Page 1 sur 3

[Partiel][RP]3.3: Le daimyo et l'héritier.

Posté : 04 déc. 2005, 22:35
par Soshi Yabu
Hida Ranoma laisa derrière lui les jardins de la famille Seppun, pour se rendre dans la tour attribuée au Clan du Crabe. Ranoma se présenta devant les appartements de son père. Deux gardes se tenaient devant.

"Hida-san, mon père notre daimyo est-il présent dans ses quartiers?"

Posté : 05 déc. 2005, 19:00
par Kakita Inigin
_ Oui Ranoma-sama. Vous pouvez entrer. Il a donné des consignes au cas où vous viendriez.

Les gardes effaçèrent le shoji et écartèrent les pointes de leurs naginata pour laisere au jeune samourai plus de place.

A l'intérieur de la salle d'audience, trois bushi entouraient Hida Ederi, agenouillé près d'une tasse de thé.
Hida Tabetsu, tenant le saya du katana de Ederi, en remplacement de son écuyer habituel.
Un haut samourai aux cheveux blancs comme la neige sur les montagnes, le kimono vert et ocre impeccable, revêtu d'une légère surcotte d'un vert plus intense. Deux sabres étaient posés près de lui, sur un petit ratelier individuel aux couleurs d'un ciel de printemps - un cadeau reçu par Ederi pour son mariage. L'un avait un saya doré représentant une ville, le wakizashi vert représentant une montagne.
Une femme en armure du Clan du Lion, ses sabres aux sayas noirs posés sur un présentoir du Crabe. Emergeant de sa crinière fauve, une boucle d'oreille noire et rouge en forme de samourai clarifiait sa chevelure.
Ederi portait un kimono, une fois n'est pas coutume, sans doute offert par le Lion à cause des rayures marron.
Ranoma venait d'entrer dans la pièce de quelques pas, etseuls les regards des Crabes s'étaient levé vers lui.
_ Entre, Ranoma. Mes seigneurs, mon fils et héritier. Ranoma, voici nos plus proches alliés, Tonbo Satsu-sama et Matsu Riko-san. Et l'homme que tu aperçois sur ta gauche est Bayushi Rukusan-sama. Nous sommes en famille, en somme.
Ranoma n'avait pas aperçu le bushi près du mur, avant que son kimono noir et rouge - comme le sang caillé - ne bouge. Son daisho était comme une réplique exacte de celui de la Lionne.

Posté : 05 déc. 2005, 21:45
par Soshi Yabu
Ranoma s'inclina respectueusement.

"Je suis honoré, père, d'être en si grande compagnie. Puis-je demeurer à vos côté quelques temps?" Ranoma ne s'était toujours pas relevé.

Posté : 06 déc. 2005, 07:43
par Kakita Inigin
_ Bien entendu, mon fils. Nous parlions de choses et d'autres concernant l'Empire.
_ Evidemment, commenta Bayushi Rukusan. Que peuvent faire quatre beaux-frères et soeurs lorsqu'ils se rencontrent après deux ans de séparation ? Croiriez-vous qu'ils parlent d'affaires familiales ? Bien sûr que non, ils parlent des affaires de l'Etat.
_ Ce qui est un peu la même chose, rétorqua Ederi.
_ Mouais. Mais, mon neveu ... vous permettez que je vous appelle ainsi Ranoma-san ? ... quel vent hivernal vous amène ? Vous n'êtes sûrement pas venus ici pour nous entendre nous chamailler, alors quel est le but de votre présence ?

Ranoma entendit distinctement Matsu Hiko murmurer, presquer à sa seule adresse :
_ Les interrogatoires reprennent. Sa manie.

Posté : 06 déc. 2005, 10:20
par Soshi Yabu
"Voilà qui n'a rien de secret, Bayushi Rukusan-sama, je venais prendre conseil auprès de mon père quand à mes activités ici."

Ranoma maitrisait bien ce ton respectueux qu'on lui avait appris à tenir. Du moins, il l'espérait, comme depuis qu'il était arrivé à Kyuden Seppun.

Posté : 06 déc. 2005, 11:51
par Kakita Inigin
_ Et en quoi consistent-elles pour l'instant ? Nous pourrons peut-être vous conseiller utilement.

Ederi et ses deux autres invités se taisaient, laissant provisoirement le frère de l'Empereur mener la discussion.

Posté : 06 déc. 2005, 15:14
par Soshi Yabu
Ranoma porta son regard vers son père. Mais puisque lui n'intervenait pas, c'était donc qu'il faisait confiance au scorpion.

"Entre autre, je souhaitais conseil sur la politique matrimoniale de notre clan, Bayushi Rukusan-sama."

Posté : 06 déc. 2005, 18:17
par Kakita Inigin
_ Ah.
Ranoma était conscient que les regards, qui s'étaient porté surlui lors des présentations et s'en étaient détournés, étaient de nouveau braqués sur lui.
Rukusan reprit.
_ Et quels renseignements souhaitez-vous connaître sur la politique de votre Clan ? Qu'est-ce qui vous préoccupe ? Sur quoi avez-vous besoin de conseils ?
Le Scorpion s'était rapproché tout en parlant d'une voix très douce, bien accordée au masque protocolaire qu'il portait - deux triangles de soie rouge et or reliés sur son nez par un scorpion miniature, dont la queue lui entourait l'oeil gauche, et qui ne masquaient guère que les joues - mais assez peu au début de cicatrice qui dépassait du-dit masque.

Posté : 06 déc. 2005, 18:31
par Soshi Yabu
Ranoma ne pouvait s'empêcher un léger mouvement de recul, alors qu'il lui semblait tomber sous l'emprise d'un vrai scorpion.
Mais la voix de son père ne tombait pas, tel le sabre, pour le délivrer. Cela devait donc être une épreuve.

"Hum... Le mariage semble être une préoccupation primordiale du peu que j'ai vu des jeunes nobles de cette Cour. Et je ne souhaiterai pas que mes actes, ou ceux de mes soeurs, puissent causer des troubles qui gêneraient l'établissement d'alliances par le mariage. Il me semble qu'ici comme dans l'Outremonde il faille avancer avec prudence."

Posté : 06 déc. 2005, 18:40
par Kakita Inigin
Rukusan sourit.
_ Oui, en effet, à la Cour il faut avancer avec prudence, comme dans l'Outremonde. Je ne m'attendais pas à cette comparaison, mais c'est vrai.
_ A ceci près que dans l'Outremonde, les oni se voient de loin, commenta Tonbo Satsu, amusé.
Toute la salle souriait, à présent.
_ Alors que les courtisans Grues font peu de bruit, conclut Matsu Hiko.
_ Ranoma-san, intervint alors son père avec un large sourire, je n'aurais jamais cru entendre un samourai dire que la Cour de l'Empereur était plus dangereuse que l'Outremonde ... Mais c'est finement observé.
_ Quoi d'autre, jeune Hida ? repit Rukusan. Vous pouvez parler de confiance, comme vous pouvez le constater. Quelles sont ces aliances que vous craignez de compromettre ?

Posté : 06 déc. 2005, 18:46
par Soshi Yabu
Les interventions soulagèrent Ranoma, qui cependant, ne s'autorisa qu'un faible relâchement. Il ne fallait pas démériter devant une telle assemblée.

"Eh bien... Disons que j'ai combattu dans l'Outremonde des gobelins moins entreprenant que ma cousine Hitomi-san..."

Posté : 06 déc. 2005, 18:49
par Kakita Inigin
Ah ah ah ah ...
La salle retentissait de rires, même de la part des parents de l'intéressée et de Tabetsu-sensei.
Mais ce fut Tonbo Satsu qui parvint à se calmer le premier.
_ Et ? Elle fait honneur à son Clan en ne perdant pas le nord et en se préoccupant des interêts du Lion dès que possible. d'ailleurs, une alliance Matsu-Hida ne présente que des avantages, n'est-ce pas ? pour tout le monde.
Ranoma vit qu'Ederi regardait tranquillement le plafond,en souriant légèrement.

Posté : 06 déc. 2005, 18:53
par Soshi Yabu
"Mais je voyais cela comme une qualité, Tonbo Satsu-sama. Comment pourrais-je penser autrement, vu mes liens étroits avec la famille Matsu et le clan du Lion?
J'ai noté aussi que Akodo Aki semblait particulièrement se réjouir de cet empressement, qu'il souhaiterait me voir accueillir positivement.
Malheureusement pour lui, j'ai aussi appris dans mes chasses que la patience était une des plus grandes vertus."

Posté : 06 déc. 2005, 19:02
par Kakita Inigin
_ Il est bien normal que mon fils ainé se réjouisse de la diligence avec laquelle la future daimyo des Matsu assure les objectifs du Clan du lion, puisque c'est lui qui les a fixés. Avec notre aide, bien sûr, ajouta-t-il avec un sourire complice en direction de sa belle-soeur.
Laquelle y répondit à sa manière.
_ La patience ? La patience est inutile ! Marrions ces deux jeunes gens au plus tôt, et contemplons nos petits-enfants ! Nos parents n'ont pu jouir de la compagnie des leurs, et c'est grand dommage en vérité quand on voit l'âge vénérable auquel mon père est mort.
_ Ne me dis pas que tu regrettes la régence du Clan, Hiko-chan. Bayushi Rukusan parlait tout doucement, comme sur l'air d'une vieille plaisanterie.
_ Non ... mais cette fois il n'y aura pas de régence, alors pourquoi tarder ? Marrions ma fille avec le fils du Crabe !
_ Chère Hiko-san, il faut en discuter plus avant, commenta Ederi.
_ Et pourquoi ne pas laisser l'intéressé en parler ? Suggéra Rukusan. Hida Ranoma-san, montrez-nous ce que vous avez appris en matière de stratégie avec votre mère. Quelks sont les avantages respectifs du Clan du Crabe et du Clan du Lion à cette union ? Et les faiblesses ?

Posté : 06 déc. 2005, 23:45
par Soshi Yabu
"Pardonnez-moi, Bayushi Rukusan-sama, mais tout le monde part d'un point de vue étrange que je ne comprends guère... Tout le monde semble dire que l'union des deux clans ne peut passer que par l'union de l'héritier du crabe et de sa cousine. Ne peut-on envisager que le champion du Lion épouse une de mes soeurs?"