masashige. Vous venez de la part de Kakita Konoe-sama, que puis je faire pour lui ?"

Masashige se positiona en face de la Grue. Il tenait dans ses mains deux adorables petits chatons qui somnolaient et qu'il ne cessait pas de carresser.
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Kakita Sojiro » 27 oct. 2010, 14:40

Ribio avait juste ôté son vaste chapeau et suivi le domestique jusqu'au salon. L'importance que donnait Masashige à son poste était bien connue, et cette pièce en était le signe ; néanmoins, il était trop poli pour en dire quoique ce soit.
Masashige put reconnaître le yojimbo absolument quelconque de Konoe, aux cheveux ras. Mais ses vêtements, qui rendaient ses sabres invisibles, pouvaient le faire passer aisément comme n'importe lequel des heimins qui allaient ou venaient dans l'Empire. Même son parler était sans accent, comme s'il pouvait prendre celui qui lui convenait. En fait, pour cette entrevue, il parlait comme le ferait un membre de la famille Matsu, sans exagération, simplement juste dans ses intonations. Il se prosterna puis lui tendit un papier plié.

"Matsu Masashige-sama, Kakita Konoe-sama propose de vous inviter à une pièce de nô ce soir ; il sera en compagnie de son épouse. Le reste du message est oral. Il vous fait savoir que si vous voulez avoir la moindre information, ou avez besoin de quoique ce soit, je suis à votre disposition. Je suppose que vous connaissez la réputation de ma famille ; sachez que discrétion et efficacité sont mes mantras, et que dans ce genre de demandes, je ne répondrais qu'à vous, Kakita Konoe-sama m'ayant expressément donné l'ordre de ne rien vouloir en savoir."

Sans le dire, Konoe venait de proposer à Masahige son homme de confiance pour toutes les basses œuvres nécessaires à sa réinstallation au poste de Général de la Droite. Sans vouloir avoir la moindre information qui pourrait donner lieu à un chantage. Visiblement, il voulait insister sur le fait qu'il était définitivement du côté du Lion.

"Bien sûr, il n'attend pas de votre part une réponse immédiate."
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Matsu Roro » 27 oct. 2010, 15:11

Masashige sourit. Décidemment il collectionnait les ames damnés de ses comptemporains.

Il s'inclina avec respect.


"J'ai rarement eu autant l'occasion de frequenter la famille Daidoji que depuis mon arrivée au palais. Mais c'est a chaque fois une heureuse rencontre et je cotoie des samurai de grande valeur. Ribio-san dit à ton maitre, que nous sommes lui et moi des homme des la Droite, nous servons l'empereur et le protegeons lui et sa famille. Son geste est plein de compassion à mon égard et le reflet d'une grande sagesse. Soit fier de servir un maitre comme lui. Mais accepter son invitation dans son intégralité, reviendrait a avouer ma faiblesse et la précarité de ma position. Je suis un Lion Ribio-san et l'honneur et la force sont mes armes. Néanmoins, je sais saisir les bonnes opportunités quand elle se présente, nous pourrions donc consacrer nos efforts dans la recherche du comédien qui s'est joué de notre bien aimé Ministre. Ma piste..."
Le Matsu traça un nom sur le sol avec son doigt.
"Ma piste commençerait par là mais c'est peut etre trop simpliste. Et c'est la ou l'on nous dirige trop. Parles en avec Konoe-sama."

"Nous nous reverrons peut êre au spectacle, je viendrais avec honneur et plaisir au No. A la vue de l'heure avancée, je ne pense pas que ma femme m'accompagnera, elle doit se reposer. Vous savez elle a découvert, il y a quelques temps, les Commandements d' Akodo le Borgne et depuis elle applique ses précèptes dont celui de se coucher tot..."

Masashige devait se préparer rapidement, le fait d'aller seul au Nô le dérangeait au plus haut point, les courtisans pourraient y voir une défection de sa propre femme. Il réfléchit un instant et se décida a déranger sa femme mais se ravisa aussitot. Il ne voulait la brusquer. Une lumineuse idée lui vint. Il trouva une personne qui pourrait peut être lui enlever cette douloureuse épine du pied.


"...mais je trouverais surêment un fervent amateur de Nô pour, je l'espère, m'accompagner. Bonne soirée à vous et mes amitiés sincères à votre maître."
Modifié en dernier par Matsu Roro le 28 oct. 2010, 17:29, modifié 4 fois.
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Kakita Sojiro » 27 oct. 2010, 15:19

Ribio s'inclina.

"Bien sûr. Mes respects à votre épouse. Je vais le prévenir de ce pas."

Il se prosterna et ressortit, après avoir enfilé son chapeau et reprit le rôle d'un simple heimin. Sur le papier était inscrite, selon les formes, l'invitation, ainsi que le lieu et l'heure où seraient joués la pièce.
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Matsu Masashige

Message par Matsu Roro » 28 oct. 2010, 17:45

Le Lion se préparait pour la soirée. Pour une fois, il se vêtit d'un simple kimono. Il trouvait soudain inconvenant de se parer d'or et de soies alors qu'il venait de perdre son statut de Général. Il attacha d'un ruban jaune ses cheveux et glissa ses armes dans son obi.

Il recopia le lieu et l'heure de la pièce en développant d'une main de maitre une invitation à un membre de sa famille, le célèbre Miya Sadaaki, dit "le Bienheureux", le grand père de Tsuyu.



Alors que la reponse à son invitation lui revint, Masashige se détendit et alla se préparer dans une toute autre optique...
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Répondre