[Commun][RP] 1.0 Kyuden Hida

"Complots et cabales sous Hantei IV, vus par des enfants".

Modérateurs : Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

[Commun][RP] 1.0 Kyuden Hida

Message par Kakita Inigin » 01 août 2005, 06:36

Onzième mois de la quarante-cinquième année du règne de Hantei le Quatrième. Kyuden Hida.

Le daimyo Hida fait faire les cent pas à son armure à quelques mètres de sa famille agenouillée dans la salle de réception de la vieille forteresse et de Kuni Ushita qui assure ses fonctions de chapelain de la famille, et écoute son ami le sensei Hida Tabetsu lire une lettre qui vient d’arriver du nord. Le papier est blanc, décoré de libellules dorées et de chrysanthèmes verts. L’emballage porte les mon des familles Tonbo et Akodo.

« A mon frère, Hida Ederi, champion du vaillant Clan du Crabe, salutations ! Et que la grâce de Dame Matsu t’accompagne !

Te souviens-tu, mon frère, de nos dernières discussions sur les méthodes à employer pour réduire les bandits qui menaçaient le nord de tes terres ? Elles ont porté leurs fruits, et toutes les bandes d’alors ont été écrasées par le divin Bayushi Rukusan cet été,qui est encore farouche malgré son âge. Mais de nouvelles hordes de pillards sont revenues, m’a-t-on dit, et je crains que tes frontières ne soient plus sûres.

C’est pourquoi je te conjure de ne venir à ce Palais d’Hiver qu’accompagné d’une forte escorte, afin de te prémunir des mauvaises rencontres. Je sais tes samurai de grande valeur : cependant, ces bandits ont pris l’habitude de se regrouper en vastes forces, et ils ne sont pas rares les camps d’une centaine de lames que j’ai dû réduire. Cela est d’autant plus important si, comme tu me l’annonces, tu souhaites amener avec toi tes enfants : souhait louable de leur présenter la Cour et ses subtilités, ainsi que l’Empereur qui y assistera cette année, mais qui pose de lourds problèmes de sécurité.

Pour reprendre sur une note joyeuse, car nous préparons une fête après tout, j’ai le plaisir de t’annoncer que tu as une nièce de plus : notre sœur Matsu Hiko a donné le jour à sa troisième fille au tout début de l’automne.

J’espère que la présente nouvelle te trouvera en aussi bonne santé que je t’ai quitté l’an dernier. Nous t’attendrons à Kyuden Seppun, que j’ai finalement préféré à Kyuden Doji, au quatorzième jour du onzième mois.

Pour Tonbo Satsu, Champion d’Emeraude, écrit et authentifié par nos sceaux, Matsu Kori, régente du Clan de la Libellule, en présence de Akodo Aki, Champion.
»

_ Les sceaux sont vrais, Ederi-sama, et l’écriture aisément identifiable. C’est bien ta belle-sœur. Reste à déterminer pourquoi elle t’a envoyé ce papier alors que tu es en communication permanente avec Tonbo Satsu-sama et que les détails du voyage sont fixés depuis plus d’un an.

_ Peut-être, Tabetsu-san, lui répond Matsu Kateriko en se penchant en avant, ce qui fait légèrement tinter son armure, tandis que celle de son époux continue à tourner, serait-il intéressant de permettre à nos enfants de réfléchir à ce sujet ... qui les passionne certainement. Bel exemple pour une mise en pratique de mes leçons de tactique et de communications, non ? Qui commence ?
Modifié en dernier par Kakita Inigin le 03 août 2005, 13:02, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 03 août 2005, 00:38

Hida Ranoma, l'héritier du trône, s'avança en premier, courbé dans l'attente qu'on lui donne l'ordre d'intervenir.
Bien qu'âgé de 14 ans, il semblait grand pour son âge. Selon sous quel angle vous le regardez, Ranoma est beau. Mais si vous regardiez sa joue gauche, vous y verriez une cicatrice de fort mauvais aloi. Dans son armure aux couleurs du clan, Ranoma attendait la voix de ses parents.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 03 août 2005, 06:44

Matsu Kateriko prend la parole
_ Je t'écoute mon fils. Alors, que penses-tu de cette lettre ?
ImageImageImageImageImageImage

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 03 août 2005, 14:39

"_ Merci mère. Ce message peut laisser supposer que ma tante souhaite vous informer de détails que son mari ne peut donner lui-même.
Encore, que, curieusement, je ne vois pas quels seraient ces éléments si... gênants. Pourquoi notre oncle ne pourrait-il pas parler de brigands rassemblés?
Ou alors, c'est pârce qu'il n'est pas a ucourant lui-même pour ces brigands. Est-cela père?"

Ramona s'était relevé, présentant son côté intact à ses parents.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 03 août 2005, 14:44

_ Aux dernières nouvelles, aucun brigand ne menace nos frontières. par ailleurs, Akodo Aki informerait d'abord le Champion s'il disposait d'informations relevant de la sécurité. donc cette lettre est comme écrite par Tonbo Stasu lui-même. Hida ranoma-sama, Nashiko-sama, qu'en pensez-vous ? A moins que notre chapelain ne souhaite émettre son avis ?
La question était venue du rikogunshokan ... donc le visage s'était crispé. Le visage d'Ederi s'était fermé en même temps. Matsu kateriko arborait un masque d'inexpressivité que ses enfants connaissaient bien. Réflexion intense.
Modifié en dernier par Kakita Inigin le 03 août 2005, 15:56, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 03 août 2005, 15:12

"Si tel est le cas, pourquoi ma tante nous prévient-elle? Sommes-nous sures de nos informations? Il serait peut-être plus prudent de demander à la famille Hiruma quelques éclaireurs supplémentaires de ce côté là de nos terres.
Pour que, lorsque nosu partirons, nosu soyons sure de nos chemins.

Sinon, un détail me parvient. Pourquoi notre tante a-t-elle jugé bon de se rendre à Kyuden Seppun? Quelle raison a pu la pousser à quitter Kyuden Doji. JE n'ai malheureusement pas la réponse."

Ranoma s'inclina et se rassit à côté des ses soeurs.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 03 août 2005, 15:55

_Cela est en effet un sage conseil. Merci, mon fils. Tabetsu-san, envoyez ces éclaireurs, en particulier sur notre frontière Est. Mais il me semble que l'avertiseement principal n'est pas là ... sans quoi Kateriko aurait cessé d'arborer cet air-là. Voyez-vous une autre menace ?
Cette fois c'est Ederi qui a parlé ... et sa question est suivie d'un long silence d'intense cogitation.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Akaihana
Ashigaru
Messages : 73
Enregistré le : 14 juin 2005, 13:04
Localisation : Ds la tronche, paf!

Message par Akaihana » 04 août 2005, 03:01

Un homme sinistre se trouvait dans un coin de la salle. C'était Kuni Ushita, le chapelain de la cour, qui jusqu'a présent était resté agenouillé dans l'ombre. Voyant les interrogations soulevées par Ederi sama, il se mit debout.
C'est un visage orné de cicatrices qui est alors éclairé, la lumière n'effacant pas pour autant la sombre expression du personnage . D'un pas branlant il s'avançe...

_Mon seigneur, permettez que je fasse part de mes modestes déductions. Après avoir cherché le regards de tous les protagonistes, il reprit.
_Bien que Ranoma sama ait raison de s'inquiéter de la sécurité de notre futur voyage, il ne me semble pas que les réels problèmes soit lié à l'itinéraire. Pour ma part, je pense que l'évocation des pillards pourrait signifier qu'un danger nous attends là où nous allons nous rendre.
Se tournant vers l'épouse de son daimyo, il lui adressa un respectueux sourire.
_Le nombre de "brigands" que nous indique l'honorable soeur de dame Kateriko peut quant à lui nous donner un indice sur l'intensité du possible périls. Cela n'empêche pas pour autant d'affirmer que Matsu sama se soucis simplement de ses neveux et nièces. En ce sens, elle a d'ailleurs la sagesse de nous rappeller que le rassemblement de votre noble famille peut éveiller la malveillance en quiconque jalouserait la grandeur de notre clan. Ce serait une cible de choix pour qui voudrait nuire au Crabe, puisse les Fortunes nous en préserver!
Ushita laissa quelques secondes de réflexion à l'assemblée avant de reprendre.
_Pour ce qui est de l'origine du danger, le choix de la cours qu'a fait Kori sama au dernier moment nous donne éventuellement la nature de l'ennui. Ce qui correspondrait avec nos voisins qui se situent derrières notre frontière de l'Est, là où résident tous ces fameux "brigands". Ce ne sont peut être là que les divagations de ma personne, mais tout cela justifierait pourquoi Matsu sama n'ait pas voulu inquiéter son prestigieux époux avec des faits qui ne sont pas réellement avérés et qui se cantonnent probablement à de simples rumeurs. Le genre de rumeur qu'on ne peut toutefois pas totalement ignorer, surtout lorsque celles ci vont à l'encontre de nos proches par exemple.
S'inclinant devant Ederi sama, il conclu.
_Quoi qu'il en soit mon seigneur, je vous invite à prendre les précautions d'usage, et plus encore. Quand bien même mes spéculations seraient erronées, nous ne pouvons nous permettre de ne pas prendre en compte la mise en garde de votre estimée belle soeur. En espérant avoir pu apporter un peu de lumière au sein de cette discussion...

Ushita recula en direction de sa place. Maladroitement, sa jambe malade oblige, il regagna donc sa position initiale.Durant son discours, l'assemblée avait été attentive.

Alors qu'ils semblent maintenant tous ressasser ses paroles, le jeune homme lui appréhende déja les dangers qui se profilent à l'horizon.
Modifié en dernier par Akaihana le 04 août 2005, 13:44, modifié 1 fois.
Pas une mince affaire
que d'?tre n? homme
cr?puscule d'automne

Issa

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 04 août 2005, 11:54

Le général Tabetsu regarde le jeune infirme quelques instants, puis se rapproche lentement.
_ Ushita-sama, qu'est-ce qui vous fait penser que le Champion d'Emeraude n'est pas informé de cette situation ?
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Akaihana
Ashigaru
Messages : 73
Enregistré le : 14 juin 2005, 13:04
Localisation : Ds la tronche, paf!

Message par Akaihana » 04 août 2005, 12:26

Ushita hoche la tête et prends donc la parole.
_Comme vous l'avez vous même mentionné Tabetsu sama, il est étrange que l'honorable Matsu Kori vous est fait parvenir ce pli alors que notre cours est en constante relation avec Tonbo Satsu sama. Une fois de plus cela n'engage que moi, mais il me semble qu'elle ait tout simplement voulu éviter d'impliquer son époux dans cette possible intrigue, sachant que la fonction de champion d'émeraude se doit d'embrasser la neutralité quant aux éventuels conflits d'intérêts entre clan. Cela dit, il est fort probable que Tonbo sama soit au courant de ce courrier, officieusement parlant. Tout le monde connait l'harmonie qui règne entre ces deux prestigieuses personnes.

Le chapelain baissa les yeux et se tut.
Pas une mince affaire
que d'?tre n? homme
cr?puscule d'automne

Issa

Soshi Yabu
Diplomate
Messages : 2452
Enregistré le : 19 juin 2004, 13:26

Message par Soshi Yabu » 04 août 2005, 13:36

Ranoma s'ionclina et prit la parole.

"Pardonnez-moi, mais son excellence me semble être aucourant. La lettre se termine par "pour Tonbo Satsu". C'est donc qu'il doit être au courant, sinon notre tante ne placerait pas son nom ainsi."

Ranoma se releva silencieusement, guettant une réaction de ses parents.

Avatar du membre
Akaihana
Ashigaru
Messages : 73
Enregistré le : 14 juin 2005, 13:04
Localisation : Ds la tronche, paf!

Message par Akaihana » 04 août 2005, 14:11

Interpellant brièvement l'attention, Ushita parla.

_En effet Ranoma sama, loué soit votre discernement. Que mon seigneur excuse mon manque de clairvoyance. Le jeune chapelain s'inclina promptement face à Ederi sama avant de reprendre.
Cette signature pourrait alors tendre à affirmer que Satsu sama lui même est à l'initiative de cette présente missive. Par le biais d'un message de courtoisie provenant de sa digne épouse, il vous inviterait donc à être prudent quant au déroulement des futurs évenements de cet hiver.

Maintenant debout, tout comme Ranoma sama, Ushita attends l'opinion éclairé de son seigneur.
Pas une mince affaire
que d'?tre n? homme
cr?puscule d'automne

Issa

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages : 19596
Enregistré le : 30 sept. 2004, 15:09
Localisation : Entre rivière et mine
Contact :

Message par Kakita Inigin » 04 août 2005, 17:07

Hida Ederi se tourne vers sa femme dans un long chuintement de pièces de métal :
_ Ah l'impétuosité des jeunes ... Etions-nous ainsi ?
_ Je ne crois pas, non. Riko-chan, Nashiko-chan et Kozakura-chan, qu'en pensez-vous ? Rokumasa-kun si vous êtes fatigué vous pouvez aller dormir.

Pendant ce bref échange, le rikogunshokan Hida Tabetsu est sorti une seconde, et quelques mots ont filtré de sa conversation avec un garde.
_ ... prêt ?
_ Oui s... la ... Kaiu a env... s... me ... ils n'att... que les ord... de ... che.
_ Parfait.
Puis il est rentré se placer derrière Hida Ederi, avec un petit signe de tête à ce dernier, et s'est mis à relire la lettre.
Modifié en dernier par Kakita Inigin le 05 août 2005, 06:57, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Hida Koan
Bureau
Bureau
Messages : 9940
Enregistré le : 01 juil. 2003, 12:18
Localisation : LE PIN (77181)

Message par Hida Koan » 05 août 2005, 00:19

La petite fille de neuf ans, devançant son aînée, s’approcha de ses parents, à genoux. Ses petites mains frêles se posèrent sur le parquet, ses yeux malicieux regardèrent à la dérobée sa mère avant de s’abaisser rapidement au sol. Ses longs cheveux noirs étaient maintenus par un ruban de soie dorée et retombaient de chaque côté de son coup. Kozakura était très fine, presque maigre, elle était toute en muscles étroits et enfantins des petits de cet âge. Son visage rond, sa peau pâle et la finesse de ses membres en faisaient une enfant androgyne, beaucoup moins féminine que ces sœurs. Cependant les années passeraient et elle finirait certainement par leur ressembler… Certainement se disait-elle.

Pour le moment, elle était un peu le pitre de la famille, le fils né fille comme il arrive dans de nombreuses familles. Ces penchants pour les activités des petits garçons n’était plus un secret. Sa récente acceptation dans la prestigieuse école Hida n’avait fait que renforcer ses souhaits et la conforter dans ses espérances. De plus elle avait rejoint là-bas son grand frère Ranoma, et elle en était ravie. Elle adorait jouer avec lui, c’était un vrai guerrier comme papa !

Kozakura marchait toujours sur des œufs, cherchant à satisfaire tout le monde, y compris les gens qui la forçait à se tenir comme une vraie fille de daimyo… Pourtant ces efforts ne portaient toujours pas leurs fruits. Quelque fois tout se passait bien mais quelques fois tout allait de travers. Et cette fois après les brillantes observations de ces aînés, même Ushita, il fallait qu’elle montre une grande sagacité pour pouvoir contenter ses parents…

« Haha-ue… Si Nashiko-chan me permet de prendre la parole… Je trouve les interventions de mes frères fort judicieuses, et je n’y vois pas grand-chose à ajouter si ce n’est que quelque soit les bandits que nous rencontrerons en chemin ou au palais, nous saurons nous en dépêtrer comme il se doit. » dit la petite fille souriant au parquet.

« Euh… » Kozakura se rendait bien compte qu’elle n’avait éclairé la lanterne de personne en ces diatribes toutes pleines de platitude. « Et je dirais que je suis plutôt d’accord avec Ushita-kun quant aux analyses qu’il a… qu’il a produit… et que cette lettre doit receler bien des choses cachées… et que peut-être bien que chaque allusion parle en effet d’une caractéristique du danger. »

L’enfant se tortilla légèrement. « Enfin je suis contente que l’on aille à Kyuden Seppun et pas Kyuden Doji… » finit-elle dans un souffle, avant de rabaisser sa tête encore un peu plus près du sol.
Flood Thunder - Koan jin'rai
Mille ans pour régner
L'éternité pour briller
Ma vie pour servir

Avatar du membre
Ryute
Samurai
Messages : 475
Enregistré le : 30 juin 2005, 22:59
Localisation : Shiro Dijon

Message par Ryute » 05 août 2005, 09:39

Cela faisait bien dix minutes que Nashiko tournait le problème dans tous les sens. Les sceaux étaient authentiques, Tonbo Satsu était visiblement au courant et quelques brigands n’effraieraient pas les fiers gardes Hida... Que voulait sa mère ? La voix de sa jeune sœur la ramena soudain à la discussion.

« Père, que quoi parle notre tante lorsqu’elle évoque vos discussions sur les méthodes pour lutter contre des brigands ? »

Verrouillé