[RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

[RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Iuchi Mushu » 14 avr. 2010, 12:13

Sujet privé pour les appartements de l'Impératrice, sa famille, ses amis, les personnes qu'elle convoque
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Kakita Inigin » 14 avr. 2010, 16:38

Vingtième jour de Bayushi, heure du Singe.

Lorsque le page était entré chez lui porteur du paquet bleu glacé, Saionji avait levé brièvement les yeux de sa correspondance, avait fait signe d'un lent demi-cercle de son éventail de poser la lettre sur le bord de son bureau noir, et avait repris sa lecture silencieuse.

Mais l'or brillant sur la missive nouvelle l'avait détourné de ses pensées, et il avait brisé le sceau en forme de chrysanthème.

L'invitation était bien sûre impérative ; mais ce n'était pas la faveur qu'elle constituait qui l'avait fait sourire ("Apportez ce thé dont tous vos invités me parlent !"). A chaquefois qu'il voyait ce nom accolé à ce prénom, sa poitrine se gonflait d'orgueil. Il s'était donc levé, avait pris dans une étagère une sacoche de Thé du Monastère et était parti pour les appartements de l'Impératrice.

Arrivé dans la salle de réception, après les salutations d'usage avec les officiers de service, et s'étant assuré que sa fille avait été prévenue, il avait fait mettre de l'eau à bouillir et y avait laissé tomber lui-même les feuilles, la mirabelle confite, les fleurs de souci.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par matsu aiko » 17 avr. 2010, 18:12

Les mains adroites de la servante lissèrent la lourde chevelure, la pliant et la recourbant en boucles soyeuses avant de la fixer par de longues épingles d'ivoire incrustées de lapis lazuli.
- Mon peigne en ivoire blanc, Umeko.
La servante s'empressa de percher adroitement un haut peigne ajouré, orné de minuscules éclats de nacres, parachevant la coiffure. Le résultat était sophistiqué, mais dépourvu d'ostentation. Elle avait écarté d'un geste les propositions de coiffes compliquées. Ce n'était pas une réception officielle mais une réunion familiale.
- Laisse-moi, à présent.
- Oui, maîtresse.
Restée seule, Kokiden regarda le résultat d'un oeil critique. Le miroir lui renvoya l'image d'une femme élégante, aux traits aristocratiques, aux longs cils noirs, dégageant l'assurance tranquille de qui se sait maquillée et coiffée à la perfection.
Son fils avait atteint l'âge adulte ; mais elle avait encore la beauté, la finesse, le maintien parfait et les manières raffinées qui avaient su attirer l'oeil de l'Empereur. Les années d'exercice du pouvoir avaient ajouté cette suprême élégance, devenue une seconde nature, et l'autorité naturelle de qui a l'habitude d'être obéi. Tout, en elle, la proclamait impériale.
Ses traits s'assombrirent. Ce temps où elle avait été la favorite, faisant tourner toutes les têtes, était malheureusement bien lointain, comme en témoignait la désaffection de l'Empereur pour ses appartements.
Elle tourna sa figure de trois quarts. Là, au coin de la bouche, à peine visible, il y avait une petite ride, qui n'y était pas précédemment. Elle tapota du doigt la poudre de riz pour la faire disparaître.
Elle était encore belle. Mais les femmes, ici, ne régnaient que par les hommes. Que feras-tu, Kokiden, quand ta beauté se sera évanouie ?

- Maitresse, votre honorable Père, son Altesse le Ministre de Droite, est arrivé.
- Dites-lui que j'arrive.

Elle se composa un visage serein, et se leva dans un bruissement de soie. Ses mouvements étaient lents, gracieux, délibérés. Les servantes se plièrent en quatre sur son passage. Elle était l'Impératrice.
Modifié en dernier par matsu aiko le 17 avr. 2010, 19:54, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Kakita Inigin » 17 avr. 2010, 19:36

Elle était sublime. Tout en accomplissant ce mouvement étrange, familier des courtisans,qui consistait à relever le bassin en inclinant le torse en une lente inclinaison, tel le mouvement de la grue buvant à la mare ...

Grue boit à la mare
Prière au parfum du soir
Au soleil fâné

... il remarqua l'élégance éthérée de son peigne sur sa chevelure raisonnable, l'écho des aiguilles à cheveux, le calme de son visage.
Le maquillage semblait déséquilibré entre les deux côtés de sa bouche, mais Saionji l'attribua à un rappel douloureux de son âge.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par matsu aiko » 17 avr. 2010, 20:10

Ses robes glissèrent sur le tatami en un chuintement de soie ; elle s'assit gracieusement, les lissant automatiquement de la main pour éviter de les froisser.
- Merci, Vénéré Père, d'avoir bien voulu venir me faire accéder à ce délice tant vanté par vos honorables visiteurs. L'odeur de ce thé est un pur enchantement.
Elle inclina la tête avec un sourire charmant, ouvrit de deux pans son éventail.
- Mais je manque à tous mes devoirs ; comment vous portez-vous ?

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Kakita Inigin » 17 avr. 2010, 21:24

Saionji sourit.

- Je te remercie, je me porte bien. Ce matin j'ai bu une infusion d'ageratum de plusieurs teintes mêlées pour me donner force et constance durant toutes la journée. Le médecin de la cour tient cette fleur modeste pour un remède contre l'usure de la vie de Cour.
Modifié en dernier par Kakita Inigin le 18 avr. 2010, 08:58, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par matsu aiko » 17 avr. 2010, 22:14

- Ce médecin est un sage, et entre ses mains sagaces vous êtes assuré de trouver dix mille ans de vie, santé et prospérité.
Elle prit une gorgée de thé, savoura l'arôme fruité et subtil.
- Ce thé est vraiment délicieux....il faut absolument que vous m'expliquiez où vous vous le procurez.
A l'égal de votre thé, j'ai aussi entendu nombre d'échos enviables sur le superbe parterre floral que vous avez fait réaliser. Il agrémente à merveille les jardins, et ne déparerait dans aucune demeure, si noble soit-elle.
Mouvement d'éventail, lent et circulaire.
- Cette initiative bénie a d'ailleurs dû inspirer mon céleste époux, car lors de ma dernière visite, j'ai vu que les jardiniers avaient hardiment manié la bèche et la houe, et que de nouvelles variétés venaient d'être plantées. Il m'a paru soucieux ces derniers temps. Je formule des voeux pour que la beauté renouvelée de ces jardins puisse apaiser son âme.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Kakita Inigin » 18 avr. 2010, 09:33

Saionji resservit du thé.

- L'Empereur me paraît connaître un problème de jardinage classique : comment accorder les jeunes pousses offertes par ses amis à celles plantées les années précédentes ? Si l'esthète noble, et il y en a beaucoup dans notre Clan, peut étndre son jardin sur les friches alentour et diviser l'espace à sa convenance, il n'en est pas de même dans les jardins du palais. Moi qui ai la main verte, j'ai été confronté dans le passé à des problèmes similaires et, si les solutions que j'ai choisies n'étaient peut-être pas aussi bonnes que je l'aurais voulu, je les ai du moins appliquées dans les jardins que la bienveillance de Sa Majesté a confié à ma vigilance.

Il s'éventa le front avec son éventail à demi-ouvert.

- Mais, en matière de jardinage, il faut parfois savoir revenir au bon sens et aux principes anciens, tout simplement. Ils constituent en effet un guide toujours précieux. Contre un excès de luxuriance et un effet visuel de fouillis, la parade est un ordonnancement rigoureux des plantations : un grand jardin a besoin des hautes élancées du cèdre pour désigner le ciel et de la beauté des célosies pour couvrir la terre.

D'ailleurs, en ce qui concerne la délicate célosie, les expériences de Kyuden Doji sont pleines d'enseignement. Il faut arroser les plants de célosie avec une pure source, ou bien ils dépérissent et meurent, ainsi qu'il est arrivé aux paulownias qui avaient été plantés trop hauts dans le jardin.
Les Anciens nous enseignent que si le souci du jardinier est d'utiliser au mieux l'eau d'une source au débit très abondant, il faut qu'il canalise l'eau vers des cultures très demandeuses, au moyen de canaux d'irrigation. Quand je servais comme Intendant des Evènements Artistiques Extérieurs à Kyuden Kakita, j'avais aménagé un pavillon, à main droite à l'entrée des jardins, où je déviais l'eau d'un raccordement du lac pour faire pousser du pavot écarlate et des pensées.
J'avais à combattre une invasion de zinnias dont la couleur rouge se mêlait à celle des pavots et rendait sa capture difficile. J'ai remplacé le pavot par des nielles qui s'accordaient aux pensées et qui ont bu toute l'eau nécessaire aux zinnias. Devant le succès j'ai planté des palmiers sous les fenêtres de mon appartement.
Cela demande, bien sûr, un grand soin dans l'irrigation.
Modifié en dernier par Kakita Inigin le 18 avr. 2010, 17:23, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par matsu aiko » 18 avr. 2010, 14:48

- Vénéré Père, votre expertise horticole ne cessera de m’étonner.
Cependant, dans le cas présent, il sera difficile de planter des cèdres, même les techniques d’irrigation les plus sophistiquées seront vaines… La source est située en contrebas des arbres existants, et aucune intervention humaine ne peut faire couler l’eau vers le haut. Plus bas, le terrain est trop meuble pour y planter des arbres.
Par contre, éviter la prolifération d’une espèce en en plantant une autre, ou en drainant le terrain, me paraît une tactique habile.
Comme vous le savez, cela fait des années que je tente de convaincre l’Empereur de planter des chrysanthèmes, justement parce qu’on les dit ennemis des mauvaises herbes, et bien sûr pour leur fonction symbolique.
Mais les astres suivent leur course dans le ciel, indifférents aux activités des hommes.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Kakita Inigin » 18 avr. 2010, 19:07

- Ma fille, l'eau coule de la source à la mer ...

Rivière des sources
Au ballet de la mer coule
Et je l'accompagne

... et il est vain de tenter de lui faire suivre un autre chemin. Mais une source abondante est un bienfait pour le bon jardinier qui y trouvera un bon allié ... à condition, encore une fois, de savoir la canaliser. Il existe heureusement des tamis naturels qui purifieront les eaux trop acides ; une fois purifiée, l'eau permet tous usages. Quand à la terre ainsi acidifiée, à défaut d'y planter des genêts, un complément de chaux lui rendra sa pureté virginale. Mais la chaux est dangereuse ! Il suffit de présenter cela à l'Empereur pour qu'il accepte de recourir de préférence à des plantes de purification, comme l'azalée.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par matsu aiko » 01 mai 2010, 19:15

- Père, je vous remercie de votre sagesse, et de me faire partager votre expérience. Créer un jardin parfaitement harmonieux n'est certes pas à la portée de tout un chacun...

Il y eut d'autres propos échangés, d'autres considérations. Un auditeur accidentel aurait peut-être été surpris du sérieux avec laquelle le père et la fille devisaient de ces sujets. Mais pour les membres du clan de la Grue, même l'art du jardinage n'était pas un sujet futile.

L'Impératrice ferma à demi son éventail. Quel que fut le plaisir qu'elle ait pris à la discussion, à échanger des avis et des opinions, et à voir que son père soutenait ses vues, il lui fallait conclure l'entretien. Un serviteur venait d'apparaître sans être mandé, et de par son air tendu, elle savait qu'il y avait urgence.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Kakita Inigin » 01 mai 2010, 20:34

Saionji rompit l'entretien par quelques paroles aimables sur l'odeur de pluie, un peu lourde et semblable à la laitue qui montait du jardin ; lorsque l'ipératrice fut partie, il prit une plume et commença à écrire des lettres.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Matsu Roro » 02 mai 2010, 22:53

Matsu Masashige, Général de la Garde Rapprochée de Droite, se trouvait dans la cour principale du Palais en compagnie de ses deux aides de camp et d’un officier pour inspecter la garde en faction, lorsqu’un serviteur de l’Impératrice s’inclina à quelques mètres devant à lui.

Le Taisa Seppun Kintaro, qui n’avait rien remarqué, était en train de vanter la tenue et l’exemplarité de l’escouade inspectée lorsque Masashige le fit taire d’un ample geste de la main.

" Je ne doute pas de la propreté de cette escouade, Capitaine. Je souhaite simplement connaître la forme physique de nos hommes. Je superviserai donc personnellement l’entraînement de demain matin. Mes aides de camp, Ikoma Kokatsu et Kaiu Aneko finiront l'inspection. Maintenant pardonnez moi, j’ai à faire…»

Les trois officiers saluèrent alors que le Général tournait les talons en direction de ce qui semblait être les appartements impériaux…

Masashige pénétra seul dans le Dairi avec la solennité habituelle, scrutant chaque détail qui l’entourait. Il s’imprégnait toujours de la grandeur et de la beauté de ce lieu saint. Il remarqua avec satisfaction que les gardes visibles étaient frais et attentifs. Aucun homme au monde ne pouvait pénétrer ici l’arme au clair sans mourir sur le champ, taillé en pièce…Il se retrouva bientôt devant les portes des appartements de l’Impératrice Kokiden. Il sourit, tandis que le page disparaissait probablement annoncer son arrivée, et s’inclina avec élégance en attendant le bon vouloir de l’Impératrice pour le recevoir.

Il ne savait pas pourquoi Hantei Kokiden le convoquait aussi discrètement mais cela devait être important…
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Avatar du membre
matsu aiko
Artisan de clan
Messages : 3061
Enregistré le : 13 juin 2004, 20:33
Localisation : paris

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par matsu aiko » 07 mai 2010, 22:17

La réponse devait lui être promptement apportée.

- Masashige-san, j'ai une mission à vous confier - une mission de la plus haute importance, et pour laquelle la plus grande discrétion est requise, entama l'impératrice sans préambule.
- Approchez-vous.

Après que le général se soit placé à une distance idéale pour assurer la confidentialité de l'entretien sans être une offense à l'étiquette, elle poursuivit d'une voix basse mais néanmoins parfaitement diistincte :
- Il y a eu un ...incident dans les appartements du Prince Suzaku. Je souhaite que vous vous chargiez de raisonner le Prince, et que vous vous assuriez que nulle mention ne sera faite de l'incident. Dans le cas contraire, j'en aurais un très grand déplaisir. De mon côté, je me charge de la servante.
Des questions ?

Pour que l'impératrice se montre aussi directe, "l'incident" était d'une extrême gravité, comprit immédiatement Masashige. Des têtes pouvaient rouler - y compris la sienne.
Modifié en dernier par matsu aiko le 12 mai 2010, 22:55, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Matsu Roro
Samurai
Messages : 585
Enregistré le : 22 déc. 2007, 14:49
Localisation : Shiro Matsu, Otosan Uchi ou Kaiu Kabe selon l'humeur !

Re: [RP] Les appartements privés de Doji Kokiden

Message par Matsu Roro » 09 mai 2010, 19:23

Masashige s'inclina prestement et respectueusement devant l'Impératrice. Il comprit que ses priorités venaient subitement de changer...

L'air grave, Masashige releva la tête.

"Le Prince Suzaku se porte t il bien ? Que s'est il passé ?!" Il contrôlait sa voix mais ses yeux s'écarquillèrent légèrement à l'évocation du mot "incident" dans la bouche de la femme la plus puissante de l'Empire. "Et merde" pensa t-il "Il s'est passé quelque chose de grave et je suis le dernier des péquins a en être informé. Il va falloir que je change cela."

Il posa sa main droite légèrement devant lui et se pencha délicatement (impétueusement ?) vers l'Impératrice "Dites moi, votre Grâce, qu'attendez vous exactement de moi ?" C'était osé mais a la guerre comme à la guerre ! Une goutte de sueur perlait lentement entre ses deux omoplates "Je rêve ou il fait chaud ici ?" se demanda t-il soudainement.
:lion: "There is no loyalty but to the Emperor. There is no honor but to die in his name."Matsu Tsuko :lion:

Répondre