[PJ][Commun] Repas d'accueil

Le Carcan de glace
Toutes les lèvres brûlantes
Palais enneigé

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Kakita Yuki
Akindo
Messages : 43
Enregistré le : 31 mai 2009, 18:46

[PJ][Commun] Repas d'accueil

Message par Kakita Yuki » 16 juin 2009, 13:54

Les invités arrivèrent dans la plus grande pièce du Kyuden Doji. La salle de réception était un modèle de sobriété. Bien que magnifique pour la plupart, les décorations étaient peu nombreuse, et si les deux rangées table se faisant face au milieu de la pièce n'étaient présente, la salle aurait paru bien vide.
Faites dans un des meilleurs bois de tout Rokugan, peintes en noire, finement décoré de trait bleu clair qui s'entrecroise autour d'un Chrysanthème couleur émeraude, les petites tables individuelles étaient espacées par une distance acceptable. Sur chacune d'entre elle, une paire de baguette, accordé à la table, attendaient les invités.

Quand ceux ci furent tous là, Doji Hoturi pris la parole. A aucun moment, son sourire amusé ne quitta ses lèvres, tandis que son regard semblait se posé sur chacun des invités, tour à tour.

" Très estimés invités, Honorable membres de clan, permettez moi de vous accueillir, certes, tardivement, dans notre modeste demeure pour l'hiver qui approche.
Comme vous pouvez le voir, votre hôte, Doji Satsume, n'a pu être présent aujourd'hui pour vous recevoir, ni même pour assister à ce repas, ce pour quoi, je le remplace, et je m'excuse le plus humblement du monde. Mais ne laissons pas ceci entaché le magnifique repas qui s'annonce.

Afin que tous puisse converser à votre convenance, nous n'avons attribué de place à personne. Chacun est libre de s'assoir à la table qu'il désire. Ainsi, nous serons tous à même de faire connaissance le plus simplement du monde, autour d'un repas que je souhaite convivial.

Je vous souhaite à tous un bon repas, et que cet hiver soit aussi favorable pour vous qu'il est pour le clan de la grue."

Amusé, une partie des invités prirent place aux différentes tables à leur disposition, alors que les serviteurs amenaient déjà les plateaux de saké.
Membre de la L.V.A.D.

Image

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 16 juin 2009, 19:57

Le doux murmure de la soie bruissa autour des fines chevilles quand le karo de l'héritier du Clan du Crabe entra à la suite de son seigneur. Le regard bleu se posa sur les convives, la disposition des tables, le décor de la salle, les mon des invités.
Décoration dépouillée, presque minimaliste, quoique recherchée. Pas de musicien, pas d'artiste.


* Pas de plan de table... *

Cette fantaisie la mit sur le qui-vive. Il n'était pas dans les habitudes du Clan de la Grue de ne pas respecter le plus strict protocole en matière de préséance, même pour un dîner qu'elle qualifiait de presque informel.
Et puis cet étrange discours du daimyo de la famille Doji, qui ne correspondait pas du tout à l'accueil traditionnel des premiers invités d'une cour d'hiver. Qu'est-ce que tout cela signifiait ?

Elle prit le parti de rester près de son seigneur, vaguement inquiète de la tournure des événements. Son visage lisse et pâle comme un reflet de la lune ne laissa paraître aucune émotion. Le calme et la sérénité s'offrirent seuls aux regards inquisiteurs des convives, mais le regard bleu glace derrière les longs cils délicatement recourbés observa son environnement avec une attention redoublée.

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 17 juin 2009, 06:26

Miya Rasetsu arriva à l'heure dite en salle de dîner. Il fût particulièrement étonné, voir déçu, par la pauvreté de la décoration. Il espérait fortement qu'une troupe d'artisans de la famille Kakita allait produire une exhibition pour arranger cela, car c'était bien peu digne d'une Cour d'Hiver.

Rasetsu observa discrètement l'assistance, du coin de l'oeil, pendant le discours du Seigneur Hoturi. Il reconnu sans mal le mon personnel des fils du daimyo Crabe. Leur statut convenait bien mieux que la plupart des délégations habituelles du Crabe, restait à voir pour leurs manières.

Lorsque le dîner fût ouvert, Rasetsu tacha de trouver son cousin ou son oncle. Ainsi que toute personnalité des familles impériales...

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19538
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 17 juin 2009, 12:12

Otomo Kifun avait commencé par installer ses affaires : dans la niche, la poupée impériale et les mânes des ancêtres ; au milieu des babioles et des encens précieux, les éventails de cour ; contre le mur peint d'or et d'azur, les éventails votifs, là les rouleaux offerts par les différents Clans à qui il avait rendu visite. "Consensuels", ainsi pouvait-on décrire ses appartements. Décorations de la Grue, du Lion, du Phénix dans la chambre ; fines tentures du nord dans le salon de thé, masquant les fenêtres.

Puis, tout à sa place et prêt pour de nocturnes conciliabules, coussins accordés, , il avait choisi soigneusement son kimono : un vol de grues décorait ses épaules, mais l'or partout rappelait à son entourage à qui ils parlaient.

Puis il avait fait chercher Sayashi.

La salle du banquet l'avait un peu déçu : Satsume savait ce qu'il faisait, donnant l'image d'un Clan faible. Peu d'invités de prestige, un jeune fou à l'organisation, peu de formalisme ... et bien, autant que le placement "libre" serve à quelque chose.

Otomo Kifun, posément, marchant avec grace et sdélicatesse au milieu des courtisans vêtus de bleu, alla s'installer à côté de Hida Yakamo.
- Hida Yakamo-san, la renommée de votre père, Hida Kisada-dono, est grande ; celle que vous avez vous-même acquise n'est pas mince, et elle ne cesse de croître, me disent mes amis de tous les Clans.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 17 juin 2009, 18:22

Le karo de Hida Yakamo avait incliné la tête à l'attention de la jeune femme qui l'avait rejointe devant chez elle, puis l'avait invitée à la suivre jusque dans la salle de réception. Kuni Ling Wu était réputée dans le Clan du Crabe, pour son dévouement et sa grande ténacité, aussi Kyoko décida de lui accorder l'entrevue qu'elle demandait.

Alors que son seigneur prenait place à une table, elle s'assit à courte distance de lui et indiqua le coussin à côté du sien. A peine avaient-elles pris place qu'un membre de la famille Otomo, que Kyoko n'eut aucun mal à reconnaître, s'était avancé et avait commencé à discuter avec Yakamo.
Gardant une oreille sur la conversation qui se déroulait à un pas d'elle, la jeune femme déploya son éventail et l'enjoignit d'un sourire à faire de même. Inutile que tout le monde sache de quoi elles allaient parler.

Elle fit signe à un serviteur d'apporter du thé puis se concentra sur sa voisine. Sa voix ne fut plus audible que par sa voisine quand elle parla calmement.


- Kuni Ling Wu sama, c'est un grand honneur pour moi de vous rencontrer enfin. Votre réputation est parvenue jusqu'au seigneur Yakamo et son entourage, et il est rassurant de pouvoir compter sur vos grandes compétences en cette période et en ce lieu. Je suis Hida Kyoko, et j'ai le privilège de servir Hida Yakamo dono en qualité de karo. En quoi puis-je vous être utile ?

La discussion à côté ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices, connaissant le caractère de son seigneur. Même de la part d'un impérial de son âge, donner du san et ne pas dire bonjour à un homme comme lui était bien risqué... Lui parler de son père aussi.

Avatar du membre
Kuni Ling Wu
Eta
Messages : 6
Enregistré le : 11 juin 2009, 09:50

Message par Kuni Ling Wu » 18 juin 2009, 10:10

- J’ai l’impression que nos hôtes tentent de faire passer un message, je sais que les cours hivernales sont réputées pour faire et défaire la politique de l’Empire mais je ne connais pas assez bien la situation et les protagonistes en places pour actuellement en tirer quelques conclusion.

Ling Wu prit une gorgée de saké, qu’elle goûta avant de poursuivre.
- Vous devriez m’instruire des objectifs du clan ici, Hida Yakamo-dono n’a pas fait ce déplacement pour rien.

La shugenja regarda brièvement la salle et les convives.
- Pour ma part mon domaine nécessite plusieurs aménagements et je vais tenter d’obtenir quelques ouvriers qualifiés, sans compter le manque de bois que je compte échanger contre du riz, mais je ne vois pas de représentant de fief, je vous serai redevable si vous m’en présentiez.

Les lèvres pincées la jeune femme regarda à nouveau la salle.
- Il manque beaucoup de monde non ?
Avatar de Tetsuo dans la Partie : Un Chrysanthème en Hiver.

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 18 juin 2009, 14:44

- Nos hôtes tenteront de faire passer de nombreux messages cet hiver, et je ne suis pas persuadée que celui-là soit le plus important. Ce qui est notable par contre, c'est l'absence du Champion d'émeraude... et la présence de son fils aîné à la réputation si désastreuse. Mais tout le monde n'est pas encore là, c'est assez facilement explicable. Enfin, peu importe.

La dame savoura son thé et ses yeux se plissèrent de contentement. C'était le même qu'elle buvait chez ses parents.

- Je ferai part au seigneur Yakamo de votre volonté de servir notre Clan pendant cette cour d'hiver. Il trouvera, j'en suis sûre, une mission à vous confier.

Une manière polie de lui signifier que ce n'était ni le lieu, ni le moment pour parler de ces choses. Kuni Ling Wu avait une grande expérience dans bien des domaines, mais le tact et la finesse n'avaient pas reçu la même attention.

- Il y a dans la délégation du Clan du Crabe quelques représentants de la famille Kaiu, qui pourront sans doute vous aider en ce qui concerne votre problème de main d'oeuvre. Quant à échanger du riz contre du bois... Le bois ne se mange pas et nos troupes préfèrent avoir le ventre plein. Je vous présenterai à l'occasion deux ou trois de mes connaissances, et je vous suggère de passer par la famille Yasuki pour vos tractations. Histoire d'éviter les mauvaises surprises.

A sa question, le regard de Kyoko se posa sur elle et elle sourit discrètement.

- En effet, il manque beaucoup de monde. Sans doute est-ce pour cela que Doji Satsume dono ne nous a pas honorés de sa présence ce soir. Beaucoup de choses à vérifier avant l'arrivée du Fils du Ciel, je suppose...

Avatar du membre
Kuni Ling Wu
Eta
Messages : 6
Enregistré le : 11 juin 2009, 09:50

Message par Kuni Ling Wu » 18 juin 2009, 15:47

Ling Wu pris la coupe de saké entre ses mains, savourant la douce chaleur diffuse de la porcelaine.
- Nous ne pourrons dire que le seigneur de Kyuden Doji manque à ses devoirs, il nous a accueilli en personne. Et il est plutôt bel homme, si vous me permettez, une arme qu'il utilise fort adroitement.
Avatar de Tetsuo dans la Partie : Un Chrysanthème en Hiver.

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 18 juin 2009, 16:40

La manière dont le daimyo de la famille Doji s'était comporté ce matin lui revint en mémoire, et elle se contenta de sourire ironiquement.

- Je suis bien plus réservée que vous sur ce point, ma chère. Le seigneur Hoturi a manqué à au moins l'un de ses devoirs ce matin, et non des moindres. Si ce genre d'incident se multiplient cet hiver, j'ai bien peur qu'il me faille trouver des arguments pertinents en quantité pour empêcher mon seigneur de se fâcher.

Elle considéra l'homme qui allait et venait entre les tables sans émotion. C'était un détestable fat.

- Oui, il en use et il en abuse. Je me demande comment fait son épouse pour supporter ce genre de chose. Restez loin de ce prétentieux ou vous pourriez vite vous retrouver dans une situation délicate. Votre domaine pourrait exciter les convoitises, vous n'êtes pas mariée, mais un scandale ruinerait toutes vos chances de conclure une alliance avantageuse.

Avatar du membre
Kuni Ling Wu
Eta
Messages : 6
Enregistré le : 11 juin 2009, 09:50

Message par Kuni Ling Wu » 19 juin 2009, 09:10

- En effet un mariage est une option.
La jeune femme se pencha pour faire une confidence
- Même si je n’y entends rien en amour, j’ai lu quelques ouvrages, cela ne paraît pas bien compliqué, je me demande pourquoi nous en faisons tout un plat.
En se redressant Ling Wu lança un coup d’œil en direction du seigneur Hida.
- Votre rôle va être fort prenant, Otomo Kifun je crois me souvenir de lui, lors de mon passage à Otosan Uchi il était attaché à une officine du Trésor. Un homme important, il tient le nerf de la guerre, mais peu influent.
Avatar de Tetsuo dans la Partie : Un Chrysanthème en Hiver.

Avatar du membre
Kakita Kyoko
Samurai
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2004, 20:40

Message par Kakita Kyoko » 19 juin 2009, 12:28

Kyoko eut un sourire amusé à sa réflexion sur l'amour. Même si elle ne prétendait pas être une experte dans le domaine, elle savait qu'en matière de sentiment, tout était toujours affreusement compliqué...

- Cela veut sans doute dire que même si cela paraît simple, il ne faut pas se fier aux apparences. L'amour est la chose au monde qui fait sans doute faire le plus de choses stupides, croyez-moi. Mon époux s'est montré très, très stupide quand il s'est mis en tête de me faire accepter sa proposition... Je n'ai jamais très bien compris pourquoi, d'ailleurs. Peut-être pensait-il que simplement me poser la question n'était pas assez sophistiqué. Les hommes sont parfois si étranges...

Son attention se reporta sur l'Otomo qui discutait avec son seigneur, et elle ne put s'empêcher de penser que ce dernier était fort patient ce soir.

- Je ne suis pas de votre avis, ma chère. Un membre des familles impériales est toujours influent, peut-être pas parce qu'il l'est lui-même, mais parce qu'il connait quelqu'un qui connait quelqu'un qui connait quelqu'un d'influent. Et aussi parce qu'il a accès aux considérables ressources, aux relations et aux postes occupés par les membres de sa famille. Otomo Kifun est non seulement un homme important, mais aussi un homme dont la main s'étend jusqu'aux frontières de l'empire.

Elle fit une pause et goûta le saké que le serviteur venait de verser dans la fine porcelaine céruléenne. Un pur moment de délice.

- Mais il ne tient que le nerf de la guerre de Sa Majesté. Pas celui de notre Clan.

Avatar du membre
Kakita Yuki
Akindo
Messages : 43
Enregistré le : 31 mai 2009, 18:46

Message par Kakita Yuki » 21 juin 2009, 16:11

Les invités prirent leur temps pour choisir leur place. Certains jouant le jeu du seigneur Hoturi, d’autre se regroupant suivant leur famille, leur clan, ou simplement aux cotés des personnes avec qui ils étaient en affaire. A peine à leur place, tous se mirent à apprécié le thé et le saké offert par le clan de la grue, tout en discutant, parfois de sujet important, parfois de banalité. Miya Yoto, daimyo de la famille Miya, et son fils, Miya satoshi, ainsi que Miya Yumi se mirent côte à côte, face à la délégation du clan de la licorne, comprenant le daimyo de la famille Otaku, Otaku Kamoko, ainsi qu’une jeune bushi de la même famille, et le daimyo de la famille Moto, Moto Terumori. Ceux-ci avaient mis, d’après les courtisans présents dans la salle, leurs plus beaux kimonos. Les seuls, dit-on, qu’ils aient et qui ne sont pas fait de peau d’un quelconque animal dégoutant. Otaku Kamoko était très ravissante. Plus que le laisserait penser ce qui se dit des membres du clan en général.

Un peu plus loin, à coté des tables prisent par le clan du crabe, Otomo Kifun s’adressa à Hida Yakamo.

- Hida Yakamo-san, la renommée de votre père, Hida Kisada-dono, est grande ; celle que vous avez vous-même acquise n'est pas mince, et elle ne cesse de croître, me disent mes amis de tous les Clans.

Le fils du daimyo du clan du crabe avala d’une traite sa coupe de saké et grogna un vague salut à l’Otomo.

- Otomo-san. Je dois avouer que j’ignorai que les autres clans connaissaient ne fusse que le nom de notre Daimyo. Et je suis encore plus étonné que l’on parle de moi. En bien.

Toujours en grognant, il ordonna à un serviteur de servir une coupe de saké à Kifun. Puis il attrapa la bouteille de saké, se servit lui-même un verre, et garda le récipient presque plein sur sa table, laissant le serviteur désemparé.

- Buvons en l’honneur de ces bonnes nouvelles. Tout l’empire n’a pas oublié qui défendait leur territoire de l’invasion des hordes de l’outremonde.

Non loin, Hida sukune laissa échapper un petit sourire. Il savait qu’une fois de plus, le clan du crabe allait faire « bonne impression ».

En face d’eux, vint s’installer Doji Hoturi, à la surprise de tout le monde. Celui-ci, avant de s’assoir, s’inclina légèrement face à la délégation de la famille Hida. Il lança même un sourire aux dames du clan du crabe.

- Honorable membre du clan du Crabe, je me permets de m’assoir avec vous. Vous l’avez surement remarqué, je n’ai pu, malgré moi, présenté les hommages du clan de la Grue au votre. C’est maintenant chose faite. En parlant de ça, avez-vous trouvé vos appartements à votre convenance ? Nous nous sommes permis de mettre quelques décorations. J’espère que cela ne vous dérange pas. Nous savons que vous aimez les pièces dépouillées de tout ornement. Entre nous, je suis d’accord avec vous. L’homme apprécie plus les jolis choses quand il n’en possède que très peu.

Puis il trempa ses lèvres dans son verre et bu une légère gorgée, regardant Yakamo, et attendant sa réponse. Celui-ci lança un regard noir à son hôte avant de répondre.

- Vous avez milles fois raisons, Hoturi-sama.

Ce dernier mot fut prononcé avec dégout.

- Nos appartements sont suffisamment grands et spacieux. Et un tel luxe n’est pas commun sur nos terres. Néanmoins, on y dort mieux, car nous avons la certitude d’accomplir notre devoir à chaque instant, et de servir l’empire du mieux que nous le pouvons.

Et ainsi, il vida sa coupe de saké, s’en resservit une autre, et se tourna à nouveau vers Otomo Kifun. Hoturi, quand à lui, se tourna vers un de ses serviteurs, et lui murmura quelque chose à l’oreille. Le jeune garçon acquiesça et sortit de la salle de réception. Il n’en revint que quelques minutes plus tard, accompagné de plusieurs musiciens, quelques geisha, et un jeune homme que presque tous reconnurent. Du moins, ce fut le cas pour les habitués de la cour impériale. Kakita Akemi, célèbre musicien de cour, se plaça de manière à ce que tous profite de sa musique. Les geishas, quand à elle, se mirent en place, prête à danser. Voila qui expliquait pourquoi les décorations avaient été déplacé ou enlevé.
Membre de la L.V.A.D.

Image

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 22 juin 2009, 22:24

Miya Rasetsu s'approcha de manière bien visible de la table de son oncle et des Licornes. Voilà bien un clan de gueux, que celui de la Licorne. En dehors de la qualité de leurs chevaux, il n'y avait rien à en tirer. Ou peut-être la petite daimyo Otaku.... Quel challenge de mettre dans sa couche la chef d'une famille de Vierges de bataille....


"Miya Yoto-sama, je suis ravi de vous retrouver ici. Puis-je avoir l'honneur de rejoindre votre table, s'il vous plaît ainsi?"

Une belle révérence, laissant le meilleur profil visible pour la Otaku.

Avatar du membre
Kakita Sojiro
Diplomate
Messages : 2126
Enregistré le : 11 nov. 2005, 20:55
Localisation : Pontault-Combault (77)
Contact :

Message par Kakita Sojiro » 23 juin 2009, 13:56

Isawa Tessa s'était installée à côté de Doji Kariko, l'entremetteuse qu'elle devait renconter. A la gauche de la très jeune shugenja, son yojimbo, Shiba Eien, son sabre placé à sa gauche, mais tranchant vers l'intérieur, donc plus difficile à dégainer, tout en restant prêt à toute éventualité.
Eien ne s'intéressait pas plus que cela à la conversation des deux femmes ; de plus, le choix de la couleurs et des motifs du kimono le laissait totalement indifférent. Il n'avait qu'à peine touché à son plateau, et à sa tasse de thé, avant d'avoir regardé tous les invités présents, notant s'ils étaient bushi ou pas, et si oui, de quelle école, s'ils en portaient les
mon ; à défaut, de quel famille ils venaient. Ce n'était pas toujours exact, mais cela devait faire l'affaire à défaut d'informations plus précises. Et il n'allait pas demander à chacun "Konbanwa, auprès de quelle école avez-vous appris l'art du sabre ?". Non content d'être ridicule, ceci gênerait considérablement Tessa d'une part, et le clan d'autre part. Aussi se tint-il coi et, une fois les bushi notés et retenus, il s'occupa de son plateau. Mais pas très vite, car il était toujours aux aguets.
A côté, la conversation avait dévié sur les qualités qu'attendait Tessa d'un époux ; et en l'écoutant un peu mieux... elle faisait plus ou moins son portrait. Eien baissa la tête en se concentrant sur son riz pour éviter que Doji Kariko ne remarque la rougueur de gêne qui lui était montée au joues. Sa protégée était vraiment trop gentille et naïve...
Âme damnée d'Inigin
Maître de Shiro sano Kakita
Président de la L.V.A.D.

Image
Image

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19538
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 25 juin 2009, 12:09

Kifun toucha le bord de sa coupe avec le bord de ses lèvres ; la rabaissant, il remarqua :

- Je n'ai aucun mal à imaginer que le voisinage du Clan du Scorpion vous exerce à la méfiance ; mais tous les Clans ne partagent pas leur antipathie à votre encontre. Le Clan du Lion cultive la passion de l'Histoire, et ils n'oublient pas que c'est contre des oni que leur Kami, Akodo-omikami, est tombé. De sorte qu'ils sont naturellement attentifs à ce que votre cause soit envisagée favorablement à la Cour, et je les y supporte. Le Clan de la Grue sait que les relations entre Daidoji et yasuki sont essentielles pour approvisionner le Mur en riz ; et j'ai entendu des rumeurs sur des bushi Daidoji que vous surnommiez "Grues de Fer". Qui sont-ils donc ?
ImageImageImageImageImageImage

Verrouillé