Chargement...

Le Clan du Crabe et ses familles

Depuis la première guerre contre l’Outremonde, le Clan du Crabe veille sur les frontières australes de l’Empire et fait obstacle aux visées de Fu Leng. Ses guerriers sont réputés pour leur force et leur ténacité mais la lutte contre la Horde est permanente et ne leur laisse pas beaucoup de temps pour autre chose. Ils sont donc moins versés que les autres samurai dans les arts ou l’étiquette et on en vient facilement à les considérer comme des brutes ignares. Les guerriers du Crabe s’aventurent aussi dans l’Outremonde lui-même, par delà le Mur des Bâtisseurs. En plus des nombreux ennemis qui les attendent dans ces terres désolées, ils doivent aussi compter avec l’influence corruptrice de l’environnement lui-même. Et parmi ces valeureux guerriers, plus d’un survit tant bien que mal frappé par la Souillure, la marque de la corruption qui ronge petit à petit l’esprit, la chair et même l’âme.

La famille Hida

Mon de la famille Hida
Mon de la famille Hida

Les descendants du Premier Crabe et fondateur du clan forment la majeure partie des samurai du Crabe. La plupart sont réputés pour leur haute stature, leur endurance et l’entraînement extrêmement dur qu’ils subissent pour devenir des bushi. Face aux légions du Kami Déchu, les Hida ont appris à utiliser toutes les armes qui pouvaient blesser des êtres souvent bien plus résistants qu’un homme. De même, ils portent sans rechigner de lourdes armures de guerre qui handicapent grandement les autres samurai. De telles protections sont rarement superflues face aux ogres et aux oni de l’Outremonde.

la famille Hiruma

Mon de la famille Hiruma

Autrefois considérée comme une famille presque aussi influente que les Hida, les Hiruma qui descendent d’un éclaireur intrépide ont perdu leurs terres durant la Bataille de la Crète de la Vague il y a près de quatre siècles. Ils refusent désormais d’arborer le mon ancestral de leur famille tant qu’ils n’auront pas reconquis leurs domaines qui font à présent partie de l’Outremonde. Dans cette perspective, la plupart des Hiruma embrassent une carrière d’éclaireurs et suivent l’exemple de leur lointain ancêtre, arpentant les terres corrompues qui leur appartenaient autrefois et portant la guerre chez l’ennemi.

La famille Kaiu

Mon de la famille Kaiu
Mon de la famille Kaiu

Depuis leurs origines, les Kaiu dont le premier du nom était un véritable génie ont toujours été considérés comme étant les ingénieurs les plus doués de l’Empire. Et il faut reconnaître que tout leur talent n’est pas de trop face à la Horde du Sombre Seigneur. On leur doit entres autres les principaux progrès en matières de fortifications, de pièges mais aussi d’urbanisme et de forge. Les Lames Kaiu sont aussi rares que réputées et leur plus grand accomplissement est le fameux Mur des Bâtisseurs qui marque la frontière entre les terres corrompues et l’Empire depuis la Bataille de la Crète de la Vague.

La famille Kuni

Mon de la famille Kuni
Mon de la famille Kuni

Le premier Kuni était un shugenja qui tentait de comprendre d’où les serviteurs du Dieu Sombre tiraient leur force et nombre de ceux qui l’ont suivi embrassèrent cette voie particulièrement risquée. Malgré des siècles de douloureux sacrifices, de morts terribles et de folie, la famille Kuni est sans doute la plus versée dans les secrets de l’Outremonde. Ses réalisations incluent nombre de sorts et de protections permettant de lutter contre les créatures corrompues ainsi que la création de l’ordre des Chasseurs de Sorciers, les Tsukai-sagasu. Cependant, leur histoire et certaines rumeurs à leur sujet incitent les gens à se tenir à l’écart des Kuni. Une bonne partie des terres des Kuni ont été perdues en même temps que celles des Hiruma mais ils sont parvenus à en reconquérir quelques morceaux par la suite. Dans ces terres dévastées, les Désolations Kuni, on trouve des tours sinistres et isolées dans lesquelles les shugenja du Crabe se livrent dit-on à de terribles expériences sur des créatures corrompues captives… certains racontent même que si les Kuni recouvrent traditionnellement leur visage d’un épais maquillage blanc orné de motifs sinistres, c’est pour des raisons qui n’ont rien de bien honorable…

La famille Yasuki

Mon de la famille Yasuki
Mon de la famille Yasuki

Autrefois membre du Clan de la Grue, la famille Yasuki changea d’allégeance au 4ème siècle et son ancien clan qui perdit beaucoup dans sa défection ne lui cache pas son hostilité. Les Yasuki ont toujours été des gens avisés et subtils, à l’image de leur fondatrice qui aida le légendaire guerrier Kakita à conquérir le cœur de Dame Doji, la sœur du Premier Hantei. Mais leur talent qui fut rapidement exploité sur le terrain commercial ou diplomatique est désormais au service du Crabe et une des causes de leur défection fut une tendance prononcée pour les affaires louches qui semble toujours d’actualité. Bien que le Clan du Crabe soit relativement pauvre, une bonne partie de ses richesses est due à la loyauté et à la ruse des Yasuki.


Connectez-vous pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :