Comment créer un scénario

Forum dédié au JDR Légende des 5 Anneaux, toutes éditions confondues.

Modérateurs :Magistrats de Jade, Historiens de la Shinri

KoteMenDo
Moine
Messages :146
Enregistré le :22 mai 2013, 15:14
Localisation :Strasbourg
Comment créer un scénario

Message par KoteMenDo » 02 avr. 2014, 10:24

Bonjour à tous,

Je sollicite votre immense connaissance du JdR (et de L5A en particulier) pour vous demander quelques astuces sur comment pondre un bon scénar.
Je fait jouer actuellement les premiers scénars de living rokugan, mais je trouve qu'ils sont très linéaires et moyennement intéressant en fait.
Je compte bien évidement faire jouer des autres scénar (ceux que l'on trouve ici notamment) mais j'aimerais aussi me mettre doucement à l'écriture (même si ce ne serais surement que des scénar "bouche-trou" au départ, je ne m'attend pas à pondre des trucs épiques dès le début!)

Quels conseils pouvez vous me donner?
Comment transformé un DFF en scénario?
Quels sont les truc important de préparé? Lesquels peuvent être plus ou moins improvisé?
Qu'est ce qui est le plus important à vos yeux?
Etc...

Les divers truc que j'ai vu sur le net n'étaient pas inintéressant, mais plutôt généraliste, et du coup pas spécifique à L5A (qui est quand même un JdR pas comme les autres ^^)

Merci beaucoup!

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: Comment créer un scénario

Message par Kakita Inigin » 02 avr. 2014, 11:14

En trois mots comme en cent : Focus sur les personnages, social, bac à sable.

Je te fais la version en cent ce soir.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Katana
Samurai
Messages :931
Enregistré le :12 mars 2012, 17:42

Re: Comment créer un scénario

Message par Katana » 02 avr. 2014, 11:52

Dans le Ldb 4ème éd. du livre du Vide, tu as 2 excellentes pages consacrées à la mécanique d''écriture d'un scénario pour L5A.
Avec ci-dessus, d'autres approches sont possibles :
- Quelles sont les balises d'écoles que tu veux mettre en scène ? Ca oriente assez bien la manière de réfléchir aux différentes scènes et à l'ambiance qui va se dégager dans ton scénario
- La même réflexion que ci-dessus peut être porté en fonction de chacun des chapitres de l'Empire d'Emeraude et d'Ennemis de l'Empire. Plutôt que d'axer ton scénario en fonction des PJ (comme ci-dessus), tu l'axes en fonction des grands thèmes présents dans L5A.
- Quel est ton méchant et est-il réellement méchant ? Un dangereux psychopathe ça va 5 min, alors autant le doter de forces et de faiblesses caractérielles sur lesquelles tes PJ (et donc aussi les PNj) peuvent avoir un levier pour ou contre lui.
- Créer un mini-contexte pour l'aventure permet de mettre en place une ambiance et des PnJ avec des intérêts.
- Comment sera la fin de ton scénario ? Tu DOIS écrire au moins une fin, sinon tu n'arriveras pas à écrire car tu n'auras pas de cadre. Tu peux aussi ne pas avoir de fin si tu sais improviser avec tes PJ.

Avatar du membre
Pénombre
Magistrat d émeraude
Messages :6402
Enregistré le :28 juil. 2003, 10:07
Localisation :Dans ma tête, mais des fois j'ai un doute...
Contact :

Re: Comment créer un scénario

Message par Pénombre » 02 avr. 2014, 13:58

Pour les Ombres d'Esteren, j'avais planché sur une mécanique de construction en canevas, inspirée du principe du DFF. J'avais trouvé des termes évoquant un arbre pour bien identifier les différentes parties.

Racines : la prémice du scénario : qui a fait quoi, quand et pourquoi (ou encore, qu'est ce qui s'est passé avant l'arrivée des PJ et quels sont les enjeux réels du scénario)

Tronc : l'implication des PJ dans l'affaire (où ça commence, ce qu'on leur demande ou comment ils se retrouvent concernés et ce qui leur semble apparent de la situation)

Branches : prévoir les principales réactions des PJ ou plutôt les grands axes décisionnels : agir, ne pas agir, diplomatie ou force etc... bref, évaluer les alternatives les plus probables

Feuilles : les conséquences à l'issue du scénario selon les décisions des PJ et aussi ce qu'il se passe s'ils ont survécu ou pas (ils peuvent très bien prendre la bonne décision et mourir en essayant de la mettre en pratique, par exemple).

Avec ça, on peut déjà bâtir une architecture assez souple qui n'a pas besoin d'être super-rédigée. Elle te permet en tant que meneur de travailler avec un style télégraphique et le déroulé te permet également de placer d'office les Pnj essentiels au bon endroit dans ton architecture. Surtout, rien que les alternatives principales offrent des possibilités annexes intéressantes, ou te servent à repositionner certains trucs.

Disons que ça aide bien à organiser ses idées. Si tu as envie de rédiger un peu autour (surtout pour rendre le truc utilisable à autrui), j'ai fait assez de playtests et eu de retours d'autres meneurs sur Esteren pour confirmer que c'est tout à fait utilisable.

Une fois que tu as terminé ça, tu as déjà de quoi faire jouer en improvisant sans trop de difficulté. Pour écrire un "vrai" scénario, il te reste à réorganiser l'ensemble dans un déroulé plus fluide, à présenter des éléments d'ambiance ou de contexte accrocheurs et à détailler davantage les principaux PNJ. A ce stade, de nouvelles scènes et évènements annexes surviennent souvent d'eux-mêmes alors que tu travailles.

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: Comment créer un scénario

Message par Kakita Inigin » 02 avr. 2014, 19:47

Kakita Inigin a écrit :En trois mots comme en cent : Focus sur les personnages, social, bac à sable.

Je te fais la version en cent ce soir.
Donc, la version en (un peu plus que) cent mots.

Un scénario classique à L5A mettra l'accent sur les vertus du bushido, les problèmes de concurrence entre ce principes et la tragédie que a entraîne généralement (si les personnages sont obtus ils peuvent finir le ventre ouvert). Sauf que tout ça c'est facile : tu coinces un PJ avec un ordre douteux de son daimyo et il doit choisir entre désobéir (et s'ouvrir le ventre) ou obéir (et s'ouvrir le ventre) pour un combat qui n'est fondamentalement pas le sien. En plus ça dure dix minutes de réflexion, et hop, un scénario fini.

Alors que si tu fixes une problématique qui touche le personnage le joueur se trouvera plus impliqué et il essaiera de faire ce que les PJ entraînés de force dans un scénario linéaire ne font pas trop : réfléchir. C'est seulement après avoir épuisé toutes les options alternatives (et créatives) qu'il se tournera vers la problématique centrale du scénario (celle où il faut faire des choix douloureux et souffrir des conséquences).

Un bon moyen pour impliquer les personnages est d'utiliser une recette des séries américaines : tout le monde est relié à tout le monde. En termes de création de scénarios, ça consiste à définir toutes les fonctions nécessaires pour le scénario (exemple 1 : l'assassin, la victime, le policier, la veuve éplorée, les héritiers, les amis du défunt, le daimyo/commanditaire de l'enquête, par exemple, pour une enquête policière) et à resserrer les rangs (à diminuer le nombre de personnages). L'épouse éplorée de la victime par ailleurs daimyo pourra être l'assassin... et le commanditaire de l'enquête. :mal:

Un autre exemple : le PJ central veut venger sa tante, mariée de force à un daimyo d'un Clan voisin qui la maltraite (c'est du moins ce qu'il a déduit d'éclats de voix dans la chambre de sa tante). Il tue donc son oncle par alliance. Comment va réagir l'autre PJ qui est le fils du défunt ? Probablement il va déclarer une guerre contre son cousin, et les parents du héros seront les premiers à mourir des mains d'un assassin. Juste retour des choses non ? Et ensuite les serviteurs qui ont veillé sur la jeunesse du héros seront les premières victimes de la guerre, etc. Et quand à la fin le PJ 1 découvre dans la correspondance de sa tante qu'elle était en fait très heureuse et que tout cela n'était qu'une erreur énorme de sa part (ou une manip des Scorpions, au choix), il ne lui reste qu'un seul ami (court).

Un élément important là-dedans, c'est que le scénario, très rapidement, n'a plus besoin d'être écrit. La linéarité, c'est le mal. Tu n'écris pas un scénario : tu mets les PJ dans une situation et tu prévois une panoplie de réactions possibles des PJ, d'outils (PNJ, finances, armées) pour ces réactions, aux joueurs de choisir la réaction des PJ en fonction des choix qui leur sont offerts, de monter un plan et de le mener à bien.

Ocean's 11, en somme. Ou comment faire des joueurs les assistants du MJ. La version "longue" consiste à laisser les joueurs planifier de A à Z une Cour d'hiver :qui sont leurs alliés, leurs ennemis, quels sont les objectifs, quels sont les leviers d'action (ça se rapproche pas mal de l'écriture d'une murder L5A, avec un bémol : dans une murder, il fat prévoir le jeu "normal" des PJ, et les outils dont ils auront besoin quand ça commencera à partir en vrille).

La tante du PJ 1 est maltraitée ? Il a les plans du château, diverses armes et des fonds pour soudoyer les serviteurs, mais n'est pas très diplomate. Va-t-il tenter de convaincre son oncle de faire preuve de plus de douceur ? Bien sûr que non.

Le père du PJ 2 a été assassiné par son cousin. Le PJ a un château, une armée et des capitaines qui crient vengeance à tue-tête. Est-ce qu'il va envoyer un message à son oncle à lui (le père du PJ 1) pour lui demander de livrer son propre fils à la justice du Ciel ? Non, il va plutôt utiliser la manière forte.

Et voila comment une dispute conjugale mène à une guerre. Et en tant que MJ, tu as juste fait crier deux PNJ et poussé un PJ peu doué pour la discussion sur sa pente naturelle.

Evidemment, tout ça marche vachement mieux si tu aimes les intrigues de cour et la vie de château plutôt que les excursions dans l'Outremonde.

*
Maintenant si je répond spécifiquement à tes questions :
Quels conseils pouvez vous me donner?
Comment transformé un DFF en scénario?
Quels sont les truc important de préparé? Lesquels peuvent être plus ou moins improvisé?
Qu'est ce qui est le plus important à vos yeux?
1) Visualise ce qui est important. le sujet du scénario, c'est quoi ? La GRANDE action des PJ, ça consiste en quoi ? Un scénario, c'est toujours passer d'un état A à un état B. En quoi consiste ce passage ? En quoi ça intéresse les PJ ? Pour moi, la première chose à faire, c'est de poser l'idée centrale au centre de la feuille et de noter tout autour (mindmap inside) tout ce qui va avec. Qu'est-ce qui se passe ? De quoi parle le scénario ? (Katana a fait quelques remarques très justes, notamment que L5A a des thèmes récurrents et que ces thèmes sont dans le livre de base) Pourquoi ? Quelles motivations des PJ ? Comment ? Avec quels PNJ ? Quelles motivations des PNJ ? Quel déroulement ?
2) A partir du paragraphe précédent, fais un plan. Il y a des logiciels de carte mentale (j'utilise FreeMind) qui te donnent un plan par extraction de la carte. D'ailleurs si tu veux je peux te filer l'une de mes dernières cartes mentales L5A. Mes plans rédigés sont un peu toujours les mêmes, mais rien ne t'oblige à suivre une structure aussi formelle.
Exemple :
Régence

Roger Caillois écrivait que tous les rôles d’assassins avaient été expérimentés par la littérature policière : l’assassin pouvait être femme, amant, fils, garçon coiffeur, policier... tout le monde, exception faite du lecteur (et pour cause). Ce scénario pour le Livre des Cinq Anneaux propose aux joueurs de changer les termes de l’expérience, en l’adaptant au jeu de rôles. (un bon pitch d'intro histoire d'appâter le lecteur)

Introduction

0.1 Un destin tragique (situation des PJ)
0.2 Synopsis (ce qui va se passer, ce en quoi consiste le scénario, de quoi on parle)
0.3 Des intrigues selon les personnages (comment adapter l'intrigue)
Une partie par mouvement du scénario (ici, l'organisation du meurtre et l'enquête qui suit)
Conséquences possibles (fin ouverte quoi).
Au passage, si tu écris pour toi, tu n'as pas besoin de rédiger vraiment. La Vieille Tante qui est mon scénario "pour débutants" de base, a longtemps tenu en 8 lignes. Si tu visualises clairement ce qui doit se passer, pas besoin de texte. Un DFF que tu comprends correctement doit se suffit en lui-même.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Soshi Noami
Gokenin
Messages :1387
Enregistré le :18 sept. 2009, 13:07
Localisation :Lisbonne

Re: Comment créer un scénario

Message par Soshi Noami » 02 avr. 2014, 21:19

KoteMenDo a écrit :... (même si ce ne serais surement que des scénar "bouche-trou" au départ, je ne m'attend pas à pondre des trucs épiques dès le début!)
Méfie toi car il est probable que le scénar bouche-trou marquera plus tes joueurs que le scénar ultra-rédigé et préparé.
Le niveau d'appréciation peut varier grandement d'un côté à l'autre de l'écran et, amha, un bon scénar, c'est un scénar qui plait aux joueurs, pas forcément un scénar ultra complexe avec intrigue à tiroir et plusieurs niveaux d'interprétation.

Aussi, pour les scénar complexe, arrange toi pour que tout ne se passe pas à l'insu des PJs et des joueurs. La rétention d'info doit être minimale et il doit y avoir un moyen relativement simple pour les PJs de comprendre ce qu'il se passe. Ca évitera le debriefing de fin de scéance où tu te retrouves à passer 1h à tout expliquer aux joueurs qui viendront de passer 4h de jeu totalement à côté de la plaque. Ce qui est très frustrant pour eux et peut-être pour toi aussi, car ils ne seront pas forcément reconnaissant de tes efforts.
"Quand il n'est plus temps de combattre, il est temps encore de se venger et de mourir."

KoteMenDo
Moine
Messages :146
Enregistré le :22 mai 2013, 15:14
Localisation :Strasbourg

Re: Comment créer un scénario

Message par KoteMenDo » 03 avr. 2014, 12:18

Merci à tous pour vos réponses très complètes!

C'est très intéressant, même si ça à l'air très compliqué! Je vais voir ce que je peux faire! Un de mes PJ à qui j'avais demandé de me décrire un peu sa maison et famille (parce que le groupe allait s'y rendre) à fait du zèle et m'as pondu un bon petit background avec plan de la maison etc.

Après mon "problème" est que l'un de mes PJ est magistrat d’émeraude, car je pensais que ça faciliterait les choses, mais je me rend compte que ça me bloque de plus en plus pour leur faire vivre des aventure autres que des missions officielles. Dans quelle mesure un magistrat est il autonome? Doit il rendre des comptes souvent?


En tout cas merci bcp!

Avatar du membre
Pénombre
Magistrat d émeraude
Messages :6402
Enregistré le :28 juil. 2003, 10:07
Localisation :Dans ma tête, mais des fois j'ai un doute...
Contact :

Re: Comment créer un scénario

Message par Pénombre » 03 avr. 2014, 12:38

Un magistrat est plutôt autonome. En théorie, dans la 1ère édition, il était censé rendre compte au champion d'émeraude 4 fois par an. La difficulté du point de vue rôlistique, c'est que les PJ comprennent bien quelles sont les obligations et les pouvoirs d'un ME, parce qu'il y a un tas de crimes qui ne le concernent pas et que ça serait politiquement stupide d'offenser les autorités du coin en s'en mélant.

Après, ça dépend des circonstances, aussi. Par exemple, on n'attend pas d'un ME qu'il enquête sur des bandits par exemple, à moins qu'il puisse penser que leurs activités sont en rapport avec ses missions à lui (genre, ils sont Souillés, ou travaillent pour un maho-tsukai, ou jouent sur les deux côtés d'une frontière inter-clans empéchant ainsi chaque clan de les poursuivre de l'autre côté, ce genre de trucs...). Mais s'il passait dans le coin et qu'il intervient pour empécher les bandits de commettre un crime, ou qu'il se défend parce que eux l'attaquent, c'est autre chose.

En fait, un ME a plein de possibilités de se retrouver impliqué dans des affaires qui normalement ne devraient pas le concerner. L'esprit de sa charte veut qu'il s'en décharge alors dés que c'est possible auprès des autorités locales, mais il y a plein de manières d'interpréter ça.

Par exemple : des bandits attaquent les PJ et durant le combat, ils tuent un jeune samurai PNJ qui les accompagne comme assistant. Normalement, les autorités locales doivent prendre la suite une fois que le ME débarque et signale le crime. Cependant, c'est une personne de sa suite qui a trouvé la mort dans l'affaire. Donc, il peut raisonnablement demander à suivre l'enquête officielle et, de par sa position, il y a peu de chances qu'on refuse, tant qu'il reste à peu près à sa place. Ce qui veut dire qu'il ne peut pas diriger la dite enquête, mais qu'il peut faire des suggestions qui ont de bonnes chances d'être suivies.

Après, un groupe de PJ ME reste un groupe de PJ, donc, susceptible de ramener en séance des histoires personnelles (un vieil ennemi, un rival amoureux, une obligation à solder...), la difficulté n'est pas d'impliquer les joueurs, mais de voir comment ils vont gérer leur statut de ME quand ils doivent régler des problèmes plus personnels dans lequel il n'est pas censé jouer.

KoteMenDo
Moine
Messages :146
Enregistré le :22 mai 2013, 15:14
Localisation :Strasbourg

Re: Comment créer un scénario

Message par KoteMenDo » 03 avr. 2014, 16:10

En fait mes PJs on été invité dans la famille de l'un d'eux (le ME) pour les félicité pour leurs promotions.

Mon PJ phénix m'as fait un bon background. Le domaine est en fait une ancienne bibliothèque fortifiée (elle contenait il y a très longtps le souhait d'Isawa) tombé dans l'oublie.
Il a un frère ainé courtisant qui à de plus en plus d'influence en tant que conseille du gouverneur de Nikesake. Et un frère cadet qui est yojimbo d'un ambassadeur de la grue à Nikesake également.

Il y a apparemment une rumeur:
"/ La famille bénéficie depuis peu d'une vague d'argent et d'influence. Ce regain de pouvoir serait due à la revente de vieux parchemins apocryphes laissés entre nos mains et oubliés. Ces secrets sont très rentables mais la famille joue un jeux dangereux si on découvre ses manigances.
(Même si les risques sont minimes certains de ces parchemins sont restés entre nos mains pendant milles ans)
Les parchemins sont écoulés via le flux important de papier de Nikesake ( le plus grand producteur de parchemin de l'empire) et passe préalablement entre les mains de l'école de philosophie du « carrelage bleu » dirigé par l'influent Isawa Kuki prêt a tout pour assouvir sa soif de connaissance (forteresse de l'empire p73)."

(j'avoue que je ne suis pas fan du fait qu'un de mes PJ me donne des rumeurs pour faire un scénar mais bon ^^)

Parallèlement à ça, j’accueille une nouvelle PJ qui aimerais faire une shugenja mante (dans le genre galère ^^ lol j'avais jms penser inclure de mante).

Du coup j'ai penser partir sur quelque chose comme ça: (en espérant que ce ne soit pas trop ambitieux...)

"Frère ainé et cadet essaient d’étendre leur pouvoir en essayant de faire une alliance avec le clan de la mante (+ mariage ?) pour écouler les parchemins à l’échelle de l’empire. Pour cela ils tentent d’évincer le père pour prendre le contrôle du domaine avec l’aide des mantes (meurtre ? poison ?). Parallèlement, Le frère ainé essai d’évincer le frère cadet (qui a toujours été le préféré) pour prendre lui-même le contrôle du domaine.
Plus tard ?-> Isawa Kuki (dirige l’école de philosophie de Nikesake et écoule pour le moment les parchemins) ne compte pas se faire doubler impunément. Il tente de faire avorter le complot (demande à un PJ ?) pour son compte
."

Ce n'est qu'un premier jet brut, mais qu'en pensez vous?

Avatar du membre
Kakita Inigin
Bureau
Bureau
Messages :19623
Enregistré le :30 sept. 2004, 15:09
Localisation :Entre rivière et mine
Contact :

Re: Comment créer un scénario

Message par Kakita Inigin » 03 avr. 2014, 21:16

Pour moi, si tu veux sortir un PJ magistrat des opérations normales (les complots et les macho-tsukai), tu peux :
- le forcer à s'intéresser à la vie de ses adjoints (les autres PJ ?) pour différentes raisons (untel arrive toujours en retard sans explication, un autre se drogue, etc.)
- l'impliquer dans les enjeux politiques de la magistrature d'émeraude
- lui faire vivre une romance
- faire enlever sa dulcinée suite à une basse vengeance contre le père de la demoiselle (argh il va devoir faire confiance au magistrat local qui le haït)
- lui faire rencontrer quelqu'un d'inhabituel (un enfant attachant - mais heimin ?)
- le mettre personnellement dans la merde (son père est accusé de meurtre ? ton exemple avec le parchemins est très bien, au passage)
- l'impliquer dans un truc zarbi (par exemple Yogo Osako dans Le Pari).

Après tout, un magistrat d'émeraude, c'est aussi un type comme les autres.
ImageImageImageImageImageImage

KoteMenDo
Moine
Messages :146
Enregistré le :22 mai 2013, 15:14
Localisation :Strasbourg

Re: Comment créer un scénario

Message par KoteMenDo » 04 avr. 2014, 11:11

Bon, je ne sais pas si ça voue le fait aussi mais moi j'ai eu du mal à dormir tellement j'ai pensé à mon premier scénar ^^

Voila mon premier jet (j’espère que ce sera assez clair), je suis bien sur ouvert aux critiques et prendrais tous les conseils.

Donc le synopsis était:

Frère ainé (Ishi) et cadet (Jin) essaient d’étendre leur pouvoir en essayant de faire une alliance avec le clan de la mante (+ mariage ?) pour écouler les parchemins à l’échelle de l’empire. Pour cela ils tentent d’évincer le père (Tanaro) pour prendre le contrôle du domaine avec l’aide d’un des mantes (meurtre ?empoisonnement avec l’aide d’un poison mante ?). Parallèlement, Le frère ainé essai d’évincer le frère cadet (qui a toujours été le préféré) pour prendre lui-même le contrôle du domaine.

Et voila la trame:

Scène 1 : arrivée des PJs
Les PJs arrivent au domaine tard dans la nuit. Chemin difficile pour y accéder, néanmoins Aurèl (PJ ME originaire du domaine et dernier fils (environ 15ans)) peut remarquer que le sentier a commencer à être élargie (pour faciliter l’accès).
Les PJs sont accueillît pas des gardes ainsi que le père d’Aurèl (Tanaro). Qui leur assigne des chambres et leur dit que demain est prévu un grand repas pour fêter sa promotion.

Scène 2 : un repas de fête sous tension

Le lendemain, retrouvaille avec toute la famille. Félicitations de rigueur… Viens le repas où le père annonce (sans enthousiasme) qu’ils attendent de la visite de connaissances de Ishi. Non sans abreuver son fils de reproche quant à la faible fiabilité des Mantes.
Ishi explique donc que c’est une délégation d’érudits Mantes qui sont très intéressés par l’étude des nombreux parchemins de la famille. Tanaro enrage, il déteste les Mantes et fait au PJs un récit de pourquoi les Mantes sont des parvenus et pourquoi ils auraient dû rester un clan mineur.
Après le repas chacun vaque à ses occupation (entrainement ? étude à la bibliothèque ? discutions de famille pour Aurèl ?)

Scène 3 : arrivée de la délégation Mante
Peu avant le repas, la délégation Mante arrive au domaine (Vieille érudit, Charlotte (PJ shugenja mante), empoisonneur : Yorimoto Kanabe (bushi Yorimoto) plus 1 bushi et des serviteurs ?). Ishi les accueils avec un grand sourire alors que Tanaro a du mal à contenir son malaise d’avoir de tels individus dans son domaine.
Au cours du repas, discutions classiques sur les aventures de chacun. Ishi courtise Charlotte avec insistance et discute beaucoup avec Kanabe. Jin essai de calmer Tanaro qui finit par ne plus décrocher un seul mot, seul restera sa mine renfrognée.

Scène 4 : une maladie étrange
Le lendemain, après le repas (où tous ont bu du thé), Tanaro est pris de vives convulsions, il semblerait qu’il ait attrapé une sorte de fièvre étrange. (Les PJs pourront apercevoir une étrange coloration grise sur ses lèvres).
Viens alors le moment où les PJs devraient commencer par chercher des informations sur cette étrange maladie. (Probablement à la bibliothèque).
Tanaro allant de mal en pis convoque ses trois fils (dont Aurèl donc) à son chevet et leur dit qu’il lègue la gestion du domaine à Jin (le bushi, fils qu’il a toujours préféré !) Ishi devient tout pâle.
Tanaro mourra peut après (non sans avoir mis ses dernières volontés par écrit)


Scène 5 : un thé amer
Les PJs ainsi que le reste de la famille se retrouvent pour prendre le thé dans une ambiance de deuil (un serviteur est partie cherché un eta pour s’occuper de la dépouille mais il ne sera pas la avant une bonne journée).
A ce moment un serviteur cogne Jin qui renverse sa tasse (et n’as donc pas bu l’intégralité du poison infusé dedans). Ishi et Kanabe se regardent, blêmes.
Peu après Jin commence à avoir les mêmes symptômes (bien qu’atténué) que son père. Il comprend qu’il a été doublé. Il essai d’en informer les PJs mais il est tout de suite pris en charge par Ishi qui l’emmène dans sa chambre (il s’arrangera alors pour le droguer afin qu’il divague et que son dialogue soit décousu).
Les PJs finissent (peut-être) par trouver un parchemin scorpion sur les poisons. Ils découvrent alors que c’est une plante originaire des Iles (qui a dit mante ?) qui, une fois infusé avec du thé (qui masque le gout) donne ces symptômes qui ressemblent à une étrange maladie foudroyante.
Une fois que les PJs font le lien avec les mantes, ils peuvent être amené à fouiller les quartiers des mantes. Ils trouveront (s’ils ne mettent pas trop longtps) dans la chambre de Kanabe une étrange plante séchée ainsi que des listes de riches acheteur potentiels (il est néanmoins peu probable que les noms disent quelques choses aux PJs) s’ils tardent trop il s’en est probablement débarrassé.

Scène 6 : accusations
Une fois que les PJs ont une preuve (ou au moins des présomptions) ils peuvent déjà confronter Kanabe, qui demandera probablement un duel (qu’il perdra très probablement contre Clément un PJ duelliste Kakita) Il balancera ensuite allègrement Ishi (et Jin).
Ishi se confie alors, il explique comment par l’intermédiaire de Kanabe , il pensait écoulé des parchemins chez de riches collectionneurs de tout l’empire (chose qu’il avait déjà commencé avec Isawa Kuki à l’échelle du clan. C’est d’ailleurs grâce à ce partenariat (qu'il à expliqué a Tanaro comme un mécénat) que le sentier et la maison ont commencés à être rénovée). Mais il devait pour cela écarter cette vielle tête de mule de Tanaro.
Lorsque Tanaro a décidé de léguer le domaine à Jin il a paniqué. Jin n’as en aucun cas autant d’ambition que lui. Il ne comptait que s’enrichir pour entretenir de plus en plus de Geisha ! Alors que lui a de grand projet pour sa famille.
Il tentera d’entrainer Aurèl et les PJs dans son plan pour rétablir la gloire passée de la famille et du domaine, leur promettant richesses et pouvoir. (Aurèl et les PJs ne se laisseront probablement pas corrompre de la sorte, mais qui sait ?).




Scène 7 : conséquences
Si les PJs coincent Kanabe et le battent en duel, il pourra choisir entre le sepukku et l’état de ronin (à définir). Ishi va soit s’enfuir soit se faire sepukku (à définir également). Jin pourra être sauvé (il n’a pas ingurgité assez de poison) et prendra le contrôle du domaine (non sans chasser ces scorpions de mantes !)
Si les PJs acceptent l’offre de Ishi, il prend le contrôle du domaine (Jin finit par mourir) et fait affaire avec Kanabe (et essaie d’épousé Charlotte) et récompense les PJs (mais ils perdront quand même de l’honneur !) -> Possibilité plus tard d’une vengeance de Isawa Kuki.



Voila, c'est peu être un peu fouillis (gomen nasai pour les fautes d'orthographes). Est ce que ça vous parait intéressant? Trop linéaire peut être? J'avoue avoir un peu de mal à impliqué tout mes PJs (une crabe, un dragon, un grue, plus le phénix et la mante qui sont plutôt bien impliqué dans celui la)
J'attends avec impatience vos commentaires.

Avatar du membre
Soshi Noami
Gokenin
Messages :1387
Enregistré le :18 sept. 2009, 13:07
Localisation :Lisbonne

Re: Comment créer un scénario

Message par Soshi Noami » 05 avr. 2014, 00:09

Juste quelques pensées en passant :
- un autre moyen pour se débarasser du père gênant serait de le faire passer pour trop vieux, et donc incompétent, auprès du Daimyo. Il serait ainsi forcé à la retraite dans un temple quelconque. Selon comme tout ça se passe, soit le père désigne son successeur, soit c'est le daimyo.
- Vu la situation familiale et son ambition, Ishi devrait essayer de gagner le PJ d'Aurel à sa cause dès son arrivée. (d'ailleurs où ce dernier se situe-t-il dans la lutte pour la succession ?)
- En faisant des Mantes les antagonistes dès le début, tu vas avoir du mal, amha, à intégrer la nouvelle joueuse dans le groupe des PJs. Il faudrait essayer d'en faire un perso plus neutre dans la situation (un peu comme les autres PJs non Phénix). Et quid de si elle se marie avec Ishi à la fin du scénar ?
- Si le perso d'Aurel est un bushi, ça devrait être lui, à défaut de son frère aîné, qui défit l'assassin présumé de son père. Comme il s'agirait d'une vendetta contre un samourai d'un autre clan, il devrait y avoir besoin d'une autorisation spéciale.
- comme il s'agit d'une enquête, fait toi une petite liste des indices/témoignages (fausses pistes incluses) que tes joueurs pourront découvrir. D'une, tu pourras ainsi vérifier qu'ils auront suffisamment d'infos pour trouver le coupable. De deux, en les cochant au fur et à mesure du scénar, tu pourras plus facilement suivre leur avancée dans l'enquête.

Ton synopsis me semble bon mais je suis plus réservé sur le meurtre et sa résolution. Comme il est tard, je reviendrait là-dessus demain.
"Quand il n'est plus temps de combattre, il est temps encore de se venger et de mourir."

KoteMenDo
Moine
Messages :146
Enregistré le :22 mai 2013, 15:14
Localisation :Strasbourg

Re: Comment créer un scénario

Message par KoteMenDo » 05 avr. 2014, 10:52

Soshi Noami a écrit :Juste quelques pensées en passant :
- un autre moyen pour se débarasser du père gênant serait de le faire passer pour trop vieux, et donc incompétent, auprès du Daimyo. Il serait ainsi forcé à la retraite dans un temple quelconque. Selon comme tout ça se passe, soit le père désigne son successeur, soit c'est le daimyo.
- Vu la situation familiale et son ambition, Ishi devrait essayer de gagner le PJ d'Aurel à sa cause dès son arrivée. (d'ailleurs où ce dernier se situe-t-il dans la lutte pour la succession ?)
- En faisant des Mantes les antagonistes dès le début, tu vas avoir du mal, amha, à intégrer la nouvelle joueuse dans le groupe des PJs. Il faudrait essayer d'en faire un perso plus neutre dans la situation (un peu comme les autres PJs non Phénix). Et quid de si elle se marie avec Ishi à la fin du scénar ?
- Si le perso d'Aurel est un bushi, ça devrait être lui, à défaut de son frère aîné, qui défit l'assassin présumé de son père. Comme il s'agirait d'une vendetta contre un samourai d'un autre clan, il devrait y avoir besoin d'une autorisation spéciale.
- comme il s'agit d'une enquête, fait toi une petite liste des indices/témoignages (fausses pistes incluses) que tes joueurs pourront découvrir. D'une, tu pourras ainsi vérifier qu'ils auront suffisamment d'infos pour trouver le coupable. De deux, en les cochant au fur et à mesure du scénar, tu pourras plus facilement suivre leur avancée dans l'enquête.

Ton synopsis me semble bon mais je suis plus réservé sur le meurtre et sa résolution. Comme il est tard, je reviendrait là-dessus demain.
Merci bcp pour cette analyse katana-sama!

-Effectivement ce serait un moyen, mais la maison familiale étant complètement isolé du reste du monde, je pensais à une sorte de huis clos un peu pesant (et la maladie étrange collait pas mal)
-C'est une bonne idée, mais Ishi à 15 ans de plus que Aurèl et il ne se connaissent quasiment pas, il espérait seulement se débarrasser du père (avec l'aide de son frère) et hérité du domaine. Sans que les autres ne se doutes de rien. Mais je vais essayer de rajouté quelque chose pour que Ishi paraisse sympathique à Aurèl ;) Aurèl est le petit dernier dans la succession.
-Effectivement j'avais pensé à ça également, j'avoue avoir été pris de cours quand elle m'as dit vouloir faire une shugenja mante. L'astuce était que dans la délégation mante, seul Kanabe était "méchant" et que les autres n'étaient pas impliqués... J'imagine que si elle se marie avec Ishi à la fin c'est qu'il n'as pas été découvert, et que ça ouvre d'autre idée de scénarios ^^
-Aurèl est un shugenja (qui a le désavantage cœur tendre, il ne peut tuer personne!), je pense que son champion sera le duelliste le plus compétent (Clement en l’occurrence). Le seul frère bushi est Jin.
-Tu à entièrement raison pour les indices, j’essaie d'en trouver (le plus difficile étant les fausses piste), comme l'intrigue se passe assez rapidement, j'ai peur de manquer de temps et de leur balancer que les bon indices (la maladie de celui qui a fait jouer que des scénars linéaires... ;( )


En tout cas ça me fait de bonnes pistes pour améliorer tout ça. (il me reste jusqu'à vendredi ^^)

Avatar du membre
Soshi Noami
Gokenin
Messages :1387
Enregistré le :18 sept. 2009, 13:07
Localisation :Lisbonne

Re: Comment créer un scénario

Message par Soshi Noami » 05 avr. 2014, 12:13

Ah mais je ne suis pas katana ;)

Avant de revenir sur les points évoqués, il m'est venu à l'esprit que l'histoire de vente de manuscrit n'est qu'une rumeur qui t'est rapportée par ton PJ. En tant que tel, elle peut être complètement fausse et mais s'explique du fait des anciennes attributions de la famille. Tu pourrais t'amuser à faire en sorte que les apparences semblent aller dans le sens de la rumeur mais qu'en creusant un peu, les PJs découvrent totalement autre chose, voire rien d'illégal ou de honteux.
KoteMenDo a écrit : -Effectivement ce serait un moyen, mais la maison familiale étant complètement isolé du reste du monde, je pensais à une sorte de huis clos un peu pesant (et la maladie étrange collait pas mal)
Disons que vu Rokugan où le respect aux ancêtres et donc aux parents est important, j'ai un peu de mal à voir ces deux frères envisager si légèrement un parricide. Pour le huis clos pesant, tu peux y arriver sans trop de problème, juste avec la rivalité entre les frères, ton PJ pris au milieu.
KoteMenDo a écrit :-C'est une bonne idée, mais Ishi à 15 ans de plus que Aurèl et il ne se connaissent quasiment pas, il espérait seulement se débarrasser du père (avec l'aide de son frère) et hérité du domaine. Sans que les autres ne se doutes de rien. Mais je vais essayer de rajouté quelque chose pour que Ishi paraisse sympathique à Aurèl ;) Aurèl est le petit dernier dans la succession.
Du fait de l'isolement, ils auraient pu le faire passer pour un accident de chasse, et n'auraient pas eu les PJs et les Mantes comme témoins gênants.D'ailleurs, il est amusant de voir que si tout se déroule "bien" dans ton scénar, au final, c'est Aurel qui reste seul en lice pour succéder. Ce qui pourrait en faire un suspect pour le magistrat local. ;)
KoteMenDo a écrit :-Effectivement j'avais pensé à ça également, j'avoue avoir été pris de cours quand elle m'as dit vouloir faire une shugenja mante. L'astuce était que dans la délégation mante, seul Kanabe était "méchant" et que les autres n'étaient pas impliqués... J'imagine que si elle se marie avec Ishi à la fin c'est qu'il n'as pas été découvert, et que ça ouvre d'autre idée de scénarios ^^
Ou l'on pourrait découvrir, dans les papiers du père, trace d'une liaison adultère avec une Mante dont elle est le fruit. :mal:
Amha, l'idéal serait de trouver un lien entre elle et un PJ pour qu'elle se retrouve dès que possible intégrer au groupe. Même si elle épousait Ishi, elle n'aurait pas forcément les facilités de déplacement ou d'implication dans les futurs scénario. Ou alors, vu qu'il ne resterait qu'Aurel, c'est lui qu'elle épouse plutôt qu'Ishi.
KoteMenDo a écrit :-Tu à entièrement raison pour les indices, j’essaie d'en trouver (le plus difficile étant les fausses piste), comme l'intrigue se passe assez rapidement, j'ai peur de manquer de temps et de leur balancer que les bon indices (la maladie de celui qui a fait jouer que des scénars linéaires... ;( )
En travaillant depuis le point de vue inverse, celui des PJ qui débarquent, note tout ce qui sortirait de l'ordinaire dans la maison et qui devraient les intriguer (ça te permettra d'anticiper des questions qu'ils ne devraient pas manquer de poser). Ajoute quelques rumeurs et infos de caniveaux (Jin et ses geishas, etc.) et tu devrais avoir tout le matériel nécessaire.
Amha, en tant que MJ, t'es là pour les accompagner dans l'enquête mais pas de les guider vers le bon coupable. Tant pis si à la fin, ils accusent la mauvaise personne. :akuro:
Concernant l'herbe toxique, tu pourrais compliquer la chose en ajoutant que la plante a aussi des vertus médicinales (très fréquent en herboristerie. La différence entre médicament et poison n'est souvent qu'une question de dosage). Si Kanabe sent le vent tourner, il pourrait balancer Ishi aux joueurs en disant qu'il lui a vendu une préparation à base de cette plante et qu'il craint qu'il n'en ait fait mauvais usage.

Ah, et j'oubliais mais, comme c'est ton joueur qui a balancé la rumeur, il y a donc de grosse chance que sa priorité sera d'enquêter là-dessus et qu'il analyse tout à travers ce trafic de parchemin. Tu n'auras donc pas une enquête dans ton scénario mais deux. Il te faudra pouvoir les alimenter en parallèle.
"Quand il n'est plus temps de combattre, il est temps encore de se venger et de mourir."

KoteMenDo
Moine
Messages :146
Enregistré le :22 mai 2013, 15:14
Localisation :Strasbourg

Re: Comment créer un scénario

Message par KoteMenDo » 05 avr. 2014, 12:37

Oups dsl, j'ai vu un pseudo jaune, je ne sais pas pourquoi j'ai cru que c'était katana... Gomen nasai!

Répondre