[RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

"Il y a des livres dangereux comme il y a des amis dangereux. Peut-être faut-il découvrir les uns comme les autres ?"

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Akodo Kakita » 29 mai 2010, 22:27

"Les deux sont aussi fiers et timides l'un que l'autre. Aucun ne fera le premier pas facilement. Le mieux se serait de les mettre tous les deux dans une barque et milieu d'un lac pour qu'ils se parlent enfin... Mais je pense qu'il serait plus facile que tu les invites à dîner un soir. Tu offres un spectacle et tu t'absentes quelques moments pour les forcer à être dans la même salle tous les eux sans échappatoires. Mère saura les manipuler comme il le faut."

Shingen regarda un instant le dojo et les bokkens.

"je crois que je vais saisir ton invitation à m'entraïner avec Hikaru." :)
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Bayushi Otojiro
Moine
Messages : 145
Enregistré le : 24 févr. 2010, 11:20
Localisation : Strasbourg

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Bayushi Otojiro » 29 mai 2010, 23:05

"Cela serait effectivement intéressant. J'y penserai."

*Et c'est également valable pour toi et ta jolie épouse, mon cher fils."

"J'en parlerai à Umeko-chan dès que je me serai changé."

Il salua brièvement son fils, puis s'apprêta à sortir. Au moment où sa main touchait le shoji, il se retourna et lança d'un ton joyeux :

"Nous feras-tu le plaisir de venir dîner un soir avec nous ? Ta mère voudrait te voir."

Elle s'occuperait de tout. Comme l'avait judicieusement remarqué Shingen, sa mère était de taille à les manipuler. Il ouvrit alors que la réponse de son fils résonnait encore, fit signe à Hikaru d'entrer et lui tendit son bokken.

"Venge ton maître Hikaru, mais ne sois pas trop dur avec son fils. L'Honneur de l'un fait la fierté de l'autre."

Il retourna alors vers ses occupations précédentes, le sourire aux lèvres, déclarant à Akemi qu'il faudrait lui arranger une entrevue avec Doji Yoshiro, l'intendant du Prince cadet.
Il n'y a nul honneur en dehors de celui-ci : servir l'Empereur.

Actuellement Seppun Otojiro.

Avatar du membre
Bayushi Otojiro
Moine
Messages : 145
Enregistré le : 24 févr. 2010, 11:20
Localisation : Strasbourg

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Bayushi Otojiro » 03 juin 2010, 16:20

13ième jour du mois Bayushi, heure de Shinjo

Otojiro, après s'être rafraichi et changé, avait envoyé un serviteur prévenir sa femme qu'il souhaitait la voir pour le dîner. Chargé du message et d'une fleur de shikimi. Elle saurait sûrement déjà qu'il s'était entretenu avec leur fils, mais il était heureux que, pour une fois, leur discussion ne se soit pas transformée en bataille rangée.

*Nous avons beaucoup à faire ce soir ...*

Il donna ensuite ses ordres pour que la soirée se déroule sans accroc, et rédigea un mot pour son père, afin d'arranger le séjour du Prince à Asukadera.

[...]

Comme à chaque fois que sa femme le rejoignait dans ses appartements, il ordonna aux serviteurs de se retirer et de les laisser seuls. Ils seraient bien assez dérangés lors du repas pour pouvoir jouir de quelques instants d'intimité.

"Umeko-chan, mon âme chante de te voir ici", dit-il une fois les shojis refermés. "Il me suffira de voir encore Ayame-chan pour que mon bonheur soit entier."

Il s'approcha d'elle et lui prit les mains.

*Elle est toujours aussi belle ...*

"J'ai parlé avec Shingen-kun tout à l'heure. Nous pourrions l'inviter à dîner un prochain soir, ainsi que Kanako-gozen."

Sa charmante et rusée épouse ferait sûrement d'elle-même le rapprochement entre cette phrase anodine et la conversation qu'ils auraient durant le repas.
Il n'y a nul honneur en dehors de celui-ci : servir l'Empereur.

Actuellement Seppun Otojiro.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Iuchi Mushu » 03 juin 2010, 18:30

Derrière le fin rideau de perles ivoire et carmin du masque qui cachait à la vue directe, ses yeux, son nez fin, il devina son émoi quant à ce geste de tendresse direct. Sa bouche parfaitement maquillée esquissa un sourire léger.

- Voilà bien longtemps que vous n'aviez eu avec Shingen une conversation posée, peut-être la tombée des feuilles de cet automne est-elle annonciatrice d'un renouveau enfin prospère où la sagesse aura sa place.
Et vous mon époux vous serez l'artisan de ce fait.

Elle ôta doucement ses mains des siennes, percevant le pas des serviteurs venant dresser la table. En aucun cas, elle n'avait laissé entrevoir depuis leur mariage l'attachement que Otojiro avait pour elle, cela l'aurait desservi dans sa carrière. Elle fit quelques pas pour remettre une distance protocolaire entre eux et la soie de ses kimonos frôla les tatamis. Ce soir, elle avait choisi une tenue dans les tons qu'affectionnait son époux. Sa charge était prenante, leurs instants seuls si rares, elle posa les yeux sur les jardins tandis que les serviteurs entraient pour disposer la table et le saké.

Elle attendit leur départ puis revint à ses côtés.

- Cela me fera grand plaisir de recevoir Shingen et Kanako chan en notre demeure, cela fait longtemps que je ne les ai vus
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Bayushi Otojiro
Moine
Messages : 145
Enregistré le : 24 févr. 2010, 11:20
Localisation : Strasbourg

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Bayushi Otojiro » 07 juin 2010, 20:50

Alors que les serviteurs vaquaient à leurs occupations autour d'eux, Otojiro vit sa femme redevenir l'épouse distante du Ministre. Ce rôle il le connaissait, il savait qu'elle le jouait pour lui, mais c'était toujours avec un pincement au coeur qu'il voyait avec quelle aisance elle passait de ce costume à celui d'amoureuse.

"Shingen me disait que son beau-frère passerait quelques temps en retraite, à Asukadera. Mon père l'y accueillera comme il se doit."

Il profita d'un moment de solitude pour caresser délicatement la main de sa femme.

"Que les jardins du Temple sont beaux à cette époque ..."

Il prit le temps de goûter un plat, avant d'ajouter :

"Je me souviens comme Ayame s'y plaisait."

A l'époque, même les plus austères des moines fondaient devant l'enthousiasme de la jeune fille. Shingen avait sûrement raison, il faudrait faire en sorte que les deux époux puissent s'y retrouver.

"J'ai demandé à Yoshiro-san de trouver une soirée libre dans l'emploi du temps de Genjuro-sama afin de l'inviter à dîner avec Ayame-chan."
Il n'y a nul honneur en dehors de celui-ci : servir l'Empereur.

Actuellement Seppun Otojiro.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Iuchi Mushu » 08 juin 2010, 08:59

Bayushi Umeko ne se permit pas de critiquer l'attitude de son beau-fils mais elle savait combien son désintéressement était source de tourment chez sa fille. Pourtant elle espérait qu'un jour, cette judicieuse union porte ses fruits et que la jeunesse finirait par mûrir pour faire place à la sagesse. Les langues commençaient à s'agiter, on commençait à murmurer car depuis leur union, aucun héritier ne se profilait à l'horizon.
Certes tout deux étaient en cause mais Umeko n'était pas assez naïve pour croire que c'est ainsi qu'on entendrait la situation. Devant le succès du prince auprès de la gente féminine, il était certain que la faute allait rejaillir sur la princesse.

- Je suis certaine que cette retraite sera profitable au Prince, il doit être très tendu et préoccupé par ses affaires car Ayame-chan le voit peu.

C'était là un doux euphémisme mais surtout une manière de rappeler à son époux combien il était important de tout tenter pour réunir les deux jeunes gens. Cette union avec la famille impériale était prestigieuse mais elle se révèlerait inutile pour leur maison si en fin de compte le prince délaissait leur fille. Umeko avait bien tenté de parler à la jeune femme mais alors qu'elle avait sous les yeux un couple uni et solidaire dans les épreuves, curieusement elle n'arrivait pas à gagner le coeur et les faveurs du prince. Elle acceptait bien mal ses incartades, ses sorties et ses maîtresses, elle ne se résignait pas à l'idée qu'une femme aussi jolie et aussi éduquée soit-elle ne puisse suffire à un homme, mais ainsi en allait dans leur monde. Umeko n'avait jamais fait la moindre objection encore moins de reproche à son époux pour les yeux qu'il avait posé sur d'autres femmes. Pourtant on lui avait prêté quelques liaisons. Etait-ce vrai ? Peu importait, elle était son épouse et se devait de le seconder au mieux, elle était consciente de toute manière de l'attrait qu'elle exerçait sur lui et au final, elle savait que tôt ou tard selon ses obligations, il rejoignait sa couche. Elle avait toujours su qu'elle serait sa faiblesse. Au lieu d'en faire une arme, elle avait modelé cette faiblesse en une force pour que cela devienne un avantage pour lui et non un point faible.

- Comment s'est déroulée votre journée, mon époux demanda-t-elle en remplissant sa coupe de saké.

Maintenant il était temps qu'elle confronte les informations que lui rapporterait son époux avec les siennes, cela lui permettait de prendre la juste température des choses et de le conseiller au mieux. On disait Doji Saionji en grande négociation avec le clan du Lion pour une affaire de succession, nul doute que son époux en ait entendu parler et qu'il ait son propre avis sur la question. Dans deux jours le Sentaku se réunirait et on murmurait que l'Empereur était désireux de participer à la séance du Conseil. Se pourrait-il que sa décision finale se profila dans les prochains jours ? L'effervescence de la Cour lui murmurait que ce n'était pas là chose impossible.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Bayushi Otojiro
Moine
Messages : 145
Enregistré le : 24 févr. 2010, 11:20
Localisation : Strasbourg

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Bayushi Otojiro » 28 juin 2010, 18:36

"Nul doute que le calme du Temple saura gagner son coeur et son esprit."

Et si la pureté des lieux n'y suffisait pas, les moines réagiraient en conséquence. Il fallait absolument faire en sorte qu'Ayame l'y rejoigne.

"Depuis quand notre fille n'a-t-elle pas vu son grand père ? Peut-être serait-il judicieux qu'elle trouve du temps dans les jours qui viennent pour rendre visite à celui-ci."

Laissant le silence se faire quelques secondes, le temps de porter sa coupe à ses lèvres, Otojiro se dit qu'il avait de la chance de pouvoir compter sur sa femme comme il le faisait actuellement. Bien des mariages arrangés tournaient au drame, mais le sien restait une source de joie et de bonheur pour lui.

"Ma journée fut remplie, comme souvent. J'ai néanmoins pu trouver le temps pour effectuer une passe avec Shingen-kun, qui m'a battu, ainsi qu'il le fait à chaque fois."

A vrai dire, il avait été "harcelé" par toutes sortes de courtisans, courtoisement éconduits et dirigés vers ses subalternes, afin qu'il puisse se concentrer sur des affaires réellement importantes, et sur les messages de ses amis.

"Mon estimé collègue, le Ministre de Droite, aurait récemment rendu visite à Shosuro Akinjo-san et s'est longuement entretenu avec Matsu Ryokun-san. J'aimerais pouvoir, comme lui, trouver le temps pour pouvoir présenter mes amitiés à nos hôtes."

Cependant, il ne prenait que rarement le temps de comploter et de manigancer, comme le faisait si bien Doji Saionji. Sûrement était-ce dû à une différence de point de vue.

*Shingen saura s'y prendre pour contrer "le vieux singe". Je lui fais confiance.*
Il n'y a nul honneur en dehors de celui-ci : servir l'Empereur.

Actuellement Seppun Otojiro.

Avatar du membre
Iuchi Mushu
Shinri Historien
Messages : 1695
Enregistré le : 07 mai 2002, 23:00
Localisation : Entre le ciel et la terre
Contact :

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Iuchi Mushu » 28 juin 2010, 19:23

- Pensez-vous que ce soit judicieux mon époux ? Que penseriez-vous si vous retirant au temple pour quelques jours, sans vous en demander la permission, je m'y rendais moi aussi ?
Le prince ne pourra croire à la coïncidence de la visite à son grand-père même si sa présence dans le temple est un fait avéré. Il nous a, à nous aussi, fallu un peu de temps pour regarder dans la même direction, Ayame est impatiente et cela paralyse un peu Son Altesse, je pense. Peut-être en les réunissant plus souvent sous notre toit avec quelques invités judicieusement choisis, favoriserions-nous les choses ?

- Qu'en dites-vous ? Je suis sûre que Shingen saura convaincre Son Altesse que l'attrait des jardins du palais par rapport à ceux des établissements qu'ils fréquentent est avérée, même si leur beauté est différente.

Elle eut un silence posé avant de reprendre avec douceur

- Peut-être avons nous été trop exigeant avec nos enfants sans nous en rendre compte. Aurions-nous été les artisans de cette impatience ou n'est-ce là que le feu de la jeunesse qui enflamme leur jeunes vies ? Il faut tant de temps pour construire de solides fondations et à la fois le temps a passé si vite que j'en ai oublié comment nous étions à leur âge.

Elle lui sourit tendrement. A mots savamment choisis, son épouse lui faisait comprendre comme la situation était précaire et comme l'impatience ou un faux pas pouvaient tout gâcher. Peut-être était-ce à eux d'oeuvrer encore ensemble comme ils l'avaient fait tant de fois pour que leurs enfants trouvent le bonheur et l'équilibre tout en occupant des places de choix. Dans les hautes sphères, la pression politique était telle que peut-être les avaient-ils un peu trop vite laisser voler de leurs propres ailes.

- J'ai pris quelques dispositions pour un dîner avec Shingen-kun et son épouse demain soir. J'ai aussi ouïe dire qu'une troupe d'acrobate renommée donne en ville un spectacle de toute beauté. Peut-être cela plairait-il à notre bru de nous accompagner si bien sûr ses obligations lui laissent deux soirées de libre cette semaine.

Etant donné que le prince se retirait pour quelques jours, cela permettait de consolider les fondations du mariage de Shingen, c'était là une orientation judicieuse même si elle ne serait pas du goût de Shingen.

- Votre fils a besoin de se détendre comme vous. Entre ses fonctions, vos rixes amicales au dojo et les visites à son beau-père, que de tensions dans une journée n'est-ce pas ? Je suis sure que le divertissement et la beauté pourront les estomper. Qu'en dites-vous ? J'aimerai tant vous offrir un peu de quiétude avant cette Cour d'hiver.

Sa main fine versa à nouveau du saké dans la coupe de son époux.
"Ceux qui n'oublient pas le passé, sont maîtres de l'avenir" (Sima Qian)

Avatar du membre
Bayushi Otojiro
Moine
Messages : 145
Enregistré le : 24 févr. 2010, 11:20
Localisation : Strasbourg

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Bayushi Otojiro » 29 juin 2010, 22:18

"J'en serais fort aise, soyez-en certaine. Mais il est vrai que notre fille et le Prince ne sont sûrement pas dans les mêmes dispositions."

Il ne prit guère le temps de réfléchir à la proposition de sa femme. Après tout, c'était plus ou moins ce dont il avait convenu avec Shingen.

"Nous pourrions en effet nous arranger pour rassembler notre famille plus régulièrement. Shingen-kun et le Prince sont dans la même situation après tout."

Un léger sourire aux lèvres, Otojiro se remémora sa jeunesse, ses folles épopées à Kyuden Bayushi. Et sa rencontre avec Umeko.

"Nous étions fous, nous étions heureux. L'apanage de la jeunesse. L'exigence mène à la réussite, nous aurions eu tort d'encourager toute autre attitude."

Mais ses yeux démentaient son ton si formel. Il doutait toujours, concernant ses enfants, et Umeko le savait. Ils allaient encore une fois devoir prendre les choses en main.

"Je verrai avec Doji Yoshiro-san pour inviter Genjuro-sama. Cela me ferait grand plaisir de passer une soirée avec ma famille, et ne penser qu'au spectacle."

Ce qui était utopique, évidemment. Jamais il ne pourrait passer une soirée entière sans que rien ne vienne lui rappeler ses devoirs.

"Et vous, qu'avez-vous fait aujourd'hui ? La journée fut-elle plaisante ?"
Il n'y a nul honneur en dehors de celui-ci : servir l'Empereur.

Actuellement Seppun Otojiro.

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Akodo Kakita » 09 sept. 2010, 14:48

23° jour de Bayushi (tard dans la nuit)

Shingen se présenta aux appartemetns du ministre de gauche sans se préoccuper de l'horaire tardif. Les gardes furent surpris de le voir mais le laissèrent passer sans poser de questions importunes. Il se retînt d'aller frapper directement à la chambre et envoya un serviteur le faire pendant qu'il tournait en rond. Ichiro intercepta un serviteur qu'il envoya préparer un thé fort et préparer une pièce pour que les Seppun puissent parler entre eux.
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Akodo Kakita » 07 oct. 2010, 14:14

Le ministre de gauche arriva à la fois surpris et curieux de la visite nocturne de son fils ainé. Les deux hommes se retirèrent seuls dans une pièce, leurs gardes rapprochées s'assurant qu'aucun serviteur ou espion ne puisse entendre les échanges.
Le général commença :

"Je viens d'être convoqué par Saionji pour révoquer son général. Le vieil homme semblait en colère et particulièrement fébrile. Très rare, le Matsu a dû vraiment prononcer des paroles qu'il ne fallait pas. Un jeune Kakita a pris l'intérim, mais il est jeune, inexpérimenté et peu sûr de lui. Nous avons une opportunité de déstabiliser le parti de droite. Regagner les positions perdues."
Otojiro répondit doucement.
"Veille à parler respectueusement de Saionji-sama, c'est ton grand-père par alliance, tu lui dois le respect comme à tous les anciens. Notre principale tâche est de faire en sorte que la palais ne soit pas dérangé. Demain tu veilleras à conseiller et guider le jeune officier. Il doit avoir tout ton support. C'est par l'exemple et un comportement irréprochable que nous gagnerons, pas en profitant des faiblesses des autres."
Shingen serra les mâchoires pour contenir sa colère face au sermon. La passivité de son géniteur et son aveuglement l'étonnait encore une fois.
"Soit Otojiro-sama, je veillerai à accompagner dans le changement le remplaçant de la garde de droite. Le palais ne sera pas agité par une quelconque animosité de ma part. Excusez-moi de vous avoir dérangé à cette heure tardive pour une si petite affaire."
"Ce n'est rien, tu peux retourner chez toi passer du temps avec ta charmante épouse. Sa compétence au biwa est digne de son illustre ancêtre."
Le général encaissa encore une fois la remontrance. L'épouse était le principal sujet de dispute entre les deux hommes. Shingen reprochait à son père de lui avoir imposé une écervelée du parti de droite.
"Mes fonctions m'obligent souvent à sacrifier mes précieux instant savec elle pour mener à bien mon devoir. Je dois inspecter une maison de thé que le prince souhaitera peut-être visiter. Je vous laisse père pour me consacrer pleinement à mon devoir."
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Avatar du membre
Akodo Kakita
Marchand noble
Messages : 290
Enregistré le : 24 août 2008, 14:56

Re: [RP] Les appartements privés de Seppun Otojiro

Message par Akodo Kakita » 19 mars 2011, 12:16

Le lendemain soir.
Shingen se hâta pour voir son père et lui conter les nouveaux rebondissements d'une affaire qui ferait jacasser la cour tout l'hiver. Les gardes le saluèrent avant de s'écarter pour lui permettre d'entrer dans la luxueuse demeure. Le temps pressait moins que la veille, aussi le général de gauche ne se précipita pas, il cherchait comment présenter l'affaire pour éveiller l'intérêt du ministre.
Quand audience lui fut accordée, il entra dans l'étude et son regard admiratif balaya la décoration et les ornements. Il examina de près un magnifique vase en porcelaine, des dessins figurant Shinsei et les Kamis faisait le tour du récipient bleu et blanc. Le tracé était soigné, précis et limpide. La matière lisse et parfaite. En un mot une œuvre d'art.

Quand Otojiro l'invita à s'asseoir et à prendre la parole, Shingen l'en remercia.
"J'ai de grandes nouvelles. Il s'avère que l'insulte commise par le général de droite était le fruit d'une habile manipulation d'une personne inconnue. Un maître comédien s'est fait passer pour Matsu Masashige et personne n'a percé le déguisement ! Imaginez la scène. Quel courage et quel esprit ont dû être nécessaire pour tromper le vieil homme poudré ! Moi aussi je n'ai rien vu... Je l'ai raccompagné chez lui et je comprend mieux son refus de rentrer immédiatement dans la demeure. Mais bref, l'opportunité est encore plus grande que prévue."
Otojiro resta d'un calme olympien.
"Reste courtois envers ton grand père par alliance, je te l'ai déjà dit, Saionji-sama mérite notre respect."
"Soit, mais que faisons-nous ? Nous lançons des rumeurs comme quoi le ministre de droite est trop âgé et doit se retirer s'il confond un comédien et le général ? Nous tentons d'attirer par des faveurs et le soutient le Matsu déchu ? On fait monter la pression entre lui et son remplaçant ? Il y a de nombreuses possibilités."
"Rien, nous attendons et nous regardons la suite."
Un instant de silence passa, le jeune homme estomaqué par la réponse même si rien ne paraissait sur son visage. Il cherchait le double sens des paroles. Le père repris.
"Tu m'as bien compris ?"
"Oui père j'ai très bien compris."
"Parfait."
"Puis-je vous poser une question ?"
"Certainement."
"Saionji vous fait chanter pour être aussi faible ? Ou l'âge vous a rendu peureux ?"
Sous l'insulte Otojiro se leva à moitié.
"Quoi ? Comment oses-tu !"
Shingen se leva également mais sa voix restait calme et froide.
"Notre rival chancelle pour la première fois, il semble perdu, il n'y aura pas d'autre occasion de frapper. Vous pouvez laisser passer mais moi pas. Je frapperai le plus fort que je peux pour qu'il ne puisse plus se relever. Puis je recommencerais jusqu'à être sur d'avoir la victoire. Voilà ce qu'on m'a enseigné. Être sans pitié envers ceux qui lorgnent sur le trône. Le ministre et sa famille veulent contrôler l'Empire. Il ne le feront qu'une fois mon corps froid."
"Stupide gamin ! On n'attaque pas un fauve blessé !"
Le général sortit de la pièce, mais avant de franchir la porte, il se retourna.
"Un conseil : ne vous mettez pas sur mon chemin."
aka Seppun "Shikumi" Shingen

Répondre