[Une campagne par Clan] Lion

Forum dédié aux créations communes des forumistes de la voix.

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Répondre
Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19608
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

[Une campagne par Clan] Lion

Message par Kakita Inigin » 20 avr. 2007, 15:18

(Oui j'ai changé l'ordre des balises).

Bon ce sujet est dédié à la mise au point, et à l'exposé de l'existant, pour monter une campagne à destination de débutants (à L5A, pas forcément en jdr), orieté sur la découverte du Clan du Lion.

La campagne suivante, que j'ai nommée "Bushido", est construite sur les principes suivants :
- campagne à dominante militaire (c'est pour ça qu'elle se déroule dans le Clan du Lion), mais pas seulement (c'est de la découverte).
- mettant en exergue mes conceptions de l'Honneur ou de l'honneur, où le Bushido est orenté selon 8 vertus.
- partant de là, chaque scénario porte le nom d'un vertu et essaie de mettre en jeu le concept. pour l'idée e Matsuura de le faire en 4 gros scénarii, on peut, en déplaçant le lieu de l'action, regrouper deux aventures en une et les placer sur les terres de diffrentes Familles, aec les PNJ qui vont bien.

Avant de détailler les scénarii, je voudrais parler des joueurs.

Patou joue une Matsu fatiguée de la réputation de fins stratèges des Akodo, et rêve de ls battr sur leur terrain. Son scénar d'intro n'est pas défini.
Chouch, débutant total, joue un Lion dont j'ai déjà parlé sur le sujet Modélisation de l'Honneur, son scénar d'intro lui a permis de tuer un scorpion (son premier) et de se déconsidérer aux yeux de son daimyo.
Marion joue une Matsu à tendances révolutionnaires (donc Koala) qui a la mauvaise idée d'avoir d'amères fiançailles (ouais ça va être un Magistrat d'Emeraude). Son scénario d'intro va impliquer deux assassinats dont un de l'ambassadeur de l'Emperur auprès du Clan du Lion.

Donc, les scénarii.

Courtoisie (Enquête)
Une cérémonie du thé en blind test donne lieu à une enquête dan un manoir Lion.
un certain Bayushi se signale (c'est un PNJ méchant rcurrent dans la campagne)

Loyauté (Aventure, Escarmouche)
Mision d'escorte à travers des territoires infestés de Daidoji et un village révolté (non, y'a pas de goblins de cuivre de prévus) contre la famine, et révélaton de l'identité du protégé.

Courage (Bataille rangée)
ben c'est une bataille.

Compassion (Dilemne, Aventure)
Ils découvrent un Doji blessé, qui les supplie de le laisser voir son fils né depuis le dbut du conflit.

Honneur (Dilemne, Bataille)
Acculés, ils doivent choisir entre laisser passer la liière d'une noble Dame Shiba ou évacuer leurs forces.

Honnêteté (Vie courante, Commandement)
Fin du conflit. Vie de garnison : vols, combats ... Maison de geisha ... Récurrence du Bayushi (occasion de se rapprocher de lui) ...

Devoir (Politique)
Chargés de négocier paix avec les Doji. Alliance possible devant un complot visant l'Empereur ?

Sincérité (Politique)
Retour à Shiro Akodo, des courtisans mielleux leur proposent d'accepter des charges importantes et franchement véreuses.

Bon certaines parties sont un peu floues (genre les derniers scénr), on peut voir à organiser le truc.

Par exemple, dans Devoir, faire accompagner un vieil ambassadeur Ikoma par les PJ et les laisser géréer tout ce qui ne relève pas des cérémonies de cour formelles. Dans le même ordre d'idées, que les courtisans véreux de Sincérité soient Ikoma pour poser la spécificité de la Famille (et des bardes ... pour chanter les louanges de la mission diplomatique).

Honneur et Courage c'est le rêve des Matsu et Akodo. Par exemple, la pression peut être mise par un stratège Akodo qui veut faire passer ses troupes, une Matsu verte de rage qui veut retourner au combat, et un intedant Shiba mort de trouille devant des Daidoji qui rasent tout sur eur passage.
De même, le fait de laisser un Doji rentrer chez lui (outre que ça va drôlement servir pour les négociations de paix) devrait hystériser n'importe quel officier Matsu qui serait au courant.

Dans Loyauté, y'a pas de gob mais y'a des ronins (...) et des Daidoji.

Parconte j'ai peu de moyens d'impliquer et de faire découvrir des Kitsu, à part les cérémonies religieuses normales à la veille des batailles.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Yogo ayame
Gokenin
Messages : 1294
Enregistré le : 21 sept. 2004, 14:55
Localisation : Toulon

Re: [Une campagne par Clan] Lion

Message par Yogo ayame » 22 avr. 2007, 09:49

Kakita Inigin a écrit :Parconte j'ai peu de moyens d'impliquer et de faire découvrir des Kitsu, à part les cérémonies religieuses normales à la veille des batailles.
Servir d'escorte à un shug Kitsu qui doit retrouver le dernier descendant d'un grand général et accessoirement l'aider à accomplir une tache que son ancetre n'a pas pu terminer pour cause d'assassinat de la part dudit Bayshi ??
et pour chaque jour où ils n'ont pas trouvé le descendant, l'ancetre les possède tour à tour ??:chepa:
"Soyez vous même, tous les autres sont déjà pris" Oscar Wilde

Hida Matsuura

Message par Hida Matsuura » 22 avr. 2007, 09:56

Les Kitsu sont une énigme pour moi. Je perçois un grand potentiel derrière cette famille, mais je n'ai jamais réussi à le mettre en valeur. Peut-on continuer à lister ici des évènements et éléments qui mettraient en scène leurs spécificités ?


Matsuura, bushi qui, en cherchant bien, doit avoir des ancêtres comme tout le monde...

Avatar du membre
Pénombre
Magistrat d émeraude
Messages : 6402
Enregistré le : 28 juil. 2003, 10:07
Localisation : Dans ma tête, mais des fois j'ai un doute...
Contact :

Message par Pénombre » 22 avr. 2007, 10:15

l'intéret des Kitsu, c'est surtout celui des Sodan-senzo en fait. Les autres Kitsu ont une "coloration" ancêtres mais pas (ou presque pas en troisième ed) de liens directs avec eux en ce qui concerne leurs pouvoirs

les Kitsu peuvent être utiles pour interroger un esprit qui serait lié à un personnage par le désavantage Possédé par exemple, ou pour demander conseil à l'ancêtre d'un personnage qui a le lien correspondant

on peut leur demander de procéder à certaines cérémonies spécifiques après une bataille contre un oni puissant, pour éviter que les âmes de ses victimes ne soient emmenées dans le Jigoku alors qu'elles n'ont en rien démérité.

j'ai déjà joué un sodan-senzo (trop peu malheureusement) qui était Possédé par le spectre de Akodo Meikuko (le champion du Lion qui succomba au pouvoir de Vengeance en 509 quand elle lui fut offerte et qui perdit la "bataille de la neige ensanglantée", emmenant 20.000 hommes à l'assaut des montagnes du dragon en plein hiver...). Mon mj n'a qu'à peine exploité le potentiel mais il était absolument génial : le clan du Lion refuse qu'on parle de Meikuko (au point que plus aucune fille ne porte ce prénom dans le clan) alors qu'on sait qu'elle n'était pas vraiment responsable de ses actes et toi, tu joues un perso qui a pour but de réconcilier les vivants et les volontés des morts et qui reste le seul dans tout l'empire à accepter encore que le spectre de Meikuko lui adresse la parole...

tu as aussi de grands trucs épiques officiels, genre le scénario l'Héritage des Guerriers ou un sodan-senzo corrompu fait en sorte que les esprits fous du Toshigoku s'emparent des samurai du Lion et de la Grue alors qu'ils sont en pleine guerre...

et puis tu as aussi via les Kitsu un bon moyen d'introduire la menace des Tsuno, dont les Kitsu actuels ignorent tout

des Tsuno qui doivent en plus de leur haine envers leur ancien peuple considérer avec dégout les ultimes descendants de leurs ennemis, ces batards croisés avec des singes sans poils...

De manière plus prosaique, tu as toute la problématique du "est ce que l'on doit suivre aveuglément la volonté des ancêtres ou s'efforcer de la comprendre ?". Et si ton ancêtre avait tort sur le point précis qui le fait s'intéresser à toi ? A part un sodan-senzo, qui pourrait te dire que ton ancêtre n'est pas un honorable yorei dont tu dois restaurer l'honneur sali mais bien un gaki assoiffé de vengeance et responsable des crimes qu'on lui reprocha autrefois ?

tu as aussi, mais c'est plus délicat à mettre en scène et ne doit pas devenir un recours systématique pour les joueurs, le coup de l'interrogatoire des morts. Directement inspiré par le vieux film de Kurosawa "Rashomon" ou tu as le même crime décrit entres autres par l'assassin, la veuve de la victime, un témoin et le mort lui-même qu'on interroge et qui n'est pas forcément celui qui dit le plus la vérité...

si les profanes pensent que les ancêtres sont toujours véridiques, omniscients et sincères, les Kitsu et surtout les sodan-senzo savent qu'ils ne sont pas forcément plus nobles qu'ils l'étaient de leur vivant, ni exempts malgré leur nouvelle "perception" des choses de commettre des erreurs ou d'ignorer en toute bonne foi des choses cruciales.

Shinjo Muang Dan
Moine
Messages : 118
Enregistré le : 10 mars 2007, 15:47
Localisation : Les steppes de mon clan...

Message par Shinjo Muang Dan » 25 avr. 2007, 12:19

Le fait que le sodan-Senzo ait un lien avec les ancêtres peut aussi être intéréssant sous cette angle:

-un shug Kitsu (PJ?) est visité par un ancêtres ou plutot son fantôme qui demande que justice soit faite...mais en fait, c'est le fantôme d'un lion porté disparu en portant un message dans les montagnes...les héros accompagnent le shug pour l'aider à retrouver le corp et lui donner une sépulture décente en suivant les indications d'un fantômes qu'eux ne voient pas, qui n'à pas 'vu' l'endroit où il est tombé et leur donne des indices peu fiable (ou alors le shug est taré et il à des vrais visions de folie....)
Les Lions sont les disciples aveugles d'un Maître borgne.

Les Scorpion disent combattre l'Ombre mais que font-ils face à celle qui habite au fond de leur coeur ?

Hida Matsuura

Message par Hida Matsuura » 25 avr. 2007, 14:08

Tiens, c'est vrai, la loi sur les témoignages sans valeur d'ancêtres peut être un véritable fer de lance pour présenter cette facette des Kitsu, vous êtes dans le vrai.

Pourquoi ne pas orienter cette réflexion sur une remise en question de cette loi ? Ce n'est pas un point très connu chez les jeunes joueurs, et l'enjeu du scénar pourait être une suspension, voire une subrogation de cette loi...


Matsuura, bushi subitement plus intéressé

Avatar du membre
Bayushi Shosuke
Doshin
Messages : 91
Enregistré le : 19 sept. 2008, 08:55

Message par Bayushi Shosuke » 26 sept. 2008, 10:19

Pénombre a écrit :l'intéret des Kitsu, c'est surtout celui des Sodan-senzo en fait. Les autres Kitsu ont une "coloration" ancêtres mais pas (ou presque pas en troisième ed) de liens directs avec eux en ce qui concerne leurs pouvoirs.
le changement d'orientation en V3 est clair, les Kitsu sont des shugenja quasiment comme les autres avec en plus les pouvoirs des ancêtres.
les règles des sodan senzo de la V1 étaient, pas en terme de roleplay mais en terme de mécaniques de jeu, très limitatifs pour les PJ:
la possibilité de récupérer les pouvoirs de n'importe quel ancêtre du jeu mais avec un jet de dés pas forcément évident à réussir. De plus la plupart des pouvoirs conférés par les ancêtres étaient tournés vers le combat ou les sortilèges donc peu adaptés aux Kitsu, sans parler du fait que des ancêtres coûtaient plus de 2x le rang de maîtrise éventuels du PJ(certains avaient un coup de 14PP il me semble).
Certes en terme de roleplay interpréter un sodan senzo pouvait être très cool mais dans le feu de l'action le PJ se trouvait souvent "mis à l'écart" par la mécanique de jeu d'où une petite frustration et la difficulté d'intégrer ce genre de personnage (je dis ceci sans faire l'apologie du grosbillisme :arme: )

L'orientation en V3 est pour moi sympa car les PJ ont la possibilité de lancer des sorts et en plus garde le lien avec les esprits (sensation, communion et l'invocation est maintenant simplement obtenue avec la dépense d'un point de vide).


Hida Matsuura a écrit : Les Kitsu sont une énigme pour moi. Je perçois un grand potentiel derrière cette famille, mais je n'ai jamais réussi à le mettre en valeur.
Du coup les PJ choississant cette voie ont maintenant un plus et l'exploitation de cette famille devient bcp plus facile.
J'aurais tendance à en faire une famille de shugenja classiques mais avec une branche particulière ayant une grande affinité avec les esprits. Comme ils sont les seuls dans ce cas, on peut imaginer que les autres clans majeurs aient souvent recours à leur service pour des contacts avec les esprits en général et de leur propre clan en particulier donc ça peut faire pas mal d'idées de scénarios tout ça...
tout le monde ment, même moi

Avatar du membre
Akodo Heichin
Samurai
Messages : 463
Enregistré le : 09 déc. 2007, 08:45

Re: [Une campagne par Clan] Lion

Message par Akodo Heichin » 01 janv. 2015, 00:11

Bon je fais un rapide descriptif de ma campagne Lion et les DFF en quelques lignes des scénars joués et prévus.

Alors que l'alliance Lion-Grue bat de l'aile, le Daimyo Akodo et champion de clan prépare son inkyo a soixante ans passés, il perd son héritier en titre. Son dernier fils doit donc lui succéder mais il n'est pas près et d'ailleurs son père lui même ne crois pas en lui.

Hors de l'Empire une armée s'avance avec la ferme intention de ravager Rokugan, cette armée est dirigée par un puissant Kami (un dragon) qui a la ferme intention de finir de ravager le monde connu avant de retourner dormir. C'est la plus grande menace sur Rokugan depuis Fu Leng et aucun clan n'a la moindre idée de ce qui arrive.

Sauf que... les PJs sont la!

Un des joueurs (akodo) revient d'exil hors de Rokugan est à connaissance de cette armée toutefois il n'a pu obtenir d'audience avec le champion de clan du fait de son passé...

Les joueurs vont dans un premier temps assurer l'avenir du jeune héritier puis partir en quête d'un némuranai tueur de Kami pour enfin tenter de le terrasser dans une bataille épique. Les deux derniers DFF sont les moins aboutis, étant donné que la fin de campagne est encore loin.

DFF "Où est l'héritier?"
On vient d'apprendre la mort de l'héritier Akodo mais son jeune frère a désobéi à papa pour faire son musha shugyo histoire de prouver qu'il est AUSSI un très grand duelliste.

On le retrouve prêt a mourir dans un duel stupide.

On lui prouve par A + B que son devoir passe avant son honneur (oh la mince affaire il est idéaliste)...

Le scénar permet aux joueurs de recontrer la famille du champion de clan et de se lier d'amitié pour le tout jeune héritier.

DFF "Le mariage de Shiba Minamoto et Asahina Yusuke"
Un Shiba inconnu invite l'héritier à un mariage au prétexte que le gd père du premier est mort des mains de celui du second.

L'épouse meurt durant sa nuit de prière, égorgée comme un cochon. La suspicion s'abat sur ce jeune Akodo dont le gd père était un boucher sanguinaire.

La femme d'un phénix invité n'a pas supporté les différents affronts fait à son mari et s'est vengé contre l'hôte, à sa façon.

Le scénar permet aux joueurs de découvrir les machinations d'une partie des familles Doji et Kakita pour faire sauter l'alliance Grue Lion. Ils rencontrent aussi un Hida a demi simplet qui réapparaitra plus tard.

DFF "La deuxième bataille de l'heure du loup"
Suite à l'Inkyo et à l'héritage du jeune daimyo Akodo, celui ci part poru le Hall des Ancêtres pour réclamer le titre de Champion de Clan que son père ne lui a pas léguer.

En cours de route, une affaire de la plus haute importance réclame son attention.
http://forum.voixrokugan.org/viewtopic.php?f=1&t=9312

Ca se solde par une petite bataille.
Si c'est une victoire, il sera désigné champion de clan, son opposant Matsu ne pouvant que le remercier d'avoir vengé les manes matsu tombées lors de la première bataille.
Si c'est une défaite, les joueurs se retrouvent conseillers d'un Daimyo Akodo isolé dans son propre clan et abandonné du karo de son père.

DFF "Esprit es-tu la?"
Alors que l'alliance grue-lion vient de voler en éclat lors e l'automne et qu'il semble acquis que la cour d'hiver sera dure pour le clan du lion qui est dorénavant isolé et sans allié, d'étranges invitations affluent vers les PJ. Le daimyo Akodo, mis au courant du danger par les PJs prépare sa famille au combat.

Les PJs ont des invitations s'étalant sur tout l'hiver pour aller rencontrer le Maître du Vide à Toshi Ranbo en marge de la cour d'hiver de la famille Otomo, un devin Hida dans ses terres au tournant de l'hiver et le Lion Blanc, le seul ishikendo parmi les sodan senzo.

Après moults péripeties inhérantes au voyage et à la célébrité relative des joueurs (voyage en mer en hiver, duels contre des Kakitas, etc.) les joueurs receuillent des informations auprès des 3 PNJ: il existe un némuranai pour les héros désespérés (chez le Hida); ils sont élus pour l'utiliser (Maître du Vide); de multiples visions permettent de retracer sa trace car Bishamon (vu en direct) ne sait pas où est sa lance (sodan Senzo) mais les samurais ont les noms des derniers porteurs.

DFF "Le Bisento de Bishamon"

Le Lion Blanc leur propose de discuter avec les âmes des derniers à avoir porté l'arme mais cela foire. Leurs esprits sont introuvables (à raison, ils sont retenus par la créature qu'ils devaient abattre et l'arme et toujours sur place).

La tentative fait choux blanc alors le Lion Blanc lance un rituel un peu plus "hard core" que les PJs n'ont ni demandé ni vraiment vu venir. Ils rentrent temporairement dans la peau des samourais recherchés dans ce qui s'avère être leur vie à eux, dans un passé lointain et ils vivent leur derniers instant (pré-tiré et safari à l'Oni qui tourne super mal). Les joueurs finissent par mourir mais retiennent l'emplacement de l'arme durant leurs derniers instant.

Les PJs foncent à l'endroit dit, en ayant repéré une faille dans le fonctionnement de l'Oni et parviennent à le tuer (sans perte?) pour récupérer cette vaillante lame qui dort dans cette grotte depuis des lustres.

DFF "Hut! Hut! Banzai"

Alors que les PJs ont accompli leur quête de l'arme sacrée durant plusieurs semaines ou mois, les clans qui ont cru à l'appel de la Main Droite ont envoyé une armée. Entre temps, le Clan de Licorne a délivré des messages alarmistes à la Cour Impériale et à ses voisins. Le clan du Blaireau a lui aussi fait mention de gaijin inconnus infiltrés dans ses montagnes et le clan du Crabe fait face à une attaque générale et désorganisée des forces de l'Outremonde. Les armées du clan du Lion, de la Licorne ainsi qu'une armée composite faite de troupe venue de tout l'Empire se mettent en place dans les terres du clan de la Licorne ainsi qu'une partie des Légions Impériales et Shogunales.

Une grande discussion stratégique a lieu, les PJ y assistent et sont présentés comme l'Arme Ultime par le Daimyo Akodo ainsi qu'un emissaire du Conseil Elémentaire et un Devin du clan du Crabe. La premiére exigeance du Clan de la Licorne est de combattre dans les steppes car l'armée ennemie est tellement vaste qu'il est craint qu'elle ne dévaste totalement le clan de la Licorne si la bataille se fait dans la profondeur.
Après d'apres discussion, leur demande est acceptée et les armées se déploient à la lisiére de leurs terres et s'enfoncent dans l'inconnu.

Grande bataille contre peut-être un million d'ennemis. Alors qu'il y a déjà eu des escarmouches, il devient clair que le seul plan valide est de provoquer une grande bataille et d'amener près du chef ennemi celui qui peut le tuer.

Work In progress
"J'aime l'odeur du Napalm au petit déjeuner!"

ImageImageImageImageImageImage

Répondre