Page 2 sur 3

Posté : 07 déc. 2005, 07:43
par Kakita Inigin
Rukusan leva un sourcil.
_ Le Champion du Clan du Lion ne semble pas être de votre avis.
_ D'autre part, rajouta Matsu Hiko, vous avez exactement le même âge que notre Hitomi-chan, tandis que Aki-sama est trop âgé pour vos soeurs.
_ Hida Nashiko-an n'a que 11 ans, rajouta Tonbo Satsu.

_ C'est oublier, mes chers frères - et soeur - que l'âge n'a que rarement été pris en compte pour les mariages dynastiques, rappela Hida Ederi.

Tous les regards s'étaient tournés vers Ranoma, et il vit parfaitement son père secouer le doigt pour l'inciter à ne pas dire quelque chose. Mais quoi ?

Posté : 07 déc. 2005, 14:41
par Soshi Yabu
Pour la première fois, Hida Ederi avait fait comprendre ses volontés à Ranoma. Allons, pensait-il vraiment que Ranoma serait assez imprudent pour parler d'Elle?

"Mais je n'oublie pas votre question Bayushi Rukusan-sama.
Un mariage entre... le clan du Lion et le Clan du Crabe, verrait l'alliance politique de nos deux clans une fois encore renforcée. A une heure où d'autres clans font eux aussi alliance, il serait irresponsable de ne pas allier nos forces.
Par ailleurs, je ne distingue pas d'inconvénient majeur à l'alliance du Crabe et du Lion, mais je n'ai qu'une vision partielle de la politique. Je ne doute pas que vous m'instruirez sur cela."

Posté : 08 déc. 2005, 19:17
par Kakita Inigin
_ Mon neveu, actuellement la vie politique de la Cour tourne autour des mariages impériaux. L'empereur, dans sa grande sagesse, n'a pas annoncé officiellement que son fils cadet épouserait une Doji. Les jeux sont donc ouverts. Il est donc important que les mariages qui ne satisfassent pas entièrement nos objectifs communs - et le Crabe, le Lion et la Libellulle en ont beaucoup en commun - ne soient pas aventurés.
_ En particulier, reprit Matsu Hiko, il est évident actuellement que Hantei destinesa fille unique à un Lion. Nos informteurs aupès de lui ...
(tous discrète du Champion d'Emeraude)
_ ... nos alliés qui le côtoient le ravaillent sans cesse pour qu'il arrête son choix rapidemnt dans ce sens. Il est donc inutile de parier sur des alliances imaginaires quand les jeux sont faits, comme il est inutile de perdre des cartes précieuses qui peuvent encore servir. Marier Aki-daimyo à votre soeur est à ce titre contre-indiqué.

Hida ederi corrigea aussitôt :
_ Sauf si l'Empereur change d'avis, bien sûr. Et avec lui, rien n'est jamais joué.

Posté : 08 déc. 2005, 19:19
par Soshi Yabu
Alliance ne signifie pas arrêt des luttes, pensa Ranoma,qui ne voyait pas l'utilité immédiate de prendre la parole.

Posté : 08 déc. 2005, 19:24
par Kakita Inigin
_ Ranoma-san, puisque vous êtes là, nous pourrions examiner les autres possibilités de mariage dans votre famille.
Tonbo Satsu avait parlé d'une voix tranquille, bien différente des voix sussurantes ou clamantes comme des trompettes d'airain des deux autres seigneurs. Il détait tourné tout entier vers le jeune bushi.
_ Par exemple, le Clan de la Libellule souhaiterait que mon plus jeune fils épouse une Crabe. Tonbo Toki a 10 ans. Verriez-vous une jeune fille de votre Clan qui pourrait lui convenir ? Il a une personnalité un peu exubérante mais très sérieuse.

Posté : 08 déc. 2005, 19:29
par Soshi Yabu
"Je ne sais quels sont les projets de mon père Tonbo Satsu-sama. Mais de mon point de vue, ma soeur Kozakura-chan semblerait avoir les qualités et le caractère qu'il convient pour cette union. Mais ce n'est que le point de vue d'un jeune samouraï qui n'a pas en tête toutes les considrations d'un daimyo de clan."

Posté : 08 déc. 2005, 19:51
par Kakita Inigin
_ Hida Ederi-daimyo souhaite associer son héritier au maximum de ses décisions. Et celle-ci est d'importance.
Hida Tabetsu avait pris la parole en un murmure résonnant dans toute la salle.

Posté : 09 déc. 2005, 14:12
par Soshi Yabu
"Hai, Hida tabetsu-sensei.
Permettez-moi juste de réfléchir une fois de plus, en considérat cette fois-ci tous les éléments.
Ma soeur Nashiko-chan serait peut-être plus en âge de se marier, mais il me semble que Kozakura-chan serait une belle promesse de mariage."

Posté : 13 déc. 2005, 17:34
par Kakita Inigin
_ Eh bien, puisque votre fils est d'accord, nous pouvons annoncer cet heureux évènement publiquement, conclut Matsu Hiko.
_ Un peu de calme, Hiko-san.
Tonbo Satsu regardait Hida Ederi tout en parlant.
_ Nos enfants ne se sont pas encore rencontrés. Laissons leur un peu de temps pour faire connaissance avant de les engager forùellement.
_ Je suis d'accord, répondit Ederi. Son visage était soucieux.

Un serviteur passa, remplissant les bols de thé et en servant un à Hida Ranoma.

Quand il fut sorti, Satsu reprit la parole.
_ Il faut aussi que nous parlions de ces documents.
_ Une seconde, Satsu-san.
bayushi Rukusan se déplaça sans un mot, tandis que Matsu Hiko se mettait à parler de la conservation des archives, et fit silencieusement le tour de la pièce en retenant son souffle et en longeant les murs. Puis il revint s'assoir, après un zigzag à travers la pièce effectué sur la pointe des pieds.
_ Parfait. Continuons.

Tous se penchèrent vers Satsu tandis qu'il parlait doucement.

_ Il y a trois mois environ, un de mes magistrats m'avisa de la découverte d'une lettre signée par une grande dame, établissant sans doute possible qu'elle avait un amant. Cette lettre lui aurait été montrée par un personnage au-desus de tout soupçon.
_ Et alors ? demanda Matsu Hiko. Cela regarde vos magistrats.
_ En effet, j'ai donc lancé une enquête après avoir prévenu l'Empereur,et j'en attends les résultats.
_ Je ne vois toujours pas le rapport, reprit-elle. Quel est le problème ?
_ Le problème, c'est que trois de mes magistrats ont été lancés sur cette affaire et que depuis ils auraient dû m'envoyer deux rapports mensuels.
_ Et ?
_ Je n'ai toujours pas reçu ces rapports. Les dernières informations concernant ces Magistrats les dirigeaient, l'un, vers les archives de la Famille Kitsu, l'autre, à Kyuden Seppun aux Archives Impériales, le troisième, à Kyuden Doji.

Posté : 15 déc. 2005, 17:31
par Kakita Inigin
_ Ecoutez, Satsu-sama, si vous voulez dire que mon Clan a délibérément tué un de vos Magistrats je peux vous garantir que vous vous trompez.
Matsu Hiko commençait à être rouge.
_ Oui, je sais que votre Clan est honorable. C'est aussi celui de mon fils, vous en souvenez-vous ?

Un brusque éclat de rire partit de la gorge de Matsu Hiko, qu'elle étouffa à grand peine.
_ Oui, excusez-moi. Reprenez, je en vous prie.

_ or donc, privé de nouvelles, j'ai été réduit à suspendre l'affaire. D'autres graves sujets me préoccupaient, comme les manoeuvres du Clan de la Mante pour accroître sa puissance, celles de la Grue, celles du Phénix ... bref je ne me suis plus occupé de cette question.
Jusqu'à tout récemment où le premier protagoniste de cette histoire est venu me remettre la fameuse lettre, ou plutôt un brouillon de lettre, sous les yeux. Et ne sachant que faire, je vous en avise.
_ Une minute, Satsu-sama.
Ederi venait de prendre la parole.
_ Je vous en prie.
_ Qu'est-ce qui vous motive, hormis la mort de vos Magistrats, à vous pencher sur cetet affaire ? Et pourquoi en prévenir l'Empereur ? En personne ?
_ C'est que la dame dont l'honneur est mis en cause est l'Impératrice.

Posté : 15 déc. 2005, 20:53
par Soshi Yabu
"Aie, se dit Ranoma.... L'Impératrice? C'est bien normal que Satsu-sama prenne cette affaire tant au sérieux..."

Posté : 16 déc. 2005, 15:48
par Kakita Inigin
Les daimyo restèrent un instant immobiles, silencieux, puis Bayushi Rukusan prit la parole :
_ Ainsi voila la raison des silences de mon frère.
_ Il a toujours été très sensible aux coups et aux trahisons, ajouta Matsu Hiko.
_ Cette affaire ne concerne pas seulement l'Empereur, mais tout l'Empire, et vous faîtes bien de nous en avertir, commenta Hida Ederi.
_ Souhaitez-vous que je me retire, Ederi-daimyo ? demanda Tabetsu.
_ Inutile. Bon, que pouvons nous faire ?
_ D'abord, demanda Rukusan, en quoi tout l'Empire est-il concerné ? Ne pouvons-nous pas garder cela entre nous ?
_ Si, bien sûr, dit Satsu. La discrétion est nécessaire pour ménager l'honneur de l'Empereur, mais la question de la loyauté de l'Impératrice pose la question des enfants du couple impérial. Nous ignorons tout de l'amant, et pouvons-nous laisseer le fils d'un samourai de basse extrace monter sur le Trône du Soleil ?
_ Le péril est grand. D'autant que les Grues, forcément au courant de son secret, le manipuleront complètement, maugréa Hiko.
_ Le problème n'est pas d'avoir un Empereur manipulé par nos ennemis, mais de laisser perdre le sang des Dieux.

La réponse de Tonbo Satsu avait été sans équivoque.

Posté : 04 janv. 2006, 20:40
par Kakita Inigin
_ Effectivement, approuva Ederi. Le sang de la lignée Hantei ne saurait être perdu.
_ Ce serait un désastre, ajouta Matsu Hiko. Nus dvons tout mettre en oeuvre pour que l'Empereur soit le légitime détentur du mandat d'Amaterasu.
_ C'est même notre responsabilité de daimyo, et c'est à la votre que je fais appel, dit encore Satsu en se penchant légèremnt vers ses deux vis-à-vis, les daimyo des Matsu et du Crabe.
_ N'ayez crainte. Je saurai prendre les mesures qui s'imposent si cela était avéré, le rassura Ederi.
_ Y compris diriger les armées du Crabe contre un Empereur illégitime ?

La voix de Bayushi Rukusan était douce comme la soie et tranchante comme l'acier.

Posté : 04 janv. 2006, 20:40
par Kakita Inigin
Hida Ederi répondit presque aussitôt.

_ Oui, si nous en arrivons à avoir un bâtard sur le trône, j'amènerai mon Clan pour le chasser. Cela ne doit pas être et ne sera pas.
_ Votre loyauté me réchauffe le coeur, dit Rukusan, un coeur troublé et inquiété par cette possibilité. Faîtes diligence, Satsu-san, et résolvez cette énigme !
_ Très bien. Faîtes votre possible pour que vos magistrats collaborent avec les miens.
_ Cela sera fait. Les voix des deux daimyo n'étaient qu'un murmure ... sutout celle de Matsu Hiko, qui bougea à peine les lèvres, mais qui ajouta, espiègle :
_ Je transmettrai ce souhait à Akodo Aki-daimyo.
_ Ce sera tout. Nous nous reverrons au Conseil suprème après-demain matin.

Et sur ces mots, il se leva, imité par Matsu Hiko et Bayushi Rukusan.
_ Vous transmettrez les respects du Clan de la Libellule à votre épouse, Ederi-san, et ceux du Lion que mon fils m'a chargé de transmettre.
_ Je n'y manquerai pas.
_ Bonne journée alors. Ranoma-san.

Puis, sur deux brefs saluts, ils sortirent.

Posté : 04 janv. 2006, 20:42
par Kakita Inigin
Ederi se tourna alors vers son héritier.
_ Nous traversons des temps troublés. Le spectre de la guerre plane sur l'Empire, et je crains que nous ne remisions nos hallebardes à onis pour sortir nos sabres et trancher la chair humaine.
Que puis-je pour toi ?