Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Forum dédié aux créations communes des forumistes de la voix.

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Répondre
Avatar du membre
Katana
Samurai
Messages : 862
Enregistré le : 12 mars 2012, 17:42
Localisation : Clermont-Ferrand

Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Katana » 25 oct. 2016, 17:14

Les shugenja Kitsune sont le plus proches de la nature. Leur passé avec le Royaume Spirituel de Chikushudo leur octroie un sens aigus de l’écologie et de l’équilibre fragile entre nature et construction humaine.

Bonus : Constitution +1
Compétences : Art de la magie, Calligraphie, Chasse, Connaissance (Royaumes Spirituels), Dressage (une Spécialisation au choix), Médecine (Herboriste), 1 Compétence Noble ou de Bugeï.
Honneur : 4,5
Equipement : Robe, wakizashi, couteau, étui à parchemin, nécessaire de calligraphie et de voyage, 3 koku.
Affinité / Déficience : Terre / Air.
Technique : Essence de Chikushudo. Nul dans l’Empire n’est plus proche de la nature que le simple Kitsune qui vit dans les régions sauvages. En dépensant un Point de Vide par une Action Gratuite, vous pouvez sentir les esprits animaux dans un rayon de 9m x votre Rang de shugenja. De plus, pour chaque emplacement de Sort dépensé, vous gagnez +1g0 sur un jet au choix en Dressage, Equitation ou Chasse. Si vous dépensez un Sort de Terre, le bonus est à la place de +1g1. Un Sort de Vide ne remplace pas un Sort d’un autre élément.
Vous obtenez une Augmentation Gratuite aux Sorts n’infligeant pas de dégâts lancés sur les animaux. Enfin, vous considérez le Sort Influence de la nature comme un Sort de Terre et non d’Air.
Sorts : 3 Terre, 2 Eau et 1 Feu.

Avatar du membre
Katana
Samurai
Messages : 862
Enregistré le : 12 mars 2012, 17:42
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Katana » 25 oct. 2016, 17:16

Réflexions mises à part pour faciliter la lecture

L’Ecole du shugenja Kistune n’était pas mauvaise en soi. Elle était jouable.
Mais sa lecture ne m’a pas donné le goût palpitant de la jouer et occasionnait quelques incohérences. Pourtant jouer un druide est un grand classique et les exemples ne manquent pas. En plus, les deux Voies Alternatives de Rang 3 (Child of Chikushudo dans Book of Earth et Kitsune Summoner dans Second City-the People) pour shugenja Kitsune sont excellentes, quoiqu’un peu mal définies en terme de puissance.
Pour l’heure, restons sur le shugenja Kistune

Les Compétences. Que viennent faire Défense et Méditation ? La première ferait croire qu’un Kitsune s’improvise combattant et la deuxième est beaucoup trop passe-partout. Les autres compétences sont très peu portées sur la nature, la faune et la flore. Chasse n’est qu’une Compétence parmi sept. Elle est insuffisante pour justifier du très fort lien que la Famille Kistune entretient avec la nature. Il n’y a même pas de lien avec les esprits animaux de Chikushudo, pourtant mêlés par le sang à la famille Kistune ! J’ai donc opté pour Dressage et Connaissance (Royaumes Spirituels), afin de rétablir la statistique (3 Compétences sur sept) sur le côté nature des Kitsune.

La technique du shugenja. Je n’arrive pas à visualiser les possibilités offertes en s’adressant à des esprits animaux. Le manque de référence n’aidant pas, j’ai retravaillé cet aspect. Les Kistune sont dorénavant des détecteurs des esprits animaux. J’ai exprès donné une large portée pour compenser sa rare utilité.
Les bonus aux compétences sont directement inspirés des mécaniques de l’Elu de Bishamon, d shugenja Tonbo ou du Asahina Artisans (Book of Air). Cette capacité reflète en réalité un des cœurs même de l’école du druide Kitsune et renfloue le manque de bonus aux jets.
J’ai laissé l’Augmentation Gratuite telle quelle car d’une, il en faut une pour coller au standard des shugenja et de deux, elle était correcte. Ma seule crainte réside dans le faible nombre de Sorts pouvant être réellement affectés par ce bonus.
Enfin, j’ai repositionné le Sort d’Influence de la nature en Sort de Terre pour les Kistune car il est tout simplement aberrant qu’un druide ne puisse pas communiquer avec les animaux.

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages : 4273
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Tetsuo » 27 oct. 2016, 11:01

La technique du shugenja.
En fait tu limite beaucoup plus la technique que dans la version originale. Les shugenja Kitsune peuvent utiliser les sorts de bases (sensation, communion, évocation) sur les kami ET les esprits animaux. Ce qui leur permet par exemple d'invoquer un animal pour les aider, chose qui souvent peut être bien plus utile qu'un élémentaire. D'autant plus que les esprits de Chikushudo sont un peu plus malin que les esprits élémentaires.
Je préfère nettement la version de base, bien plus ouverte et versatile.
De plus cela fait sens avec l'augmentation gratuite... Qui du coup pourra améliorer les sorts sur un animal invoqué.
Eppur si muove

Avatar du membre
Katana
Samurai
Messages : 862
Enregistré le : 12 mars 2012, 17:42
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Katana » 27 oct. 2016, 23:02

Tetsuo a écrit : Les shugenja Kitsune peuvent utiliser les sorts de bases (sensation, communion, évocation) sur les kami ET les esprits animaux. Ce qui leur permet par exemple d'invoquer un animal pour les aider, chose qui souvent peut être bien plus utile qu'un élémentaire.
Mouais, c'est une question de goût.

Comme tu le dis, il s'agit d'esprits animaux et non d'une invocation d'animal. J'ai toujours considéré que l'invocation des animaux était réservée à la Voie Alternative de Rang 3 de Kitsune Summoner. Si le shugenja Kitsune peut le faire de base, quel est l'intérêt de cette Voie Alternative ? Pour moi, invoquer les esprits animaux ne sert pas à grand chose. D'une, il faut les comprendre et de deux les trouver.
Si la première partie rejoint les difficultés classiques d'un shugenja à comprendre son interlocuteur ayant une autre vision du monde que lui, la deuxième est hautement plus difficile. Comment un esprit animal peut-il rester en place sur une scène de massacre ou ayant des émotions négatives ? De base, un animal a peur et fuit. Même s'il s'agit d'un esprit animal, donc plus puissant et différent, il n'en reste pas moins un animal. Donc à moins de mettre des komori partout, je ne vois toujours pas très bien l'utilisation en jeu de l'ouverture accordée par un tel pouvoir.

Conserver le pouvoir d'origine ne déséquilibrera pas cette école.

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages : 4273
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Tetsuo » 28 oct. 2016, 08:21

C'est le principe du sort Evocation.
Il permet de créer de la matière, tout comme avec les autres éléments tu créé un animal.
Or la matière est un kami, lorsque tu invoque un morceau de pierre, de fait tu invoque un kami de la Terre.
Ainsi avec le sort de Communion tu peux discuter avec l'esprit.

Normalement avec les trois sorts de base tu peux refaire tout les sorts décrits, par exemple Frappe de Jade : tu invoque un esprit de la Terre sous forme de Jade et tu lui demande d'aller frapper un adversaire. Cela peut être fait avec Invocation puis Communion (et une négociation avec l'esprit c'était l'ancien sort Faveur qui a disparut), mais c'est plus long et nécessite plein d'augmentations. Frappe de Jade - le sort - n'est qu'un résumé de cette négociation. On pourrait imaginer que lors de ses méditations le Shugenja passe des accords avec les esprits pour qu'ils l'aide lors de sa journée.

C'est la même chose avec le Kitsune, sauf qu'il ajoute d'autre esprit à ses prières.
This spell can be cast in any of the four standard elements. It allows the caster to summon a modest quantity (one cubic foot) of the chosen element. The summoned matter appears (usually in a rough ball shape) in any open space within the spell's range. This cannot place the summoned material inside another physical object or living creature. The summoned element will behave in a normal mundane matter - earth falls to the ground, water soaks anything it lands on, air blows away, and fire winks out unless there is something present for it to burn. In general it is impossible to use this spell effectively in combat, although clever shugenja may find a few modest combat uses, such as Summon (Fire) to ignite a foe soaked in cooking oil. More commonly, the spell's value is in simpler functions, such as summoning Water while in a desert, or summoning Fire to light a campfire without flint and tinder.

Raises may be used with this spell to summon a more specific type of the appropriate element, such as wood or iron with Earth, or tea with Water. The GM should choose how many Raises (generally anywhere from 1 to 4) this requires. However, these Raises cannot be used to create rare/precious materials (such as gold) or spiritually powerful substances (such as jade or crystal).
Eppur si muove

Avatar du membre
Katana
Samurai
Messages : 862
Enregistré le : 12 mars 2012, 17:42
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Katana » 28 oct. 2016, 12:08

OK. Dommage que ton explication soit si mal expliquée dans les bouquins. Il n'empêche qu'invoquer des esprits animaux reste faible et pas très versatile. Je rajouterai donc les pouvoirs de l'école de base aux miens.

Je viens de relire le Sort Invocation. Ton exemple avec le jade tombe à plat, mais peu importe, je comprends mieux le principe.

En fait, si on pousse la logique jusqu'au bout, le shugenja possède la liste de tous les Sorts avec Invocation. Je me suis aussi toujours demandé s'il utilisait un emplacement de Sort en utilisant les trois de base ? Parce si non, le shugenja possède des emplacements de Sorts infinis. ll lui faudrait mettre une Augmentation par Rang du Sort désiré pour obtenir le Sort désiré et sans dépenser d'emplacements de Sort. Ca changerait beaucoup de choses a potentiel d'un shugenja.

Je pense que le sort faveurs a été remanié dans la Spécialisation Faveurs de la Compétence Art de la magie. Ce propos, plutôt que de donner Calligraphie à tous els shugeja pur justifier la rédaction des parchemins, je j'avais pensé à déployer les Spécialisation d'Art de la magie.
Ca aurait donné :
- Faveurs : interaction sociale avec les kami et les Fortunes. C'est l'équivalent de Sincérité et Courtoisie dans le monde des mortels.
- Recherche : pour rechercher des nouvelles prières, ou élaborer des plans de fabrication d'objets magiques.
- Prières: pour rédiger les prières, déchiffrer les codes secret de shugenja.
- Nemunaraï : pour identifier les nemuranaï.
- Tradition : connaître les différentes traditions magiques. Remplacerait la Compétence Connaissance: shugenja, beaucoup trop passe-partout. J'ai toujours considéré que les shugenja étaient dans un monde à part et qu'Art de la magie était leur compétence, comme le sont toutes les compétences de Bugeï pour les bushi. Comme il y a 5 Spécialisations, le PJ devra faire un choix puisqu'on ne peut avoir que 4 Spécialisations au maximum.
bref, là, je m'éloigne de mon sujet initial.

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages : 4273
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Tetsuo » 28 oct. 2016, 13:54

D'après les descriptions la Magie dans Rokugan semble basée sur de l'animisme, du shamanisme et spiritisme.
Les shugenja n'ont aucuns pouvoir si ce n'est que, percevoir et communiquer avec les esprits et ainsi pouvoir leur demander d'agir : le Don des Kamis.

A mon sens le gros problème c'est que cette approche est quasi contredite par la liste des sorts et la mécanique de jeu, qui elle ressemble furieusement à la magie que l'on retrouve dans le grand classique D&D. Où le Mage est le médium d'un flux magique, voire plus proche encore du Prêtre canalise le pouvoir de son Dieu.
OR certains PNJ sont capables de faire des choses totalement impossible si l'on suit les règles et les sorts disponibles. Sauf si l'on se base sur une autre version de la magie.

Normalement, telle que je le comprends, dans L5A les trois sorts de bases sont suffisants ne devrait être les seuls disponibles.
Le Shugenja doit ensuite se faire ses propres relations avec les Kami et ainsi obtenir leurs coopérations (des faveurs) pour réaliser tel ou tel effet.
Dans une telle approche il serait même inutile d'avoir des sorts de base, le Don des Kamis se suffisant à lui même pour communiquer avec les esprits.

Ton idée avec les compétences est pas mal, et est presque plus raccord avec les autres mécanismes pour les autres type de personnage (bushi et courtisan).
Ce serait même une approche beaucoup plus intéressantes car cela ouvrirait les shugenja aux mêmes mécanismes de technique d'école selon les rangs.
Eppur si muove

Avatar du membre
Tetsuo
Magistrat de clan
Messages : 4273
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Shugenja Kitsune (màj 4ème ed.)

Message par Tetsuo » 28 oct. 2016, 14:10

Katana a écrit :Je viens de relire le Sort Invocation. Ton exemple avec le jade tombe à plat, mais peu importe, je comprends mieux le principe.
Oui et non, certes dans l'explication du sort d'Invocation il est indiqué qu'il ne peut créer du Jade ou du Cristal. Car, là encore, le sort n'est là que pour créer de la matière, sans plus de précision, ce qui contredit le contexte de la Magie car lancer un sort est un appel à un Kami...
Spoiler
Rokugani spells are actually prayers and invocations to the kami, spoken in a mystical tongue which the kami can understand.
Or rien n'empêche d'invoquer un Esprit de la Terre pur, en Jade donc, et de lui demander de se jeter sur un ennemis. Ce que fait le sort Frappe de Jade, il ne crée pas de Jade.
Eppur si muove

Répondre